The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Worst in me -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan R. Cole
Modératrice
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9161
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyJeu 18 Avr 2019 - 23:55
Elle était là, silencieuse, serrant la main de Will comme elle ne l'avait jamais serré auparavant. Elle était dans la crainte de e faire envoyer bouler loin. Morgan laisser s'effondrer ses barrières infranchissable. Elle se dévoilait, montrait qui elle l'était sous cette armure en béton armé. Will avait visé juste, sa pire faiblesse, il l'avait ébranlé complètement, puis il y avait eu aussi ses souvenirs de conversation avec Roza, ce lien étrange, fraternel avec Nathan se mettant doucement en place. Mais là, elle se découvrait totalement face au blond. Elle lui faisait découvrir la Morgan sous toute cette colère, sous toute cette rage, cette violence. Et elle comprenait, l'aîné aussi était blessé à vif par sa faute et elle allait devoir tout lui dire pour qu'il puisse la pardonner, même un petit peu. Si elle avait été soulagée de savoir qu'il suivait, elle n'était pas moins rassurée. Morgan devait gérer ses conneries, essayer de les réparer du mieux possible.

Déglutissant difficilement, elle entendait la voix de l'angoisse s’immiscer en dan on crâne, sentait les griffes de la culpabilité l'écorcher de plus en plus. La rousse n'avait jamais eu de difficulté à s'auto-détruire depuis le début de cette fin du monde. Elle excellait là dedans. Elle foirait tout sur son passage et ramait après pour réparer chaque petites choses détruites sur son passage. C'était une furie, ils n'avaient pas tort. Mais elle était aussi une femme abîmée par la survie, les coups difficiles de la vie et ça, elle le cachait le plus possible.
Fermant les yeux pour ne plus avoir à affronter son regard clair, elle inspira de nouveau. Ca coinçait, mais elle ne pouvait se permettre de laisser place à la peur plus encore.

Il fallait que Will parle. Maintenant. Mais elle n'entendait que le bruit sourd de son coeur. Elle ne fit pas vraiment attention à ses mots soufflés, et Morgan grimpa d'un cran en matière de stress. Elle pinça ses lèvres puis perçut sa voix, un peu plus fort et ouvrit les yeux pour fixer le sol. Honteuse d'être aussi faible en réalité. Elle s'était forgée avec le temps, avec September aussi. Elle l'avait abandonné quand elle en avait eu l'occasion. La militaire devait la penser morte et inversement.
Will lui disait que ce devait être douloureux, ça l'était elle n'allait pas le nier. Morgan essayait tant bien que mal de cacher cette douleur et là elle dévoilait l'état du désastre. Il comprenait mais n'acceptait pas, c'était aussi blessant à entendre. Mais elle si elle devait en passer par là pour lui dire combien il comptait pour elle, alors elle le ferait. Sans hésitation.

Puis vint une nouvelle question sur Zack, si ç'avait été aussi simple, elle le lui aurait dit, mais elle n'avait pas terminé son récit, elle rassemblait tous ses souvenirs, pour tout lui dire. Will finirait peut-être par accepter. Déglutissant elle tourna son visage dans sa direction. En effet elle lui avait demandé son allégeance par provocation, et oui, Will était toujours là, toujours prêt à lui tendre la main pour l'aider et elle... Elle avait bafoué tout ça. Il pouvait la détester, elle comprendrait. S'humectant les lèvres Morgan inspira une grande bouffée d'air, chargé en tension ou cette autre chose pesante dans l’atmosphère de cette chambre.

"Zack n'est revenu dans ma vie qu'un an plus tard. J'ai vadrouillé seule, comme beaucoup. Puis j'suiss tombée sur une militaire, elle m'a appris à survivre, à puiser dans ma colère, ma violence. M'a appris pendant un an à me battre et à manier une arme. J'ai été malade un hiver, alors pour pas la foutre en danger je suis partie, dans une communauté. J'y ai passé du temps avant de prendre le large en douce...."

Etrangement elle se revoyait sur les routes à traîner une tronçonneuse et une poule dans un sac. Elle desserra un peu ses doigts autour de la main de Will, pour lui éviter de lui laisser des marques.

"Je me suis battue avec Zack en réalité, il m'a menacé, faillit me tuer, mais en dévoilant son visage j'ai cru mourir. Pour moi il était mort, j'avais plus espoir de revoir qui que ce soit. Ca a pas été simple au début, je l'ai fait tourner en bourrique. Puis j'ai eu un déclic, on a discuté, comme on le fait là et je me suis aperçue qu'il n'y avait qu'en lui que je pouvais faire confiance, il ne me trahirait pas, ne me ferait pas de mal. Et à partir de là, je l'ai laissé prendre toute la place que je pouvais lui offrir, sans penser aux autres.... Et... Et aujourd'hui je m'en veux, parce que je mets sans arrêt en doute le paroles de ceux m'approchant. Et pourtant... Tu m'as montré que je pouvais avoir confiance en toi, et la peur d'être trahie était toujours là, je t'ai pas laissé de place par peur, peur de moi aussi..."

Morgan avait peur de ce qu'elle pouvait lui faire et elle l'avait fait tout de même. Elle l'avait fait la détester.

"Je suis désolée Will, c'est ma faute, j'avais peur de te faire du mal et je t'ai blessé ouvertement à plusieurs reprises... Alors... Alors si tu veux pas de moi, enfin.. Si tu veux pas que je reste je comprendrais parfaitement."

Ca l'écorchait de l'intérieur de prononcer tels mots, mais Will avait le choix, elle avait dit les choses, elle s'excusait et il serait le seul à décider de ce qui serait le mieux pour lui, même si Morgan serait dans son ombre à ne pas pouvoir le lâcher, à vouloir le voir aller mieux. Et tant pis si cela se faisait sans elle, elle endurerait les choses. Doucement elle voulu se lever et une fois debout soupira avant de se tourner pour lui faire face et ramasser la flasque non loin pour la déposer sur la commode. Elle ne boirait plus, ça lui avait servi de leçon.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1080
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyDim 21 Avr 2019 - 9:20
Alors même pour le seul et unique Zack, ça n’avait pas été une partie de plaisir pour réinstaurer cette confiance avec la rousse ? Will peinait à y croire, ou plutôt s’il y croyait, il avait du mal à se l’imaginer. Pourtant, il connaissait cette part-là de Morgan, celle qui ne se laissait pas approcher, celle qui agissait à sa guise pour son propre bien. Pourtant l’aîné avait réussi à retrouver cette place près d’elle, pour elle, et c’était le seul à y être parvenu, parce que c’était le seul qu’elle avait bien voulu laisser approcher. Son regard clair se posa sur le sol, parce qu’il avait beau comprendre, Will ne savait pas comment les choses pourraient s’arranger, comment il pourrait être sûr que rien ne déraperait jamais plus. La rousse n’avait pas été aveugle à sa présence, à ce qu’il avait fait pour elle, mais ça n’avait pas été suffisant pour qu’elle lui fasse réellement confiance, et dans le fond c’était ce qui lui faisait le plus mal. Ca et cette pointe de jalousie dès que son esprit se repassait cette scène-là.

La question était là, que voulait-il ? Qu’attendait le californien de toute cette discussion, qu’attendait-il d’elle, et qu’espérait-il d’eux ? Lorsqu’elle se releva, Will releva la tête vers elle, suivant ses gestes. Morgan ne savait pas non plus finalement, elle ne savait pas qui il était réellement, elle ne savait pas pourquoi il errait seul avant de la rencontrer, elle ne savait pas pourquoi ce rejet lui était si douloureux. « J’veux pas qu’tu partes. » souffla-t-il en gardant son regard posé sur elle. « Il y a déjà trop de gens qui sont partis, alors … restes. » Dès sa naissance les gens avaient commencé à le quitter, c’était le cas de cet autre qui aurait dû porter son visage, une moitié de sa conscience, de son être. C’était le cas de ses parents, sans doute, c’était le cas de Leah. Toute sa vie d’avant avait disparu, les vérités et les mensonges, et tout ce qui subsistait encore c’était cette frêle relation qu’il avait tissé avec la rousse.

Dans un soupir, le blond se releva à son tour, son regard fuyant un instant vers la bouteille, vers les comprimés étalés au sol. Est-ce qu’il avait vraiment besoin de tout ça, après tant d’années à s’en passer par la force des choses ? Relevant ses yeux clairs vers Morgan, Will réalisa que non, il n’avait pas besoin de chercher les réponses dans de quelconques paradis artificiels. C’était devenu autre chose, ce qu’on lui avait soufflé craindre à l’époque de son overdose, là-dedans, il espérait fuir. Disparaître à son tour pour ne plus avoir mal. « J’étais pas … comme tous ces junkies qu’on trouvait sans doute dans tous les hôpitaux, toutes les cures, j’étais … je contrôlais, j’avais une vie, une vraie vie. Et elle est partie en fumée, comme pour tout le monde. »

Ça lui coûtait d’évoquer ça, de reconnaître celui qu’il était. « J’vaux pas mieux que toi ni que personne en fait, j’suis angoissé, c’est pas juste cet endroit, je l’ai toujours été. J’ai peur d’y passer chaque jour maintenant, j’ai peur d’perdre tout ce que j’ai pu retrouver. » Will passa nerveusement sa main derrière sa nuque, avant d’inspirer et de se rapprocher de la rousse. Il marchait sur des œufs, et en même temps il avait davantage confiance, elle ne tenterait pas de l’éborgner, et elle ne le repousserait pas. Glissant sa main à sa nuque, le blond reprit. « Tout ce que j’ai maintenant, j’te le dois à toi, tu m’as sauvé la vie, et j’ai pas envie qu’t’en sortes même si … t’es compliquée. Je sais pas tout pardonner d’un claquement de doigts, mais merci de m’avoir parlé, ça ira mieux. Ça ira. » Il lui pardonnerait, il effacerait de son esprit les méchancetés qu’elle avait pu lui dire, le mal qu’elle avait pu lui faire. « J’suis désolé aussi, pour c’que j’ai pu dire. » Parce que lui non plus n’avait pas été tendre, pour se protéger. Il ne restait qu’une chose qu’il voulait effacer, gommer de son esprit le plus vite possible, parce que ça lui transperçait le cœur dès qu’il y pensait sans vouloir comprendre pourquoi. Son regard rivé sur chaque trait de son visage, Will se rapprocha encore un peu, un peu plus, jusqu’à venir poser ses lèvres sur celles de la rousse. Juste ça. Pour effacer ce qui lui faisait mal dès lorsqu’il y pensait.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9161
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyDim 21 Avr 2019 - 10:51
Elle avait craché le morceau et là encore elle se sentait angoissée de sa réponse, et d'un côté elle comprendrait. Peu de gens appréciaient sa façon d'être, on pouvait facilement les compter sur les doigts d'une seule main au final. C'était peu, mais parfois il valait mieux avoir un petit nombre, et d'avoir leur confiance, plutôt qu'un chiffre énorme et ne pas pouvoir compter sur eux. Le choix était vite vu pour la rousse. Pourtant elle espérait encore avoir Will sur les doigts de sa main. Morgan ne savait pas pourquoi, mais il comptait à ses yeux, elle l'appréciait réellement malgré toutes les saloperies dites à son égard.
Au son faible de sa voix elle tourna on regard fauve sur lui. Il ne voulait pas qu'elle parte ? Vraiment ? C'était vrai ? Son coeur s'en serra et manqua par la même occasion un battement. Jamais elle n'avait ressenti ça, ou du moins de cette façon là. C'était étrange et elle avait alors la crainte de se faire tout de même poignarder dans le dos. Elle déglutit et l'observait encore toujours, ne se détachant pas de ses iris clair. Pourquoi diable, Will lui faisait ressentir tout ça ? L'envie d'enfin tout lui dire, pour se faire pardonner, mais la peur se mêlant pour qu'il ne révèle rien à d'autres et encore cette touche d'elle lui murmurant "fais lui confiance". Oui elle lui ferait confiance même si un jour il la repoussait. En attendant elle restait là, debout, le regard vissé dans le sien.

Le voyant se lever, elle suivit des yeux son mouvements, ses gestes, puis ses mots vinrent résonner dans ses écoutilles. Il contrôlait ? A quel point ? C'était quoi sa vie avant tout ça ? Sûrement bien différente de la sienne dans le milieu de la nuit. Il était clerc de notaire alors ce devait être le genre de vie bien rangée malgré une addiction aux drogues. Se taisant toujours elle le laisser parler, s'approcher d'elle, sans reculer. Ca ne servait à rien, et elle n'avait pas envie de reculer,n'avait pas envie de le fuir pour une fois. Sa curiosité était piquée sans qu'elle n'ait eu à l'interroger ou à lui dire aussi : je veux te comprendre. Inspirant et sentant son sang battre la mesure au niveau de ses temps elle se pinça l'intérieur des joues en sentant sa main large se presser sur sa nuque. Il était angoissé, elle aussi, il faisait la paire comme ça, c'était presque pathétique, deux angoissés incapable de communiquer convenablement. Un comble.

"On va partir d'ici, et tu le sais... On est tous mal dans ce camp."

C'était bateau, mais c'était aussi et surtout une réalité. A la suite de ses mots, elle fronça les sourcil se retenant pour ne pas lui dire avec "colère", qu'à ses yeux si, il valait mieux qu'elle. Il n'avait peut-être pas tué beaucoup de gens, elle n'en savait rien, il n'avait sûrement pas abattue d'enfant, elle si. N'avait pas torturer autrui, elle si. Et sur ces points là, Will valait bien mieux qu'elle. Il était bien plus humain qu'elle, Morgan en était sûre, et pourtant ses dires la touchèrent étrangement. Ouais elle était compliquée, il avait raison, même elle se trouvait complexe par moment alors pour un regard extérieur, ça devait un véritable rubik's cube niveau un million. Inspirant difficilement elle se pinça les lèvres et n'avait pas envie de le fuir. Elle lui avait sauvé la vie parce qu'il était important aussi, que sa vie avait son importance, et puis que malgré tout, elle l'appréciait. Bien sûr elle n'état pas pardonnable sur bien des tableaux, elle comprenait parfaitement et étrangement elle ne lui en voulait pas. C'était normal de ne pas la pardonner. Et lui s'excuser, pourquoi ? C'était un juste retour des choses pour la trentenaire. Elle avait été blessante, il l'avait été en retour, quoi de plus normal, et ouvrant la bouche pour répondre, elle n'en fit rien en le voyant approcher de son visage. Merde il se passait quoi ?
Hein ? Maintenant ? Le coeur en alerte, et le cerveau submergé de questions, sa respiration se fit plus courte, Morgan ne bougeait pas et sentit un long frisson parcourir son échine lorsque les lèvres du blond se posèrent sur les siennes. Ne captant pas vraiment dans un premier instant, elle cessait alors de penser et montait une main sur sa nuque et se hissait sur la pointe des pieds lentement, tout en douceur. C'était différent, totalement différent d'avec Nathan. Là elle était en pleine conscience, savait exactement ce qu'elle faisait, du moins à peu de chose près. Morgan se laissait alors porter par la douceur soudaine de l'aîné, et laissait parler enfin son ressenti vis-à-vis de lui, même en ne sachant pas poser le doigt sur ce point essentiel pour tout comprendre. Puis, lentement elle se recula et ouvrit le yeux pour le regarder et lui offrir un instant rare, un sourire. Un véritable sourire, timide certes, mais les commissures de ses lèvres se relevaient pour en dessiner un. Un sourire timide et tendre. Pas même une once de violence ou de colère dans son regard. Et même en cet instant elle ne voulait rien dire de plus. Juste le regarder en silence et le pardonner.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1080
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyLun 22 Avr 2019 - 14:38
Ils allaient tous quitter cet endroit, ils allaient reconstruire ailleurs ce qu’ils avaient perdu. C’était l’idée, et Zack avait été clair, les différends qui les opposaient devaient être réglés. Morgan était là alors en ce qui les concernait, Will espérait qu’ils règleraient leurs problèmes. Ces mélanges de non-dits, de demi-vérités, tout ce qu’ils avaient cru comprendre l’un de l’autre, tout ce qu’ils n’avaient pas encore compris. Qu’ils étaient tous les deux des êtres usés par la vie, pour diverses raisons, usés et complexes. Mais la complexité n’était qu’un obstacle qui se surmontait, juste un truc qui rendait la résolution d’un problème plus longue, mais pas impossible. Rien n’était impossible entre eux, à condition d’être patient, de parler, ce qu’ils n’avaient pas fait jusqu’ici. Jusqu’à cet instant. Jusqu’à ces mots.

Will se sentait également soulagé de lui avoir dit finalement, de lui avoir confié celui qu’il était et qu’il avait toujours été. Un pauvre type, qui ne valait pas mieux qu’elle, parce que la valeur ne se déterminait pas aux nombres de morts ou de vivants qu’ils avaient pu tuer, au nombre de personnes qu’ils avaient pu blesser par leurs mots ou leurs actes. C’était simplement les personnes qu’ils étaient, il n’y avait que cela qui comptait. Le californien avait hésité, parce qu’il ne savait pas si ces personnes qu’ils étaient pouvaient faire face à ça, mais il en avait eu besoin et lorsque ses lèvres s’étaient posées sur celles de la rousse, il s’était senti mieux.

L’angoisse était encore là, une fraction de seconde, un peu plus, celle de se faire repousser, celle de subir encore tous les mécanismes de défense dont Morgan s’était parée avec le temps. Sa main à sa nuque, ce baiser qui s’étira, le silence comblé par les pulsations de son cœur à ses tempes. Rien n’avait explosé, le monde ne s’était pas arrêté de tourner, ou alors juste pour eux. Est-ce que juste là ils s’étaient finalement compris ? Son regard clair resta posé sur elle lorsque Morgan se recula, un sourire se dessina sur ses traits en voyant le sien. Elle souriait, elle lui souriait à lui, et si ce n’était pas la première fois qu’il la voyait sourire, c’était la première fois qu’il voyait ce sourire. C’était ce genre de sourire qui pouvait faire oublier que derrière des traits en apparence détendus, il y avait un océan agité, une tempête qui faisait rage. Will le savait, si la rousse souriait et semblait apaisée, il savait combien cela devait lui coûter, cette discussion, cette proximité nouvelle.

Sa main glissa de sa nuque à sa joue, du pouce il caressa l’esquisse de son sourire. « J’aurais suivi quoiqu’il arrive … pour toi. » Que leurs problèmes soient réglés ou non, Will aurait suivi, il ne l’aurait pas lâchée, comme il le lui avait promis. « Tu me laisseras t’aider maintenant ? » ajouta-t-il alors, fronçant légèrement les sourcils sans se défaire de son sourire. L’aider à chaque fois qu’elle en aurait besoin, le laisser lui faire confiance, le laisser être parmi ceux qui comptaient, ceux qui savaient. Parce que si Morgan acceptait de lui laisser cette place, alors peut-être qu’il n’aurait pas besoin de plus, pas besoin d’autre chose, peut-être que cela suffirait à effacer le mal, les angoisses. La ramenant à nouveau contre lui, le blond vint enfouir son nez dans ses mèches rousses, inspirant longuement alors qu’il sentait son cœur battre vite, sa main le long de son corps trembler. « Tu me laisseras avoir besoin de toi ? » souffla-t-il, presque douloureusement.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9161
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyLun 22 Avr 2019 - 22:22
Cette sensation étrange qu'il faisait naître dans le creux de son ventre, elle n'était clairement pas habituée à cela, et Morgan souriait, souriait comme si elle était apaisée, comme si les lèvres de Will, ou bien son simple contact lui offrait ce soulagement. Morgan ne l'avait pas voulu avant aujourd'hui, elle avait toujours refusé en bloc toutes marques réellement affectives venant de lui avant aujourd'hui. Et là, en le voyant exprimer à son tour un réel sourire, loin d'être factice, son coeur frappait fort son thorax. Elle avait envie de revenir reposer ses lèvres sur les siennes, juste pour bien comprendre, que non, elle ne rêvait pas, comprendre et imprimer la sensation de se lèvres sur les siennes. Mais non, contre toutes apparence, elle restait toujours sur la réserve.

Il ne la lâchait des yeux alors elle faisait de même, comme pour rester figer dans cette instant précieux. Dans cette parenthèse particulière et tendre. Si on lui avait dit qu'un jour, après la déception de Rafael, elle en viendrait à apprécier un homme n'étant d'apparence pas son genre, elle n'y aurait pas cru. Et pourtant, en le sondant sans observation négative, elle trouvait que Will avait elle ne savait quoi charmant. Mais aux mots prononcés elle sourit un peu plus tout en se pinçant une nouvelle foi le lèvres. Il allait suivre, elle le savait, mais pour elle, c'était étonnant. La veille ça lui aurait paru impossible.

"Pour moi !? On dirait une déclaration !"

Elle eut envie de rire, mais n'en fit rien, continuant de le regarder sans perdre son léger sourire, sans paniquer bizarrement. Morgan laissait enfouie bien au fond son signal d'alerte, celui lui hurlant de partir, de fuir, de prendre peur, de juste aller angoisser dans son coin en se demandant pourquoi. En se questionnant sur leur devenir, se demandant s'il y en avait au moins. A  quoi ce simple baiser aller les mener ? Est-ce qu'elle devait lui dire que ça ne se reproduirait plus au risque d'à nouveau tout foutre en l'air ? Pour cette interrogation là, la réponse était déjà trouvé, non, elle ne ferait pas cela. Pas après avoir pris sur elle, avoir fait face une nouvelle fois à ses peurs les plus ancrées.
Déglutissant à ses questions, elle hocha la tête doucement. Oui, elle le laisserait faire, le laisserait l'aider. Mais i elle pouvait l'aider en retour. Ouvrant la bouche pour répondre, elle n'en eut une fois de plus le temps se retrouvant contre l'aîné, et lentement l'entoura de ses bras, l'un enserrant sa taille, l'autre plié l'avant bras remontant dans son dos. La tête posée contre son torse, elle entendant le cœur de l'homme battre à tout rompre. Elle perçut de façon lointaine sa question et se recula un peu pour relever son visage vers le sien.

"Oui. Tu pourras me parler quand tu seras prêt..."

Et poussée par son inconscient, la rousse revint poser ses mains sur ses joues, se hissa une nouvelle fois sur la pointe des pieds et vint elle-même effleurer ses lèvres sur celles de Will. Echange chaste, et doux, mais là c'était de sa propre initiative et elle se refusait à se poser la question du pourquoi pour ne pas réfléchir à la potentielle réponse, qui la ferait sans doute paniquer.
Mais dans tous les cas, elle était certaine d'une chose, elle allait laisser Will l'aider et elle le soutiendrait en retour; quoi qu'il advienne.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 1080
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyMer 24 Avr 2019 - 21:07
Une déclaration ? Le blond haussa un sourcil, un sourire discret étirant toujours ses lèvres. « Pas si vite, on va éviter d’brûler les étapes. » Quelques semaines avant, ils étaient prêts à se battre, alors clairement il ne fallait pas aller trop vite en besogne. Morgan comptait pour lui, Will le savait, c’était la seule chose qu’il savait, sans comprendre pourquoi. Peut-être parce qu’elle était comme lui, brisée, effrayée, angoissée. Peut-être parce qu’elle était indéchiffrable. Peut-être parce qu’elle lui avait sauvé la vie, lui avait offert une nouvelle vie. Et pour la première fois, le californien se sentait prêt à se livrer, se montrer tel qu’il était avec ses travers, ses doutes, ses peurs. Pour la première fois, il ne jouait pas la comédie de la nonchalance et de la décontraction.

Will était prêt à l’aider, la soutenir, la laisser approcher à son rythme, mais surtout il était prêt à se reposer sur elle également, à avoir besoin d’elle. Son regard clair croisa celui plus sombre de la rousse, il y voyait tant et tant de choses qu’il n’avait jamais vues jusqu’ici ou alors cette fois-là, quand elle l’avait pris pour Zack, quand elle avait cru le perdre à lui. Mais cette fois, c’était bien lui que Morgan voyait. Ses lèvres trouvèrent à nouveau les siennes, brièvement, mais avec cette douceur que personne sans doute ne lui connaissait. « Tu peux … t’en débarrasser ? » souffla-t-il, un signe de la tête vers les comprimés éparpillés au sol et la bouteille d’alcool. Des années clean, ce serait vraiment trop bête de replonger maintenant. Il n’en avait pas envie, Will voulait rester conscient, vivre, il n’était pas le genre à se droguer pour arrêter de vivre, de ressentir.

« Ça s’rait si simple de replonger là-dedans … j’ai toujours été en contrôle, enfin presque toujours, mais … Leah, elle en savait rien. » Un air désolé traversa ses traits, un aveu douloureux, une confession. Il avait menti des années durant à cette femme qu’il aimait pourtant. Une mise en garde peut-être, Will ne saurait peut-être pas toujours lui dire, lui montrer, si ça n’allait pas, trop convaincu – par habitude – qu’on ne le comprendrait jamais. Du bout des doigts, il vint serrer les siens posés à ses joues, y déposant un baiser avant de baisser ses mains.

Là, debout au milieu de cette chambre qui n’était pas vraiment la sienne et ne le serait jamais car bientôt, la route serait leur nouveau chez-eux, Will resta silencieux un instant. Il finit par froncer les sourcils, la tête légèrement penchée sur le côté. « Il s’passe quoi à partir de maintenant ? » Dans le genre vaste, cette question était bien en place. Parce que même dans son crâne l’étendue de la question l’était ; il se passait quoi pour eux ? Il se passait quoi pour leur groupe ? Il se passerait quoi désormais ? Morgan allait repartir occuper sa chambre, ils se croiseraient le lendemain, ils échangeraient quelques mots, et ensuite, quelques temps plus tard, ils feraient tous leurs bagages et partiraient ? Le blond lui-même n’était pas certain de ce que voulait dire cet échange, cette proximité nouvelle.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9161
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 EmptyMer 24 Avr 2019 - 22:00
Ne pas brûler les étapes, bien entendu enfin, c'était juste une plaisanterie pour la rousse, mais à dire vrai elle n'était plus réellement douée concernant l'humour et la réponse de Will la fit froncer les sourcils un dixième de seconde. Mais elle n'y pensa guère plus, ses lèvres venaient de trouver les siennes, et déjà elle se reculait, simple échange fragile, presque imperceptible, et pourtant elle avait laissé une main sur sa joue et elle n'avait détourné le regard. S'humectant les lèvres de la pointe de la langue, elle dirigea ses yeux vers les pilules au sol et la boîte plus loin dans cette chambre, tout comme la sienne, impersonnelle. Morgan hocha la tête simplement, oui, elle comprenait. Peut-être venait-elle, en ayant insisté à frapper contre la porte, de lui sauver la peau, sûrement. Il le lui avait dit, s'envoyer valser ailleurs. Et ne pas se réveiller... Y penser lui fit mal au ventre. Merde ! Encore cette sensation étrange. Normalement elle réagissait ainsi avec Zack, pas avec d'autres et là même ressentir ses boyaux se tordre lui semblait nouveau.

La rousse l'écouta alors parler, il n'était pas obligé de lui dire les choses maintenant, ça pouvait attendre. Attendre demain, le surlendemain, un autre jour, la semaine suivante, même si une fois hors de ce camp l'épée de Damoclès reviendrait au dessus de leurs têtes. Inspirant elle se pinça l'intérieur des joues. Les mots prononcés étaient lourds, ça s'entendait, se comprenait parfaitement. Lourd de sens et peut-être de remords, sur ce dernier elle n'en savait rien. C'était une impression. Et pourtant elle ne pouvait que le croire. Sa femme ne savait rien, comme si elle n'avait jamais rien sut. Morgan n'allait pas l'interroger sur le sujet, ne pas lui demander comment était sa femme. D'ailleurs voulait-elle réellement le savoir ? Non, oui, non, oui, là encore elle n'en n'avait aucune idée. Mais ses pensées concernant le passé de Will s'interrompaient brusquement en le voyant embrasser fébrilement ses doigts. Un baise-main ? C'était pas un effleurage du dessus de la main en principe ?! Elle n'en fit aucune remarque puis dégagea ses mains de son visage avant de reculer et aller chercher la boîte de cachet mais elle s'arrêta en plein chemin, se retournant pour lui faire face, surprise par cette question, comme si elle tombait de nulle part. L'ancienne barmaid n'y avait pas réfléchis et elle était prise de court.

"Je sais pas... On va partir déjà, trouver un foyer pour nous tous. Mais sinon je sais pas...."

Morgan ne savait pas, parce qu'elle ne voulait pas non plus se poser la question. Comme pour éviter d'avoir des espoirs qui iraient en réalité droit dans le mur, où elle serait déçue, brisée. Ne désirant pas le blesser pour recommencer encore à zéro. Alors elle avait simplement répondu une chose concrète, pragmatique. Mais étrangement ça n'était pas suffisant et elle ramassa la boîte avant de bouger de nouveau pour s'accroupir et ramasser les comprimés.

"Tu veux qu'il se passe quoi ?"

Autant lui demander son avis, peut-être saurait-il quoi faire, comment agir. C'était troublant, et là elle agissait de façon robotique. Mais elle n'oubliait pas cet échange, n'oubliait pas non plus ce rapprochement physique pouvant paraître anodin. Morgan ne savait comment y réagir réellement en ce moment précis. Elle termina de ramasser les cachets et ferma la boîte avant de la mettre dans la poche de son sweat trop grand, et vint hasarder son regard sur celui du clerc.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worst in me   Worst in me - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Worst in me -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» (F) LOLA SANDSTRØM • "be yourself" is the worst advice
» Isaac A. Sullivan ♣ the worst things in life come free to us
» JJ. › worst than nicotine.
» Worst day ever [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: