The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Voir le deal
21.83 €

Partagez
- Une révélation imprévu |Cameron -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une révélation imprévu |Cameron    Une révélation imprévu |Cameron  - Page 3 EmptyVen 24 Mai 2019 - 15:54
Une révélation imprévu...
Cameron Il débarquait vraiment de nul part : « Oh ? »  Elle ne savait jamais comment il faisait ça et pour autant, elle ne s'empêcha pas de le détailler du regard. Il était toujours aussi désinvolte, cette façon d'être insolente qui pouvait en rendre dingue plus d'un et plus d'une ici. C'était juste une question de temps pour que ça n'éclatait et elle soupçonnait un mal être présent en lui cela dit, elle ne lui avait jamais fait par de cette analyse. Les réponses allaient fuser et elle n'allait pas forcément aimer les retours du brun. Elle prit une profonde respiration en se rapprochant de lui, seulement de quelques pas pour lui demander s'il allait bien, s'il avait besoin de quelque chose.

Ses réponses étaient toujours rapides, précises sans pour autant en donner beaucoup sur sa personne. « Si. » Erika baissa les yeux sur ses chaussures en fourrant ses mains dans les poches. Il ne faisait pas froid, c'était juste une habitude plus qu'autre chose. « C'en est où ? » Elle porta son regard sur le chalet qu'elle devinait presque terminer pour y avoir été une ouvrière assidue pour les tâches qu'on lui avait confié. « Pas que ça m'intéresse mais disons qu'si faut vous installer un ring. » Elle revenait à l'italien pour voir de quoi il parlait et pendant qu'il continuait, elle trouva Ashley et sa fille, un peu plus loin. « ...ou autre, tu sais chez qui venir frapper, étant donné l'ennuie dans l'coin, un combat d'catch pour un trophée  plus que banal estampillé Irlande, pourrait divertir. »

Ce n'était pas encore la joie pour les deux femmes mais il y avait sûrement du mieux entre elles. Elle ne savait pas pourquoi mais l'aide-soignante sentait que leur grosse discussion avait eu du bon qu'Ashley avait bien fait de la forcer à éclater, à percer l'abcès. Elle se retourna pour retrouver le visage espiègle de Cameron. « Désolée de te décevoir mais je ne me rabaisserais pas à m'humilier publiquement pour ce genre de chose. » Elle jeta un regard furtif vers les deux filles qui se dirigeaient vers l'intendance : « Et puis, faut être folle pour ne pas avoir compris qu'j'ai déjà perdu ! »  Elle prit une profonde respiration pour scruter les alentours. Cameron n'avait pas tenu sa langue concernant leur aventure et lorsque les autres se perdaient à les scruter, elle sentait le malaise monter. « Ça ne m'intérresse plus..! » lâcha t-elle finalement tout en omettant que cette situation la marquait encore beaucoup. 

Au bout de quelques longues minutes, elle s'adressa à lui : « Tu es venu uniquement pour me demander si Ashley et moi allaient se crêper le chignon ? » s'étonna la Madsen en haussant les épaules,  Il fallait dire qu'elle n'avait pas été vague lorsqu'elle l'avait quitté, à l'orée de la forêt, bordant le clan. Elle ne lui avait pas fermé la porte, Erika avait conscience qu'elle l'avait littéralement invité à revenir vers elle s'il avait des nerfs à passer. Sans nouvelle jusque là, elle avait repris le court de sa vie, non sans penser à lui. Alors elle regarda la porte de l'infirmerie puis le brun. Le brun puis la porte. C'était bizarre mais elle pressentait quelque chose : « Ou autre chose ? »  termina t-elle par dire.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une révélation imprévu |Cameron    Une révélation imprévu |Cameron  - Page 3 EmptyVen 24 Mai 2019 - 21:01
Une révélation imprévue


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ne pas être humiliée publiquement ? Le rital en esquissa un sourire, pas besoin d'un combat de catch entre furies pour le faire, c'était déjà le cas, non ? Depuis que l'Irlandais lui avait collé des cornes qui devaient l'obliger à se baisser pour passer les portes. C'était bien le cas, et davantage encore depuis que cet abruti avait connaissance de ce qu'elle avait fait avec lui. O'Malley devait lui avoir taillé un costard de compétition pour s'être faite « emballer » par le type qu'il devait le plus détester au monde alors qu'il ne savait strictement rien de lui, uniquement car à son regard, Cameron s'était jeté sur ses miettes. En quoi ça le regardait au juste, et pourquoi ça le touchait puisque, de toute évidence, il avait préféré coller son nez ailleurs, précisément entre les cuisses de Good ? Perdu dans ses pensées l'espace d'une seconde, il ne l'avait pas vue l'approcher davantage pour s'apitoyer. Reeves en roula des yeux, sincèrement qu'y avait-il de bon à gagner dans ce foutu combat ?

- Perdu ? Reprit-il avant de plisser les yeux, décollant le dos de la parois de bois pour n'y laisser que son épaule, la nuque basculant sur cette surface rugueuse pour que son regard d'encre s'enfonce plus dans le gris du sien. Ohhh, désolé qu'tu sois peinée d'avoir perdu … elle a gagné quoi au juste ? Son sourire s'élargit, gavé de sarcasmes, il y déposa l'index en une mine réfléchie, comme s'il cherchait ses mots alors qu'ils lui brûlaient déjà la langue. ah oui, un sac à vin. Tu parles d'un lot ! Un rictus lui échappa tandis qu'il clignait des paupières, abusivement, puis passait la langue contre ses lèvres. Tu sais les gens qui baissent les bras je leur jette rarement la pierre, après tout l'égoïsme est une manière de s'en sortir comme une autre, juste que souvent on t'juge pour ça. Mais là, c'est peut-être la chose la plus sensée qu'tu m'ais dite d'puis qu'on s'adresse la parole.

Se battre pour un nid à emmerdes, tel que Finan O'Malley, était une sacrée perte de temps et d'énergie. Alors l'entendre lui dire que ça ne l'intéressait plus le confortait dans l'idée qu'elle n'était pas si bête. Assez pour se frotter à lui, mais plus assez pour pleurer un crétin des plaines de Dublin, raciste, insupportable et alcoolique. A lui seul, ce type était une tare englobant un panel d'autres tares qu'on aurait pu définir uniquement en mentionnant son patronyme. Enfin, le silence se fit entre eux, sans doute car discuter n'était pas leur fort, peut-être car ils n'avaient rien à se dire, néanmoins elle l'avait bien invité à se joindre à elle si l'ennuie se faisait si fort qu'il aurait pu avoir besoin d'un défouloir. Cameron sourcilla, prêt à foutre le camp avant de l'entendre rouvrir la bouche. A croire qu'elle le sentait, qu'elle anticipait, comme si – et sans explications valables – elle pouvait apprécier sa compagnie ou nécessitait d'une présence étrangère, loin de ses amis et autres proches, pour tromper les manques et la douleur qui devait persister dans son cœur en miettes. T'en as quelque chose à foutre ? Non, pour autant il n'avait pas mieux à faire dans la seconde et si la ragazza avait besoin qu'on la pique, pour se sentir vivante, alors il pouvait bien l'aider.

- Non, j'étais là par pur hasard, pas forcément pour te voir. Sourit-il, les paupières plissées, avant d'arquer un sourcil à ce qu'elle suggérait. Oh, exactement le mot que formèrent ses lèvres sans qu'un son n'en sorte pour autant. « Autre chose » uhm ? Elle semblait nerveuse, ses yeux clairs allant et venant entre le battant clôt et son propre regard. C'est une invitation ? C'regard là, une partie de ping-pong virtuelle à laquelle j'suis sensé piger une d'mande inaudible ? Reeves se redressa, en un pas puis deux, il était plus proche d'elle, à humer son parfum, la pointe du nez se promenant déjà à l'une des mèches qui s'échappaient de la capuche qu'elle avait ramené contre ses traits plus tôt, histoire d'avoir accès à son oreille. Il ne la touchait pas, malgré tout il était persuadé de saisir une certaine tension, comme si le corps de Madsen se rappelait de cette unique fois pour la pousser à s'y laisser aller de nouveau, comme si c'était là la seule manière de remédier à ses saloperies de problèmes inutiles. Ses doigts frôlaient les siens sans les englober, c'était malsain et malgré tout il en souriait. Il n'y avait rien de plus simple finalement, ce n'était rien de plus que ce que c'était la première fois qu'elle avait écrasé les lèvres sur les siennes. A un détail près, elle n'était pas alcoolisée. Y a quelque chose à comprendre ? Tu veux quoi d'autre... Uhm ? Parc'qu'il m'semble que t'as été claire y a quelques jours, Son nez glissa contre sa tempe, le sourire entendu encore à fleurir sur ses pétales. une fois pas deux … Reeves. L'italien recula à peine, la moue faussement boudeuse, pour croiser ses prunelles. Alors, tu veux qu'je dise que t'es qu'une sale p'tite menteuse bella ?

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une révélation imprévu |Cameron    Une révélation imprévu |Cameron  - Page 3 EmptyVen 24 Mai 2019 - 23:34
Une révélation imprévu...
Ce n'était pas très claire encore dans la tête d'Erika mais elle savait une chose, elle n'avait plus envie de se mettre en colère, de se sentir mal. Et plus elle en entendait parler et plus elle était fatiguée de toute cette histoire dans laquelle Ashley et Finan l'avaient plongé contre son grès. Certes, elle n'arrivait pas encore à leur adresser la parole sans ressasser le passé ou la sensation d'avoir été trahi  mais c'était comme ça. Progressivement, elle baissait les bras et pour une raison qu'elle ignorait encore, elle le précisa à Cameron. « Perdu ? »  Il avait réagit à ce qu'elle avait dit. Elle voulait rajouter qu'elle n'avait pas l'impression d'être la grande gagnante dans cette histoire mais elle préféra rester silencieuse : « Ohhh désolée qu'tu sois peinée d'avoir perdu... Elle a gagné quoi au juste ? » Sortant ses mains des poches, elle croisa les bras sur sa poitrine en attendant sa future réplique mordante : « Ah oui, » Elle pencha sa tête de côté. « Un sac à vin. Tu parles d'un lot ! »

La Madsen leva les yeux au ciel, se surprenant à rire. Soudainement, elle se bloqua et pensa : je traîne trop souvent avec lui ou ça m'plait de l'entendre le dénigrer.. Ou les deux. Aucune idée. Elle haussa des épaules puis secoua sa tête pour chasser ces idées de son esprit tandis qu'il riait. Erika regardait son tic habituel acté par sa langue sur ses lèvres : « Tu sais les gens qui baissent les bras  je leur jette rarement la pierre, après tout l'égoïsme est une manière de s'en sortir comme une autre, juste que souvent on t'juge pour ça. Mais là, c'est peut-être la chose la plus sensée qu'tu m'ais dite d'puis qu'on s'adresse la parole. »  « Ah oui ? » souffla t-elle, amusée. Ses sourcils étaient levé tellement haut sur son front qu'elle eut du mal à les redescendre. Si elle ne le connaissait pas, elle aurait juré que cela pouvait être un compliment, uniquement comprit par lui-même. Toujours est-il que la jeune femme se demandait si un jour, elle allait pouvoir autant s'amuser des défauts des autres alors qu'à l'heure actuelle, elle en était incapable.

Toujours les bras croisés, elle ne pipa mot. Il n'aimait pas quand elle parlait, surtout quand elle parlait trop. Erika commençait à se demander ce qu'elle voulait vraiment. C'était des questions qu'elle se posait rarement auparavant mais qui revenaient de plus en plus. Elle inspira et expira profondément avant de rouvrir la bouche mais après avoir jeté un œil vers la porte d'entrée de l'infirmerie, puis vers Cameron, elle supposa autre chose. « Non j'étais là par pur hasard, pas forcément pour te voir. » Elle se gratta l'aile droite de son nez en levant à nouveau les yeux au ciel. « Okay. » répondit-elle à son sourire alors que la nervosité la gagnait. « C'est une invitation?C'regard là, une partie de ping-pong virtuelle à laquelle j'suis sensé piger une d'mande inaudible ? » Lorsqu'il quitta le mur sur lequel il était appuyé, elle s'était tendue en lâchant ses bras  tandis qu'il se rapprochait d'elle. La Madsen pensait qu'il allait tout simplement partir en la laissant planter là prétextant qu'il avait mieux à faire mais non.. Bien malgré elle, Erika se remémora certaines choses. Ses paupières papillonnaient rapidement pour chasser ses souvenirs pour garder les idées clairs. Peine perdue lorsqu'il frôlait qu'à moitié ses mains.

« Y'a quelque chose à comprendre ? Tu veux quoi d'autre... Uhm ? Parc'qu'il m'semble que t'as été claire y'a quelques jours. » Elle releva ses yeux sur son visage puis plongea ces derniers dans le bleu azur de Cameron. Je me souviens oui..., pensa t-elle, en bataillant pour quitter ce piège qu'était ses yeux et quand enfin elle y arrivait, il continua : « Une fois pas deux... Reeves. » Cameron se recula. Erika eut ce mouvement étrange, ce petit pas allant vers lui , qui ne trompait personne mais se stoppa net. Il allait la rendre dingue s'il continuait encore plus lorsqu'il la regarda : « Alors tu veux qu'je dise que t'es qu'une sale p'tite menteuse, bella ? » 

Tout d'un coup, elle allait perdre les pédales. Elle se fichait tellement de ce qui se disait dans le clan et après tout ce qu'elle venait de se prendre dans la figure depuis sa rupture avec l'irlandais, c'était le cadet de ses soucis mais elle se ravisa. Elle n'avait pas réfléchit avant de parler depuis bien longtemps et pas aussi vite : « C'est Bella, aujourd'hui ? » Elle baissa les yeux en disant : « Tu vois, tout peut changer d'un jour à l'autre. » Elle releva les yeux en réduisant l'espace restant. « Un jour, tu m'appelles Rika et un autre jour, tu m'appelles Bella. » Elle relève ses orbes grises dans ceux bleutés de son amant : « Et un jour où... Enfin tu vois.. » Elle tendit le bras pour venir attraper la main qui lui avait frôlé la sienne quelques minutes avant. Du bout des doigts, elle la sert et l'attire à elle en disant : « Si tu savais comme je m'en fous de ce qu'on peut dire sur moi, à l'heure actuel.. »  et la posa sur sa hanche. En le regardant par en-dessous, elle s'offrit un petit rictus : « Mais je peux très bien m'débrouiller seule finalement.. » D'une œillade entendue, ce fut à son tour de faire un pas en arrière et de battre en retraite.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une révélation imprévu |Cameron    Une révélation imprévu |Cameron  - Page 3 EmptyVen 31 Mai 2019 - 18:07
Une révélation imprévue


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


C'était bien clair, ce jour là près du puits, une fois pas deux. Alors qu'est-ce qu'elle suggérait au juste ? Qu'ils s'envoient en l'air une deuxième fois, entre deux pans de mur de baraques défraîchies ? Ses yeux sondaient les siens comme s'il était capable de lire en elle. C'était un peu le cas, cette fille était un livre ouvert, mieux que ça ses prunelles grises révélaient tout ce qu'elle ne disait pas, ce qu'elle masquait derrière une attitude se voulant dur, impénétrable. Pourtant... Un sourire de coin étira ses lèvres. Pourtant effectivement, si l'abruti de raciste n'avait plus de droit sur elle, qu'il lui semblait que Madsen l'esquivait comme la peste, lui avait plus d'emprise qu'il n'aurait pu imaginer en avoir, ou même en désirer. C'est bella aujourd'hui ? Et alors, elle avait une requête concernant les petits noms ? Elle préférait autre chose, en rapport avec ses larmoiements du mois précédents, sa façon de les lui briser qui datait de quelques jours, ou encore un truc plus « osé » qui signait ce qu'elle avait fait avec lui dans cette putain d'écurie ?

Cameron ne répondit pas, se contentant d'arquer un sourcil alors qu'elle reprenait, reculant même pour que ses doigts n'aient plus accès aux siens. Erika lui faisait une démo, format géant, de ce qui le poussait à ne plus s'attarder aux relations humaines, amoureuses et sociales. C'était chiant, il en aurait outrageusement baillé pour un peu. Pourtant tu restes là Gio. Uhm, oui pourtant il lui faisait face, peut-être par fierté sans doute, peut-être pour éviter de lui donner raison sans le faire ou … Pour autre chose. Qu'importait vraiment, cependant quand elle tendit le bras pour agripper sa main, il baissa son regard d'encre sur celles-ci, forcé d'avancer vers elle, par sa volonté, pour revenir fixer ses yeux gris. Qu'est-ce qu'elle foutait bon sang, et à quoi elle jouait sans connaître les règles, sans même avoir le rôle qu'elle prétendait pouvoir tenir ? Il voyait ouais, mais ne comprenait pas. Elle l'avait pourtant imploré de ne rien balancer, et si ce secret, n'en étant pas un à son propre regard, avait quitté ses lèvres, ce n'était que pour faire fermer sa sale gueule à l'alcoolique de service, désormais elle se fichait des regards et oreilles errants ? Sa main rejoignit sa hanche, la encore parce qu'elle le décidait. Elle pensait avoir le contrôle, savoir parfaitement où aller, néanmoins là, Cameron émit un rictus de plus en la voyant faire un pas en arrière. Elle pensait à quoi juste à l'instant ? Elle imaginait qu'il allait lui rattraper la main, la ramener vers lui, l'embrasser sauvagement et la plaquer contre un mur ?

- Qu'est-c'que tu veux t'prouver au juste, uhm ? Il ne désirait pas de vraie réponse, déjà ses lèvres formaient une moue perplexe, faussement d'ailleurs, alors qu'il sourcillait. Que t'es une grande fille, une bad-girl, tu m'fais un remake de Rihanna ? Good girl gone bad ? Un autre rictus se fit la malle avant qu'il se mette à rouler des yeux. Si t'as envie d'revenir sur tes conditions d'merde, fais le si ça t'chante, j'vais pas te juger parce que y a rien d'mal à se faire du bien, que visiblement ça t'as davantage marqué que lorsque l'autre te passait dessus mais, pas sans un détail. Acheva-t-il, mordillant sa lèvres inférieure, avant de lui sourire de nouveau. Si tu veux remettre ça ragazza, va falloir trouver d'quoi nous éviter tes conneries d'la dernière fois. Qui voulait pouvait, hors de question de refaire les mêmes erreurs, sans quoi il n'aurait été rien d'autre qu'un des abrutis, gravitant dans ce campement, qui n'apprenaient strictement rien de leurs pétages de gueule constant. Ses yeux s'arrondirent alors qu'il se rapprochait d'elle, baissant les lèvres à son oreille. mais ça change rien, surtout tombe pas amoureuse, c't'un conseil avisé qu'j'te file, et j'crois qu'j'ai pas besoin d'argumenter pour que tu piges tout l'sens de ce dernier bella. Ses doigts dégagèrent une boucle qu'il fixa en reculant. Ou oui, tu peux très bien t'débrouiller toute seule, mais tout ton p'tit manège là, m'dit que ce sera pas aussi bien.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une révélation imprévu |Cameron    Une révélation imprévu |Cameron  - Page 3 EmptyVen 31 Mai 2019 - 20:12
Une révélation imprévu...
Rika ne pouvait pas dire qu'elle se retrouvait là-dedans mais à quoi bon ? A quoi bon être une gentille fille, proprête et gentilette alors qu'au bout du compte, le résultat n'était pas différent. Comme dans un vieux souvenir, il l'appelait de nouveau bella. La jeune femme ne prêtait plus du tout attention à l'intonation de sa voix ou des regards tueurs qu'il pouvait jeter à la moindre occasion. A vrai dire, elle se fichait complètement de ce qu'il pouvait lui dire. Elle n'était portée que par un seul objectif : oublier et revivre et jusque là, cette sensation avait été trouvé dans les bras de ce bougre italien. Difficile à croire, Cameron était l'exact opposé du type de garçon qu'elle aurait approchée. En fait, Rika était du genre à ne pas chercher à se frotter contre ce genre de mec. Et pourtant.. 

Les souvenirs ravivaient à sa mémoire. 
Fatiguée ou non, La Madsen n'aurait pas dit « non » à un nouveau round, cachée ou non, elle s'en foutait aussi. Tout le monde avait été mis au courant, pour ceux que ça intéressait d'ailleurs. Après tout, pourquoi se priver alors que tout le monde agissait à sa bonne volonté, sans se soucier du reste. Et par là, elle jugeait la brune qui était passée dans le coin quelques minutes auparavant. Quoiqu'il en soit, cela faisait du bien et ça restait un acte gratuit, sans rien autour, sans rien qui ne la mettait mal à l'aise à l'égard du brun qui la toisait. « Qu'est-c'que tu veux t'prouver au juste, uhm ? » Son regard gris rencontra celui plus clair, bleu clair : « Que t'es une grande fille, une bad-girl » Rika leva les yeux au ciel. « Tu m'fais un remake de Rihanna ? Good girl gone bad ? - C'est qu'il mord en plus... » souffla la Madsen en sondant son visage impénétrable. Impossible alors que lui, d’ambler, il lisait en elle. « Si t'as envie d'revenir sur tes conditions d'merde, fais le si ç t'chante. » Elle arqua un sourcil, perplexe. « J'vais pas te juger parce que y'a rien d'mal à se faire du bien, que visiblement ça t'as davantage marqué  que lorsque l'autre te passait dessus mais... » Erika se dégagea à ce moment-là, se tournant de profil. Qu'avait-il à remettre la relation qu'elle avait partagé avec O'Malley... ? Elle ne savait pas ce qu'il pouvait y gagner. La psychologie n'avait laissé aucune marque dans son esprit et pourtant elle pensa immédiatement qu'en y faisant référence, Cameron se mettait lui même une barrière en la troublant. Absurde, il s'en fout complètement... pensa durement l'aide-soignante alors qu'au font, elle aimerait que ça soit le contraire.

 « Pas sans un détail... » Un sourcil arqué puis une oeillade qu'émandait la suite car elle se fichait du reste, de ce qu'elle essayait de se persuader. A nouveau, il mordit sa lèvre inférieur, elle se garda bien de le faire en retour même si elle mourrait d'envie. « Si tu veux remettre ça, ragazza va falloir trouver d'quoi nous éviter tes conneries d'la dernière fois. » Elle croisa les bras. Bien qu'elle avait assurément paniqué beaucoup trop vite, la Madsen n'était même pas sûr d'avoir tout ce qu'il fallait pour procréer : « Ouais, la panique hein ! » lâcha t-elle mais elle s'interrompit quand il s'approcha d'elle. Il n'était pas question de remettre le couvert finalement, mais plus à une mise en garde. Grand bien lui fasse, Erika l'écouta d'une oreille : « mais ça change rien, surtout tombe pas amoureuse, c't'un conseil avisé qu'j'te file. » Ses pupilles se cachèrent derrière ses paupières closes. Pourquoi devait-il toujours venir lui chuchoter à l'oreille ? « et j'crois qu'j'ai pas besoin d'argumenter pour que tu piges tout l'sens de ce dernier bella » Lorsqu'il se dégagea, elle planta son regard dans le sien. « Ou oui, tu peux très bien t'débrouiller toute seule, mais tout ton p'tit manège là, m'dit que ce sera pas aussi bien. » 

Erika déglutit : « Ce coup ci, c'est toi qui parle trop. » Il était temps pour elle de partir et d'oublier cet épisode : « Qui te parle de tomber amoureuse ? Une pause. Je me jette dans tes bras et tu refuses, t'aurais pas des tendances homo ? » Elle marcha à reculons, les mains dans les poches, en direction des baraquements tout en lançant ce pic. Inutile mais placée à bon escient. « Ceci dit, t'as raison, restons prudent, faut sortir couvert par les temps qui court. Bonne soirée le rabat-joie. » Elle battit en retraite sans laisser au rital l'opportunité de la troubler d'avantage. 
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une révélation imprévu |Cameron    Une révélation imprévu |Cameron  - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Une révélation imprévu |Cameron -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: