The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- If you're still breathing you're the lucky ones -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2216
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 EmptyLun 13 Mai 2019 - 15:15
C’est ton corps, tu choisis les risques que tu veux prendre avec, répondit-elle sans tenir compte de la remarque d’Ashley.

Le choix était peut-être discret, mais il était là. Risqué surtout. C’était ça qui posait problème. D’autant plus lorsqu’on avait l’impression que Selene était en sursis sur cette nouvelle grossesse. La dernière avait été laborieuse, tellement violente. Elle peinait à se dire que ça pourrait recommencer une nouvelle fois, mais là encore, elle devrait composer avec la décision de la pianiste dans tous les cas. Parce qu’elle la respectait, et parce que ses choix étaient forcément les bons, peu importait ce qu’elle voulait.

On se fout de ce que penseront les autres, coupa Andrea en secouant la tête. Elle ne négocierait pas avec ça. Et on en a rien à carrer de ce que dira Eli. Tu ne dois rien à personne, encore moins des explications sur ce que tu fais de ton corps, fit-elle fermement. S’il y en a un qui ose dire quoi que ce soit, tu viens m’en parler et je te jure que je lui roule dessus. Tu n’affronteras pas ça une seconde fois.

Le campement entier pouvait bien trouver ça effroyable, inadmissible, dangereux, ça ne concernait visiblement que Selene et Simon dans le meilleur des cas. Si Simon daignait faire quelque chose de cette nouvelle. Elle se doutait que son amie, sa petite sœur, se cachait derrière ses prétextes pour trouver une solution, mais ça n’était pas des excuses pour s’effondrer. Selene avait besoin de quelqu’un pour la maintenir debout, notamment parce qu’elles avaient traversé une fois ce qu’elle allait devoir revivre.

Alors, non. Personne ne viendrait lui dire qu’elle est inconsciente, idiote, faillible. La première fois l’avait tellement morcelé qu’Andrea aviserait celui qui oserait d’un coup de pied.

C’est un accident, ça arrive, tu n’es pas plus responsable qu’une autre. On a tous le droit de ne pas être parfait, même toi, fit-elle avec assurance. Maintenant, tu as encore du temps devant toi… Et nous en avons aussi pour ne pas être pris de court comme la dernière fois.

Parce que personne ne s’attendait à ce que l’accouchement soit si compliqué. Lisandro était là, Lisandro ne lui dirait rien à ce sujet. Il saurait quoi faire, avec bienveillance dans tous les cas, si la grossesse parvenait à son terme. Andrea s’approcha de Selene, posa une main sur son épaule. Elle tira la jeune femme à elle ensuite pour la serrer tout contre sa peau. Un baiser épousa sa tempe doucement.

Peu importe ce qui arrivera, on te laissera pas, murmura-t-elle à la pianiste.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 EmptyMar 14 Mai 2019 - 20:30
Selene était perdue, Ash’ le voyait bien dans ses gestes, elle l’entendait dans l’intonation de sa voix. Il y avait visiblement beaucoup de choses qui s’entremêlaient et qui ne concernaient pas toujours directement la grossesse. La brune avait des doutes sur ce choix qu’Andrea vantait, mais cette partie-là restait à la discrétion de la musicienne et bien entendu son amie serait là pour l’aider et la soutenir. Même si une part d’elle se demanda l’intérêt de sa présence, cette impression de ne pas être celle qu’il lui fallait devant cette situation, de façon assez ironique d’ailleurs. C’était un de ces moments où les années qu’elles avaient passées séparées, depuis le début de tout ça, lui revenaient en plein visage. Ou alors c’était autre chose qui lui donnait l’impression d’être invisible dans cette discussion, de ne pouvoir rien apporter à Selene.

« Andrea a raison, tu t’en fous de ce que dira Eli, et tu t’en fous de ce que diront les gens mais … » Son regard resta posé sur Selene. « Il y a quelqu’un d’autre que ça concerne. » Et peut-être que ce quelqu’un aurait quelques mots pour l’apaiser. « Quoique tu décides, faut l’dire à Simon, il a le droit de savoir ça. Et il t’aidera peut-être à y voir plus clair. » Et surtout, quoiqu’elle décide, il avait aussi le droit de savoir, qu’elle écoute son avis ou non.

Un soupir fila ses lèvres, son regard trouvant un instant ses pieds avant que ses yeux clairs ne se reposent tour à tour sur son amie et sur Andrea. « J’étais pas là pour Effy, mon bus avait du retard » tenta-t-elle de plaisanter en espérant alléger un minimum l’angoisse de Selene avant de reprendre. « Je sais pas c’qui s’est passé, je … je sais juste qu’il faut que tu te calmes, et que tu prennes le temps de réfléchir, avec les bonnes personnes. Toutes les bonnes personnes. » La jeune mère espérait que Simon en fasse partie, Selene avait eu l’air heureuse en l’évoquant déjà des mois plus tôt. Ce n’était peut-être pas l’homme idéal, peut-être pas l’homme de sa vie, mais l’espace d’un instant il avait fait naître un sourire sur ses traits souvent trop peinés. Accident ou pas, qui pouvait dire ce qu’il penserait de tout ça, mais Ash espérait qu’il pourrait encore être cet appui discret dont Selene avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7240
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 EmptyMer 15 Mai 2019 - 0:21
Elle avait sursauté lorsque la main d’Andrea s’était posée sur son épaule. Cette dernière accompagnait pourtant des mots qui touchaient leur cible. A l’identique du printemps au cours duquel la pianiste avait appris sa première grossesse, la régisseuse incarnait la fermeté qu’elle perdait dans l’angoisse. La grande sœur qui savait toujours trouver les mots pour la remettre sur les rails. Selene laissa alors une douce étreinte apaiser sa douloureuse anxiété. Le baiser résonna longuement sur sa peau décolorée, source fragile de chaleur alors qu’elle se sentait glacée.

La musicienne se décrocha de son aînée pour mieux écouter les conseils de sa meilleure amie. Bien sûr que l’ombre d’un sourire fit frémir ses lèvres à sa boutade, mais sa gorge restait trop serrée pour répondre dans l’immédiat. En fait, elle n’était pas certaine d’être à l’aise avec l’idée d’en discuter avec Simon. Possiblement à tort, elle imaginait la réaction de ce dernier de façon très pessimiste. Bien qu’elle l’aimait beaucoup, elle ne l’imaginait pas faire le choix de fonder une famille. Certaines des déclarations qu’il avait eu en sa présence demeuraient ancrées dans ses souvenirs.

- Il…, Selene prit une grande inspiration pour essayer de se calmer, il trouve ça bête de faire des enfants maintenant… il pense qu’un jour, tout tombera de toute façon et qu’on ne fait que retarder le jour où ils se feront dévorer.

Ce n’était pas ses mots fidèles et, surtout, c’était vieux de presque un an. Le concerné aurait bien eu le temps de changer d’avis au contact de la pianiste et d’Elizabeth. Peut-être se sentirait-il différent de savoir qu’une vie dont il partageait la création était dans son ventre. La jeune femme passa machinalement sa main sur son ventre plat, vieux réflexe de sa première maternité qui revenait instinctivement.

- Et je ne voudrais pas que…, elle s'éclaircit la gorge, s’il le prend mal, j’ai peur qu’il fasse une connerie, du genre quitter le fort, et sinon, il va culpabiliser et se renfermer comme avant.

Décidément, elle n’arrivait pas à imaginer d’option positive. Andrea, qui l’avait notamment vue passer des heures à apprivoiser le phénomène à la prison, saurait le temps que ça lui avait pris de faire s’ouvrir le trentenaire. C’était un homme sensible et mal dans sa peau, Selene ne voulait pas risquer d’anéantir ses progrès pour un « accident ». Pas maintenant en tout cas.

- Vous le gardez pour vous pour l’instant… promis ? Demanda-t-elle en s’assurant par la même occasion que personne n’était en train de les espionner.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2216
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 EmptyVen 31 Mai 2019 - 13:56
Andrea appuya les mots d’Ashley d’un regard : Simon devait savoir oui. L’année d’avant, pour la grossesse d’Effy, il était plus compliqué de tenir Eli au courant de tout ça. Désormais, c’était différent : Simon était là, à la fois pour l’encaisser, mais aussi pour dire s’il assumerait ou non tout ça. Bien sûr, tout ne serait pas aussi simple, et en connaissant un petit peu le personnage, elle se doutait que ça ne le ferait pas totalement sauter de joie. Ceci étant, Andrea voulait que la pianiste comprenne qu’elles ne la lâcheraient pas.

Viendrait le moment où Ashley apprendrait comment les choses s’étaient déroulées pour la grossesse d’Effy – elle laissait aux bons soins de Selene la possibilité de le faire comme elle l’entendait – ceci étant, autant se concentrer sur celle-ci cette fois. Un sourire en coin, doux toujours, elle appréhenda justement les doutes de la musicienne, légitime pour la majorité.

Promis. Jura Andrea à son amie.

Elle ne comptait pas de toute façon aller le hurler sur tous les toits. C’était à Selene d’assumer quand le dire aux autres ou non. Et elle pourrait très bien ne rien faire concernant ce point que c’était tout autant respectable. Du reste, Simon était le seul concerné pour l’instant – peut-être que ce bébé ne s’accrocherait pas, et le cas échéant ça changerait probablement la donne. Quoi qu’il en soit, elle caressa doucement les cheveux de la brunette, avant de soupirer :

Simon est un grand adolescent, ajouta-t-elle. Avait-elle besoin de la confirmation des deux autres pour l’affirmer ? Non, pas vraiment. C’était juste un fait le concernant, et au fond… Selene pouvait bien être une leader remarquable, elle n’avait pas pu grandir comme les autres de son âge. Un peu comme toi.

Ça n’était pas un reproche. Il y avait des passions adolescentes plus redoutables que des sagesses d’adultes. On avait besoin de Selene pour cette fougue de jeunesse qu’elle irradiait, pour cette sensibilité aussi.

Mais vous n’avez rien demandé, l’un comme l’autre. Il devra le comprendre. Affirma-t-elle ensuite. Juste un fait, encore, affirmé avec la même fermeté qu’avant. Simon pourrait faire toute une comédie, ça ne changerait rien à cette réalité. Suffirait ensuite d’un peu de courage.

Et malgré tout ce qu’on pouvait dire à ce sujet, être courageux ne voulait pas dire être sans peur. C’était être, au contraire, un peureux qui choisissait d’affronter tout ce qu’il craignait.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 EmptySam 1 Juin 2019 - 15:30
Ashley retint un gloussement amer, elle ne voulait aucunement se moquer de son amie, encore moins de Simon, mais on ne pouvait pas vraiment se lancer dans les actes sans envisager les conséquences. Coucher avec quelqu’un, c’était prendre le risque de faire des enfants, les accidents arrivaient et le risque zéro n’existait pas. Et finalement c’était vrai pour tant d’autres domaines. Peut-être que Simon aurait dû considérer cela avait de passer à l’acte, mais elle ne le jugeait pas, il avait visiblement l’air angoissé, de ce genre d’angoisse qu’on ne contrôlait pas. Alors lui annoncer ne serait sans doute pas évident pour Selene, mais c’était malgré tout la chose à faire, peut-être pas la seule, ni même la meilleure, mais c’était la première désormais.

La jeune mère sentait bien le stress que cela pouvait générer chez la musicienne, et elle ne put que hocher la tête aux paroles d’Andrea. Ni l’un ni l’autre n’avait choisi et à partir de l’annonce, chacun gèrerait comme il l’entendrait, sans doute que son amie d’enfance n’exigerait rien de lui et que leurs vies continueraient comme avant, à ce petit détail près. « Motus. » Et bouche cousue, mima-t-elle avec un sourire qui se voulait rassurant. « T’en fais pas Selene, je suis persuadée que tu trouveras les mots. » Pour le lui dire sans qu’il flippe. Après tout elle était parmi les seules personnes ici qui avaient réussi à vraiment l’approche ce Simon.

« D’ici là … est-ce que tu as besoin de quoique ce soit ? Une garde rapprochée pour l’impressionner quand tu iras lui parler ou alors quelqu’un pour veiller sur Effy le temps que tu souffles un peu ou que tu lui parles ? » Hope serait ravie de s’occuper de la petite poupée, elle adorait même cela et passait le plus clair de son temps à veiller sur les plus jeunes du groupe, même si elle avait enfin, heureusement, compris que ce n’était pas des poupées, pas des jouets, et que c’était une énorme responsabilité. Un sourire étirant ses lèvres, Ashley posa sa main sur l’épaule de son amie, la pressant doucement. Peu importait de quoi elle pourrait avoir besoin, aujourd’hui comme plus tard, elle pourrait compter sur elle. Cette fois, elle pourrait compter sur elle.

Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7240
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 EmptyLun 3 Juin 2019 - 14:09
La jeune femme fut rassurée d’entendre ses amies promettre qu’elles ne divulgueraient pas l’information. Même si elle n’avait aucun doute sur le fait qu’Andrea et Ashley sauraient mesurer la gravité de la situation, l’entendre à haute voix confirmait la réalité de ce secret. Un secret qui ne pourrait en être un bien longtemps. Poussant un soupir las, elle enfouit son visage dans ses mains pendant une poignée de seconde. Le demi-sourire amer qui ourla ses lèvres après la remarque de la régisseuse demeura donc invisible. Une grande adolescente, oui… et comme toutes les adolescentes, elle n’arrêtait pas les conneries.

- J’aimerais bien…, murmura-t-elle à son amie d’enfance en se redressant.

Mais était-elle seulement capable de trouver les bons mots ? La pianiste était douée pour écouter, préférait trouver des solutions aux problèmes des autres, pas aux siens. Dès qu’elle était concernée et émotionnellement impliquée, elle devenait… maladroite. Tranchante. Combien de fois Eli avait-il fait les frais de ses humeurs chaotiques ? Simon n’en avait eu que des échantillons ; elle avait peur de ce qu’elle pourrait dire – ou faire – pour fuir sa propre souffrance.

- Ahum…

Elle aimerait aussi que le trentenaire comprenne. Mais comment prévoir ? Il ne lui avait jamais envoyé une opinion très reluisant de la perspective de suivre – et encore moins de procréer. Alors de quoi avait-elle besoin dans l’immédiat ? Son aînée lui posait une colle. A l’heure actuelle, Selene avait au contraire envie de trouver sa fille et de la serrer fort dans ses bras. Lui dire qu’elle serait toujours son trésor, que l’arrivée d’un autre enfant n’enlèverait rien à son amour pour elle. Mon dieu que son monde allait être compliqué…

Ses yeux bleus cherchèrent machinalement la main sur son épaule que ses doigts trouvèrent fébrilement. Ils serrèrent avec une énergie tremblante et désespérée. Neuf mois. Il restait encore neuf mois avant que tout soit de nouveau chamboulé – si elle survivait jusque là. C’était long et court à la fois. La pianiste aurait accepté de donner sa vie pour celle d’Elizabeth… mais elle refusait de l’abandonner désormais. La petite ne pouvait pas grandir sans sa mère.

- Pour l’instant, ça va. Je… je vais juste aller me reposer…, souffla-t-elle.

K.O. Inconsolable. Pour l’instant. Pourtant au fond, elle se sentait moins abattue que lorsqu’elle avait appris pour sa première grossesse. Cette fois, dès le départ, elle n’était pas seule.



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- If you're still breathing you're the lucky ones -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: