The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Problems. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt Anaconda et cutter à lame trapézoïdale
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 534
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Problems.   Problems. - Page 4 EmptyLun 2 Sep 2019 - 14:06
« Même pas avec un bâton ?! » fit mine de s’offusquer Valérian en posant théâtralement une main sur sa poitrine. Ses yeux, encadrés de rides rieuses et particulièrement pétillants, trahissaient cependant son amusement tandis qu’il dévisageait ouvertement son interlocutrice : « Eh bien, j’imagine que la planète ne s’en portera que mieux. Tu imagines si la survie de l’espèce humaine dépendait de nous ? Une nouvelle humanité à ton effigie et dotée de mon suprême intellect. Quel cauchemar ! » Il fit mine d’être éprouvé à cette simple pensée : « Autant dire qu’on causerait indirectement un nouveau cataclysme. »

Yulia ne paraissait pas le moins du monde décontenancée par les piques qu’il lui balançait sans le moindre remord à la figure, ce qui plaisait particulièrement au grec. Grand joueur, celui-ci se réjouissait effectivement d’avoir trouvé une adversaire à sa hauteur, capable de parer ses coups et de riposter sans jamais perdre la face.

Évidemment qu’il trouvait la jeune femme jolie. Prétendre le contraire aurait été faire preuve d’une quantité astronomique de mauvaise foi et Valérian, quoiqu’il puisse en dire, n’était pas aveugle. Il avait toujours été sensible à la beauté féminine et particulièrement enclin, dans une autre vie, à rechercher la perle rare pour se l’approprier à des fins purement égoïstes. Le grec avait, de ce fait, toujours su complimenter les femmes dans le but de s’attirer leurs faveurs. Mais avouer à Yulia ce qu’il pensait de son physique et plus particulièrement de ses fesses rebondies n’aurait pas été amusant à ses yeux. Cela aurait, par ailleurs, signifié enfreindre les règles d’un jeu spontanément établi entre eux et dont chacun connaissait la teneur.

Sa cigarette au bout des doigts, Valérian écouta, septique, Yulia qui se défendait d’éprouver une quelconque affection pour Raina. La vérité crevait pourtant les yeux, mais la jeune femme était bien trop persuadée du contraire pour y prêter la moindre attention. Pas que ça intéressait particulièrement le grec, mais il ne pouvait s’empêcher de trouver un tel aveuglement surprenant : « Une dette, hein ? À quelle occasion ? Enfin (haussement d’épaules nonchalant) dans la mesure où ça me regarde. »  

À la pique de Yulia au sujet des cigarettes, Valérian s’exclama d’un air jovial : « Outch ! Dans le mille. » Puis, imperturbable, il porta une nouvelle fois sa clope à sa bouche : « Ça me navre quand même de te voir dénigrer aussi franchement mon amabilité légendaire. Tu es décidément de très mauvaise foi, jeune fille. »

Le grec peinait à croire qu’une espèce d’équilibre, certes précaire mais bien tangible, ait été trouvée entre eux et leur permette d’échanger comme si de rien n’était, alors qu’ils étaient sur le point de s’étriper peu de temps auparavant. La vie était décidément bien étrange. Il en aurait presque trouvé Yulia sympathique.

Attentif, Valérian écouta sans mot dire la jeune femme tandis que celle-ci lui expliquait être résolue à trouver ces idiots pour obtenir justice et venger ses amis massacrés au No Man’s Land. S’il trouvait sa détermination admirable (mais se garda bien de le lui dire), le grec sourcilla cependant à la fin de ses explications : « Effectivement, il y a bien un point qui m’échappe dans ton plan : penses-tu réellement que deux éclopées comme toi et Salem (il se souvenait bien de la petite blonde qui, à son instar, avait écopé d’une sacrée blessure au No Man’s Land) avez la moindre chance face à cette bande de crétins ? » Il secoua la tête : « Que tu aies une sacrée paire de couilles ou non, c’est du suicide. » Essayer de dissuader Yulia de faire quoi que ce soit était vain. Mais Valérian n’avait pas sa langue dans sa poche.

C’est à ce moment là que retentirent des coups feu. Sans perdre une seconde, Valérian bondit sur ses jambes pour aller jeter un coup d’oeil à l’extérieur : « Ah ! » Un mince sourire tira ses lèvres : « Nos copains les brutes semblent s’être lassés d’attendre et ont gentiment décidé de faire diversion en attirant les morts dans leur direction. » Il jeta un coup d’oeil vers Yulia, ravi : « Ça devrait nous laisser le temps de filer en douce. (brève hésitation) Où est-ce que tu crèches ? Si ce n’est pas trop loin et, surtout, si tu promets de ne pas me tripoter en route, je veux bien t’aider à y parvenir. »

Petit coup d'oeil malicieux : « Moyennement un paquet de cigarettes à l’arrivée, bien sûr. »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1750
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Problems.   Problems. - Page 4 EmptyLun 2 Sep 2019 - 16:51
Tu sais qu’si tu continues à insister comme ça, j’vais finir par croire qu’tu t’inquiètes pour moi ?

Froncement de sourcils, regard entendu, qui en dit vraiment très long sur ce que j’en pense. J’ai pas besoin d’une maman pour me dire quoi faire, encore moins d’un daron en fait. Puis vu comment ça s’est mal passé avec mes propres parents, j’vais éviter d’m’en trouver d’autres de substitution pour faire de leurs vies un enfer. Valérian est peut-être un con – et je dis ça objectivement – mais il mérite pas forcément que je lui broie les couilles h24 7j/7.

Tout ça pour dire que j’veux bien rire avec lui de ses boutades idiotes, mais il pensera ce qu’il voudra du reste, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. De même qu’on en est pas à se confier nos histoires de cœurs, on est au moins d’accord sur le fait que jamais – Ô grand jamais – on procréera ensemble. C’est tout ce qu’on peut résumer de nos existences, malgré nos mésententes. J’pense qu’au fond, on trouvera toujours un terrain pour se comprendre dans nos disputes. Et que ça nous fait du bien d’nous décharger l’un sur l’autre, surtout aussi violemment.

Le coup d’feu m’fait me redresser, et j’avise mon voisin d’un hochement de tête lorsqu’il dit qu’il vaut mieux profiter de la diversion pour se tirer vite fait bien fait :

Je devrais pouvoir me retenir ! De lui sauter dessus parce que j’respire de trop près son parfum. Si j’ai un faible pour les barbes, la sienne suffira pas à me faire flancher dans mon état. Allez, bouge et arrête de dire n’importe quoi, sac à bêtises !

On se lève tous les deux, et on avise la sortie. J’lui dis rapidement que j’peux me débrouiller seule, c’est si on doit courir que ça sera plus chiant. Du coup, autant économiser nos forces. J’prends les devants : on est pas si loin d’mon abri, Neil nous attend là-bas. Enfin : il m’attend, moi. Seule. Mais j’lui fais toujours des surprises alors à force, j’crois qu’il a compris qu’notre porte sera ouverte à tous les paumés et les connards de Seattle.

FIN



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
- Problems. -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: