The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Regular status -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2318
Age IRL : 27
MessageSujet: Regular status   Regular status EmptyJeu 28 Mar 2019 - 17:56
- On a fini les travaux : huit maisons, complètement remise en état et rééquipées. Si ce n'est pas encore fait, ils doivent finir de s'y installer dans les prochains jours. Pour c'qui est de l'équipement, ce qui n'était pas réutilisable, ou qu'il manquait, on est allé le chercher dans les maisons les plus proches de la barricade. Une tournée avec un camion, pas le choix. Et donc un peu d'essence sacrifiée.

Les réunions de ce genre, entre « responsables », se faisaient régulièrement dans les bureaux de June. Chacun y évoquait son secteur d'activité, les dernières avancées et ils discutaient des projets et des coûts. C'était ici que quelques semaines plus tôt il avait ainsi été décidé d'élargir légèrement les frontières de Fort Ward pour permettre aux membres du groupe de Thad de bénéficier de davantage de logements décents, et surtout bien à eux. Si ce n'était pas son domaine principal d'expertise, Stan s'était porté volontaire pour suivre l'aménagement et les travaux. De nombreux volontaires s'étaient ainsi attelés à la tâche – lui compris - sans ménager leurs efforts et le résultat était là. Il termina ainsi son topo, en jetant un regard en direction de Phelbs, puis d'Evy. Avant de laisser Valentine prendre à son tour la parole.

Quand la réunion fut levée, le jeune homme traina cependant avant de rassembler ses notes et laissa les autres sortir avant lui, tout en guettant l'avocate du coin de l'oeil.

- June ? Vous avez cinq minutes ? Si depuis le temps, Stanley appelait la rouquine par son prénom, le vouvoiement était toujours de rigueur. Ils ne discutaient jamais que dans un contexte professionnel. Il regarda Arizona quitter la pièce en lui jetant un coup d'oeil et attendit qu'ils soient seuls pour reprendre la parole. On en a pas reparlé depuis quelques semaines, je me demandais... il en est quoi de la fille ? Enfin l'otage ?

Évidemment la présence de Roza sur leur île, dans leur camp, n'avait pas manqué de faire parler dans la rue, comme entre ces murs. Alors ils avaient bien entendu abordé le sujet lors d'une de ces réunions, mais le garçon avait-il été convaincu par le discours qu'avait alors énoncé leur cheftaine ? Pas complètement. D'autant qu'il était allé lui-même voir cette rebelle de ses propres yeux depuis – sans réelle justification – et que cela n'avait fait qu'augmenter son questionnement.

- Combien de temps va durer cette situation ? Demanda-t-il, alors que sa vraie question était surtout « pourquoi ?».


Regular status 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 975
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status EmptyVen 29 Mar 2019 - 6:12
Elle ne le montrait pas, mais elle était satisfaite. Après le fiasco de l’automne passé, il avait été urgent de montrer qu’ils avaient encore le contrôle de la situation, et c’était le cas. Valentine donnait des résultats avec les plantations, ils avaient pu intégrer un groupe très nombreux, les travaux du réseau électriques avançaient et aucun incident notoire depuis plusieurs mois. Il n’y avait que sur le plan scientifique qu’ils stagnaient un peu après les progrès de fin d’année mais sachant que l’équipe de Lawrence avait déjà repoussé les limites de ce qui était déjà imaginable du temps de Chambers, l’avocate saurait se montrer patiente. Alors que tout le monde quittait son bureau, la rouquine était penchée sur les dernières notes qu’elle s’ajoutait en guise de pense-bête et ne s’aperçut pas que Stanley traînait. En fait, elle ne réalisa sa présence que quand il interpella pour lui demander une poignée de minutes supplémentaires.

- Juste cinq, consentit-elle en rétractant la mine de son stylo d’un clic.

Ses yeux perçants se posèrent sur le jeune homme. Elle savait que quand le militaire demandait des tête-à-tête, c’était pour creuser un peu dans les secrets de la couronne. Heureusement, il avait su faire mentir June quant à son potentiel « révolutionnaire » au cours de l’année écouler et leurs échanges étaient désormais un peu moins tendu qu’au départ. Ou en tout cas, ça ne ressemblait plus à l’une de ces discussions entre CIO et syndicats des employés.

- Elle était à Renton avec les gens du ranch, je pense donc qu’elle sait où ils sont maintenant ou qu’au moins, elle a des informations tangibles, répondit-elle comme si c’était l’évidence même, la situation durera jusqu’à ce qu’elle nous aura donné ce qu’on attend d’elle.

Et pour cela, les moyens employés lui importaient peu tant que la russe se mettait à parler au final. Il fallait du temps pour briser ce genre de personnalité, persuadée d’avoir signé pour la bonne cause et de vouloir mourir pour elle. Mais au bout du compte, l’humain avait toujours un point de rupture. Personne n’aspire véritablement à mourir pour une idée, pas quand une opportunité bien plus confortable – et raisonnable – était à portée de main.

- Je ne pense pas à envoyer un groupe les exterminer, informa-t-elle, bien qu’ils en avaient les raisons et les moyens, mais connaître leur localisation nous servira un jour ou l’autre, ça, elle en était absolument certaine, pourquoi cette question ? Demanda-t-elle sur son indéfectible tonalité aseptisée.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2318
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status EmptyVen 5 Avr 2019 - 11:14
Le cas de Roza intéressait tout particulièrement Stanley pour découvrir ce qu'ils « auraient du faire ». Pour mieux comprendre où leurs méthodes avaient pêché – même s'il en avait depuis longtemps une assez bonne idée – et essayer d'y remédier à l'avenir. Et surtout il voulait comprendre. Comment trente types dont il connaissait la valeur sur le terrain, avaient pu se faire enfler et anéantir par une bande aussi hétéroclite que l'étaient les habitants du ranch. Il voulait peut-être aussi se dédouaner de cette responsabilité. Celle d'avoir formé un bon nombre d'entre eux et de les avoir jugés aptes.

- C'est sûr que son profil est intéressant, répondit-il en énonçant l'évidence. Connaitre davantage leurs opposants ne pouvait être qu'un précieux atout au groupe. Qu'est-ce qu'on en a tiré pour l'instant ? Demanda-t-il dans la foulée alors que l'avocate lui réclamait davantage d'explications. Pour tout dire, il ne croyait pas qu'ils en avaient vraiment appris beaucoup, malgré le temps et les semaines de captivité qui s'écoulaient. Est-ce que ça ne signifiait pas qu'ils devaient revoir leur méthode ? Concrètement... ajouta-t-il en dressant un sourcil. Est-ce que j'peux aider ? Faire quelques chose ? Il hocha les épaules. Simple proposition.

Il n'avait pas particulièrement de prédispositions pour amener les autres à se confier, et c'était bien la raison pour laquelle Phelbs n'avait pas fait appel à lui jusqu'ici. Il n'avait pas percé Morgan à jour quand on lui avait demandé de sonder la rouquine au tempérament rebelle. Il n'empêchait qu'elle se montrait docile jusqu'ici et ne faisait aucun émule. Peut-être qu'il ne valait pas non plus moins qu'un autre. Surtout quand on voyait les premiers résultats... Pour tout dire, il n'était pas le seul à avoir abordé leur prisonnière à sa convenance. En effet la russe avait reçu plusieurs visites plus ou moins officielles, notamment de ses ennemis les plus véhéments. De son côté, Stan n'éprouvait pas de rancœur particulière à l'égard de la femme. Étonnamment. Il avait été formé jadis pour la guerre et savait que le camp dans lequel on échouait n'était qu'une question de hasard. De naissance, d'évènements. Si la quête destructrice de la tatouée était personnelle, elle ne l'était pas pour le soldat.

Le garçon avait hoché la tête, quand June avait affirmé ne pas vouloir exterminer les survivants de Renton. Il la croyait quand elle affirmait qu'elle ne voulait plus de ces méthodes.

- Et quand elle aura parlé. Il se garda d'émettre la possibilité qu'elle ne le fasse jamais. La vraie et pure loyauté, si elle était rare, existait. On en fera quoi ?


Regular status 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 975
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status EmptyVen 5 Avr 2019 - 19:14
- Pas grand-chose, avait avoué June lorsque son cadet avait demandé ce qu’ils avaient tiré de Roza.

Un euphémisme qui voulait dire : rien du tout. Toutefois, l’avocate avait anticipé que le personnage ne se laisserait pas briser facilement. Elle n’avait aucune satisfaction personnelle aux formes de tortures qui pourraient être infligées à la russe pendant son séjour mais elle avait la conviction que la fin justifiait les moyens. De tout temps, les informations étaient la clef et a priori, la prisonnière en avait de très importantes. La rouquine pouvait prendre son mal en patience : pour l’instant, elle avait tout le temps du monde. Du moins, ce qu’il en restait.

- Si vous vous pensez capable de lui faire dire ce qu’elle sait, vous êtes autorisé à la voir, affirma-t-elle à Stanley qui demandait s’il pouvait être utile, tout ce qui m’importe pour l’instant, c’est qu’elle reste en vie et en mesure de formuler des phrases intelligibles.

Ce qui en disait long sur la marge de manœuvre possible. Pour l’instant, Roza avait croupi en prison puis avait été déplacée à l’infirmerie pour ne pas rester à mourir, mais ce n’était que la première des étapes. June avait encore plusieurs options en tête destinées à, au moins, la faire passer aux aveux, et au mieux, lui retourner le crâne. Le détachement émotionnel qu’elle avait avec le sujet se traduisait dans ses gestes : elle rangeait son bureau pour se préparer à quitter la pièce.

- Ça dépendra d’elle ce qu’on en fait, répondit-elle avec un léger pincement de lèvres, peut-être qu’elle viendra à réaliser tout ce qu’on a ici et nous ralliera de son plein gré, pour l’instant, ils ne lui donnaient sans doute pas envie de rester, mais c’était la phase indispensable pour qu’elle puisse par la suite apprécier leur mansuétude et leur niveau de vie, sinon, l’équipe scientifique aura tôt ou tard besoin de cobayes pour tester de nouveaux sérums.

Son visage ne tressaillit pas alors qu’elle proposait tout simplement de faire d’un être humain un rat de laboratoire. La pratique était de toute façon déjà en cours depuis bien longtemps mais heureusement, très peu de membres de l’île était au courant. Tous ne seraient pas aussi discret et convaincus par la cause que les quelques concernés triés sur le volet.

- Ce qui est certain, c’est qu’elle n’aura pas d’exécution publique. La dernière chose dont nous avons besoin, c’est d’en faire une martyre.

L’esprit communautaire était déjà suffisamment fragile. Notamment après le désastre de novembre, il était légitime de se demander s’ils avaient emprunté le bon chemin. L’avocate restait persuadée que oui, bien qu’elle ait certainement fait confiance aux mauvaises personnes. Roza devait demeurer l’image d’une sauvage imperméable aux valeurs de la civilisation, rien de plus.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2318
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status EmptyMer 17 Avr 2019 - 10:52
Dans sa réponse, June sous-entendit en effet que pour elle, tous les moyens pouvaient être recevables pour « inviter » leur prisonnière rebelle à se confier. Stan revit une seconde l'état dans lequel Roza se trouvait, au dispensaire, quand il avait rencontré cette dernière. De toute évidence, ils étaient quelques uns à ne pas s'être retenu de frapper. Et si cela faisait déjà plusieurs mois que la torture était de mise pour essayer de faire flancher la tatouée, force était de constater qu'ils allaient peut-être devoir envisager d'autres techniques. Quoi qu'il en était, Stanley fit un hochement de tête, suite au consentement de sa responsable. Il n'obtiendrait certainement pas davantage de résultats que les autres, mais il tenterait sa chance ! De manière plus officielle que la fois précédente du moins. Plus anticipée et réflechie aussi.

- J'essaierai, répondit-il alors avec sérieux. Qui se charge jusqu'ici de superviser tout ça ? Vous ? Les entretiens, les chatiments, les... confessions. Il voulait se coordonner avec ceux qui s'étaient occupés de la jeune femme jusqu'ici. Histoire de mettre au point une vraie stratégie et éviter que ça parte dans tous les sens, chacun y ajoutant son grain de sel au gré de ses envies, sans aucune cohérence.

Il peinait dans tous les cas à imaginer la russe les rejoindre de son plein gré. Peut-être aurait-il fallu pour ça qu'elle soit d'un style plus docile, plus hétéro, et qu'elle s'amourache de l'un d'eux, comme dans les grands films mélodramatiques de jadis ! Parce qu'une part de lui savait qu'ils ne se rachèteraient pas de ce qu'ils avaient fait. C'était une guerre d'idéologie qui les opposait et ils avaient tous des convictions et des certitudes bien trop ancrées en eux pour les changer. Il était en tout cas d'accord pour éviter d'étaler son sort futur sur la place publique.

- Vous parlez de cobayes, il y a eu des avancées du côté du labo ? Rebondit-il ensuite rapidement, alors qu'ils avaient fini d'aborder le sujet sur lequel il voulait originellement discuter. Pure curiosité. Le sujet ne le choquait pas outre mesure. Cela faisait bien longtemps que les entreprises pharmaceutiques finissaient leurs études sur des cas humains. Et depuis l'époque où il allait en semi-secret chasser le sanglier pour Davis, pour ses « essais », il se doutait bien que cet aspect arriverait ! Il n'était toutefois plus dans la confession de ce qui se tramait encore là-bas.


Regular status 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 975
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status EmptyVen 19 Avr 2019 - 15:19
- Moi, en effet, répondit-elle sans hésiter, mais vous pouvez aussi voir directement avec Arizona.

La militaire était sur le qui-vive à l’idée d’avoir entre les murs une survivante dont le souhait le plus cher était de tous les voir mourir dans d’atroce souffrance. En dépit de l’état déplorable de la prisonnière, ils n’étaient jamais trop prudents et sur le sujet, l’avocate faisait entièrement confiance à son amie. Pour l’instant, Roza recevait des visites plutôt passives – des gens qui allaient lui parler, chacun à leur manière. Ce n’était pas plus mal. La jeune femme avait beau se prétendre hermétiques aux humiliations et aux discours pro-Bainbridge, ce petit jeu la travaillerait tôt au tard. A côté de la faim et de la soif, c’était une torture comme une autre.

Les yeux perçants de la rouquine dévisagèrent longuement son interlocuteur, qui embrayait sur un autre thème sans s’attarder sur les conditions de traitement de la captive. Où étaient passés ces discussions avec Stanley qui laissaient clairement transparaître de la défiance, voire une certaine tension ? Lui qui avait l’air si appliqué à combattre des politiques du triumvirat de tête, voilà qu’il n’objectait plus rien. June n’avait même pas l’impression qu’il ait été dompté – c’était un homme bien trop libre et passionné pour cela – mais aussi surprenant que cela puisse paraître, ils avaient l’air d’avoir trouvé un terrain de raccordement.

- Malheureusement non, admit-elle sans détour au sujet du vaccin, la version actuelle du sérum agit principalement comme un palliatif et bloque l’effet catalyseur du H1R1 sur les bactéries que nous transmettent les rôdeurs par morsure, la quarantenaire se sentait désormais plus encline à discuter avec l’ancien soldat, elle avait terminé son rangement mais ne fit pas mine de partir, mais le virus est très virulent, l’équipe de Lawrence n’a pas encore trouvé comment rendre le remède définitif.

Elle n’entrerait pas dans les détails techniques, notamment parce qu’elle serait bien moins douée que les concernés pour le faire. Dans la mesure où elle ne pouvait pas non plus évoquer avec Stanley l’entreprise délicate de séquestration de survivants isolés et récalcitrants pour servir de sujets tests, elle ne pourrait de toute façon pas approfondir sur la nature des inconvénients rencontrés par les scientifiques. Toutefois, elle reconsidérerait la question : peut-être le jeune homme pourrait-il épauler cette opération ? Peut-être était-il suffisamment visionnaire ?

- Le chantier électrique est presque terminé, reprit-il sans rien laisser paraître de ses pensées, s’il fonctionne comme prévu, on peut espérer pouvoir remettre en état des machines plus sophistiquées, et donc fatalement plus gourmandes en énergie, je pense qu’on a une marge de progression, estima June avec mesure, c’est aussi un sujet qui vous intéresse ? Relança-t-elle après une brève pause, après la formation des survivants, les expéditions, l’avocate n’avait pas oublié qu’il avait assuré le relais en l’absence de Donovan, on vous voit aussi souvent aider aux travaux ou dans les équipes d’intervention… je suis sincèrement admirative d’un tel dévouement.

Cette affirmation déroulée avec son habituelle impassibilité cachait en fait une interrogation : qu’est-ce qui pouvait bien alimenter une telle motivation ? La question intéressait réellement, car le camp était loin de se composer uniquement de Stanleys Marericks.



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2318
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status EmptyMar 23 Avr 2019 - 11:47
Concernant Roza, la discussion ne se ferait pas debout, à l'angle d'une table, à la va-vite après une réunion toute autre. La russe était encore au dispensaire, alors la question des mesures qu'il convenait de prendre après se posait et ils devraient certainement l'envisager à tête reposée. Suite à sa première rencontre avec la jeune femme – qui s'était déroulée seulement l'avant-veille – Stanley serait certainement davantage enclin à miser sur une approche en douceur. Ils n'avaient pas eu un mauvais contact et le garçon espérait que leur prisonnière découvrirait qu'ils n'étaient probablement pas si différents l'un de l'autre et que le mépris et la haine n'avaient pas  ou plus sa place dans tout ça. Ils avaient seulement vécu des expériences diamétralement opposées, depuis le début de l'épidémie : un peu de relativité et le tour serait joué ? Le jeune homme allait en tout cas multiplier ses entrevues et ils verraient où cela les mènerait. Enfin si le temps le lui permettait.

Stan embraya donc sur le sujet du labo et il afficha une moue déçue en apprenant qu'ils n'avaient pas de nouvelles parce qu'il n'y avait simplement rien de bien nouveau à révéler. Suite à l'avancée prodigieuse des premières semaines, après l'immunité découverte de Clayton, le soldat s'était emballé. Il s'était imaginé que tout allait fuser et que faute d'un vaccin, ils connaitraient au moins rapidement un remède. Mais comme l'avait soulevé Nathan quand ils bossaient ensemble sur le chantier, ils en étaient peut-être tout de même encore loin.

- On n'peut que se montrer patients, répondit-il ainsi. Ils sont sur la bonne voie. Il ne pouvait en tout cas que se le répéter pour lui-même. Et pour ce bébé qu'attendait Casey.

Dans cette entreprise, il se savait parfaitement impuissant, alors il ne pouvait que se reposer entièrement sur les équipes de Davis. Il avait d'ailleurs cessé de critiquer  le chercheur à la moindre occasion comme il avait pu le faire par le passé. Oh non, il n'appréciait toujours pas le personnage, mais s'il pouvait enfin se rendre utile, ça changeait tout !

- Tout c'qui est susceptible de nous faire avancer m'intéresse, admit-il quand June évoqua une seconde phase au projet électrique chapeauté par Roy. Vous pensez à quelque chose en particulier ? Le retour d'un réseau fiable et de davantage de puissance électrique était une belle avancée aussi pour les Remnants qui se rationnaient drastiquement depuis le séisme. Mais jusqu'ici, ce n'était qu'une question de confort. Une vie quotidienne améliorée. Il devinait sous les mots de l'avocate qu'elle pensait peut-être à autre chose...

Quand elle s'avoua admirative de son engagement – WOW – il resta la regarder une seconde interdit. Certes son air restait aussi détaché que d'habitude, mais de tels mots dans sa bouche n'étaient pas anodins.

- J'n'ai jamais eu l'habitude de m'tourner les pouces. On atteint pas les sommets en r'gardant les autres bosser, se justifia-t-il, comme s'il en avait besoin. D'autant qu'il restait souvent convaincu de pouvoir mieux faire, mieux réussir que bien des autres. Il avait toujours eu cet esprit de compétition. Que ce soit en athlétisme à l'époque ou ici, il cherchait à se surpasser. Il se nourrissait de défis sans se reposer sur ses lauriers. Oui ils étaient nombreux à cracher ici dans la soupe sans s'investir entièrement. Mais heureusement, Stan estimait bon nombre de ses compatriotes aussi. Et j'crois au travail d'équipe. Si on s'défonce tous, on ira plus loin. Alors il se défonçait, en espérant inspirer les autres à en faire autant.


Regular status 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Regular status   Regular status Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Regular status -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Statut des Joueurs !
» [Mai] Pullip Oscar François
» One day that I’d walk, i saw amongst you a regular wolf.
» New York Islanders Status

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: