The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- De grandes espérances. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, 1 chargeur de 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 146
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 9:40

C'est marrant quand même. Y'a quelques années en arrière, on trouvait tous ça tellement normal d'avoir chacun un toit au dessus de la tête. Parfois, on avait un peu mauvaise conscience en passant devant un sdf et on lui jetait une petite pièce pour apaiser la petite voix qui parlait dans notre tête, puis on continuait de vivre notre vie sans se poser de questions. Si ça c'est pas un exemple que le karma est une vraie salope. On s'est tous retrouvés sdf ou presque quand cette merde a commencé. Et pour beaucoup certainement, on l'est encore. En tout cas, moi j'le suis. Rien que l'idée de me mettre face au vieux en lui tendant un vieux gobelet comme celui qui traîne à quelques dizaines de centimètres de mon pied, le suppliant pour une pièce avec un accent étranger, me donne envie de rire. Je dois même dire qu'il me faut beaucoup de self contrôle pour ne pas craquer et pouffer de rire sans raison. Je ferme juste les yeux quelques instants, réprimant difficilement un tout petit sourire en coin étirant mes lèvres, puis je souffle un grand coup pour chasser cette image de mon esprit. C'est pas le moment de baisser totalement sa garde. Mais si Yulia avait été avec moi, c'est sûr que j'aurais cédé à ma connerie. Mais bon, elle est pas là. Comme depuis trop longtemps.

Je me contente de hausser les épaules quand il me dit que j'ai pas d'abris. Sans blagues Sherlock? Il a compris ça tout seul ou quelqu'un lui a soufflé la réponse dans l'oreillette? Du calme. Quand il commence à me dire qu'il a de quoi faire niveau conversation, je lui fais signe de se lancer, allant simplement m'installer sur les quelques marches menant à l'étage mais condamné par un véritable barrage de meubles et autres débris jusqu'au plafond. J'écoute Jack parler, ne lui coupant pas la parole pour une fois. Quoi? J'suis un minimum polie quand même, j'ai pas été élevée par des loups non plus. Il me parle du No Man's Land, j'ai pas trop de mal à le comprendre quand il y fait allusion. Je me contente de hocher la tête quand il me demande si je connais. J'ai pas plus envie que ça de m'étaler sur mes habitudes de survie. Alors quand il embraye sur un sujet un peu plus nostalgique et intéressant, je m'engouffre dans la brèche sans hésiter. « Tu dis ça parce que tu connais pas les bonnes adresses! On avait un bar où on allait avec des collègues parfois à l'époque et putain la bière là-bas t'en aurais fait taper ton petit cul de vieux par terre! » dis-je avec un petit sourire aux lèvres. Pour la première fois, je m'autorise à repenser à cette époque sans pour autant m'arrêter sur les plus mauvais souvenirs. « J'me souviens d'un jour où un type a voulu faire le cador avec moi et m'a lancé un défi pour savoir qui tenait le mieux l'alcool. Ce con a fini en cellule de dégrisement à la fin de la soirée et j'ai trinqué en face de lui derrière les barreaux! » Un rire m'échappe quand je repense à ça. Bizarrement ça fait du bien en fait. De s'autoriser à être "normale" quelques minutes. Peut-être que ça sera pas si mal en fin de compte, de parler à papy Jack.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 651
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyMer 7 Aoû 2019 - 15:18
L’adresse est loin d’ici ?

J’suis curieux pour de vrai. Faut dire que l’enthousiasme dans la voix de Dana me motive à l’écouter, elle attise les questions. C’est troublant un peu, mais ça fait du bien de voir qu’elle se laisse aller. Ça change du moment où elle tenait son flingue sur mon crâne en s’attendant à ce que je la fasse pas chier. J’aurais pu partir, j’aurais pu me faire tuer, on en est rendus à parler comme des vieux piliers de bars, à partager même c’qui ressemble à des anecdotes un peu idiotes mais qui font du bien à entendre.

Être un vrai pilier de bar, ça m’manque vraiment. Boire une bière, fraiche, tirer sur une cigarette qu’a pas l’arrière goût d’un truc douteux. J’en ai à peine le souvenir à force, ça a pourtant été là. Mais j’écoute toujours, et ses mots attirent soudainement plus que ma curiosité. Je la fixe, un peu surpris, en essayant de pas passer pour un con :

En cellule de dégrisement ?

Ouais, j’ai besoin de le répéter. Pour tout saisir. Comment elle a pu foutre quelqu’un en cellule pour trinquer ensuite en face de lui derrière les barreaux ? Y’a qu’une solution, qu’une seule putain de solution et ça me scotche qu’on en soit rendu là :

Tu es flic ? ça me frappe, faut dire que sa posture pourrait la trahir. J’ai l’œil qui s’aventure vers son arme, mais ça me parle pas plus que ça, c’est pas un flingue notable en fait. Pas de plaque visible – ça fait longtemps qu’elle l’a perdu probablement. Oh merde…

Un rire m’échappe, le genre un peu nerveux, mais quand même amusé. J’me passe une main sur le crâne, en essayant de faire passer tout ça. C’est l’ironie de tout ça qui me fait marrer, vaut mieux ça qu’en pleurer. Puis, allez : j’ai jamais été un grand criminel, ni un grand méchant.

Hm, faut admettre que j’ai toujours autant d’chance. Que j’explique à ma voisine avec un regard complice : Faut que j’tombe sur la seule flic à des kilomètres à la ronde alors que j’dois être le seul cambrioleur avec un casier du coin.

En gros, on peut pas faire meilleur et pire hasard à la fois. C’est improbable mais c’est comme ça. Et qu’est-ce que c’est drôle.

J’ai du arrêter hein, ça payait pas si bien quand on était pas assez bon pour pas s’faire chopper. Que je précise par principe, pour éviter qu’elle me ramène en taule par principe.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, 1 chargeur de 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 146
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyVen 16 Aoû 2019 - 11:35

Je sais pas trop ce qui me pousse à parler comme ça du passé. Je ne suis pas vraiment quelqu'un qui prend le temps de revenir sur des choses totalement révolues. Qui ne risquent pas de se reproduire un jour. Surtout que j'ai clairement fait une croix sur ma vie d'avant. Ce que la majorité des survivants ont certainement fait également. Ou tout du moins je l'espère pour eux. Parce que je vois pas vraiment comment on peut espérer avancer si on continue de regarder en arrière sans arrêt. Mais pourtant, faut que je l'avoue même si c'est presque à deux doigts de me faire péter les gerçures: ça fait du bien de s'accorder quelques moments de nostalgie par ci par là. Et je dois dire que voir la tronche du vieux se décomposer malgré lui quand il entend parler de cellule de dégrisement et tire les conclusions par lui-même, ça n'a pas de prix. Je dois même me retenir de rire un peu. Parce que franchement, faudrait qu'il voit sa tête. On dirait qu'il vient de voir un fantôme. Du coup je le laisse parler, et malgré moi je sens un sourire amusé étirer mes lèvres.

« Oh zut, moi qui me faisais une joie d'arrêter un vilain malfrat aujourd'hui, il semblerait que j'ai perdu mes menottes... » que j'lui lâche avec une ironie absolument impossible à cacher. Je pars du principe qu'aujourd'hui, peu importe qui on était avant, tout ce qui compte c'est d'être en vie. Et de pas essayer de me la mettre à l'envers aussi. Parce que ça, je l'accepte pas trop. Normal non?

Je me passe une main dans les cheveux et m'étire un peu par la suite, continuant de regarder Jack en reprenant la parole. « De toute façon, les cambrioleurs c'était pas mon rayon, rassure-toi. J'étais à la brigade des stups. Donc si tu m'avais dit que t'étais un espèce de grand baron de la drogue à l'époque, par principe je t'aurais foutu mon poing dans la gueule. Mais c'est ton jour de chance on dirait! »

Un petit rire s'échappe cette fois d'entre mes lèvres sans que je ne puisse rien y faire. Cette situation, quand on y pense, est vraiment amusante. Quelles étaient les probabilités pour que l'on tombe l'un sur l'autre et que nos anciens métiers soient liés? Pour être franche, je me vois mal aujourd'hui continuer de jouer au chat et à la souris avec des criminels. J'ai beaucoup mieux à faire. Et surtout, j'ai un objectif bien précis qui n'a absolument rien à voir avec la chasse aux voyous. Tout ce qui compte aujourd'hui à mes yeux, c'est retrouver Yulia. Le reste, j'en ai plutôt rien à battre. Ça m'en cogne une sans faire bouger l'autre, comme on dit. Je me relève des escaliers sur lesquels je m'étais assise quelques minutes plus tôt, et je m'approche de l'une des fenêtres pour regarder à l'extérieur s'il fait toujours un temps de chien ou pas. Evidemment, la réponse est oui.

« Apparemment, la pluie a toujours pas décidé de se calmer. Du coup, on a l'air d'être condamnés à passer encore quelques temps ensemble. D'autres histoires à raconter peut-être? Faut bien faire passer le temps. » dis-je en me retournant vers Jack à nouveau.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 651
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyMer 28 Aoû 2019 - 11:57
Oh ! Une flic des stups ! C’est de la chance, ou pas. C’que j’veux dire c’est qu’au moins, elle me tiendra pas totalement rigueur de mes activités passées. Puis… On dira ce qu’on voudra, mais c’était peut-être les flics les plus utiles du lot ! Ouais, pas trop mon rayon. J’touchais pas à cette merde.

Bon par contre, j’ai une descente plutôt conséquente en matière d’alcool, le genre que j’aimerais pas remonter à vélo. J’avise avec un sourire ma voisine, je me détends un peu. Mes fringues sont encore trempées, mon chapeau goute sur mes chaussures, et j’ai l’impression d’avoir les pieds trempés avec tout ça. Le truc, c’est que j’ai pas froid non plus, j’en suis pas à me sentir frileux. C’est juste hyper désagréable, et ça fait ressortir une vieille odeur de chien mouillé. Je déteste ça.

Dana est plutôt détendue du coup, et c’est un avantage. Surtout quand on sait que quelques secondes avant, elle me braquait avec son flingue. La conversation semble la détendre, lui permettre de penser à autre chose. Elle sautera probablement sur son arme plus vite que son ombre si jamais je pète de travers, mais au moins, pour l’instant, on est sur un statu-quo plutôt acceptable me concernant. J’en demanderais pas plus.

Pas comme elle, qui encourage la discussion.

J’en rigole rapidement. Un pouffement entendu, alors que je pose un regard curieux sur elle. Elle est bizarre. Sympa, mais bizarre. Y’a quelque chose de maladroit dans sa manière de faire, mais sincère. J’saurais pas dire quoi forcément, ni ce que je peux en tirer.

J’vais finir par croire que ça fait vraiment longtemps qu’t’as pas eu quelqu’un à qui parler. Et j’suis pas ironique en disant ça, la solitude peut rapidement pesée sur la conscience. J’ai eu la chance d’avoir Jarod, même dans les pires moments. Après la mort de mon gamin, de mon ex, et de Meika. Jamais sans lui, comme une ombre à mes basques, constamment. J’veux dire… Pour qu’t’ais envie d’me faire la conversation, à moi, avec mes histoires de vieux…

Mais tous ont pas eu cette chance. De pas vriller, de pas finir timbrer. J’en suis pas pour autant tiré d’affaire, j’sais que la dépression me guette suffisamment. J’sais qu’elle est installée, que les idées noires se sont faits un nid, qu’elles encouragent l’alcoolisme. Mais j’le tairais.

Soit t’es hyper polie, soit tu tournes en rond dans ta tête depuis trop longtemps. Et je sais pour quoi je penche.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, 1 chargeur de 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 146
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyLun 2 Sep 2019 - 10:42

Ce qui est certain c'est que j'ai jamais vraiment été du genre très bavarde. Pas vraiment douée pour les interactions sociales, en vérité. Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement agréable, ou tout du moins pas quand je ne l'ai pas spécialement décidé. Quelques personnes seulement font partie de ceux à qui j'ai bien voulu montrer le côté sympathique de mon caractère. Moins les gens en savent, moins ils peuvent s'en servir. Logique. Pourtant là, je peux pas m'en empêcher. En vrai, ça fait tellement longtemps que j'ai parlé à personne que j'arrive pas à me résoudre à la fermer et à laisser le temps passer dans le silence. Ce serait un coup à devenir tarée si je continue de me terrer dans un mutisme complet. Ou quasi complet en tout cas.

Même si j'ai rien à raconter de particulier, et que j'avoue ne pas avoir grand chose à faire de ce qu'il peut bien me raconter, j'ai pas envie de laisser passer cette chance de tailler le bout de gras, comme on dit. Le truc, c'est que de toute évidence je suis démasquée auprès de mon cher interlocuteur. Parce qu'il ne met pas longtemps à me dire exactement ce qu'il se passait dans ma tête. En effet, ça fait longtemps que j'ai pas eu l'occasion de parler à quelqu'un d'autre que moi.

Un soupir traverse la barrière de mes lèvres alors que je me passe une main dans les cheveux, haussant les épaules en voulant avoir l'air le plus désinvolte possible. Sauf que ça me ressemble pas vraiment et je m'énerve moi-même de faire ça. Croisant les bras, je me racle la gorge et pose mon regard sur Jack. « On a pas tous la chance d'avoir de la famille encore en vie. » Me r'voilà en train de balancer une phrase bien culpabilisante sans aucune once de compassion, à la manière d'un serpent crachant son venin. C'est pas comme ça que j'vais réussir à le convaincre de m'aider à pas devenir folle. Alors je prends sur moi, tout simplement.

« Si tu veux tout savoir, ouais ça fait bien longtemps que j'ai pas parlé à quelqu'un. Du coup, entre devenir tarée et écouter un vieux me raconter sa vie avec nostalgie, le choix est vite fait. » dis-je presque en soupirant. En même temps, je me dis que si je ne fais pas d'effort moi-même, je ne peux pas attendre qu'il en fasse de son côté. Alors je réfléchis à un moyen de lancer la conversation. Et ne me demandez pas pourquoi, mais c'est une anecdote bien naze qui me vient à l'esprit. Et je n'ai aucune idée de pourquoi j'ai cru bon de la sortir à voix haute. Même si sur le moment, ça m'avait bien fait rire à l'époque. « J'me souviens d'un jour, j'avais arrêté une dealeuse qu'on cherchait depuis pas mal de temps. Et quand je lui ai dit qu'elle allait pas échapper à la taule cette fois et à la solitude sans sa famille, la seule chose qu'elle m'avait répondu c'était qu'elle avait le courage nécessaire pour y aller. » Je marque une petite pause et retiens un petit rire alors que je m'apprête à lui dire la réponse que j'avais donné à cette femme. « C'est vrai qu'à partir d'un moment, tout peut servir de gode si t'as le courage nécessaire. C'est ça que j'lui ai répondu. » Bravo Dana. Encore une preuve de superbes qualités d'oratrice...



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 651
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyLun 2 Sep 2019 - 14:38
En effet, on a pas tous cette chance, j’baisse un peu les yeux.

Ma famille, c’est mon frère. Mais ça résume pas tout c’que j’ai perdu aussi en route. Mon fils, Meika ensuite. J’me raccroche à mon cadet en espérant pouvoir trouver quelque chose à vivre avec lui, même si soudainement, j’me rends compte que ça sera pas forcément simple. Qu’il est ma constante dans mon paysage, mais qu’au bout du compte, j’saurais pas dire si c’est plus bénéfique que toxique. Et quand finalement j’fais le point, ouais, tout ce que j’ressens, c’est le vide qu’elle a laissé derrière elle en mourant.

Mais j’en dis pas plus, me contente de rire. Une quinte de toux plus tard – parce que j’me fais vieux et la clope est pas toujours là pour aider – j’pose sur Dana un regard rieur :

J’aurais détesté entendre ça quand ils sont venus me chercher, pour aller en prison, s’entend. Elle m’aurait sans doute filer des angoisses. J’sais que là-bas, y’a eu des rumeurs sur des viols dans les douches, et y’avait des mecs qui servaient de vide couilles évidemment. Mais j’crois pas avoir eu la gueule assez belle pour qu’on veuille vraiment le faire subir ça. Mais la prison était pas si terrible, et j’étais pas un grand criminel non plus alors… Je hausse les épaules : Pas assez malin pour être dangereux, j’sais bien, et j’me suis fait une raison sur ça.

Quoi qu’il en soit, j’avise la brune à côté d’un regard de papa. Ça remonte à loin, et j’ai jamais vraiment été le daron de personne, quoi qu’il en soit, c’est clair pour moi désormais : j’peux pas la laisser là et attendre que ça s’passe bien. Surtout quand elle m’a dit qu’le choix se limite à m’écouter ou virer tarée.

Tu devrais pas rester seule ici. C’est une certitude. Ici, ça englobe cet endroit, et surtout l’extérieur. J’vais pas pouvoir trouver par hasard toutes tes prochaines planques en espérant t’y croiser par chance. Et lui raconter d’autres histoires folles. Au bout de cinquante ans de vie quasiment, j’en ai une sacrée tapées, mais c’est pas l’essentiel : Et vérifier qu’tu vires pas toc-toc…

En disant ça, j’siffle, et fais tourner mon index près de ma tempe. Comprendra qui pourra :

Tu devrais v’nir avec moi, au hangar. C’est une invitation claire : C’est pas ma planque, et c’pas vraiment une planque. Mais t’aurais l’occasion là-bas d’parler à d’autres gens plus intéressants.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, 1 chargeur de 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 146
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 EmptyDim 20 Oct 2019 - 16:08

Franchement, je me demande pourquoi est-ce que je me laisse aller à parler comme ça avec cet inconnu. Comme si on pouvait vraiment nous permettre de nous détendre et de ne plus penser à toute la merde qui nous entoure au quotidien depuis je ne sais combien de temps. Enfin d'un autre côté, je peux pas m'empêcher de me rendre compte qu'on a rien de mieux à faire là tout de suite. Et qu'en même temps, ça fait tout de même du bien de prendre un peu de temps pour oublier en quelque sorte tout ce qui peut se passer en dehors de ces murs. Un moment hors du temps, comme on dit. Sans se prendre la tête. Sans se questionner sur ce qu'on va devoir faire et où on va devoir aller pour espérer voir le soleil se lever le lendemain sans être à l'agonie.

Alors même si je suis pas du genre à me laisser aller d'habitude, je dois pourtant avouer que ça me fait du bien. J'écoute Jack me raconter des anecdotes sur sa vie passée, j'en raconte moi aussi. En soit, ça n'a aucun réel intérêt parce que tout cela s'est passé il y a tellement longtemps que cela donne l'impression de raconter les histoires de quelqu'un d'autre. Un peu comme si on avait lu ça dans un livre de contes pour enfants ou bien un bouquin d'histoire sur une époque depuis longtemps révolue et inconnue de tous les êtres vivants aujourd'hui.

Quand j'entends Jack reprendre la parole, je sors de mes rêveries au sujet d'un autre temps, et je dois dire que le regard que je le vois porter sur moi me surprends un peu. Et, sans que je ne veuille vraiment l'admettre, me touche. Il faut dire que ça fait une éternité que je n'ai pas vu quelqu'un me regarder de cette manière. A la manière d'un parent inquiet. Presque protecteur. On est d'accord, ça me perturbe beaucoup. Parce que ça me renvoie à des souvenirs auxquels je n'ai pas forcément envie de penser. Encore moins maintenant que c'est certain que je ne pourrai plus jamais retrouver quelque chose de ce genre.

Mon premier réflexe est de vouloir l'envoyer sur les roses. La fierté, l'habitude, appelez ça comme vous voulez. Un problème de confiance certainement aussi. En même temps, la dernière fois que j'ai accepté de suivre des gens que je ne connaissais ni d'Adam ni d'Eve, ça a très mal fini. En mode psychopathes amateurs de torture et de combats entre vivants et morts. Pas top quoi. Pourtant, et je saurais pas trop l'expliquer d'ailleurs, je prends sur moi. Je considère son offre bien plus que je ne l'aurais imaginé. Me dis qu'il serait peut-être temps de refaire un pas vers les autres. Et qui sait, peut-être que rencontrer d'autres personnes me permettrait aussi d'avancer dans ma recherche. Car après tout, je n'oublie pas et n'oublierai jamais mon but. Retrouver la personne la plus importante à mes yeux. Yulia. Après tout, c'est ce qui me donne envie de me lever le matin et de continuer à affronter le monde entier.

« A t'entendre, on dirait presque que tu tiens à moi et que t'as vraiment envie de me revoir! » que j'lui dis avec un sourire aux lèvres amusé que je n'arrive pas à retenir. Et d'ailleurs, je rigole même en le voyant joindre les gestes à la parole en disant que je risque de devenir folle si je continue de faire cavalier seul. Il n'a pas tort, on sait tous les deux comment ça peut se terminer quand on s'obstine à rester sans personne. Je me passe une main dans les cheveux, plus par habitude que par réelle nécessité, et finis par hocher la tête. « C'est d'accord. Et puis qui sait, on aura sûrement l'occasion de se revoir comme ça. J'suis sûre qu'un vieux comme toi a encore plein d'histoires pas super passionnantes à me raconter. Comme ça, ça nous évitera de jouer au flic et au voleur pour se retrouver. » Sans perdre mon sourire, je lui fais un petit clin d'oeil suite à ma blague bien nulle concernant nos anciens métiers d'un temps révolu. J'ai plus qu'à le suivre maintenant du coup. Et on verra bien où ça me mène. De toute façon, c'est pas comme si j'avais mieux à faire.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: De grandes espérances.   De grandes espérances. - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- De grandes espérances. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: