The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Cup of coffee -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1761
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptyDim 21 Avr 2019 - 15:12
Duncan ne savait pas vraiment comment la situation évoluerait entre les anciens du ranch et les gens de la prison. Ni avec les nouveaux arrivants comme Cora ou Cameron. Ni même avec Romy et Leila. Mais une chose était sûre et certaine : ici, ils étaient bien plus nombreux qu’à la prison. C’était certes un avantage s’ils étaient de nouveau attaqués par un groupe ennemi. Mais c’était également un problème parce que dans ce genre de grande communauté plus le nombre de personne augmentait, plus le risque de désaccords entre membres risquait d’être grand ? Chose qui n’était pas vraiment encourageant pour la suite.  

Quoiqu’il en soit, sur « le cas » Romy et Leila Selene était du même avis que le magasinier.  Par contre, elle ne sembla pas spécialement sur la même longueur d’onde que lui concernant l’idée d’un possible rapprochement auprès de Romy et Leila ? Fixant la jeune femme, Duncan lui déclara donc : - « C’est sûr qu’elle se méfiera de toi. En tout cas, je tenterais de les surveiller discrètement, tout comme toi » Parce qu’il ne souhaitait absolument pas voir le Fort tomber entre les mains de leurs ennemis.

De toute façon, la brune ne tarda pas à changer de sujet. Et c’est en concentrant ses paroles sur les gens dont ils avaient une confiance absolue qu’elle se décida à faire évoluer la conversation. Chose qui était bien évidemment bien plus plaisante. Et bien moins énervante par la même occasion. Et la brune avait visiblement une idée en tête puisqu’elle orienta directement la discussion sur Shawna ? Tout en lui demandant, au passage, s’il y avait un petit quelque chose entre eux.

Quelque peu désarçonné par la question spontanée de sa camarade, Duncan releva alors instantanément la tête vers Selene ; mais tout en restant silencieux. En fait, c’était un peu comme s’il cherchait ses mots ? Et c’est en esquissant un sourire à son amie que le barbu lui déclara finalement l’air quelque peu gêné : - « Ça se voit tant que ça ? » Avant de poursuivre presque immédiatement : - « En même temps, c’est vrai qu’on passe beaucoup de temps ensemble » Fixant la brune Duncan ne tarda pas à reprendre : - « C’est vrai qu’on s’entend bien. En tout cas, elle m’a beaucoup aidé pour Wyatt. Sans elle, je pense que je n’y serais jamais arrivé ? Heureusement qu’elle était là pour me soutenir et m’épauler »

Le musicien stoppa ensuite ses mots un bref instant mais continua bientôt : - « C’est une femme pétillante très douce, très généreuse et très gentille. Peut-être même un peu trop comparé à moi ? » Cette fois-ci il ricana bêtement mais continua presque immédiatement : - « Quand Sarah est morte j’étais perdu et « au fond du trou ». Je ne dormais presque plus et je passais mon temps à travailler ou à m’occuper de Wyatt. Et pas de la meilleure des manières vu mon expérience avec les enfants. Mais Shawna est venue m’aider spontanément sans me demander quoique ce soit en échange »

Pensif un court moment, Duncan ne tarda toutefois pas à reprendre : - « Et puis, elle m’a parlé, encouragé et donné tout un tas de conseils pour être là pour lui. Elle m’a remonté le moral, motivé et aidé à surmonter mes problèmes. Et ça bah … » Il coupa ses paroles un bref instant parce qu’il était ému par la bonté de cette femme. Ce n’est finalement que quelques secondes plus tard, qu’il continua : - « … ça m’a vraiment touché » Duncan n’était en effet pas vraiment le genre d’homme à s’émouvoir aussi facilement. Mais ce petit bout de femme avait apparemment trouvée une faille dans sa solide carapace en fer forgé ?

Souriant l’homme écarta ensuite quelques mèches rebelles qui lui masquaient son champ de vision. Et ce n’est que quelques secondes plus tard qu’il ne tarda pas à reprendre : - « Je dois t’avouer que je suis bien à ses côtés. En fait, quand je suis avec elle c’est un peu comme si j’oubliais le monde pourrit dans lequel on vit. Et toutes les horreurs qu’on a subies ou vécues. On discute, on plaisante et puis on parle de choses et d’autres » Le barbu n’avait pas vraiment l’habitude de parler à cœur ouvert. Surtout quand il s’agissait de ses propres sentiments. Mais il avait une totale confiance en Selene c’est pourquoi il continua : - « Tu dois sans doute penser que c’est mal de ressentir quelque chose d’aussi fort pour quelqu’un alors que ça ne fait même pas un an que Sarah est morte ? »



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6983
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptyLun 22 Avr 2019 - 13:37
- Carrément, assura Selene avec un petit rire quand son ami demanda si son lien avec Shawna était perceptible.

Oh que oui et voir la façon avec laquelle il en parlait ne faisait que confirmer l’impression qu’il se tramait quelque chose. Silencieuse, la musicienne écouta le viking s’épancher en buvant lentement son café, un sourire attendri scotché sur les lèvres. L’émotion lui coupa même la voix un moment, amenant la jeune femme à amicalement poser sa main sur la sienne. Duncan n’était pas le genre à se montrer vulnérable. C’était un caractère tempétueux dans une montagne de muscles. Alors constater l’effet de la petite coiffeuse sur son tempérament était autant plus touchant.

- C’est une chouette fille, confirma la pianiste dans un blanc.

Elle le pensait. Le genre de personne dont tout le monde aurait besoin désormais ; quelqu’un qui n’avait pas été totalement défiguré par les horreurs post-épidémie. Ce n’était finalement pas une surprise qu’elle ait ce pouvoir sur le magasinier. Lui qui avait tant dû se battre pour survivre, lui que rien n’avait épargné. Il fallait bien une âme aussi douce pour apaiser les fantômes qui s’accrochaient à son esprit. A la crainte de son ami de la voir lui reprocher son affection, Selene éclata d’un petit rire chaleureux.

- Tu me connais si bien, j’ai toujours dit que tomber amoureux, c’était mal, ironisa-t-elle gentiment, ses joues encore creusées par ses fossettes, voyons Duncan, tu sais que je suis la spécialiste pour écouter mon cœur et envoyer chier la morale. Ce serait sacrément hypocrite de te faire la leçon.

Une ombre pétillante de malice dans ses yeux bleus, la musicienne porta à nouveau sa tasse à ses lèvres. La situation était même d’autant plus drôle que deux ans auparavant, c’était elle qui succombait à ses sentiments refoulés pour Eli alors que Gabriel n’était disparu que depuis deux mois. A l’époque, c’était le viking qui était dans le camp de ceux qui lui reprochaient de ne pas avoir respecter un « deuil » assez long. Comme quoi, les temps changeaient.

- Je trouve que c’est très bien que vous vous soyez trouvés, renchérit plus posément Selene, je pense… qu’il faut foncer maintenant. On ne sait jamais si on aura le temps de vivre ce qu’on a envie de vivre, alors… chaque seconde de bonheur compte, une pointe de mélancolie vint teinter son sourire, ça, elle l’avait appris à ses dépens, à ce sujet d’ailleurs, elle releva ses prunelles vers Duncan avec ce petit air de la fille qui allait confier quelque chose à son père, tu savais que moi et Simon on… enfin y’a un truc quoi ? Disons que ce serait difficilement passé inaperçu, mais qui sait, le magasinier était peut-être trop distrait par Shawna pour remarquer que le jeune homme passait énormément de temps dans la chambre de la pianiste, nos vies à tous changent on dirait…, souffla-t-elle en conclusion.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1761
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptyDim 28 Avr 2019 - 15:02
Puisque Selene confirma au magasinier que la majeure partie des gens qui habitait au Fort avait bien vu que Shawna et lui passaient beaucoup de temps ensemble, le barbu ne tarda pas à lui faire un sourire avant de reprendre : - « Oui, c’est une très bonne personne » Et il le pensait réellement. Non pas parce qu’il ressentait quelque chose pour elle mais plutôt parce que c’était véridique. La preuve en était que la métisse était toujours de bonne humeur et ne s’énervait jamais. Sans oublier qu’elle voyait toujours le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Son optimisme était donc une bonne chose pour les membres de cette petite communauté. Tellement qu’il commençait à devenir « contagieux » et à s’étendre à chaque personne séjournant dans le Fort. En résumé, Shawna était le rayon de soleil de ce groupe.

Songeur, le musicien écouta donc avec attention les paroles de la brune. En fait, ce n’est que lorsque cette dernière lui déclara qu’il était préférable d’écouter son cœur à la morale que le barbu se décida à reprendre la parole : - « Tu sais je me rappelle souvent la fois où tu nous avais tous réunis à la prison pour nous annoncer ta grossesse. Et puis, … » Il stoppa brusquement ses paroles, comme s’il cherchait ses mots tout en repensant à l’immense dispute qui s’en était suivit. Silencieux un bref instant, Duncan continua cependant : - « … ce jour-là, j’ai été stupide de te crier dessus. Je suis désolé d’avoir tout gâché » Fixant la jeune femme dans les yeux il s’empressa toutefois de reprendre : - « Tu aurais donc tous les droits de me rendre la pareille aujourd’hui »

Ne souhaitant pas « plomber » l’ambiance qui était bon enfant, le musicien s’empressa alors de répondre à l’affirmation de Selene en lui déclarant : - « Foncer ? Je ne sais pas ? Je comprends ton point de vue mais, je ne voudrais précipiter les choses entre nous deux. Enfin, je ne suppose que tu vois ce que je veux dire ? » Il faisait bien évidemment référence au décès d’Axel, le père de l’enfant de la jeune femme. Mais aussi à lui et à Sarah. Quoiqu’il en soit, la brune lui demanda finalement s’il était au courant de sa liaison avec Simon. Ce à quoi le musicien ne tarda pas à lui répondre avec le sourire aux lèvres : - « Ouais, je m’en doutais un petit peu » Avant de ricaner doucement et de finalement reprendre : - « Et Eli, il est au courant pour vous deux ? Et s’il l’est, comment est-ce qu’il a réagit ? »  



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6983
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptyMar 30 Avr 2019 - 19:32
Elle avait souri sans ajouter un mot. L’étincelle de ses yeux glaciers s’était chargée de silencieusement assurer à Duncan qu’elle ne lui tenait pas rigueur pour ce qui s’était passé deux ans auparavant. Le magasinier s’était déjà excusé de vive voix et il avait maintes fois prouvé son attachement à la musicienne, ainsi qu’à sa fille. Elizabeth était chanceuse de l’avoir pour « grand-père » et Selene ne l’échangerait pour rien au monde. Ses craintes à propos de Shawna ravivèrent son hilarité légère et bienveillante. C’était réellement touchant que la pianiste espérait que son ami resterait éternellement sur ce nuage. A l’inverse, le sujet du grapheur lui fit faire la grimace.

- Il est au courant oui et il…, elle haussa les épaules : difficile de résumer le sac-de-nœuds de ses émotions, c’est compliqué, expliqua-t-elle en choisissant soigneusement ses mots, entre nous c’est… je crois… on s’aime encore, tu vois ? Eli et moi c’est… c’est tellement profond que personne ne le fera disparaître vraiment.

Ce n’était pas pareil que Gabriel. Cet amour avait été fulgurant, passionné, entier, absolu. La pianiste se serait damnée pour lui, elle aurait sacrifié ce qui restait de sa raison pour lui sauver la vie. Qu’importe les méandres de son cœur, elle resterait toujours son épouse, à lui et à personne d’autre. Eli, lui, c’était un lien aigre-doux qui s’était construit depuis le chaos de son adolescence. Une affection désespérée, tranchante, qui les avait mutilés autant qu’elle les avait comblés.

- Ça ne marche juste pas. Ça ne pourra pas marcher tant que je… tant que j’aurais la responsabilité des autres.

Elle pourrait tout abandonner. Elle pourrait laisser les rênes aux mains d’Ashley, Deaglan, Duncan et Elena. Après la perte de la prison, elle en avait eu envie. Souvent, elle avait été à deux doigts de faire ce que le père de sa fille lui demandait : se concentrer sur sa famille, cesser de faire passer son rôle de « cheffe » avant le reste. Mais elle était comme ça. Cette responsabilité, elle l’avait d’abord prise parce qu’elle n’avait pas le choix. Ensuite, elle l’avait gardée par habitude. Maintenant, c’était imprégné dans ses gènes.

- Je ne suis pas amoureuse de Simon, précisa-t-elle comme si ça avait une importance mal estimée, c’est juste… cool. Il est vraiment sympa quand il n’est pas… quand il ne fait pas son Simon, plaisanta Selene, ses fossettes creusées d’un petit rire, et pour Shawna, je ne te dis pas de lui sauter dessus ce soir. Je veux dire… si tu te poses la question de si c’est bien ce qui vous arrive, à cause d’Axel ou de Sarah, alors ne te la pose pas.

La musicienne ne lui ferait pas de laïus convenu à base de « c’est ce qu’ils auraient voulu », elle détestait ça. Se servir des morts pour se trouver des excuses ou des motivations, elle ne trouvait pas ça très correct. Elle s’offrit une pause, le temps de terminer sa tasse de café, puis enfonça amicalement son poing dans l’épaule robuste de Duncan.

- Et puis, il parait qu’elle voulait plein d’enfants avant tout ça, son sourire espiègle n’avait d’égal que la lueur de malice de son regard, ça va peut-être lui revenir. Tu ne te vois pas en papa d’une équipe de foot ? Taquina-t-elle en ayant bien confiance de toutes les difficultés qu’avait eu le viking à tenir le rythme pour Wyatt.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1761
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptyDim 5 Mai 2019 - 14:44
Est-ce qu’Eli était au courant de la relation entre Selene et Simon ? Bien entendu, comment ne pas voir ce genre de chose dans un univers aussi clos que le Fort. Quand à savoir s’il acceptait facilement la chose, il était facile de deviner que la réponse était négative. Mais, il ne laissait pas paraître. Et ne cherchait pas non plus les problèmes. Que ce soit avec la mère de son enfant mais aussi avec Simon. Réaction étrange de la part de ce jeune homme aussi fougueux. Mais qui n’était pas pour déplaire au musicien. Car après tout, la jeune femme avait entièrement le droit de refaire sa vie avec une autre personne du camp.

Souriant Duncan écouta donc la brune lui confier qu’Eli et elle étaient liés par quelque chose de très fort. Mais, que son rôle de meneuse avait semble t’il cassé un petit quelque chose entre eux. Sans doute parce que la jeune femme ne voulait pas quitter les rênes de son groupe, aux grands détriments du graffeur ? Le musicien se contenta alors d’opiner du chef positivement aux paroles de la brune. Puis, de lui répondre : - « Je comprends » Avant de marquer une courte pause et de reprendre : - « S’il a encore des sentiments pour toi, ça doit quand même être très difficile pour lui de te voir avec un autre ? »

Croisant ses bras, le barbu continua ensuite : - « Mais, c’est bien de sa part de te laisser vivre ta vie comme tu l’entends. Il faut croire qu’il a mûrit ? » Plaisantant, Duncan s’empressa ensuite de continuer : - « En tout cas, tu as le don pour choisir des hommes qui me tapent sur les nerfs ! » Il prononçait ces mots parce qu’il était persuadé qu’il aurait des difficultés à s’entendre avec Simon. Non pas parce qu’il était désagréable mais plutôt parce qu’il avait une certaine nonchalance prononcée. Chose qui pourrait avoir tendance à énerver le magasinier ?

Silencieux, l’homme écouta ensuite avec attention la jeune femme lui parler de Shawna, de Sarah mais également de ne pas refouler ses sentiments vis-à-vis de la métisse. Songeur face à cette déclaration, celui-ci resta donc muet un instant. Mais il ne resta pas longtemps puisque la demoiselle lui glissa dans l’oreille, que la coiffeuse rêvait apparemment d’une famille nombreuse ? Intrigué face à cette question, Duncan lui déclara donc : - « Plein d’enfants ?! Papa d’une équipe de foot ?! Non mais t’es sérieuse ? » Avant de fixer la jeune femme tout en se demandant si ce qu’elle venait de lui dire était vrai.

Réfléchissant un vague instant, l’homme lui déclara finalement : - « En même temps, ça pourrait être cool d’être responsable d’une véritable famille » Fixant la brune il s’imagina alors Shawna enceinte et lui s’occupant d’elle. Sourire aux lèvres il continua donc dans la foulée : - « Par contre, je ne suis pas certain de pouvoir de nouveau suivre le rythme des couches, des nuits blanches et de tout ce qui s’en suit ! » Cette fois-ci, il rigola avant de finalement reprendre : - « Mais non, je rigole ! » Avant de continuer : - « Avoir un enfant avec Shawna serait magnifique. Mais pour l’instant on en est pas là » Souriant il s'empressa ensuite de poursuivre : - « Ce serait plutôt à toi de faire attention. Tu ne crois pas ? »



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6983
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptyMer 8 Mai 2019 - 22:15
Selene rit franchement. Effectivement, Duncan avait le chic pour ne pas accrocher avec les garçons qui lui plaisaient. Entre lui et Gabriel, ça n’avait pas commencé très fort non plus. Le contexte n’aidait pas en plus : ils étaient sur les routes après avoir perdu Aori et avoir dû fuir le phare… l’instituteur était tendu. L’hilarité de la musicienne avait redoublé à l’expression de son ami à l’idée d’être papa d’une équipe de foot. D’autant plus qu’il révisa bien vite son effroi pour se projeter dans le futur. Il avoua même qu’avoir un enfant avec Shawna lui ferait plaisir et ça… la pianiste en demeura bouche bée. Même s’il disait ne pas en être là.

- Je plaisantais mais si tu es déjà sur le coup…, glissa-t-elle malicieusement.

Elle se renfrogna un peu quand il lui retourna le sujet. Forcément, ça lui pendait un peu au nez. A elle de faire attention ? Impossible de ne pas le prendre comme un commentaire un brin paternaliste. Selene regarda distraitement le fond de sa tasse, pas sûre de vouloir avoir cette conversation avec le magasinier.

- On se protège, si c’est ce que tu veux dire, elle tenta d’adoucir le ton avant de continuer, je n’ai pas l’intention de retomber enceinte, si c’est ce que tu crains. Je ne regrette pas Elizabeth, au contraire, mais… je ne suis pas prête à repasser par tout ça. Pas maintenant.

Et pas avec lui surtout. Prendre du bon temps avec Simon et s’imaginer avoir une famille avec lui, c’était deux choses très différentes. La musicienne soupira. Son caractère lunatique faisait des siennes. L’orage s’était levé aussi vite qu’il repartirait. Pour lui laisser le temps de se dissiper, elle reprit alors la voie d’un sujet plus sérieux.

- Tu penses que c’est enfin fini ? Je veux dire… les colonisateurs, ceux qui avaient asservi le ranch. Tu penses qu’on en entendra plus parler ? Ou tu crois encore qu’on aurait dû suivre Roza pour continuer à les traquer ?

La pianiste n’avait pas oublié qu’ils avaient eu cette conversation. Au moment de confier les enfants à Nisqually, Duncan avait dit être d’accord avec la russe qui souhaitait traquer leurs ennemis jusqu’au dernier. Celle-ci était partie avec Riley et Markus… aucune nouvelle depuis. Elle ne connaissait, certes, pas l’emplacement du fort, mais… Selene s’était habituée à la voir dans le paysage. Sans doute qu’une partie d’elle s’attendait à la voir débarquer du jour au lendemain.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1761
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 EmptySam 18 Mai 2019 - 23:17
C’était évident qu’entre Simon et Duncan le courant ne passerait jamais. Mais aucun des deux hommes ne cherchaient l’affrontement avec l’autre. Et ce, même s’ils avaient des comportements et des caractères diamétralement opposés. Chose que Selene avait bien évidemment remarqué et devait très certainement apprécier ? En tout cas, elle éclata littéralement de rire quand Duncan lui annonça son ressentit sur le jeune homme. Souriant, le barbu ricana lui aussi un court instant mais concentra bientôt toute son attention sur la déclaration suivante de la jeune femme. Notamment quand elle lui déclara que Shawna rêverait d’avoir une famille nombreuse. Et plus sur la réaction de Duncan quand il lui annonça qu’avoir un enfant avec Shawna ne le dérangerait absolument pas.

Est-ce que le magasinier disait réellement la vérité à son amie ? Bien sûr, il n’avait pas pour habitude de mentir. Surtout à Selene. C’est pourquoi il ne tarda pas à justifier sa réponse auprès de la brune : - « Ma réponse t’étonnes peut-être ? » Il stoppa ensuite ses mots un court instant avant de finalement reprendre : - « Mais c’est vrai que ça me comblerait de joie d’avoir un autre enfant » Sourire aux lèvres, il continua ensuite : - « Et surtout un enfant qui soit de mon propre sang » Non pas parce qu'il ne considérait pas Wyatt comme son fils puisqu'il s'en occupait comme tel. Mais plutôt parce que la naissance de son propre enfant était quelque chose de particulier. A cet instant, le magasinier se remémora d'ailleurs Alessa quand elle était enceinte avec un petit pincement au cœur.

C’est donc presque la larme à l’œil que le musicien écouta ensuite les propos de Selene. Mais concentré et le visage sérieux. Surtout quand la brune lui annonça que Simon et elle se protégeaient pour ne pas avoir d’enfants. Silencieux, le magasinier se contenta alors de hocher positivement la tête en direction de la jeune femme mais sans rien rajouter. Prioritairement parce que la vie privée des deux jeunes gens ne le regardait en rien.

Quoiqu’il en soit, la conversation s’orienta ensuite sur un sujet encore bien plus sérieux que le précédent puisqu’il concernait leur ennemis, leur futur mais aussi Roza, Markus et Riley. Décroisant les bras Duncan s’empressa alors de répondre à l’interrogation de la jeune femme : - « Si c’est terminé ? » Il haussa ensuite les épaules en reprenant : - « C'est une vaste question que tu me poses là ! » Avant de fixer la brune et de poursuivre : - « En toute franchise je n’en sais strictement rien. Mais puisqu’on ne les a pas tous tués, ils doivent être là, quelque part à ruminer leur défaite ? Et aussi à préparer leur vengeance, s'ils arrivent à nous retrouver ? »

Pensif un vague instant, le magasinier ne tarda cependant pas à reprendre : - « Ici, on est à l’abri du danger. Ça m’étonnerait qu’ils arrivent à nous retrouver. Sauf si quelqu’un qui est sortis d’ici et qui a la langue bien pendue a parlé de cet endroit à quelqu’un d’autre. Le bouche à oreille à toujours bien fonctionné  » Il ne citait personne en particulier parce qu’il ne croyait personne capable de les trahir. Sauf peut-être Romy et sa cousine ? Mais, aucunes des deux n’étaient sorties du camp depuis qu’elles étaient arrivées. Le mystère quand à une éventuelle trahison restait donc entier.  

Posant ses avants bras sur la table, Duncan s’empressa ensuite de reprendre : - « Quand à savoir si on aurait dû suivre Roza, je pense que tu connais mon avis sur la question ? J’étais persuadé qu’on aurait dû les traquer et les exterminer jusqu’aux derniers. Et je pense qu’on y serait parvenus. Mais … » Il stoppa ensuite sa phrase un bref instant, un peu comme s’il cherchait ses mots mais ne tarda pas à continuer : - «  … aujourd’hui, c’est trop tard pour le savoir. J’espère simplement que Roza, Markus et Riley ne sont pas tombés dans une embuscade ? Et qu’ils ne soient pas … » Il ne termina pas sa phrase mais continua bientôt : - «  J’aurais peut-être dû les suivre ? » Avant de poursuivre tout en fixant la jeune femme : - « Mon aide leur aurait peut-être été précieuse ? » Puis de finalement questionner la brune : - « Qu’en penses-tu ? Est-ce que tu penses que j’ai fais le mauvais choix ? »  



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Cup of coffee -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Coffee Pub + Rainforest RPG
» Mars 125 - Human warmth and hot coffee - [Clio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: