The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Regrets equal error -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan R. Cole
Modératrice
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9002
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Regrets equal error   Regrets equal error - Page 2 EmptyMer 10 Avr 2019 - 22:13
La tête lui tournait, elle se entait vaciller et pourtant elle ne savait pas pourquoi elle ne s'arrêtait pas. Elle le savait dans un coin de son putain de crâne, c'était la connerie du siècle. Une de plus après tout. Et là par simple esprit de vengeance elle vrillait totalement. C'était du grand n'importe quoi. Morgan ne pensait plus, pour une fois son cerveau s'était mis sur pause, elle arrêtait de se tourmenter et a virait mal. Elle aurait du faire faire professionnelle en foirrage social, elle aurait eu le prix gagnant. Mais là, tout ce qu'elle faisait avec la tête noyée dans les effluves de l'alcool fort qu'elle venait de s'enfiler toute seule comme une putain d’alcoolique c'était de continuer d'embrasser Nate. Et elle ne lui offrait pas un baiser chaste, non loin de là, elle faisait  les choses en grand. Et Morgan était aussi comme ça, si elle faisait quelque chose elle y allait à fond. Alors oui, elle soupira entre leurs lèvres, reprenant un peu d'air pour prolonger le baiser. Se laisser aller stupidement. Juste pour ne plus penser. Pour ne plus culpabiliser l'espace de quelques instants.
Morgan le sentait enfoncer ses ongles sur sa hanche, elle en gémit de douleur mais cela ne l'empêcha pas de continuer, remontant une main dans les cheveux de Nate tandis que ce dernier répondait favorablement à sa lourde erreur. La rousse recula, titubant moins, guidé par le journaleux. Elle se cambra un peu et ne le repoussa pas lorsqu'il descendit les mains sur ses cuisses pour ensuite la soulever. Elle n'était pas bien lourde elle le savait, de plus il est vrai que face à Nate elle n'était pas bien grande non plus. Mais sentir le contact de l’îlot sous elle ne la fit pas non plus réagir plus que ça.  Ivre elle l'était, et l'alcool lui cramait les neurones. Pourtant prise dans cet état d'inconscience elle n'entendit pas la porte, elle n'entendait rien que leur souffle court, l'odeur chargée en spiritueux flottant autour d'eux. La bouteille traînait encore sur le plan de travail, et Morgan se laissait étrangement faire, sans pour autant quitter les lèvres de Nathan, jusqu'à le sentir se détacher d'elle. Cette fois-ci elle ouvrit les yeux, le regard vitreux reflétant le nombre de verres sûrement trop élevé qu'elle avait ingurgité. Elle papillonna des cils, ses mot lui parvenant avec difficulté. Elle ne comprenait pas ou ne voulait plus comprendre.

Pourtant en voyant une silhouette arriver avec force et attraper le brun par le col pour le foutre dans le mur et le frapper, là elle sortie soudainement de sa bulle. La silhouette elle la connaissait. Will. Merde, elle avait chié dans la colle une nouvelle foi. Mais trop abrutie par la boisson forte, elle ne put que l'observer frapper sans aucune difficulté Nate et lui hurler dessus. C'était délirant comme situation. Morgan sursauta ensuite en croisant le regard furax et blessé du blond. Putain de merde, le regard qu'il lui adressait en lui gueulant de tels mots la blessait plus encore. Et elle ne savait pas quoi répondre à ça. que pouvait-elle bien dire au final ? Désolée ? C'était pas ce qu'il avait vu ? Bah voyons autant le prendre pour une courge. Mais le clerc n'était pas idiot, et c'était elle la plus stupide des deux. Elle avait merdé, prodigieusement.
L'instant catastrophe en avait finalement appelé un autre. Morgan bougea ensuite, regardant le visage ensanglanté de Nathan. Merde. C'était de sa faute. Elle avait tout fait capoter. Alors descendant du plan de travail elle se tourna vers la bouteille et la repoussa avec force tout en tanguant dangereusement sur ses jambes. Mouvement trop rapide, la tête lui tournait plus encore et elle se tint à l'îlot fermant les yeux. Tout tournait autour d'elle, dans sa tête. La rousse déjà pâle devait l'être plus encore.

"Je... J'vais vomir..."

Génial. Ce fut la seule chose qu'elle fut capable de prononcer. Son envie de rendre tripes et boyaux ici, maintenant. Elle plaqua une main sur sa bouche. Elle ne savait même pas si Will était là, tout allait vite et en même temps trop lentement. L'ancienne barmaid était déboussolée. Alors, elle hoqueta et alla rapidement en manquant une fois de plus de s'étaler à terre vers l'évier où elle ne put rien retenir. Culpabilité, honte, sensation de s'être elle-même salis, mal-être, tout y passait et elle rendait le faible contenu de son estomac tout en essayant de retenir maladroitement ses cheveux.
Putain de merde, elle n'oserait plus jamais le croiser, putain de merde elle avait tout rater en beauté. Putain de merde, elle venait de perdre Will connement. Pour une simple vengeance, pour une raison débile...


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Modératrice
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 740
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Regrets equal error   Regrets equal error - Page 2 EmptyMer 10 Avr 2019 - 22:48
Regrets equal error


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


C'était pas ce qu'il voulait, pas une minute, ou si, mais c'était pas lui là, pas le type qu'il tentait d'être pour elle. Elle là haut qu'il imaginait débarquer d'un instant à l'autre, le retrouver encore à faire la connerie qui faisait tout capoter, qui l'éloignerait plus encore qu'il ne l'éloignait déjà de lui... Face à Morgan, le cœur en plein délire autant qu'il sentait le sang peser lourd dans ses veines saillantes, Nathan reprit une lourde inspiration et expira l'air brûlant, chargé en désir malsain, accumulé dans ses poumons. C'était un putain de gros délire, il rêvait bordel, bien sûr qu'il rêvait tout ça n'avait pas lieu, tout ça n'était que le fruit de son crâne mis à mal par l'autre enfoiré de cul terreux, juste là, pas loin de la rouquine, adossé à l'encadrement, qui lui souriait avant qu'il ne capte tout autre chose. Le spectre s'envola, ou s'évapora plutôt, traversé par la silhouette large et déterminée de son pote. Chier Will, vu sa tronche il avait vu, vu ce qu'il devait pas caler parce que ce n'était qu'une énorme connerie, une monstrueuse erreur et qu'il avait pané avant que ça vire au putain de drame insurmontable.

- Woow Will, écoute okay c't'ait …... Rien ?

Sans doute ouais que c'était là la fin de sa phrase, de piteuses excuses de merde qui ne feraient aucune différence parce que le Californien était sourd, assourdi par la rage ou ce qu'il avait si bien supposé à Cole à peine deux minutes plus tôt. BLANG, son dos heurta bien plus violemment le mur, les cadres et les putains d'arêtes du sous bassement de bois, que lorsque c'était l'ex barmaid qui l'y avait poussé. BLING!!! L'une des multiples œuvres douteuses, clouées au mur, se péta le groin pour mieux exploser contre le carrelage clair. Quelques paillettes de verres reflétèrent la lueur vive du néon, ce dernier truc qu'il captura avant que sa tête vacille brusquement sous le premier coup du blond. Y avait pas que les coups, le fait de sentir les phalanges s'encastrer sans sa petite gueule adorée qui le secouait, y avait les mots, la haine palpable, le dégoût et tout ce qui accompagnait une situation qui le dépassait. Peut-être pour ça qu'il répliqua pas, parce que Morgan était pas sa nana, parce que la sienne était juste au dessus, endormie avec son gamin dans le creux du bide. Un autre coup lui défonça l'arcade, l'obligea à ramener une main contre en reprenant mal sa respiration. C'était bon là ? Ou Mayfield avait des envies de meurtre ? En un sens le trentenaire pouvait piger, clairement il pouvait comprendre pour être d'une possessivité maladive, parce que malgré leur lien, malgré ce qu'il ressentait à l'égard de la rousse et du Californien, il avait véritablement chié dans la colle. Un goût de fer glissa sur sa langue, lui arrachant une grimace à peine dégagea-t-il les doigts pour voir qu'il pissait le sang. Sa tronche aurait la dégaine d'une putain de courge aux aurores, pourtant c'était le cadet de ses soucis là, en voyant, du coin de l’œil – encore valide – que Cole glissait de son perchoir pour foutre le camp droit vers la salle de bains au rez de chaussée.

- Keep your calm, Will c'pas ….... c'est juste, que-dalle. Ça l'était, ça n'avait rien de sérieux, rien de véridique c'était juste un dérapage. Il voulait rien de la rouquine et s'il avait pas changé un minimum, s'il n'avait été que le sale enfoiré qu'il était des mois plus tôt, sans souci mentaux, sans spectre qui le suivait où qu'il aille, alors ouais, tout aurait été bien plus laid, comme avec Bergmann. Là, il entendait quasiment l'ex barmaid s'étouffer dans une toux qu'annonçait rien de bon, pourtant le Californien bougeait pas. C'était pas son rôle à lui d'aller voir si elle allait pas claquer en s'étranglant avec l'alcool qu'elle régurgitait, mais Mayfield avait pas l'intention de se bouger le cul, sans doute bien trop sur les nerfs pour pas la toucher comme il venait de lui refaire la tronche. Holy shit ! Jura-t-il en embarquant le premier linge à dispo, qu'il se colla sur la gueule, avant de repousser Mayfield. Peu importait ce qu'il allait penser, et peut-être que déjà son pote pensait qu'il s'envoyait Mo depuis des mois, quand bien même, c'était pas en restant planté comme une putain d'asperge à la con qu'il allait être utile. Proche de la porte ouverte, il repoussa mieux celle-ci et s'approcha d'elle, grimaçant autant de la voir gerber ses tripes que parce que sa tronche lui faisait un mal de chien. Pas un mot ne fila ses lèvres, à contrario sa main libre fila aux mèches feux de la jeune femme pour les enrouler autour de son poignet tandis qu'il déposait l'épaule contre le mur frais. T'fais p'tin d'chier Cole.... mais là t'pouvais clairement pas mieux réussir ton coup. Siffla-t-il sans être certain qu'elle capterait là, la tête dans la vasque, avant de lâcher le linge, agrippant à la place une serviette, qu'il humecta rapidement après avoir enclenché le robinet, pour ensuite se baisser à sa hauteur. Tien, c'rien t'inquiète, j'gère... comme d'hab.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Will E. Mayfield
Administratrice
Will E. Mayfield
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 9mm & couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/02/2017
Messages : 972
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Regrets equal error   Regrets equal error - Page 2 EmptyVen 12 Avr 2019 - 21:30
Son regard clair les regardaient l’un et l’autre sans les voir. Il les détestait là, à cet instant précis, juste à cet instant. Will les détestait tous les deux, pour tant et tellement de raisons, toutes différentes, toutes si semblables. Le californien aurait aimé dire, s’il avait été capable de mots à ce moment-là, que le comportement de Nathan l’étonnait mais dans le fond, ça ne l’étonnait pas. Ce type n’avait aucune morale, aucune fierté et il n’était pas capable de penser avec autre chose que le putain de compas qu’il avait entre les jambes. Savoir sa nana endormie, leur enfant à venir, ça n’avait sans doute pas effleuré son esprit alors qu’il s’appropriait ce qu’il n’aurait pas dû toucher, pas même convoiter.

De la part de Morgan, c’était encore différent. Will ne se sentait pas trahi parce que la rousse ne lui devait rien, ils ne se devaient rien, cette dispute ridicule l’avait montré. Ils n’étaient rien l’un pour l’autre. Il n’était rien pour elle. Ça lui sautait encore plus au visage là, à les dépeindre tour à tour. Nathan le visage tuméfié par les coups qu’il lui avait porté, Morgan pâle mais rougie par l’alcool. Elle allait être vomir ? Parfait, parce que c’était tout ce qu’ils lui inspiraient là, tous les deux, tous autant qu’ils étaient, une nausée profonde, désagréable. « Que dalle ? » Un rictus amer fila ses lèvres avant qu’il se prenne la tête entre deux mains. « Démerdez-vous … Vous m’rendez malade. »

Qu’ils disparaissent, qu’il aille s’occuper d’elle et s’occuper d’elle, ça le foutait en rogne. Ça lui faisait mal de penser à tout ce temps passé avec elle pour l’aider à remonter la pente, toutes ces discussions, le fait qu’elle ait entrevu, vu, deviné ce qu’il était vraiment, et qu’elle fasse ça. Morgan valait mieux à ses yeux, elle valait plus. Elle valait … quelque chose contrairement à tous les autres, elle valait plus que le mystère qui l’avait rendu curieux, elle valait assez pour qu’il pense à elle plutôt qu’à lui. Mais finalement, elle était comme tous les autres, comme tout le monde. Comme lui. Elle était pourrie de l’intérieur et l’odeur lui donnait l’impression de suffoquer.

Laissant là les deux abrutis, les deux sombres connards, faute d’autres termes pour les qualifier, Will quitta la cuisine, son poing se plantant douloureusement dans le mur près de la porte avant qu’il ne se décide à trouver l’extérieur, désespérant de reprendre son souffle. Tout ce qu’il voulait c’était une dose, de n’importe quoi, n’importe quoi qui l’aiderait à oublier ça, à l’oublier elle parce qu’après ces mois à lui faire confiance, à lui assurer qu’il était là, qu’il la soutiendrait, cette scène achevait tous les espoirs qu’il avait nourri. Des espoirs de quoi d’ailleurs ? Le californien n’en savait rien, il avait juste mal, comme rarement, comme ça n’était pas arrivé depuis longtemps. La scène imprimée derrière ses paupières qu’il ne voulait plus jamais clore. Qu’ils aillent au diable, tous les deux, sa survie il ne la devait qu’à lui-même et il continuerait ainsi.


Hell or High Water
“Life's for the the livin', I won't be givin' up”
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Morgan R. Cole
Modératrice
Morgan R. Cole
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 9002
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Regrets equal error   Regrets equal error - Page 2 EmptyVen 12 Avr 2019 - 22:39
Elle régurgitait l'alcool avalé en trop grande quantité et trop vite dans le lavabo. Elle s'en voulait, bordel, si elle était juste restée seule à boire rien de tout ça ne se serait passé. Elle aurait sûrement fait un coma éthylique. Se flinguer avec de l'alcool pour une barmaid c'aurait était un comble. Mais non, elle en avait fait qu'à sa tête. Will l'avait blessé, elle ne savait pas réagir autrement qu'en le blessant en retour et elle y était sûrement parvenue. Son regard plein de dégoût la concernant vint heurter ses yeux. Elle avait vraiment réussi à tout faire foirer. Will avait prononcé d'autres mots, mais l'esprit trop en vrac, le ventre crispé des remontées d'alcool elle n'y avait pas prêté attention. Peut-être aurait-elle dû. Peut-être aurait-elle dû le retenir, se retenir de gerber pour l'attraper par la manche.

Mais non, elle n'avait rien fait de tout ça. Elle était stupide. Elle ne avait pas faire, ne savait pas dire le choses autrement qu'avec violence. Elle le gardait loin d'elle pour ne pas lui faire de mal et en réalité elle l'écorchait. Morgan le savait, elle blessait Will. Et là elle fut prise d'une nouvelle nausée, elle vida encore son estomac, elle avait l'impression qu'à chacune des pensées adressées à Will, elle vomissait tout le mal qu'elle faisait. Comme une sorte de purge. Des larmes coulaient aux coins de ses yeux, pas des larmes de tristesse, mais de douleur, douleur d'avoir tellement bien merdé qu'elle serait désormais incapable de pouvoir le regarder dans les yeux, de rester avec lui. Bordel !
Et de douleur physique, douleur tordant ses tripes, et la faisant encore vomir, c'était désormais de la bile, elle sentait ce liquide physique lui brûlait l'intérieur du corps. C'était comme une punition. Et puis elle dégueulait aussi parce qu'elle s'en voulait d'avoir attiré Nathan ainsi...

Et pourtant c'était bien le brun qui était là, à lui tenir les cheveux tandis qu'elle restait courbée et soulevée par des hauts le coeur. C'était lui que Will avait frapper à cause d'elle. Il devait lui en vouloir et à son ton, oui, il n'y avait aucun doute il lui en voulait. Et elle avait foiré partout. A continuer comme ça elle ne s'en sortirait pas. Peut-être ira t'elle chercher Zack et lui demanderait-elle d'en finir une bonne fois pour toute. Une balle dans la tête et chacun n'auraient plus de soucis à régler. Elle ne faisait que rendre leur vie plu difficile... Et enfin elle termina de vider tout ce qu'elle avait dans le corps, et soupira, avant de se retourner en se rinçant la bouche. Nathan était là, la gueule en sang par sa faute. Alors elle loucha sur la serviette, et vint la prendre de ses main, puis imbiba un autre coin d'eau et vint apposer le tissu humide sur son visage pour en nettoyer le sang.

"J'ai tout foiré ouais.... Laisse-moi, pour... C'est ma faute ça... "

Elle ne parvenait même pas à former une phrase complète. Trop déboussolée, trop mal, trop dégoûtée d'elle-même. Elle ne méritait pas Nate comme proche, elle ne méritait pas Will comme proche ou autre de plus important, elle ne méritait pas Zack. Elle ne les méritait pas. Chacun d'eux valait bien mieux qu'elle et elle continuait pourtant à leur pourrir la vie, et elle se haïssait d'autant plus chaque jour durant. C'était ainsi.
Et elle arriva à nettoyer l'arcade de Nate, n'osant plus croiser son regard, elle souffla simplement qu'l devait aller voir Ansel. Elle nettoierait le bordel ambiant. C'était sûrement la seule chose bien qu'elle pouvait faire.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nathan E. Fuller
Modératrice
Nathan E. Fuller
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: n PK31 SUPER - Smith & Wesson 952-2 PC
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/02/2018
Messages : 740
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Regrets equal error   Regrets equal error - Page 2 EmptyVen 12 Avr 2019 - 23:09
Regrets equal error


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Il avait raison, Will allait pas se bouger, ce qu'il lui avait balancé à la gueule le confirmait mais là, les cheveux roux de Morgan enroulés rapidement autour de son poignet, le journaliste sentait son cœur s'emballer pour une autre raison que la haine palpée dans les billes furax du Californien. Putain de …..... fuck this situation. Les dents serrées, qui en grincèrent presque, il sursauta à peine quand il lui sembla que Mayfield cogna une parois avant de claquer la porte. Okay, ça c'était géré, il allait pas démonter Mo', il lui ferait rien, lui seul lui avait suffi finalement. Baissé à hauteur de l'ex barmaid, Fuller sourcilla quand elle agrippa le linge pour le lui coller sur la tempe. Qu'est-ce qu'elle foutait putain ? Elle était mal et c'était de lui, de lui qu'avait foutu la merde en voulant faire taire ce putain de spectre, en voulant plus le voir, qui avait commis l'irréparable, dont elle se souciait ? Surpris par le geste de Cole, il se figea une seconde, agrippant son poignet alors qu'elle lui demandait mollement de se barrer, de lui foutre la paix, d'aller voir Ansel pour qu'il joue les couturières.

- Fuck you, t'es sérieuse, t'as vu dans quel état t'es ? Et lui s'était-il regardé dans une foutue glace bordel à couilles ? Nan, pas le temps, pas le moment pas.... Surtout pas en voyant l'autre connard spectrale sourire depuis l'extrémité de la pièce. Doucement il l'attira vers lui, reculant au mieux en baissant les yeux vers le carrelage où la vitre de protection du cadre s'était éclatée. Gaffe où t'marches, et ta gueule... shut up, please.

L'aidant à se mouvoir, Nate glissa un bras sous ses jambes après avoir ramené son bras libre à sa nuque. Il la souleva sans plus de cérémonie, enjamba le bronx, vira le linge de ses doigts frêles et avança vers les escaliers qui furent gravis en peu de temps. Un coup de semelle dans le battant de sa piaule, et le journaliste la déposa sur le pieux avant de s'agenouiller devant elle pour englober sa joue. Y avait une bouteille d'eau posée sur le chevet, ça de moins à penser contrairement au tas d'emmerdes à venir. May pionçait à même pas dix pas et déjà, à l'idée qu'elle verrait sa gueule, qu'elle saurait ce qui s'était passé le lendemain, il imaginait la gueulante, une gueulante dans son état lamentable à laquelle il devrait échapper pour rien lui faire, pour pas la blesser.

- Tu bois juste ça, et tu pionces, d'acc ? Le journaliste attendit une réaction de sa part avant de se relever, laissant glisser les doigts de sa main, encore contre sa pommette, le long de son menton. Deal, tu pionces, j'vais voir Ansel... Et j'virerai l'merdier. Un vague sourire fila ses lèvres avant qu'il la quitte et qu'il referme le battant où il colla le dos avant de soupirer parce que là, malgré la réalité morbide de l'instant, il était encore là. C'est juste le début, connard.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
Sucker love is heaven sent, you pucker up our passion's spent. Carve your name into my arm, instead of stressed I lie here charmed. Cause there's nothing else to do, every me and every you.
We'll have so much fun
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Regrets equal error   Regrets equal error - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Regrets equal error -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Probléme avec LC
» Le Blob speaker
» ~ Regrets & Déclaration en chanson. [PV]
» no apologies, no regrets.
» Quand les regrets ne disparaissent pas [Fe Tonks]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: