The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The big secret -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1332
Age IRL : 29
MessageSujet: The big secret   The big secret EmptyDim 2 Juin 2019 - 1:21
Comme chaque fois, elle avait été prévenue sur un canal de talkie-walkie que personne n’utilisait. La team d’expédition mise dans le secret des expériences des blouses blanches n’avait pas ramené que des ressources : ils avaient aussi rencontré deux survivants récalcitrants qui avaient tôt fait de se retrouver dans la benne de leur pick-up. Le manège était bien mené : aux postes de garde, personne ne se doutait que les véhicules transportaient autre chose que des produits utiles à leur survie et en les voyant traverser le camp pour se rendre au complexe scientifique, on devait se dire qu’ils faisaient une livraison directe à Lawrence. Ce dernier pouvait parfois être si excentrique que ça n’étonnait personne.

La nuit était tombée depuis une petite demi-heure lorsque la rouquine rejoignit l’équipe à l’entrée du complexe interdit au reste des habitants. Au-delà de la question de confidentialité, c’était aussi une question de sécurité. Les scientifiques jouaient avec des bactéries et des souches de virus. A la moindre erreur de protocole, ils pourraient libérer une pathologie pire encore que celle qui permettait aux cadavres de se relever. June ne se présentait là que pour les formalités. Arizona chapeautait généralement les opérations, alors elle n’avait aucune crainte quant au fait que tout était réalisé dans les règles. Dans un carnet, elle notait si les cobayes étaient des hommes ou des femmes, d’où ils venaient, leur âge approximatif, voire leur nom – s’ils avaient pu l’obtenir – puis elle retournait chez elle.

Sa maison n’était pas bien loin, à l’ombre de grands arbres qui profitaient de l’apocalypse pour grandir à l’infini. Parmi les ombres dessinées par les branchages, l’une d’elle avait l’air mouvante, humaine et maladroite. Dans un premier temps, la quarantenaire imagina la silhouette gracile d’Evelyn, se permettant de l’espionner au cours de l’une de ses étonnantes poussées d’audace. Sur ses gardes tout de même, la main à quelques centimètres de son couteau, l’avocate déclara de sa voix froide et calme.

- Je vous ai vu, inutile de vous cacher, qui que ce soit, ce n’était pas quelqu’un de très habile en matière de filature, on va aller discuter chez moi.

Ce n’était pas une proposition, ni une invitation, c’était un ordre. La personne tapie dans l’ombre ne se cacherait pas si elle n’avait pas vu la partie la plus compromettante de l’échange, à savoir la sortie de la benne de corps sédatés, menottés et bâillonnés. La rouquine assumait parfaitement que la science ait à passer par des heures sombres afin de sauver l’humanité, mais elle savait aussi que tout le monde n’était pas près à regarder les nécessités en face.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 149
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret EmptyJeu 6 Juin 2019 - 23:01

« Bonne soirée Clayton ! A demain Kassidy ! » La porte des Buchanan se ferme derrière moi alors que je quitte la maison après avoir passé la soirée avec la fille du routier. Il est tard, mais les quelques étoiles qui illuminent déjà le ciel me donnent envie de me promener un peu avant de rejoindre ma propre demeure. Vu l’heure, j’imagine que Casey doit être déjà couchée, je l’avais prévenue de ne pas m’attendre. L’air est frais, mais revigorant. Les yeux rivés vers l’immensité obscure, j’avance sans réellement faire attention où je vais.

Puis le bruit d’un moteur, la lumière des feux d’une voiture m’interpellent. Quelque peu surprise, j’hésite un instant à faire demi-tour et rentrer chez moi. Mais en tendant l’oreille, j’entends quelques éclats de voix, des portières qui claquent. Je reste immobile un instant. Cette agitation près du complexe scientifique me paraît étrange, vu l’heure. L’envie d’aller y jeter un œil est trop forte. Prenant soin d’avancer à pas de loup, je me rapproche, prenant soin de me cacher derrière une haie. J’avance encore, et encore, jusqu’à être à bonne distance. J’observe alors, intriguée, le manège qui se trame sous mes yeux. Je plisse les paupières en voyant des hommes décharger quelque chose de la voiture. Qu’est ce que ça peut bien être ?

Je ne mets pas longtemps à m’apercevoir qu’il s’agit de corps. Deux, si je compte bien. Interloquée, je me dis que je devrais peut-être partir, que je n’ai sûrement pas le droit de voir tout ça. Mais quand je m’apprête à partir, j’aperçois une silhouette qui s’avance vers ce petit groupe. Je crois reconnaître Madame Phelbs. Je reste donc immobile. C’est impossible de partir, pour l’instant. Je n’entends pas vraiment ce qu’ils se disent, mais cela ne dure pas longtemps. Les corps sont emmenés à l’intérieur du complexe, la porte se ferme, le véhicule redémarre puis s’en va. Il est sûrement temps pour moi de partir d’ici. Alors je longe à nouveau la haie avant d’aller derrière un amas de buissons à quelques mètres à peine. Malheureusement, l’obscurité rend mon opération plus périlleuse que je ne l’aurais pensé. Et malgré la discrétion dans je pense faire preuve, une voix s’élève dans la nuit. Froide, autoritaire, que je n’ai pas de mal à reconnaître. J’aurais mieux fait de rentrer tout de suite…

Je ne cherche pas à fuir. Je m’avance doucement, et une fois sortie des buissons, je n’ose pas vraiment relever la tête vers l’avocate. J’ai l’impression d’être une gamine qui a fait une grosse bêtise et qui va se faire disputer… Mes doigts s’entortillent, gênée par la situation. Je me mords l’intérieur de la joue, inquiète de ce qui m’attends. « Madame Phelbs… Je… » Je n’arrive pas à terminer ma phrase qu’elle me demande de la suivre jusqu’à chez elle. Combien de fois, Summer, on t’a dit que la curiosité était un vilain défaut ! Je peste intérieurement contre moi-même… Avant de prononcer un « Bien, Madame. » Sans rechigner.



•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am  ▬ I'm unstoppable.

Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1332
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret EmptyDim 9 Juin 2019 - 15:27
L’avocate guida la jeune femme sur les quelques dizaines de mètres qui les séparaient de son logement. La blondinette la suivait sans rouspéter, sans même essayer de se trouver une excuse, ce qui justifiait à la fois de son caractère coupable que de sa docilité. Celle-ci n’était de toute façon pas connue pour faire des vagues, à telle point que June en avait oublié jusqu’à son nom. Elle ne dit pas un mot alors qu’elles remontaient le petit sentier qui serpentait jusqu’à sa porte d’entrée, ni alors qu’elles pénétraient dans sa demeure. La quarantenaire accrocha son manteau de demi-saison sur un crochet prévu à cet effet mais n’invita pas son invité forcée à en faire de même. Comme une enfant convoquée chez le directeur, elle n’eut droit à un regard que lorsqu’elles furent dans le bureau depuis lequel l’essentiel des directives de Fort Ward se prenaient.

- J’aimerais que vous m’expliquiez, non pas ce que vous faisiez parce qu’aucune zone du camp n’est fondamentalement interdite, mais plutôt pourquoi estimiez-vous nécessaire d’essayer de vous cacher ? Ses orbes d’émeraude transperçaient sans ciller les pupilles de son interlocutrice, vous ne seriez pas ici si vous vous étiez simplement annoncée.

Le cas échéant surtout, elle l’aurait vu venir, mais l’essentiel était de faire peser la culpabiliser sur la volonté de se dissimuler de l’ancienne étudiante plutôt que sur les activités secrètes d’une faction réduite du camp. Les résultats obtenus par les scientifiques étaient encore trop légers – bien que révolutionnaires – pour contrebalancer complètement la pseudo bonne conscience de ceux qui verraient dans leurs actions des actes inacceptables.

- Qu’espériez-vous voir, demanda froidement la rouquine en s’asseyant, mains jointes sous le menton, d’ailleurs, que croyez-vous avoir vu ?

C’était bien de là qu’elle devrait partir. Avec les ombres de la nuit tombant, sa cadette n’avait peut-être pas vu grand-chose que des silhouettes. Difficile dans ce cas de divulguer la vérité mais suffisamment suspect pour susciter des questions. Pour l’instant, June n’invitait pas la blondinette à s’asseoir. Il lui fallait maintenir la tension et cela serait plus efficace en la plantant au milieu de la pièce plutôt qu’en lui offrant le confort d’un fauteuil. Au sein de son cerveau alertes, ses méninges tournaient à plein régime, car l’avenir de cette fille allait se jouer dans les prochaines minutes…


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 149
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret EmptyJeu 13 Juin 2019 - 0:56

Le court trajet jusqu’à la maison de l’avocate me paraît durer une éternité. Seul le son de nos pas résonne dans la nuit, rendant l’atmosphère encore plus pesante. Une fois devant la porte, les mains toujours entremêlées, mes yeux ne quittent pas le petit paillasson disposé là. Pas un mot, pas un regard, ma gorge se noue légèrement. J’ignore ce qui m’attend, et franchement, ça m’inquiète.

Madame Phelbs ouvre la porte et nous entrons. Une fois à l’intérieur, je me contente de la suivre encore. Nous arrivons dans ce qui semble être son bureau. Mais à vrai dire, je n’y prête guère attention. Cette fois, mon regard est rivé sur le parquet de la pièce. Ce n’est que lorsque sa voix s’élève, que je relève les yeux. A quoi bon tenter de me justifier ? De lui raconter des histoires ? Ou bien même de me mettre à chouiner pour tenter de l’attendrir… C’est peine perdue. Je le sais. Et ce n’est pas mon genre de toute façon. Je l’écoute, simplement. Attendant qu’elle ait terminé, pour enfin répondre.

Je prends une profonde inspiration, la regardant s’asseoir. « Je vous assure Madame Phelbs, je n’espérais rien voir du tout. » Je fais de mon mieux pour garder une voix assurée. « Je vais tout vous expliquer. » Je reste pourtant silencieuse un instant, tentant de remettre mes idées en ordre, de trouver les mots justes. Cela ne me ressemble pas tellement, mais je suis consciente que je n’ai pas le droit à l’erreur. Il va falloir la convaincre, lui faire entendre que mes intentions n’étaient pas mauvaises. Simplement la bêtise d’une gamine bien trop curieuse… Si seulement cela pouvait être aussi simple. « Je rentrais chez moi quand j’ai entendu le bruit du moteur, des voix. Je me suis approchée, pour voir. L’équipe qui était dans la voiture a déchargé des corps, ils ont été emmenés dans le complexe. Puis je vous ai vu arriver, vous avez discuté avec eux. Je n’ai rien entendu. Puis quand j’ai vu que vous repartiez chacun de votre côté, je comptais rentrer. » Je ne lui cache rien. Quant à ma volonté de rester cacher, je tente également de lui expliquer, sans flancher. « Je ne savais pas trop si j’avais le droit d’être là, et, c’est pour ça que je suis restée à couvert. Je suis consciente que je n’aurais pas dû être là, ni vous épier de la sorte. C’était stupide de ma part. J’ai fait preuve de trop de curiosité et j’en suis navrée. » Je me mords l’intérieur de la joue, déjà bien abîmée.

Je ne vais pas lui dire que je n’aurais jamais parlé de ça à personne, ni même la supplier de me laisser partir. J’attends, simplement, sa décision de me sanctionner ou non. Et je dois bien avouer qu’elle aurait toutes les raisons de trouver une « punition » à hauteur de ma bêtise…



•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am  ▬ I'm unstoppable.

Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1332
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret EmptyJeu 13 Juin 2019 - 17:39
- Vous saviez que vous n’aviez pas le droit d’être là, sans quoi vous ne seriez pas restée cachée de la sorte, condamna sévèrement l’avocate.

Son regard glacé toisa un instant la jeune femme. Qu’allait-elle faire ? En rester là, ce serait laisser tacitement une brèche dans le secret, car la curieuse se sentirait libre d’en parler à d’autres ; infliger de lourdes conséquences, ce serait envoyer le message qu’elle avait effectivement vu quelque chose d’important. La blondinette était peut-être trop naïve pour le voir, mais elle tenait entre ses doigts une information précieuse qui pourrait déstabiliser tout ce que June essayait de construire. Rapidement, la solution se dessina dans son cerveau calculateur : la seule façon non-létale de s’assurer que sa cadette ne répéterait pas ce qu’elle voyait lors de ses escapades nocturnes, c’était de la mouiller également.

- Vous n’ignorez pas ce qui se passe dans les locaux scientifiques ? Questionna-t-elle brutalement de façon rhétorique, alors que nous vivons nos vies sur le camp, avec plus ou moins d’implication, certains d’entre nous sont exposés toutes la journée à des souches virales et bactériennes très dangereuses, dans le simple but de nous permettre d’envisager un avenir viable, elle marqua là une pause pour permettre à son interlocutrice de bien assimilé le ton grave de la discussion, ces travaux sont réalisés pour le bien commun, mais ils demandent certains sacrifices pour être menés à terme. Est-ce que vous comprenez ?

Son timbre s’était légèrement adoucit. D’un geste de la main, elle invita la jeune femme à s’asseoir face à elle. Il n’était désormais plus question de l’intimider mais de l’endoctriner. Tout ce qui allait suivre serait alors une sorte de test, pour s’assurer qu’elle pouvait lui faire confiance. A partir du moment où la blondinette quitterait ce bureau, ce serait un pari. Un pari risqué.

- Il n’est pas nécessaire que le poids de ces choix difficiles reposent sur la communauté entière, c’est pourquoi certaines missions sont opérées en toute discrétion. Je suis navrée que vous ayez eu à assister à ce transfert, feignit-elle de s’excuser en teintant ses traits d’une compassion artificielle, cela nous met toutes les deux dans une situation délicate…

La rouquine suspendit sa voix, ses yeux d’émeraude détaillait la jeune femme avec un étincellement presque prédateur. Comme s’il envoyait le message « à quelle sauce vais-je bien la dévorer ? ». Après tout, ce ne serait même pas étonnant que certains la voient comme un croquemitaine.

- Rappelez-moi votre nom ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 149
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret EmptyDim 21 Juil 2019 - 15:43

Lorsque l’avocate me réprimande sur un ton plus sévère, je déglutis difficilement. Puis, intérieurement, je peste contre moi-même. Et si dans mon esprit, c’est le désordre, mon corps lui, reste comme figé, droite comme un piquet qu’on aurait planté dans le sol. Le léger silence qui s’installe entre Madame Phelbs et moi devient rapidement pesant. J’attends, sans rien dire, sa décision. Et alors qu’elle finit par me questionner à nouveau, je me contente de lui répondre d’un signe de la tête, pour ne pas lui couper la parole. Bien sûr, je suis consciente de l’importance de ce centre scientifique et de ce qu’il représente. Pour en avoir discuté quelques fois avec le père de Kassidy, je sais que ces recherches sont indispensables.

Mais forcément, je ne me doutais pas vraiment de ce qu’il pouvait s’y tramer. Jusqu’à ce soir. Entre ma découverte et les explications de la rousse, je n’ai pas besoin de plus pour réaliser où elle veut en venir. « Oui. Je comprends, parfaitement. Vous… Vous faites ce qu’il faut pour l’avenir de notre groupe. » Dis-je alors avec un mine contrariée avant de m’asseoir à l’endroit indiqué. Me tenant toujours aussi droite, mon regard ne quitte pas celui de June qui semble tout aussi embêtée que moi.

Elle me demande alors mon nom. Je lui réponds immédiatement, sans broncher, d’un ton assuré. « Madisson. Madisson Summer. Madame. » Que va-t-il se passer maintenant ? Si je dois être punie, pour ça, je comprendrais. Mais je dois avouer que cela m’inquiète. Peut-être qu’il y aurait un moyen de me racheter ? Alors, je reprends la parole, bien décidée à lui montrer que je n’ai pas de mauvaises intentions… « Si je peux me permettre Madame Phelbs. Je n’ai, en aucun cas, l’envie de compromettre le travail qui est mené au complexe. J’ai réellement conscience que vos recherches sont bénéfiques pour ce groupe, pour notre avenir, à tous. C’est pourquoi, je m’engage à ne pas parler, à qui que ce soit, de ce que j’ai pu voir ce soir. Ni de ce dont nous venons de parler. Et, si je dois faire, n’importe quoi, pour me racheter. Je le ferai. » Je fais de mon mieux pour qu’elle prenne conscience de ma bonne-foi.



•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am  ▬ I'm unstoppable.

Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1332
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret EmptyLun 22 Juil 2019 - 10:42
Madisson. Cette fois, la rouquine n’oublierait pas son prénom. Ses orbes de prédateurs pesaient toujours sur la jeune femme qui tentait de défendre ses bonnes intentions. Elle disait ne pas vouloir nuire au travail des chercheurs et être capable de tenir sa langue. Ce serait presque convaincant si l’avocate ne connaissait pas déjà par cœur la litanie des promesses. Peut-être avait-elle de sincères résolutions maintenant qu’elle était dans son bureau, tel un lapin pris dans les phares d’un poids lourd qui se jure de ne plus traverser la route ; mais ensuite ? La blondinette était trop jeune, trop immature, deux facteurs qui compromettaient l’étanchéité d’un secret.

- Vous pourriez travailler à mon service, trancha-t-elle alors, je ne dirai pas non à une paire de mains supplémentaires et maintenant qu’Evelyn est placée à l’intendance, elle a moins le temps de venir ici.

Et, disons-le, June ne lui faisait plus confiance. L’étudiante avait eu sa chance mais avait déraillé au moment même où ses histoires d’amour devenaient des obstacles à sa clairvoyance. La rouquine avait toujours cette fibre de la… « terraformation » d’une autre personne ; car modeler une âme jeune à son image, c’était une façon de s’assurer l’immortalité. Ce serait en tout cas une explication psychanalytique de cette tendance. D’autre part, plus elle avait d’yeux et d’oreilles à son service, mieux ce serait. Madisson saurait écouter là où ni Arizona, ni Denis, ni William ne le pourraient.

- Vous dites comprendre que toutes nos recherches sont importantes et je suis certaine que vous avez envie de contribuer à la survie de notre civilisation, en dépit de ses paroles qui se voulaient atteindre sa conscience humaniste – ou patriotique selon le point de vue – son intonation restait froide, y a-t-il meilleur moyen de vous racheter ?

L’avocate s’adossa à son fauteuil en croisant les bras. Cette entrevue nocturne avait des accents surréalistes, une parenthèse en dehors de leurs existences respectives. Au sortir de cette discussion, ni le quotidien de June, ni celui de Madisson, ne seraient les mêmes.

- Vous seriez en quelque sorte ma secrétaire. Vous devrez être là tous les jours et prendrez directement vos instructions avec moi, précisa-t-elle laconiquement, est-ce dans vos cordes, miss Summer ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The big secret   The big secret Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The big secret -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: