The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -25%
Abonnement PS Plus de 12 mois
Voir le deal
44.99 €

Partagez
- Alors on regardait les bateaux -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3058
Age IRL : 29
MessageSujet: Alors on regardait les bateaux   Alors on regardait les bateaux EmptyDim 21 Avr 2019 - 11:18
- Va tout droit sur la digue, indiqua Stanley à Jaimie qui tenait la barre du zodiac qui les avait fait traverser la baie depuis l'île de Brainbridge. ça devrait être relativement dégagé et on pourra p't-être avoir une bonne vue d'ensemble. D'un regard, il chercha l'approbation de Donovan.

Dans cette expédition, les deux hommes étaient en charge de la sécurité. Avec eux, un marin / pêcheur, qui les avait guidés vers cette marina au sud de Magnolia, ainsi qu'un mec plus scientifique – Stan n'avait pas bien compris s'il était réellement architecte ou ingénieur – qui se chargerait de prendre des mesures et de retenir quelques idées. C'était que la possibilité de développer leur petit embarcadère d'où ils mettaient à l'eau leurs quelques bateaux était en pleine réflexion.

Le garçon acquiesça et le pneumatique s'approcha des cailloux massifs, disposés dans l'eau pour protéger le port qui se trouvait derrière. Si la mer était relativement calme par cette clémente journée d'avril, le clapot obligea Jaimie à faire une manœuvre, avant que l'un d'eux puisse se hisser en dehors de l'embarcation. Donnie fut ainsi le premier à mettre pied à terre, une corde à la main. Hélas, il n'y avait guère d'emplacement ici pour la bloquer et ils comprirent rapidement que cette escale ne pourrait être que temporaire.

- Restez là, indiqua Stan aux deux civils, alors qu'il rejoignait son collègue militaire et que leur quatrième homme assurait le zodiac. On avise rapidement !

En sautant sur les cailloux, le jeune homme rejoignit ainsi Donovan en haut de cette fameuse digue. Détachée du reste de la marina, elle était nue de tout étranger et présentait un observatoire sécurisé. A l'intérieur du port, une plateforme permettait d'ailleurs son accès dans de bien meilleures conditions que celles qu'ils venaient d'emprunter. Par quelques grands gestes, Stanley indiqua alors à Jaimie qu'il pouvait contourner la digue pour venir s'amarrer à l'abri des assauts de la mer de l'autre côté. Pour ensuite les rejoindre. Les deux hommes s’exécutèrent ainsi et le garçon reporta son attention sur le spectacle qui s'offrait à eux.

- T'en penses quoi ? Demanda-t-il alors à son acolyte du jour. Devant eux, une dizaine de pontons s'alignait tout droit. Et plus d'une centaine de bateaux, principalement de plaisance, des petits hors-bords, des voiliers, quelques yachts, abandonnés ici depuis trois longues années. Ils étaient pour la plupart recouvert d'algues et de mousses. Certains avaient même partiellement coulé et de nombreux mats étaient brisés, pourtant la brise apportait toujours ce claquement distinctif des cordes contre le métal.


Alors on regardait les bateaux 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Alors on regardait les bateaux   Alors on regardait les bateaux EmptyLun 22 Avr 2019 - 10:36
En avril, ne te découvre pas d’un fil. Atchoum ! Et Donovan avait pas écouté le dicton, parce qu’il était déjà personne à part ses supérieurs alors il était pas prêt d’écouter des putains de dictons de ses couilles. Enfin il aurait dû sans doute, parce que là il sentait la fraicheur lui chatouillait l’épiderme, les sinus, et la clope qu’il tenait calée entre ses lèvres arrangeait sans doute rien à son cas. D’un signe de la tête, le tatoué acquiesça à la suggestion de Maverick. Leur petit groupe œuvrait pour un truc plus grand que juste une sortie sur un zodiac qui chahutait pas mal, quelque chose pour le groupe, pour tout le groupe, quelque chose qui leur ouvrirait de nouveaux horizons, bla, bla, bla, bla. Il avait arrêté d’écouter au moment où on lui avait donné l’objectif de la sortie, déjà à réfléchir au comment plutôt qu’au pourquoi.

A l’approche de la digue, Donnie se leva et fut le premier à poser pied à terre. Son regard balaya les environs, c’était plutôt classe, ça devait être pas mal friqué à l’époque. Le genre d’endroits où il imaginait des vieux trainer des blondes plutôt avantagées par la nature sur des yacht ou des trucs du genre, c’était ça ou les soirées alcools et drogues. Quoiqu’à regarder certains rafiots, c’était peut-être plus l’amicale des pêcheurs de l’état du Washington qui se retrouvait là. « Qu’si on trouve de quoi ramener ici, on pourra s’inquiéter des activités de nos nanas à la maison … » Parce que clairement, à part de la mousse et des étoiles de mer, le tatoué voyait pas c’qu’ils pourraient ramener de là.

« On fait un état des lieux rapide des bateaux qui sont encore en état de traverser le lac. Et on essaie de repérer le matos qu’on peut récupérer ici, de quoi amarrer le bordel ça serait pas mal. On verra si les gusses qui s’y connaissent ont plus d’idées. Et on reste sur nos gardes, j’pense pas que tous ces trucs soient vides. » Ca paraissait même logique qu’ils le soient pas, quand les morts avaient commencé à marcher sur terre, se barrer sur l’eau c’était une solution comme une autre pour pas finir en kebab. D’un signe de la tête, Donovan indiqua les deux autres membres de leur groupe qui avaient trouvé un endroit où amarrer le zodiac, fallait les rejoindre et faire ce pourquoi ils étaient là ; sauver leurs miches de toute menace morte ou vivante.

Vérifiant rapidement ses armes, Floyd avança dans la direction des deux autres survivants. « Parlant de nos nanas à la maison, comment va Casey ? » C’était calme, il pouvait bien tenter de faire la conversation, un peu au moins, par politesse. Et parce qu’en dépit de toutes les merdes, Stan avait été son pote à une époque.
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3058
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alors on regardait les bateaux   Alors on regardait les bateaux EmptyDim 5 Mai 2019 - 6:54
Alors que le garçon observait l'étendue des bateaux amarrés face à lui, il glissa la main dans une poche pour en extraire un chewing-gum qu'il fourra dans sa bouche. Il était vrai que niveau matériel, ils n'auraient probablement pas grand chose à ramener à la maison. Car en plus de l'aménagement d'un petit port digne de ce nom, leur ambition était aussi d'étoffer leur flotte. Avec des rafiots de pêche pour alimenter davantage de monde en protéines animales, mais aussi pour leur défense... Puisque le contrôle des terres était si pénible, ils pouvaient aisément devenir maitres des mers ! Mais ces embarcations de plaisance ne correspondaient pas vraiment au profil... Enfin cette sortie faisait surtout office de reconnaissance...

- Ouais, tu crois que ces morceaux de pontons peuvent se détacher d'la berge ? Un peu comme un meuble en kit, pour être montés ailleurs ? Ce s'rait l'top. Certes il leur resterait à bosser sur la digue de protection, comme à l'image de celle sur laquelle ils se tenaient, mais ce serait déjà une belle avancée. Stan n'était pas un spécialiste maritime, mais ça lui semblait plausible. Leurs deux compères qui accostaient au même moment un peu plus loin en contrebas le sauraient certainement ! Stanley emboita le pas à son accolyte pour rejoindre les deux autres. Ils devaient sautiller de grosse pierre en grosse pierre pour avancer, mais la progression était facile. Elle est plus fatiguée que d'habitude, j'trouve qu'elle mange pas assez, mais dans l'ensemble, ça va. Tout ça est quand même cool.

Casey n'avait jamais eu un gros gabarit et les nausées de début de grossesse, comme souvent, ne lui avaient pas vraiment ouvert l'appétit ! Alors au lieu de grossir, la blonde s'était encore affinée. Mais depuis de courtes semaines, il semblait au couple qu'on devinait un arrondi naissant dessiner sa silhouette d'ordinaire si fine. Ça ne sautait pourtant pas aux yeux de tout le monde et si la rumeur de sa grossesse avait circulé, tout le monde n'était pas encore au courant. Donovan l'était toutefois. Comme Arizona et les « collègues » officiels de Stanley. Il fit un sourire. Oui il en était content.

- Et toi, avec ta petite, ça s'passe toujours bien ? Tu t'es finalement fait au rôle ? La question de la paternité ne s'était pas faite en douceur pour le joueur de poker. C'était même le moins qu'on pouvait dire et son compagnon l'avait plusieurs fois jugé - dans son dos principalement avouons-le – pour ça. Mais par la force des choses, le militaire s'était bien vu obligé d'assumer son rôle de père.

A mi-chemin, Jaimie et « l'ingénieur » les retrouvèrent, toujours un peu en hauteur sur la digue. C'était le moment de donner les directives et d'établir un plan précis de leur objectif.

- Si ça vous va, je vais rester là, affirma le quatrième homme. Il plissait les yeux en regardant autour de lui. Je vais faire un croquis rapide du port, on pourra s'en inspirer et évaluer les mesures. Stan le regarda, peut-être était-il finalement géomètre ? Ici, il ne serait du moins par perturbé par d'éventuelles menaces de rôdeurs. Le jeune homme acquiesça. Un de moins sur lequel veillé, c'était aussi bon à prendre pour eux.


Alors on regardait les bateaux 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Alors on regardait les bateaux   Alors on regardait les bateaux EmptyMer 8 Mai 2019 - 4:40
Le tatoué observa les morceaux de pontons dont parlait Stan, haussant les épaules. Il avait pas la moindre idée sur ce qu’ils pourraient faire ou pas, il s’y connaissait pas du tout en bateau ou en port. « Même si ça se démonte … on va galérer un max à ramener tout ça à … bon port. » Un sourire fier étira ses lèvres où il recalait sa clope pour une dernière bouffée de nicotine, dernière avant qu’il récupère la tige presque entièrement consumée pour la jeter dans la flotte à ses pieds. Sautillant de pierre en pierre, comme des cabris en treillis, pour rejoindre les deux autres membres de l’expédition, Donovan se décida à parler. Pas raconter de la merde, non, pas parler de la mission.

En réalité, le tatoué était plus décidé à prendre des nouvelles d’un type qu’il avait considéré comme un pote, un ami, un frère d’armes même parce qu’ils avaient vu la merde ensemble depuis que ce monde s’était méchamment pris les pieds dans le tapis. La blonde était donc fatiguée, Donovan afficha une moue compréhensive, c’était normal. Enfin, il allait devoir supposer que c’était normal parce que comme un gros connard qu’il était, le militaire avait pas été super présent durant les premiers temps de la grossesse. Il avait fait de son mieux après, puis il avait encore fait de son pire. Mais depuis … « Ouais … Elle est cool. » répondit-il à Stan avec ce sourire abruti qu’il avait dès qu’il était question de Louisie. « Elle pionce maintenant, donc c’est plus pratique pour vivre, s’tu vois ce que je veux dire. Mais mec … bon j’suis sans doute pas le meilleure exemple, et tu peux rayer le sans doute, j’le suis pas mais … c’est énorme en fait. » La mission la plus dure de sa vie, c’était flippant, plus qu’une marée de morts, mais ça valait le coup. Il avait fallu un bon paquet de bordel pour qu’il le réalise, maintenant Louisie avait plus que lui et cette responsabilité était aussi flippante que grisante.

Ils retrouvèrent finalement leur collègue et l’ingénieur en bateau ou en ponton, qui voulait visiblement rester là. Stan acquiesça, c’était pas un mauvais plan, au moins ici ils auraient pas besoin de sécuriser ses miches. « On pourrait faire un tour des rafiots là, voir si certains peuvent encore être déplacés, et on peut peut-être pousser jusqu’au bâtiment là-bas. » De son index il indiqua la cabane dont il ignorait le nom mais qu’avait sans doute un nom particulier comme tout dans cet endroit. Là-dedans il y aurait peut-être des plans maritimes, des trucs utiles pour des bateaux. Bref, tant qu’à être là, ils pouvaient y faire un tour.

Avançant de nouveau vers le ponton le plus proche, séparé de la digue par quelques centimètres, maximum un mètre, Donovan haussa les épaules en regardant Stanley. « Si j’finis le cul à la flotte, tu pourras te foutre de moi. » Par chance, le tatoué parvint à enjamber sans encombre la distance, attendant d’être rejoint par son collègue. « Casey t’fait pas le coup des envies à la con ? » demanda-t-il, toujours en tentant de faire la conversation sur un ton plus détendu.
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3058
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alors on regardait les bateaux   Alors on regardait les bateaux EmptyDim 23 Juin 2019 - 10:31
- Peut-être qu'on pourra simplement les remorquer avec le zodiac ? Après tout, ça flotte, et c'est p't-être pas si lourd... Le jeune homme avait plissé les yeux, tout en s'imaginant déjà démonter le bousin et l'arnacher avec quelques cordes derrière leur bateau à moteur.

Enfin ils verraient ça plus tard. Pour le moment, Stanley afficha un mince sourire sur le jeu de mot de son collègue et rejoignit les autres en l'écoutant évoquer à quel point la paternité était quelque chose de grand. Il ne put alors s'empêcher de lui jeter un coup d'oeil en coin, tout en mâchonnant son chewing-gum. Combien de temps cela faisait-il qu'ils n'avaient pas causé tous les deux ? Il réalisa qu'il avait du en manquer des choses dans la vie de son ancien copain. Tout ce qu'il avait observé de loin, sans s'intéresser ou en médisant parfois. Il ne connaissait plus Donovan. Parce qu'ils ne s'étaient pas confié l'un à l'autre depuis plus d'un an maintenant... et parce qu'ils avaient également changé. L'un comme l'autre. Plus mûrs, tous les deux. Peut-être que le plus jeune était enfin enclin à l'accepter. Il se contenta de pincer les lèvres.

Ils convinrent alors de laisser l'un des leurs ici, et Jaimie les suivit pour rejoindre un premier ponton. Pour ce qui était de juger l'état des rafiots encore à quai, il serait clairement indispensable. Les deux autres larrons n'avaient aucune aptitude en la matière.

- Tu peux l'dire, t'aurais l'air franchement ridicule ! Rétorqua Stan en se moquant à son accolyte d'antan, avant de le suivre dans un petit saut de biche des plus élégants. Non pas trop, dit-il admettre. ça vient p't-être plus tard? Il n'était clairement pas expert en grossesse. Pas encore du moins, car il comptait bien s'y intéresser et allait réussir à mettre la main sur un exemple de l'international bouquin « j'attends un enfant » qui allait révolutionner sa vision de la reproduction, dont il n'avait gardé que des souvenirs sommaires depuis le lycée : rapport non protégé, attention, polichinelle dans le tiroir !
- Prie pour que ça ne vienne jamais, lui souhaita le pêcheur, qui ne pouvait maintenant qu'écouter leur conversation.
- Mais j'trouve ça assez excitant tu vois. Bon si on fait l'impasse sur ce genre de choses... ajouta-t-il après être monté sur un premier bateau, où un macchabée déclara sa présence en tapant contre la vitre de la cabine encore scellée. Il laissa une trainée de chair et de sang sur cette dernière. Mais les deux soldats ne s'en formalisaient pas. On œuvre pour un avenir meilleur, mais tu vois, j'ai l'impression qu'ça prend encore plus son sens depuis quelques mois ! Affirma-t-il ensuite, tout en demandant à Jaimie si il voulait pousser l'investigation du bateau en question un peu plus loin. L'instant suivant, avec l'aide de Donnie, ils faisaient sauter le vitre pour liquider le rôdeur qui s'y était coincé. J'imagine pas des masses Evelyn en belle-maman, elle s'en sort comment ? Continua le garçon, indifférent devant le corps inerte du mort.
- Comment vous pouvez discuter facilement en faisant ce genre de choses ? Ne put s'empêcher de déclarer Jaimie dans leur dos.

Stanley haussa les épaules. C'était simple, ils étaient dans la routine. Du moins la leur. Et ce bateau, comme ce quai, ne laissaient pas entrevoir un danger abominable. Alors ils savaient qu'exceptionnellement ils pouvaient se le permettre.


Alors on regardait les bateaux 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Alors on regardait les bateaux   Alors on regardait les bateaux Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Alors on regardait les bateaux -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: