The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -33%
Antivol en U pour vélo avec câble [Vente ...
Voir le deal
13.05 €

Partagez
- The princess and the pea -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyMer 1 Mai 2019 - 16:04
The princess and the pea


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Quelques jours plus tôt

Elle avait peur, c'était légitime, vraiment, parce que c'était aussi la première chose qui lui était passée par la tête. Peur d'avoir mal, de... mourir ? En y songeant, Julian sentit son cœur se tordre, sa main se resserrer contre la sienne. C'était pas du tout une bad new, pourtant y avait plus rien de simple dans ce monde, pas même ce qu'ils avaient fait sans imaginer que ça arriverait, ce qu'ils feraient sans doute encore sans vraiment penser à mal parce que c'était juste... humain. Sa langue glissa au cœur de ses lèvres sèches. Il avait aucune réponse à lui donner parce qu'il était pas une fille, parce qu'il connaissait rien à tout ça sinon ce qu'il avait retenu des cours de science qui le gênaient plus qu'autre chose à l'époque. Elle avait peur de devenir un poids, et que le little pea en soit un, mais même Alphonse voulait pas qu'elle le fasse partir, s'en débarrasse comme elle venait de dire. Sa main quitta la sienne, remontant doucement à sa joue, sous ses boucles cuivrées pour qu'elle le regarde, qu'elle fuit pas. Ils s'étaient fuis des jours durant, ils s'étaient fait mal sans même parler, ça suffisait comme ça.

- J'sais pas Lily, je sais pas comment ça va …. Comment il ou elle, 'fin j'sais rien du tout là dessus, j'sais juste qu'je vais pas partir, pas te laisser. Il avait peur ouais, mais il devait pas lui montrer parce qu'elle serait effrayée plus encore. C'était pas lui qu'allait avoir mal, pourtant il aurait forcèment mal, à en crever, si elle souffrait, si elle s'éteignait si... For god sake, c't'obligé que tout ira bien, pis si Al veut pas qu'tu ….... c'est qu'il sait des trucs qu'toi et moi on sait pas ou... I don't know, but..... I love you, not just you Dimples. Il l'aimait elle, et puisque c'était un morceau d'elle il aimait déjà ce bébé et tout irait bien, pas vrai ? J'en sais rien, tu vas d'voir t'démerder tout seul, j'sais comment on s'reproduit, pas comment on prend soin d'un bébé, Dumbass.

Lui non plus savait pas, ça lui foutait la trouille parce que déjà dans son crâne ça allait à dix mille à l'heure. Mais tout ce qu'il fit là, c'est l'envelloper dans ses bras et déposer le menton contre le sommet de sa tête, les yeux perdus aux vitres donnant vers l'extérieur. God, heureusement que Jake avait trouvé cet endroit, c'était plus safe, mieux pour eux, pour elle. […] Il savait pas comment on se servait de ce truc, ni même si ce serait vraiment utile, néanmoins en voyant l'inscription dessus, après qu'il se soit plié à la fouille de ce hangar avec Jake, Julian pensait que ce serait utile à Lily, autant que les espèces de vitamines prénatal qu'il avait déniché. Au moins ce machin marchait avec des piles, et il avait même sacrifié celles de son baladeur pour tenter de le faire fonctionner un minimum. A coté de lui, sur le plumard, Pantoufle l'observait d'un air intrigué, collant sa grosse truffe baveuse sur l'espèce de douchette micro qu'il avait collé sur sa poitrine pour espérer entendre les propres battements de son cœur. Ça fonctionnait pas, sérieusement y avait rien qui sortait dans la télécommande entre ses doigts.

- That's a big shit. Siffla-t-il en tournant les boutons, s'obtenant un couinement d’approbation du chien qui jappa une fois avant de redresser les babines, qui valsèrent dans tous les sens, vers la porte qui s'ouvrait. La queue battant l'air et les draps sur lesquels ils étaient installés, la grosse charentaise se lécha la trogne en voyant apparaître Lily. Depuis qu'elle était enceinte le mastodonte passait tout son temps avec elle. Il la collait, foutait ses grosses pattes de trois tonnes sur ses genoux, lui léchait les mains, à croire que ce monceau de plis avait calé, avant tous les autres ici présents, qu'un nouveau membre allait pointer son nez d'ici quelques mois. Si tout c'passe bien. Son cœur fit une embardée et d'un coup, d'un seul, à force de bidouiller, un gros « boum boum boum » dératé crachota dans l'appareil entre ses jambes croisées. Oh crap, …... Légèrement rose, Foster vira la douchette de son thorax et se concentra sur la jeune fille qui venait d'arriver dans la pièce. Peut-être qu'il fabulait, ça faisait que deux mois, peut-être moins après tout il savait pas quand …. Bordel vous avez pas non plus fait ça comme des lapins, bien sûr que tu sais quand t'as conçu l'ptit pois. C'était dans cette baraque là... Ouais bon merde, il savait juste que, juste que t'es un peu crétin des fois. Roulant des yeux, il esquissa un sourire niais avant d'ouvrir la bouche. J'le vois, t'as …. 'fin j'veux pas dire que t'es grosse c'pas vrai mais bon.... L'autre en roula des yeux avant de se marrer. C'était pas des trucs à dire à une fille, surtout pas quand on était son copain. T'es cute and i'm just a stupid boy.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyMer 1 Mai 2019 - 16:46
Les mains posées sur son ventre, son top remonté coincé sous son menton, Lily se regardait le miroir. Ça se voyait ? Ou pas ? Non, ça se voyait pas si on le savait pas. Et elle, elle le savait, Julian aussi, et Al’ et Jake et Valerian. Du coup ça se voit pour tout le monde hein. Grimaçant, la gamine tourna sur elle-même, de face, de profil, ça se voyait à peine de profil. Ses doigts glissèrent sur son ventre un instant, elle sentait rien, comme s’il y avait rien, sauf qu’il y avait pas rien. Il y avait un petit peu d’elle, un petit peu de lui, il y avait ce petit être qui grandissait déjà dans son ventre. Normalement, parce que bon, elle avait aucun moyen de savoir si ça allait et dans le fond, ça l’angoissait. Parce que même si elle avait peur comme jamais elle avait eu peur, Lily voulait que tout se passe bien pour ce petit pois aussi.

Redescendant son top sur son ventre, la brunette tira dessus autant que possible pour cacher son ventre, fallait pas qu’elle chope froid, sinon il ou elle chopperait froid aussi, non ? Ca s’passe pas vraiment comme ça. Ouais, elle en savait rien non plus l’autre là-haut, donc chut. Ses yeux clairs s’écarquillèrent lorsqu’elle capta son profil malgré tout légèrement différent dans la glace. Ils étaient pas aussi gros avant eux. Eux ? Remontant ses mains vers sa poitrine, Lily pouffa de rire. Non, ils étaient définitivement pas aussi gros avant. Bah tiens, c’est le prince Harry qui va en profiter de ça, il a planté sa graine, il a bien le droit de profiter des avantages avant de t’aider avant les inconvénients. Rouge pivoine, Lily enfila un sweat informe pour camoufler le tout avant de revenir dans la chambre.

Pantoufle était là avec Julian qui se battait visiblement contre … un baladeur d’un autre temps ? Mazette t’es vraiment pas aidée ma pauvre fille. Okay, elle savait que c’était pas un baladeur. J’le vois. Mince, il voyait quoi ? Resserrant un peu les pans du gilet autour d’elle comme si ça pouvait cacher quoique ce soit, Lily se mit à rougir. Il avait remarqué que sa poitrine était légèrement plus importante qu’avant ? Ou alors elle avait juste l’air grosse ? « Tu trouves ? J’me sens … pas trop différente en fait … enfin si mais … enfin … » Venant se poser sur le lit à côté du brun, la gamine posa sa main à sa mâchoire encore marquée par sa discussion avec Jake. « Ça fait plus mal ? » Un air inquiet traversa son visage, elle s’inquiétait pour elle bien sûr mais elle s’inquiétait pour lui, parce que sans lui, elle irait pas bien loin, elle avait besoin de lui, elle avait besoin qu’il tienne bon dans tout ça.

Son regard clair glissa vers le truc avec lequel il jouait. « C’est quoi ? » demanda-t-elle en saisissant sa main pour venir se nicher contre lui, son bras autour d’elle. Lily entremêla ses doigts à la main du brun qu’elle posa sur son ventre. Il sentirait rien, comme elle, elle sentait rien, mais ça la rassurait, ça rassurerait peut-être le prince ou la princesse petit pois. « Si c’est une fille, on pourra l’appeler Thumbelina. » Un rire léger fila ses lèvres. Avec lui, ça irait, elle avait peur à s’en rendre malade – quoique la grossesse devait y être pour beaucoup – mais avec Julian près d’elle, Lily voyait tout ce qui était beau et précieux dans ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyMer 1 Mai 2019 - 17:23
The princess and the pea


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Tu crois, pas vraiment, ou peut-être parce qu'il le savait qu'il imaginait que ça se voyait, ou alors, c'était les multicouches de vêtements qui faisaient ça. On dirait l'bibendum Chamalow ouais. Là, un rictus fila ses lèvres tandis qu'il secouait le minois, reportant les yeux sur l'appareil entre ses jambes. Finalement ce truc marchait et, finalement, heureusement qu'il avait pas collé ses écouteurs dessus parce qu'avec le bordel que venait de faire son propre cœur, il se serait éclaté des écoutilles. Son attention reportée sur le Dopler, Julian régla le volume avant de remonter les cils quand elle saisit son bras pour se loger contre lui, leurs doigts entremêlés déposés sur la maison du little pea. Il avait pas encore de nom, puis ils en avaient pas encore parlé, parce qu'en un sens c'était concret mais pas concret, parce qu'ils l'entendaient pas, le sentaient pas et que Lily elle venait même de dire qu'elle voyait pas de grosse différence avec avant. Ses doigts contre sa mâchoire l'invitèrent à sourire de coin, haussant les sourcils pour la taquiner, mimant même l'excès de douleur à la perfection, avant de rire.

- No, il frappe comme une fille.... Un rictus se fit la malle avant qu'il ravale sa pomme d'adam et ses esclaffes de crétin parce que ça, ça allait la vexer. nope, j'ai plus mal c'est juste bleu, violet, noir, plus impressionnant que douloureux.

Sur le coup il l'avait bien senti en revanche, ça l'avait sonné et heureusement qu'il y avait une énorme caisse de bois dans son dos pour le maintenir debout, ça l'avait même collé sur les nerfs au point qu'il en menace son pote de la mauvaise manière. Y penser le fit frisonner un peu. Jamais il avait réagi aussi violemment, jamais, du moins jamais face à un ami ou un proche mais là, parler mal de Lily c'était quelque chose qu'il supportait pas du tout. La blesser elle c'était le blesser lui.  Sourcils froncés, ces derniers redressèrent le cap à sa question. Au moins un truc sur lequel il pouvait lui répondre parce qu'il avait lu la boite et le descriptif au moins mille fois pour être sûr, cependant Dimples lui coupa la chic en lui sortant un prénom qui l'obligea à la toiser en deux billes incrédules. Thumbelina. Oh god elle était pas sérieuse, si ? Une légère grimace étira le coin de sa bouche avant de l'entendre rire. Bon ça le rassurait, vraiment parce qu'en plus de pas connaître la référence, il trouvait vraiment ce prénom moche à souhait. Thumbelina. Le patronyme lui tournait dans la tête, ça lui en arracha même un rire étouffé qui fit vibrer l'ex étudiante appuyée contre son torse.

- Thumbelina …... That's a terrible name. Se moquer, lui ? Un peu quand même, parce qu'il imaginait déjà la pauvre gamine avec un nom pareil. Hilare, Julian tenta maladroitement de cesser de rire avant de coller les lèvres, fendues d'un immense sourire, contre son front. No way...

Encore à rire, ses doigts libres s'emparèrent du dopler tandis que Pantoufle se rapprochait d'elle à l'en faire pester. C'était pas le moment de la coller, surtout pas si elle voulait bien essayer ce truc, qu'ils puissent savoir si ça vivait là dedans, si y avait pas de problème si... God, tu t'poses trop de questions. Peut-être mais c'était pas seulement quand le petit pois serait là, vraiment là, qu'il devrait s'en préoccuper mais tout du long, durant neuf mois si la grossesse se passait parfaitement bien.

- Dopler, Lâcha-t-il entre deux rires mal contenus pour mieux éclater à nouveau en capturant son air. c'est l'nom d'ce truc pas le prénom que j'veux donner au little pea. Elle était drôle là, son nez retroussé, les joues roses, un sourire pointant difficilement sur ses lèvres pâles qui l'appelaient comme une friandise alléchante dans la vitrine d'une confiserie. Julian s'en mordilla la bouche avant de se concentrer un peu. Relâchant sa main à regret, il agrippa le micro/douchette et l'agita devant ses billes claires. Là c'est pour qu'il parle, puis sur la télécommande y a les paroles de la chanson qui vont défiler. Pouffant de rire, il se redressa à peine pour la laisser s'échouer dos au lit puis la surplomba une seconde. I'm just kidding. Mais,... on peut entendre son cœur avec c'bidule, si tu veux. Le bras tendu près de sa tempe, l'autre glissant de sa joue, à son cou, jusqu'au zip de son affreux sweat, Julian planta un rapide baiser sur ses lèvres avant de dégager la grosse truffe pleine de bave qui tentait, une fois encore, de s'interposer entre eux. Pantoufle, casse toi damn !

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyJeu 2 Mai 2019 - 18:09
Il frappait comme une fille hein ? Lily haussa un sourcil, prête à lui décocher son poing dans la mâchoire avant de se raviser, elle avait pas non plus envie de raviver la douleur si ça allait mieux. « Tu t’es dit que je serais encore plus amoureuse si t’avais l’air d’un gros dur hein ? » plaisanta-t-elle avant de coller un baiser sur l’hématome, son regard se reposant finalement sur le drôle de bidule truc qu’il avait ramené de sa sortie. Le prénom lui était venu comme ça, parce que pour l’instant, leur bébé ressemblait sans doute à rien, ça avait sans doute pas de forme, est-ce que ça avait seulement un cœur qui battait ? Comment et dans quel ordre ça se développait un bébé ? La gosse en savait rien, une gosse qui allait avoir un gosse. Le drame … Ouais, le drame. Mais malgré l’angoisse, quand elle était là dans ses bras, elle s’y voyait. « Hey techniquement ça doit faire la taille de Poucelina là … On pourrait lui faire un lit dans une coquille de noix, et son meilleur ami serait un oiseau chanteur et puis elle rencontrerait des grenouilles espagnoles et une souris marieuse. » continua-t-elle avant que son rire fasse écho à celui du brun. Julian, c’était son tout, et le petit pois, c’était un bonus, flippant mais quand même.

« Dopler ? » Fronçant les sourcils, la brunette attendit l’explication, se doutant bien que c’était pas son idée de prénom. C’était trop tôt pour parler prénom de toute manière, non ? Oui, sans doute, elle en savait rien là-dessus non plus. Suivant des yeux l’espèce de micro, Lily leva les yeux au ciel. « J’suis nulle mais quand même … Tu ferais mieux d’arrêter de te moquer sinon j’lance Pantoufle à l’attaque. » Fausse menace, elle était même pas vexée qu’il se moque, ou alors à peine, mais après cette période où ils avaient même pas parlé, où ils avaient plus osé se croiser sans savoir se dire pourquoi, Lily voulait juste que chaque instant avec lui soit particulier, précieux. Chaque instant l’était, finalement.

L’explication, sérieuse, arriva finalement, la gamine se laissant glisser sur le dos. Ses cheveux en corolle sur le matelas, tranchant avec son teint plutôt pâle, Lily manqua un souffle, évitant de peu de s’étouffer en le voyant la surplomber comme ça. Le rouge lui monta rapidement aux joues en même  temps que le contact de ses doigts sur sa peau fasse naître ce petit crépitement qu’elle apprenait tout juste à comprendre au creux de son ventre. « Jul- » bafouilla-t-elle avant de calculer ce qu’il avait dit juste avant. Oh. Oh … Oh ? T’as cru quoi ? Qu’t’allais repasser à la casserole ? Y’a déjà une brioche en train de cuire dans l’fou hein, réfléchis. De la fumée aurait pu lui sortir par les oreilles si Pantoufle avait pas décidé de se joindre à eux pour l’écouter.

« On peut … l’entendre avec ça ? » redemanda-t-elle finalement, les joues toujours rouges, mais en tentant de remettre de l’ordre dans sa tête. Et dans tes hormones surtout. « Tu … veux toi ? L’entendre ? » Elle, elle voulait ou pas ? Posant sa main sur son ventre, Lily mordilla sa lèvre un instant avant de finalement hocher la tête. « J’veux bien … l’entendre. » Pour l’instant, à part que ses soutien-gorge lui donnaient l’impression de l’oppresser et la sensation d’être malade tous les matins, quelle preuve concrète elle avait que ce petit morceau d’eux grandissait dans son ventre ? A part le test de grossesse positif que t’as fait ? Et les deux suivants qui étaient aussi positifs ? Comment ça marchait alors ce bidule ? Son regard clair chercha celui de Julian, c’était à lui d’opérer là, elle servait juste de cobaye. Sourire aux lèvres. Ouais, elle voulait quand même tenter de l’entendre.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyMer 22 Mai 2019 - 10:23
The princess and the pea


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Lancer pantoufle à l'attaque ? Julian plissa le front avant de jeter un œil à la charentaise de la mort. Il faisait peur tien, à bailler aux corneilles, ses yeux dégoulinants comme la bave perlait contre ses babines où, de temps à autre, il passait une langue de six pieds de long. L'étudiant éclata de rire encore, terminant par enclencher le fameux dopler. Mais rien que la voir là, étendue comme ça, il en déglutit, davantage en voyant le rouge poudrer ses joues. Wooow, ça réveille autre chose, hein Dumbass. Bha qu'il la ferme l'autre puis c'était rien pas vrai ? C'était sa copine, y avait rien de mal à réagir comme ça devant elle, si ? Haussant les épaules pour lui même, Julian observa l'espèce de pastille entre ses doigts fins, ça ressemblait à une ventouse, ou alors un truc comme les médecins qui écoutaient le cœur de leurs patients. Un stéthoscope crétinus. Ouais ça, mais même si ça avait à peu près la même fonction, visiblement c'était plus hi-tech puisque ça pouvait, d'après la boîte qu'il avait lu quinze milliard de fois, détecter les battements de cœur dans le ventre de Lily.

On peut l'entendre avec ça ? Ses yeux clairs remontèrent le cap de son ventre à ses billes tout aussi claires. Il opina, un sourire de coin, franchement niais, étirant ses lèvres qu'il termina par pincer en vérifiant encore le volume. C'était pas rien ce qu'ils s'apprêtaient à faire, c'était comme s'assurer que c'était vraiment vrai, pas juste une idée. Damn you boy, elle a vérifié deux fois y paraît, alors si c'est pas encore encré dans ton crâne de moule, j'sais pas ce qu'il te faut. Pfffff, il l'emmerdait l'autre, mais Foster le laissa de côté, souriant toujours à Dimples, lui répondant silencieusement, avant de déposer la pastille ventouse près de son nombril.

- To cold ? Grimaça-t-il en la voyant gesticuler un peu. L'autre roula des yeux dans son crâne. Elle va pas attraper la crève pour si peu, tu me désespère. Oh lui aussi le désespérait, c'était important là, c'était pas pour rire ou autre chose, c'était pour entendre le cœur du petit pois. Doucement, il releva encore un peu les pans de son t.shirt, l'aidant à se positionner mieux. Lui même se rassit, le dos droit contre la tête de lit, l'invitant entre ses jambes en lui remettant l'appareil duquel rien ne sortait encore. On entend rien ..... Il dort maybe ?

Rodriguez éclata de rire dans le creux de sa tête, l'invitant à révulser les yeux. Ouais bon, quand on dormait le cœur s'arrêtait pas c'était vrai, mais il battait pas pareil hein, c'était plus discret du moins, il imaginait. D'ailleurs son propre palpitant s'emballa quelque peu à ne pas saisir les battements, même fébriles, de son …. Tu peux le dire ouais, ton bébé. Un grand gamin qui va être papa. Julian en déglutit. Il avait pas peur de devenir père, c'était pas ça. Il avait juste peur de pas savoir faire correctement, ou de devenir comme son propre père et faire des trucs qui plairaient pas à son enfant ou... Ça ira gamin. La voix mentale de Zed balaya les autres et les doutes, le poussant à retenir sa respiration, le menton contre les mèches cuivrées de Lily, alors que ses doigts cherchaient à trouver l'endroit, le bon endroit, où devait se cacher le little pea.

- Peut-être que c'est normal, ou qu'c'est trop tôt je.... Et là, la machine crachota un espèce de truc bizarre. Comme une pompe engorgée, un truc so strange qui le figea sur place, la bouche entrouverte. C'était ça alors ? C'était ça non parce que là, son propre cœur battait comme un cinglé contre le dos de l'ex étudiante. Woooo, ça pulsait vite et fort en fait, même s'il dormait, rien à voir avec un cœur d'adulte, c'était….... Un rictus soufflé fila ses pétales. On dirait du Black Eyed Peas..... Boom boom pow. God, t'es sérieux ? Ouais, ça lui faisait penser à ça, bon Fergie et Will I Am chantait pas dans le micro, et m'étonnerait que le petit pois ait repris le rôle de l'asiatique qui servait à rien dans le groupe mais là, il en rit nerveusement avant de baisser les yeux sur les traits de Lily. C'est …... c'notre baby. Ses yeux brillaient et il s'en rendait même pas compte, c'était peut-être le plus beau truc qu'il ait entendu jusque là, parce que c'était elle et lui, dans un petit corps à peine formé mais dont le cœur battait tout aussi fort que le leurs quand ils s'aimaient.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyDim 26 Mai 2019 - 10:39
C’était un peu frais oui, mais Lily avait tellement chaud finalement qu’elle s’en plaignit pas, juste le temps de se réinstaller, au plus pratique. C’était bizarre ce truc, comme un stéthoscope mais pour le têtard qu’elle avait dans le ventre. Son dos reposé contre le torse du brun, Lily regarda le petit patch sur son ventre, esquissant un sourire. L’appareil entre les mains, la gamine resta silencieuse, à presque regretter d’entendre autant son propre rythme cardiaque pour être sure de pas rater celui du petit pois. « Tu crois que ça dort à cet âge-là ? » demanda-t-elle en haussant les sourcils, pas persuadée que justement un bébé si petit dorme. Elle en savait rien finalement, rien du tout. Dans quel ordre ça se développait un bébé ? Comment ça poussait ? C’était peut-être normal de pas l’entendre encore. On va trouver un livre, la grossesse pour les nuls, pour les gros nuls même. Pffff …

« C’est peut-être ça oui … » souffla-t-elle avant de se figer lorsqu’un bruit étrange lui parvint. C’était comme écouter la mer à travers un coquillage. Etouffé, ça crépitait, ça palpitait, à en faire dérailler son propre palpitant. Peut-être t’as juste faim. Non c’était pas ça, elle avait pas faim, enfin pas plus que d’habitude. C’était autre chose, c’était … lui ou elle. Sourire rivé aux lèvres sans vraiment qu’elle en prenne conscience, les yeux qui pétillaient de quelques larmes de joie, une joie qu’elle comprenait pas vraiment, Lily tourna la tête vers Julian dans son dos. « C’est lui ou elle ! » Et on aurait vraiment dit un rythme des Black Eyed Peas. La gamine en pouffa de rire avant de sentir son cœur se serrer, battre plus vite, presque à exploser. C’était leur bébé, lui ou elle qui était la parfaite combinaison de lui et  elle.

Le son emplissait ses oreilles, le battement de son cœur s’y mêlant, celui de Julian contre elle aussi. Leurs cœurs à eux, ils battaient dans celui minuscule du petit pois qui grandissait dans son ventre. Gardant l’appareil à la main, la brunette se retourna, ancrant son regard à celui de Julian. « C’est notre bébé ! » Et pour la première fois, elle en était vraiment contente, c’était pas juste un danger, un risque, la mort assurée. La peur était balayée, du moins la peur qu’elle éprouvait pour elle. Là, la seule peur qu’elle avait, c’était de savoir comment protéger ce petit être qu’elle rencontrerait que dans quelques mois mais qu’elle avait déjà l’impression de connaître par cœur. Laissant retomber le bordel sur le lit, ses mains vinrent saisir les mâchoires du brun, ses lèvres se rivant aux siennes. « Je t’aime, et je l’aime déjà. » souffla-t-elle contre ses lèvres.

A genoux entre ses jambes, ses yeux clairs perdus au fond de ceux du british, Lily pria tous les dieux de la création pour que ce bébé, il ait ses yeux, magnifiques, de deux couleurs différentes, dans lesquels elle se sentait belle, forte et fragile en même temps. L’attente, l’envie de le rencontrer ce petit alien, ça balayait la peur. « Tu crois qu’il entend quand on parle ? Tu crois que … » Mince, il entendait tout ? Il ressentait peut-être tout ? Tout hein ? Le rouge lui monta aux joues, il pouvait pas tout entendre, tout ressentir, ça serait … bizarre non ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea EmptyJeu 13 Juin 2019 - 10:16
The princess and the pea


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Lui ou elle .... Est-ce que ça dormait à cet age ? Quel age avait le petit pois en fait ? C'était un truc auquel on pouvait penser, parce qu'on parlait de jour anniversaire, et c'était pas celui où la graine s'était plantée dans le champ, mais celui où on récoltait la plante qui sortait de terre. Wooow, t'fais dans la philosophie maintenant ? Julian en roula des yeux, le menton encore déposé sur les mèches cuivrées de Lily. C'était pas débile, tout comme c'était pas débile de penser que le bébé, enfin la graine de bébé, devait certainement dormir... Peut-être ? Parfois ? Enfin, là il était trop concentré sur les sons, sur ces battements de cœur qu'étaient pas les leurs mais le leur, qui provenaient de l'appareil. C'était hallucinant ça, c'était eux qu'avaient fait ça. Pis sans l'vouloir en plus, tu parles d'un exploit. L'étudiant fit fie des remarques désagréables qui lui passaient dans la tête, ce qui pouvait lui filer des doutes, de gros doutes quant à ce rôle qu'il aurait jamais pu prétendre avoir un jour. Enfin si, dans l'autre monde, à Londres après avoir terminé ses études, mais pas ici où les nerds rôdaient sans se soucier de faire régner le mal et la douleur.

Perdu dans ses pensées, il sursauta presque quand le Doppler rejoignit le lit, la ventouse toute bizarre avec, puis qu'elle se retourna pour l'observer. On pouvait pas faire plus niais dans le genre là, parce qu'il savait pas trop quoi lui dire d'autre, parce que dans tout ce trop plein de doutes, d'angoisse, il était heureux quand même de la voir heureuse quand même. Son baiser rapide lui laissa même pas l'occasion d’approfondir l'échange, parce qu'elle fit vibrer son cœur en lui arrachant un sourire d'abruti fini. C'était drôle ça, enfin drôle bizarre pas drôle à se marrer, qu'elle puisse l'aimer comme ça. Les premiers instants il aurait pas pu se douter de tout ça, parce qu'elle avait « peur » de lui, parce qu'elle jouait les Zoidberg en rasant les murs de l'appartement où elle lui avait, malgré tout, demandé de rester avec elle.

En même temps, tu devais être le premier type de son âge, enfin un peu plus vieux, qu'elle devait croiser depuis l'début des emmerdes. Uhm, ouais, c'était pas faux, mais si elle avait croisé un autre garçon, avant lui, est-ce qu'elle serait tombée amoureuse aussi ? Prêt à lui répondre, en mettant de côté ses questions existentielles, Foster en eut pas le temps et arrondit les billes à ce qu'elle quémandait là, agenouillée, entre ses jambes tandis que ses mains, sans même qu'il s'en rende compte, étaient parties se lover à sa taille. Il savait pas, enfin si, un peu. Le bébé entendait les voix autour de lui, même dans le ventre de sa mère, mais à partir de quel moment ? Est-ce qu'il ressentait ? Julian observa ses propres mains là, à sa taille, puis pensa à autre chose. Bon, ça clairement, ça lui fit cramer les lobes d'oreilles et déglutir pour mieux virer les mains de là où elles étaient. Peut-être, peut-être qu'il ressentait ouais.

- Entendre, ouais ….. 'fin y a des gens qui disaient que même écouter de la musique pendant ça faisait du bien au bébé mais, Mais pour le reste quoi ? T'as peur de lui crever un œil Dumbass ? Oh God, la connerie qui lui fila le crâne, imagée en plus, le poussa à redresser un peu trop vite, trop brusquement, le buste contre la tête de lit qui lui embrassa, là aussi trop vite et trop brusquement, l'arrière du crâne. Aïe …...... Je … j'sais pas si, enfin je ..., j'sais pas si ça, j'en sais rien. Une idée lui vint, si vite qu'il pensa même pas à y réfléchir avant de la lui exposer. On d'vrait d'mander à Al' maybe.

L'autre abruti dans son crâne éclata de rire à l'en faire rouler des yeux. Ouais bon, c'était peut-être pas une bonne idée. Déjà que juste en parler entre eux, eux qu'avaient réussi à faire un bébé, c'était pas évident, alors exposer pareil bidule à un vieux qu'aurait pu être leur grand père, c'était clairement pas imaginable.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The princess and the pea   The princess and the pea Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The princess and the pea -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: