The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail    Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail  - Page 2 EmptyMer 8 Mai 2019 - 10:22
« Damn right j’sais tirer, mais c’est juste les quelques années de plus au compteur mon pote. » plaisanta-t-il, faisant référence à d’autres gens de coups. Nul doute vu que la blonde était en cloque que Nate savait aussi les tirer ceux-là de coups. Le tatoué se marra un instant, écoutant ensuite plus silencieusement les mots de Fuller. « T’en fais pas, j’suis sûr que tu te découvriras des talents de sniper pour la protéger. C’est comme ça qu’ça marche non ? Paraît qu’on déploie des trésors d’ingéniosité et autres conneries pour protéger le fruit de nos entrailles. » Avec la quantité d’entrailles qu’ils avaient pu voir depuis le début de cette merde d’ailleurs, Donnie était pas sûr que l’expression soit flatteuse pour parler de leurs gosses.

Evoquer ses erreurs, et la mort de Beatriz, lui avait fait perdre son sourire un instant, lui donnant cet air plus sérieux qu’il avait rarement. « C’mon erreur, j’la répare en lâchant plus d’une semelle ma gosse. » Il devait ça à la mexicaine qu’il avait sincèrement aimé en dépit de toutes les conneries qu’il avait fait. Appuyé contre le mur, son regard gris dans le vague, Donovan étouffa un rire amer. Ca rassurait de voir que Nate non plus comprenait pas pourquoi des nanas comme Evy ou May s’emmerdaient avec des types comme eux.

« Soit on est vraiment des types biens qui s’ignorent soit … on est de grands magiciens … baguette magique et tout l’bordel. » Il avait besoin d’en rire, parce que sinon Donovan se disait que ouais, Evelyn avait rien à faire avec lui, qu’elle finirait par s’en rendre compte. Ta mère l’a jamais réalisé, qu’elle était avec un gros connard, pourquoi Collins le verrait ? A moins qu’tu lui ouvres les yeux ? Secouant la tête pour faire taire la voix dans son crâne, Donnie reprit. « T’sais qu’pour ce rêve de niaiseux, t’ferais mieux de rester ici, des maisons avec des clôtures blanches on a qu’ça. » Oh il essaierait pas de le faire changer d’avis, le militaire laissait les gens faire leur vie, parce qu’il aimait qu’on le laisse vivre la sienne.

Soupirant en y pensant, à cette vision cheesy as hell, Donovan esquissa finalement un sourire. Parfois ça lui foutait des angoisses, parce qu’il détonait trop dans ce tableau, parfois, quand il posait son regard sur elle, quand il entendait les gazouillis inintelligibles de sa gamine, il avait envie que ça dure. T’sais que ça durera pas, tu foires tout, sciemment ou pas. Non pas cette fois, il merderait pas. « Tu m’vois moi ? En train de tondre la pelouse pendant qu’ma gosse court après un chien et qu’ma nana prépare des muffins ? P’tain … Si on m’avait dit, y’a vingt, vingt-cinq piges qu’j’en serais là aujourd’hui à quarante balais … J’suppose qu’il faut grandir à un moment … » Ça lui foutait les jetons quand même. A ce rythme-là, il allait penser retraite et pension dans moins d’un mois. Ah t’vois que ça te fait peur mon con … Tic, tac. Tic, tac. Non il la referait pas souffrir, il gâcherait pas ça. « Z’avez déjà des plans pour après ? » A part celui d’partir, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail    Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail  - Page 2 EmptyMar 14 Mai 2019 - 11:22
Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ils avaient vraiment une conversation sérieuse là ? On dirait bien mon con, ça t'en trou l'cul hein ? Un rictus se fit la malle, parce que ouais, il pouvait pas nier qu'il discutait sérieusement avec le type qui lui ressemblait sans doute le plus sur cette île à la con. Donovan le jugeait pas et ce même s'il avait eu un geste impardonnable qu'était pas de son fait. Il lui filait même son point de vue, ce que lui même avait chié et tentait de reprendre en mains à l'heure actuelle. Quant au fait qu'ils puissent être vraiment des types bien, ou alors des prestidigitateurs doués dans le domaine de l'embobinage, Fuller éclata de rire en revenant près des barreaux pour y passer les avant bras.

- Fuck this place, Reprit-il suite à ce que lui disait Phil Defer. Il allait pas rester, il en avait pas l'envie et il avait surtout pas la mentalité du coin. En revanche, il pigeait pas vraiment ce qu'un mec comme Floyd foutait encore ici, dans ce Wisteria Lane édulcoré où les gens étaient de gros faux derches incapables pour la plupart. Du moins, il pigeait pas jusqu'à l'écouter. clair'ment j'vais pas zoner longtemps dans l'coin, t'sais qu'on s'tire, j'reviendrai  pas là d'ssus parce que.... T'vois Zack, Morgan, Will, peut-être même l'autre Walker, c'ma famille, 'fin mieux qu'mes darons qui m'aimaient à coup d'fric.

Un rictus se fit la malle. Pas du genre joyeux, pas le moins du monde parce que finalement ouais là, sous médocs et en taule pour la première fois de son existence, l'ex journaliste réalisait que sa vie précédente était sans doute plus merdique encore que celle qu'il vivait actuellement. Néanmoins, il balaya ça d'un revers de main imaginaire puis sourit en croisant les prunelles claires de son pote.

- Oh ouais, j'imagine bien ta nana préparer des muffins, Il s'en mordit la lèvre, les paupières plissées comme pour transmettre l'image qui lui pétait dans le crâne à propos de la petite blonde. juste l'tablier, rien d'autre. Un nouvel éclat de rire fila. C'bien le genre à préparer des cookies j'pense, après pour l'côté sexy j'sais pas, t'es l'seul à savoir, l'seul à maîtriser son éducation. T'es vraiment un connard. Oh ouais, même abruti par les cachetons il restait égale à lui même, c'était juste plus léger, moins hard finalement, peut-être bien aussi qu'il avait pris du plomb dans la gueule, comme le sous entendait le militaire à son propos avant de lui demander s'ils avaient des plans. Nathan haussa les épaules, s'appuyant un peu plus sur ses coudes encore contre les barreaux. Pas vraiment, j'pense qu'Zack va vouloir nous éloigner un max d'chez vous, qu'on va s'poser ça et là avant d'se trouver une p'tin d'piaule de bâtard. Moue aux lèvres, il inspira avant de reprendre plus sincèrement. C'peut-être con d'quitter tout ça mais, ouais la mentalité ici c'pas nous, c'pas c'qu'on est …. J'aurai adoré y a d'ça trois piges mon gars, mais là j'sais pas, j'pense qu'c'est plus important de soutenir les gens qu'sont chers. Jamais il aurait pu voir les choses de cette manière encore quelques mois plus tôt, néanmoins c'était là, ancré en lui. Fuller mettait un peu de son égoïsme en retrait pour permettre aux autres, ceux à qui il tenait, de choisir, d'être bien, peut-être même heureux. Y a bien qu'un truc qui va m'manquer ici t'sais, C'était véridique et ça avait rien à voir avec l'eau courante ou encore l’électricité. Toi, mais va pas croire qu'j'ai un faible Don', jamais j'laisserai un mec m'ramoner l'conduit. Juste que, même si j'pige pourquoi tu restes ici, bha ouais … Ça m'fait chier d'me dire que j'te verrai sans doute plus.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail    Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail  - Page 2 EmptyLun 20 Mai 2019 - 21:28
L’explication de Fuller se tenait, s’ils se sentaient pas bien là, autant pas rester. Quelque part, Donnie lui enviait cette facilité avec laquelle ils prenaient la décision, de son côté il en était pas capable. C’était pas pour lui, lui il aurait le courage de vivre là-dehors, ça le ferait planer même de retrouver le danger, la mort à chaque coin de rue. Le frisson. Mais c’était plus juste lui, c’était Louisie, c’était Evy. Pour elles, Donovan devait mettre de côté tout ça, et pour le camp il se retrouvait souvent à organiser des missions, au lieu de les mener. Peut-être que c’était la preuve même qu’un truc tournait pas rond dans ce groupe, Donovan Carter Floyd en gratte-papier à la con. « Elle a une drôle de tronche ta famille mon gars … » Suffisait de voir les parents, Zack et Morgan, ils avaient finir névrosés avec des parents aussi souriants. Le tatoué se marra pour lui-même avant de reprendre son sérieux.

A peine, le temps d’évoquer cette vie à laquelle il avait jamais pensé ou très peu. Cette vie que l’ancien monde lui aurait sans doute pas offert mais que ce monde lui avait permis de toucher du doigt, et pas que du doigt, il s’était jamais vu dedans. « Disons qu’les ateliers cuisines prennent un autre sens avec elle. » Il en rêvait encore, jamais la préparation d’un gâteau lui avait paru intéressante, intrigante. Un paquet de trucs nettement moins douteux lui avaient jamais paru aussi intéressants aussi, Evy avait changé tout ça, elle avait fait entrer un peu de son monde à elle dans son univers à lui. Elle faisait aussi son éducation à lui, juste pas la même. Elle lui donnait la confiance qu’il avait pas quand il tentait de montrer qu’il en avait trop. Et pour ça, le militaire était obligé de rester là, de la protéger, de protéger sa fille et de se protéger lui-même.

« J’te jette pas la pierre, Renton c’était cool pour ça mais bon … » Un haussement d’épaules ponctua ses mots. Pour les deux nanas de sa vie, il ferait l’effort de supporter ce qu’il pouvait pas supporter ici. Qui irait dire que Donovan Carter Floyd savait pas faire de compromis après ça ? Réponse, personne. La suite des paroles du journaliste lui arrachèrent une moue étonnée, un haussement de sourcils et finalement un air moqueur. « P’tain Fuller, un instant j’ai cru que ton chef t’avait trop déteint d’sus, vas pas m’faire une crise identitaire, t’vais déjà être père, c’pas le moment. » En vérité, si c’était le cas il s’en contrefoutait tant qu’il venait pas lui ramoner le conduit comme il l’avait si bien dit.

Mais le brun marquait un point. Ils allaient quitter Fort Ward, ils allaient partir loin. L’alliance entre leurs deux groupes serait plus qu’un souvenir, celui d’un échec. La chute d’un empire en pleine expansion, la fin des rêves de grandeur de leurs leaders. Et s’ils étaient amenés à se recroiser, rien garantissait que le groupe de Zack subirait pas le même sort que les autres groupes qu’ils avaient rencontrés. « Ca vaut c’que ça vaut mais … c’était cool d’croiser un type aussi con qu’moi. » Les effusions de sentiments, c’était pas son truc, comme les duels d’escrime entre mâles virils, mais il allait pas mentir, Fuller lui manquerait. « Restez loin des emmerdes … r’faites pas les mêmes erreurs. » Comme s’allier à eux, suivre les idées d’un groupe qui voulait conquérir le monde. C’était pas leur mentalité, la preuve en était là.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail    Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail  - Page 2 EmptyMar 21 Mai 2019 - 10:10
Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


La tronche de sa famille ouais, vrai que c'était pas les mecs les plus avenants du monde, toujours était-il qu'il y avait trouvé ce qu'il avait pas eu, avec ceux de son sang, étant mioche. Lui qui avait passé son temps entre déconner, baiser et dépenser, se retrouvait à apprécier des gens qui semblaient ignorer le lâcher prise, mieux la trahison. Bordel, Zack l'avait même pas « renié » pour ce qu'il avait fait – malgré lui -, il l'avait même défendu, en quelques sortes, quand la flicaille Phelbsienne était venue le cueillir dans la baraque.

Les coudes encore ancrés aux barreaux, Nathan pinça les lèvres, préférant reprendre sur un sujet plus frivole comme la copine de Décalcoman. Il avait donc pas tort, mam'zelle blondinette reflétait une image de jeune prude, quasi vierge – quasi ouais en se frottant à son pote, ici présent, fallait pas imaginer qu'elle l'était encore – mais était du genre dévergondée quand le tatoué la poussait dans ses retranchements. L'image le fit marrer, cependant, et bien qu'ils aient l'habitude de déconner l'un et l'autre, ouais, Fuller venait d'être sincère et entier avec ce type. Qui l'aurait cru, hein ? Qu'un type comme lui s'attacherait à un autre gars du même genre, fait du même genre de bois dont le vernis s'écaillait au grès des jours, semaines et mois, pour ne laisser que la bestiole sans carapace et fragile qui se planquait sous une couche de conneries, de misères et autre assurance totalement feinte, depuis ses lustres ? Pas lui en tout cas. Lui pensait jamais vraiment s'attacher aux gens, en être incapable, être plus apte à se servir d'eux pour sa propre aisance et ensuite les lâcher, comme s'ils avaient jamais existé, pour son seul bien être.

- Bha, ça t'trou le cul autant qu'à moi, Reprit-il, à la suite de Phil Defer, en un rictus amusé autant qu'il était presque mélancolique. J't'aurai laissé un souvenir mon gars, un s'cond trou d'balle, note la prestation hein, t'as rien senti et... Bras ballants contre les barreaux horizontaux, l'ex journaliste agita les mimines. sans les mains ! Un éclat de rire fila dans le corridor humide et ce avant qu'il ne reprenne un peu de sérieux afin de le pointer du bout de l'index. Mon frangin c't'ait l'genre chiant, j'ai toujours pensé qu'ma mère avait du s'envoyer l'type du câble, ou le facteur t'sais... Ton daron il était pas dans l'domaine ?

Un sourire amusé étira ses lèvres qu'il termina par pincer avant d'opiner à ce que lui sortait Floyd. Ils feraient gaffe oui, plutôt deux fois qu'une. Dans toute cette communauté de cons, y avait bien que ce con là qui allait lui manquer. Certes ça suffisait pas à ce qu'il reste, parce que outre le fait de s'entendre si bien avec Donovan, il aurait sans doute des tas d'emmerdes à côtoyer des gens qui voyaient plus les choses comme eux, les American Dream, les voyaient au delà des murs d'enceinte.

- J'lui parl'rai toi …. A ma gamine. bon j'éviterai les trucs qu'un mioche a pas b'soin de savoir avant d'atteindre la puberté mais … ouais, j'lui parlerai d'toi, ça la fera marrer. Ajouta le trentenaire avant de lui tendre les doigts, pour une dernière poignée de mains de mec. Toi aussi fais gaffe, c'pas parce que vous avez « tout », ou croyez tout avoir, qu'vous êtes à l’abri.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail    Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Do not pass go, do not collect $200, go directly to jail -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Le reflet du passé [Terminé]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» SHIN BYEOL; cette cicatrice ? c'est la blessure de mon passé.
» Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: