The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Arms of the ocean -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9232
Age IRL : 29
MessageSujet: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptySam 13 Avr 2019 - 0:15
11 Avril 2019

Elle ne comprenait pas. C'était trop flou pour elle. Morgan savait une chose il avait commis un geste grave. Elle le retenait toujours dans ce coin, l'empêchant de passer rejoindre May. Il lui faisait de la peine, mais elle devait agir de façon pragmatique avant tout. Nate était mal, c'était plus que voyant. Et même si elle le fuyait depuis plusieurs jours elle n'avait pas hésiter à venir l'aider. A les aider. Elle lui tenait toujours la main pour le rassurer, montrant qu'elle ne le lassait pas tomber. Nate lui parlait, il essayait de s’expliquer mais sans parvenir à être très clair. Alors elle soupira et saisit son menton entre son pouce et son index. Croisant enfin son regard emplis de larmes. Elle ne le voyait que pour la seconde fois dans cet état, mais là c'était pire. Alors elle posa son index sur ses lèvres pour le faire taire. IIs n'allaient pas en parler là, dans le couloir. Elle le guida dansa sa chambre, l'entraînant vers le lit pour l'inviter à s'y asseoir tandis qu'elle ôtait ses armes et les déposait sur la commode non loin. Morgan attacha par la même occasion ses cheveux et ôta ses pompes avant de les balancer dans un coin.

"Il faut que tu m’expliques clairement les choses Nate. Je pourrais pas t'aider sinon."

Vlan ! Les pieds dans le plat. Elle ne prenait aucune précautions. A quoi bon ? Son regard inquiet qu'elle adressait à Fuller suffisait amplement pour lui faire comprendre qu'elle ne se laisserait pas berner, et ne le laisserait pas sortir de là sans avoir discuté. Alors pour le rassurer elle ajouta.

"J'irai prendre des nouvelles de May plus tard ou demain très tôt. En attendant tu restes ici et on va discuter."

Les mots qu'il avait prononcé, avec cette crainte bien réelle dans le regard elle l'avait vu. ET elle voulait le comprendre. On ne pouvait pas dire qu'on virait dingue sans avoir des preuves ou des sensations de glisser dangereusement vers la folie. Il l'inquiétait.
Morgan vint alors se poser à ses côtés en soupirant. Bordel. Elle ne voulait croiser personne, juste rentrer, aller dans sa chambre, se foutre en pyjama et se planquer sous la couette à se maudire, à désespérer et à chercher des solutions pour régler tous ses putains de problèmes. Hors, par la force des choses elle se retrouvait face à Nathan. Et pas dans une situation bien tranquille comme elle l'avait imaginé.
Il lui faisait de la peine et Morgan attrapa alors un mouchoir et le lui fila. Elle se taisait, lui laissant le temps de digérer tout ça, de revenir à lui. Les souvenirs du visage perdu du brun revenait se plaquer devant ses yeux. Jamais elle ne l'avait vu ainsi. Il lui était apparu comme possédé. La rousse s'humecta les lèvres du bout de sa langue et revint prendre la main du journaliste, doucement sans le brusquer.

"T'as fait quoi réellement Nathan ? T'as voulu la tuer ? Mais c'était pas elle, je comprends pas. Il t'arrive quoi ?"

Le ton était plus posé, plus calme, plus serein. Il lui avait aussi fallut ce temps d'adaptation. Ce laps de temps pour accepter de le regarder de nouveau et de l'écouter attentivement, de refourguer toutes ses pensées au loin pour se consacrer à lui. Alors son pouce vint caresser le dos de la main du trentenaire. Elle serait patiente, il le fallait.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 801
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptySam 13 Avr 2019 - 17:22
Arms of the ocean


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Nathan bougeait à peine, à peine s'il respirait, à peine s'il ressentait la marque fraîche de l'air ambiant contre la peau de nue de ses bras et, malgré tout il bouillait. Comme le mercure d'un baromètre en plein soleil, comme une bombe prête à exploser à la gueule du premier qui s'en approcherait. Il avait déconné sévère, pire que ça il avait commis la pire des choses possibles. Aussi loin que remontaient ses souvenirs, jamais il n'avait eu le désir, ne serait ce que quelques secondes même, de s'en prendre à une femme, jamais. Mais là…

Les yeux encore rivés vers les escaliers qu'elle avait dévalé dans les bras de Walker, le journaliste tentait de reprendre mollement ses esprits, tempérer les élans furieux du cœur dans son thorax. C'était pas elle à l'instant précis où il lui avait choppé le poignet, c'était pas sa gorge qu'il avait serrée comme un putain de dingue, ni même son corps fragile qu'il avait étalé sur le lit pour songer à la pire chose qui soit, la pire chose qu'un homme était capable de faire, la pire chose qu'il avait déjà faite et qui le rongeait depuis des mois. C'était de ce connard imperceptible par d'autres yeux, silencieux aux oreilles extérieures, dont il voulait se débarrasser. May n'était là que pour lui parler, tenter de comprendre. Si elle t'avait pas giflé aussi cette conne ! l'entendre l'insulter elle lui fit serrer le poing tandis que Morgan l'entraînait ailleurs. Le trajet, pourtant rapide, lui sembla une éternité. Des pas lourds, automatiques le menant à s’asseoir sur le lit de la rouquine qu'il scruta tandis qu'elle abandonnait ses armes, qu'il lorgnait presque avec une envie délirante ce flingue jusqu'à ce rictus qu'elle ne pouvait entendre, que lui seul pouvait capturer. Peut-être l'obligea-t-il à redresser le nez vers elle, ou peut-être que c'était de la voir attacher ses cheveux qui le poussa à s'accrocher à la finesse de ses traits, la blancheur de sa peau et ses deux billes, presque feu, qui contrastaient avec son teint clair. Sa seule accroche ici, c'était elle, la seule barrière, l'unique frontière entre lui et l'arme à feu déposée non loin.

Ses mots le firent déglutir. Si tu lui dis, peut-être qu'on te pensera encore plus taré que tu l'es déjà. Depuis des mois ce spectre lui répétait ça, mais finalement est-ce qu'il avait raison ? Il en savait rien, il doutait de lui pour l'une des premières fois de son existence, tant qu'il l'entendit reprendre avant même d'avoir pu entrouvrir les lèvres. Discuter... Le trentenaire pinça les lèvres. Il avait jamais eu de véritables discussion avec quiconque, jamais de sérieux ou rarement, ou alors il était totalement jeté par l'alcool. A peu de chose, il devait lui apparaître comme un mioche paumé, un gamins qui avait perdu ses repères et savait à peine aligner deux mots. May. Elle allait bien ? Elle vivait, et …. le bébé ? Morgan avait dû lire ses questions silencieuses dans le creux de son regard, parce qu'elle venait presque d'y répondre. Quand elle prit place à son flanc, il tourna doucement les yeux dans sa direction et agrippa le mouchoir de papier qu'elle lui tendait sans encore le passer sur ses traits humides.

- J'l'ai …. étranglée. La scène repassait à vive allure dans le creux de son crâne, pourtant quand il faisait un arrêt sur image, il était persuadé qu'il s'agissait du mec qu'il avait buté là-bas, pas de la mère de son gamin à venir, pas de celle qu'il aimait à s'en tailler les veines.  Je..... c'tait lui pas May. C'était le... Il baissa les yeux, fixant ses mains blêmes et frémissantes. c'était l'gars de Renton, Si un silence perdura dans la chambre de la rouquine, Nathan eut un mal de chien à revenir soutenir son regard. Elle devait le prendre pour un taré de première, bien loin du mec gavé d'assurance et rieur qu'elle avait pu côtoyé dès son arrivé dans le groupe, un putain d'inconnu dont elle ne savait rien et à qui on pouvait plus faire confiance. il ….... d'puis c'moment là, Morgan, c'est la merde dans ma tête, j'sais pas pourquoi j'ai aucune idée d'comment c'est possible mais putain, jamais j'ui aurai fait d'mal, jamais j'ai voulu la buter jamais. Qu'est-ce qui m'arrive putain, qu'est-ce qui s'passe et putain qu'est-qu'elle va penser, qu'est-ce qui va s'passer ? Il paniquait, tremblait, l'image de Goldenberg, les traits bleuis par son geste, le fit coller les mains sur sa gueule tandis qu'il redressait le menton vers le plafond. Et tu d'vrais pas rester là, si j'pète un plomb, si j'te fais mal à toi aussi si …... Holy fucking shit. J'suis juste un p'tin d'timbré qu'a des hallus, même pas foutu d'protéger sa nana.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptySam 13 Avr 2019 - 23:20
Morgan n'avait que peu d'estime pour la plupart de ses congénères, mais avec Nate c'était étrange différent. Il l'agaçait à sourire comme un idiot, il l'énervait toujours à pointer les choses déconnant à mort chez elle. Ses boutades, son rire agaçant, ce sourire en coin au combien crispant. Et malgré tout cela, elle l'avait déjà vu mal en point, elle ne l'avait pas jugé alors que d'autres ne se gênaient pas pour le faire. Morgan l'avait écouté conseillé aussi, comme si cela avait été des plus normal. Elle avait fini par s'y attacher malgré tout, à le considérer différemment, il ne la jugeait pas en retour, il la taquinait mais sans être des plus désagréable. Puis Nathan avait su comprendre capté une chose essentiel, malgré tous les rejets qu'elle pouvait faire, il avait compris que rien ne servait de la prendre de front, elle s'énervait d'autant plus. Se sentant agressée, alors oui, Morgan avait changé peu à peu son regard sur lui. Puis il y avait eu d'autres choses, elle avait sut que c'était le journaliste qui avait dit à Zack comment était mort Kyle, il les avait aidé à se rabibocher. Nate avait ensuite était de la partie concernant l'enlèvement de Roza, elle lui faisait confiance, formant un bon duo. Avec lui elle pouvait laisser tomber un peu les barrières, puis il l'avait vu au plus mal aussi, juste retour des choses. Certes rien ne se passait comme prévu, d'ailleurs elle ne prévoyait jamais rien lorsqu'il s'agissait de merder convenablement les choses. Et puis ce soir elle était là, sachant pertinemment que si elle n'était pas arrivée à temps il y aurait eu un second drame.

Inspirant profondément elle se montrait patiente, elle patientait. Le brun avait une tête à faire peur, il tremblait et c'était souvent mauvais signe. Signe d'une colère dirigée peut-être contre lui, elle n'en savait trop rien, ne faisait que supposer. Assise sur son lit elle lui tenait la main, tout simplement. C'était un contact simple, la rousse n'appréciait pas être touchée, trop approchée physiquement, mais si c'était elle qui faisait le premier pas alors ça passait. La vision de May toussant était encore imprimée dans sa tête, la violence de Lance elle s'en fichait, cet abruti avait préféré menacer qu'agir rapidement. Il avait fallut vraiment reprendre les choses en main, et désormais ils en étaient là.
Silencieuse elle saurait se montrer à l'écoute du journaliste, l'aider, elle le lui avait dit. Elle ferait du mieux qu'elle le peut, et puis si elle parvenait là à le regarder, à s'enquérir de son état c'était qu'au final elle ne lui en voulait pas tant que ça pour l'autre soir, la coupable c'était elle, et il avait payé a connerie à sa place. Alors oui, elle pourrait se faire pardonner aussi en l'écoutant même si là il ne s'agissait que d'un détail.

Nathan parla alors, le regard d'habitude froid, austère de l'ex-barmaid, se posa sur lui, y reflétant son inquiétude cette fois-ci et une certaine douceur. Douceur qu'elle ne montrait jamais vraiment à personne. ET à ses premiers mots, elle déglutit. Il l'avait étranglée. Merde en effet, il avait commis un geste quasi irréparable. Et s'il n'y avait eu personne, May serait sûrement morte à l'heure actuelle, et lui serait encore plus mal si cela était possible, ou bien pire... La rouquine inspira de nouveau, écoutant toujours, attentivement, sans le juger, sans penser qu'il était un psychopathe. Loin de là, des types pouvant tuer de sans froid elle en connaissait, elle en connaissait un par coeur d'ailleurs. Nate était différent aussi, il n'était pas comme ça, tuer n'était pas inscrit dans ses gènes.
Il continuait d'ailleurs d'expliquer les choses, maladroitement certes, mais elle comprenait, suivait le cheminement de ses pensées, de ses dires. C'était dû à Renton. Elle en avait entendu parlé de ça. Morgan n'avait pas assisté à ça, fauchée dès le départ par l'explosion. Son jean avait fondu sur sa peau, Will l'avait transporté hors de la zone de combat. Rien qu'au souvenir de cette désastreuse journée, elle sentait la brûlure se raviver sur sa jambe gauche. Elle sentait les bras musculeux du blond la soulever, la tenir. Mais il ne fallait pas qu'elle pense à ça. Elle se concentra de nouveau sur Nathan. IL avait tué ce type, salement si elle comprenait bien. Fronçant alors doucement les sourcils, doucement les pièces se mettaient les une à la suite des autres.

"Tu penses devenir dingue ? Tu le vois c'est ça, ce type ?"

Ses questions pouvaient paraître stupides mais elle avait besoin des réponses pour tout comprendre, faire en sorte que tout s'imbrique correctement, constituer le puzzle pour comprendre l'entièreté de la situation. Le brun continuait de parler, elle le savait, il n'avait pas voulu la tuer. tremblant d'autant plus, elle lâcha sa main et vint déposer doucement la sienne sur sa nuque massant du bout des doigts cette dernière. Elle cherchait à croiser son regard et lorsque ce fut fait, elle plongea son regard dans le sien. Elle s'en voulait de ne pas avoir vu ce mal là plus tôt.

"Je le sais t'as pas voulu la tuer. Et non, tu me feras rien Nathan, ça je le sais aussi."

En réalité elle ne avait pas vraiment, mais tant qu'à faire, elle lui faisait confiance, il ne lèverait pas la main sur elle, ce serait trop pour ce soir. Puis elle repris toujours avec douceur.

"Ce type, c'était la première fois que tu tuait comme ça ?"

Des interrogations, pour comprendre, pour parvenir à l'aider convenablement, à mettre le doigt là où tout clochait. Pour l'aider ensuite à aller mieux, à sortir de ce truc angoissant dans sa tête.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 801
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptyDim 14 Avr 2019 - 18:12
Arms of the ocean


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Sa main dans la sienne le rassurait un peu. Morgan allait pas se barrer là où d'autres l'auraient roué de coups ou se seraient tirées de crainte, de peur d'écoper du même sort que celle qui, par sa faute, devait sans doute suffoquer dans un lit médical au dispensaire. L'idée même que Lance puisse le vendre, balancer à qui voulait qu'il était à l'origine des maux de la blonde, lui faisait ni chaud ni froid. S'il fallait il paierait dix fois son geste, s'il fallait il mettrait lui même un terme à sa putain d'existence et il n'y avait qu'à remarquer les quelques œillades qu'il lançait au glock de la rouquine. Tu sais que ce serais pas mal, alors pourquoi tu le fais pas ? Morgan le fixait mais lui ne voyait que ce connard, tapis dans l'ombre, dans l'un des coins de la chambre. T'as juste à faire la même chose qu'avec ta copine, ensuite tu seras libre d'agir comme bon te semble. Un frisson désagréable lui rongea l'échine, et si ce mec la ferma, ce ne fut que parce que la voix de Cole le ramenait à la réalité.

S'il le voyait ? Son regard là, plongé dans le vide aux yeux extérieurs, pouvait lui répondre. C'était lui qu'il fixait, pas les yeux bruns de la seule ayant su le secouer suffisamment pour le ramener sur la terre ferme. Trop tard, un brin trop tard. Il n'aurait jamais dû passer le seuil de leur piaule, n'aurait jamais dû rester en la sachant encore éveillée, il n'aurait jamais dû... Putain, il aurait simplement dû parler avant, bien avant. Ouais il voyait ce mec, il dépeignait son sourire, l'entendait même. Nathan opina simplement avant de reprendre une lourde inspiration.

- Comment t'peux en être sûre ? J'ai failli la buter elle, j'transforme en merde tout c'qui m'passe sous les doigts. Pourquoi elle lui faisait confiance alors que lui même n'avait pas confiance en lui ? Elle va peut-être crever et …... mon gosse aussi, à cause d'moi.

Les larmes roulaient encore sur ses joues, s'échouaient sur le parquet, mais rien ne l'apaisait là, où simplement l'assurance de ne pas être seul. Cole était courageuse, assez pour rester là auprès d'un taré, assez pour supporter toutes les saloperies qu'on avait bavé sur elle. Il s'étrangla une seconde avec sa salive avant de fermer les paupières quand sa mains glissa contre sa nuque. C'était la première fois qu'elle avait ces gestes là pour lui, il en méritait pas une miette, ni venant d'elle, ni venant de celle qu'il avait blessée plus qu'à son tour.  

- J'le vois ouais, je l'entends …..... Et ouais, enfin, l'premier gars que j'ai achevé c'était avec toi et … Zack. C'était pas la même chose, le type de la boutique était condamné, fiévreux en un sens c'était s'éviter un manouche de plus, éviter à ce gars de souffrir encore. Quant à lui là, c'était juste pour lui éviter de tomber sur May, de la tuer. Mais là, j'pouvais plus m'arrêter quand il s'est j'té sur moi c'était, …....... lui ou moi, pire, lui ou elle, j'l'ai choisi elle, j'ai pas réfléchi. Il avait pas pensé, et même s'il se sentait capable de ressortir indemne de ce moment, Fuller avait été conscient des risques encourus. Il avait gagné, du moins il s'en était sorti, mais la situation aurait pu être différente pour lui. Au final il n'avait absolument rien remporté ce fameux jour, juste la vie sauve, mais qu'était-ce quand le mental suivait plus, quand on pétait un câble au point de voir des fantômes, de les entendre, jusqu'à s'en prendre à eux alors qu'entre ses doigts ce n'était pas la cible espérée mais un innocent, deux innocents même ? Doucement, il reprit son souffle avant de tourner les yeux vers elle. Il avait fait de la merde avec elle aussi, il avait foutu en l'air ce qu'elle pouvait construire, sans même le savoir, avec Will. Baissant les yeux, Nathan, déposa le front contre son plexus en serrant fiévreusement sa main. Faut qu'tu m'aides …... putain aide moi Morgan, parce qu'j'ai juste envie d'me tirer une balle.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptyDim 14 Avr 2019 - 21:45
Cet endroit, c'était comme avoir poussé les portes d'une maison où vivait un putain de poltergeist. C'était comme si en débarquant sur cette île un processus de destruction s'était enclenché. Mais là, Nathan était pas bien, elle l'avait vu mal mais pas à ce point là. Et c'était là toute la différence, tout ce qui faisait qu'elle s'inquiétait pour lui, qu'elle ne le lâchait pas. Morgan avait au moins a pour elle, elle savait tenir la main aux autres lorsqu'ils étaient tourmentés. Prenant un nouvelle inspiration, elle l'écouta, cherchant à le comprendre, cherchant à voir le mal, la source. Il lui avait parlé de Renton, du mec tué. C'était ça. Tout résidait là. Elle l'avait déjà vu se parler tout seul par moment, se disant simplement qu'il devait réfléchir ou penser à voix haute. Ca ne l'avait pas averti. Rien.

Fermant les yeux un bref instant, elle les ouvrit et l'écouta toujours aussi attentivement. Il le voyait, l'entendait, il avait des hallucinations en clair, et Ansel ne devait sûrement pas être au courant. Personne peut-être. Nathan continua son récit désordonnée, et elle l'écouta, continuant de caresser en douceur sa nuque juste pour le rassurer un peu plus. elle ne le laisserait pas, ne le lâcherait pas. Nate avait besoin de soutien maintenant. May aussi, mais elle devait à cet instant là, être déjà prise en charge par les toubib du dispensaire. C'était au moins a de rassurant dans tout ce pèle-mêle.

"J'suis sûre que tu me feras rien parce que j'ai confiance en toi."

C'était vrai, elle lui faisait confiance, il aurait pu la frapper dans sa torpeur, il aurait pu la repousser violemment l'autre soir aussi, et pourtant il n'avait rien fait. Alors oui, elle en était sûre, il ne lèverait pas la main sur elle. Morgan devait être l'une des seules à pouvoir le soutenir sans le juger, à vouloir réellement l'aider.

"Le premier humain qu'on tue a fait toujours un choc, chacun gère les choses à sa faon, ou bien on ne gère rien et on se laisse dominer par ce geste irréversible."

Elle synthétisait un peu le tout, essayant de lui faire prendre conscience que sur cette Terre maudite, il ne devait pas être le seul à vivre mal certains actes. Il lui parlait aussi du fait de ne plus s'arrêter, de continuer de frapper, comme mue par une force invisible, l'adrénaline et l'envie de protéger les êtres chers. Elle comprenait tout ça.

"On réfléchis jamais quand on pense bien faire les choses. C'est comme ça, on y peut rien, on agis sans penser à l'instinctif."

Elle restait là, assise à ses côtés, lui parlait calmement sans le prendre pour un dingue, un pauvre type ne tournant pas rond, sans le prendre pour un psychopathe. Nathan n'en était pas un, loin de là. Morgan avait déjà fait pire que lu, elle devait avoir bien plus de sans sur le mains que le journaliste. Il n'était pas un enfant de choeur, a tous le savait, c'état une tête de con ascendant connard, mais mine de rien elle l'appréciait pour tout ça.
Croisant son regard, elle hocha simplement la tête, il n'était pas fou, loin de là, juste en difficulté. Juste noyé par un trop plein de choses dont l n'arrivait pas à se débarrasser. Pourtant Morgan se tendit un peu en le sentant plonger vers elle, posant sa tête sur son thorax. Surprise, elle bougea un peu avant d'inspirer profondément et baladait en douceur sa main sur l'arrière du crâne du brun. POur le rassurer encore et toujours, lui faire comprendre qu'elle serait toujours là pour lui.

"On fait tous des erreurs, plus ou moins grave, mais avec de l'aide on s'en sort toujours. J'ai tué des vivants Nathan, de sang froid, et je sais pas comment j'ai fait pour gérer, j'suis pas une wonder-woman, mais je sais une chose, je l'ai fait pour survivre et cette simple pensée ne me fait pas regretter mes actes. J'ai tué pas seulement des adultes vivants. Alors de nous deux, le tueur c'est clairement pas toi. Toi, t'es encore bien humain, tu sais que ce geste était irréparable, tu l'as fait pour la sauver concentre toi là dessus. Tu l'as sauvé elle, t'as sauvé May de Renton, sois en fier. ET puis ce type dans ta tête, c'est ton cerveau qui n'encaisse pas."

Elle lui disait tout a pour lui faire comprendre, qu'il n'y était pour rien, que c'était son inconscient qui le faisait agir ainsi. Il y avait toujours une solution à tout. Et souvent elle était bien mieux placé pour aider les autres, ou foutre la merde, mais jamais pour s'aider seule avec son propre cas. Le sien c'était complexe, ancien. On n'y pouvait rien. Elle avait dû laissé sa part d'humanité sur cette route en 2015. C'était comme ça.

"Maintenant écoute-moi, on va aller voir Ansel, je suis sûre qu'il va t'aider, tu vas aller mieux, puis tu viendras dormir avec moi, je te laisse pas passer la nuit seul, pas dans cet état là. Fais-moi confiance et.... Et sache qu'il faut pas non plus t'en vouloir pour l'autre soir, c'est de ma faute j'aurai pas dû t'embrasser. Alors tu vas arrêter de penser à ca aussi."

Mince sourire, qu'l ne pouvait sûrement pas voir mais elle voulait qu'il cesse de tout porter sur ses épaules, pas ce soir. Elle trouverait un moyen de l'aider avec Ansel, là mis à part lui répéter que c'était pas un psychopathe, pas un dingue, elle ne pouvait rien faire d'autre.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 801
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptyLun 15 Avr 2019 - 11:25
Arms of the ocean


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Il avait besoin d'aide, depuis des mois il aurait dû en demander, depuis des mois il aurait dû prendre conscience que ce genre de malaise ne se tasserait pas. Ce n'était pas comme avoir été spectateur de sales images que votre esprit balayait au grès des jours, ce n'était pas comme avoir entendu quelque chose de dérangeant que votre mémoire collait dans un coin sombre pour ne pas vous empêcher de vivre encore, c'était un acte, un acte froid, dénué de sentiment sinon la haine, qui chaque fois que le silence venait vous lécher, vous ramenait à cet instant, cette scène, dont vous étiez l'acteur principal.

Morgan tentait de le rassurer, elle lui donnait sa confiance, il peinait encore à la croire, néanmoins sa présence, sa main contre sa nuque et l'autre pressée dans la sienne, suffisait à le garder là, dans une réalité à laquelle il aurait préféré échapper si elle ne l'avait pas pris en charge. D'après elle, l'instinct dictait vos gestes bien plus que la raison et elle n'avait pas tort, pas une seconde. Fuller avait toujours agi instinctivement sans penser qu'un jour, cette façon de faire lui ferait défaut. Il avait sauvé May oui, elle était sortie vivante de ce carnage à Renton, pour autant ce soir, il avait fait ce que ce type aurait pu lui faire s'il ne l'avait pas atteint avant. C'était un peu comme être possédé, habité par un autre, désagréable et franchement déstabilisant. Une cascade de soupirs haletants fila ses lèvres, rebondissant sur la poitrine de la rousse qu'il avait senti se figer sans malgré tout reculer. Égoïstement il avait besoin d'elle, égoïstement il ne pensait pas à ses craintes, ses révulsions quant au contact physique, parce que rien qu'entendre son cœur, sa respiration et le chemin que l'air faisait dans ses poumons le rassurait.

Même sa propre mère avait jamais fait ça pour lui, du moins pas dès qu'il avait atteint cet âge où les mioches comprennent les choses, pigent qu'ils sont différents de leurs aînés, de leurs frères et sœurs plus dociles. Gamin Fuller n'était qu'une boule de nerfs ingérable, sur le qui vive, qui constituait une tâche sur le tableau parfait de la famille de bourges. Son frère était plus calme, plus à l'écoute, désireux de plaire à leurs darons, désireux de briller tandis que lui ne faisait rien de ce qu'on attendait de lui. Les Fuller, père et mère, avaient bien tenté de canaliser le benjamin de la famille, mais la solution de facilité avait été bien plus séduisante. Là, avec la rouquine il frôlait des doigts ce qu'il avait jamais eu, une sœur capable de le comprendre malgré toute la merde qui filait ses lèvres, malgré toutes les putains de choses néfastes qu'il pouvait dire ou faire. Au regard brun de l'ex barmaid, c'était simplement son cerveau qui n'encaissait pas et avait visiblement besoin d'un coup de pouce pour au moins occulter s'il ne pouvait effacer le geste.

Doucement, Nathan redressa le nez pour l'observer. Il l'écoutait et c'était bien plus facile de l'écouter que d'avoir à parler. Le trentenaire opina, se redressant mollement, les jambes en coton, usé, usé jusqu'à la moelle, pour autant, et avant qu'elle se redresse à son tour, pour aller trouver le doc, il revint dans sa direction, glissa les doigts à ses joues et déposa un baiser, humide de larmes, contre son front.

- Merci, d'être là... désolée pour Will. Fuller murmura ça sur le haut de son crâne avant de reculer pour quitter la pièce. […] Il était tard, personne n'était revenu du dispensaire, quant à lui, après une longue discussion avec le Doc, il se retrouvait là sur le lit d'une fille qu'était pas sa nana, allongé à fixer le plafond en tempérant sa respiration qui, doucement, reprenait un rythme lent. Il savait pas vraiment ce qu'étaient les cachets fournis par le vieux, mais au moins ça lui permettait de moins stresser quant à l'angoisse qui lui trouait le bide. En un sens ouais, il était mal mais s'en foutait, ça ressemblait à ça... Un peu. Nate était mal mais s'en cognait à contrario de l'état de May, du bébé, auxquels il pensait. Ses sourcils se froncèrent en fixant le tatouage à son poignet, puis ce bracelet, ce même bracelet qu'elle avait depuis un temps. Son pouce libre glissa sur les perles de bois, contre le lacet de cuir avant qu'il se hasarde à dévier les yeux vers la rouquine. Will ?

C'était pas une question anodine, là c'était juste pour pas qu'elle en chie d'avantage avec le blond si, le lendemain, ce dernier les voyait quitter sa piaule ensemble. Après tout il les faisait peut-être chier, leur balançait des piques du temps où son cerveau n'avait pas totalement grillé, mais il était pas con au point d'imaginer qu'elle ressentait rien pour Mayfield.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean EmptyLun 15 Avr 2019 - 21:54
Nathan n'était pas un putain de tueur. Jamais il ne le serait. Là il agissait parce qu'il se laissait happé par les souvenirs de cette tuerie. C'était compréhensible, aucun d'eux n'en étaient sortis indemnes. Morgan soupira et laissa Nathan pleurer encore contre elle, elle resserra sa poigne sur sa nuque, à la racine de ses cheveux. Elle n'avait pas été aussi tendre avec quelqu'un depuis bien longtemps. C'était étrange mais son instinct lui dictait de le faire. Inspirant profondément, elle le laissa se redresser et fit de même. Aller voir le toubib était la meilleure chose qu'elle puisse lui apporter, en plus de son soutien. Morgan se leva et hocha la tête avant de prendre la porte en la compagnie du brun. Il était désolé pour Will... Sûrement mais c'était de sa faute à elle.

Ansel avait bien agis, compris les tourments du journaliste. Décelé un traumatisme important couplé à une forme de dépression. Il lui avait fourni de quoi aller, mieux, un cachet à prendre tous les jours. La rousse en fut soulagée et remercia l'homme pour son aide;elle lui revaudrait ça une fois de plus. Il l'avait déjà aidé pour bien des choses, canalisant même par moment les disputes entre Zack et elle. Pour la barmaid il était devenu important, apportant un petit équilibre.

Morgan avait laissé Nate s'installer, elle était allée se changer, ne désirant pas dévoiler son corps abîmé par la vie, couvert de cicatrices toutes différentes. Un champ de bataille. Couverte d'un jogging et d'un t-shirt manche longue elle regagnait la chambre. Calme. Une fois sur le seuil elle soupira, et si Will le savait ? Si là, en faisant dormir Fuller dans sa chambre, elle commettait une énième erreur ? Non, il n'en saurait rien, il ne se passerait rien, elle avait l'esprit très clair. La rousse ferma donc la porte avant de venir se foutre sous la couette, et se tourna vers l'aîné de quelques années de plus. Observant son profil, le voyant moins bouffé d'angoisse. C'était rassurant. Mais il fallut qu'il prononce son prénom pour que tous les remords remontent à la surface, pour la faire froncer les sourcils. Il voulait quoi ? Parler ? Sûrement. La cadette déglutit, ferma les yeux et pris sur elle.

"Will ? Tu veux que je t'en parle c'est ça ? Je sais pas quoi dire. J'ai tout foiré, il veut plus me voir, ni même me parler, et je m'en fais pour lui. C'est tout."

Si seulement c'était tout... Morgan s'en faisait réellement pour lui, tous les jours, elle n'arrivait pas à le croiser pour discuter et ça l'angoissait de plus en plus. Et s'il l'avait complètement rayé de sa vie ? Ce serait normal après tout, elle aurait peut-être fait de même... Un soupir fila de ses lèvres.

"Je lui ai jamais voulu de mal. J'voulais pas tout ça, cette merde. Je voulais juste me venger de ses mots parce qu'il a visé juste. C'est tout et t'étais là, au mauvais moment... J'suis désolée Nathan."

C'était sincère, la barmaid ne s'excusant quasiment jamais, là elle le faisait car c'était important à ses yeux et il fallait qu'il l'entende.


Rock'n'roll
is dead
Jut like mama said, I'm not good at making friend. ▬ By anesidora

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Arms of the ocean   Arms of the ocean Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Arms of the ocean -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Right Here in my Arms - V2 [Pv Lun]
» JETEE ET OCEAN / Piet MONDRIAN
» (discussion) Ocean Home
» Une ile d'ordures plus grande que le Texas
» 07. Back in the reality - this is not just ocean [CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: