The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- I don't want or need you -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cameron G. Reeves
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Browning Hi Power 9mm & un couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2019
Messages : 258
Age IRL : 33
MessageSujet: I don't want or need you   I don't want or need you EmptyMer 22 Mai 2019 - 21:07
I don't want or need you


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


C'était nécessaire et tous semblaient d'accord sur un point, mais pas le même que lui. Achever ce type avait été la chose la plus sensée à faire, une normalité qui dépassait les crânes de piafs trop ancrés dans une réalité qui n'avait plus rien à voir avec ce qu'ils avaient pu vivre autrefois. Dans ce monde là rien n'était évident, encore moins le fait d'être gavé de sentiments inutiles tout juste bons à vous faire tuer. Haley lui en voulait, simplement car ce n'était pas la première fois, parce qu'elle imaginait ce qui allait suivre, parce qu'elle pensait qu'il agirait comme il l'avait fait avant qu'ils foulent le sol de The Haven. Il n'en avait pourtant rien fait, sur les nerfs, un mal-être cuisant de décevoir sa sœur, de la blesser alors qu'elle n'était pas là pour comprendre.

S'il ne l'avait pas fait Ashley ne serait sans doute plus là, et cette gamine sur laquelle il laissait voguer son regard d'encre, serait plus triste encore que la véto qui n'avait pas compris, et ne comprendrait sans doute jamais, son geste. Seul, sans eux tous auprès de lui, l’Italien l'aurait sans doute abandonnée là, avec le type qu'elle aimait et qui n'avait plus aucune espérance de vie sinon celle d'un morto en devenir. Seul, oui, Caroline serait restée sous les décombres à pleurer sa perte avant de finir dans le même état. Personne ne comprenait ça, personne n'avait le cœur à le faire et, malgré tout on ne pouvait pas sauver tout le monde, encore moins ceux qui ne voulaient l'être et emportaient, dans leur délires larmoyants, ceux qui tentaient tout pour les tirer d'une mauvaise passe en mettant leur propre existence dans la balance.

Un coup d’œil à la bâtisse le tira de ses pensées, trop peu mais à peine baissa-t-il les cils sur son avant bras, passant la langue sur ses lèvres, à peine haussa-t-il un sourcil en remarquant que la gosse s'était approchée. Poupée en main, elle ne le fixait pas mais s'attardait plutôt sur la date marquée à l'encre dans le creux de sa peau. Ce n'était pas n'importe quelle enfant, c'était la fille de Good, à coup sur cette dernière devait traîner dans le coin et, lorsqu'elle verrait sa progéniture près de lui, il ne lui en faudrait pas plus pour la rendre plus glaciale encore qu'elle ne l'était dans cette putain de cabane.

- C'est quoi ? Il soupira, jusqu'ici elle demeurait muette, mais le contact des doigts contre son épiderme l'invita à baissa sa manche pour mieux la toiser. Bien sa mère, elle le fixait sans ciller, une certaine innocence propre à son âge dans le creux de prunelles qu'il aurait cru aussi bleues que celle de sa génitrice si, toutefois, il s'était d’avantage attardé sur elle avant ce jour. Ça fait mal ? Pourtant Damian il en a aussi, il a jamais mal lui. Un vague sourire étira les lèvres du trentenaire qui pinça les lèvres.

- Pas vraiment non, pas physiquement plutôt. Hope fronça les sourcils, après tout elle avait quoi au juste ? Une dizaine d'années, la différence entre la souffrance physique et morale, pour elle, ne devait être qu'une chose approximative que sa mère avait dû lui inculquer, sans trop lui bourrer le crâne, lorsque son père était mort.

C'est une date, ton anniversaire ? Il émit un rictus cette fois, croisant les bras sur son thorax avant de secouer la tête.

- Non, si c'était le cas j'serai sans doute aussi p'tit que toi et on m'jugerait bien moins. Quand tu fais une bêtise c'est jamais vraiment ta faute, pas vrai ? Elle lui offrit un sourire. Tu vois, quand t'es grand c'est pas la même musique. Prêt à lui demander le nom de sa poupée, il entendit son prénom plus loin et termina par rouler des yeux. La brune avançait déjà vers lui, à grands pas, sans doute pour lui éviter de pervertir sa gamine. Tu d'vrais obéir à ta mère.


made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Feeling unknown and you're all alone, flesh and bone by the telephone. Lift up the receiver i'll make you a believer. Take second best put me to the test. Things on your chest...
For better & worse
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you EmptyMer 22 Mai 2019 - 21:51
« T’en fais pas Ash’, ça ira … ça prendra du temps mais Caroline est forte. » Le sourire de Lily ne parvenait pas à la rassurer. Son amie était au plus mal, comment lui en vouloir après ce qu’elle avait vécu. La brune n’avait qu’une crainte, que le temps ne soit pas suffisant, que l’amour du petit Nicholas ne le soit pas non plus. « Hey Ash’ j’suis sérieuse, ça ira, elle est pas seule … On est tous là, BabyNicholas est là aussi, et toi t’es là. Comme on a tous été là pour toi. » Soupirant, la brune esquissa finalement un sourire à l’attention de la métisse. « Merci Lily. » Elle n’avait jamais pris le temps de lui dire merci, mais elle aussi avait été là pour elle, pour Hope, durant ces semaines, ces mois qui avaient suivi la mort de Jon. Elle était encore là, aujourd’hui, alors que le cœur de la brune se serrait dès qu’elle y repensait, un peu plus depuis la mort de Jeff.

« Bon allez j’vais retrouver Hope avant qu’elle rende Isaac fou. » Elle avait laissé la blondinette près d’Isaac et des chevaux, l’une de ses activités préférées, lui poser mille et une questions sur les canassons. Pour sûr qu’elle apprendrait à faire de l’équitation dès qu’il ferait meilleur et qu’elle donnerait des sueurs froides à sa mère. Tâchant de chasser tout cela de son esprit, Ashley quitta Lily et traversa le camp jusqu’à poser son regard sur Hope plus loin. En pleine discussion avec Cameron. Envolée la bonne résolution de ne pas penser à ce qui faisait mal, la simple vue de ce sombre connard lui rappelait tout ce qui n’allait pas. « Hope ! » Ne parle pas à ce con, lui effleura l’esprit, mais elle n’en dit rien.

Arrivant au niveau de la blondinette et de l’italien, Ashley reprit. « Viens on y va. Les jumeaux t’attendent surement. » La gamine fronça les sourcils en regardant sa mère. « Ça fait mal les tatouages m’man ? » Quoi encore ? Qu’est-ce qu’il avait été lui raconter ou lui mettre dans le crâne ? « Evidemment ça fait mal, et j’veux pas savoir pourquoi tu poses la question … Come on, Fin’ et les jumeaux sont là-bas, Liam a hâte de te voir. » Avec plus de douceur dans la voix, la brune invita sa fille à repartir vers l’intendance, esquissant un sourire en logeant ses doigts à ses mèches blondes. La blondinette haussa les épaules et tourna les talons, adressant à Cameron un signe de la main et un sourire en guise d’au revoir.

Le sourire d’Ashley quant à lui s’effaça dès lors que sa fille eut disparu de son champ de vision. Ses orbes clairs se posèrent sur le brun. « Ça m’arrangerait que tu restes loin de ma gamine. » souffla-t-elle d’un ton sec, mauvais. Elle lui en voulait, faute de pouvoir en vouloir à quelqu’un d’autre, pour cette peine que les mois n’avaient pas réussi à totalement effacer.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Cameron G. Reeves
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Browning Hi Power 9mm & un couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2019
Messages : 258
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you EmptyMer 22 Mai 2019 - 22:11
Don't speak


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Il s'en doutait, plus gros que l'espèce de chalet en phase de finitions, Amore débarquait avec ses gros sabots, sans doute avec des insultes plein le crâne qu'elle lui servit en une simple œillade avant de s'adresser, maternelle, à sa fille qui lui posait la question, la même qu'à lui, sans malgré tout s'obtenir la même réponse. Un soupir fila ses lèvres, mieux valait qu'elle file oui, qu'elle rejoigne les jumeaux dont s'occupait l'irlandais. Comment diable pouvait-on lui avoir confié des gamins à celui là ? La langue contre ses lèvres, le rital observa le manège sans dire un mot, ne s'adressant qu'à la gosse à qui il servit un signe de main avant d'arquer un sourcil quand sa mère revint à la charge loin des chastes oreilles de la blondinette.

- Ça m'arrangerait qu'tu m'parles sur un autre ton, mais on a pas toujours c'qu'on veut dans la vie, faut travailler pour. Rétorqua-t-il en un sourire tout aussi faux qu'était l’œillade assassine de Good. Déjà quelques yeux se posaient sur eux, comme s'ils attendaient le début des hostilités, la gifle à venir ou encore une esclandre digne d'un scénario usé jusqu'à la corde. Cameron ferma les yeux une seconde, les bras encore croisés sur la poitrine, ne les rouvrant que pour jeter un coup d’œil à sa sœur, plus loin qui terminait de fixer diverses cloisons. T'aurais préféré que je l'envoie chier proprement ? Sûrement oui, aux regards extérieurs, il n'était qu'une sorte de démon, le diable en personne peut-être, celui qu'on avait ramené ici dans le but que deux communautés, désormais jumelées, cessent de se bouffer le nez entre elles en haïssant une seule et unique entité. Pour ce que ça lui faisait, Reeves préféra pincer les lèvres avant de poser les yeux sur elle, lui servant le même sourire qu'il avait pu lui offrir dans le cabanon. Dis toi que sans moi, c'est pas juste Menfins qui pleurait, mais elle tout autant amore. Alors,

Légèrement agacé par ces foutues paires d'yeux et d'oreilles étrangères, tout autour d'eux, Cameron lui agrippa le coupe et avança, à pas cadencés autant qu'étaient rythmés les battements de son cœur, pour la relâcher près d'un baraquement à l'abri des autres. Son dos heurta sans doute le lambris surannée, néanmoins à peine eut-il ré-ancré les yeux aux siens, à peine sa main vint se plaquer, pour lui éviter de le fuir, à quelques centimètre de son visage.

- tu diras c'que tu voudras, c'était la meilleure chose à faire, t'aurais préféré qu'cette conne nous d'mande de le ramener ici, pour qu'il agonise en paix uhm ? Et qu'il morde ta gamine ? Avant qu'elle ouvre la bouche, il pointa l'index libre sur son sternum sans relâcher ses prunelles aussi bleues qui les siennes. Faut qu'tu comprennes Ashley, c'est qu'y a des gens qu'on peut pas sauver car ils veulent pas l'être, et que même s'ils tiennent à toi, sur le moment ils s'fichent de ton existence et t'emportent avec eux là où t'as pas envie d'aller. Sa voix n'était qu'un souffle, dure, froide, acerbe mais atrocement sincère. Pas une once de colère ne traversait ses prunelles, juste le vécu, sa propre expérience, juste ce qui aurait pu lui arriver à elle s'il ne l'avait traînée hors de ce putain de gouffre. Juste ce qui serait advenue de Hope si sa mère, comme Jeff et la véto, n'était pas revenue ce jour là. Insulte moi, fais c'que tu veux, j'ai au moins ma conscience pour moi, j'ai agi pour les mêmes raisons qu'la première fois mais, la prochaine fois amore, ta copine restera sur place si elle est pas foutue de penser aux autres vies.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Feeling unknown and you're all alone, flesh and bone by the telephone. Lift up the receiver i'll make you a believer. Take second best put me to the test. Things on your chest...
For better & worse
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you EmptyMer 22 Mai 2019 - 22:50
« Oh j’t’ai vexé ? Dommage j’en ai rien à foutre Cameron, j’te parle comme je veux, de toute manière t’écoute pas qu’on t’parle non ? » Il n’écoutait pas, il n’entendait pas, finalement peut-être qu’il ne comprenait juste pas. Non, Cameron ne comprenait pas pourquoi elle avait voulu que Jeff puisse mourir ici, pourquoi elle trouvait son geste autant justifié qu’insensible. « Je préfère juste lui éviter les connards sans cœur. » ajouta-t-elle sans se démonter, sentant déjà son cœur pulser dans sa poitrine, dans un écho douloureux contre ses tempes, au bout de ses doigts. Ses doigts qui fourmillaient de lui coller son poing dans la figure.

La brune pesta lorsqu’il l’entraina à l’abri des regards trop curieux. Pourquoi ? Qu’avait-il à dire qui requiert le calme, le silence ? Dégageant son bras de la poigne désagréable du brun, Ashley ne cilla pas lorsque son dos heurta le bois défraichi du bâtiment, pas plus quand sa main se planta près de son visage. Il croyait l’impressionner ? Il croyait lui montrer qu’il était grand, fort, intelligent, le seul capable de prendre les décisions qui faisaient mal ? « Il faut que tu comprennes un truc Cameron, le monde tourne pas autour de toi. On a survécu jusqu’ici, sans toi, et on continuera, sans toi. » Sa voix était étonnamment calme, peut-être trop. Trop contenue. Trop retenue.

« Il est pas question de ce qu’il fallait faire ou pas, je te l’ai déjà dit, j’suis moins conne que j’en ai l’air. Je sais que Jeff était condamné, mais … C’était pas à toi de prendre cette décision, c’était pas à toi de le faire. C’était pas le moment de le faire. » Son regard clair rivé à celui du brun, Ashley ne broncha pas, sentant sa gorge se nouer. « Tu penses qu’on a besoin de toi pour savoir … quoi faire quand l’un d’entre nous est blessé ? Tu penses qu’on a besoin de toi pour savoir protéger ceux qui nous sont chers ? Tu penses que t’es le seul à savoir prendre des décisions qui font mal quand il le faut ? » Elle n’attendait pas de réponse, parce que sans nul doute, Monsieur Cameron se pensait au-dessus du lot.

Relevant ses mains à hauteur de son torse, Ashley le repoussa finalement. Un mouvement aussi fort que las, avant que ses bras ne retombent à ses flancs. « J’vais t’poser une question, te parler peut-être d’une manière que tu comprendras, ou pas, j’en sais rien. Si ça avait été Haley, tu m’aurais laissée lui coller une balle dans la tête ? Sans lui avoir dit au revoir ? Sans lui avoir dit qu’t’étais désolé ? Tu m’aurais laissé faire ça ? Si ça avait été moi, tu m’aurais collée une balle dans la tête aussi ? T’aurais trouvé ma fille pour lui dire désolée maman viendra pas te dire au revoir ? » A nouveau, sa voix vacilla, à l’opposé de son regard qu’elle voulait dur.

Secouant la tête, la brune reprit. « Bien sûr que c’était la meilleure chose à faire, mais c’était la meilleure façon de le faire. Caroline, tous les autres … Tu les as privés de … » Elle se tut, incapable d’en ajouter davantage alors que quelques larmes se mettaient à rouler sur ses joues. Pas pour l’émouvoir, non, l’italien ne se laisserait sans doute émouvoir par rien, par personne. « Y’a rien d’pire … que de pas pouvoir dire au revoir. » souffla-t-elle en essuyant d’un revers de la main les quelques larmes qui perlaient sur son visage. « Rien d’pire … » Rien de pire que de ne pas pouvoir dire une dernière fois « je t’aime », de ne pas pouvoir se blottir une dernière fois dans les bras de celui avec qui l’on s’était imaginé finir nos jours. Rien de pire que de se voir voler ces derniers instants par quelqu’un qui ne vous connaissait pas. « Tu nous connais pas Cameron, ce qu’on t’a ou pas raconté, c’est rien. Rien à côté de la vérité. » Un sourire triste étira ses lèvres, ses épaules retombant finalement, la mine basse alors que les larmes n’en finissaient plus de couler.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Cameron G. Reeves
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Browning Hi Power 9mm & un couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2019
Messages : 258
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you EmptyMer 22 Mai 2019 - 23:39
I dont' want or need you


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Le monde tournait pas autour de lui, et malgré tout les gens piaillaient sans arrêt depuis qu'il avait foutu les pieds dans ce camp, parce qu'il n'entrait pas dans le moule, parce qu'il n'était pas l'un de ces gentils protagonistes du roman merveilleux que semblait être l'existence dans un monde de merde, parce qu'il ne déblatérait pas ses misères à tout bout de champs comme la plupart des têtes de déterrés du coin. Elle avait tort sans l'avoir pour autant, le monde ne tournait pas autour de lui certes, il continuait de tourner sur lui même d'une manière déplorable. Tout ce qu'ils avaient n'était rien à côté de ce qu'ils avaient jadis, qui leur manquait, et rien n'était pire que de songer à ce qu'ils avaient de plus cher et se faisaient arracher sans vergogne. Son geste, l'Italien ne le regrettait pas, il l'avait déjà fait et le referait encore, c'était simplement du bon sens. Il n'y avait pas de place dans ce monde pour ressentir les choses, hormis la peur peut-être et cette dernière était sans doute l'un des pires sentiments dans cet univers, car elle vous paralysait.

Chaque sentiment était néfaste, sans il était bien plus simple de réfléchir, d'avoir le bon geste, de prendre la bonne décision. Sans interférente, sans être parasité en pensant à ce qu'untel ou untel, dont vous étiez épris ou proche, aurait pu faire. C'était pas à lui de le faire et, pourtant, s'il ne l'avait pas fait à l'instant T, qui aurait pris cette décision alors que les morto approchaient ? Qui aurait pris sur lui de flinguer le mec d'une amie ? Quand elle se dégagea du mur, il laissa retomber le bras contre son flanc, la lèvre inférieure prisonnière de ses dents.

- C'est juste un putain d'bon sens Ashley, c'qui doit être fait ou pas dans la précipitation pour pas sauver une personne mais dix, quinze, si faut sacrifier un seul type pour que ceux qui veulent pas crever subsistent alors …... Ses mâchoires et poings se serrèrent. Merda ! Jura-t-il avant de se figer quand elle en vint à sa question. Typiquement les raisons qu'il lui faisait détester les interactions, le monde autour de lui parce que ses actions ne pouvaient pas concerner que lui.

Il en déglutit un sourire mauvais à la commissure des lèvres. Elle avait pas conscience que oui, il ne lui aurait rien dit d'achever sa sœur parce que lui même en aurait été incapable, lui même lui aurait tiré une balle dans le crâne, à elle, pour éviter à sa gamine d'avoir à le faire ou à son abruti de mec de vivre avec ça sur la conscience. Y avait pas de temps pour les adieux, surtout pas dans la situation dans laquelle ils s'étaient retrouvés. Comme pour mama... En songeant à sa mère, son cœur se tordit durement dans le creux de sa poitrine. Good n'avait pas conscience de ce que lui rappelait ce qu'elle suggérait là, tout comme lui n'avait pas conscience de ce que son geste lui avait fait revivre, lui imposait encore de revivre ici, devant lui. Ses sourcils se froncèrent, et après avoir laissé une main dévaler ses traits, le trentenaire ancra le dos à la parois, baissant les yeux pour éviter de se confronter à ses larmes, pour éviter de songer à celles versées par sa sœur quand il avait dû, là encore, décider pour elle pour eux.

Y a rien de pire que de pas pouvoir dire au revoir. Il savait, il savait et pourtant c'était tellement plus simple de ne pas le faire, d'agir mécaniquement, parce qu'on refoulait tout, tous ces derniers mots échangés qui ne faisaient que vous enfoncer dans un tourbillon de si, pourquoi, et peut-être, un panel d'hypothèses inutiles puisque la résultante était là : ce n'était plus possible, ça n'avait plus le moindre sens sinon celui de vous faire perdre pieds. Lui aussi avait cru à ce tas d'hypothèses lorsque Clara avait perdu leur enfant, lorsqu'elle était partie, il avait eu de l'espoir en la médecine en ce qui concernait l'état de son père, et à chaque fois il avait été déçu et chaque fois un peu plus, à chaque déception, son cœur s'était recouvert d'une pellicule de pierre ne gardant en son sein que ce qui lui restait encore de cet autrefois où la vie était belle et agréable : sa sœur.

- J'ai laissé ma mère …. Lâcha-t-il de but en blanc, sans larmes, sans laisser quelconque émotion transparaître alors qu'il le sentait vibrer ce cœur insensible, aussi dur que ce qu'elle pensait de lui. elle voulait pas être sauvée, elle ….. Elle voulait rester avec mon père malade d'puis des années. Ma sœur voulait pas elle, Haley voulait qu'elle vienne avec nous. C'était elle, ou ma mère parce que y avait plus aucun espoir pour mon père, qu'y en avait plus depuis l'instant où c'médecin nous a annoncé qu'il perdait la tête. Un rictus amer fila ses pétales alors que pour une rare fois, il ne soutenait pas son regard, que ce dernier se perdait dans un bosquet tout proche où défilait ce maudit film. Ma mère a failli faire tuer ma sœur, et tu vois là …. j'aurai aimé qu'un enfoiré comme moi m'aide, parce que j'pouvais pas lui coller d'balle dans le crâne, parce que …. dio c'était, c'est encore, ma mère. J'lui ai juste laissé une arme, Josh à dû emmener Haley, et à l'heure actuelle elle est sans doute plus là mais, j'ai pas été foutu d'la sauver, de lui épargner ce qu'elle a peut-être pas été capable de faire. Un rire amer, étouffé par ces émotions qu'il détestait, lui échappa comme cette unique larme qu'il vira sans cérémonie avant d'inspirer. Mourir c'est rien Ashley, errer c'est pire …. souffrir d'une morsure en sachant que ceux que t'aimes sont pas foutus d't'offrir la délivrance c'est le pire des cadeaux possibles.

Le dos ancré au mur, il glissa les mains sur ses genoux puis redressa les cils pour croiser ses yeux larmoyants. Elle souffrait, elle l'exprimait et lui n'était plus foutu de s'y laisser aller, froid comme la glace, dur comme de la roche, acerbe et désagréable pour s'éviter de souffrir encore. Pourtant il l'avait aidée, elle avait été comme une priorité dans ce gouffre, parce qu'elle était ce que lui n'aurait jamais, qu'elle possédait ce que le destin avait pas jugé bon lui offrir pour terminer par assombrir son existence peu à peu.

- Elle m'en veut à moi, vaut mieux moi qu'toi ou un des autres qu'elle apprécie et qui était sur place... Et oui, tu vois si ….. miseria si Haley …... Alors tu le feras et j't'en voudrai pas parce qu'je serai toujours pas foutu d'le faire en bon gros connard trop sûr de lui autour duquel le monde tourne sans s'arrêter. Reeves se redressa, fit quelques pas vers elle et glissa les mains à ses joues. C'plus facile de rejeter la faute sur les autres quand les choses tournent mal. Lui répéta-t-il, comme dans la cabane. Mieux vaut moi qu'un proche, mieux vaut une balle dans la tête qu'une gamine perde sa mère pour la tristesse d'une autre... Voi capito ? Per favore...

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Feeling unknown and you're all alone, flesh and bone by the telephone. Lift up the receiver i'll make you a believer. Take second best put me to the test. Things on your chest...
For better & worse
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you EmptySam 25 Mai 2019 - 10:05
« NON ! Je te parle pas de bon sens, je sais ce que le bon sens veut dire, je SAIS ce qui doit être fait quand ça doit être fait, si t’avais été là avant tu le saurais. Le bon sens ça veut pas dire que tu as le droit de prendre ces décisions pour les autres, de les exécuter pour les autres. » Le bon sens ne pouvait pas aller à l’encontre de leur humanité. Bien sûr, c’était faire preuve de merci que de ne pas laisser Jeff changer, bien sûr qu’abréger ses souffrances était un acte d’amour, dans ce nouveau monde mais déjà dans l’ancien. Sauf que lui, il n’était rien pour Jefferson, pas un ami, pas un amant, rien, personne. « C’était pas à toi de le faire, c’était pas à toi de décider quand le faire Cameron. » Son regard clair était résolu, son esprit était pourtant parasité par cette peine, cette colère. Celui qui lui avait enlevé Jon s’était assuré qu’il ne revienne pas. S’il y avait eu la moindre chance qu’elle puisse lui dire au revoir, ce type la lui avait volée.

Sa question visait à lui faire comprendre ce qu’elle voulait dire, ce qu’elle ressentait. Ce qui la rendait humaine même si c’était un défaut aux yeux trop froids de certains. Et l’italien se mit à parler, parler de lui, plus qu’il ne l’avait fait dans la cabane. Il avait laissé sa mère. Et ? Ils avaient tous laissé quelqu’un, il avait tous perdu quelqu’un. Cameron avait fait un choix, sauver Haley plutôt que sa mère. « T’aurais préféré … que quelqu’un colle une balle dans la tête de ta mère ? Froidement, sans le moindre sentiment, sans la moindre implication, sans lui dire au revoir ? » Elle ne comprenait pas, elle ne le comprenait pas. Bien sûr qu’errer sous les traits déformés de cette fausse vie était pire que la mort, mais la mort dans sa grande interrogation était le pire des sentiments qu’on lui ait infligé. Le pourquoi dans le regard de Nola qui s’effondrait. Le comment dans ses propres larmes devant la dépouille de Jon.

« Tu comprends pas Cameron … si demain, et putain j’le souhaite pas, Haley ou n’importe qui dont t’es proche si y’a quelqu’un d’autre qui compte pour toi, doit y passer, si moi j’dois y mettre un terme … Oui, je le ferai. Mais c’est pas moi qui déciderai de quand. Je presserai pas la détente sans qu’elle t’ait au revoir, sans qu’elle dit ce qu’elle avait à te dire. Sans que t’ais pu l’entendre le dire. » Sa voix était aussi posée que possible, à peine secouée par les quelques sanglots qui lui nouaient la gorge, par les larmes qui perlaient à ses joues où ses mains s’étaient posées. Son regard clair ancré à celui du brun, Ashley vint dégager ses mains de son visage. « Si t’es si sûr de ton coup, pourquoi tu penses qu’on m’en aurait voulu, hein ? » C’était là toute la contradiction de son geste, lui éviter cette responsabilité tout en clamant que c’était nécessaire et qu’il n’y avait aucune faute à pardonner.

Sa langue passa sur ses lèvres. « Le père de Hope. » souffla-t-elle. « Un ami. Un autre ami. Ma mère, la grand-mère de Hope. C’est toutes les personnes à qui elle a pas pu dire au revoir, parce que quelqu’un a pris la décision pour eux. Dans certains cas, les connards qui les ont tués, dans d’autres cas juste … le destin ? Si un jour ça en arrive là, alors tu me laisseras lui dire au revoir avant d’abréger mes souffrances et avant d’assurer sa sécurité, parce que tourner la page sans avoir lu les derniers mots, c’est la chose la plus dure qu’on ait eu à vivre elle et moi. » S’il n’était finalement pas aussi con qu’il voulait le montrer, Cameron comprendrait. Il comprendrait qu’elle avait compris son geste, et il comprendrait aussi qu’ils ne partageaient pas les mêmes craintes concernant la mort de leurs proches, les mêmes besoins.  


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Cameron G. Reeves
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Browning Hi Power 9mm & un couteau de survie
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/03/2019
Messages : 258
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you EmptyMar 28 Mai 2019 - 15:16
I dont' want or need you


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


T’aurais préféré … que quelqu’un colle une balle dans la tête de ta mère ? Froidement, sans le moindre sentiment, sans la moindre implication, sans lui dire au revoir ? C'était plus simple, plus simple que de vivre avec de profonds regrets, des mots qu'on redoutait d'avoir dit, et d'autres qu'on n'avait pas eu le temps de souffler. A son regard c'était plus simple, davantage dans les situations l'ayant poussé à faire des choix plus durs que la dureté elle même. Ses mains gardaient ses joues, ses yeux étaient fiévreusement ancrés dans le fond des siens. Mais Ashley n'aspirait pas aux mêmes choix, aux mêmes convictions, encore moins aux raisons qu'il estimait louables et bien moins difficiles à supporter. Ses si le blessaient, car ça pouvait arriver, car il n'agirait sans doute pas différemment, car tous les jours que Dio voulait encore le voir appréhender, sa sœur savait, elle savait tout ce que suggérait dire Ashley sur un lit de mort, au chevet d'un mourant, lorsqu'il était trop tard, bien trop tard.

- Tout c'que tu veux dire, c'est pas à c'moment là qu'ça doit sortir, pas uniquement parce qu'il est trop tard et que ça n'aura plus l'moindre impact pour celui, ou celle, qui est entrain de crever. Reeves pinça les lèvres, forcé de reculer légèrement quand elle ôta les phalanges de ses traits pour reprendre. Elle l'interrogeait sans comprendre, sans vouloir comprendre. Tout n'était qu'une question de sentiments dans ces cas là, la mort avait don d'exacerber vos émotions tout comme la peur avait don d'aiguiser vos sens ou votre imaginaire parfois trop fertile. Good avait la réponse à sa propre interrogation mais ne la voyait pas parce qu'elle ne réagissait pas comme lui, comme lui qui bridait ça dans le creux de son cœur où plus rien d'extérieur ne filtrait. Plus personne n'y avait de place, la seule ayant gardé de valeur et d'amour dans l'organe qu'il sentait battre sous sa peau était Haley. Parce que tu tiens à eux ….. certain'ment, parce qu'ils t'estiment, mais parce que buter le mec d'une autre, par nécessité, ça t'aurait collé une étiquette de bourreau qu't'es pas prête à assumer encore Ashley.

Il en avait entendu parlé, il avait entendu dire que l'une des raisons ayant poussé le groupe ennemi à embarquer des gens n'était nul autre qu'un des gestes de la jeune mère, à l'encontre d'un de leur membre. Si ces mecs là n'en étaient pas sûrs, ce qu'il avait pu glaner comme informations ça et là, sans vraiment s'y attarder, et sur divers comptes ici bas, le poussait à ne voir aucune meurtrière en elle, encore moins une femme capable de vivre avec le poids mort d'une vie sur la conscience et ce même si la victime le méritait, pour d'affreux actes, ou pour son salut.

- Faut s'foutre des répercutions pour l'faire, s'dire qu'on saura fermer l’œil sans penser aux visages d'ceux qu'on a achevé, quelles que soient les raisons. Passant la langue contre ses lèvres, il déglutit en l'entendant parler d'une probabilité qui lui faisait bien plus mal que toutes les mauvaises hypothèses possibles dans cet univers de merde. L'type que t'as « égorgé », si tu penses à ceux qui ont pas pu lui dire au-revoir ça te fait quoi ? Visiblement c'était qu'un gosse lui aussi. C'était uniquement pour la faire réagir, qu'elle puisse voir les choses sous le même angle que lui. Elle n'y adhérerait peut-être pas, mais elle saurait au minimum. C'pas une des raisons qui a fait qu'c'est types ont embarqué ta gosse ? Tu t'es pas sentie coupable, fautive pour elle ? J'suis peut-être un connard amore, mais je t'ai évité d'penser à un truc que t'aurais peut-être pas su gérer et qui aurait changé l'regard de la véto sur toi. Reprit-il avant d'inspirer. Et il le sait si, peu importe que t'ais pas eu l'temps d'dire au-revoir, il sait ce qu'il était pour toi, la mort c'est rien ... Ma mère sait que je l'aimais aussi, c'est pas quand y a plus rien à espérer qu'il faut parler.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Feeling unknown and you're all alone, flesh and bone by the telephone. Lift up the receiver i'll make you a believer. Take second best put me to the test. Things on your chest...
For better & worse
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I don't want or need you   I don't want or need you Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I don't want or need you -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: