The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -63%
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
59.35 €

Partagez
- Plus de larmes. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2366
Age IRL : 27
MessageSujet: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyLun 13 Mai 2019 - 11:34
J’ai la boule au ventre en y pensant.

A ce jour-là, à celui d’après, à tout ce que ça implique. Y’aura qui pour m’comprendre ? J’ai l’impression d’avoir fait le tri dans mon entourage, d’avoir poussé à ce qu’ils s’éloignent tous de moi. J’sais pas si c’est une bonne chose, j’sais juste que c’était nécessaire. T’façon… Pour ce que ça vaut. Risquer de s’attacher, c’est juste risquer de perdre. Et on a suffisamment perdu : Raina est repartie avec son cheval malgré son état. Salem est assez grande pour pouvoir rester quelques heures toute seule. Neil me fait sérieusement la gueule pour tout ce qu’il s’est passé ici. Comme si j’y pouvais quelque chose.

T’aurais dû protéger Raina, fuir avec elle, et tu veux quoi, grand père ? T’y étais pas. C’est ce que je me tue à lui répéter, mais il entend rien. Parce qu’il est dur de la feuille sans doute. J’pince les lèvres, m’échine à tirer sur les mêmes cordes depuis plusieurs minutes en sentant les muscles de mon dos me gueuler de calmer la charge.

Un corps mort, ça pèse son poids. Faut l’dire.

Mais ça importe peu, le poids qu’je porte désormais. Quand on a l’esprit buté, comme le mien surtout, on s’fout de savoir ce qu’on soulève pour obtenir ce qu’on veut. Ma mâchoire est comme soudée actuellement, verrouillée par la colère. Dans mon regard, ce même mépris qu’j’éprouve pour les corps suspendus qui servent d’alerte à ceux qui voudraient recommencer. Le No Man’s Land sera a l’image de ce qu’on est désormais : impitoyable. Il le faut. Je laisse l’entraide à ceux qui en voudront, à ceux qui sauront comment s’en servir. J’ai l’impression de toute façon d’avoir perdu ma caution d’humanité quand Eddy s’est fait tuer pour rien.

J’serre le nœud, soupire, plante les mains sur mes hanches. Admire le résultat. God était dans le spectacle, alors je lui en donne aussi. On dira ce qu’on voudra, ça laissera une marque. Et ça a beau pas être au goût de tout le monde, c’est pas mon problème, je fais pas dans le sentiment.

J’attrape mon sac, déballe une serviette dans laquelle j’éponge mes mains abimées. Mon regard se relève finalement, et la présence de Jimmy à côté me fige quelques secondes. Mes mouvements reprennent peu après, alors que je rebaisse les yeux sur le linge que je tiens. Si mon cœur a raté un battement, j’en montrerais rien. J’vais faire comme si tout ça avait aucune importance.

T’es de passage ? C’est la seule question que j’aurais.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jimmy Clint
Overlook Hotel
Modérateur
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 780
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyMer 15 Mai 2019 - 14:51

Retourner ici, c’était bizarre. Ça avait changé. Les gens aussi. Lui aussi.
Lui qui avait passé des mois à éviter le No Man’s Land, par peur, il n’arrivait pas à attendre d’y retourner, par peur aussi. Et c’était cette contradiction qui le rendait nerveux.
Il avait l’impression d’avoir rajeuni, et d’être le petit Jimmy timide, à son premier jour au lycée, ou à son bal de fin de cycle.
Et c’était surprenant. Il s’était oublié comme ça.

Il traversait le lieu, avec de nouvelles têtes, de l’animation, l’ensemble du lieu avait été repensé, ou était en train de l’être.
Il vit Yulia au fond, trifouillant dans ses affaires. Son coeur se serra d’autant plus.
Il s’approcha, sans trop savoir quoi dire. Ils s’étaient échangés quelques mots très rapides, trop rapides. Puis il avait disparu à nouveau, comme un songe. Même lui avait du mal à y croire. Il apparaissait en pleine crise, après être presque mort, puis repartais.
Mais il était là, et avait du temps.

Il arriva à son niveau, et elle se figea à sa vue, mais continua immédiatement ce qu’elle faisait.
« T’es de passage ? »
Ces quelques mots suffirent à lui donner un grand coup au coeur.

- Oui. Je suis venu te voir.

C’était bête, vide de sens, mais il n’avait pas grand chose à dire. Il était venu la voir, après tout ce temps de distance, de doute, de rage et de tristesse. Il voulait s’assurer qu’il ne rêvait pas, qu’il aurait peut-être une chance de reprendre l’histoire un peu comme avant la nuit de leur séparation.
C’était peut-être trop tard, mais dans ce cas, il repartirait. Sans demander son reste, avec au moins la satisfaction de la savoir encore un peu en vie, sans lui, mais en vie.

Et lui l’était aussi, mais sans elle, il revenait à la survie d’avant, s’adapter au jour le jour, et non plus à l’envie. L’aléatoire ou la surprise avait disparu, le jour où ils avaient décidés de traverser le fleuve à la nage, de nuit, avec leurs sacs.

Derry baissait la tête lui aussi, visiblement surpris de la revoir, mais sentant la tristesse de Jimmy, ou l’étrange atmosphère qui pesait entre eux.
Il brisa le silence, d'une voix un peu timide, brisée, baissant les yeux.

- Ça va mieux ta blessure ?


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2366
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyVen 31 Mai 2019 - 11:53
Y’a sûrement de la colère dans mon attitude, comme quoi j’ai rien de mieux à lui offrir en l’état. De la colère que j’ai plus à fournir pourtant, j’devrais être épuisé. Mais c’est ça qui m’tient consciente, c’qui me permet d’avancer, d’plus me casser la gueule. C’est sur les nerfs que j’suis depuis le début, et ça commence à s’ressentir pour qui m’regarde. J’y peux rien. Ça m’fout en l’air, d’une certaine manière. Parce que j’comprends pas trop pourquoi, que j’pourrais m’en vouloir de lui infliger cette froideur qu’il mérite pas. J’m’en veux, ouais.

Et au fond, j’lui en veux aussi.

Ah.

Il est venu me voir.

J’suis partagée, parce que ça m’fait un truc de l’y croiser. Un mélange de soulagement et de rancœur qui rend le goût aigre, quoi qu’on en dise. Je devrais m’enthousiasmer d’le voir, lui sauter dans les bras, l’embrasser. J’devrais être heureuse de l’retrouver – et au fond c’est un peu le cas – mais j’y arrive pas. C’est ça que j’comprends dans les mots que j’ai transmis à Roza avant sa disparition. Quand on part pour une vendetta, on s’attache pas, on crée pas des liens. Et c’est pour ça que j’m’en vais.

Parce que ça t’intéresse ? J’demande ça de but en blanc.

La question est vraie, et mon regard effroyablement franc. J’le fixe avec un air presque mauvais, l’agacement palpable, comme une bombe sur le point d’exploser. Le feu est déjà mis aux poudres de toute façon, et si on s’est jamais disputé Jimmy et moi, j’crois qu’il va recevoir sa première charge. Celle dont il est pas totalement responsable, mais un peu quand même.

J’veux dire, ça t’intéresse autant que quand j’me suis retrouvée toute seule l’an dernier en traversant c’fleuve et qu’t’as rien fait pour rejoindre ? La voilà, la rancœur dont je parle. C’est plus tes oignons maintenant, et c’est trop facile de revenir la bouche en cœur et d’attendre qu’ça se passe bien.

Parce que c’est un peu ce qu’il doit vouloir. J’le comprends.

J’ai changé, toi aussi. On est plus les mêmes qu’avant, alors y’a pas d’raisons qu’on se donne trop de mal l’un pour l’autre.

Et la réplique est acerbe, elle m’brule comme un morceau d’charbon que j’essaie de ravaler.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jimmy Clint
Overlook Hotel
Modérateur
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 780
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyMar 4 Juin 2019 - 14:45

Elle était devant lui, sans ressentir d’émotion. Elle ne les montrait pas du moins. Jimmy se tenait face à un mur froid, qui refusait de bouger. Mais ce mur avait des failles, il le savait bien.
Il avait beau être là, sans trop savoir quoi dire, pour engager une conversation, la prendre dans ses bras, oublier le froid, la colère, la peur peut-être. Il était maladroit, un peu lourd avec ses phrases sûrement.

Puis elle se lâcha, laissant ses mots se déverser, blessant Jimmy, par leur vérité, et leur violence. Il prit un instant, sans rien dire. Regardant les yeux de Yulia, tristes, vexés. Il avait cherché, il s’était perdu dans Seattle, la cherchant. Mais il n’avait jamais eu la force de revenir au No Man’s Land. Il était même retourné à la maison qu’ils avaient laissé derrière eux.

- J’ai essayé. J’avais pas la force. J’ai cherché dans Seattle, j’ai demandé à ceux que je croisais. J’avais peur d’entendre ta mort, ta noyade. J’ai jamais été courageux. Une forme de bêtise chanceuse j’imagine. J’ai pas pu faire ça. Prendre la considération de ta mort en pleine face. J’ai tort, je le sais. Mais je préférais être ignorant que risquer.
C’est trop facile de rentrer, mais je suis là. Alors on fait comme tu veux. Je veux être sûr que tu vas bien, et ça me suffit. Ça me suffit pour être bien.


Il ne savait pas dans quoi il se lançait. Comment elle allait prendre tout ce qu’il lui avait dit. C’était peut-être bête, ou bizarre, mais il se sentait comme ça. Il ne savait pas pourquoi, il avait toujours été perturbé dans les relations. Alors il les évitait.

Ils avaient changés. C’était certains. En un an, de solitude, on change.

- Pourquoi pas ? Pourquoi pas se donner du mal ? Et pourquoi ça devrait faire mal ? On a changé, mais on change en permanence. Je ne suis plus le même qu’avant, tu m’as fait changer, et j’ai changé depuis. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a plus d’espoir.
On doit vivre avec nos changements. Alors soit on change, et on termine notre vie de merde chacun de notre côté, soit on change ensemble, et on passe notre vie de merde à souffrir à deux, au lieux de souffrir seul.



In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2366
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyMar 4 Juin 2019 - 15:35
Pourquoi pas ? Mais dans quel monde magnifique tu vis ?

Qu’est-ce qu’il veut que je lui réponde ? Il a l’espoir de quoi ? Que son laïus fonctionne ? Le seul truc qui m’fait à peu près sortir de ma torpeur, c’est l’étonnement. Sinon, je reste froide. Et franchement, j’ai les jambes sciées de voir le culot qu’il peut se traîner. J’ai en moi l’écho des mots de Roza et d’notre discussion, du fait qu’on peut pas s’permettre de se traîner des relations, des faiblesses, quand on part en vendetta contre l’monde. Mais ça, c’est autre chose. J’pince les lèvres, secoue nerveusement la tête, et sens l’énervement monté en moi.

T’as cru que ramener ta belle gueule allait essuyer l’ardoise, et puis basta ?

C’est une vraie question. Parce que le reste prend pas, ça infuse pas dans mon esprit, ça veut pas s’imprimer. Son truc sur l’espoir et tout ça, ça m’passe clairement au-dessus. Avec c’qu’il vient d’se passer ici, les traces qu’il reste encore, l’fait que Raina a failli y rester pour rien, j’accroche pas du tout à l’idée que ça pourrait continuer encore un peu. Non. Y’a pas d’espoir dans ce monde là, y’en a jamais eu en fait. Même avant quand on s’disait que c’était bien. On a pas grandi au même endroit.

J’suis pas la nana qu’t’as vu la dernière fois, sous le choc de ce qu’il s’est passé, celle qui t’fait l’honneur de pas trop l’ouvrir. J’t’en veux de ta putain d’lâcheté, et j’ai pas envie d’supporter tes grands discours. Voilà comment j’ai changé.

Pour qu’il comprenne. Je mâche pas mes mots, j’ai pas d’raisons de le faire. Certains diront que j’me fous en rogne parce que c’est sensible pour moi, mais j’les enverrais bien s’faire foutre pour c’que ça vaut. J’ai carrément la haine contre lui. La haine qu’il comprenne pas qu’on est pas amis, qu’on l’sera pas, et qu’y’aura plus rien de plus parce que j’vaux même pas la peine qu’il m’cherche vraiment. Ses excuses, il peut se les coller où j’pense, j’prends pas.

Ouais, tout ça c’est du putain de blabla, grosso merdo bien résumé, on va pas tortiller du cul pour chier droit. J’passe mon tour, j’préfère être toute seule.

Et j’choppe mon sac au passage, prête à m’tirer pour de bon. Pas question d’traîner plus longtemps.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jimmy Clint
Overlook Hotel
Modérateur
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 780
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyMer 5 Juin 2019 - 13:31

Elle était pas aussi enthousiaste que lui. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Mais elle ne prenait pas la peine d’essayer. Elle restait bloqué sur son avis, que c’était fini, que le monde avait changé, que plus rien ne se passerait. Elle n’avait pas changé là dessus. Toujours le même caractère.

- Non, et c’est pas en m’insultant que ça changera quelque chose. Je veux pas repartir comme si de rien n’était. Pas la peine de se mentir. Mais on peut avancer à deux. Après, si tu préfères laisser tomber le brin d’humanité qu’il reste chez les gens c’est ton problème.

On a tous nos torts, nos avis stupides, nos blocages. Mais si on lâchait l’espoir de pouvoir un jour changer les gens, de bien vivre dans un beau monde, autant se tirer une balle dans la tête.
Jimmy n’était plus spécialement triste. Plus énervé par Yulia. Il ne voulait pas lui hurler dessus, ou agiter les bras, ni même tourner le dos. Tellement bornée qu’elle passerait à côté de tout. Il n’était pas mieux. Mais il se laissait un peu aller au courant qui passait. Et il n’y avait plus grand chose qui passait actuellement

Butée dans son changement prétendu qui les empêchait de se retrouver comme avant.
Butée dans sa volonté d’être seule.
Mais elle avait peur. Ça se voyait. Elle avait souffert après l’ultime nuit, et elle ne voulait plus souffrir. C’était légitime. Mais toute relation humaine comporte un risque.
Et puis c’est avec la douleur qu’on sait qu’on est vivant.

Elle se baissa pour prendre son sac et partir, mais Jimmy la prit par l’épaule avant qu’elle parte à jamais.

- Attends. Tu dis que t’as changé. Peut-être. Mais je te reconnais toujours. T’es toujours la même fille bornée dans ses idées, à râler. T’as beau râler ce que tu veux, je m’en fous. Tu peux me taper, je m’en fous. On change tous, mais ça veut pas dire qu’on devient tous des pierres tombales en marbre.

Il posa sa deuxième main sur l’autre épaule de Yulia, la secouant, pour éviter de la frapper.

- Mais bordel, la Yulia qui est là, ici, maintenant, n’est pas plus différente que celle que j’ai croisé dans un magasin sombre une nuit. Alors si t’as envie de passer le reste de ta survie à te morfondre dans ton coin parce que les gens changent et que personne ne t’aime, ça sera sans moi.
Mais c’est pas le moment de se plaindre !


Au moins, c’était clair. Il avait peut-être perdu un peu la maîtrise de ses mots, mais les grands yeux écarquillés qui le fixaient en disait long.


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2366
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. EmptyMer 5 Juin 2019 - 19:01
C’est un regard effaré que j’offre à Jimmy, comme si j’étais pas capable de pigée un traitre mot qu’il me balance à la figure. Ses débats philosophiques m’échappent, tout comme c’qu’il veut. Tout c’que je sais, c’est que quand il me saisit par les épaules pour m’forcer à l’écouter, j’ai envie de le frapper. J’cherche à me dégager, mes poings se ferment, j’me sens comme étriquée désormais. Mes yeux le fusillent, passé l’étonnement de son audace, je fulmine intérieurement de son comportement.

Lâche-moi, première demande qui tombe dans l’oreille d’un sourd. Un coup d’épaule n’y change rien, ça le pousse même à parler encore plus, à me noyer sous des mots qu’j’ai même pas envie d’entendre.

J’me renfrogne, vois rouge même. Alors quoi ? Pour lui, c’est un caprice que j’lui fais ? C’est comme ça qu’il m’voit ? Comme une pauvre petite nénette qui sait pas c’qu’elle veut, qui a besoin d’un grand gaillard comme lui pour insister comme un gros lourd et comprendre l’sens de la vie ? La boule que j’ai dans le ventre de colère est en train d’grossir à vue d’œil, et va pas tarder à éclater. Comme la putain de claque que je lui colle en plein sur la joue pour le faire reculer et me lâcher, et surtout, ravaler ses paroles qui n’ont aucun foutu sens !

FERME-LA.

C’est tout ce que je lui demande. Qu’il se taise. Qu’il arrête de croire qu’il sait tout, qu’il a tout compris, parce qu’à l’évidence, il a RIEN pigé à rien. J’supporte plus d’l’entendre, j’supporte plus de l’voir, et c’est pas un luxe que j’essaie de me payer pour m’faire désirer. C’qui vibre en moi, c’est pas de l’amour, c’est pas d’la tendresse que j’me refuse à accepter. C’est d’la colère comme il en a rarement connu à son égard, sans doute.

J’t’interdis d’me dire que j’me morfonds alors qu’t’as AUCUNE FOUTUE IDEE de comment ça s’est passé, pour moi, cette année ! Et j’le repousse du bout des bras, pour le forcer à reculer, à m’faire place, à m’laisser partir. Une fois. Deux fois. Trois fois, avec plus de force et de rage. M’fais pas passer pour une putain d’capricieuse qui sait pas c’qu’elle veut parce que t’es pas foutu d’entendre que j’veux plus t’voir !

C’est lâché. C’est dit. Et mes vindictes, carrément enragées, s’font entendre dans tout le hangar. Y’aura pas la discrétion que demande une discussion, j’lui accorderais pas ça. Il m’coincera pas. Et j’appuie là où ça fait mal :

J’veux plus t’voir, VOILA. Maintenant, DEGAGE ! Sors. De ma. Putain. De VIE !

Chaque point est appuyé d’un coup, pour l’repousser, pour qu’il m’laisse enfin tranquille. J’ai d’autres choses à faire qu’gérer ses foutus sentiments qui m’encombrent.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Plus de larmes.   Plus de larmes. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Plus de larmes. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: