The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- If you're still breathing you're the lucky ones -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7112
Age IRL : 29
MessageSujet: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyDim 28 Avr 2019 - 0:17
Fébrile, tremblante, Selene se redressa et s’assit sur le couvercle des toilettes, après l’avoir refermé. C’était la troisième fois aujourd’hui qu’elle éprouvait le besoin d’aller vider son estomac en urgence. Elle pourrait penser avoir manger quelque chose de mal conservé sauf que sur la quasi-cinquantaine qu’ils étaient au fort, la musicienne était visiblement la seule malade. Elle enfouit brièvement la tête dans ses mains pour y écraser un profond soupir. Ça lui rappelait quelque chose, une période déjà bien lointaine, et ça ne la rassurait pas vraiment.

- Putain, putain, putain, putain…, souffla la jeune femme en boucle.

Une litanie implorante qui ne transformera malheureusement pas la réalité. Elle massa lentement son ventre plat, ferme, qui allait peut-être de nouveau se métamorphoser au fil des mois. Peut-être. Possible qu’elle soit en train de paniquer pour rien. Ses doigts s’emmêlèrent nerveusement dans sa chevelure brune, elle déglutit et se résigna à quitter la cabine des toilettes sèches. Avoir l’air naturel parut être une épreuve, la pianiste ne pouvait se défaire de cette impression que chacun de ses co-survivants la dévisageait.

Se passer de l’eau sur le visage et se brosser les dents ne changèrent pas grand-chose à sa pâleur. La nausée revenait déjà jouer des tours à ses entrailles. Il fallait qu’elle parle, même si ça ne servait au final à rien. Selene se rongea les ongles jusqu’à trouver une excuse pour attirer ses deux plus proches amies dans la grange : elle avait besoin d’aide pour s’occuper des sabots d’Anoki – qui faisait des siennes – et les Greene étaient en sortie avec les juments. Ça suffirait comme prétexte ; au moins pour qu’elles comprennent qu’elle avait besoin de se confier en privé.

La musicienne guida donc Andrea et Ashley dans l’antre des chevaux, tortillant le bout des manches de sa chemise avec anxiété. Par où commencer ? Là était la question. Elle dépassa le box d’Anoki pour les amener dans celui de Fury, vide pour l’instant. Ça sentait le foin et le crottin, mais c’était encore le meilleur endroit pour avoir un peu de discrétion ici. Les yeux bleus de Selene se posèrent alternativement sur ses deux aînées avant qu’elle ne parvienne à ouvrir la bouche.

- Je… euh… on a eu un… un accident avec Simon y’a quelques semaines, elle n’estimait pas nécessaire d’entrer dans le détail – préservatif qui craque, pas de pilule du lendemain, inutile de chercher plus loin, je… je crois que je suis enceinte…

Elles sauraient ce que ça impliquait. L’accouchement d’Elizabeth lui avait déjà presque couté la vie, leur camp n’avait toujours pas les moyens de lui promettre une grossesse en toute sécurité. C’était sans compter les complications purement personnelles ; comme le fait qu’Eli devrait digérer le fait de cohabiter avec le père d’un frère ou d’une sœur de sa fille. Rien d’agréable ne s’annonçait… c’était même le contraire.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2205
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyMer 1 Mai 2019 - 13:14
Non mais tu penses que ça va être quoi ? Lui demanda Ruben en la bousculant du coude, un grand sourire aux lèvres.
Je n’en sais rien… Souffla Andrea en levant les yeux au ciel. A croire qu’il était bien plus impatient qu’elle de le savoir.
Allez ! T’en as bien une idée ! S’enquit-il brusquement, en insistant.

Son neveu était intenable, clairement. Pas pour autre chose que le plaisir d’avoir bientôt une cousine ou un cousin. Une sœur même, ou un frère. C’était comme ça qu’ils voyaient les choses désormais, et depuis longtemps. Ils ne se l’étaient jamais clairement exprimée, mais avaient-ils besoin de ces mots pour ça ? Ruben était comme son premier fils, et elle l’aimait avec la force d’une mère. Sans pouvoir remplacer Annabelle et ce qu’elle lui avait donné avant, elle voulait être là pour lui.

Et cette grossesse, c’était la concrétisation de l’amour qu’elle portait à Lisandro, et qui la guérissait de toutes ces douleurs. Andrea était heureuse de pouvoir vivre tout ça avec autant de joie, dans une sécurité somme toute relative, mais avec un équilibre tout de même bien présent.

C’est un peu tôt pour ça ! Fit-elle en soupirant.
Mamie disait que maman savait depuis le début, hein… Coupa Ruben.
Je ne crois pas que ça soit très vrai… Enchaîna Andrea avec un regard en coin. Elle salua son neveu en lui disant que Selene l’attendait ailleurs, et lui fit un signe de la main pour couper court à la discussion :
Hey ! Casse pas mes rêves comme ça… Grogna l’adolescent avant d’en rire.

A l’écart du groupe, retranchée dans le coin d’Anoki avec Ashley et Selene, Andrea fut rapidement frappée par l’ambiance étrange qui régnait dans l’endroit. A l’évidence, ça n’était pas pour préparer le cheval à une sortie, ni pour s’occuper de lui tout simplement, mais pour discuter. Et devant l’air pâle de son amie, la métisse eut comme l’impression de revenir quasiment deux ans en arrière, à quelques jours près.

Un accident ? Répéta-t-elle, un peu surprise il fallait bien l’admettre. Avec Simon c’était la partie la plus importante de la phrase visiblement. Oh… Un accident donc.

Et là, tout ça fit tilt. Elle eut un sourire pour elle-même, en prenant une profonde inspiration. Deux ans en arrière, n’est-ce pas ? Alors, autant remettre son costume de pragmatisme :

Tu crois ? S’enquit-elle avec douceur. Ça donnait plutôt l’impression d’être une certitude, vu l’anxiété qui perçait sur les traits de la jeune femme. Son rôle était désormais de parer au plus pressé : On a récupéré des tests avec Caroline, il faudrait peut-être en faire un avant de s’en faire trop vite… Fit-elle avec mesure.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyMer 1 Mai 2019 - 15:44
« Aïe ! Fais attention ma puce, quand j’t’ai dit que tu pouvais t’amuser à me faire des tresses, c’était en espérant pas finir chauve. » La blondinette gloussa en s’excusant. « C’est Shawna qui m’a appris, je voulais en faire à Julia et Amy, et aussi à Effy mais pour l’instant elle a pas les cheveux assez longs, alors je m’entraine d’abord sur toi. » Ashley tourna un instant la tête vers sa fille, haussant un sourcil. « T’es en train de me dire que je suis un cobaye ? Super, merci ma puce. » Le soleil était déjà levé depuis un moment mais mère et fille étaient encore là, vautrées sur le matelas à même le sol qui servait de lit dans le grenier de l’intendance. Est-ce qu’elle préférait être là à fuir les problèmes potentiels de leurs décisions ? Peut-être, sans doute. Pourtant, elle ne ressentait pas vraiment de culpabilité, finalement elle se sentait bien, mieux.

Ce furent quelques coups sur la porte qui attirèrent son attention, la forçant à descendre pour arrêter cette session coiffure à moitié coiffée, trois tresses perdues dans ses mèches brunes qu’Hope tenta d’attacher ensemble. La musicienne voulait lui parler, elle et Andrea. « Tu t’habilles, tu ranges tout ça et t’es sage. » La jeune mère colla un baiser sur le front de sa fille avant de disparaître, suivant Selene et la métisse jusqu’au box de Fury, ou un autre, Ash ne savait pas reconnaître tous ces canassons. Ou plutôt elle mélangeait leurs noms. Bref, elles étaient toutes les trois là, dans la grange, et la seule chose qu’elle pouvait se dire avant que Selene n’ouvre la bouche, c’était qu’un truc clochait.

Simon, accident, enceinte. Ce furent les trois mots clé qu’Ashley capta, papillonnant un instant, laissant Andrea réagir la première. « Je pense qu’Andrea a raison, avant de … paniquer ou quoi faudrait … faudrait que tu sois sûre. » Selene avait déjà été enceinte, elle savait à quoi s’attendre des premiers jours d’une grossesse évidemment, mais peut-être qu’elle se montait la tête, peut-être qu’il n’en était rien. « Accident veut pas forcément dire grossesse … » Même elle n’y croyait pas, elle en était la preuve vivante, ou plutôt sa coiffure réalisée par sa fille née d’un accident, en était la preuve vivante.

Posant sa main sur le bras de la musicienne, un regard vers Andrea, Ash’ esquissa un sourire. « Fais d’abord ce test, on est là avec toi. » Et elles la soutiendraient toutes les deux, sans doute pour ça qu’elles étaient là toutes les deux. Ses deux amies de deux mondes différents.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7112
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyJeu 2 Mai 2019 - 15:53
Blême, elle dévisagea tour à tour ses deux meilleures amies. Celles-ci étaient beaucoup trop calmes, ça contrastait furieusement avec l’angoisse qui l’empêchait de tenir en place. La musicienne se mordillait l’intérieur des joues, se griffait les paumes, battait la mesure du talon et avait la sensation que son cœur avait oublié comment fonctionner. C’était la vérité pourtant, elle n’avait aucune certitude, mais la simple possibilité d’être de nouveau enceinte la renvoyait à des inquiétudes qu’elle pensait avoir dépassées.

- Ouai, je… mais…

Difficile de trouver un contre-argument cohérent. C’était simplement la peur qui parlait. Tant qu’elle n’était pas sûre, il n’y avait rien de concret. Aussi déroutant était cet entre-deux, il était moins effrayant que la réalité. Son regard passa d’Ashley, qui avait posé sa main sur son bras, à Andrea et son indispensable pragmatisme. Les lèvres de Selene se fendirent d’une piteuse ébauche de sourire.

- Ok…, elle prit une profonde inspiration, ok, ok…

***

Elle serrait entre ses doigts le test récupéré dans l’infirmerie. Inutile d’attendre, la pianiste avait suivi les conseils sur le champ, et la voilà de nouveau à attendre le verdict d’un petit bâtonnet en plastique. Les filles l’attendaient à l’extérieur des toilettes sèches. Le résultat finit par s’afficher et un trou se creusa immédiatement dans son estomac. Elle ne pouvait pas y croire. Elle ne voulait pas y croire. La jeune femme eut toutes les peines du monde à se relever, à actionner le loquet, puis à retrouver l’air frais de l’extérieur. Elle étouffait toujours pourtant, tremblante et déboussolée.

- C’est…

Elizabeth, ça avait été une aventure. Son aventure. Un long cheminement de rédemption, de la survivante brisée qu’elle était à la cheffe de groupe déterminée qu’elle était devenue. Avec le recul, Selene réalisait qu’elle n’avait jamais aussi bien rempli son rôle que pendant et depuis sa grossesse. Ça avait été des déchirements, des larmes, des disputes, des souffrances, des sacrifices… mais sa fille était née, elle avait survécu et elle était certainement la raison pour laquelle tout le reste s’était fait. L’alliance, la rébellion, le rassemblement au fort. Et puis, Eli, elle l’aimait ; elle en était douloureusement amoureuse, même encore maintenant. Simon, c’était quelqu’un de très bien, un homme adorable quand il le montrait, avec lequel elle ne regrettait pas de passer du temps. Mais…

- C’est positif, souffla-t-elle du bout des lèvres, c’est…, elle ne trouva pas d’autres mots, alors elle leur montra le signe caractéristique sur le test.



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2205
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyJeu 2 Mai 2019 - 16:55
De l’autre côté de la porte, Andrea attendit avec patience le retour de Selene. C’était si étrange. Les bras croisés contre sa poitrine, à fixer le sol, ses pieds, sans trouver quoi dire à Ashley. A croire qu’elle patientait pour que la place se libère pour une envie pressante. Il n’en était rien. La métisse était juste partagée sur ce qu’elle voulait pour la suite, et sur ce qu’elle pouvait dire à Selene. Elle n’avait eu aucun mal à lire, dans ses yeux clairs, toute l’angoisse que cela pouvait susciter en elle. La peur évidemment, la douleur, ou le fait plus simplement de ne pas savoir comment réagir devant ça.

Elle n’avait pourtant pas beaucoup de doutes. Bien sûr qu’elle était enceinte : Selene ne pouvait pas se mettre dans des états pareils pour une fausse alerte. Cependant, lui demander de faire ce test, c’était gagner du temps pour le reste. Pour trouver les bons mots, poser les bonnes questions ensuite. Si son amie sentait que c’était ça, alors ça l’était. Elle se connaissait suffisamment pour ça. Mais une pointe de doute perça dans sa poitrine durant une bref seconde, avec l’incertitude que cet enfant serait aimé comme Effy pouvait l’être.

Parce que Selene n’était pas amoureuse de Simon. Parce qu’elle ne voyait pas en lui cette étrange relation de jeunesse qui devait la définir au moins en partie. Parce que, comme Annabelle, Selene ne s’était probablement pas vu poursuivre sa vie après Eli, et après Effy, comme si cette existence de femme s’arrêtait là. Simon avait été une autre aventure, une parenthèse peut-être, qu’elle ne reconnaissait pas avec la même tendresse. Et c’était probablement en ça que tout se compliquait pour elle. Lorsque la brune sortit de sa cachette, le bâtonnet à la main, Andrea la scruta elle au lieu de ce résultat.

Au fond, elle le savait déjà de toute façon.

Qu’est-ce que tu veux faire ? Demanda-t-elle de but en blanc à Selene. En écho à la même question qu’elle lui avait posé, deux ans plus tôt. Avec la même franchise. Et néanmoins bien plus de douceur derrière sa fermeté.

Inutile de la questionner sur qui était au courant. Comme la fois d’avant, elle était la première – avec Ashley. Et Simon suivrait dès lors qu’elle aurait pris cette décision.

Respire, Selene. Souffla-t-elle. Ne t’inquiète pas pour le reste, gère les choses comme elles arrivent : les unes après les autres. D’abord ta décision. Ensuite, tu le sais, on composera autour, ensemble.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyDim 5 Mai 2019 - 11:23
Son regard clair balayait les alentours, comme pour y chercher une solution si Selene était réllement enceinte, mais des solutions il n’y en avait pas soixante. En réalité, il n’y en avait même qu’une seule, et c’était de croiser les doigts pour que tout se passe bien. Le silence qui s’étirait entre Andrea et elle n’était pas pour arranger tout ça, pour donner à cette attente autre chose que l’air d’une condamnation ou presque. Shawna, Carmen, tout s’était bien passé pour elles, il n’y avait pas de raison que cela se passe mal pour Selene. A part peut-être que les choses ne s’étaient pas super bien déroulées la première fois ? Ash’ sortit de ses pensées lorsque la porte s’ouvrit pour lui laisser contempler le poids du monde sur les épaules de la musicienne. C’était positif, plutôt ironique finalement parce que dans le regard de Selene, ce n’était rien de positif qu’Ashley lisait.

La métisse fut la première à prendre la parole, demandant à la plus jeune ce qu’elle voulait faire. « Y’a vraiment une décision à prendre là ? » souffla-t-elle avec un air inquiet. « J’veux dire … » Qu’est-ce qu’elle voulait dire au juste ? Simplement que dans le cas présent il n’y avait que deux options, aller au bout ou arrêter. Et arrêter, ça ne serait pas le truc le plus simple du monde, ça l’était peut-être avant mais aujourd’hui, dans ce monde dans lequel elles vivaient, même Andrea devait avoir conscience des risques. Il n’y avait que deux façons de terminer une grossesse, la moins risquée ne serait pas la plus facile à mettre en place et l’autre pourrait constituer un risque pour la vie de la musicienne.

Soupirant, Ashley secoua la tête, son regard passant de la métisse à son amie d’enfance. « Comme dit Andrea, c’est ta décision. » Finalement, elle n’avait pas été la première fois, elle ne savait pas comment Selene avait réagi à cette première grossesse, elle n’avait rien partagé de cela avec elle. Tout ce qu’elle savait c’était que la brune était une bonne mère, dévouée, prête à tous les sacrifices pour sa fille. Elle savait aussi que Selene ne craignait pas de prendre les décisions les plus risquées si cela pouvait protéger le plus grand nombre, alors autant la rassurer en ce sens. Elle pouvait encore prendre une décision, pour elle, pour Simon.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7112
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones EmptyLun 13 Mai 2019 - 1:43
Ce qu’elle comptait faire ? C’était une grande question. Ils étaient équipées pour une médecine rudimentaire et autant Caroline que Lisandro faisaient des merveilles avec des méthodes de campagne. Mais un avortement comportait d’énormes risques s’il n’était pas correctement encadré. Au mieux, la musicienne pourrait « ne pas faire attention » en espérant provoquer une fausse couche, mais est-ce que ce ne serait pas cruel quelque part ? Elle avait déjà été mère une fois, alors elle n’arrivait pas à envisager cette solution mesquine, même si pour l’instant, il n’y avait rien de vivant dans ses entrailles.

- Je ne sais pas…, souffla-t-elle la gorge serrée, sans parvenir à respirer aussi sereinement que lui demandait Andrea, est-ce que j’ai le choix ?

La question était sincère. Elle avait la sensation d’être dans une impasse encore plus étroite que celle dans laquelle elle s’était retrouvée deux ans plus tôt. A l’époque, elle avait été démunie et esseulée. C’était son premier bébé, mais c’était celui d’un homme qu’elle aimait ; d’un souvenir ressuscité d’un passé quasi-oublié. Ça avait été un espoir. Aujourd’hui, cet accident survenait pile à un moment où elle retrouvait enfin un équilibre. Elle le sentait déjà : le château de cartes qu’elle avait monté allait s’effondrer.

- Je veux pas… je veux pas revivre ce que ça a été pour Elizabeth, son regard se tourna vers la régisseuse car elle saurait très bien à quoi elle faisait référence, je n’ai pas… je n’ai pas besoin de tous ceux qui se permettront de juger ou…, la jeune femme s’emportait, elle le sentait ; les mots d’Hernando n’avaient jamais complètement été digérés, et avec Eli qui…

L’émotion l’étranglait. Pourtant, l’opinion des autres lui importait souvent peu. Tant qu’il était question de l’avenir du camp en tout cas. Là, c’était tout autre chose. C’était sa vie, celle de Simon, celle d’Eli, celle de sa fille. D’avance, Selene savait que ce n’était pas tant les mots des autres qui la blesseraient mais leur incompréhension. Comme depuis toujours : elle se sentait déconnectée des personnages qui l’entouraient. Ses émotions étaient si réelles qu’elles la brûlaient de l’intérieur mais personne ne savait entrevoir la réalité de ce feu.

- Je ne sais pas quoi faire…, avoua-t-elle en prenant sa tête entre ses mains, vraiment pas…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If you're still breathing you're the lucky ones   If you're still breathing you're the lucky ones Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- If you're still breathing you're the lucky ones -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Charlott Eleanor Waldorf, pour se faire servir. Terminée.
» Les vielles pierres hantent cet endroit telles les manipulations que nous avons pu commettre hantent nos esprits. [Alex Hellblood/Lucky Blue/Raphaël Kolliam]
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» Le 16 juin... Lucky, Elsa et le bonnet rouge de Cousteau...
» You're lucky I don't kill you ♦ Niké & Elian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: