The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Who's the hunter -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6647
Age IRL : 28
MessageSujet: Who's the hunter   Who's the hunter EmptySam 25 Mai 2019 - 16:08
Rien qu’une sortie de routine. C’était ce qu’elle s’était répétée en s’habillant et en offrant un câlin d’au revoir à Elizabeth. La petite était de toute façon habituée désormais à voir sa mère s’absenter plusieurs heures et ne s’en formalisait plus. Qu’il s’agisse d’Isaac, de Lisandro, de Juliet, de Eli, de Shawna, de Duncan… elle était facile à faire garder. L’avantage d’une enfant élevée en communauté : elle s’était familiarisée avec beaucoup de monde.

Avant de quitter sa chambre, ses longs cheveux tressés pour ne pas qu’ils la gênent, la musicienne avait passé la main sur son ventre. Il était encore plat sous la chemise en jean dont elle avait retroussé les manches, mais une nouvelle petite vie grandissait en elle. Une vie qu’elle avait bien plus de mal à accepter que quand il s’agissait d’Effy – pour de nombreuses raisons. Selene s’était éclairci la gorge, avait enfilé un gilet pour se préserver des fraîcheurs printanières et était allée s’équiper.

Uniquement une arme de poing en plus de la lame qu’elle gardait toujours par précaution. Ils ne partiraient pas loin ni bien longtemps. Au fond, elle aurait même préféré sortir seule ; sur le dos de Fury, elle aurait tôt fait de faire le tour des pièges. Mais puisqu’elle était à l’initiative des différentes consignes de sécurité – dont celle impliquant d’éviter de s’aventurer seul hors du fort – il fallait bien qu’elle montre l’exemple.

En attendant Oliver et Erika, ses deux compagnons de l’après-midi, la jeune femme remplissait le réservoir du pick-up, l’air aussi fermé que d’habitude. Les mois à Nisqually ne l’avaient pas plus encouragée à s’ouvrir aux autres et sa grossesse indésirée accentuait le phénomène de renfermement. Comme chaque fois qu’elle avait peur d’être exposée : Selene se cloîtrait en elle-même, verrouillant sa carapace d’huître.

Ensuite, elle fit avancer le véhicule jusque devant la porte et sortit pour s’asseoir distraitement sur le capot. Ses yeux bleus s’attardèrent sur la silhouette quasi-achevée du chalet où une partie des locataires du dortoir rêvaient de pouvoir déménager. Ils avaient super bien bossé, c’était indéniable. Elle avait encore du mal à l’admettre – parce que l’ambiance de la prison et de son équipe réduite lui manquaient – mais elle était fière des survivants du Fort. Ils n’étaient peut-être pas si empotés après tout.

- Vous êtes prêts ? Demanda-t-elle à ses partenaires en les voyant arriver, plus pour ne pas avoir l’air d’une grincheuse taciturne, parce qu’il était évident qu’ils étaient prêts, on ne sera pas longs, rappela la pianiste en prenant la direction de la porte côté passager, lequel de vous deux conduit ?

Elle détestait toujours autant prendre le volant et puisqu’ils n’allaient pas loin, il n’y avait pas de danger particulier à confier la conduite à Erika ou Oliver. La première était intégrée depuis suffisamment longtemps pour que la musicienne sache qu’elle était bien moins conne désagréable que sa tante et le nouveau venu avait su montrer patte blanche ces dernières semaines. Il était ok.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Erika P. Madsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: M9 + étui / couteau de survis + étui
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2019
Messages : 222
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter EmptySam 25 Mai 2019 - 17:35
Who's the hunter
Une sortie, vite une sortie, pensa t-elle en s'armant de son sac à dos, toujours prêt en cas de problème.
Au cours de son périple avec sa tante à ses côtés, elle avait apprit qu'il était toujours important d'être prête, d'avoir tout à disposition et rapidement. Ce petit bout de femme avait toujours tout à disposition, du premier secours à l'arme de point qu'elle chérissait comme si c'était son père qui lui en avait fait cadeau. Or pas du tout, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus de contact avec sa mère et encore moins avec son père. Cette pensée lui serra la gorge mais se reprit rapidement. Ces derniers temps, il n'était pas évident de montrer ses émotions surtout parès tout ce qui venait de se passer. Erika était sondée partout à elle allait alors quand Selene avait proposé une sortie pour vérifier les pièges, qu'en plus Finan et Ashley n'étaient pas de la partie, elle n'avait pas hésité. Sortir te ferais du bien.. avait-elle entendu dans les précédents échanges avec Daniella avant le retour en maître des deux nouveaux amoureux.

Point supplémentaire et non négligeable, c'était la présence d'Oliver. Tout en lui reflétait la gentillesse née. Il n'avait pas l'air méchant ni renfermée, un peu timide de ne pas connaître un peu le mécanisme du clan et de son naturel avenant, Erika n'avait pas hésité à l'accueillir comme il se devait. « Hey ! Comment ça va aujourd'hui ? » l'interpella t-elle, avec un grand sourire. Il ne fallait pas se méprendre, Erika n'allait pas bien, elle jugeait juste bon de faire comme si tout allait bien et de voir comment ça se passait ensuite.  Loin d'être hypocrite, elle évitait les personnes qui pourraient la pousser à l'être et fort heureusement, elle n'avait pas besoin de faire beaucoup d'effort. « Tu te souviens de moi ? » Comment ne pas se souvenir d'Erika, bavarde, collante, questions sur questions. Elle s'était vite habituée à ce que l'on rembarre lorsque ces personnes en avaient marre de répondre. Et puis, elle pouvait entretenir une conversation pour deux, ce qui pouvait gaver plus d'une personne. Pour montrer patte blanche, elle s'arrêta là, elle ne voulait pas mettre à nouveau Oliver en mauvaise posture.

En arrivant vers la voiture où Selene y était installée pour les attendre. Elle souriait : T'es moche, souris quand même ! marqua t-elle dans ses pensées quand Selene leur adressa la parole à leur approche : « Vous êtes prêts ? »  Erika acquiesça vivement tout en freinant son allure lorsqu'ils arrivèrent à sa hauteur. « On ne sera pas long... Une pause. Lequel de vous deux conduit ? » La Madsen connaissait l'amertume de la brune concernant les voitures, préférant par-dessus tout l'encolure d'un bel étalon mais pour voyager à plusieurs – règles obliges – c'était un peu plus compliquée. En parlant des règles, elle était quand même un peu tendue d'en avoir transgressé quelques unes ces dernières semaines. « Je peux m'y coller ! » Suite à cette prise de décision, Erika reçu les clés qu'elle rattrapa en plein vol et prit la place du conducteur. Tournant plusieurs fois sa langue dans sa bouche, elle s'était dit qu'en conduisant, son attention allait être plus concentrée sur la route plutôt que sur ses nombreuses questions. Rika devinait bien qu'elle n'était pas en compagnie des plus grands bavards du clan. Tant pis . Une fois que tout le monde fut installée, elle fit signe au guetteur, un signe amicale, enjouée,, comme à  son habitude et sortit du clan après que le portail fut ouvert.  « Et que l'aventure commence ! »

Faire semblant, c'était sa nouvelle forme de défense, elle s'était laissée penser qu'en ne disant ou ne faisant rien pour qu'on lui pose la question fatidique : « Comment tu te sens avec tout ça ? » comme l'avait si bien demandé Daniella, il y avait de cela quelques jours.. Cela lui évitait de ressasser et de s’épancher sur son propre sort alors que d'autres souffraient la disparitions d'être cher. Elle avait de la chance d'avoir encore sa tante, de la savoir en vie mais depuis son retour, les deux jeunes se prenaient toujours de vitesse. Un peu plus pour Erika qui devait savoir que son aventure avec Cameron n'était plus un gros secret.
(c) princessecapricieuse


Quand tout fout le camp !
©crackintime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Oliver Coleman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de pêche et pistolet M9 9mm.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 09/04/2019
Messages : 350
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter EmptyLun 27 Mai 2019 - 11:13
Voilà un peu plus d’un mois qu’Oliver a rejoint Fort Nisqually avec Maisie. Un mois de relative tranquillité après toutes les épreuves subies tout au long de leur périple qui les aura menés de Seattle à la frontière canadienne ; de nouveau à Seattle pour finalement terminer leur route à la pointe de Tacoma.

Oliver n’est pas le plus avenant des hommes, mais il a su trouvé peu à peu sa place dans le fonctionnement du fort et dans les routines qui sont les siennes. S’il a rencontré quasiment tous les habitants, il ne peut cependant pas dire qu’il les connaisse vraiment bien. Sans surprise, il passe beaucoup de temps avec Maisie avec qui il a ses repères, ses habitudes. Loin de lui l’idée de vouloir se refermer sur la relation fraternelle qu’il entretient avec la jeune femme, mais c’est évidemment un élément auquel il se raccroche souvent.

Malgré tout, Oliver parvient à se rapprocher de certaines personnes de Fort Nisqually. Il n’est pas un sauvage non plus.

Comme celle qui se présente à lui en cette journée de printemps, fraiche mais ensoleillée. Il hausse les épaules pour répondre en silence à sa première question. Oliver se rappelle qu’elle est très bavarde.

« Ouais… Euh, Erika c’est ça ? » répond-t-il finalement.

Avec un "C" ou un "K" ? Mais qu’importe au fond, ça se prononce de la même manière. Elle lui répond en retour par un petit sourire mais ne porte pas plus loin ses interrogations. Oliver ne va pas jusqu’à penser qu’il en est soulagé, mais pas loin. Il n’est pas toujours très à l’aise lorsqu’on l’assaille de questions comme sait si bien le faire Erika. Mais il ne lui en veut pas, quand bien même il trouve cette manie irritante à la longue, car au moins la jeune femme s’intéresse aux autres. Peut-être un peu trop d’ailleurs.

« Salut Selene. »

Oliver acquiesce d’un hochement de tête. Oui il est prêt. Une petite escapade aux alentours du fort pour relever les pièges posés là ressemble à une promenade de santé à côté des rôdeurs et autres pillards qui avaient jalonnés son itinéraire jusqu’à ce jour. Oliver aurait aimé pousser jusqu’à emmener quelques lignes pour se poser quelques heures sur la côte et attendre sagement que quelques prises viennent mordre à l’appât. Mais il n’en fait pas la suggestion, le programme étant déjà probablement établi par Selene de toute manière.

Erika s’empare des clés que Selene lui lance et Oliver part s’installer à l’arrière du pick-up. Machinalement, il baisse la vitre qui le sépare de la cabine du véhicule, histoire de garder le contact avec les deux femmes. Alors qu’ils passent devant le garde à l’entrée du fort, il vérifie son arme – le chargeur est plein – et s’amuse avec son couteau qu’il passe d’une main à l’autre.

Un nid-de-poule un peu plus loin sur la route le fait sauter et manque de l’effilocher. Faisant preuve de sagesse, Oliver range l’arme dans son étui. Sa main porte encore trace de sa bête blessure qu’il s’est faite une quinzaine de jours plus tôt. Et ce n’est clairement pas le moment de se mettre à pisser le sang comme alors, d’autant que Caroline n’est pas dans les parages.

« Wow, doucement Rika. Ça s’coue là derrière. »

Aucune méchanceté ni trace d’énervement dans sa voix, Oliver le dit même plutôt sur le ton de l’humour. Leur conductrice n’y peut pas grand-chose, surtout qu’ils empruntent des chemins forestiers laissés à l’abandon depuis des années. Oliver assure sa position en calant ses pieds et en agrippant tel un accoudoir le rebord de la vitre baissée.

« Quel est l’programme de la balade du coup Selene ? »

Il passe la tête par l'ouverture et parle un peu plus fort pour se faire entendre par-dessus le bruit du moteur et des obstacles de bois et d'herbe que le véhicule écarte sans ménagement sur sa route.

S’il y avait autre chose que les pièges à lapins, Oliver s’en réjouirait aussi. Il a bien besoin de se dégourdir les jambes, même s’il espère que sa première sortie se passera sans accrocs.



Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers
to turn on the light.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6647
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter EmptyLun 27 Mai 2019 - 12:31
La musicienne lança les clefs à la conductrice désignée et s’installa côté passager. Elle baissa immédiatement le pare-soleil car l’astre flamboyant, s’il ne les réchauffait pas suffisamment, prenait un malin plaisir à agresser ses yeux bleus. Ceux-ci se tournèrent d’ailleurs vers Erika et son exclamation bien trop enthousiaste alors qu’ils passaient le portail du fort. Disons qu’étant au première pour apprécier l’histoire qui se tramait – puisque son amie d’enfance ne lui avait rien caché de son attirance pour l’irlandais – Selene se doutait que sa voisine était en réalité bien moins heureuse que ça de savoir que son ex l’avait trompée – puis larguée –, tout ça pour Ashley. La pianiste ne fit pas le moindre commentaire, d’autant qu’elle n’avait pas hésité à pousser sa complice dans les bras de Finan, mais ça lui fit pousser un léger soupir. Elle se renfrogna même légèrement, car ces pensées la renvoyaient à ses propres déboires relationnels.

- Hum ? Perdue dans ses songes, elle n’avait pas entendu ce que disait Oliver à propos de la conduite d’Erika, mais elle capta sa question, Freya pose beaucoup de pièges, il y a pas mal de lapins dans les environs, et heureusement vu le nombre de bouches qu’ils avaient à nourrir, faut qu’on passe les vérifier tous régulièrement, pour éviter qu’ils ne pourrissent ou ne soient manger par les corbeaux.

Cette vie leur apprenait réellement ce que signifiait être dépendant de la nature. De devoir faire la course avec les autres prédateurs, les charognards et les opportunistes, pour ramener sa pitance au foyer. Parler « action » distrayait Selene des ombres qui la rongeaient, alors elle se tordit le cou pour pouvoir avoir l’homme de la bande dans son champ de vision.

- Je t’assure qu’il n’y a rien de plus frustrant que de te rendre compte que tes pièges ont fonctionné mais qu’un autre animal a boulotté tes proies.

Avec le recul, c’était le genre de chose dont on riait – ces après-midi perdues à pester contre les oiseaux de malheur – alors Oliver eut droit à l’esquisse de l’un de ses rares sourires avant qu’ils ne s’arrêtent au premier spot à vérifier. Ils n’étaient qu’à quelques centaines de mètres du camp, complètement isolés au milieu des arbres ragaillardis par le printemps. La route d’asphalte avait presque complètement disparu sous les plantes rampantes, la mousse, les feuilles, les branches, et même l’herbe qui avait fendillé le bitume par endroit. Pour trouver les pièges, il allait falloir s’enfoncer au cœur des bois épaissis en l’absence d’une intervention humaine, les troncs marqués au couteau pour repérer les sentiers. La musicienne sortit le sien en quittant la voiture d’ailleurs : des mordeurs pouvaient toujours s’égarer dans le coin, mieux valait être prêt à réagir.

- Tu n’as rien contre le fait de transporter des animaux morts ? Demanda-t-elle à Oliver en ouvrant la marche, ça fait un peu de peine au début je trouve… de voir les lapins qu’on a réussi à attraper.

La concernant en tout cas, elle était bien plus sensible du sort des animaux que celui des Hommes. Alors même si elle avait vu plus de cadavre qu’un esprit sain ne pouvait en supporter, son cœur picotait toujours devant toutes ces boules de poils sacrifiées au nom d’un bon repas.



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Erika P. Madsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: M9 + étui / couteau de survis + étui
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 12/01/2019
Messages : 222
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter EmptyMer 29 Mai 2019 - 16:35
Who's the hunter
Allez Erika, on sourit et en route ! souffla t-elle en s'installant côté conducteur puis après avoir attendu que tout le monde était dans la carlingue, elle mit le contact et exprima sans gêne son excitation. Et les voilà sur la route approchant d'un sentier. Elle savait que la route allait être un peu difficile mais n'en fit pas un rapport pour autant. De tout ce qu'elle avait vu ces derniers temps, c'était la facilité dont la nature avait eu pour prendre la place que les humains lui avaient volé en construisant routes et batisses. C'était assurée, elle prenait autant de plaisir à envahir les maisons mais également le goudron craquelé des routes « Wow Rika, Ça s'coue derrièreDésolée.. » lança t-elle après un bref coup d'oeil dans le rétroviseur vers Oliver. Ce dernier n'était pas méchant ni gentil, elle ne connaissait pas grand chose de lui et il fuyait les conversations dès qu'elle portait sur sa vie, son côté personnel obscure.

Après, elle avait l'habitude. Sa curiosité était légendaire dans le clan et pour beaucoup, ils en avaient pris l'habitude. Cameron par exemple, n'hésitait pas à la faire taire à coup de réflexions blessantes. Elle n'y prêtait pas non plus d'attention. Elle avait bien d'autres soucis en tête à gérer qu'un emmerdeur qui... suscitait en elle différentes émotions. « Quel est l'programme de la balade du coup Selene ? » Rika resta silencieuse, moment à noter dans les annales, cela arrivait tellement peu souvent, feignant une concentration extrême pour minimiser les secousses dû aux nids de pouls de plus en plus fréquent. Bientôt, ils n'allaient plus pouvoir se « balader » en voiture... Cela étant dit, Erika nota le côté absent de Selene mais joua l'indifférence. Selene non plus n'était pas très bavarde.

« Je t'assure qu'il n'y a rien de plus frustrant que de te rendre compte que tes pièges ont fonctionné mais qu'un autre animal à boulotté tes proies. » Une moue s'afficha sur le visage de la Madsen : « Tant que la bestiole n'a pas quatre pattes et une queue, j'en survivrais. » souffla Erika, perdue dans ses pensées, en référence à leur dernière sortie en commun. Erika frissonna même. Ce n'était pas un souvenir qu'elle aimait évoquer pour autant, elle n'arrivait pas à faire abstraction de cette sortie désastreuse.

La conductrice arrêta le moteur au premier sport et sortit en même temps que les deux autres. Elle s'empara des leurres qu'il y avait dans la voiture pour les remplacer par les anciens, éventuellement mangés et lorsqu'elle les avait rejoint, elle suivit de prêt la brunette : « Tu n'as rien contre le fait de transporter des animaux morts ? » Selene s'adressait à Oliver. Personnellement, elle en avait tué tellement, enfin pour le peu qu'elles arrivaient à trouver durant le périple avec sa tante, alors même si elle éprouvait de la peine pour ces pauvres bêtes, cela ne l'embêtait plus vraiment : « Ça fait un peu de peine au début je trouve.. de voir des lapins qu'on a réussi à attraper. » Pendant ce temps là, Erika scrutait les environs. Reflex réfléchi toujours est-il qu'elle songeait à toute autre chose que de ramasser ses petites boules de poils. Finan. Ashley. L'aide soignante soupira. Rien n'allait les enlever de sa petite tête Encore moins les paroles blessantes que le premier avaient pu lui envoyer dans la figure. Elle serra les dents en y repensant.

En arrivant devant le piège, elle fut « contente » de voir qu'un des pièges avaient eu raison d'une peluche ensanglantée. Peut-être un peu plus facile pour elle d'imaginer un objet inanimé plutôt qu'un animal bien vivant. A la fois perturbée mais réfléchi, elle pensait à toutes ces bouches à nourrir et elle se pencha pour détacher la bête morte, et la tenant comme un bébé toute contre elle, elle confia : « Traînons pas... » murmura t-elle à Selene, elle avait blêmit. Alors elle tendit les leurres servant d'appât, à Oliver : « A toi ! »

De retour dans la voiture, Erika rangea la bête morte dans le sac à l'arrière du véhicule. Ils allaient surement avoir plus de chance au prochain spot et lorsqu'elle reprit le volant elle signala : « Le sentier va bientôt être trop rude à franchir en voiture. » La Madsen semblait avoir reprit du poil de la bête, elle aimait beaucoup l'environnement boisé, les bois, l'infini qu'elle offrait, c'en était presque envoûtant. Dès qu'elle le pouvait, elle s'y engouffrait seule pour réfléchir. Le moteur en route, elle prit soin d'aller doucement jusqu'à ce que cela devienne impossible d'avancer sans peiner à faire demi tour. « Je vais faire demi tour avec l'auto, si vous voulez descendre pendant la manœuvre, je ne vous en voudrais pas du tout.. »

Pendant la manœuvre périlleuse entre les nids de pouls et le reste, Erika termina par prendre son sac à dos « de survis » avec elle,qui ne la quittait jamais,  et sortit pour récupérer le sac pour y mettre le butin à l'intérieur dans le coffre  et sortit du véhicule pour rejoindre Selene et Oliver. Entre les entraînements de Krav Maga avec Duncan, elle s'était aussi promis d'aller voir Freya pour qu'elle lui apprenne à monter des pièges comme elle le faisait. La Madsen se posait encore des questions sur son avenir dans le clan suite à toute cette histoire avec Finan et Ashley.Elle se préparait à toute éventualité aussi discrètement que possible.
(c) princessecapricieuse


Quand tout fout le camp !
©crackintime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Oliver Coleman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de pêche et pistolet M9 9mm.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 09/04/2019
Messages : 350
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter EmptyVen 31 Mai 2019 - 12:03
Mouais. Oliver n’est pas tout à fait certain qu’une bestiole à quatre pattes et avec une queue soit véritablement pire qu’un corps ambulant en décomposition. Question de perspective sans doute. Il n’a jamais eu affaire à des animaux sauvages autre que de pauvres mammifères qui lui ont servi de repas quand les conserves se faisaient rares.

« Hmm... » répond-t-il finalement en haussant les épaules, bien qu’Erika ne soit pas en position de le voir.

Au premier arrêt, Oli bondit de l’arrière du pick-up pour se joindre aux deux femmes. Même si le fort est situé en pleine forêt, il ne boude pas son bonheur de pouvoir respirer l’air pur et sain de la nature. Certes ce n’est pas le grand large qu’il connait mieux, mais il ne fait pas la fine bouche. Cela fait longtemps qu’il a appris à profiter de ce qu’il avait sous la main. Qui sait, il ne serait peut-être plus là le lendemain pour en jouir. Voire même seulement quelques heures ou minutes après. Alors Oliver hume tout ce qu’il peut, se remplit les poumons et se délecte des parfums sauvages que lui offre cette nature à nouveau libre.

« Comme dirait Mufasa : "C’est le cycle de la vie." » Il n’en revient pas de citer Le Roi Lion encore aujourd’hui. Un peu de légèreté ne fait cependant pas de mal. « C’est vrai qu’c’est mignon, mais faut c’qu’il faut non ? Du moment qu’on les traite pas comme de vulgaires bouts d’viande... »

Pour avoir étudier et travailler auprès d’animaux sauvages, le discours peut paraitre surprenant. Mais Oliver n’a jamais été dupe de la condition animale. Et aujourd’hui que la survie dépend en grande partie de ce que les vivants peuvent trouver dans la nature, il ne s'embarrasse pas pour faire ce qu’il a à faire pour manger. Cependant, il est hors de question pour lui qu’il tue pour le plaisir ou qu’il s’amuse avec une proie. Oliver reste très respectueux envers les bêtes, dans la mesure où celles-ci ne tentent pas d’en faire leur repas.

Le premier stop leur fournit un lapin, qu’Erika se charge de d’extraire du piège. Quand elle se redresse, Oliver peut voir que cela l’affecte plus qu’elle ne l’a laissé paraitre un peu plus tôt. Elle lui tend les leurres et il se charge de les mettre en place pour que d’autres petites bestioles viennent se prendre au piège. Un tantinet cruel à bien y réfléchir, mais nécessaire pour la survie de la communauté de Fort Nisqually. Toutefois, un seul lapin est loin d’être suffisant. Oli espère qu’ils auront plus de chance au prochain spot.

Ils regagnent la voiture puis Erika les conduit jusqu’à l’arrêt suivant. Selene et Oliver descendent du pick-up alors que sa conductrice s’occupe de faire demi-tour, et les rejoint enfin. Tous trois se dirigent ensuite vers les pièges un peu plus loin.

À sa grande déception, et certainement à celle des deux femmes également, ils sont vides. Mais à bien observer les alentours, ce n’est pas faute de ne pas avoir attiré de gibier. Les herbes sont couchées, le petit bois piétiné et brisé un peu partout autour des leurres à moitié rongés. Çà et là, quelques taches de sang viennent rougir la terre et la végétation. Visiblement, quelqu’un ou plutôt quelque chose les a devancé et est venu se servir avant eux.

« Ça n’a pas l’air d’être petit. » analyse Oliver en s’agenouillant pour regarder de plus près comment certains arbustes ont été écrasés. « Ni humain. Enfin infecté j’veux dire. »

Il se redresse et pose son sac vide sur son épaule.

« Faut espérer qu’la bêbête n’a pas fait l’tour de tous nos pièges… Sinon on va pas ram’ner grand chose à par le p’tit lapin. »



Happiness can be found even in the darkest of times, if one only remembers
to turn on the light.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
membre du conseil | The Haven
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6647
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter EmptySam 1 Juin 2019 - 1:25
Selene grimaça. La bête avait dû énormément se débattre parce que le piège supposé uniquement l’étrangler avait déchiré la chair du cou et des traînées de sang teintaient son pelage. Le cycle de la vie avait dit Oliver, mais ça n’empêchait pas l’aide-soignante de pâlir en ramassant leur butin. La musicienne ne fit aucun commentaire mais observa avec pudeur la façon qu’eut Erika de tenir leur proie. Finalement, c’était elle qui n’était pas encore familiarisée avec le fait de tuer des animaux pour vivre. C’était admirable quelque part – la pianiste ne l’en blâmerait pas.

Ils retournèrent à la voiture pour répéter leur manège : se déplacer, quitter le véhicule, s’enfoncer dans les bois pour trouver les pièges. La seule variante fut la manœuvre de la conductrice qui anticipa leur demi-tour. Une fois sur place, force était de constater qu’ils avaient moins de chance que sur le spot précédent et ce n’était pas parce que les dispositifs n’avaient rien attraper. A y regarder de plus près, les pièges n’étaient pas uniquement vides : à l’instar des branches et des buissons de la zone, ils étaient piétinés ou cassés.

Tandis que l’homme du groupe s’agenouillait pour étudier l’environnement, Selene faisait de même sur les installations de Freya. Les sourcils froncés, elle examina appâts, cages et cordelettes, complètement foutus. Les traces de sang étaient plus importantes à proximité des pièges, signes qu’ils avaient bien pris des lapins et que ceux-ci avaient attiré autre chose. Une chose qui s’était visiblement servi. Ses yeux bleus se levèrent alors pour décrypter le décor de verdure soudainement pesant.

- Espérons, souffla-t-elle sans trop y croire suite aux paroles d’Oliver, en tout cas, c’est parti par là.

Elle désigna une voie forcée dans un taillis épais, où branches et feuilles avaient été pliés plus ou moins récemment. Si elle était toujours incapable de reconnaître un animal à ses empreintes dans la boue, la musicienne n’avait pas tout perdu des enseignements de Bobby en matière de traque. Il faut dire que quand elle survivait dans un chalet en pleine forêt montagneuse, elle avait eu plusieurs mois pour apprendre à se débrouiller dans les bois. Ça remontait à une autre vie.

- On va essayer de le suivre, dit-elle en troquant son couteau pour son glock, si c’est dangereux, on doit au moins savoir ce que c’est : on est proche de la maison. On ne peut pas risquer un accident.

Avec des gestes habiles, elle vérifia l’état de son chargeur et désarma la sécurité de son arme. Il en allait de sa conscience de vérifier de quoi il s’agissait. Peut-être était-ce simplement un gros chien, réduit à une survie sauvage, qui s’enfuirait à l’approche d’une bande d’humain. Mais cette dernière année lui avait appris que les loups et les ours avaient quitté leurs territoires connus pour s’aventurer dans les ruines qu’étaient les villes d’autrefois. Les craintes d’Erika seraient-elles en train de se réaliser ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who's the hunter   Who's the hunter Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Who's the hunter -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [FB] Hunter Island and Chaos II [PV Shindô]
» Corvus Hunter
» Hunter x Hunter - Episode 140 Vostfr
» Hunter x Hunter - Épisode 147 Vostfr
» I'm the Hunter. And you? [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: