The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

Partagez
- Press start to play -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Press start to play   Press start to play EmptyMar 7 Mai 2019 - 15:34
Press start to play


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Septembre 2017,

Le ciel était encore suffisamment clair en soirée, suffisamment clair pour que les gens errent ça et là sans se soucier que, d'ici à quelques jours, quatre d'entre eux iraient se traîner les miches dans un vieil hosto pour une poignée de cachetons qu'ils n'étaient même pas certains de ramener. Dur loi de la survie, difficile dans cet univers chargé de merdes prêtent à vous déchirer la gueule à la moindre occasion. De ce qu'elle avait pigé, Merl serait de la partie, Stanley qu'elle appréciait vraiment, ainsi que l'étudiant qui n'avait de cesse de garder la bouche béante à peine passait-elle dans son champ de vision. C'était appréciable en un sens, appréciable d'avoir encore ce pouvoir là dans un monde n'ayant plus rien de commun avec ce qu'elle avait connu. Pourtant les mecs restaient des mecs, suffisait de battre des cils, de leur promettre mille et une choses, et en rien de temps vous teniez leurs bijoux de famille dans le creux de votre paume, du moins, lorsqu'il était plaisant de le faire.

Une clope aux lèvres, les cheveux relevés en une queue de cheval lisse, Cain se dirigeait vers cette baraque que les troufions avaient mué en espèce de rade. Souvent on y trouvait de l'alcool, parfois quelques cigarettes en rab, et surtout une flopée de joueurs de poker que Floyd plumait sans pour autant les pousser à se poser de questions quant à leur faculté à se refaire. Après tout la connerie allait à la connerie, rares étaient ceux, dénués d'intellect, capables de retrouver leur cervelle dans leur propre crâne de piaf. La situation n'aidait sans doute pas même, buter des charognes, parasites ou blattes comme elle aimait les appeler, avait sûrement dû leur atrophier le cortex. Un call of duty géant pour certains, une véritable mouise pour d'autres qui, bien qu'encore en vie, n'avaient de cesse de se lamenter sur ce qu'ils avaient avant et ne reverraient jamais plus. Ajustant son débardeur noir, puis son slim, à l'entrée de la bicoque, Cain manqua de se prendre le chef des troufions de plein fouet avant de lui sourire.

- P'tin Donnie, j'sais qu't'en rêve ... Mais fais gaffe où tu marches, j'aurai pu t'brûler la gueule. Il était fait non ? Sûrement, ses yeux gris billaient bien trop pour qu'il soit totalement maître de ce qu'il faisait ou bavait, mais le sourire d'abruti lové à ses lèvres, ça, prouvait qu'il avait encore mis au tapis plus d'un de ses camarades. Il rentrait chez lui, fourrer cette dinde de Beatriz qui, malheureusement pour lui, avait visiblement prise. L'idée la fit sourire de coin avant qu'elle ne l'abandonne, l’observant simplement descendre les marches du perron sans s'éclater le pif sur le macadam, avant de pousser le battant pour s'imprégner des volutes blanches qui dansaient déjà dans la pièce. Votre p'tin d'chef vous a plumé les gars, même sans l'avoir croisé j'pourrai juré qu'il est venu ....

Sa main balaya la fumée blanchâtre qui rodait encore dans la pièce, elle avisa les quelques bouteilles vide sur la table de poker improvisée puis Spencer à quelques pas du billard qu'on avait installé dans ce prétendu bar d’infortune. Jeune, innocent.... Ce gamin avait l'attitude d'un loup dans une bergerie, mais ici le gentil petit agneau avait de longues dent et pouvait lui briser les pattes arrières bien avant qu'il s'y essaie. Pourtant, elle s'approcha de lui, les autres étaient déjà bien trop faits pour jouer, trop peu stables sur leur guibolles pour ne serait-ce que lui offrir quelques heures à tuer le temps entre les cartes ou une partie de billard.

- T'as l'air net, assez pour tenir une queue et taper des boules Dwayne ? Appuyée sur le rebord de bois de la table de jeu, elle lui offrit un haussement de sourcil. M'dis pas qu'ta maman attend qu'tu rentres toi aussi, déjà que ton chef s'est barré sans m'offrir un verre, j'vais m'vexer.

made by LUMOS MAXIMA

[/i][/i]
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play EmptyMer 8 Mai 2019 - 20:48
Quelle soirée quand même ! Bon, le chef m'a plumé en moins d'un quart d'heure ! J'ai quitté la table en moins de temps qu'il ne fallait pour compter mes jetons. De toute façon, y'avait plus rien à compter, tout était sur sa pile, à lui. Bravo chef, vous avez encore tout niqué ! J'avais toujours essayé de m'intégrer à ces parties. Mais j'suis trop con pour éviter de miser mon tapis avec une paire de deux. C'est ce qui m'aura tué aujourd'hui d'ailleurs. D'habitude, j'la joue un peu moins flambeur... Mais là, j'sais pas, c'est les deux trois verres de whisky que j'ai bu qui m'ont fait me sentir en confiance et voilà... Pas l'air d'un con.

- Rigolez les gars ! Vous allez voir quand ce sera votre tour de vous faire plumer ! Hein Chef, qu'vous allez les plumer ?

Bon, ça m'dérangeait pas des masses hein, j'ai passé le reste de la soirée, les fesses collés au billard, à mater le reste des collègues se faire fumer par Floyd. Y'avait pas à dire, le chef, il savait jouer au poker. Et les autres, bah, ils étaient autant dégoûté que moi chaque fois qu'il leur fumait leurs jetons. Moi, j'me contentais de rigoler, toujours adossé à la table de jeu.

- Bah ouais tu sais comment ça s'passe Mc Canaghan... J'étais juste en train de checker cette saloperie d'allée et là... Il a fallu qu'une dizaine de moches arrivent par l'arrière. J'me suis retrouvé démuni mais tu connais Spencer. Spencer est un Dieu. Alors j'ai rafalé partout et puis. Bah, ça a pas empêché qu'une moche vienne à manquer de me croquer le poignet mais Jensen et Floyd sont arrivés pile à ce moment. J'pense que ces enfoirés d'Academi ont plus de couilles qu'on en aura jamais...

C'pas ma faute si le collègue à ascendance irlandaise s'est fait plumer. J'l'avais prévenu hein. Fallait pas jouer avec Floyd ! Bon. Dans tout les cas. C'était pas bien grave, ni mon problème. Juste, je m'étais fait une bière de plus et l'alcool, bah, ça m'donnait envie de femmes. Et des femmes, y'en avait pas là. Enfin, pendant un temps avant que Joann ne débarque. Quand le chef se barrait, complètement pété, pour aller retrouver sa gonzesse. J'lui avais sorti un petit salut militaire avant de voir la brune débarquer. Punaise... Wolalalah... Ce qu'elle était sympathique à observer cette Cain.

- Cain est enfumée, va donc tenter ta chance gars !

Je lui avais soufflé en modèle discret. Cain, fallait mieux s'en méfier. Enfin bref, j'voulais de la femme mais j'm'attendais pas à celle-ci. J'avais déjà tenté et ça paraissait mort alors. Bon. J'suis retourné au billard, me saisissant d'une queue contre le mur pour recommencer une nouvelle partie solo. J'en avais fait deux, trois pendant le reste de la partie de poker mais sans trop être sérieux. Pour le coup, j'comptais m'occuper. Avant de voir que m'dame Cain semblait plus intéressée par ma personne que par les collègues.

- J'ai quasiment pas bu faut dire. J'ai préféré pas jouer avec eux, mais tu sais, j'suis un peu trop fort. Inventais-je en lui offrant un clin d'oeil et en ricanant grassement comme à mon habitude plutôt... Bah, un clin d'oeil un peu pervers comme j'aime les faire quoi. Mais j'mentais pas. J'avais pas bu. Enfin, pas des masses alors ouais, j'étais carrément plus net que les collègues qui commençaient à se taper dans le dos, complètement alcoolisés, à se proposer une nouvelle partie, entre eux, sans Floyd pour les dépouiller. Par contre, pour le reste, ouais j'mentais, mais, elle était pas censé le savoir sexy Cain. J'te montre comment j'tiens une queue et pourquoi vous devriez tous me parler de ma mère comme si j'sortais du lycée ? A moins que tu préfères me montrer comment toi tu manies le machin ? J'lui fis un nouveau clin d'oeil. Plus explicite celui-ci. Histoire que la dame comprenne que si elle me prenait pour un gamin... Bah j'allais vite lui prouver que j'étais autre chose que ça. De la manière dont elle le voulait d'ailleurs. La queue tendue vers elle, de billard, bien entendu, j'allais pas lui sortir le service tout de suite, j'attendais sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play EmptyMer 8 Mai 2019 - 21:31
Press start for playing


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Un gentil p'tit chat, voilà le tableau qu'elle s'était fait de lui au fil des jours, des semaines, puis des mois, du moins, quand elle avait l'occasion de le scruter un peu, parce que la plupart du temps, et ce jusqu'à ce qu'il fourre Beatriz, Floyd aimait se greffer dans son champ de vision et lui envoyer son baratin de soldat sexy as hell comme s'il déclamait des vers à la comtesse Une Dans Le Tas D'autres. Sûr Floyd était sûrement plus regardable que la plupart des mecs de cette île de misère, mais elle ne lui mangeait pas dans la main à contrario de sa Mujer capable de gueuler plus fort que lui. Bref, Donnie avait quitté la cage aux fauves, du fait ici et maintenant, elle avait tous loisirs d'observer de plus près le poulain du chef des troufions. Y avait pas grand chose à jeter, ou peut-être ses frusques qui lui rendaient pas service mais, pour l'heure, elle pouvait encore jauger. D'ailleurs, le jeune homme était plutôt partant pour lui faire plaisir, au billard, pas ailleurs, du moins pas pour le moment parce qu'il n'en avait pas conscience. Tu crois ? Il est comme tous les autres. Un rictus fila ses pétales dont elle mordit l'inférieur en se décalant de la table pour s'approcher de lui. Passée dans son dos, et ignorant l'objet tendu vers elle, la Canadienne glissa les doigts sur la queue entre ses doigts.

- Fort ? Uhm.... Il avait l'air bien bâti oui, plus grand qu'elle, bien plus grand mais la taille dans sa globalité ne faisait pas tout, surtout pas ça. Tu veux qu'je manie ta queue Dwayne ? J'en vois qu'une, on va d'voir la partager. Souffla-t-elle à son oreille avant de revenir dans son champ de vision pour lui subtiliser la chose.

Dos à lui, Joann jubilait déjà, c'était du tout cuit non ? Le regard brun du jeunot devait couler sur elle comme de l'huile de massage, elle le sentait presque perler jusqu'à l'endroit sur lequel il dût buguer à peine se pencha-t-elle pour ajuster un tir. Salope ? Non, pas le moins du monde, elle n'avait jamais mis le grappin sur un type marié, encore moins maqué, mais elle appréciait un peu trop la compagnie des hommes, ou, surtout ce qu'ils étaient capables de lui donner. Cependant ces fameux cadeaux ne duraient jamais, c'était comme les cigarettes et l'alcool, fumées et bu, ça n'existait plus que dans vos souvenirs volubiles. Positionnée, elle tapa enfin la boule blanche qui fila s'encastrer dans l'une des colorées. Manqué, mais rien de grave, elle n'avait rien parié, ne perdrait rien sauf si l'envie lui prenait de le faire ou de s'y laisser séduire.

- Alors pretty boy, t'as quel âge au fait, plus de dix huit puisqu'tu fais chier sur le lycée ? Crainte du détournement de mineur ? Absolument pas, après tout bien qu'il y ait un sénateur et une avocate sur Brainridge Island, il n'y avait plus de loi à la con empêchant quiconque, jeune ou vieux, de s'envoyer en l'air si ça les démangeait de le faire, le consentement mutuel suffisait. Comme devant le maire ou le prêtre. Exact, néanmoins ce consentement là, Joann aurait préféré l'oublier comme oublier le fait que Mark était peut-être encore de ce monde, quelque part à ruminer une vengeance qui, s'il lui tombait dessus, se conclurait très certainement par une mort tragique : la sienne. Un frisson lui dégringola l'échine alors qu'elle se redressait et revenait lui tendre, très près, la queue. T'm'as toujours pas offert de verre, tu veux quand même pas que je me desséche, si ?

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play EmptyLun 13 Mai 2019 - 18:21
J'rêve ou elle m'allumait sexy Cain ? A passer derrière moi et susurrer ce genre de mots doux à l'oreille ? Bien sûr que j'voulais qu'elle manie ma queue la jolie brune, j'en aurais même peut-être une autre à lui proposer si elle continuait ce genre d'allusions. D'ailleurs j'espèrais bien qu'elle choperait l'autre avec une main moins ferme tout de même. Quoi que...
Bon, bien, j'la laissais s'en saisir tout en gardant bien celle que j'aimerais qu'elle tienne bien au chaud pour l'instant mais il m'en faudrait pas plus pour la sortir à sa demande hein. Surtout quand je voyais... Ça ! Wahou, mais c'est quoi ça ! Fallait pas qu'elle se penche comme ça pour tirer Cain, elle voulait que j'fasse une syncope ? A mon âge ? Alors que j'ai encore tout plein de mes hormones de jeune adulte à lui offrir ? Ça serait dommage.

- Tu me donnes quel âge gorgeous butterfly ?

Pretty boy ? Mmh... Elle continue de me chauffer là ? C'est porte ouverte donc ? Magnifique papillon ! Bien sûr ! Si elle n'en avait pas les couleurs, elle en avait au moins les formes... Oh ça oui ! Alors j'me lâchais, tout doucement. Un p'tit clin d'oeil et je la scrutais de haut en bas, lui servant un rictus légèrement vicieux avant de me mordiller la lèvre, l'air vraiment très, très intéressé, ça j'pouvais pas le cacher.

- J'ai vingt et un an ma belle... lui confia-t-il en réponse à sa question, plongeant ses billes noisettes dans les siennes en se saisissant de la tige entre ses doigts, les laissant volontairement glisser sur les siens alors qu'il clignait d'un oeil libidineux pour se pencher à son tour sur la table au tapis vert et fracasser la boule blanche de son procédé. Bingo ! Deux boules rayées en plein dans le mille. Tu vois Cain, j'te l'disais. J'sais manier une queue, le truc, c'est que c'est toujours plus sympa quand on me file un coup de main.

Nouveau clin d'oeil qui ne laissait plus de place à mes allusions vu comme je me servais du double sens de l'ustensile avec lequel nous jouions avant que la brune ne me quémande de nouveau un peu de spiritueux. Ouais, pas faux, j'avais oublié. Cruelle erreur de ma part d'ailleurs en sachant que ces demoiselles se dévergondaient bien souvent après quelques verres.

- Oh... Oui, au temps pour moi. J'avais replacé ma boule, j'm'apprêtais à remplir d'autres trous, à défaut d'être encore dans le flou quand à savoir si j'allais en combler un autre quand cette suggestion m'avait invité à relever la tête vers les collègues en train de continuer de se picher la calebasse en racontant des blagues graveleuses. Hé, Johnson ! Madame a soif, tu serais sympa de lui servir un double scotch sec, en te remerciant l'ami ! L'autre commençait à vouloir répliquer, alors j'ai ancré un regard bien sévère sur lui pour montrer que je ne lui laissais pas le choix. Tu préfères que j'raconte au chef que t'as du mal à tenir le regard haut quand Beatriz passe ? C'est comme tu veux. J'avais haussé les épaules, sûr que l'camarade allait m'obéir avant de me repencher sur la table et d'enchaîner avec une nouvelle boule victorieuse pour finir par rater le coup suivant alors que cet enfoiré claquait le verre sur les bords du billard. Bah tu vois quand tu veux.

C'était quand même la classe ça, d'avoir le chef dans la poche. Puis merde, j'ai l'air d'avoir la chance de gagner mon ticket, j'vais pas m'remettre derrière la file alors que j'peux jouer au type plein de testostérone et d'autorité devant cette poupée. Par contre maintenant, il pouvait y aller. Allez ouste, va pas tout bousiller avec ta tête de con Johnson merde !

- A ton tour Cain... Tu devrais peut-être mettre un peu moins de... d'ardeur dans ta volonté de frapper les boules. Tout le monde n'aime pas ça. J'continuais, après tout, j'étais lancé. Puis ça passerait ou ça casserait.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play EmptyMar 14 Mai 2019 - 17:22
Press start for playing


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Gergeous Butterfly. Elle en esquissa un sourire amusé. C'était peut-être mieux que ce qu'elle avait déjà entendu, ou pas parce que finalement elle n'avait rien d'un papillon, Joann était plutôt une abeille, mieux une guêpe. Elle butinait et savait piquer là où ce serait très, très, très douloureux. Mais pour l'heure pas de méchanceté, plutôt du jeu et à ça aussi l'escort-girl était plutôt douée dans son genre, Dwayne n'avait qu'à demander à son chef adoré pour le comprendre. Après tout, Floyd avait passé un bout de temps à lui faire sa fameuse cour, le genre de sérénade qui en aurait fait perdre leurs soutanes à un panel de curetons. Mais le jeune homme lui avait donc retourné la question, du moins il désirait savoir quel âge elle lui donnait. Fort bien, lui rendant la queue, elle l'observa un instant pour mieux figer sa contemplation sur ses traits juvéniles. Elle n'était pas sans savoir que ce type avait fait du sport, à un niveau plus ou moins acceptable, du moins suffisamment pour rendre fiers ses parents si, toutefois, ces derniers étaient amateurs de la chose. Il avait donc une carrure, plus imposante que celle du militaire qui le chaperonnait, cependant les muscles ne faisaient pas l'âge et encore moins la cervelle.

- J'en sais rien, j'dirai dix huit. Lâcha-t-elle. Pour être honnête elle aurait tablé sur une jolie vingtaine, mais histoire de l'emmerder un minimum, de sans doute le faire descendre d'un étage car, visiblement, il montait déjà très haut et certainement pas que dans son putain de froc, autant lui mentir. De plus, elle lui avait demandé un verre plus tôt et Spencer n'avait toujours pas réagi, au lieu de ça il lui balança le nombre en question, l'invitant à arquer un sourcil tandis qu'il réussissait son coup à défaut d'être certain d'en jouer un autre d'ici à quelques heures. Ou minutes, t'es pas du genre très patiente là dessus. Elle en sourit encore, revenant ancrer les reins au rebord de la table. C'toujours mieux en duo uhm, les trucs solitaires c'est déjà pas ma tasse de thé, mais alors qu'est-ce que c'est … frustrant.

Bref, le minot réagissait enfin. Après un clin d’œil il quémanda à l'un de ses collègues de la servir. Une consommation plutôt forte d'ailleurs, le genre de breuvage que les minettes, qu'il devait se lever en temps normal, ne devaient que peu supporter avant de se laisser aller à lui passer tout ce qu'il voulait. Enfin surtout, à laisser passer autre chose là où il n'aurait peut-être pas eu accès, par pure niaiserie de la part de ces petites dindes trop farcies de convictions, si elles avaient été totalement clean. L'échange entre les deux hommes la poussa au rictus. Donovan était constamment sur la langue de ce gamin, enfin façon de parler parce que l'imaginer vraiment sur la langue de Spencer avait vite fait de lui hérisser l'échine, puis déjà son verre arrivé, accompagné d'un regard lourd de convoitise de la part d'un crétin sur lequel elle ne posait les yeux que parce qu'il lui offrait de quoi boire. Pas de merci, rien, à peine empoigna-t-elle le récipient, pour le ramener à ses lèvres, que ses billes ambrées revenaient sonder celles toutes aussi sombres du rouquin.  

- T'en fais pas, j'suis soigneuse. Tu permets ? Avalant une lampée, elle colla le verre quasi plein sur le torse du soldat afin de saisir la canne. Ça fait du bien par où c'passe, t'es pas d'accord Dwayne ? Tu d'vrais essayer, j'suppose que c'est la boisson d'prédilection pour les mecs comme toi... Reculant, elle cala son tir, avec un peu de grâce s'il vous plaît, et parvint à loger une boule dans l'un des multiples trous du tapis vert. tu files ça à toutes celles qu't'as envie d'chopper ? Plus loin elle sentait aisément les regards tournés dans leur direction. Ces abrutis de troufions devaient attendre qu'elle l'envoie chier, comme elle l'avait bien souvent fait avec la majeur partie d'entre eux, avec leur sergent tout autant. T'sais, parfois suffit d'être clair et ça passe pretty boy, t'as sûrement plus d'chance qu'tes collègues. Un dut en rater sa bouche parce qu'elle entendit le liquide, présent dans sa canette, retapisser le parquet. Quoi les mecs ? Vous avez vu vos gueules ? S'vous osez dire qu'Spencer est pas regardable c'est qu'vous êtes des putains d'menteurs, ou complètement myro. Reprit-elle en les observant avant de s'installer pour son deuxième coup. Mais s'cusez moi, vrai qu'vous savez l'admettre pour des nanas, mais pas entre vous pour éviter d'penser qu'vous seriez obligés d'vous enfiler comme des p'tins de perles. Au moins si avec ça, Joann était pratiquement sûre que les plumés de service allaient pas tarder à foutre le camp, aussi aurait-elle tous loisirs de vérifier une théorie bien à elle concernant la taille des mains d'un mec.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play EmptyDim 19 Mai 2019 - 18:19
Dix huit ans ? Sérieux ? Elle se fout de ma gueule ou elle pensait vraiment que j'étais si jeune que ça ? J'dois avouer être légèrement vexé alors j'lui rétorque mon âge réel en tenant ma langue pour pas rajouter que j'suis prêt à lui montrer directement sur cette table de billard que peu importe mon âge, j'suis un homme, un vrai moi ! Mais bon, j'm'en fais pas, vu comme elle a l'air de me chauffer, à coups sûrs, j'vais bientôt avoir l'occasion de lui prouver. Espérons. Espérons qu'elle m'ait pas chauffé pour rien la petite Cain. Car le pretty boy a bien envie de lui prouver qu'il sait être autre chose que "joli". Et même qu'j'ai d'autres choses de jolis chez moi.

- J'pourrais t'faire montrer d'autres jeux en duo si tu veux... Mais bon, on dirait que tu m'trouves bien trop jeune pour ça.

Et toc ! Allez hop, un p'tit clin d'oeil façon Spencer qui fera mouche ou pas, j'm'en fiche. Qu'elle comprenne un peu qu'elle me fait pas peur. Tout du moins pas pour ce à quoi je pense là. Et ce qu'elle même a l'air de penser ? Mmh... Pour le reste, Cain m'a l'air sacrément fêlée comme fille de ce que j'en ai vu. Mais c'pile ce genre de femme qui me plaît. J'suis sur la bonne voie pour la serrer la Cain ou j'me fais encore des films juste parce qu'elle a tendance à tendre le tissu de mon pantalon ? Merde. Faudrait peut-être que j'cache ce fait. Colle ton entre-jambe contre le billard Dwayny, ça va s'voir. Après elle va continuer à me prendre pour un petit puceau qui bave pour rien. J'bave pas moi, j'agis. Après j'veux bien lui baver autre part mais faut que je m'assure qu'elle est open.

- Ca je suis bien d'accord avec toi.

J'attrape le verre qu'elle me colle aux pectoraux. Elles peuvent pas s'empêcher de tâter mon torse, même subtilement hein. Et bref, j'me marre. Elle me plaît autant physiquement que par ce qu'elle est.

- J'préfère garder les idées claires devant les jolies nanas.

J'file pas obligatoirement ça à celle que j'veux choper ma petite Jo' mais là, maintenant, toi, j'ai très envie de le faire. Mais bon, j'penche que ça devient de plus en plus clair ça, alors inutile d'en rajouter.
Un nouveau clin d'oeil typique servi, j'me permets tout de même de lui piquer une lampée dans son verre, histoire de lui faire plaisir et de pas passer pour un faux-jeton.
J'observe les collègues en souriant. Putain ce qu'elle me fait rire. Elle me fait rire et en plus de ça, elle commence à m'émoustiller un peu trop, de plus en plus, pour que je tente pas quelque chose ce soir ! Elle a l'air de rêver du Dwayny, j'vais la faire vivre un rêve éveillé moi ! Alors j'me lance, après tout, elle m'a demandé d'être clair. Faisons lui plaisir.

- Vous avez entendu la dame les gars ! Allez donc vous enfiler comme des perles si vous savez pas dire que j'suis magnifique comme gars ! J'ricane, j'les regarde en train de me dévisager, ils ont l'air d'avoir envie de me frapper, mais ils le feront pas. J'caresse explicitement ma gueule de beau gosse pour qu'il bloque dessus, ce qu'ils font avec tout l'alcool qu'ils ont dans le sang. Spencer est agréable à regarder, vous avez entendu ! Elle les a juste vexé et l'fait que j'en rajoute une couche leur plaît pas des masses. Donc si vous avez bien entendu la dame, vous voulez pas vous barrez ? Elle et moi on va probablement jouer à d'autres jeux après cette partie ! Allez les moches, dehors !

J'souris, j'leur fais un beau clin d'oeil de péteux pour bien leur faire comprendre que ouais, j'compte tenter ma chance. De toute façon la réponse de Cain ne devrait pas tarder et j'saurais bien si j'ai eu raison de m'avancer. C'est p'tet un peu rapide mais j'ai pas l'temps d'attendre quand une poupée de ce genre me fait du gringue.

- A moins que tu te défiles Cain ?

Faut pas m'faire ça hein ! Mais bon, ça m'semble être bon vu comme ses billes noisettes me scrutent.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play EmptyDim 19 Mai 2019 - 20:49
Press start for playing


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Il en fallait peu pour flatter l'ego d'un mec, encore plus d'un jeune mec. Ces spécimens là étaient comme de jeunes chiots fougueux, libres de leurs actes et pensées, tout aussi aptes à s'agiter sur la jambe de leur maîtresse pour soulager des hormones qu'ils contrôlaient à peine. Dwayne ne dérogeait pas à cette règle et si elle l'avait choisi lui, c'était uniquement car elle savait avoir la paix ensuite. Spencer était pas du genre à s'attacher, à pleurer pour qu'on s'occupe de lui, à prier une fille qu'elle revienne vers lui. Il avait pas mal de cordes à son arc. Beau gosse, bien foutu - du moins pour ce qu'elle pouvait apercevoir là sous les fibres -, il savait se démerder aussi. Le tout était se savoir s'il savait y faire de ce côté là. Si, tout comme son aîné qu'il semblait adorer au delà de l'adoration même, il exposait ses prouesses comme de véritables acquis et non des légendes et rumeurs qu'il aimait faire courir pour piquer la curiosité de ces demoiselles.

A nouveau penchée pour tirer, Joann arqua un sourcil en l'entendant reprendre à l'attention de ses collègues. Pas besoin de chercher bien loin pour comprendre qu'elle avait touché là où sa curiosité à lui pointait, d'ailleurs il lui semblait l'avoir bien calculé ça, avant qu'il ne colle le bassin au bois de la table pour éviter de passer pour un abruti aux yeux de ses pairs. Un rictus fila ses pétales avant qu'elle en mordille l'inférieur à peine quelques pieds de chaise grincèrent. Ça ronchonnait, sans doute qu'ils iraient se plaindre une fois loin à l'extérieur, cependant la Canadienne obtenait ce qu'elle voulait et Dwayne, lui, encore à tenir son verre gorgé de liquide brun, espérait toucher du doigt ce qu'il devait avoir en tête depuis qu'elle lui avait adressé la parole. La dame, uhm, ça en revanche, la trentenaire s'en serait allégrement passée. Elle avait à peine une petite trentaine, était même plutôt bonne si elle reprenait les différentes descriptions qu'on faisait d'elle, alors ce madame ne lui allait pas, davantage encore qu'il lui rappelait cette putain de bague, prisonnière d'un écrin à l’abri d'un des placards de sa piaule, qu'elle ne portait plus depuis des années malgré que la loi la définisse encore comme l'épouse d'un enfoiré de première.

Chassant ça de son crâne, comme les divers coups, et autres lubies dont elle avait été victime, du creux de son crâne, Cain reposa la queue contre le tapis, terminant par agripper son verre, encore entre les doigts de son cadet, pour s'enquiller le reste et observer les deux trois clampins qui persistaient et signaient dans leurs conneries. L'un soupira, jetant ses cartes sur la table pour embarquer l'autre. Le claquement de porte d'entrée l'invita à sourire puis à déposer, en une extrême lenteur, le récipient vide sur la table de jeu à leurs flancs.

- Enfile, défile.... Tu m'traîte de grande gueule Dwayne ? Il n'osait pas non, il s'assurait simplement ne pas finir frustrer avec ce qui avait pris d'ampleur dans le creux de son boxer. Nonchalante à souhait, elle posa les paumes sur le merisier puis se hissa, assise sur la surface plane désormais, avant de laisser courir ses doigts vers lui. C'est simple, j'ai un autre jeu en tête moi aussi, et j'ai b'soin d'une autre canne que celle-ci ... Ses yeux filèrent à la tige de bois abandonnée sur le tapis et déjà, sans encore revenir le sonder du bout des cils, elle agrippait sa ceinture pour le ramener vers elle, entre ses jambes qui terminèrent par épouser le flanc de ses cuisses. La Canadienne détourna les yeux jusqu'à ses propres mains affairées à découvrir ce qu'elle avait vu jusqu'ici sans en estimer la véritable ampleur. Puis elle redressa le menton, d'un geste bref, pour mieux lui sourire. T'veux marquer un touchdown ? C'est ça qu'on dit au football, non ? Son propre sang bouillait, après tout, on ne s'offrait pas sans désir. Peu importait son âge, personne ne saurait, elle n'irait certainement pas s'en vanter, deuzio, personne ne le croirait puisqu'il avait cette tendance à briller par quelques mensonges plus gros que lui parfois.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Press start to play   Press start to play Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Press start to play -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: