The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Who's the hunter -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2019 - 21:01
Who's the hunter
Erika avait été claire. Elle ne voulait pas retomber sur quelque chose d'autre que d'humanoïde, le reste lui donnait des sueurs froides et pas sans raison. Selene était présente lorsqu'ils avaient tous les quatre étaient obligés de se battre contre des bêtes féroces. Oliver ne pouvait pas encore se rendre à l'idée qu'il n'y avait pas que les morts à se méfier, elle l'avait apprit à ses dépend. 

Après avoir prit les devants et d'avoir apporté le petit lapin à la voiture puis dans le sac prévu à cet effet, Erika avait mené les deux autres jusqu'aux derniers pièges où ils pouvaient accéder en voiture. Le reste, il allait falloir se le taper à pied. A la grande déception générale, les pièges étaient vides mais pas seulement. De celui qu'elle avait extirpé le lapin, les pièges étaient complètement détruit. Arraché. « Mais qu'est-ce...» » Oliver s'était agenouillé, il examinait tout ça de plus près tandis qu'Erika regardait autour d'eux. « Ni humain. Enfin infecté, j'veux dire. » 

Une sensation « déjà-vu » s'activa dans son crâne. 
Les paroles de la brune lui résonnaient dans la tête comme si elle se moquait. Putain... lâcha -t-elle intérieurement en voyant le carnage. Il ne restait rien de ce qui devait être un beau festin pour ce soir : « Qu'est-ce que vous... » En se redressant, Oliver coupa Erika dans son élan : « Faut espérer qu'la bêbête n'a pas fait l'tour de tous nos pièges.... » La brunette se pinça les lèvres en miroitant son regard entre ses partenaires et les pièges : « Va falloir demander à Freya de repasser par ici.. » souffla l'Aide-soignante, pensant aussitôt qu'elle pourrait lui servir d'assistante. « Sinon on va pas ram'ner grand chose à part le p'tit lapin. » 

« Espérons. » avait soufflé Selene. 
Erika ne connaissait pas encore bien la brunette mais elle reconnu ce ton tendu dont elle avait usé lorsqu'elles étaient de sortie. Ça n'envisageait rien de bon en perspective : « En tout cas c'est parti par là. » Tournant la tête vers le lieu qu'indiquer la maman d'Effy, Erika déglutit quand Selene annonça : « On va essayer de le suivre. »  « Pardon ? » « Si c'est dangereux, on doit au moins savoir ce que c'est : On est proche de la maison. On ne peut pas risquer un accident. » 

« Attends, Selene... » Tandis que la cheffe arma son arme, Erika plaidait une autre cause : « Je ne sais pas si c'est raisonnable d'y aller de front comme ça. On ne sait pas à quoi on a affaire » L'aide-soignante regardait Oliver puis Selene, Selene puis Oliver. Elle n'avait pas l'air d'être inquiète ou effrayée,  elle réfléchissait et essayait de raisonner tout en même temps. Elle n'avait encore jamais eu traqué d'animal.

Erika sortit son arme de son fourreau pour lui montrer qu'elle n'allait pas faire marche arrière et retourner à la maison comme une enfant apeurée ;« Ne le prend pas mal, je suis la première à vouloir mettre hors d'état de nuire ce qui pourrait être un danger pour le groupe, mais je préfère poser la question avant de partir à la chasse d'un « gros »  animal... » 
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Oliver Coleman
Oliver Coleman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de pêche et pistolet M9 9mm.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 09/04/2019
Messages : 434
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyMer 5 Juin 2019 - 10:58
Oliver sort lui aussi son arme de son holster après que Selene l’ait fait de son côté. Il sait qu’il l’a déjà vérifié, mais il dégage son chargeur d’un geste fluide et checke une nouvelle fois que celui-ci est bien rempli. Yep. Une fois remis en place, Oliver désengage la sécurité. Ils ne savent pas de quoi il retourne, autant de montrer prudents. Ce qui semble soulever quelques réticences chez Erika.

Elle n’a pas complètement tort d’ailleurs. Ils ne savent pas quel genre de bestiole s’est attaquée à leurs pièges. L’anciennement humain est écarté, mais pour le reste, ils n’ont qu’assez peu d’informations. Selon Oli, la bête en question est assez grosse. Mais est-elle seule ? en meute ? sauvage ou anciennement domestiquée livrée à elle-même ? Les cas de figures sont nombreux et le seul qui s’impose à eux est l’inconnu.

« Si c’est un gros, on n’pourra pas faire grand chose t’façon. Faudrait un autre calibre que nos armes de poing pour tuer un ours. » Un chien sauvage ou un loup poserait moins de problèmes. Encore qu’un loup est souvent en meute, ce qui compliquerait les choses. « Mais si on n’cherche pas, on n’risque pas d’savoir c’que c’est. »

Et donc de savoir quelle conduite adopter pour se charger du voleur. D’une part, comme l’a dit Selene, ils sont tout proche du fort et l’idée qu’une grosse bête se balade dans les environs n’est rassurante pour personne. Des membres de la communauté en vadrouille dans la forêt pourraient tomber dessus par inadvertance et sans y être préparés. Pour la sécurité des siens, Oliver est partisan de découvrir quel danger les guette potentiellement dans les environs.

D’autant que la "chasse" aux gros prédateurs est le coeur de son métier. Quand bien même il traquait les animaux marins pour les étudier. Il lui est assez difficile de renoncer à cette adrénaline et cette curiosité qu’il nourrit pour le monde animal. Ça ne doit pas être plus difficile que de suivre un orque ou une baleine. Mais son intrépidité n’est pas toujours mère de sagesse cependant.

Il tire la culasse d’un léger clic-clac. Question de précaution. Oli préfère être prêt à réagir et à tirer sur toute bestiole qui se jetterait sur lui à travers les arbres et les buissons.

« On y va ? J’ouvre la marche. »

Puis il se dirige vers le taillis que Selene a pointé juste avant. Le passage est grossier, la piste ne devrait pas être trop difficile à suivre si l’animal a forcé son chemin de cette manière à travers la forêt. Jusqu’à leurs prochains pièges ? Il écarte quelques branches et enjambe celles qui rasent le sol pour passer le buisson et s’enfoncer plus loin dans les bois, les filles sur ses talons.



Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers
to turn on the light.

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyMer 5 Juin 2019 - 12:37
L’objection d’Erika la stoppa dans son élan mais heureusement, l’homme du trio apporta immédiatement les bonnes réparties. Sans méchanceté, la musicienne planta ses orbes clairs dans les yeux de l’aide-soignante.

- A qui tu veux poser la question ? Je ne comprends pas, elle pencha légèrement la tête sur le côté pour renchérir, ce sera forcément à l’un de nous de tirer ça au clair et plus on attend, plus on prend le risque qu’il blesse quelqu’un du camp.

Entre ceux qui sortaient couper du bois, ceux qui cueillaient, Freya qui installait ses pièges, sans compter les simples aller et venues des ravitailleurs – ils étaient exposés tant que ce prédateur n’était pas identifié. Selene n’aimait pas l’idée de traquer une bête pour la tuer sur le simple prétexte d’avoir été au mauvais endroit. Elle était comme eux : elle voulait trouver de quoi survivre. Mais pour savoir comme comportement adopter, il fallait qu’elle ait le cœur net sur ce qui s’était passé.

- On y va, confirma-t-elle à la question d’Oliver, tu peux retourner à la voiture si tu veux.

Erika ne semblait pas prompte à faire demi-tour mais au moins, elle ne pourrait pas dire qu’on ne lui avait pas proposé. La pianiste emboîta le pas au cétologue qui prenait les devants. Silencieusement, elle espérait qu’il n’ait pas visé juste car, effectivement, même à trois, un ours risquait d’être une sacrée paire de manches. Avec précaution, en prenant soin d’étouffer le bruit de ses pas dans l’herbe épaisse, Selene progressait sur les traces grossières laissées par l’animal. Il n’était pas difficile à suivre, ça semblait effectivement être un gros morceau. A un moment, elle comprit qu’ils étaient en route vers les pièges suivants et en y arrivant, le spectacle était le même : collets fracassés, prises envolés, terre marquée par de grosses empreintes.

- Hum… je crois… que ce n’est pas un chien… ni des loups.

Elle s’était accroupie pour examiner de près une zone boueuse où étaient restées imprimées quatre pattes. C’était juste devant un autre buisson écrasé par le poids du passage d’une bête. L’hypothèse de l’ours se confirmait mais n’étant pas experte en la matière, la musicienne préféra ne pas en rajouter. Au lieu de ça, elle leva la tête et s’adressa à ses complices :

- Le sang a l’air encore frais ? Le plus proche des deux pouvant vérifier saura sans doute lui répondre.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyMer 5 Juin 2019 - 20:38
Who's the hunter
Ok ! , le message n'était pas passée comme elle l'aurait voulu mais c'était une eventualité qu'elle aurait dû prendre en compte avant de parler sans réfléchir. En jouant une valse du regard, ce fut Oliver qui répondit en premier. Au début, Erika pensait le contraire surtout lorsqu'il évoqua un autre type d'armes plus adéquate à ce type de chasse sauvage. « Mais si on n'cherche pas, on n'risque pas d'savoir c'que c'est. » Râté... mais elle ne pouvait pas penser le contraire non plus. Il avait raison. 

« A qui tu veux poser la question ? Je ne comprends pas. » Erika ouvrit la bouche : « Non ce n'était qu'une façon de parler, comme évoquer quelque chose d'évi-... » Mais la brune renchérissait : « Ce sera forcément à l'un d'entre nous de tirer ça au clair et plus on attend, plus on prend le risque qu'il blesse quelqu'un du camp. » Un petit rictus déforma la forme de sa bouche alors qu'elle souligna un pointe d'amertume dans sa gorge. Selene était à côté de la plaque. 

« On y va, j'ouvre la marche. » proposa Oliver, suivant la piste donnée par Selene des buissons écrasés, laissant deviner que c'était loin d'être une petite bestiole. « On y va. » C'était sans équivoque. « Tu peux retourner à la voiture si tu veux. » L'arme à la main, Erika valida ce qu'elle pensait vraiment : Selene pensait qu'elle voulait se défiler. Ce n'était pas du tout le cas et pourtant, on venait presque de lui demander de retourner « en sécurité » dans la voiture. 

Interdite, elle regarda le dos de ses compagnons s'avançaient en suivant la piste pendant quelques secondes, laissant ses mains retombées en claquant sur ses cuisses. Elle se gratta la joue en regardant derrière elle et se résolu à suivre ces derniers. C'était un peu compliqué pour elle. Avec Addison, ils avaient toujours fuit le danger à l'extérieur, elles ne s'étaient pas jamais frotté sauf cas de force majeur mais au final, il était sûrement temps de voir les choses autrement. Tapant du pied, Erika se précipita pour les rejoindre. 

L'arme désarmée, ne mettant pas son doigt sur la gachette comme on le lui avait apprit par le passé, elle regarda ce qui avait attiré l'attention de ces deux-là. En observation, elle se servait de sa mémoire photographique pour enregistrer ce qui se disait, preuve à l'appui. « Hum... Je crois... que ce n'est pas un chien... ni des loups. » Ne bougeant que les yeux pour observer Oliver et Selene, elle finit par lever les yeux ciel. Cool, ça changera de la dernière fois... « Cool, ça donne un large choix de possibilité. » Sentant que ça ne faisait pas évoluer la situation, elle fit une moue : « Oubliez ce que je viens de dire. » 

Tandis que Selene s'accroupissait sur ce qui ressemblait à des empruntes, Erika regardait autour d'eux ; Quelque chose tournait dans le coin et elle en était certaine. Puis elle baissa les yeux sur ce qu'ils regardaient. Elle regarda la forme de la patte, la disposition des griffes et des articulations puis regarda Oliver. Il était sûrement le plus apte à confirmer l'hypothèse qu'elle allait dire à haute voix : « Plus gros alors... Ça pourrait être une emprunte d'ours ? » lâcha Erika en se mordant la lèvre inférieur très fort pour temporiser les battements soudain dans sa poitrine. « C'était courant d'en voir au Canada, se promener dans les petits villages en quête de... nourriture. J'en ai pas vraiment vu mais... » Ce coups-ci, il était claire qu'ils allaient avoir besoin de quelque chose de beaucoup plus gros pour se défendre. 

Alors si elle n'était pas experte en la matière, le sang, elle en avait vu durant ses études et le peu de temps qu'elle avait travaillé dans la clinique spécialisée des grands brûlés et il était certain que le sang était encore bien trop frais. La Bête ne devait pas être bien loin et il se pourrait qu'on se trouvait encore sur son terrain de chasse : « Voyons le bon côté des choses, finalement ! » Laissa t-elle échappé finalement : « Si on arrive à retrouver ce qui détruit les pièges de Freya, il se pourrait que l'on puisse offrir un sacré festin au clan pour ce soir... et les jours à venir. » s'exclama t-elle, de son éternelle optimisme, soudain de retour.   
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Oliver Coleman
Oliver Coleman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de pêche et pistolet M9 9mm.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 09/04/2019
Messages : 434
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyVen 7 Juin 2019 - 14:25
Les empreintes disséminées un peu partout autour des pièges en morceaux laissent en effet penser à un ours. Oliver n’est pas un fin connaisseur des empreintes d’ours, mais maintenant que c’est dit, il se dit que ça paraît coller.

« Ça pourrait ouais... »

Sans activités humaines, il ne serait pas étonnant de voir les grands prédateurs se déplacer à leurs guises sur des terres qui appartiennent désormais à la nature seule. La quête de nourriture ne pouvant être pleinement satisfaite entre les tours et le béton de la ville, une forêt plus tranquille au Sud ne semble pas être une destination déconnante pour un ours. Forêt, accès à la baie… Le coin a un faux air de vaste espace alors qu’il est perdu à la pointe de Tacoma. Mais la bête s’est visiblement laissée prendre dans l’illusion et a élu domicile dans les environs.

Oliver inspecte lui aussi les traces présentes un peu partout. La terre a été récemment retournée et les arbustes pliés ou arrachés dégagent encore une odeur de végétation fraîche. L’ours, si c’est bien de ça qu’il s’agit, ne les devance pas de beaucoup.

« Ça, on aurait des réserves pour quelques temps, c’est sûr. Mais faut encore l’tuer avant ça, et on a qu’nos flingues et des couteaux. » fait-il en agitant son M9 pour illustrer ses propos.

Par sécurité, Oliver est toujours d’accord avec Selene : ils doivent voir de leurs yeux le voleur. Un ours paraît tout indiqué, mais autant avoir la confirmation maintenant qu’ils sont là et qu’en plus l’animal semble être dans les parages. Mais s’ils veulent le tuer, Oli préfère ne pas imaginer le nombre de balles qu’ils laisseraient dans la chasse. Sans compter que la bête pourrait s’enfuir et qu’il leur faudrait la traquer.

« On a pas un fusil qui traine dans l’pick-up à tout hasard ? » demande-t-il en se tournant vers Selene.

Quoique Erika peut aussi répondre à la question puisqu’elle était elle aussi dans l’habitacle. C’est peut-être parce que Selene est membre du Conseil.

Une arme laissée là en permanence par soucis de sécurité lorsqu’ils partent en virée. Sait-on jamais. Sinon, Oliver est prêt à faire un bon au fort pour revenir avec des armes de plus gros calibre que leurs pétoires, mais il craint que l’animal ne s’éloigne trop et qu’ils en perdent la trace. Ce qui serait dommage alors que celle-ci est toute fraîche et juste sous leurs yeux.



Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers
to turn on the light.

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyVen 7 Juin 2019 - 22:27
L’hypothèse d’Erika, bien que très logique, n’était pas rassurante. Un ours. Sans doute, la musicienne ne pouvait pas nier que ça pouvait y ressembler. Selene se redressa, observant la suite de la piste. La suivre, c’était se mettre sur les traces d’un prédateur redoutable et – sans doute la faute à son caractère négatif – elle ne se montrerait pas aussi optimiste que ses camarades.

- Manger de l’ours ? Je ne suis pas sûre qu’on puisse en tirer quelque chose, elle haussa les épaules avec une petite moue désolée, trop musclée, la viande sera trop dure, ses lèvres se pincèrent avant qu’elle ne concède à mi-voix : mais on pourra peut-être récupérer la peau et les griffes…

Pour des vêtements et des armes. Ils avaient déjà dû dépecer des animaux pour les manger – lapin et biche notamment. Ça ne devait pas être bien difficile de faire de même avec un ursidé… sa peau risquait néanmoins d’être plus compliquée à détacher que celle d’un herbivore. Ces considérations, ils les auraient plus tard. D’abord, ils devaient confirmer leurs craintes et, s’ils n’avaient pas d’autre chose, abattre cet animal. Malheureusement.

- Et non, répondit la pianiste à Oliver, on ne fait pas ça ; pour garder les comptes de l’inventaire clean et éviter que quelqu’un ne la récupère et la cache sur le camp.

Ça passerait peut-être pour de la paranoïa mais Selene tenait à l’interdiction de garder sur soi des armes à feu dans l’enceinte du fort. C’était pour éviter les accidents tout comme les possibles trahison ou dispute qui dégénère. Surtout en ce qui concernait les nouveaux survivants qu’ils recueillaient parfois : si ces derniers savaient que des fusils traînaient dans les véhicules, ils auraient trop d’opportunités d’en récupérer une pour s’en servir.

- On va devoir faire avec ce qu’on a pour l’instant.

Sans le savoir, ses pensées corrélaient avec celle du cétologue : elle aussi craignait de perdre de précieux indices en s’absentant. Si les traces étaient encore relativement fraîches alors peut-être que l’ours présumé n’était pas bien loin. D’un signe de tête, la pianiste incita ses deux complices à poursuivre. Ici, les épaisses semelles de ses chaussures s’enfonçaient dans la boue. Un coup d’œil en l’air pour apercevoir, entre les feuilles verdoyantes qui chantaient au gré du vent, que le ciel se couvrait. L’averse n’allait pas tarder.

- Ça va aller, glissa-t-elle à Erika dans un murmure, aux aguets et concentrée, on le trouve, on ne se fait pas repérer et on avise.

A peine finissait-elle cette phrase qu’un bruissement étouffé dans les fourrées se fit entendre. C’était un peu en avant sur leur chemin visiblement et ça n’avait rien à voir avec le vent. C’était soit un rôdeur, soit…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 16:40
Who's the hunter
« Ça peut surement se travailler comme viande, en ce moment, on peut faire la fine bouche, surtout avec le peu de lapin qu'on a eu ces derniers temps. »

Erika ne savait plus trop où se mettre depuis qu'elle avait évoqué rapporter l'information au camp pour mieux se préparer à ce qui les attendait. Son état d'esprit était toujours de prendre des précautions d'autant plus qu'ils n'étaient pas sortie pour partir en chasse et qu'elle n'avait que le minimum autorisé sur elle. Son sac à dos était plutôt léger puisqu'une attaque d'ours ne pouvait pas être soigné par de simple compresse et de l'alcool. Fuck! Erika observait, ne perdait aucune miette de ce qui se passait autour d'elle. Autant du côté des remarques de Oliver, plutôt optimiste concernant la bête mais aussi de la part de Selene, qui filtrait aussi, toutes les informations qu'elle pouvait observer et entendre.

Rien n'était fait pour donner l'ombre d'une chance que cette expéditions, dites de routine, devienne encore une expérience dont Erika se serait bien passée. Elle avait encore sa dernière sortie en tête, notamment en présence de Selene. A croire que c'était un fait exprès : « On a pas un fisil qui traîne dans l'pick-up à tout hasard ? » Erika était bien placée pour le savoir,et la réponse de Selene ne l'avait pas surprise ; Tout ce qu'ils avaient, c'était leurs armes de poing. Les réticences de la brunette envers les membres du clan n'était pas sans raison même si la Madsen n'était pas vraiment en quête d'une vendetta. Les murs qu'offraient le Fort était ce dont elle avait besoin et ce qui l'avait poussé à se rebeller contre sa tante, même si à l'époque, il ne concernait que le Ranch.

« On va devoir faire avec ce qu'on a pour l'instant. » Comprenant que les choses devenaient de plus en plus sérieuses, Erika sentait son cœur battre un peu plus vite. Tuer un mort-vivant, elle avait déjà fait mais une bête qui devait faire plus que le quadruple de son poids, Erika n'avait jamais envisagé une chose pareille : « Quand faut y aller, faut y aller.. » lâcha la jeune femme en regardant la cheffe et le cétologue. Un peu comme si le monde avait décidé de leur rire au nez, le ciel s'assombrissait très rapidement, au point que cela tirait un frisson à l'américaine.

Selene parlait tout bas, pourquoi ? Erika l'ignorait toujours est-il qu'elle se sursauta lorsque entendit quelque chose se mouvoir dans les fourrées. Serrant les dents ainsi que sa main sur l'arme qu'elle avait déjà en main, l'Aide-soignante se crispa encore d'avantage quand un silence de mort s'installa autour des trois survivants. «Oliver... murmura t-elle. Donne moi le sac... » s'adressa t-elle le plus bas possible pour que seul lui l'entende et que le reste s'envolait avec le vent. Une fois qu'elle avait le sac dans ses mains, elle chopa les oreilles du lapin sans le sortir complètement du sac. Une diversion pouvait toujours être utile.

« On fait comme à la crèche, on reste ensemble ! » Oh moment où elle chuchotait ça, Erika sentit une goutte lui tomber sur la joue. En l'essuyant, un nouveau bruissement se fit entendre à quelques mètres de la première fois où ils l'avaient entendu suivi d'un grognement : « Oh putain... » C'était gros, ça allait être gros : « Je crois qu'on est pris en chasse... »  
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Who's the hunter -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [FB] Hunter Island and Chaos II [PV Shindô]
» I'm the Hunter. And you? [Livre 1 - Terminé]
» Carnet de Kenrick Hunter
» Un entretien d'embauche, vraiment ? | Hunter
» Hunter Finnian Edwin [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: