The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
Forfait mobile sans engagement 200 Go en France + 15 ...
Voir le deal
15 €

Partagez
- Game over -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyMar 14 Mai 2019 - 21:28
Un tour de reconnaissance avant de se lancer dans l’exploration du bâtiment, ils étaient d’accord là-dessus, et ça tenait presque du miracle. Serena, Cameron et Jeff partirent de leur côté pendant qu’elle restait avec Caroline et Finan. Pas d’agression à la machette, pas d’escalade de mât et pas de cigarette en intérieur, ces deux derniers points lui avaient arraché un sourire, juste pour lui et pour ces souvenirs qu’aucune des personnes présentes ici ne comprendraient. Il se tiendrait, Finan était caractériel mais il n’était pas fou, en extérieur mieux valait être prudent. Machette en main, Ash’ avança, concentrée, jusqu’à cette question. Elle lui brûlait les lèvres à elle aussi, mais la pudeur lui interdisait de la poser, quel droit avait-elle de s’inquiéter d’Erika après tout ? Si elle allait mal, c’était leur faute, sa propre faute.

Cela en rendait presque la présence de quelques cadavres anecdotique, ou alors l’inverse. La présence des rôdeurs rendait cette discussion plus facile ? Non. Hochant simplement la tête d’un air triste, désolé, lorsqu’elle croisa le regard de Finan, Ashley écouta les paroles de la vétérinaire. Déjà prête à répondre qu’ils ne le faisaient pas, qu’ils ne cherchaient pas à lui coller leur bonheur sous le nez, Ash’ se ravisa. Caroline était heureuse pour eux, et ça lui faisait chaud au cœur de l’entendre. « Merci … et merci de veiller sur elle aussi. » souffla-t-elle en réponse avec un sourire. Ils n’avaient rien prémédité, ils avaient tenté de ne pas la faire souffrir. Mais à quoi bon lutter ? La jeune mère se sentait bien mieux désormais, restait cette part de culpabilité, cette mince crainte du jugement, le tout rapidement balayé par sa présence à ses côtés.

La discussion et leurs pas les menèrent finalement jusqu’à l’entrée du bâtiment. Et si à l’intérieur tout avait l’air calme, désert, Ash sentit son sang se glacer au coup de feu qui résonna. Merde ! Ils étaient d’accord pour agir discrètement, qui avait tiré ? Serena ? Cameron ? Jeff ? Quelqu’un d’autre ? Et surtout pourquoi ? « Caroline attends ! » lança la brune mais trop tard, son amie entrait déjà dans le bâtiment. « Putain ! Allez, faut qu’on reste groupés. » Ashley pressa le pas pour suivre Menfins, se postant devant la fenêtre sans entrer, juste à temps pour voir le sol se dérober sous les pieds de Caroline.

Un vacarme assourdissant résonna dans la pièce, le plancher chuta entrainant avec lui la vétérinaire et soulevant un nuage de poussière qui força la brunette à porter sa main à ses lèvres et son nez. « Putain merde ! Caro ! Tu m’entends ?! » Ashley eut à peine le temps de deviner la silhouette de Jeff qui approchait que le sol déjà fragilisé s’affaissa à nouveau, emportant le rouquin avec lui. Les mains appuyées sur le rebord cette fenêtre qu’elle n’avait pas passé, Ash’ réalisa qu’à quelques secondes près, elle serait là-dessous avec eux. Avec des … « Rôdeurs ! Jeff, Caro vous m’entendez ?! » Quelques cadavres se relevaient parmi les décombres, ceux qui en étaient encore capables, les autres eux, rampaient dans la poussière. De l’autre côté de ce gouffre, elle crut distinguer la voix de Cameron, par-dessus son cœur qui battait trop fort à ses tempes. Il parlait, à qui ? Serena ? Pas le temps de s’en inquiéter, Ash’ récupéra sa lampe torche, balayant l’immense trou dans le parquet, elle entendait plus qu’elle ne voyait les rôdeurs. Impossible de les viser correctement à cette distance dans la pénombre. Faisant volte-face, Ashley croisa le regard de Finan. « Faut … les couvrir … faut … non merde on voit rien d’là … Faut qu’on trouve un moyen de descendre ! Caro a l’air blessée. » Pas de temps à perdre, Cameron et Serena comprendraient bien ce qu’il s’était passé. Son regard se fit insistant, elle irait chercher un moyen de descendre seule si l’irlandais préférait rester là pour les couvrir.
Revenir en haut Aller en bas  
Serena Martinez
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Serena Martinez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 03/06/2018
Messages : 895
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyMer 15 Mai 2019 - 16:01
Mais quel bordel. C'était qui le pauvre con qui leur tirait dessus? Son coeur battait encore de travers alors qu'elle délogeait quelques morceaux de verre de ses vêtements, s'emparant sans réfléchir du flingue à sa taille, prête à répliquer au besoin. À couvert, elle fixait Cameron en soupirant d'exaspération. Sérieusement? Pourquoi tout devait toujours tourner au vinaigre, joder? Enfin, il avait de bons réflexes, l'italien, c'était encourageant.  Ses sens en alerte, elle essayait de s'approcher prudemment de la source de ce vacarme immonde, particulièrement frustrée, espérant repérer l'insouciant qui osait faire autant de bruit dans un tel endroit. C'était quoi, une diversion? Jeff pointait sa lampe de poche devant, sans vraiment découvrir quoi que ce soit, tandis que la militaire se réjouissait du fait que ses deux partenaires étaient capables - pour une fois - de demeurer plus ou moins silencieux.

Arme pointée devant, à peine avait-elle eu le temps de visualiser deux étrangers qu'un tumulte incroyable attira son attention, plus loin derrière. Si Reeves et la brune avait aussitôt relevé les bras pour se protéger d'un épais nuage de poussière, le copain de Caro, lui, semblait vouloir se lancer en terrain inconnu comme s'il avait la certitude d'être immortel. La mexicaine attrapa son bras, tentant de le retenir pour soutenir les paroles de Cam, mais le tissu glissa sous ses doigts, le laissant fuir plus loin. À nouveau, un bruit infernal semblait annoncer que le sol s'était encore dérobé sous les pieds de Jeff. Le seul équipier qu'il lui restait venait de le confirmer, d'ailleurs, à sa façon. "No me lo puedo creer! Qué desastre!" siffla-t-elle en essayant à peine de masquer qu'elle s'enflammait. Et le fait qu'elle peste en espagnol prouvait bien à quel point cette situation l'emmerdait royalement.

Tout se passait très vite dans sa cervelle, dorénavant, au fur et à mesure que la texane essayait de s'expliquer ce qui venait de se produire. Il faudrait d'abord vérifier dans quel état se trouvait le couple et déterminer comment le reste du groupe pouvait les aider à sortir de là - s'ils pouvaient se risquer à le faire. Reena n'avait pas le choix d'avouer qu'ils ne seraient pas plus avancés si tout le putain d'étage s'effondrait, après tout. Ils auraient l'air de quoi, hein? De putains de gilipollas. Des connards qui allaient crever sous les décombres de cette école de malheur, oui. Elle leva les cils sur Reeves, le questionnant du regard. C'était une possibilité, si? Mais il lui semblait entendre Ash qui criait un peu plus loin, là, sans toutefois parvenir à saisir ses mots. Et el cabròn, il devenait quoi?

Peu importait, les fines particules de saleté retombaient lentement pour rendre à la brune un portrait plus clair des deux gringos. Un type et ce qui devait être son fils, très certainement. Le flingue toujours en l'air, elle ne pu que faire suite à la question de Cameron. "J'meurs d'envie de vous féliciter pour vos conneries, messieurs, mais vous allez plutôt m'écouter attentivement, maintenant." La ligne entre le sarcasme et la menace était mince, en toute honnêteté. Sans bouger, Martinez parla de nouveau, bien plus fort cette fois, pour ses copains à elle. Inutile de se risquer à bouger trop vite vers eux, pour l'instant, ce n'était que de la pure logique. "Surtout ne faites aucun mouvement brusque. Deux étrangers. On est okay, et on va gérer. Et vous?" C'était un début, quoi. Sere avait besoin d'un peu plus d'informations pour analyser le tout.

Retournant son regard vers ceux à qui elle causait quelques secondes plus tôt, la militaire reprit. "Si vous êtes moindrement intelligents, vous allez vite capter que votre meilleure option présentement est de rester bien sages, et de ne rien tenter de stupide sous peine de voir s'écrouler le sol ici aussi, pigé?" C'était froid, mais c'était la vérité. Peut-être que le rital pouvait finir de les convaincre. En parlant, le souffle court, elle avait commencé à avancer méthodiquement, longeant le mur pour plus de stabilité, dans le but de se rapprocher des autres. La scène était irréelle. Pas à pas, elle s'était accroupit au sol, doucement, avant de se défaire de son sac à dos, contenant entre autre des câbles de démarrage. C'était mieux que rien pour faire office de corde, même si elle ne voyait pas la profondeur du gouffre, de sa position. Serena le fit glisser sur ce qu'il restait du pourtour du plancher, approximativement vers Ashley, avant de parler en sa direction. "Seulement qu'en cas d'urgence, Ash. En entendant faut les aider d'en haut, ou leur trouver une porte de sortie plus bas, faut se bouger le cul d'ici, c'est trop dangereux, tu m'entends?"
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyJeu 16 Mai 2019 - 18:37
Caroline comprenait et même Caroline était content pour eux. Un sourire fendit son visage fermé par l'inquiétude d'une toute autre réponse. Mais c'était la réponse qu'il attendait qui était sorti de la bouche de Menfins. Il n'avait pas de nouveau déçu une amie supplémentaire. Comme Jesse, comme d'autres, elle comprenait, elle ne le prenait pas pour un goujat. Il l'aurait mérité.

- Merci Caroline... répondit-il en croisant le regard de sa brune, tout sourire, tout le monde n'était pas contre eux. Merci beaucoup.

Le reste de sa phrase l'invita tout de même à tiquer. Il n'exposait en rien leur bonheur aux yeux de tous. Si tout le monde était déjà au courant, c'était uniquement parce qu'il avait eu à quitter la maison qu'il habitait pour l'intendance... Mais s'il avait pu se montrer plus discret, pour elle, Rika, il l'aurait fait. Seulement, elle refusait de le voir et se monter une tente en plein milieu de la cour intérieure aurait été davantage problématique quand aux langues qui peinait à se tourner sept fois dans leur bouche avant de parler. Le camp était petit. Les rumeurs étaient bien plus grandes.

- Tu sais Caro... commença-t-il alors qu'il atteignait une porte vitrée donnant à l'intérieur d'une salle de classe, vidés de ses tables et autres chaises servant aux élèves à se poser pour, la plupart, s'endormir sur les paroles insipides et soporifiques d'un imbécile de professeur. C'est les souvenirs qu'il en avait en tout cas... Enfin bref. Il allait... Il n'allait rien faire car un coup de feu sorti de nul part crispa tout ses muscles. Pas de conneries hein ? Il offrit un léger haussement du sourcil gauche à Ashley qui voulait dire "Alors, qui c'est qui fout la merde hein ?" avant de se raviser en voyant la trentenaire s'engouffrer dans le bâtiment. Caro ! Non !!!!

Pas le temps d’émettre d'avis contradictoire, même si sa brune à lui avait tenté d'arrêter également la vétérinaire qui s'engouffrait déjà dans le bâtiment sans même les écouter, que déjà, Caroline entrait dans le bâtiment pour que... Pourquoi elle semblait tanguer comme si elle s'était enfilé une bouteille de spiritueux de mauvaise qualité ? Merdasse de merdasse !

- CARO PUTAIN !

Ashley et lui même se regardèrent un instant, sous le choc après que le sol ne se soit défilé sous les pas de leur amie. Abasourdi, quelques instants avant que de leur point de vue, il ne voit Jefferson accourir en panique.

- Jeff ! Mec reste là, fais pas le con... Putain reste là ! Bouge plus ! Puta...

...In de merde ! Mais il était con le Cyprien ! Voilà que tout s'écroulait de nouveau et le geek allait rejoindre sa petite femme plusieurs mètres au dessous. Ashley hurla en panique. L'irlandais lui, palissa en une fraction de seconde avant d'essayer de reprendre son souffle. Qu'est-ce que c'était que ces conneries !
Tout s'était passé si vite. Les hurlements de Serena leur parvinrent, comme très éloigné, parce qu'elle l'était peut-être vraiment. Finan jaugeait mal là tout de suite. Puis, il réfléchissait au ralenti. Que faire, comment réagir ? C'est autant la voix de celle qu'il chérissait à ses côtés, que celle de l'autre étrangère au loin qui l'invitèrent à l'ouvrir. Sens en alerte.

- C'EST BON PUTAIN ! ON VA BIEN ! RETOURNE CHEZ TA M...

C'était pas le moment pour commencer à s'insulter de tout les noms. Non, pas là. La question de la mexicaine était logique. Et lui tentait encore de l'envoyer chier. Non, pas là Finan, accepte son aide. T'as entendu Ashley, elle compte descendre et tu es d'accord avec cette sale chicana, seulement si c'est nécessaire ! Hors de question qu'elle descende dans cette souricière. Seulement, c'était ses amis en bas, seulement il savait que sa brune ne se résignerait pas à rester les bras croisés. Seulement, il savait qu'il tirait mieux qu'elle et moins lourd. Si quelqu'un devait descendre, ça ne pouvait qu'être elle. A son grand dam.
On ne voyait fichtre rien dans ce trou, entre la poussière soulevé par l'effondrement et la pénombre. Bordel.
Reportant son attention sur le fond, malgré qu'il ne puisse y décerner grand chose, plissant les yeux pour y distinguer quelques mouvements, l'irlandais tira un nouveau coup de canon lorsqu'une des masses en déplacement, un rôdeur, lui sembla un peu trop proche de celle qui ne bougeait pas. Et ne pouvait qu'être celle de Caroline et Jefferson.

- On va essayer chicana, on va essayer !

Un câble, qu'il montra du doigt à Ashley avant de tirer, tirer encore, l'enroulant autour de son bras jusqu'à en avoir l'autre extrémité dans les mains avant de le tendre à la mère d'Hope. Il ne le lâcha pas, pendant quelques instants, histoire de l'obliger à lever ses yeux clairs vers les siens et lui desservir un regard presque réprobateur mais plutôt inquiet. Il était fort à deux. Il ne fallait pas qu'il l'oublie. Qu'elle fasse.

- Tiens... Fais attention à toi. C'était pas un conseil mais plutôt un ordre. Je les couvre d'en haut chicana, Ashley va descendre ! J'espère que ton câble est solide parce que si seulement il lui arrive... Raaah, raaah !

Quelque chose, il ne répondrait plus de rien, ouais. Ça coulait de source. En attendant il lui semblait que ses hurlements semblaient au moins détourner l'attention de quelques putrides au bas, de ce qu'il pensait pouvoir arriver à distinguer.

- Dont worry about a things ! Un peu de Bob Marley, c'était ce dont il avait besoin, pour se détendre autant que détourner les regards de quelques monstres de la chair du couple en bas. 'Cause every little thing gonna be all right ! S'égosilla-t-il avant qu'un léger filet de lumière ne lui dévoile un crâne fendu. Il ajusta sa visée et bingo ! En pleine tête. YOUHOU ! UN DE MOINS ! Three little birds !! Et nanananana

Seulement, il n'avait préparé qu'un chargeur pour chacun de ses deux flingues et la première indiquait qu'il ne lui en restait donc plus que vingt et une balle. Ok. C'était déjà la joie. Avant même qu'il ne sache comment comptait la jouer la femme avec qui il partageait l'intendance du fort... Punaise.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyDim 19 Mai 2019 - 12:58
La confrontation aurait pu être sanglante. Les deux groupes auraient pu se tirer dessus et s'entretuer sans autre forme de procès. Mais à peine le regard de Richie s'accrocha à celui d'une jeune femme qu'un effrondrement monstrueux détourna leur attention. Jim eut un mouvement de recul et eut le réflexe de regarder au-dessus de lui, persuadé, sûrement que le plafond allait leur tomber sur le coin de la figure.
Un nuage de poussière s'engouffra partiellement à l'intérieur de la pièce, forçant les deux hommes à camoufler leur visage dans le creux de leur coude et de reculer.

Le sol avait tremblé sous leurs pieds, et, au vu des réactions du groupe d'inconnus, certains des leurs étaient tombés dans un piège naturel.
Pendant une seconde et alors que l'attention des autres était dispersée, Richard baissa son arme et se tourna vers son fils. Il essuya ses yeux larmoyants d'un revers de main.

- La fenêtre, essaie de la libérer. On reste pas ici.

Mais la femme s'adressa finalement à eux, faisant se crisper Richie qui resserra son emprise sur son arme.

- Permettez-moi de dire que vos accusations sont totalement infondées,
grinça-t-il.

Dieu qu'il détestait qu'on lui parle de la sorte ! Aucune chaleur n'émanait de son visage. Il avait juste envie de lui tirer une balle dans le ventre et de se tirer d'ici.

- Le sol allait très bien avant que vous et votre colonie de vacances ne débarque. On a pas besoin de vos conseils ici.

Et les inconnus avaient lentement rejoints le hall d'entrée. Poussé par une certaine curiosité malgré tout, le père Gordon passa son visage par la porte et observa la scène.

- Il s'est passé quoi ?
- La fenêtre, elle en est où ?
- Y'a rien de l'autre côté. Ça mène à un jardin clos.
- Merde.

Un grognement agacé lui échappa. Ils avaient toujours le choix de passer par l'entrée du couloir. Mais en même temps … ce groupe avait l'air propre sur lui. Venait-il d'une communauté ? Ils semblaient tous trop bien nourris, trop soignés niveau hygiène. Ça n'était visiblement pas des pillards.

Jim heurta son père alors qu'il s'arrêtait au milieu du couloir pour regarder derrière lui.

- Fais chier. Tu reste à l'entrée.

Et il s'était approché à son tour du gouffre des Enfers, en longeant le mur – alors que jusqu'à présent, lui et son fils avaient joyeusement marchés en plein milieu -.

Il siffla pour attirer l'attention de celle qui semblait être la plus réactive. De son sac, il sortit sa longue corde roulée qu'il gardait toujours sur lui, la posa au sol et la fit glisser jusqu'à elle. Ce serait sûrement mieux que ses vieux câbles pourris.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyMar 21 Mai 2019 - 13:35

Ils étaient dans un foutu trou et dans une belle merde. Caroline se plaignit, grondant dans ses souffles tellement la douleur de l'épaule était horrible. Lorsqu'elle vit Jeff s'étaler sur le sol à quelques mètres de ceux qui se relevaient l’adrénaline pris le dessus. Elle essaya de sa main gauche de retirer la pointe qui la faisait souffrir atrocement. Mais rien qu'à la touchant cela lui déchirait les chairs. Il n'avait pas l'air d'être trop profond, mais alors qu'elle y allait franco, elle poussa un cri et relâcha sa prise sur l’instrument de torture. Jeff ?!! appela t-elle alors qu'en haut c'était la pagaille générale.

La vétérinaire réussi à se remettre debout sur les débris en essayant de garder l’équilibre. Jeff putain réponds-moi ?! Elle leva ensuite la tête essayant de calculer cette hauteur et leur chance de survie. Jeff avait une clé à molette, Caro avait une arme et c'est avec plaisir qu'elle s'en servirait.

Les voix se firent entendre surtout celle de Ash et Fin. Ou.. OUI ! cria Caroline Mais j'vois pa..., enfin Jeff se releva dans un sale état. Néanmoins il se débarrassa de son humour pour montrer qu'il était toujours en vie. Sauf que près de lui, un autre se releva prêt à lui planter ses dents. JEFF RECULE !! hurla Caro en ayant la prise sur son arme à feu. Un énorme bruit sourd se fit entendre dans le trou et le cadavre tomba aux pieds de Jeff qui resta sonné par la détonation. Finan avait tiré pour sauver la peau de son compagnon. Ce qui voulait dire qu'en haut ils pouvaient voir.

La médecin en profita pour dégager d'une balle dans leur cervelle, les morts qui étaient debouts. Le bruit résonna à nouveau. Le couple se rapprochèrent ensuite pour tomber dans les bras l'un de l'autre. Tu vas bien ? Putain tu m'avais peur. Qu'est-ce que tu as foutu, t'aurais pas du te rapprocher du bord ! Genre j'ai eu le choix ? Rapide coup d’œil autour de lui, Jeff remarqua qu'il a perdu son arme...

Caro lui prit alors la main, d'autres morts dans l'ombre du sous-sol se révélèrent.  Elle pressa la détente une fois. Pour la seconde, Fin avait fait son travail. Ils regardèrent partout ainsi qu'en hauteur. La trentenaire s'empressa de crier, sa douleur encore bien vive à l'épaule On est vivants faites pas n'importe quoi ! Ne restez pas près du bord !

Alors qu'ils pensaient que la situation s'était calmée niveau rôdeurs, de sous les décombres, des dents claquèrent. Caro, concentrée sur un cadavre, ne vit qu'au dernier moment que Jeff fut en proie aux dents du macchabée qui lui plantait les crocs dans le talon ...

Caroline vit ses forces se décupler. Possédée par une rage folle, elle tira une fois, deux fois, trois fois, quatre fois ... cinq fois dans la tête du rôdeur. Elle se tourna ensuite vers Jeff qui avait perdu l'équilibre. Allongé au sol, il la regardait comme s'il avait compris. Déchirée, elle poussa un cri de rage avant de voir l'état de la blessure.

Pour ne pas avoir de doute ... Jeff va bien ... il ne peut pas mourir ... pas après tout ce qu'ils avaient traversés ...
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyMar 21 Mai 2019 - 14:40
Game Over


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Allez, on partait pour une joute verbale de quinze plombes alors que le bordel jouxtant leur « conversation » avec les deux gars devait avoir alerté les gitans du coin. Cameron resserra la prise sur la crosse du Browning, les yeux rivés dans le regard du plus âgé, les nerfs à fleur de peau tout autant que Serena. Plus un mot ne filait ses lèvres, il écoutait simplement les voies alentours, celles provenant de l'extérieur avant de se faufiler, comme leurs propriétaires le pouvaient, à l'intérieur du bâtiment qui ne tenait déjà plus. Martinez parlait elle, tentait de raisonner les deux gars leur faisant face, leur éviter de les plomber pour en rajouter à cette situation franchement merdique.

Putain pourquoi avait-il cru judicieux de les suivre ? Cette bande d'abrutis allait tous les faire tuer, que ce soit en passant à travers le plancher moisi, ou en se faisant déchiqueter par les morto qu'il entendait râler depuis ce tombeau à ciel ouvert. Mais la proposition d'Ashley, qu'il entendit entre les beuglements du gnome de service, le poussèrent à jeter un rapide regard dans leur direction. Mauvaise idée, très mauvaise idée et malgré tout Sere consentait, s'il n'y avait aucun risque, à la laisser se hasarder à une descente en rappel ? Il était où là ? Dans un scénario tout droit sorti de la tête de Chuck Norris ? Un soupir agacé fila ses lèvres avant qu'il zieute les câbles et ne redresse les cils vers les deux gars dont un fouinait dans son sac. Un sifflement plus tard et un cordage rejoignait les mains de la jeune mère près de laquelle cet abruti d'Irlandais chantonnait du Marley.

- J'savais que ça volait pas haut mais, dio ça reste au ras des putains d'paquerettes là, Ashley ! Elle n'allait pas descendre, si ? Est-ce qu'elle avait au moins conscience que le sol ne tenait pas, qu'un simple mouvement pouvait faire s’effondrer le bâtiment ? Mauvaise idée bordel, vous m'écoutez au moins, y a sûrement un ... Trop tard, elle agissait, fonçait tête baissée à l'en faire rouler des yeux et aviser le type qui venait de les aider. Il voudrait sûrement récupérer sa corde, même si ce n'était qu'un truc futile à côté de la vie qu'il pouvait bien perdre à rester ici avec cette « Colonie de vacances » comme il les avait si bien défini. Sere reste là et merda évitez d'tirer sur ces putains de morto !

Quant à l'autre bouclé, qu'il fasse ce que bon lui semblait, rester planter comme une tige leur éviterait de voir s’effondrer les restes de l'école sur leurs pommes déconfites. Rebroussant chemin, le Rital fit rapidement le tour jusqu'à voir une lucarne en sous bassement de la façade. Vitre cradingue, pas de barreaux, une aubaine. Sa semelle rencontra la glace, la brisant sans hésiter une seconde avant qu'il puisse se pencher au delà en hasardant la torche sur ce décor cauchemardesque. Caroline là, Jeff non loin, visiblement la véto paniquait sans qu'il sache pourquoi ou, si, sans doute les cadavres qui se relevaient un peu partout dans cette maudite cave. Et Ashley là, elle s'était visiblement foirée elle aussi. Déjà Cameron tentait de se faufiler à l'intérieur, se réceptionnant avec mal sur les briquettes branlantes du sol, le bras en écharpe contre ses voies respiratoires, l'autre armé du couteau qu'il planta dans le premier crâne mou d'une créature trop curieuse avant d'agripper Good par le coude.

- Sei Stupido ragazza. Autant que les plus cons du lot. La gardant près de lui, Cameron braqua la torche vers le rouquin et, surtout cette blessure à la cheville qui le poussa à resserrer les doigts contre le bras d'Ashley. Menfins ! Pas besoin d'en dire plus, il désigna la lucarne, fallait remonter et vite. Quant à Jeff, Cameron lui servit une œillade assez froide, tirant Good derrière lui pour la pousser vers le mur d'où ils pourraient s'extirper avant de voir jaillir une saloperie de sous les gravats, cette dernière plantait déjà les crocs dans le flanc du Geek. Même s'il était trop tard désormais, l'italien abandonna la lame pour le flingue. BAM une balle fila se loger dans le front de la bestiole qui s'échouait tout comme Jeff vacillait contre le tas de graviers. C'est trop tard, Menfins, remontes ! Reprit-il froidement, sans fléchir, sans laisser la moindre émotion transparaître sur ses traits blêmes.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 EmptyMar 21 Mai 2019 - 20:38
Caroline était encore consciente, mais les coups de feu et les râles qu’elle entendait de là où elle se tenait ne rassuraient pas du tout Ashley. Son regard passa du gouffre au regard de l’irlandais, il allait l’aider à descendre rejoindre ses amis, il le fallait. « Des câbles ? » Bon là de suite, même si elle appréciait l’ingéniosité et qu’elle voyait bien qu’ils n’avaient six milles solutions, ça lui paraissait un peu risqué. Serena et Cameron ne tardèrent pas à le faire glisser une corde. D’où venait-elle ? La brune ne s’en préoccupa pas. « J’fais gaffe, de ton côté, m’laisse pas tomber. » Au propre, comme au figuré, mais dans le cas présent, Ashley pensait surtout au sens premier et littéral de cette phrase. Ce trou dans le sol de l’école était profond, si elle chutait de trois mètres, elle ne leur serait d’aucune aide. Hochant la tête avec un sourire qui se voulait confiant, la jeune mère se laissa glisser dans le gouffre, les pieds posés contre la construction branlante.

Un pas après l’autre, son cœur manquant quelques battements à chaque à-coups dans cette descente qui avait des airs de descente aux enfers. « Encore un peu, j’pourrais sauter si tu me descends encore un peu. » indiqua-t-elle à Finan, tournant la tête un instant vers le sol. C’était plutôt impressionnant, flippant même. Encore plus lorsqu’elle remarqua la face décrépie d’un rôdeur qui se tournait dans sa direction. Machette en main, Ash’ s’apprêta à se balancer pour pouvoir s’éloigner du rôdeur mais la corde nouée à sa taille se détacha. Dans un merde effrayé, la brune tenta de se rattraper à la corde, se brûlant légèrement la paume de la main gauche, jusqu’à atterrir sur la tronche du rôdeur qui la regardait de travers. Son compte était réglé au moins. « J’vais bien. » A part que sa main gauche lui faisait mal et que son cœur allait bondir hors de sa poitrine.

Récupérant son arme qu’elle avait laissé tomber dans la poussière, Ashley repoussa un cadavre en avançant vers Caroline. « J’suis là on va … » Les mots restèrent coincés dans sa gorge, son regard capturant ce qui scellait le sort de Jeff, les cinq détonations qui suivirent résonnant douloureusement à ses oreilles. Non. Pas encore. Pas encore une fois. Ça ne devait plus arriver. Figée sur place, face à l’expression médusée du rouquin, face à la détresse de Caroline, la jeune mère ne remarqua pas le rôdeur qui l’approchait. La voix de Cameron ne parvint à la sortir de ce qui se jouait devant ses yeux, ce qui se jouait toujours, ce qui n’arrêterait pas de se jouer. Sa main sur son coude la força à tourner la tête vers lui, prête à le frapper. Lâche-moi. voulut-elle lui hurler dessus, mais aucun son ne fila ses lèvres.

« J-Jeff … » souffla-t-elle avant de sentir l’italien la trainer à sa suite. « Lâche-moi ! Putain lâche-moi Cameron ! Il remonte avec nous. » Hors de question de l’abandonner là, que son sort soit scellé ou non n’était pas la question. D’un geste empli de colère, Ashley tira son bras de la prise du brun, avançant jusqu’à Jeff pour planter la lame de sa machette dans le crâne du rôdeur. Ils ne l’abandonneraient pas. Il ne mourrait pas ici. Il ne mourrait pas seul.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Game over   Game over - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Game over -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: