The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Perce-neige -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptySam 3 Aoû 2019 - 22:37

Raina semblait aller mieux. Comme elle l’avait si bien expliqué à Isaac, pour le rassurer, dormir lui avait fait du bien. Néanmoins, cela ne suffisait pas vraiment à apaiser les inquiétudes du cavalier, malgré la mine rassurante qu’elle affichait. Même sa remarque concernant le métier de Lisandro – qui aurait dû le faire sourire en temps normal – ne fut pas suffisante. Et si Joachim s’autorisa un sourire, l’adolescent ne tarda pas à changer d’expression en croisant le regard grave de son père. Cette vilaine blessure était bien trop sérieuse pour la laisser repartir. Le vieux Greene n’avait pas arrêté d’y penser pendant qu’elle dormait. Et s’il avait misé sur le fait de pouvoir lui apporter les soins nécessaires, auprès des siens, il fallait bien avouer que la métisse campait sur ses positions. Une fois de plus elle refusait son aide.

Elle comptait retourner voir le médecin qui l’avait soignée. Ce détail aurait pu être une bonne chose aux yeux de l’éleveur, mais le fait qu’elle évoque cet entrepôt encore une fois., cela ne lui plaisait pas. Et si, certes, la blessure ne lui sembla pas infectée lorsqu’elle releva son pull, il voulait être certain qu’elle soit en état de rejoindre Seattle. Ce dont il doutait, pour l’instant. Oh, elle devait sûrement le trouver rabat-joie, chiant même à s’en faire autant pour elle. Isaac tenait à elle – sûrement plus que de raison – et il s’en voudrait s’il lui arrivait quelque-chose. « Je dois avoir quelques bandes propres dans mon sac, tu pourras en prendre. » Et il était hors de question qu’elle refuse, le cavalier ne lui laisserait pas le choix. Lui aussi pouvait être têtu quand il le voulait et pour le coup, Raina n’aurait pas son mot à dire.

Quant au fait de s’établir de façon définitive au sein d’un groupe, à un endroit donné, ils n’avaient décidément pas la même façon de voir les choses. Malgré leurs déconvenues, les mauvaises rencontres et les conflits qu’ils avaient subi, Isaac restait optimiste. Lui ne se voyait pas repartir sur les routes, en solitaire. Vivre au sein d’une communauté apportait un certain confort, une certaine sécurité, aussi. Bien sûr, cela pouvait attiser les convoitises, le cavalier et les siens étaient malheureusement fort bien placés pour ne pas le nier… Mais vivre en groupe donnait la possibilité de mieux se défendre, de construire un avenir plus « durable ». Et maintenant qu’ils étaient au Fort, il avait envie d’y croire. « Je ne vais pas te mentir. Avec les miens, nous n’avons pas eu que des jours faciles. Cela n’a pas toujours été simple, mais aujourd’hui, l’endroit où nous vivons est bien gardé. Nous avons su tirer les leçons du passé, et je peux t’assurer que nous ne referons pas les mêmes erreurs. » Il voulait lui faire comprendre qu’elle pourrait y être en sécurité, que cela lui permettrait de souffler. Et qu’elle n’y serait pas « enfermée », qu’elle serait libre d’aller et venir avec Hypérion… « Ne t’en fais pas pour nous. Les nôtres comprendront. On restera avec toi, jusqu’à ce que tu puisses repartir en pleine forme. Mais es-tu certaine que l’endroit dont tu nous parles soit vraiment sûr ? Ces gens ? Ils pourraient revenir ? »







Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 20:07
Elle voyait cet instinct protecteur dans le regard d’Isaac. Venant de n’importe qui d’autre, elle s’en serait vexée, mais parce que c’était Isaac, Raina se contenta de détourner la tête. Il la troublait, et elle n’était pas certaine de savoir ce qu’elle ressentait à ce sujet. Ce n’était pas une réponse qu’elle cherchait. Pas pour le moment. Alors elle laissa ce trouble de côté, pour l’instant du moins. Elle était sans doute trop fière – et pas si courageuse que ça en fait – pour accepter de comprendre pourquoi elle revenait, et reviendrait encore et encore, à ces rendez-vous mensuels. Ils étaient déjà précieux pour elle, sans se l’avouer, ils le seraient encore plus au fils du temps. « Je t’en laisserai, vous avez aussi besoin de vos ressources. » Ce n’était pas un non, c’était un début.

Isaac lui parla finalement des siens, et de cette vie qu’il vivait avec tous ces gens. Elle s’en doutait, et cela l’irritait sans qu’elle ne sache réellement pourquoi. La dernière fois qu’elle avait fait partie d’un groupe, ils avaient tous été décimés par ‘quelques envieux’. Son père, sa troupe, sa famille, ils étaient tous morts à cause de cette sédentarité. « Je ne suis pas faite pour rester sur place, je n’ai jamais su… » Dit-elle avec un soupçon d’humeur. C’était vrai… Déjà avant, Raina et les siens avaient cette vie de nomade, en marge de la société. Une vie de forains sur les routes, finalement. Il n’était pas si étonnant de la voir poursuivre cet héritage… Surtout aujourd’hui, cela lui semblait crucial avec les dangers qui rôdaient sur les routes.

« Non, cet endroit n’est pas sûr. Mais ce n’est pas là que je vis… » Le No Man’s Land n’était qu’un lieu de passage, elle s’était juste… trouvée là au mauvais endroit, au mauvais moment. Alors certes, cela lui avait couté cher mais, cet entrepôt restait ce refuge un peu mythique. Une zone neutre où les nomades comme elle, pouvaient trouver un endroit sec pour dormir, un peu de nourriture et des fournitures au besoin. Rien n’était gratuit bien sûr, mais l’idée d’une zone protégée de l’extérieur germait dans les esprits et déchainait plus de foules qu’il n’y paraissait. « Plus aucun endroit n’est sûr, et c’est vrai que l’entrepôt a été attaqué mais… Cet endroit est protégé par des gens tenaces, et à ce jour, il n’est toujours pas tombé. Ce n’est qu’un point de rencontre, une plaque tournante commerciale. Je me suis juste… retrouvée au mauvais endroit, au mauvais moment. » Puis elle le regarda, pensivement. Elle le détailla sans éprouver la moindre gène, c’était peut-être un peu intrusif, mais elle n’était pas du genre à se soucier des convenances. Elle observait ce visage, marqué par les années et les dangers de ce monde, puis elle se plongea dans ce regard cristallin qui ne semblait pas avoir perdu l’espoir d’un monde plus juste, un regard apaisant, dans lequel elle se perdrait aisément. « Je ne reproche rien à ton groupe et aux tiens, mais tout cela à un prix que je ne souhaite pas payer. Chaque communauté à ses propres règles, son fonctionnement… Je ne suis pas faite pour vivre en groupe… Je ne suis pas douée avec les gens. » Elle n’était même pas embarrassée, elle était simplement lucide. « Parlons d’autre chose, raconte-moi encore ta vie avant. Et je te raconterai comment Hypérion a manqué de faire annuler tout un spectacle, juste après le lever de rideau… » Dit-elle avec un petit sourire mutin.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptySam 24 Aoû 2019 - 23:12

Isaac n'arrivait pas vraiment à mettre de mot sur cette relation particulière. Cette relation qu'il entretenait avec Raina depuis plusieurs mois. Pourquoi donc tenter le Diable de la sorte ? Sortir aussi loin des siens, aussi longtemps, il s’était pourtant interdit de faire. Sans compter qu'il impliquait Joachim dans l'équation, mais aussi ses amis restés au Fort, sa famille, indirectement. Lui si raisonnable d'ordinaire. Que lui passait-il par la tête ? C’était sûrement ce que Selene avait dû penser quand le vieux Greene avait pris le temps de lui expliquer, rapidement, la situation. Lui-même n'y comprenait pas grand-chose. Pourtant pouvoir la retrouver saine et sauve à chacune de leurs rencontres était devenu important pour lui.

Outre leur passion commune pour les chevaux, les deux cavaliers étaient bien différents. Le tempérament calme et accueillant d'Isaac contrastait grandement avec le caractère presque sauvage de l'Amazone. Alors pourquoi s'entêtait-il autant en essayant de la convaincre de le suivre ? L'ancienne cavalière de spectacle n'avait cessé de refuser chacune de ses propositions. Accepterait-elle un jour ? Peut-être ou peut-être pas. Qu’importe. Isaac était patient. Et si au final, elle refusait, il comprendrait… Mais cela valait le coup d’essayer. « Les miens aussi sont tenaces, tu sais. Moi le premier. » Un léger sourire étira le coin de ses lèvres, pour lui faire comprendre qu'il ne renoncerait pas si facilement. Peut-être qu'avec le temps, il finirait par lui faire changer d'avis. Mais une autre fois… Raina n'avait visiblement plus envie d’en entendre parler.

« Je vieux bien entendre cette histoire moi ! » S'enthousiasma Joachim qui semblait adorer les récits de Raina. L’ancien éleveur capitula alors. « D'accord. Mettons ce qui nous fâche de côté, pour ce soir. » Oui, ils pouvaient parler d’autres choses, de leur vie d’avant, de leurs anecdotes… Isaac prit donc le temps de réfléchir, échangeant un sourire avec son fils. « Bien. Alors je vais te raconter la belle frayeur que m’a fait, ce jeune homme, alors que je lui avais formellement interdit de ne pas mettre un pied dans le rond de longe pendant que je débourrais un de mes jeunes étalons… » L’homme raconta alors, comment à l’âge de trois ans, Joachim était passé entre les barres en acier pour rejoindre son père. Une entrée en fanfare, d’ailleurs, puisque le petit garçon s’était mis à crier pour appeler son père. Il avait donc fait sursauter ce dernier et avait effrayé le cheval par la même occasion. L’animal s’était emballé, enchaînant les ruades. Isaac avait réussi à faire sortir son gamin de justesse pour ne pas qu’il finisse écraser…

***

Joachim avait fini par aller se coucher. Il faisait nuit depuis un moment déjà, et seules les faibles flammes du feu illuminaient les alentours. Plus loin, les chevaux broutaient paisiblement, tout était calme. L’ancien éleveur et la cavalière de spectacle avaient continué leurs récits, chacun à leur tour, autour d’un bon repas. Isaac avait également pris le temps de remplacer les bandes sales de Raina, par des propres. La blessure cicatrisait bien, et la belle brune semblait aller mieux. Une bonne chose. « On peut rester ici demain. Après… Nous devrons rentrer, les miens vont s’inquiéter de ne pas nous voir… » Repousser leur départ, le cavalier ne pouvait pas faire autrement. Ils auraient dû être au Fort depuis deux jours… Selene et les autres lui demanderaient certainement des comptes. Mais il ne redoutait pas vraiment son retour. Quitter Raina, une fois encore, l’inquiétait bien plus. Il l’appréciait beaucoup, peut-être trop… Mais c’était plus fort que lui…







Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptyMar 3 Sep 2019 - 18:39
Au moins l’histoire enthousiasmait le garçon. Elle savait qu’Isaac s’inquiétait pour elle, mais c’était la diversion parfaite pour éviter qu’elle ne parle d’elle et de son état. Elle se surprit même avec un sourire amusé. Un peu fugace, parce que les sourires sur le visage de Raina était une denrée rare. Mais en compagnie d’Isaac, il était plus facile de baisser la garde, de détendre un peu ces épaules crispées et de ce laisser influencer par ce calme qu’il incarnait si bien – même avec les sourcils froncés par son inquiétude. Les récits et les souvenirs prirent alors le pas sur les sujets fâcheux. Elle eut même ce petit pincement au cœur quand il lui transmit l’angoisse de voir son gamin de trois ans beaucoup trop proche d’un cheval affolé. Son histoire à elle était du même genre, bien qu’un peu amusante, puisqu’Hypérion – encore jeune à ce moment-là – avait été pris d’une frayeur et échappé au contrôle de Raina qui tenait encore le spectacle avec son vieil Icare en compagnie de l’étalon. Hypérion était entré en scène pendant le discours de bienvenue de son père qui, nullement effrayé, était parti d’un grand éclat de rire pour détendre la foule. Il fallait dire que les ruades d’Hypérion étaient impressionnantes. « Mon père l’a présenté comme le sale gosse de la troupe qui voulait faire son intéressant. La scène a été d’autant plus appréciée que j’ai envoyé Icare, mon vieil ibérique le récupérer sur scène. » A cette époque, Icare avait la tête d’un vieux ronchon agacé de devoir éduquer les gosses. Cela avait beaucoup plu. Et visiblement, l’histoire enchanta Joachim.

***

La nuit était tombée et il ne restait plus qu’eux deux, entre la lune et les flammes du feu de camp qui éclairait leur visage et faisait briller leurs yeux. Les récits avaient été accompagnés d’un bon repas, et Raina avait laissé le soin à Isaac de refaire ses bandages. Elle savait le faire elle-même, mais elle avait compris que son ami serait plus rassurer de s’en occuper. Puis c’aurait été de l’orgueil mal placé que de refuser son aide. Le calme qui régnait entre eux lui donnait l’impression d’être ailleurs, loin des dangers de tous les jours. C’est ce qu’elle aimait dans leurs rencontres, l’impression que rien ne pouvait arriver dans cette petite ferme complètement perdue dans la végétation. Puis la présence d’Isaac l’adoucissait beaucoup, Yulia ne reconnaitrait sans doute pas son amie, avec ce regard si serein et apaisé. Puis Isaac prit la parole. Elle le regarda, sérieuse. « C’est normal, je suis arrivée en retard. Ce ne sera pas le cas la prochaine fois. » C’était peut-être un peu abrupt, dit ainsi. Mais c’était sa façon de s’exprimer. A force, Isaac devait être un peu habitué. « Merci. » Dit-elle avec sincérité. C’était bien la troisième fois qu’elle le remerciait d’être resté pour elle, mais cette fois-ci, elle accompagna sa parole d’un geste, en posant sa main sur celle d’Isaac. Ce n’était qu’un geste anodin, et même si elle posa le geste quelques secondes de trop, cela ne voulait rien dire. Ou le contraire. Elle était touchée par Isaac, et ce, depuis leur rencontre. « Les miens aussi, se sont inquiétés quand je leur ai dit que je partais quand même. » Yulia et Neil. L’une trouvait l’idée complètement con, et stupide. L’autre ne trouvait pas cela très prudent. Mais tous les deux savaient qu’il ne servait à rien de convaincre Raina à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas faire. « Mais je devais être là. Voulais, surtout. » Dit-elle avec un léger sourire pour lui. « Tu es important. » Termina-t-elle, d'un ton catégorique. Raina avait toujours l’art de dire les choses avec une banalité affligeante.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptyLun 30 Sep 2019 - 23:05

Causer du tort à ses amis, forcément, cela embêtait le cavalier. Après toutes les épreuves qu’ils avaient traversées depuis son arrivée à la prison, Isaac s’était attaché à toutes ces personnes. Il avait donné beaucoup de sa personne, totalement dévoué à ce groupe qu’il n’avait pas mis longtemps à considérer comme sa famille. Il n’avait pas eu de difficulté à s’y sentir comme chez lui, si naturellement jovial et souriant avec ses congénères. Sa sagesse avait su être appréciée, tout comme ce courage qu’il n’aurait jamais soupçonné avant tout ça. Ce groupe, cette famille, n’avait fait qu’accroître ces facettes de sa personnalité déjà très appréciée par les autres dans sa vie d’avant… Alors qu’ils puissent s’inquiéter pour lui, cela le culpabiliser tout de même. Néanmoins, il était presque sûr que les autres le comprendraient…

C’était d’ailleurs pour ça qu’il en avait parlé à Selene, parce qu’il savait depuis un moment, que Raina comptait beaucoup pour lui. Malgré le peu de fois qu’ils s’étaient rencontrés, cette femme au caractère de feu avait réveillé quelque chose chez lui. Un sentiment qu’il n’avait pas ressenti depuis des années, bien avant la naissance de ses enfants. Un attachement fort, qu’il ne pouvait nier. Alors quand la cavalière lui avoua finalement qu’elle aurait tout fait pour le rejoindre, qu’il comptait également, qu’il était important, l’éleveur ne put retenir un léger sourire en coin. Le vieux Greene avait toujours été très discret quant à ses sentiments. Il n’avait jamais été très démonstratif, même avec Anna, la mère de Joachim. Il avait fallu pas mal de temps pour qu’il ose faire le premier pas. Et encore une fois, face à la métisse, sa révélation le troubla. Il resta silencieux un moment, un sourire franc sur les lèvres, le visage illuminé par les minces flammes du feu de camp qui dansaient près d’eux. « Je crois que moi aussi, si j’avais été dans ton état, j’aurais tout fait pour venir te rejoindre… » Avoua-t-il avec malice avant de venir saisir doucement sa main. Il s’imagina, un instant avec amusement, la tête des autres s’il avait insisté pour qu’il vienne jusqu’ici. Selene aurait forcément trouvé ça complètement inconscient pour un vieux sage comme lui. Elle l’aurait peut-être même attaché de force pour ne pas le laisser partir…

Mais il plongea son regard dans celui de Raina. Peut-être avait-il suffisamment pensé aux autres pour ce soir ? Bientôt, il devrait déjà la quitter et il n’en avait pas envie. Parce qu’il savait, qu’elle ne le suivrait pas, pas cette fois en tout cas. Profiter de sa présence, discuter encore un peu, veiller sur elle et s’assurer qu’elle serait en état de repartir. « J’espère que tu seras à l’heure au rendez-vous, la prochaine fois… Sois prudente quand tu repartiras, demain. Tu sais… C’est sûrement compliqué à comprendre pour les miens mais je tiens à toi… Et ça me ferait de la peine s’il t’arrivait quelque-chose… »







Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptySam 5 Oct 2019 - 19:52
Il y eut un sourire sur ses lèvres quand il lui dit qu’il aurait fait pareil à sa place. Ils se comprenaient. Peut-être que Raina ne mettait pas de vrais mots sur ce qu’elle ressentait, parce qu’elle n’avait pas pour habitude de ressentir de la tendresse pour quelqu’un. Isaac était important, mais c’était sans doute la seule vérité qu’elle s’avouerait pour le moment. Il prit délicatement sa main dans la sienne, et parce que c’était lui, elle le laissa faire avec résilience. Elle se sentait bien avec lui, puis elle aimait le contact de sa peau sur la sienne.

Il capta son regard et elle se laissa prendre par ses deux lacs glacés qui brillaient à cause des flammes. Elle l'écouta, en lui donnant toute l’attention qu’il méritait. Ils avaient assez parlé des autres, l’instant présent primait maintenant. Les dernières heures à passer ensemble avant leur nouvelle séparation. Cela lui déchirait le cœur à chaque fois, mais le plaisir des retrouvailles effaçait pour elle, les jours et les semaines passés loin de lui, pour de plus doux souvenirs. Ses mots la touchèrent, elle resta silencieuse un moment pour l’observer. Elle mémorisait son visage, les sillons que le temps avait gravé sur sa peau, ce regard qui avait tant vu et qui possédait une patience et une indulgence qu’elle mettrait peut-être encore cent ans à acquérir. « Je serai prudente demain… Et je ne serai pas en retard. » L’amazone se pencha alors vers lui, guidée par l’instinct et les émotions qu’elle ressentait. Elle posa délicatement ses lèvres sur les siennes, sans se poser aucune autre question. L’instant sembla se suspendre, le cœur se gonfla d’un sentiment qui la réchauffait de l’intérieur.

Quand elle mit fin au baiser, elle se recula un peu pour ancrer son regard au sien. « Je ne te ferai pas attendre. » C’était une promesse. Elle se recula sur son siège de fortune, un léger sourire aux lèvres, sa main toujours dans la sienne. Isaac était important et c’était une évidence. Cela faisait longtemps déjà qu’ils se voyaient, qu’ils entretenaient cette relation sur laquelle ils ne mettaient pas de mots. Mais qu’est-ce qui pousseraient deux inconnus à se voir tous les mois, allant même jusqu’à mettre sa santé en péril pour tenir la promesse de ces rencontres. Elle baissa les yeux sur les doigts à présent entremêlés, avant de le regarder à nouveau. « Je compte sur toi pour faire de même… » Dit-elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 EmptySam 12 Oct 2019 - 21:46

Ce n’était que des mots… Des promesses soufflées à mi-voix… Mais le regard qu’échangeait les deux cavaliers ne mentait pas. Leurs paroles étaient sincères, tout comme les sentiments qui semblaient naître entre eux. Et malgré le caractère sauvage de Raina, le vieux Greene avait la sensation que – pour la toute première fois – l’amazone se livrait à lui sans retenue. Alors, lui aussi, laissa parler ses émotions. Cet homme marqué par les années, par l’horreur qui les entourait tous les jours, par la rudesse de ce nouveau monde… Cet homme-là n’avait plus de temps à perdre avec de telles futilités, lui qui avait toujours été si pudique concernant ses sentiments, mystérieux bien trop souvent… Là, il ne pouvait pas garder ce qu’il ressentait pour lui, de peur de le regretter. Et si elle ne venait jamais à leur prochain rendez-vous, si cette fois, il attendait pour finalement ne plus la revoir… Il ne pouvait pas l’imaginer. Alors il avait parlé avec son cœur, ses yeux, ses mains… Tout comme elle.

Et quand Raina vint finalement capturer ses lèvres, le cavalier se laissa faire. Il serra la main de la brune dans la sienne, puis de l’autre, il vint caresser sa joue. Durant un instant, il oublia tout, profitant de ce moment comme si cela pouvait être le dernier. Et quand elle s’éloigna doucement, qu’elle lui souffla quelques mots, espérant qu’il ne soit pas en retard non plus la prochaine fois, Isaac afficha un grand sourire. Le front contre le sien, il scruta son visage, mémorisant chacun de ses traits pour ne pas les oublier… Du bout des doigts, il effleura encore sa peau. En réponse à ses mots, il ne put s’empêcher de rire doucement avant de lui promettre à son tour. « Je serai sûrement en avance… Sois en sûre… »

Puis ses yeux se fermèrent. Comme il aurait voulu que ce moment ne s’arrête pas. Refermant encore un peu plus sa main sur la sienne, il finit par rouvrir les yeux. Là, il lui fallut encore quelques secondes pour se rendre compte qu’il ne rêvait pas. Devoir la quitter, le lendemain, il ne voulait pas y penser. Il aurait certainement un pincement au cœur quand elle partirait de son côté. Il aurait voulu lui proposer de la raccompagner auprès de ses amis. Mais les siens devaient être déjà en train de s’inquiéter pour lui et Joachim, de s’impatienter…







Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Perce-neige -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] La Neige et le feu [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: