The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Back and forward -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7270
Age IRL : 29
MessageSujet: Back and forward   Back and forward EmptyJeu 6 Juin - 12:10
Elle l’avait perdu. Cette pensée lui ciselait l’esprit, une lame invisible qui la transperçait de part en part. Assise au bord du canal, à une paire de centaine de mètre du camp, ses yeux bleus plongeaient dans le néant au-delà des va-et-vient de l’eau grise. Glock à a gauche, couteau à sa droite, Selene avait ramené ses jambes contre sa poitrine, les genoux contre son menton. L’air iodé soulevait sa chevelure dénoué et sauvage, qu’elle n’avait pas peignée depuis le glas de la nouvelle.

Elle l’avait perdu. C’était cruel. Elle se sentait coupable car elle avait la sensation d’y être pour quelque chose. Qu’à trop regretter sa seconde grossesse, le destin avait choisi d’exhausser son souhait. Douleur paradoxale, parce qu’elle n’était pas prête à avoir un autre enfant, mais elle ne pouvait se défaire de la sensation de l’avoir tué. Cette vie qui n’existait pas encore. Cette vie qui n’aura jamais la chance d’exister. Une main était écrasée entre ses jambes et son ventre, pour étouffer l’écho fantomatique des maux qui ne subsistaient sans doute plus que dans sa tête.

Elle l’avait perdu. Et elle se prenait à remercier le ciel que ce ne soit pas arrivé à Elizabeth. Une pensée si injuste mais si instinctive. Comme s’il existait une hiérarchie dans les existences. Que l’enfant de Simon était finalement moins légitime que celui d’Eli. Pourtant, ils étaient deux accidents. Deux imprévus. L’un par désespoir, l’autre part détachement. L’un avait survécu, l’autre non. Expulsé par sa propre mère. La musicienne poussa un soupir. Le mexicain lui manquait atrocement. A ce moment, elle réalisait comme elle était toujours amoureuse et comme elle souhaiterait tout oublier dans son étreinte. Ils s’aimaient à se faire mal, mais c’était toujours mieux que d’avoir mal tout court.

Un bruit la fit sursauter. Des pas. Elle fit vivement volte-face, réflexe d’animal traquée, la main déjà resserrée sur le manche de son grand couteau de chasse. Ce n’était pas un rôdeur, c’était ses amis. Effy était là aussi, son regard noir intense fut si insoutenable qu’elle baissa les yeux. Le regard de sa fille, c’était celui dans lequel elle aurait aimé ne jamais paraître brisée. La pianiste éclaircit alors sa gorge nouée pour leur lancer un « Hey » bien plus éteint qu’elle ne l’aurait voulu.



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward EmptyMar 11 Juin - 7:50
C’était cruel. De tous les mots, Ashley ne voyait que celui-ci, et pourtant dans le fond, ça ne l’était pas vraiment. C’était un genre de roulette russe, c’était un fichu hasard, c’était peut-être la conséquence directe de leurs vies. Peu importait l’origine, la raison, le pourquoi, le comment, les faits étaient là et son rôle, à cet instant, Ash’ le connaissait. Si ce n’était pas celui de l’amie qui conseillait, ce serait celui de l’amie qui consolait. Ils étaient plusieurs à pouvoir remplir ce rôle auprès de la musicienne, et ils seraient sans doute plusieurs à le faire.

Terminant de nouer ses mèches brunes en tresse, Ashley posa son regard clair sur sa fille. « M’man … j’peux venir ? » La brunette hocha la tête, si Hope voulait venir également discuter avec tatie Selene qui broyait du noir depuis quelques jours, elle était la bienvenue. La main de sa fille dans la sienne, Ash’ rejoignit les autres pour prendre la direction du petit canal. L’air était frais encore pour la saison, mais cela s’était clairement radouci. S’il n’y avait pas les malheurs des uns, des autres, de tous et de chacun, le cadre serait idyllique. Difficile de dire qu’elle aimait vraiment Fort Nisqually, car même ici les malheurs semblaient s’accrocher à eux comme cette mousse qui tapissait les quelques roches en bordure de cours d’eau. Le malheur était presque une deuxième peau dans ce monde, et il fallait finalement apprendre à s’en servir d’armure, Good n’en était pas capable pour l’heure.

« Hey. » souffla-t-elle en réponse à son amie lorsque celle-ci eut remarqué leur présence alors que Hope allait déjà vers la musicienne pour lui donner un câlin de bonjour, un câlin de bonne chance même si du haut de ses neuf ans, elle ne comprenait pas forcément tout. La blondinette comprenait l’essentiel, quelqu’un était triste, quelqu’un avait besoin qu’on le soutienne. Ce quelqu’un était une amie de sa mère, une personne importante pour elle aussi, c’était le principal à ses yeux. « On peut venir profiter du calme avec toi ? » Qu’elle leur en donne le droit ou non, ils seraient tous là, de toute manière, comme le malheur ils ne s’éloigneraient pas. Ashley s’approcha, venant s’asseoir près de la plus jeune, posant son épaule contre la sienne avant de lui adresser un sourire triste, désolé pour finalement la serrer dans ses bras. Ce n’était pas sa faute, elle n’avait rien à se reprocher.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2224
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward EmptyVen 14 Juin - 13:34
Andrea s’accrocha à Effy, comme Effy s’accrocha à elle.

Petit sourire en coin, la petite métisse s’agita dans ses bras, en se tournant sur elle-même pour essayer de trouver sa mère.

On va aller la voir, promit-elle à la petite en rejoignant Ashley et Hope, à qui elle adressa un regard entendu.

Laisser Selene toute seule n’était plus une option, pas après le choc qu’elle avait vécu. Le cœur lourd, elle s’accrocha pourtant à l’enfant qu’elle tenait, humant son parfum pour s’en imprégner et se donner du courage. Comme elle l’avait fait à la naissance de Ruben, lorsqu’il était assez petit pour qu’elle puisse le prendre dans ses bras et le porter sur ses épaules.

Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle pourrait lui dire, et c’était bien la première fois où les mots ne lui semblaient pas aussi évidents que le reste. Andrea se revoyait quelques jours avant, avec Ashley, encourageant la future maman, la conseillant, lui promettant d’être là quoi qu’il arrive. Au fond, l’option de la fausse-couche ne l’avait pas effleuré, même si elles l’avaient évoqué. Comme si, ce genre de choses, n’arrivait pas vraiment. Ça lui fit un peu peur. En apprenant ce qu’il s’était passé pour son amie, elle avait eu peur pour l’enfant qu’elle portait dans son propre ventre.

Et puis, cette peur lui sembla odieuse à côté de la douleur de Selene. Tout comme sa présence, d’une certaine manière. L’idée d’imposer à la pianiste ce qui serait son futur bonheur lui donnait l’impression d’être la pire sœur de la terre, sans pour autant réussir à se résoudre de la laisser à sa déprime. Ne serait-elle pas une pire amie, si elle ne faisait pas le pas vers elle au moment où elle en avait le plus besoin ?

Sans attendre vraiment l’accord de Selene sur le fait de pouvoir profiter du calme avec elle ou non, la métisse s’installa à côté d’elle. Son ventre déjà rond l’empêcha d’être aussi souple qu’espéré. Elle relâcha à peine Effy, pour la mettre sur ses deux petites jambes. Sur un équilibre précaire aussi il fallait bien l’admettre, mais la petite commençait à être drôlement mobile pour son âge. Ses petites mains dodues s’accrochèrent aux cuisses d’Andrea, et passèrent à celles de sa mère pour s’y poser.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1804
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward EmptySam 29 Juin - 20:07
Perdre un enfant était terrible. Il n’était d’ailleurs jamais facile de s’en remettre totalement. Duncan le savait bien pour l’avoir déjà vécu. C’est en tout cas pour cette raison que lorsque cette triste nouvelle arriva aux oreilles du magasinier, celui-ci se remémora immédiatement le jour ou sa femme enceinte décéda dans ses bras. Le musicien souhaita alors aller se renseigner sur l’état de santé de sa petite protégée. En demandant notamment, à Lisandro et à Caroline s’il pouvait aller lui rendre visite. Pour la consoler et ou la réconforter. Mais, puisque la brune était visiblement agitée, les médecins lui en avaient formellement interdit l’accès. Enfin, du moins pour le moment.

Devant l’insistance de l’équipe médicale, le barbu avait donc finit par céder. Principalement parce qu’il est vrai que la jeune femme devait avoir besoin de repos ? Par contre, il avait soufflé aux médecins en charge de s’occuper de la brune de lui dire qu’il pensait bien à elle et qu’il viendrait la voir dès que les médecins lui en donneraient l’autorisation. C’est pourquoi lorsque l’interdiction fut levée, Duncan souhaita aller voir Selene à l’infirmerie. Mais malheureusement pour lui, la jeune femme avait visiblement déjà quittée les lieux.

Ne sachant pas ou la brune avait bien pu filer, le magasinier retourna donc à son poste de guetteur. Poste de surveillance qui était entre parenthèse terriblement barbant. Occupé à regarder l’horizon Duncan ne tarda cependant pas à apercevoir Selene s’éclipser discrètement du Fort. Le barbu souhaita alors héler la jeune femme afin de lui dire de l’attendre. Mais Ashley et Hope, bientôt suivie par Andrea et Effy ne tardèrent pas à faire de même. Sans doute pour consoler la brune ?

Décidé à faire de même, le magasinier demanda alors à un de ses collègues de le remplacer. Puis, de se diriger, d’un pas décidé, vers le trio féminin et des deux enfants. Se rapprochant à pas feutrés l’homme salua alors Ashley et sa fille d’un geste de la main avant de faire de même avec Andrea et Effy. Ne sachant pas trop quoi dire, Duncan déclara finalement au trois femmes : - « Je peux me joindre à vous ? »



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward EmptyDim 30 Juin - 1:12

« Papa ? » La voix de Joachim résonna faiblement dans l’écurie. Sa mine grave et triste se lisait toujours sur son visage, depuis que son père lui avait appris la mauvaise nouvelle. L’empathie de l’adolescent prenait bien souvent le dessus et il avait encore parfois du mal à contenir ses émotions, à gérer ce genre de moments difficiles. La tristesse de Selene lui faisait du mal aussi, et il semblait complètement perdu. « Elle… Je l’ai vu partir toute seule, pas loin. Les autres vont aller la rejoindre. On… On peut y aller ? » Dans ces moments difficiles, le jeune Greene avait besoin de son père. Et le fait qu’il lui demande presque l’autorisation de sortir pour la rejoindre, était tout simplement une demande détournée pour avoir le soutien de son père.

Isaac lui offrit un sourire compatissant avant de lui répondre. « Bien sur. » Père et fils avaient déjà longuement parlé de tout ça. L’ancien éleveur avait fait de son mieux pour lui expliquer la situation. Avec Anna aussi, ils étaient passé par là, une fois. Et il pouvait savoir à quel point cela pour être éprouvant pour leur amie. Pour celle que Joachim considérait presque même pour une grande sœur… Selene avait l’âge qu’aurait dû avoir Nora…

Ce fut sans un mot qu’ils quittèrent le fort. Joachim échangea néanmoins un regard quelque peu perdu à son père. Peut-être qu’il aurait voulu dire quelques mots à la brune pour lui exprimer son soutien ? « Ne t’inquiète pas. Elle sera contente de nous voir. » Il avait besoin d’être rassuré et qu’importe qu’il trouve les mots ou non… Leur simple présence, auprès de la jeune femme, suffirait à témoigner leur peine et leur soutien…

Ils ne mirent pas longtemps à rejoindre les autres. Tous étaient déjà là autour de la pianiste et Isaac fut soulagé de les voir. Et malgré le silence qui les entourait, l’atmosphère n’était pas pesante… Tout était calme. Visiblement Duncan venait d’arriver aussi, et Isaac se contenta d’un signe de la main avant de laisser Joachim s’asseoir près d’Andrea. Restant debout, l’homme ne quitta pas son fils des yeux. Le regard humide de l’adolescent croisa celui de la musicienne, et s’il afficha d’abord sa mine triste, il s’autorisa finalement à sourire légèrement… Pour lui faire comprendre que lui était là aussi, comme à chaque fois…







Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7270
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward EmptyDim 30 Juin - 9:49
Il y eu d’abord les petits bras de Hope et la cascade de ses cheveux blonds qui se mêlèrent aux siens. La musicienne prit une grande inspiration de l’odeur rassurante de celle qui était indéniablement un autre membre de sa famille recomposée, les paupières fermées. Lorsqu’elle les rouvrit, Ashley s’était installée à sa droite, épaule contre la sienne. Selene n’avait pas répondu à sa question mais elle était la bienvenue, bien évidemment. Cinq de ses doigts cherchèrent ceux de son aînée tandis que de l’autre côté, c’était Andrea et son ventre arrondi qui prenait place. Elizabeth était avec elle. La vue de ses grands yeux noirs lui serra douloureusement le cœur.

- Maman…, souffla-t-elle en s’installant sur les jambes que la jeune femme avait déplié à cette utilité.

Sa main libre s’aventura tendrement dans les boucles de sa fille puis sur ses joues onctueuses. Elles n’avaient pour l’instant pas d’autres mots à échanger et comme d’un commun accord, elles s’observèrent en silence. Une immense vague d’affection submergea la musicienne qui ne sut résister à un sourire mélancolique. Elle l’aimait vraiment plus que tout au monde. Son regard bifurqua vers la régisseuse et, imperceptiblement, vers son avenir. Elle n’était pas jalouse, ni ne lui en voulait. Ce n’était pas de sa faute, c’était la sienne. Et la plus terrible sensation, c’était de se dire que ce n’était pas d’avoir perdu l’enfant qui la rendait si triste… c’était de ne pas souhaiter assez qu’il ait tenu bon.

Duncan, Isaac, Joachim étaient là aussi. Selene réalisait que non seulement ils lui donnaient chaud au cœur, mais qu’en plus, elle avait changé. Deux ans auparavant, elle se serait renfermée sur elle-même et aurait rejeté le monde entier. Peut-être aurait-elle essayé de tuer sa propre culpabilité à coup d’actes inconsidérés – voire suicidaires. Aujourd’hui, elle réalisait qu’elle avait compris la leçon, qu’elle n’était pas seule. Du coin de l’œil, elle devina la présence de Juliet et Eli, pudiquement en retrait dans son dos.

- Ça va, mentit-elle la gorge nouée, je me disais juste… qu’on ne profitait pas assez de… ça, la vue sur les flots, le vent parfumé à l’iode qui soulevait ses cheveux sauvages, avant… avant la prison, j’ai habité un moment dans un phare. La vue sur la mer faisait rêver… on se disait… qu’on resterait là pour toujours, qu’on finirait par vivre de baignades et de poisson grillé. Y’avait pire comme perspective d’avenir…

Elle se pinça les lèvres, incapable de dire pourquoi elle voulait évoquer ce souvenir maintenant. Possiblement pour éviter d’aborder frontalement le sujet douloureux ; et pour faire revivre son passé dans les miroirs obscurs des yeux de sa fille.

- Ça me calmait de regarder les mouvements de l’eau et les reflets du ciel dessus… je pouvais le faire pendant des heures.

Puis elle les avait rencontrés. Petit à petit, leur microcosme s’était composé et ils s’étaient adoptés les uns les autres. A cela s’ajoutaient des retrouvailles inespérées : Eli puis Ashley. Cette fois, Selene n’eut pas besoin qu’on lui dise pour se souvenir qu’elle était entourée, aimée et soutenue. Un sentiment de force inébranlable fleurit dans ses entrailles. Elle ne dit plus rien et reporta son regard sur les eaux, imitée par Elizabeth. Elle avait tout ce qu’il lui fallait à ce moment… elle n’avait même pas de mots à mettre dessus.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 528
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward EmptyVen 19 Juil - 18:40
Il arrivait un peu après tout le monde, mais parce qu’il ne savait trop que dire. Il n’avait pas été présent ce jour-là. De sortie à l’extérieur, il n’avait pas pu être présent pour elle. Enfin si, mais trop tard. Et il avait faire, les explications de Caroline au moment des faits ne lui ôtaient pas cette culpabilité de ne pas avoir été là pour Selene. La vérité, c’est qu’il n’aurait rien pu changer. Médicalement parlant, il n’aurait rien pu empêcher. Le corps de Selene avait décidé de rejeter cette grossesse, et il n’y avait rien à faire.

Il voyait plus loin, tous les autres, toute la famille autour de Selene, et Lisandro hésitait. Il se sentait un peu pataud, maladroit. Mais il ne pouvait pas être absent de ça. Ce n’était pas lui qui souffrait, mais elle. Alors lentement il rejoignit les autres, se postant en retrait au niveau d’Eli et de Juliet. Il ne savait pas quoi dire, sans gâcher le moment qui se jouait. Il écoutait Selene qui philosophait sur les vagues et la mer. Il était quelque peu surpris, mais s’abstint de tout commentaire. Il observait tout ce petit monde sur la berge, tous silencieux pour soutenir la peine d’une de leur proche. Ils étaient tous si différents, et pourtant tous unis. S’ils n’étaient pas le plus bel exemple d’une famille recomposée, il ne savait pas ce qu’ils étaient.

Les mains dans les poches, le chilien baissa les yeux au sol. De son pied, il chipotait machinalement avec les cailloux… Jusqu’à ce qu’il chotte malencontreusement dans l’un d’eux qui alla directement heurter le bas du dos de Selene, comme une pichenette. Il se raidit, automatiquement. Avant de bredouiller, quand elle se retourna. « Désolé. » Il croisa son regard, et sur un ton un peu plus solennel et douloureux rajouta. « Je suis désolé… » De ne pas avoir été là, alors que tu me faisais confiance pour veiller sur toi.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Back and forward   Back and forward Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Back and forward -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: