The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Who's the hunter -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Coleman
Oliver Coleman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de pêche et pistolet M9 9mm.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 09/04/2019
Messages : 434
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 3 EmptyMer 19 Juin 2019 - 11:28
Impossible. Les ours ne prennent pas en chasse les humains, ils en ont plutôt peur. En revanche, ils défendent leur territoire, et leurs petits. Ce qui pourrait expliquer pourquoi leur voleur les… vole. Oliver n’est cependant pas assez téméraire pour aller vérifier que la bête est une ourse plutôt qu’un ours. Si c’est bel et bien de ça dont il s’agit. Cependant, les grognements et la masse qui déplace la végétation autour d’eux ne laisse qu’assez peu de place au doute.

Les bruissements dans les fourrés se font de plus en plus proches. Selene et Erika baissent aussitôt la voix pour se faire discrètes, par réflexe. Mais si l’animal les a senti, Oliver ne doute pas une seconde que son odorat est bien plus développé que le leur et que diminuer le timbre de leur voix ne les cachera pas longtemps à lui. Et le maigre lapin qu’Erika tient dans ses mains après qu’Oli lui ait passé le sac ressemble à un amuse-bouche bien léger en comparaison des trois humains recroquevillés au raz du sol. Pas sûr que ça suffise à détourner l’attention de leur visiteur.

« Pas d’panique. Il sait qu’on est là, mais il nous voit pas. C’est d’jà ça. » tente-t-il d’apaiser en conservant son calme.

Comme pour corroborer ses propos, Oliver peut entendre la bestiole quelques mètres derrière lui renifler à grands coups de museau. Il ne bouge pas pour vérifier, mais il a clairement l’image d’une bête immense dressée sur ses pattes arrières, dominant les bosquets à la recherche de l’origine de cette curieuse odeur. À l’abri derrière son buisson, Oliver cherche à croiser le regard de Selene.

« Faut pas l’déranger. Faut s’éloigner sans qu’il nous voie. Il attaquera s’il se sent menacé. »

Ou s’il sent que ses petits sont en danger. Oliver ne parvient pas à effacer cette idée de son esprit. Cet instinct, cette témérité de l’animal lui rappelle ce qu’il a étudié. Évidemment, pour lui ça concernait les mammifères marins, mais il se dit que l’instinct protecteur d’une mère est le même quelque soit l’espère. Il peut se tromper, bien sûr. Ce qui est sûr, c’est que la bête ne les cherche pas spécialement. Sinon, ils auraient déjà eu à affronter crocs et griffes depuis longtemps.

« Qu’est-ce qu’on fait ? On s’tire ? »

De toute manière, ils ne peuvent certainement pas faire grand chose d’autre. Leurs armes ressembleraient à des piqûres de moustiques et ils sont trop prêts pour être en sécurité ou s’assurer d’une solution de repli si ça tourne mal. Ils savent au moins ce qui traîne dans les parages et peuvent en informer le camp. La décision appartiendra ensuite au Conseil. Pour l’heure, peut-être que s’ils restent collés au sol, le nez dans la poussière, ils parviendront à s’éloigner suffisamment pour être un minimum tranquilles. Ils peuvent aussi prendre leurs jambes à leur cou, foncer droit jusqu’au pick-up. Et prier sûrement.

Quoiqu’il en soit, ils doivent vite se décider. Parce que l’ours ne va certainement se contenter de rester là sans chercher à en découvrir plus.

Spoiler:
 



Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers
to turn on the light.

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 3 EmptyMer 19 Juin 2019 - 23:41
La musicienne allait dire à Erika qu’elle n’était pas certaine que le seul lapin qu’ils avaient attrapé soit une distraction suffisante mais un nouveau bruit dans les bosquets la réduisit au silence. Si l’animal humait bruyamment l’air pour analyser le parfum des trois humains qui rôdaient dans les parages, la pianiste retenait son souffle. L’aide-soignante laissa filer ses craintes dans un murmure couvert par le son des gouttes de pluie sur la canopée, Selene consulta du regard le seul homme de la bande pour savoir ce qu’il en pensait. Lui aussi gardait son calme, ce qui ajouta à la maîtrise de la benjamine, habituée à devoir garder son sang-froid en situation stressante.

Elle ne desserrait pas les dents pourtant. Tous ses sens en alerte, elle hochait la tête aux suggestions d’Oliver mais ne prononça pas une syllabe. Il était quasi-certain qu’il s’agissait d’un ours – surtout quand on entendait ses lourds déplacements dans la végétation épaisse – nul besoin de risquer inutilement leurs vies. Le cétologue incarnait la voix de la raison que Selene jugea bon de suivre. Lentement, elle initia le mouvement de retrait pour qu’ils rebroussent chemin et s’éloignent de la zone où on pouvait désormais même entendre quelques grondements étouffés.

Les doigts serrés sur la crosse de son arme, son regard perçant s’accrochait à la moindre feuille secouée par l’averse qui allait en s’intensifiant. A priori, ils n'étaient pas pistés. Ce ne fut finalement qu’une fois de retour à leur véhicule que la musicienne retrouva une respiration normale. Déjà trempée, des mèches de cheveux collaient à ses joues ivoirines. Elle attendit que l’aide-soignante déverrouille les portes pour qu’ils puissent se serrer dans l’habitacle – à l’abri de la pluie et en sécurité. La banquette était prévue pour tenir à trois en se serrant un peu.

- C’est un problème, déclara-t-elle en mettant la sécurité de son 9 mm qu’elle posa sur le tableau de bord, il faut d’abord qu’on rentre prévenir les autres et qu'on instaure des règles de sécurité temporaires, tandis qu’elle parlait, ses yeux étaient absorbés par le déluge qui ne pouvait pas être plus mal venu – il effaçait les traces qui leur permettraient de facilement retrouver l’animal, ensuite, on va devoir essayer de le faire partir. Dans le meilleur des cas, précisa-t-elle ; car dans le pire des cas, ils n’auront pas d’autre choix que de le tuer.

HRP:
 


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 3 EmptyMer 26 Juin 2019 - 17:35
Who's the hunter
Pas de panique, pas de panique » Erika entendait ces mots se répétaient dans sa tête mais même si elle vivait dans une partie de l'Amérique où les ours noirs étaient passible de leur rendre des visites imprévues, elle ne se sentait pas du tout dans son assiette. « Faut pas l'déranger. Faut s'éloigner sans qu'il nous voit. Il attaquera s'il se sent menacer. » Elle prit une profonde respiration pour calmer les battements de cœur mais il était inutile de s'en faire à son sujet, elle ne se trouvait pas en pleine mer, entourée de requins pouvant percevoir ces derniers à des kilomètres à la ronde. « Ok ! » lâcha t-elle encore plus doucement mais son hochement de tête frénétique de sa part. Prenant soin de ne pas briser de brindilles d'herbe en reculant de quelques pas, lâchant le lapin dans le sac pour être plus libre de ses mouvements.

« Qu'estce qu'on fait ? On s'tire ? »

Erika ne répondit pas, marchant d'un pas soucieux mais en guettant régulièrement se qui se passait derrière eux tout en rebroussant chemin jusqu'à la voiture où elle et les autres s'y réfugiaient à la hâte. Le sac trempé se retrouva au pied de la banquette arrière et laissa son couteau reposée sur sa cuisse.  La pluie cognait contre la carlingue et les vitres de la voiture et le seul point positif dans tout ça c'était de savoir qu'elle avait masqué leur présence, voir même leur emprunte. « C'est un problème, » Les mains sur le volant, Erika regardait droit devant elle.

Pendant que Selene donnait les instructions, Erika mit le contact puis s'essuya le visage du revers de sa manche, trempée. Les essuies-glaces en route, elle tourna la tête vers la brunette qui semblait en pleine introspection de la suite des événements, comme si tout se mettait en place : « on va devoir essayer de le faire partir. Dans le meilleur des cas. » Roulant au pas, elle retrouva le chemin tout en prenant soin de ne pas tomber dans les trop grandes flaques ou au risque de s'embourber  et d'être coincé. Ce n'était vraiment pas le moment.

« Excuse-moi de te dire ça, Selene, mais on dit que tu les attires. La dernière fois, des loups enragés maintenant l'ours. » Elle jeta un petit coup d'oeil vers les passagers en appuyant bien le regard dans le bleu océan de la cheffe. « On devrait faire en sorte que ça attire moins de carnivore et plus d'herbivore, non ? » ironisa la jeune femme en souriant puis repris un air sérieux : « Plus sérieusement. Je ne sais pas qui seront les « ils » mais je souhaiterais vraiment en être. » Elle ajouta : « Je suis sérieuse quand je disais qu'il était possible de trouver quelque chose à manger ou même à la travailler pour l'attendrir. J'ai déjà mangé du coq et c'est nourrissant. » lâcha l'aide-soignante alors qu'ils arrivaient tout doucement au camp.: « Et si j'arrive à sauver le peu de bouteille que Fi... qu'on peut sauver quoi, je pourrais faire quelque chose de sympa.... » Elle n'ignorait pas Oliver, bien au contraire, elle s'adressait un peu plus au deux maintenant.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Oliver Coleman
Oliver Coleman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de pêche et pistolet M9 9mm.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 09/04/2019
Messages : 434
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 3 EmptyMer 10 Juil 2019 - 11:09
Cette fois, Oliver monte se mettre à l’abri dans l’habitacle du pick-up avec les deux filles. Déjà parce qu’il y a un ours dans les parages, mais aussi parce que la pluie s’est abattue sur eux entretemps. Une aubaine car elle masque leur odeur et étouffe le bruit de leurs déplacements déjà précautionneux et discrets, mais elle risque aussi d’effacer les traces de l’animal. Avec un peu de chance, le déluge ne durerait pas et ses empreintes seraient toujours bien visibles dans la boue à leur retour. Cependant, l’heure n’est pas à se préoccuper de ce détail.

Serrés à l’avant du véhicule, Erika prend ses précautions pour ne pas les embourber. Oliver rejoint Selene : il faut prévenir le camp et ensuite essayer de le faire déguerpir. Pas le plus facile des boulots. Mais au moins, elle ne cherche pas purement et simplement à tuer la bête, petit détail qu’Oli apprécie silencieusement. D’un autre côté, comme Erika l’avait déjà évoqué, il y a un festin potentiel qui pourrait les attendre dans le cas où il leur faudrait venir à bout de l’animal. Oliver préfère les animaux vivants, mais il ne peut décemment pas refuser une telle promesse si elle se présente à eux.

« Des loups aussi ? T’aurais pu m’prévenir de ça avant d’partir, j’s’rai pas v’nu. » essaye-t-il de plaisanter pour diminuer un peu la tension qui les habite depuis qu’ils se sont retrouvés à seulement quelques mètres de l’imposant prédateur. « C’est sûr qu’c’est pas un daim qui aurait mangé nos lapins... » regrette-t-il à demi-voix pour continuer sur la note d’ironie d’Erika.

Peut-être qu’il y en avait eu un mais qu’il était passé sous les griffes de l’ours avant leur arrivée.

La route forestière défile devant eux, toujours bombardée par la pluie. Les nids de poule se sont remplis et la boue éclabousse les ailes du pick-up qui file entre les arbres. Bientôt, ce sont les tours de gardes qui émergent doucement d’entre les arbres, bien vite accompagnés des hautes palissades qui entourent Fort Nisqually et protègent ses habitants.

Des habitants qui ne savent encore rien de la présence d’un ours dans les environs. Mais qu’est-ce qu’un ours pour ceux qui ont affronté la mort depuis des années ? Peu de choses au final. Mais malgré tout une sacrée épine dans le pied pour les expéditions à portée directe du camp. Un accident est vite arrivé, quand bien même l’animal ne cherche pas spécifiquement à s’en prendre aux humains.

« Si j’peux m’rendre utile, j’suis partant aussi. »

Oliver penche plutôt de l’autre côté par rapport à Erika et préfèrerait accompagner gentiment la bête hors du territoire du camp, mais il est bien conscient de la complexité de la tâche et du danger qu’elle représente pour tout le monde. Sans compter la viande et la peau qui pourraient leur être bien utiles pour l’avenir. Ce serait certainement au Conseil d’en décider, et aux évènements aussi. La nature a grandement repris ses droits dans les environs, il ne faut pas l’oublier.



Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers
to turn on the light.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Who's the hunter -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [FB] Hunter Island and Chaos II [PV Shindô]
» I'm the Hunter. And you? [Livre 1 - Terminé]
» Carnet de Kenrick Hunter
» Un entretien d'embauche, vraiment ? | Hunter
» Hunter Finnian Edwin [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: