The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Cup of coffee -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptyDim 19 Mai 2019 - 17:12
Ruminaient-ils leur défaite ? C’était la question qu’elle se posait car pour ça, il aurait fallu qu’ils perdent. La musicienne n’avait pas la sensation d’être sortie vainqueur de cet affrontement. Ils avaient eu de la chance et l’avantage de la surprise, mais il n’y avait aucune joie ni aucune fierté à tirer de cette confrontation. Ils avaient combattu le sang par le sang – un chemin qu’elle connaissait déjà, duquel elle savait qu’on ne revenait pas.

Duncan appuya ses pires craintes en affirmant que le fort était bien caché, à moins que quelqu’un ne les trahisse. C’était bien tout le dilemme qui rongeait la pianiste chaque jour : des personnes qu’elle voyait comme des traîtres potentiels, il y en avait plus d’un. Soupir. Cette tumeur paranoïaque ne la quitterait sans doute jamais ; elle ne pourrait que la nier, la braver ou l’ignorer. Ses yeux bleus, jusque là perdus dans le vague, se recentrèrent sur le viking qui s’inquiétait de son choix.

- Tu penses vraiment que je vais te dire que tu t’es trompé alors que c’est moi qui t’ai demandé de ne pas la suivre ? Ses sourcils se soulevèrent, interrogatifs et intrigués, d’après moi, tu es à ta place ici. Toute ta famille est là et tous ces gens…, Selene parlait des anciens d’Issaquah Ranch ou des « nouveaux » arrivés entre temps – son ami le comprendrait sans doute, ils ont besoin de nous, ceux de la prison, ceux qui avaient goûté à la violence bien avant eux, ils ont besoin de personnes comme Andrea, toi ou moi pour gérer les crises… ils sont perdus sinon.

Elle n’admettra sans doute jamais la faculté des autres à se défendre seuls. Trop indisciplinés, trop altruistes, trop optimistes ou trop inexpérimentés, tout simplement. Quoiqu'en disent les détracteurs, cette entité tenait debout parce que les anciens de Gig Harbor avaient été là. La jeune femme soupira à nouveau avant d’adopter un timbre calme :

- Ne t’en fais pas, Riley et Roza savent y faire ; je suis sûre que Markus ne risque rien avec elle, elle l’espérait très sincèrement du moins, même si elle ne pouvait s’aligner à leur décision, on a de la chance de t’avoir ici, ses lèvres esquissèrent un sourire alors que ses prunelles s’embuaient de nostalgie, souvent… tu vas me dire que je ressasse, mais je revois le jour où on s’est rencontrés la première fois, c’était si vieux, ils étaient si différents à l’époque, j’ai du mal à croire tout le chemin qu’on a parcouru depuis…, ses iris azurés brillaient intensément, elle expira l’ombre d’un rire, toi et moi, on s’est toujours tirés des pires galères ensemble, elle avait appuyé le dernier mot, il faut que ça continue comme ça.

Après tout, il était son plus vieil et indéfectible allié désormais. Depuis la meute de rôdeur qui les avait amenés à se séparer il y a trois hivers de cela à l’affrontement de Renton, en passant par les cannibales, les Hunters, le bateau ou le groupe de Emma… ils avaient tout traversé ensemble ; et ils étaient encore vivants.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1760
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptyDim 26 Mai 2019 - 15:00
La franchise du musicien n’avait très certainement pas dû rassurer la jeune femme ? Mais les paroles qu’il venait de prononcer était véridiques. Leurs ennemis avaient perdus leur avant-poste, avaient subis un affront mémorable et avaient également dû subir des pertes humaines, tout comme eux ? Il était donc évident qu’un groupe aussi militarisé et aussi grand que celui-ci chercherait un jour ou l’autre se venger. Mais peut-être pas dans l'immédiat ? Parce qu’après tout, les membres de la prison et d’Issaquah avaient tout de même tapé très fort avec leur attaque surprise. Nulle doute que leurs ennemis avaient dû prendre un sacré coup sur la tête ? Chose qui était plutôt bénéfique pour tous les résidents de Nisqually.    

Quoiqu’il en soit, Selene ne tarda pas à répondre à la question du magasinier. Souriant et calme Duncan lui déclara alors : - « Oui, je sais très bien que c’est toi qui m’a demandé de rester ici mais … » Il s’arrêta un instant avant de finalement reprendre : - « … tu as sans doute raison ? » Il fixa alors la jeune femme en réfléchissant avant de finalement reprendre : - « C’est juste que de ne pas savoir ce qui leur ai arrivé me ronge de l’intérieur » Il parlait bien évident de Roza and Co.

Silencieux un instant, le magasinier continua cependant très vite : - « C’est vrai que ces gens n’ont pas connus toutes les galères que nous avons vécus. Comme tu dis, ils ont besoin d’être guidés » Avant que la demoiselle ne lui dise qu’ils étaient chanceux de le compter parmi eux, tout en lui rappelant avec nostalgie le passé qu’ils avaient en commun. Souriant Duncan lui déclara alors : - « Arrêtes, tu vas me faire rougir. Ou pire encore, tu vas me faire verser une larme ? » Il disait ça en plaisantant mais au fond de lui, il était triste. Triste de se remémorer les prénoms de tous ceux qui avaient fait un jour partis de leur groupe mais qui étaient tous partis trop tôt, comme Abigail ou encore William.

- « Ne craint rien » Lui déclara-t-il alors spontanément tout en la fixant. - « Jamais je ne t’abandonnerais. Jamais je ne vous abandonnerais. J’ai des bonnes raisons de rester ici. Tu en es le parfait exemple » Il rigola cette fois-ci. - « Qui pourrait tenter de te raisonner, si je partais ? » Il rigola de nouveau avant de finalement reprendre : - « Et puis, je suis responsable d’un enfant maintenant. Quel genre d’homme je serais si je partais comme ça du jour au lendemain ? » Souriant il rajouta ensuite en marmonnant dans sa barbe : - « Et puis, il y a aussi Shawna »

Fermant son poing droit, le barbu le leva ensuite en direction de la jeune femme, comme pour faire un check avec elle tout en lui déclarant : - « Ouais ! On s’en ait toujours tirés et on continuera à s’en tirer. Parce qu’on est soudés et qu’on le restera, quoi qu’il nous arrive ou quoi qu’il nous en coûte » Tapant légèrement son poing contre celui de la jeune femme Duncan s’empressa ensuite de reprendre : - « Je ne peux pas te promettre de régler tous les problèmes qu'on rencontrera mais, je peux te promettre qu’on les affrontera ensemble. Et que je ferai un maximum pour qu'on les résolves »  



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptyMar 28 Mai 2019 - 14:35
Son sourire attendri, après que le viking ait émit la possibilité de verser une large, se transforma en moue timide quand il la cita comme un exemple de ses raisons de rester au fort. Le teint rose, les fossettes esquissées par un sourire nostalgique, Selene glissa ses doigts dans ses longs cheveux sans chercher à les empêcher de la masquer. Touchée. Complètement. Soudainement, elle se sentait toute fébrile, à la fois reconnaissante et indigne de toute cette affection. Le plus facile fut alors de s’esquiver vers la plaisanterie, grâce à une perche que lui tendit son ami :

- Me « raisonner » ? Alors que c’est toi qu’il faut empêcher de foncer dans le tas à la moindre occasion ?

Elle le taquinait bien sûr. Depuis le temps, elle ne referait pas son complice et s’était habituée à son fonctionnement. Ça avait marché des mois à la prison et il n’y avait aucune raison que ça ne marche pas à Nisqually. L’hilarité mutine revint à la pianiste alors que son aîné avouait dans sa barbe que s’il ne partait pas en vendetta, c’était également pour son fils et aussi – ou surtout – pour Shawna.

- Elle t’a carrément ensorcelé, commenta Selene en souriant.

La jeune femme n’hésita pas une seconde à répondre à son check, heurta ses doigts fins aux phalanges en béton du magasinier. Il avait bien raison et elle acquiesça de la tête. Il y aurait toujours des soucis desquels ils ne viendront pas à bout, tout comme subsisteraient des doutes, des inquiétudes et des maux insolubles. Mais tant qu’ils les affrontaient ensemble, elle n’aurait pas vraiment peur. Duncan, toute sa famille, ils étaient sa garantie contre les monstres qui murmuraient encore parfois dans sa tête. A ce sujet…

- Je ne t’ai jamais dit… enfin… tu as vu que des fois j’avais des comportements euh…, elle chercha ses mots sans vraiment trouver celui qui convenait, étranges ou violents. C’est… c’est un peu tard de le dire maintenant, mais j’étais… je suis… j’ai quelques problèmes, elle haussa les épaules, ses lèvres se plissèrent avec embarras, il n’y avait que William, Gabriel et Abigail au courant au début… Hernando et Mike aussi après, parce qu’ils ont été témoin d’une… « crise », il n’y avait pas d’autres termes, même s’il ne lui plaisait pas, William a essayé de m’aider, je ne voulais pas en parler avant d’être sûre d’avoir fait des progrès et…, Selene hésitait encore mais le plus gros était lâché, il ne restait plus qu’à se laisser aller, il est mort et ce n’était pas le bon moment pour en parler, juste après sa grossesse, quand Duncan faisait encore partie de ceux qui la rejetaient, j’ai… j’ai continué les exercices qu’il m’avait donné, Andrea m’a soutenue et plus ça allait, plus je me disais que ça ne servait à rien de le dévoiler, nouveau haussement d’épaules, que toi, Sarah ou Isaac, vous n’auriez plus confiance en moi si vous appreniez que j’avais des hallucinations ou que j’entendais des voix…

La musicienne baissait les yeux, ses ongles soudainement très intéressant. Elle se sentait coupable de n’en parler au viking que maintenant, coupable de tous les risques qu’elle avait fait courir à ses amis en les incitant à la suivre alors qu’elle n’était pas équilibrée. Peut-être le magasinier comprendrait mieux certains de ses comportements maintenant, peut-être acceptera-t-il le fait que maintenant, elle pouvait avoir une vie normale. Mais ça n’enlevait rien à cette longue omission qui se comptait en année.

- Désolée, souffla-t-elle avec une moue contrite, j’aurais dû en parler avant mais…



« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1760
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptyDim 2 Juin 2019 - 15:53
C’est vrai que Selene raisonnait bien plus souvent le magasinier que lui le faisait avec elle. Et c’était également vrai que depuis le tragique décès de Sarah, Selene pouvait se vanter d’être la seule personne à pouvoir canaliser les « coups de sang » et les accès de rage du magasinier. Ça l’était avant qu’il connaisse Sarah et ça l’était encore aujourd’hui. Mais les choses évolueraient peut-être ? Surtout si Shawna étaient aux côtés du barbu pour le conseiller, le guider et l’empêcher d’utiliser la violence pour résoudre de potentiels conflits qui pourraient éclater. Quoiqu’il en soit, c’est vrai que la jeune femme avait « ensorcelée » le magasinier. C’est donc pour cette raison que le barbu ne déclara rien d’autre à son amie qu’à part un rire franc et sincère.

La suite de la conversation s’avéra être, quand à elle, beaucoup plus sérieuse et beaucoup plus personnelle que les propos que les deux amis avaient échangés quelques minutes auparavant ? La brune semblait en tout cas hésitante à parler ? Chose qui paraissait plutôt étrange puisque Duncan et elle étaient des alliés de longue date. Mais qui pouvait paraître normal quand on avait quelque chose à dire ou plutôt à avouer sans vraiment savoir s'y prendre pour le faire. Comme cela semblait être actuellement le cas pour Selene ? C’est pourquoi Duncan n’interrompra pas la jeune femme.

L’homme écouta donc attentivement la brune lui livrer « son secret », avant qu’elle ne lui confie qu’il n’y avait que certaines personnes comme Andrea, Abigail ou William, qui étaient au courant de son état de son santé. Surprit par cette soudaine annonce l’homme déclara alors spontanément à la brune avec calme : - « Des voix, des hallucinations ? » Il n’arrivait pas à y croire. - « Tu veux dire que entends et que tu vois des gens qui ne sont pas réels ?! Et qui te parlent ?! »

Posant sa main droite sur son front tout en haussant les sourcils, le barbu déclara ensuite instinctivement : - « Mais … pourquoi tu ne m’en as pas parlé plus tôt ? » Avant de reprendre presque aussitôt : - « Tu pensais peut-être que je ne suivrais plus tes conseils ? Que je te jugerais folle ? Que je partirais en t’abandonnant ?! Que je ... » Il préféra s'arrêter de parler, tout en fixant la brune qui semblait ne pas vouloir le regarder en face. Pensif un bref instant, Duncan s’empressa ensuite de reprendre : - « Jamais je ne t’aurai abandonné. Et jamais je ne t’aurai considéré comme folle. Bien au contraire. J’aurai plutôt essayé de t’aider, même si je n’aurai très certainement pas su ce qu’il fallait faire pour te soigner »

Souriant le musicien s’empressa ensuite de continuer : - « Tu n’as aucune raison de t’excuser » Avant de s’arrêter un très court moment avant de reprendre : - « L’important c’est qu’à cette période, Andrea t’ai soutenue » Se levant de sa chaise, Duncan se rapprocha ensuite de la brune en continuant : - « Je suis content que tu m’en ai parlé. Et sache que je serai toujours là en cas de besoin » Avant de marquer une courte pause avant de poursuivre presque immédiatement : - « Mais comment ça se passe quand tu as ces hallucinations ? Enfin, je veux dire tu vois vraiment des gens ? » Avant de reprendre rapidement : - « Et tu en as eu depuis qu’on est arrivé ici ? »



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptyLun 3 Juin 2019 - 19:13
Toutes les questions de Duncan s’emmêlaient un peu et elle ne savait pas par quel bout y répondre. Elle avait même retenu son souffle en le voyant, du coin de l’œil, porter la main droite à son front. C’était sans doute un choc, son regard fuit d’autant plus. Il lui fallut donc quelques secondes pour comprendre que son ami lui clamait tout le contraire que ce dont elle avait peur. Il ne la considérait pas comme folle. Pourtant, elle l’était. Ou comme le disait William, elle était malade.

- Je…

Selene s’éclaircit la gorge mais ne sut pas plus quoi dire. Elle était profondément touchée par son ami qui affirmait avec sincérité que même sans savoir comment l’aider, il l’aurait fait. Elle fut renversée par une vague de regrets, à l’idée de ne pas avoir partagé ses mots. Au lieu de faire confiance à ses proches pour la soutenir, tous, elle avait nourri un effroyable secret. Un secret qui aurait pu tous les tuer. La jeune femme parvint à relever les yeux vers son aîné après qu’il ait affirmé qu’elle n’avait aucune raison de s’excuser. Son visage ivoirin se plia en une expression reconnaissante et douloureuse. Par où commencer… ?

- C’est… c’est pas facile à décrire, dit-elle doucement en plissant les sourcils, je voyais Flann ou bien une… une sorte d’autre moi, qui me poussait à faire du mal aux autres…, difficile de respirer en dévoiler ces parts d’ombre avec autant d’acuité, parfois, j’avais juste des absences et je ne savais pas ce que je venais de faire… parfois, c’est la réalité qui a l’air de se déformer, comme ces moments où elle avait l’impression que tout vrillait ou devenait flou, d’autres fois, ce sont juste mes pensées qui… qui vont trop vite…

Si elle devait résumer ses symptômes en quelques mots, ce serait ça ; et Duncan ne pouvait pas mesurer à quel point l’influence de l’ambulancier l’avait aidée. Sans lui, elle aurait été incapable d’en parler de la sorte aujourd’hui. Laborieusement, certes, mais frontalement et sans chercher à se défiler. Deux ans et demi auparavant, William pouvait mettre des semaines à lui faire délivrer une phrase ou un aveu.

- Je ne vois plus rien maintenant, mais… des fois je… je me sens encore désorientée ou… j’entends les voix qui murmurent dans ma tête, elle se pinça tristement les lèvres, je pense qu’elles ne se tairont jamais, mais… j’ai appris à les ignorer maintenant.

Rester ancrée dans le réel, c’était un enjeu de tous les instants pour elle désormais. Chaque fois qu’elle baissait sa garde, les démons menaçaient de reprendre le contrôle. Heureusement, elle avait la plus grande des motivations à ne pas baisser les bras. Au-delà du groupe, au-delà de ses amis, elle avait sa fille. Pour Elizabeth, Selene vaincrait ces ombres qui la rongeaient impitoyablement.

- Ça va maintenant, tenta-t-elle de rassurer le magasinier, je t’assure.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1760
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptySam 8 Juin 2019 - 21:10
Le barbu voyait bien que Selene était mal à l’aise de ne pas lui avoir parlé de sa maladie. C’est pourquoi Duncan préféra ne pas lui poser d’avantage de questions. Même si au plus profond de lui-même, il n’avait qu’une envie : savoir comment « ses crises » se déroulaient. Est-ce que la brune voyait de véritables personnes lui parler ? Et les voix, surgissaient elles subitement ? La forçait-elle à faire ou ne pas faire certaines actions ? Influençaient-elles ses choix et ses décisions ?

S’adossant contre le mur, l’homme écouta donc la demoiselle commencer à se confier à lui. Et ses déclarations le laissèrent sans voix pendant un très long moment. Prioritairement parce que ce qu’avait vécu Selene, pendant toutes ces années, était tout de même assez important. Voire véritablement terrifiant puisqu’elle voyait et entendait des choses qui n’existaient pas. Lorsque la brune termina son monologue, Duncan se rapprocha donc de son amie. S’asseyant sur le rebord de la table, le musicien positionna ensuite sa main droite sur l’épaule de la jeune femme en reprenant : - « Bon sang, je n’imagine même pas ce que tu as dû endurer depuis tout ce temps ! »  

Tapotant doucement son épaule, le barbu continua ensuite : - « Je comprends un peu mieux pourquoi tu ne te sentais pas vraiment bien par moment. Je suis désolé de ne pas mettre aperçu de ton mal être. Et surtout de ne pas avoir été là, quand tu en avais le plus besoin » L’homme marqua ensuite une courte pause en inspirant puis, en expirant profondément avant de reprendre : - « Tu as bien fais de m’en parler. Je ne pourrais sans doute jamais être aussi efficace que William pour te venir en aide mais si tu as un souci, n’hésites pas à venir me voir. Et ce, n’importe quand »

Scrutant les alentours afin de voir si quelqu’un traînait dans les parages, le barbu continua ensuite plus discrètement : - « Aujourd’hui, il n’y a donc qu’Andrea et moi qui sommes au courant pour ta maladie ?! » Avant de stopper ses mots un court moment et de finalement poursuivre : - « Tu ne dois absolument pas en parler à quelqu’un d’autre que nous » Il sous entendait bien évidemment les anciens Messiah. Le viking recoiffa ensuite instinctivement sa barbe avant de continuer : - « Si certaines personnes venaient à connaître ton secret, elles pourraient se faire un malin plaisir d’essayer de te destituer de ton rôle de leader? En évoquant par exemple que les symptômes que tu viens de me décrire peuvent nuire à la communauté ? »

L’homme se releva ensuite spontanément en continuant : - « On essaiera de te soigner au mieux » Avant de penser un vague instant à la prison, à William et à tous les autres qui avaient disparus avant de finalement continuer : - « Et William, il ne t’avait pas prescrit de médicaments spéciaux. Enfin, je veux dire des neuroleptiques, il ne t’en avait pas prescrit ? Ça pourrait peut-être t’aider en cas de crise véritablement importante ? Si seulement on parvient à en trouver, bien entendu ? »



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 EmptyDim 9 Juin 2019 - 15:53
- Tu as été là, corrigea-t-elle, tu n’avais pas besoin de t’en rendre compte.

Le magasinier ne pouvait bien sûr pas savoir tout le soutien qu’il lui portait indirectement, parfois par une simple main sur son épaule comme à présent. Hormis la brouille qui avait suivi l’annonce de sa grossesse, dont ils s’étaient remis sans heurt, il l’avait toujours défendue, toujours assistée, toujours estimée. Il était bien plus vieux qu’elle, il était bien plus capable aussi, mais il avait accepté de la suivre dans chacune de ses ambitions, dans chacune de ses intuitions, et il n’y avait pas de mot pour expliquer comme elle lui était reconnaissante. Selene savait qu’elle n’avait pas toujours raison mais ça n’avait rien changé à la loyauté de Duncan. Il croyait en elle et ça l’intimidait autant que ça lui réchauffait le cœur.

- Ashley aussi est au courant…, avoua-t-elle à mi-voix à son ami qui énumérait les personnes dans le secret.

Elle savait que c’était dangereux, que, comme le disait le viking, certains pourraient sauter sur l’occasion pour essayer de la décrédibiliser. Mais elle avait confiance en sa meilleure amie ; elle lui confierait sa vie, au même titre que ceux de son ancienne équipe. Le sort avait eu le mauvais goût de les séparer mais la musicienne était persuadée que son aînée aurait eu sa place à la prison. Elle aurait pu faire partie de cette équipe de choc.

- Je sais, je sais, souffla-t-elle alors en expirant.

Garder des secrets, c’était de toute façon sa manière de survivre depuis l’adolescence. Ce n’était plus si difficile, c’était simplement douloureux parfois. Un léger frisson trainait dans son dos, une forme de malaise à l’idée que le sujet ne s’éternise. Et si quelqu’un débarquait maintenant ? Et si on surprenait leur conversation ? Duncan était pertinent pourtant, elle glissa machinalement ses doigts dans sa crinière en lui répondant :

- Il voulait, mais… il ne connaissait pas vraiment quels médicaments utiliser… ni quelle dose. Ça aurait pu avoir des effets secondaires encore pire que… que ce j’avais, une petite moue désolée anima son visage ivoirin, il a fait de son mieux mais… il n’a pas eu assez de temps pour approfondir…

Ils s’étaient disputés aussi. Selene ne voulait pas remettre cet épisode sur le tapis mais à la mort d’Abigail, elle s’était montrée verbalement très agressive avec l’homme qui en était pourtant amoureux. Ensuite, il y avait eu la dépression de la pianiste, sa rencontre avec Eli, sa grossesse… elle ne se souvenait plus s’être vraiment réconcilié avec William. Leur relation privilégiée avait pris un coup et forcément, ça influençait la thérapie.

- Pour l’instant ça va, répéta-t-elle, je ne pense pas pouvoir… « guérir » un jour, elle haussa les épaules dans un léger soupir, mais… tu sais que ça ne change rien au fait que ma priorité, c’est que vous surviviez ? Sa famille, ses proches, avant le camp en lui-même, ça suffit à m’aider à garder la tête claire. C’est… c’est grâce à vous tous, si je ne suis pas complètement folle aujourd’hui.

Timidement, ses yeux bleus se levèrent sur son ami. Elle savait avoir un caractère difficile, il était légitime de parfois se demander ce qui se tramait dans son crâne. Mais son amour pour le magasinier et pour les autres, elle était vraie. Plus que vraie. Dans un rare élan d’affection, Selene se leva doucement pour s’approcher de la montagne qui le dominait très largement et ouvrir ses bras fins pour le serrer contre elle.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Cup of coffee   Cup of coffee - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Cup of coffee -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Coffee Pub + Rainforest RPG
» Mars 125 - Human warmth and hot coffee - [Clio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: