The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- La boxe est comme le jazz -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La boxe est comme le jazz   La boxe est comme le jazz - Page 2 EmptyJeu 25 Juil 2019 - 12:02
Sa réponse aux taquineries du pasteur ? Un gros doigt bien sûr. Il allait pas s’en offusquer, hein ? Qu’on ne lui fasse pas croire qu’un pasteur aussi branché et boxeur à ses heures se laisse intimider par une trentenaire malpolie. La suite la fit autant rire néanmoins et elle consentit à renchérir sa supposition en glissant :

- Oh oui, j’ai hâte d’te voir sur mon épaule pour faire l’petit ange William.

C’était pas demain la veille. Suivant les conseils de son professeur, la pigiste plia et déplia sa jambe plusieurs fois. Ensuite, elle se remit sur ses pieds, prête à repartir pour un round d’entrainement. Une fois de plus, elle tira sur la corde jusqu’à sentir qu’elle ne pouvait plus tenir debout. Là, elle leva la main en signe qu’elle demandait une nouvelle pause et commença à retirer les bandes qui lui serrait les mains. Ça la faisait chier de l’admettre mais elle avait atteint sa limite pour aujourd’hui.

- J’vais t’laisser t’r’poser mon père, feignit-elle en s’appuyant négligemment contre un des caveaux de la crypte, mais on r’met ça bientôt.

Elle était en nage, malgré la fraîcheur naturelle de la pièce. Plus pas réflexe que par véritable efficacité, Victoria tirait frénétiquement sur le devant de son débardeur pour forcer l’aération sous le tissu. Elle avait des picotements très désagréables dans ses membres convalescents mais la simple idée de pouvoir se détendre dans une bonne douche rendait la douleur supportable. Cet endroit était vraiment le paradis.

- T’fais des trucs funs des fois, hormis la boxe, questionna-t-elle soudainement après avoir vidé sa bouteille d’eau, genre… j’sais pas, dîner ‘vec une pote pour lui éviter l’tête à tête ‘vec sa coloc’ et lui raconter tous tes p’tits secrets d’paster borderline, elle s’arrêta et croisa les bras en attendant sa réponse, le poids de son corps basculé sur une jambe, c’pas un rendez-vous, précisa-t-elle avec un demi-sourire narquois, t’vas pas m’la faire en mode « j’préfère séparer mes élèves de mes amis », l’expression insolente de la trentenaire s’agrandit avant qu’elle n’ose piquer un peu plus fort, faudrait avoir des amis pour ça, mais elle déconnait, bien sûr. Elle l’aimait bien le pasteur.

Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: ARES AS36C AEG / Couteau de chasse Tanto 33cm / P320 Sig-Sauer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 80
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: La boxe est comme le jazz   La boxe est comme le jazz - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 16:49

Ils s’amusaient bien. Lui surtout. Il commençait à la pousser un peu à bout. Plus de répartie, juste un majeur levé. C’était pas très haut niveau, pour elle qui ne se taisait jamais. Petite fierté d’avoir réussi à faire mouche.

Elle s’étira un peu, pour repartir sur un deuxième round, plus court, et plus lent. Elle fatiguait, et William la ménageait un peu. Elle était blessée, et il ne voulait pas spécialement gagner à tout prix. Il n’y avait rien en jeu, alors pas besoin de lui casser autre chose.
Elle s’arrêta pour souffler, et pour même arrêter définitivement. Ça faisait du bien de reprendre le sport. Il n’était pas blessé, mais autant d’un coup le fatiguait aussi. Elle lui ferait une bonne excuse pour se remettre à suer aussi. La course à pied c’était bien, mais un peu limité.

- On remet ça quand t’as envie. C’est pas comme si j’étais hyper occupé.
Souffle bien, demain ça va peut-être piquer partout, on peut attendre quelques jours.


Elle reprit la discussion. Pour en savoir plus sur lui. Il lui faisait confiance, mais elle était très collante à vouloir tout savoir. Il sentait une fascination autour du mythe du pasteur pas si orthodoxe que ça. Les autres s’arrêtaient à son costume, mais elle devait sentir qu’il n’était pas net. Autant en profiter, histoire de bien connaître quelqu’un aussi. Elle avait l’air d’avoir aussi un paquet de secrets sous le coffre, alors autant se faire confiance.

- J’t’intéresse ? Ou tu préfère fuir ton horrible coloc’ ?
Mais oui, si tu veux j’accepte ton rendez-vous aux chandelles.


Il savait qu’elle n’aimerait pas ça. Trop fière. Ça n’aurait probablement rien d’un rendez-vous galant, mais ça aurait le mérite d’être drôle. Il l’appréciait bien après tout. Et puis bon, son coloc était son fils, quand il traînait pas avec les autres enfants du camp. C’était bien, mais autant manger avec des gens de temps en temps. Même avant, il n’avait pas tant d’amis que ça. C’était Susan qui amenait des gens. Des gens bien, et sympathiques.
Victoria n’avait peut-être pas le mérite d’être une gens bien, mais elle était relativement sympathique.

- Je sais pas pourquoi mais j’ai l’intuition que t’aimes la bière. Il se peut que j’en ai deux bouteilles en stock.
Mais après tout, on est pas amis…



There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
- La boxe est comme le jazz -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: