The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- I just woke up in my underwear -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 933
Age IRL : 23
MessageSujet: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyMer 3 Avr 2019 - 13:48
I just woke up un my underwear


Olivia & Ludwig


Le temps était passé, l'hiver avait filé, et les premiers rayons de soleil réconfortants commençaient à pointer le bout de leur nez. À sa grande surprise, Rousseau était restée. Elle allait et venait joyeusement, disparaissant parfois de longues journées pour mieux revenir. Finalement, la petite bête s'était bien habituée à la présence des humains, et si elle craignait encore nombre d'entre eux, avec un peu de patience et de douceur, tous les membres du camp pouvaient lui gratouiller le dessus de la tête.

Malgré toutes les occupations du fort, Ludwig n'avait qu'un visage en tête : le sien. Depuis cette fameuse journée, ce fameux baiser volé sur sa joue, dans l'infirmerie. Il avait tenté, depuis, de revenir vers elle, mais la jeune femme s'était montrée … fermée. À moins que ce ne soit que lui qui s'invente ça. Il n'arrivait pas à comprendre. Il ne comprenait jamais les autres. Ce qu'il savait, c'était que cette soudaine distance lui faisait mal et lui donnait envie de pleurer. Alors il se posait des questions, pleins de questions qui lui dévoraient la tête.
Et pourtant … que pouvait-il faire ? C'était son choix. Ils ne se devaient rien, et il n'allait sûrement pas tenter de la retenir de crainte de passer pour un gros lourd.
Alors Ludwig n'allait pas vers elle.

Et il rongeait son frein.

Heureusement que toutes les activités lui permettaient de se changer les idées, en quelque sorte. Il participait toujours avec plaisir à tout ce qu'il y avait à faire, et avait même osé s'approcher des chevaux pour les brosser. Une grande première, qu'il aurait aimé partager avec elle.

- Hey, Olivia !

Il trottina pour la rejoindre. S'il avait été sûr de lui au départ, se retrouver si proche d'elle, au jugement de son regard noisette, lui faisait perdre toute confiance. Lui qui aurait aimé vouloir lui demander, simplement, s'il avait fait quelque chose de mal, se retrouvait à la fixer d'un air hésitant, sa hache de bûcheron à la main.

- Hm … ç-ça va ? Je … je voulais aller couper un peu de bois, hors du camp... Je me suis dis que tu avais peut-être envie de sortir un peu. Donc... si tu veux m'accompagner … Enfin, comme tu veux. Si tu préfère rester ici, y'a pas de problème.

Un petit rire lui échappa.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Olivia Cooper
Administratrice
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 823
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyJeu 4 Avr 2019 - 12:31
Elle l’évitait, oui.

Et elle se sentait horrible de faire ça. Distante, fuyante, minable. Olivia éprouvait, en plus de cette honte fulgurante, une culpabilité étouffante qui l’étourdissait parfois. Tout ça pour quoi ? Parce qu’elle était folle, il n’y avait pas d’autres raisons. La présence de Ludwig effaçait la douleur, elle comblait un vide immense dans sa poitrine. Mais mainte fois, la jeune femme s’était demandé si elle méritait de ne pas souffrir, et la réponse restait toujours la même : après ce qu’elle avait fait, elle devait faire pénitence.

Depuis ce baiser fugace, si tendre, en plus du battement raté de son cœur meurtri, la brune avait compté un grand absent de son tableau. Elle avait mis quelques jours à se rendre compte de ça, avant qu’une bouffée d’embarras ne la submerge finalement : Calvin n’était pas réapparu. Ni sa silhouette, ni sa présence, ni même sa voix. Elle avait beau le chercher du regard pour se rassurer, se dire qu’elle ne pouvait pas l’oublier, c’était comme si on l’avait soudainement effacé.

Elle avait beau essayer de lui parler, de l’appeler, de lui faire entendre qu’elle ne comptait pas le trahir. Son esprit refusait de le ramener à elle, et elle en était morte de trouille. Alors, fuir Ludwig était aussi un moyen de le retenir, car à peine prit-elle ses distances que Calvin revint la visiter fugacement dans ses rêves. C’était la solution, la seule qui marchait. Tant pis pour le reste, n’est-ce pas ? Tant pis pour les brefs instants de joie sur lesquels elle tirait un trait. Tout ça, elle ne le méritait de toute façon pas.

Un sursaut l’arrêta dans sa marche, elle entendit son nom. Se retournant, Olivia le vit, écarquilla les yeux d’étonnement, avant de chercher d’un regard pressant une issue. Ludwig, encore lui, toujours lui, se planta à côté d’elle sans cacher son hésitation. Le cœur de la petite brune se serra, elle se renfrogna sensiblement.

Désolée, je n’ai vraiment pas le temps… Coupa-t-elle en essayant d’être ferme, même si ça n’était pas son fort sur l’instant. Elle ne parvint pas à en rire, et se trouva piteuse de lui sortir un mensonge aussi gros. Je dois… Enfin… Elle n’avait rien à lui refourguer. Elle haussa simplement les épaules, qu’importait ce qu’elle devait faire.

Un autre point l’inquiéta :

Tu y vas tout seul ? S’enquit-elle dans la foulée.

Ça déterminerait la suite des événements. Son palpitant s’emballa sans qu’elle ne puisse le retenir, elle espérait qu’il lui dirait qu’un autre l’accompagnerait. Il n’était pas question de laisser le rouquin seul dehors, tout comme elle n’avait pas envie de tirer un autre trait sur Calvin. Tout se jouait là. Et Olivia avait l’impression d’être face à un choix ignoble.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en bas  
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 933
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyDim 12 Mai 2019 - 13:39
Il n'était pas stupide, Ludwig. D'aussi loin pourtant, qu'il avait du mal à saisir les expressions de ses pairs, il ressentait leurs émotions comme s'il les éprouvait lui-même. La crispation d'Olivia alors qu'il s'approchait, et cette froideur soudaine, l'arrêtèrent dans son élan et son entrain et lui donnèrent envie de repartir sans plus la déranger. Peut-être avait-il eu tort depuis le début et s'était imaginé cette délicieuse complicité entre elle et lui … Sûrement. Il avait toujours été du genre à se faire des films. Pour une fois qu'il se laissait penser qu'il avait peut-être raison de libérer son imagination … Il n'aurait pas dû.

Il fit un pas en arrière avant qu'elle ne réponde, prêt à repartir d'où il venait. Son regard se déroba, comme toujours, et il se força à sourire brièvement.

- Oh … Je comprends.

Même si l'explication d'Olivia était foireuse, et même inexistante, il s'en contenta. Le libraire n'avait pas besoin qu'elle lui raconte sa vie. Oui, non, c'était suffisant.

- Je voulais pas te déranger.

Il serra sa hache entre ses doigts et amorça son départ.

- Seul, oui. Je pensais rester aux alentours du camp et pas trop m'éloigner. Mais t'en fais pas, ça va.

Hochant la tête, il eut un nouveau sourire mais ne chercha pas à insister. Tant pis, ce sera peut-être pour une autre fois. Ce qui était certain, c'était qu'Olivia avait bien refroidi Ludwig dans ses ardeurs. Ça lui apprendra à laisser ses émotions le dominer.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Olivia Cooper
Administratrice
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 823
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyLun 13 Mai 2019 - 11:44
Olivia baissa le regard vers ses chaussures, alors qu’une bouffée de culpabilité l’empêcha brièvement de soutenir le regard de Ludwig. Si le rouquin l’évita des yeux peu après, elle n’en sut pas grand-chose. Pour elle, le malaise était de toute façon si palpable qu’il n’y avait pas besoin de le mentionner. Elle se sentait terriblement méchante, comme la dernière des pestes. Sa grand-mère aurait eu honte de son comportement actuel, surtout à l’égard d’un garçon si gentil et si prévenant. Son sourire joyeux s’envola, et le pire dans tout ça, fut qu’elle vit ce moment où il le perdit au profil d’un autre moins vrai.

Qu’est-ce qu’elle fichait ? Là encore, la guerre interne à laquelle elle se livrait sans le vouloir faisait rage. D’un côté cette nécessité de s’éloigner de lui, de l’autre, l’envie pressante de ne pas le quitter d’une semelle pour savourer le plaisir de sa présence. Il y avait-il autre chose qui devait peser dans la balance ? Elle secoua la tête. Peu importait que Ludwig cherche à la rassurer à nouveau, elle perdait du terrain contre elle-même…

Non, je t’accompagne, c’est bon… Céda-t-elle soudainement, comme un sursaut. Laisser Ludwig seul dehors n’était pas discutable. Car au fond, autre chose perçait : la peur qu’il lui arrive quelque chose si elle n’était pas là pour le protéger. Laisse-moi juste deux minutes, demanda Olivia en forçant un sourire.

Ce fut suffisant pour récupérer une veste un peu plus chaude, une écharpe, et un sac à dos vide. Son arme toujours à sa ceinture, elle fit un signe de la tête au rouquin pour lui confirmer qu’elle suivait, que ça allait. Même si la brune avait l’étrange impression que ses jambes pesaient une tonne, et qu’il lui fallait tous les efforts du monde pour réussir à faire un pas.

Le reste se passa étrangement en silence. Eux qui, d’ordinaire, étaient capables de discuter sans voir les heures passer se trouvaient désormais muets. Et les minutes s’égrainaient à une lenteur exagérée. Les mains le long du corps, Olivia regarda simplement droit devant elle. La mâchoire tellement verrouillée qu’il aurait fallu un pied de biche pour la faire céder. Un simple coup d’œil en arrière l’angoissa cependant, comme si, l’espace d’une seconde, elle se rendit compte que Calvin ne pourrait pas la suivre avec lui.

Et dès lors, son cœur s’agita à nouveau, et ses yeux trahirent sa peur.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en bas  
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 933
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyLun 13 Mai 2019 - 14:13
Il s'arrêta alors qu'il allait simplement partir et son regard glissa sur Olivia. En vérité, il ne savait pas trop sur quel pied danser. La manière qu'elle avait eu de finalement accepter sa proposition semblait presque démontrer un certain agacement, pourtant le Norvégien ne pensait pas avoir été insistant, ni de l'avoir fait culpabiliser.
Dans tous les cas, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une vague bouffée de joie, qu'il camoufla sous un sourire étouffé.

Il avait rejoint l'entrée le temps qu'elle se prépare. Lui-même s'était solidement harnaché. Un gros sac dans son dos allait lui servir à transporter le bois. Le camp n'avait pas besoin de grand chose, et de toute manière, à deux, ils n'allaient pas pouvoir en ramener des tonnes, mais c'était toujours un peu de réserves en plus non négligeables.

- Allons-y.

L'envie de parler durant le trajet était forte, mais, toujours frappé par la froideur d'Olivia, il la refoulait, se contentant d'avancer d'un bon pas, un fin sourire aux lèvres. Il avait choisi de simplement apprécier la silencieuse compagnie de la jeune femme, et prenait sa présence comme un immense privilège. Il espérait qu'elle ne s'ennuit pas trop ou qu'elle ne regrette pas le choix de l'avoir accompagné.

De la poche de son manteau, il sortit une barre de céréales, qu'il tendit immédiatement à son amie, sans un mot. Il l'avait prévu pour lui à la base, mais se rendait compte que ça lui ferait beaucoup plus plaisir de savoir que c'était elle qui l'avait mangé. Ainsi également, peut-être aurait-il un peu moins l'impression de devoir culpabiliser de l'avoir coupé de ses occupations pour l'emmener avec lui.

Ce fut à huit cents mètres du camp que le duo s'arrêta. Les arbres y étaient espacés, le soleil avait rapidement séché le bois humide des dernières pluies. Il y régnait une douce atmosphère qui sentait le printemps, et les rayons perçaient à travers les branches emmêlées, envoyant alors des tâches lumineuses un peu partout sur le sol et les troncs.
Dans un ravissement renfoulé, Ludwig se tourna vers Olivia et posa son sac au sol. Il y sortit la hache, un scie et un 9mm qu'on lui avait donné et qu'on lui forçait à prendre chaque fois qu'il sortait.

- Pas de rôdeur aux alentours. Les oiseaux chantent. Il fait bon. Je crois que je n'ai jamais été aussi content d'aller chercher du bois.

Soucieux cependant, de ne pas se créer de blessures stupides et handicapantes, il entreprit de s'échauffer les muscles et la nuque. Olivia pouvait bien faire de même si elle le souhaitait, ou simplement profiter du lieu. Au final, il ne lui avait pas vraiment proposé de venir pour l'aider. La tâche n'avait été qu'une excuse pour sortir et la faire sortir avec lui, même s'il y serait tout de même aller si elle avait refusé. Question de principe.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Olivia Cooper
Administratrice
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 823
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyLun 13 Mai 2019 - 14:35
La barre de céréales la surprit, Olivia eut presque un sursaut en voyant cette main tendue vers elle, comme si l’idée qu’elle puisse la toucher causerait une brûlure indélébile sur sa peau. Attrapant timidement ce qu’il lui offrait, elle effleura malgré tous ses doigts avant de sentir son palpitant se serrer brutalement. Elle resta fière cependant, comme elle l’avait toujours été. Incapable de courber l’échine ou baisser la tête, de laisser ses émotions la dépasser. Il en était fini de tout ça, n’est-ce pas ? De cette période sombre où elle se sentait perdue, égarée. Dans ce groupe, occupée à trop de choses pour une seule personne, Olivia était au bon endroit.

Au bon endroit pour rencontrer Ludwig.

Elle chassa cette pensée d’un geste de la main dans ses cheveux, rabattant une mèche derrière son oreille. Là, elle fourra simplement la barre de céréales dans la poche de sa veste, et talonna l’homme jusqu’à l’endroit dégagé qu’il cherchait. Elle scruta les environs, regarda tout autour pour discerner une ombre, une forme, une silhouette, quelque chose qui impliquerait un retour précipité au campement, avant de réaliser qu’il n’y aurait aucun sauvetage du genre.

Que devait-elle faire ? Ses yeux sombres se posèrent finalement – et enfin surtout – sur Ludwig, alors qu’il s’enthousiasmait des conditions dans lesquelles il allait pouvoir travailler. Terrain dégagé, beau temps et ambiance bucolique, la cuisinière fronça les sourcils. Sans doute un brin agacée de ne pas pouvoir se montrer si légère à son tour. Il était chanceux oui, terriblement chanceux d’être si innocent. Elle l’enviait et le jalousait d’y parvenir si facilement. Et pourtant, Olivia se lovait d’elle-même dans son malheur, comme pour essayer d’y trouver son compte.

Personne d’autres n’était disponible pour t’aider ? S’enquit-elle avec bien moins de joie que le rouquin.

Le suivre pour être désagréable ? ça n’était pas vraiment son but à la base, mais elle ne savait pas encore comment composer avec tout ça. Alors elle l’était, elle sortait comme ça lui venait. D’une voix moins chaude que d’ordinaire avec lui. Comme pour tuer dans l’œuf toute envie d’être tendre à son égard. Les bras croisés sur sa poitrine, dansant sur ses appuis, regardant tout autour d’elle comme si elle cherchait autre chose qu’un mort pour palier à la menace, elle peinait à tenir en place.

Ludwig se mit au travail, et coupable de ne rien faire, elle le scruta un moment. Le même air soucieux sur le visage, essayant de composer avec elle et ses doutes. Au final, quand l’homme eut du mal à venir à bout d’un tronc, elle s’approcha pour le tenir en place d’un côté. En échangeant un bref regard avec lui, elle eut un haussement d’épaule : d’accord, elle donnait tout l’air de vouloir le fuir. Mais au fond, était-elle seulement capable de le faire ?

Je m’en occupe, annonça-t-elle d’ailleurs à l’homme lorsqu’il termina de couper sa branche. Elle les tint entre ses mains, lui de l’autre côté. Elle les mettrait dans son sac à dos, avec soin, comme ça, ils ne seraient pas obligés de trop se croiser.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en bas  
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 933
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear EmptyMer 15 Mai 2019 - 23:45
Encore une fois, la sincérité de son sourire laissa place à quelque chose de plus crispé, d'un peu attristé aussi, sans doute. Très bien, il avait compris le message. Pas de joie, pas de discussion, pas d'échange. Décidement, il ne savait pas ce qu'il avait fait ou dit, mais elle lui en voulait. Et il se torturait l'esprit à chercher. Peut-être s'était-il trop ouvert ? Il l'avait mise mal à l'aise ? Probablement. Oui, ça devait être ça. Il était un homme abominable qui n'était pas capable de peser ses mots et qui en avait trop dit, voilà.

- Je ne sais pas. Tu as accepté alors j'ai demandé à personne d'autre.

Sa voix s'était faite plus douce, comme un soupir. Il lui offrit un furtif sourire avant de se concentrer sur sa tâche. Très bien, il n'allait pas plus tenter de parler. Il allait faire au plus vite, car il ne voulait pas qu'elle se sente prise au piège. Au pire, il reviendrait ici en fin de journée avec Skyler, ou seul. Ou pas.

- Merci.

Il avait envie de lui dire, à Olivia, qu'il ne recommencerait plus, qu'il était désolé et qu'il s'en voulait. Il voulait retrouver cette complicité si délicieuse qui lui avait redonné le goût de vivre, mais il ne voulait pas forcer, et il ne forcerait pas. Alors, peut-être passait-il ainsi pour un lâche, pour quelqu'un qui ne savait pas ce qu'il voulait, mais … il n'aimait pas s'imposer dans la vie des gens. Et il comprenait que la jeune femme ait eu une vie difficile et qu'elle ait besoin d'être seule et de trancher ses choix. C'était triste pour Ludwig, mais si ainsi, Olivia se sentait mieux, alors il n'avait aucune raison de s'en faire. Il parviendra à être content pour elle. Dans quelques temps peut-être.

Profondément plongé dans ses pensées, concentré dans sa besogne, il avait repris sur son visage cette expression lointaine qui le caractérisait si bien.

- J'en aurais pas pour longtemps, lui lâcha-t-il en ramenant vers elle ce qu'il venait de couper.

Étrange comme l'ambiance c'était d'un seul coup faite beaucoup moins chaleureuse. Ce petit coin qui lui semblait si mignon était à présent dénué de tout intérêt, et lui avait la sensation de mourir de chaud tant il était mal à l'aise.

- Si tu as d'autres choses à faire, je ne te retiens pas, ajouta-t-il doucement. Je reviendrai plus tard dans la journée de toute manière.

Il laissa une seconde la hache au sol, le temps de frotter ses mains l'une contre l'autre, puis son pantalon plein de copeaux, et ses cheveux pleins de poussière.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I just woke up in my underwear   I just woke up in my underwear Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I just woke up in my underwear -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: