The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Perce-neige -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Perce-neige   Perce-neige EmptyDim 7 Avr 2019 - 15:40
22 mars 2019.

C’était ridicule. Ouais, elle le savait. Elle entendait encore les mots de Yulia alors qu’elle décidait de seller Hypérion et d’y aller quand même. C’est important, se défendait-elle. Important pour quoi ? C’est qui ce gars ? Yulia y voyait de la folie, Neil n’osait le dire mais… c’était comme un espoir. Raina prétendait depuis toujours n’avoir de compte à rendre à personne mais… Si c’était le cas, pourquoi prenait-elle la route ? Pourquoi quittait-elle des gens qui s’inquiétaient réellement pour elle, pour qu’elle aille retrouver un homme qu’elle n’avait vu que trois fois ces trois derniers mois. Pourtant, elle ne renonça pas. Sa blessure l’épuisait, mais Hypérion serait ses jambes et son énergie.

Elle était en retard, c’est vrai. Le rendez-vous était pour le vingt-et-un mars, le jour du printemps. Mais elle espérait sincèrement qu’il avait attendu. Il ne lui devait rien, mais elle espérait. Parce que chacune de leur rencontre était teinté d’une sérénité qui manquait à son quotidien. Elle aimait la voix calme du cavalier, elle aimait sa présence rassurante, et puis ils partageaient ensemble cette passion que nul autre ne comprenait. Plus depuis qu’elle avait perdu les siens. Ce qui l’empêchait de passer plus de temps avec lui ? Parce que Raina était libre, et qu’il faisait partie d’un groupe, nombreux. Un groupe auquel elle ne souhaitait pas se lier, sur lequel elle ne voulait rien savoir, pour l’instant. C’est pour ça qu’ils se voyaient comme ça, dans des lieux différents à chaque fois. Parce que comme elle refusait de le suivre, il se devait de protéger les siens, et elle le respectait. Raina n’avait pas vraiment de lieu à protéger. Elle vivait au jour le jour, même si ces dernières semaines ne l’avaient pas beaucoup éloigné du No Man’s Land et des services médicaux d’Emerson. Elle n’avait pas eu beaucoup de choix, sa blessure au flanc s’était infectée. Mais était partie quand même, dès qu’elle avait pu.

Alors quand Hypérion redressa les oreilles et hennit en reconnaissant ses pairs, elle se sentit soulagée. Il avait attendu. Mais Raina ne débarqua pas au campement de fortune aussi droite et digne que d’habitude. L’amazone, fatiguée du voyage, était pliée en avant, appuyée sur le pommeau de sa selle. Le teint un peu pâle, elle arriva à sa hauteur, avant de stopper net l’étalon. Il y avait deux chevaux. Elle s’inquiéta. C’était pourtant ceux d’Isaac. Le cavalier se montra alors, l’arme en main – par sécurité sans doute – et Raina vit un jeune émerger à son tour. « C’est qui lui ? » Souffla-t-elle, un peu faible. Ouais, bonnes intentions ou pas, l’amazone n’était toujours pas des plus aimables, et puis elle était épuisée du voyage, la blessure à peine guérie la tiraillait. Au moins, les sutures avaient tenus. Elle faisait confiance à Isaac, aussi ne sortit-elle pas les armes à son tour. Le cavalier s’approcha d’elle, et elle voulut mettre pied à terre mais… Ses jambes se dérobèrent sous elle. S’il n’y avait pas eu Isaac pour la rattraper, elle serait probablement tombée. « Merci d’avoir attendu. » Souffla-t-elle, une main accrochée à son bras. « Ca va aller. » Pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige EmptyVen 19 Avr 2019 - 18:00

20 mars 2019

Sois prudent… C’était les mots que Selene lui avait soufflés avant de partir. Mais pas seul, cette fois. Les autres avaient finalement réussi à le convaincre de quitter le fort accompagnée de Joachim. Père et fils avaient donc pris le chemin du lieu du rendez-vous sur le dos de leur monture respective. Isaac était parti avec un jour d’avance, pour être sûr de ne pas être en retard. Le chemin jusqu’à la vieille ferme avait été long, le vieux Greene s’étant appliqué à faire quelques détours au cas où ils seraient suivis. Il avait préféré les sentiers des sous-bois et les passages à travers les champs aux petites routes de campagne. Même son fils n’avait pas eu la moindre idée d’où ils se rendaient. Mais l’adolescent n’avait pas bronché, il s’était contenté de suivre sans rien demandé. Raisonnable comme à son habitude. Et après plusieurs heures à dos de cheval, ils étaient enfin arrivés au point de rendez-vous. Là, ils avaient pris le temps de sécuriser l’endroit, abattant les quelques gêneurs rôdant dans les parages. Puis ils s’étaient occupés de leurs chevaux, une fois débarrassés de leurs selles, les animaux avaient pu profiter de l’herbe bien verte de ce début de printemps.


21 mars 2019

08h15 – Isaac avait veillé une bonne partie de la nuit, attentif au moindre bruit. Fort heureusement, à part un rôdeur trop curieux – rapidement repéré par Snow’ et Anoki – le cavalier n’avait pas eu trop à faire. Joachim avait même pris la relève les quelques heures avant l’aurore, pour permettre à son paternel de se reposer à son tour. A son réveil, ils avaient partagé un café, plus brûlant que bon, mais cela les avait réchauffés, un peu. Les matins étaient encore frais malgré le beau temps qui semblait s’annoncer pour les jours suivants.

10h00 – Joachim s’occupait des chevaux. Avec grand soin, il s’était chargé de leur pansage, avait vérifié leurs pieds et nettoyé une petite plaie que son cheval s’était fait à l’antérieur quelques jours plus tôt. Le jeune homme savait exactement ce qu’il avait à faire. Depuis tout petit, il avait passé la majeure de son temps avec son père dans les écuries, ou sur le dos d’un cheval. Il était certainement même meilleur cavalier qu’Isaac à son âge. L’éleveur n’avait donc pas besoin d’être sur son dos. Pendant ce temps, il avait coupé un peu de bois, sûrement qu’ils resteraient là quelques jours.

12h25 – Le soleil avait fini par percer le brouillard matinal. L’air doux était agréable et le chant des oiseaux alentours rendait l’atmosphère de la ferme paisible. Le duo avait mangé quelques biscuits avant de faire une partie de carte. Isaac jetait parfois un coup d’œil à la route qui menait jusque-là. Déserte, encore et toujours. Mais l’homme n’était pas du genre à s’en faire outre mesure. Il était encore tôt. De son côté Joachim ne posait aucune question. Il n’était pas impatient. Au contraire, passer un peu de temps seul avec son père était agréable. Leur partie de carte dura quelques heures, entrecoupée de quelques échanges pour parler de la pluie et du beau temps.

18h30 – Toujours rien.

21h45 – La nuit avait fini par tomber, depuis un moment. Seule la lueur de feu de bois éclairait les environs. « Tu crois qu’elle va venir ? » Avait fini par demander le plus jeune. Joachim ne savait rien de cette Raina, à part son nom et celui de son cheval, Hypérion. Isaac était resté assez évasif… Mais s’il avait demandé à son fils de le suivre jusqu’ici c’était pour qu’il la rencontre. La cavalière n’était d’ailleurs pas au courant et il ignorait ce qu’elle en penserait. « Ne t’en fais pas. Elle viendra. Repose-toi… Je vais continuer à l’attendre… » Même s’il y avait peu de chance qu’elle voyage avec son cheval en pleine nuit.


22 mars 2019

« Papa ! Papa ! Réveille-toi… Je crois qu’elle est là ! » Isaac ouvrit péniblement les yeux. Il n’avait pas dormi de la nuit et s’était octroyé une sieste malgré l’inquiétude qui avait fini par le gagner. Se redressant, il n’eut pas de mal à reconnaître l’allure imposante d’Hypérion. Soulagé, il commença à s’avancer. Mais à peine eut-il fait quelques pas que quelque chose lui parut étrange. Raina ne se tenait pas correctement sur le dos de son cheval, sa posture n’avait rien à voir avec celle qu’elle affichait d’habitude. Quelque chose clochait. L’homme pressa alors le pas, talonné par Joachim. Une fois à sa hauteur, l’éleveur attrapa doucement les rênes de l’étalon avant de venir caresser son encolure pour le rassurer. Et avant même qu’il ait pu demander à Raina ce qu’il s’était passé, elle s’inquiéta de la présence de l’adolescent. « C’est mon fils. Joachim. Tu n’as pas à t’en faire. »

Laissant à son fils les rênes du cheval, Isaac rattrapa l’amazone juste à temps, l’aidant à descendre de sa monture. « Qu’est ce qu’il s’est passé Raina ? Qu’est ce que tu-as ?! » Son état était inquiétant, il fallait absolument la mettre à l’abri. « Joachim. Occupe toi de son cheval. Il s’entend bien avec Anoki et Snow, mais il a du caractère. Fais attention, il ne faut pas trop le brusquer. » Il espérait que son fils arrive à s’en sortir avec les trois chevaux. Une fois les directives données, il fit de son mieux pour soutenir son amie pour ne pas qu’elle s’écroule. Elle était mal en point et il comprenait mieux pourquoi elle était en retard. « Je vais t’aider à rejoindre la cabane, là-bas… Une fois allongée, tu pourras m’expliquer… »







Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige EmptyLun 6 Mai 2019 - 22:38
Joachim. Son fils. Elle hocha faiblement la tête, elle s’attarderait sur le jeune homme une fois qu’Hypérion serait installé. Elle n’était pas en état de se tenir debout qu’elle ne pensait qu’à débarrasser son cheval de son harnachement afin qu’il soit plus à son aise. Isaac lui avait longuement parlé de son fils, il était cavalier aussi, il aimait les chevaux. C’est un peu les seules informations qui l’avaient intéressé alors qu’elle l’écoutait parler de son passé sur les routes. Ils ne parlaient jamais vraiment de l’instant présent, le sujet était trop délicat et n’impliquait pas qu’eux deux. Il y avait d’autres vies en jeu, et Raina ne voulait pas être responsable de telles informations. Alors leur passé, leurs souvenirs et leurs aventures révolues étaient leurs sujets de prédilection. Leur famille aussi. Joachim, donc. Au moins, Isaac avait encore quelqu’un… ainsi qu’une famille recomposée. Raina n’avait… Neil et Yulia, ils n’étaient pas vraiment une famille. Ils étaient des électrons libres, vivotant ensemble pour un temps. Raina… Hypérion était ce qui lui restait de sa famille. C’est pour ça qu’il passait en premier, alors même qu’elle s’écroulait dans les bras d’Isaac à cause de son état fragilisé.

Une main toujours accrochée à son bras, elle secoue la tête négativement. « Ce n’est rien, je… Je suis là, c’est ce qui compte. » Dans quel état, ce n’était pas important. L’amazone était toujours debout, et elle survivrait. Elle y comptait bien. Isaac confia Hypérion aux bons soins de l’adolescent et la quarantenaire se tendit, elle chercha à se redresser pour lui reprendre les rênes et leur montrer à tous les deux qu’elle allait bien, mais une grimace vint trahir la douleur que lui causait sa blessure. Et elle laissa tomber. Elle avait confiance en Isaac, et en ses décisions. Il savait que ce cheval était tout ce qu’elle avait de plus précieux au monde. « Droit et ferme. Ne cherche pas à élever la voix avec lui, il est plus fort que toi et il le sait. » Les directives d’une cavalière à un adolescent dont elle ne connaissait pas réellement les aptitudes. Elle aurait pu le dire plus gentiment, mais elle était tendue… et fatiguée. Et puis le tact n’était pas vraiment dans ses qualités. Cédant finalement au cavalier, elle s’appuya sur lui pour rejoindre le campement de fortune qu’ils avaient installé en l’attendant.

Elle n’osait pas vraiment regarder son flanc, peut-être que ce médecin, Emerson, avait raison. Elle n’était peut-être pas tout à fait prête pour un long voyage. Pourtant, elle l’avait fait et ne s’en était pas trop mal tiré. Ce n’était que de la fatigue, rien de plus. Aidée par Isaac, elle se posa sur la couche de fortune, s’appuyant contre la paroi de la cabane. Le teint un peu crayeux, elle sentait surtout la fatigue, et un petit excès de fièvre à cause de cette chevauchée audacieuse. Sans doute. « Ce n’est rien… Je suis juste fatiguée. Je n’étais peut-être pas vraiment en état de prendre la route mais… » Elle avait envie d’être là. « Je ne suis pas du genre à suivre les recommandations du doc’ » Dit-elle, avec un sourire provocateur. Ce n’était pas vraiment approprié, mais peu importe. Elle remonta son pull, afin de découvrir le bandage qui protégeait son flanc. Il ne perçait pas, signe que la plaie ne s’était pas ouverte, il faudrait y regarder, nettoyer un peu. Raina luttait encore un peu contre l’infection, et son train de vie tendait à ralentir sa guérison. Ça allait mieux, oui. Mais elle avait besoin de repos. Devant l’air inquiet du cavalier, Raina repositionna son pull afin de cacher sa blessure. « Le No Man’s Land a subit une attaque le mois dernier. Je me suis retrouvée au mauvais endroit, au mauvais moment. J’ai pris une flèche dès le début, je n’ai pas vraiment pu… riposter. » Dit-elle en grinçant légèrement des dents. Son incapacité à se battre à ce moment-là lui laissait encore un goût amer sur les lèvres. « La plaie s’est infectée, mon foie était touché, je suis juste… fatiguée, et sans doute encore un peu fiévreuse. Un peu de repos, dans une heure ça ira déjà mieux. » Optimiste ? Présomptueuse ? Dans tous les cas, Raina n’était pas le genre de femme à apprécier avoir l’air faible.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige EmptyMer 22 Mai 2019 - 23:54

Laissant Hypérion à son fils, le cavalier fut néanmoins rassuré d’entendre Raina donner quelques directives à Joachim. Certes le ton employé n’était sûrement pas des plus aimables, mais le vieux Greene commençait suffisamment à connaître son amie pour savoir qu’elle avait du mal avec ses congénères, surtout quand il s’agissait de confier son cheval. Alors il se contenta de jeter un regard rassurant au plus jeune, lui intimant silencieusement de ne pas prêter attention à la remarque de la brune. Elle était encore lucide malgré la fatigue, et forcément, cela était assez rassurant. Faisant de son mieux pour la mener jusqu’à un endroit où s’allonger, l’homme jeta néanmoins un œil vers l’adolescent. Tout semblait bien se passer avec le cheval qu’on venait de lui confier. Le gamin savait parfaitement ce qu’il faisait et le père de famille pouvait lui faire confiance… « Ne t’en fais pas… Il en prendra soin. »

Les deux cavaliers parvinrent, non sans mal, jusqu’à la cabane. Faisant de son mieux pour soutenir l’amazone, l’homme l’aida à s’installer sur la couchette de fortune qu’ils avaient installée là. Dans ses yeux, une profonde inquiétude pouvait se lire. Et même si un léger sourire étira ses lèvres aux paroles de celle qui avait su se faire désirer, cette expression joyeuse s’évapora brusquement quand elle remonta son pull. La taille du bandage ne laissait présager rien de bon, et Isaac fut contraint de déglutir avant de parler. « Tu… Tu… Tu n’aurais pas dû prendre ce risque Raina. C’e n’est franchement pas raisonnable d’être venue jusqu’ici dans cet état… Que… Que s’est-il passé ?! » Il ne cacha pas son mécontentement. Mais il n’eut pas le temps d’en dire plus. L’afro-américaine lui racontait déjà l’attaque qu’elle avait subie à Seattle, les dégâts causés par sa blessure… Ce n’était pas un « petit bobo », non. C’était bien plus sérieux que ça. Alors pourquoi diable avait-elle pris le risque de le rejoindre ?!

Malgré cette once d’agacement qui le tiraillait de l’intérieur, Isaac ne laissa rien paraître, sauf ce regard toujours inquiet. Néanmoins, lorsqu’elle évoqua l’idée de se reposer, l’homme esquissa un petit sourire. « C’est sûrement le mieux à faire, oui… » Elle avait besoin de dormir, de souffler après toute cette route. « Prends le temps qu’il te faudra. Ne t’inquiète pas pour Hypérion, on s’en occupe avec Joachim. On regardera ta blessure quand ça ira mieux… » Doucement, il vint poser sa main sur le front de la brune. « Je vais aller te chercher un linge humide pour faire baisser la fièvre… Tu as besoin d’autre chose ? » Échangeant un regard avec la blessée, l’ancien éleveur se redressa avant de sortir de l’abri. Il ne tarda pas à revenir avec une serviette mouillée qu’il déposa sur le front de son amie. Ça le peinait de la voir dans cet état, il fallait espérer qu’elle puisse se remettre rapidement d’aplomb. Attrapant une couverture, il la déroula avant de couvrir Raina. « Essaye de dormir, maintenant… Je suis pas loin, si t’as besoin… »







Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige EmptyLun 24 Juin 2019 - 17:05
Elle restait tendue, malgré qu’elle fasse confiance à Isaac pour confier son étalon à son fils. C’était difficile pour elle, mais elle n’avait pas vraiment le choix, tenant à peine sur ses jambes. Fatiguée, le vent frais du printemps l’avait quelque peu glacée jusqu’aux os, malgré son front quelque peu fiévreux. La couchette sur laquelle elle s’installa, aidée du cavalier, fit du bien à ses muscles fatigués par la randonnée.

A la vue de sa blessure bandée, elle décela dans son regard de la vivre désapprobation, de l’inquiétude. Un sentiment protecteur qu’elle répugnait pourtant à lire chez autrui – elle n’avait besoin de personne – mais qui la touchait venant de son ami. Elle chercha néanmoins à le rassurer, en adoptant une attitude plus sûre d’elle, moins faible. Pour donner le change. Au fur et à mesure qu’elle expliquait la situation, elle le voyait froncer les sourcils avec inquiétude. Au moins se détendit-il quand elle parla de se reposer un moment. Avec quelques paroles, il la rassura par rapport à Hypérion et elle lui offrit un mince sourire. Elle avait confiance en lui, une confiance qu’elle accordait rarement à des personnes qu’elle connaissait pourtant si peu.

Puis il eut un geste qui la surprit et la tendit une fraction de seconde. Il posa sa main sur son front pour jauger sa fièvre. L’amazone ne bougea pas, luttant contre l’envie de se dérober. La vie seule sur les routes l’avait rendu réticente et presque étrangère au contact physique et aux gestes aussi anodins que celui-ci. « Je… Non ça ira. Ne t’en fais pas… Merci. » Il finit par se lever pour lui ramener un linge humide, et elle se laissa faire sans rechigner. De toute façon, la fatigue aurait rapidement raison d’elle et avec lui, elle pouvait réellement fermer l’œil cinq minutes. Ce qu’elle fit dès qu’il la laissa. Elle sombra dans un sommeil réparateur duquel elle n’émergea qu’une fois l’après-midi bien entamée.

Midi était passé, depuis quelques heures déjà, quand elle se réveilla. Ôtant le linge de son front, elle se releva en gardant la couverture sur ses épaules avant de sortir. Les deux hommes étaient dehors, non loin des chevaux. Son regard chercha directement Hypérion qui broutait paisiblement auprès des deux autres, avant qu’elle ne se dirige vers Isaac et son fils, assis sur un tronc au soleil. Celui-ci perçait à travers les nuages, réchauffant le visage de la brune. « Merci. » Dit-elle à Isaac. Elle avait déjà meilleure mine. Preuve étant que son cas n’était pas encore trop grave, elle tirait juste un peu trop sur la corde – comme d’habitude. Elle avait eu quelques jours de retard, Isaac avait attendu. « Je vous mets en retard pour retrouver les vôtres… Je suis désolée. » Parce qu’à ce jour, ils seraient peut-être déjà sur le départ. Elle espérait simplement qu’Isaac ne repartirait pas tout de suite. Elle avait envie de passer du temps avec lui, et puis – même si ça la mettait un peu mal à l’aise – elle devait faire connaissance avec son fils. Elle posa son regard sur Joachim, sans vraiment savoir quelle attitude adopter. « Ca été avec Hypérion ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige EmptyJeu 27 Juin 2019 - 22:53

Après avoir laissé Raina se reposer, le vieux Greene avait rejoint son fils. Toujours un œil sur les chevaux, Joachim se tenait près d’Hypérion, effleurant doucement son encolure du bout des doigts. C’était à croire qu’il osait à peine le toucher, de peur de l’effrayer ou de l’énerver. Puis en voyant son père s’approcher, l’adolescent tourna la tête avant de reculer de quelques pas. « Il est magnifique… » S’émerveilla-t-il alors, des étoiles plein les yeux. Le cavalier se contenta d'un sourire mais il n'en pensait pas moins. A chaque fois qu'ils s'étaient croisés avec la métisse, il n'avait pu s'empêcher de rester en admiration devant Hypérion. Et Raina aussi… Il devait bien l’avouer…

L'après-midi fut paisible. Joachim et son père n'eurent à s'occuper que d'une poignée de rôdeurs, une formalité qui ne les tracassa pas outre mesure, surtout avec les signes d'alerte donnés par les chevaux. Assis sur un tronc d'arbre et profitant du soleil, ils discutèrent pas mal, le plus jeune laissant aller sa curiosité à propos de la femme qui les avait finalement trouvés. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Pourquoi elle est blessée ? C'est grave ? » Isaac haussa les épaules, Raina ne lui avait pas donné beaucoup de détails. « Elle a l'air très fatiguée. Je pense qu'on va devoir rester ici quelques jours, le temps qu'elle se repose. Ça ne te dérange pas ? » Cela ne plaisait pas tellement à l'ancien éleveur de s'éterniser dehors, d'autant plus qu'il avait dit à Selene et les autres que leur petite expédition ne durerait que quelques jours... Ils allaient s'inquiéter et ça l'embêtait franchement. Mais l'homme ne pouvait pas laisser son amie seule, pas dans cet état. Il repartirait quand il serait certain qu'elle puisse se débrouiller seule à nouveau.

Joachim le questionna ensuite sur l'ancien métier de la cavalière. Intrigué, il s'y intéressa avec grand intérêt, presque impatient de pouvoir un jour la voir jouer un de ses numéros. Son père et l'artiste équestre avaient souvent discuté de tout ça durant leurs précédentes rencontres. Puis le regard clair de l'adolescent se figea brusquement. Isaac se retourna alors pour apercevoir Raina. Elle avait dormi plusieurs heures et semblait avoir moins de difficulté à marcher. Cela soulagea le vieux Greene qui lui fit signe de venir s'asseoir à côté de lui. Ce qu'elle fit après l'avoir remercié. Elle s’inquiéta alors de les mettre en retard, ce qui fit réagir le cavalier. « Ne t'en fais pas pour ça. Nous partirons quand tu iras mieux. J'en ai déjà discuté avec Joachim et il est d'accord. » Un timide sourire se dessina sur les lèvres du plus jeune, le regard fuyant presque celui de Raina. Et lorsqu'elle demanda comment ça s'était passé avec son cheval, il se contenta d'ouvrir la bouche. « Excuse-le. Il n'est pas très bavard... Contrairement à son père ! » Il se mit à rire avant d'encourager son fils à répondre à la question qu'on venait de lui poser avec un sourire rassurant. « Je... Euh... Oui. Il a été sage. Et... Surtout content de retrouver Snow et Anoki. » Joachim n'était pas vraiment à l'aise avec les inconnus. Ce n'était pas le genre de gamin hyperactif, extraverti ou vulgaire... Il était discret, poli, volontaire, et faisait la fierté de son père. Il était un peu timide mais ça passait une fois qu'il était en confiance.

« Et toi ? Tu as pu te reposer ? Peut-être que je pourrais jeter un œil à ta blessure tout à l'heure ? Le médecin que tu as vu... Il t'a dit quand il fallait changer le pansement ? Je dois avoir ce qu'il faut pour m'occuper de ça... » L'état de la plaie l'inquiétait... Et il n'était pas vraiment compétent pour juger de la gravité de la blessure. Alors il osa lui demander. « Si c’est trop infecté… Tu devrais peut-être montrer ça à quelqu’un de plus compétent que moi… On… On a plusieurs médecins où je vis… Enfin… Un ancien croque-mort et une vétérinaire… Mais c’est mieux que rien, non ? »







Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 154
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige EmptyDim 14 Juil 2019 - 16:50
Pour n’importe qui d’autre, elle ne se serait même pas donné la peine de venir à ce rendez-vous. Pourtant, elle était là. Alors que tout le monde lui disait que prendre la route n’était que folie. Elle le constatait alors que le cavalier lui disait qu’ils s’éterniseraient le temps qu’il faudrait pour qu’elle puisse remonter en selle, en meilleure forme. Elle était embarrassée. Mais elle ne savait pas encore comment le dire et garda le silence, pour l’instant du moins. Elle observa le garçon, avec quelques questions en tête. Mais le garçon échappa à son regard sous une timide presque surprenante. La cavalière n’était pas vraiment habituée à ce genre de comportement. Il n’y avait pas vraiment de place pour les timides sur les routes. Les personnes qu’elle avait rencontré jusqu’alors étaient plus rentre-dedans que timide et effacé. Mais à y réfléchir, Isaac était également la personne la plus douce et la plus calme qu’elle avait rencontré depuis bien longtemps. A observer son fils, elle se faisait la réflexion qu’une once d’innocence était encore préservée quelque part sur cette terre. Dans le groupe auquel ils appartenaient tous les deux.

Elle tenta un léger sourire à sa réponse. Il fut furtif, mais bien là. Elle tourna la tête vers les chevaux pour les trouver tous les trois paisibles, un brin d’herbe en bouche. « Oui, il faut dire que ça fait bien longtemps qu’il n’a plus côtoyé d’autres chevaux. » Depuis qu’elle avait perdu Andrew, en fait. Son cheval avait été fauché juste avant lui. Elle ne saurait jamais vraiment si en faisant demi-tour, elle aurait pu le sauver. Aussi sa mémoire préférait-elle occulter cette possibilité, pour s’éviter le tiraillement, les doutes et la culpabilité. C’était bien plus facile ainsi.

Isaac reprit la parole et attira ainsi l’attention de la jeune femme qui se retourna vers lui. Très vite, cependant, elle détourna la tête, toujours un peu mal à l’aise. Elle n’aimait pas que l’attention soit tournée vers elle. Elle porta sa main à son flanc, un peu par réflexe. Cela cicatriserait, cela passerait. « Dormir m’a fait du bien, ne t’en fais pas. » Elle le regarda, et tenta de lui offrir un visage moins souffrant, plus avenant. Mais elle fut bien surprise en l’écoutant expliquer que ses médecins n’étaient autres qu’un ex-croque-mort et une vétérinaire. Elle le regarda avec surprise. « Un ancien croque-mort ? Tu me diras, c’est pratique s’il ne parvient pas à vous soigner, il sait quoi faire après. » Dit-elle, dubitative. Cela étant, elle savait bien pourquoi il mentionnait les médecins de son groupe. « Quand je rentrerai, j’irai voir la doc’ qui vient régulièrement à l’entrepôt. Mais regarde… » Elle souleva son pull et son t-shirt du côté de sa blessure. Il y avait bien un point plus rouge, mais c’était en réalité de tâches sur son bandage déjà réutilisé plusieurs fois. « Ce que tu vois, ce n’est rien de plus que d’anciennes traces. Les bandes propres ne courent pas les rues. Mais la blessure ne saigne plus, normalement. C’est juste… encore à vif. » Elle rabaissa son pull, haussa les épaules. « Après, c’est sûr, j’étais censée rester allongée mais… Tu sais Isaac… C’est dangereux de rester sur place. » C’était son credo, sa philosophie de vie depuis que toute cette horreur avait commencé. Que sa vie à lui, sédentaire, lui convienne était une chose. Mais Raina n’y croyait pas vraiment. Si elle le questionnait sur l’histoire des siens, cela la convaincrait sans doute qu’elle avait raison. Et puis, il fallait dire qu’elle n’avait connu que ça. « Vous n’avez pas besoin de rester trop longtemps, si cela inquiète les vôtres. » Dit-elle, simplement, le regard un peu baissé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Perce-neige   Perce-neige Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Perce-neige -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] La Neige et le feu [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: