The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- It started out with a kiss -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptyJeu 4 Avr 2019 - 20:40
Oublier, s’oublier, continuer leurs vies. Une semaine et ils semblaient plutôt bien s’en sortir, sans aller jusqu’à dire que c’était facile, parce que ça ne l’était pas. Pas le moins du monde. Ashley faisait tout son possible pour ne pas le croiser, pour ne pas les croiser tous les deux car c’était pire que tout, Finan faisait sans doute de même puisqu’ils avaient réussi à ne pas échanger un seul mot depuis une semaine. Ce matin-là quand Megan frappa à sa porte pour lui demander si elle voulait bien garder Liam et Amy, Ashley n’eut même pas le temps de répondre, Hope s’empressa de le faire à sa place, trop ravie de pouvoir jouer à la poupée avec les jumeaux. La jeune mère accepta néanmoins facilement, elle n’avait que quelques travaux de couture à faire, tant bien que mal, alors occuper Hope à s’occuper des deux plus jeunes ne serait pas un problème.

Quelques feuilles de papier, des petits pots de peinture ramenés par Duncan, Olivia et les autres, et le tour fut joué. Assise en tailleur sur le comptoir, sourcils froncés, concentrée, Ashley écoutait néanmoins d’une oreille tout ce que Hope racontait aux jumeaux, jetant par moment des coups d’œil amusés à sa fille. La blondinette avait trouvé sa place dans ce rôle de grande-sœur, c’était déjà le cas avec le plus petit des Liams du groupe, avec le fils de Carmen avant que celle-ci ne les quitte. « Hope ma puce, Megan sera là dans pas trop longtemps, tu commences à ranger et à aider Amy à s’enlever la peinture du nez. » « Encore un peu m’man, je m’occuperai de tout ranger, promis. » « Promis ? » Hope hocha vivement la tête avant de reprendre ses explications, comment dessiner un soleil, la mer, un oiseau, une fleur, un cœur. Celui-ci était pour mamie Megan, celui-ci pour oncle Finan, et le dernier pour tatie Erika.

Perdue un instant dans ses pensées, Ash’ se planta l’aiguille dans le doigt. « Merde … » « M’man … » « Pardon, t’auras droit à un bonbon quand on en trouvera. » Souriante, Ash’ secoua la tête, voir sa fille la reprendre à nouveau sur son langage, c’était la preuve que les choses reprenaient leur cours. Rien n’était oublié de la peine, de la violence, de l’angoisse, mais lentement, mère et fille retrouvaient leur routine rassurante. La matinée avait filé rapidement, sa chemise était loin d’être parfaitement recousue et lorsqu’on frappa à la porte, Ashley se laissa glisser du comptoir pour aller ouvrir la porte. « Amy, Liam, on remballe, Megan est … Fin’ … » Main sur la poignée, porte entrouverte, Ashley se figea un instant. Elle attendait Megan, c’était Finan qui se tenait là, pourquoi venait-il ? Si l’idée lui effleura l’esprit un instant que c’était peut-être pour elle, la réalité lui revint à nouveau en pleine face. Récupérer les jumeaux évidemment. « Oui j’me doute. » souffla-t-elle en déportant son regard vers les enfants … qui n’avaient toujours pas commencé à ranger leurs pinceaux.

NON ! JE RESTE AVEC HOPE ! Ashley pouffa de rire avant de soupirer, ça n’allait pas arranger ses affaires ça. « Oui bien sûr. » Ashley se décala, ouvrant un peu plus la porte pour laisser l’irlandais entrer avant d’aller s’accroupir à côté du gamin. « Tu sais que tu pourras revenir voir Hope quand tu veux Liam. » Le blondinet fit sa forte tête, soutenu par Hope. « Juste encore un peu m’man ! S’t’plait … Finan s’il te plait … on a presque fini les dessins et … puis on pourra goûter après. » Levant les yeux au ciel, Ashley grimaça à l’attention de sa fille alors qu’Amy de son côté se planquait dans le dos de son frère. « Sinon t’embête pas, ils peuvent rester encore un peu, j’ai juste de la couture à faire mais visiblement Hope est ravie de faire du baby-sitting. » glissa-t-elle en se redressant, relevant son regard clair vers Finan.

« Finan pourrait aussi rester pour le goûter ! » « Non ma puce je suis sûre que Finan a beaucoup de choses à faire et … Megan va se demander où ils sont. » Cette excuse aurait peut-être tenu à l’époque où leur monde était plus vaste que ce camp, mais désormais, s’ils n’étaient pas chez eux, ils ne pouvaient pas être bien loin. « Amy peut pas rentrer comme ça, il faut que je l’aide à se débarbouiller quand on aura fini les dessins … juste un peu maman. » La voix de Lola dans son crâne l’invita à céder, secouant la tête avant de revenir s’asseoir sur le comptoir, les jambes dans le vide. « Si t’as des trucs à faire hésite pas, Hope les raccompagnera après et … enfin … fais comme tu veux. » Revenant à sa couture, Ashley hocha la tête pour elle-même. Ça irait, elle n’aurait qu’à lui hurler un peu dessus pour dissiper tout risque de malentendu.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptySam 6 Avr 2019 - 13:07
- Merci.

Après être entré et s'être positionné bras sur les hanches et sourcils froncés, l'attitude des ordres à ne pas discuter, les deux petits savaient très bien qu'ils pouvaient se jouer un peu de leur oncle, mais pas quand il leur faisait ces yeux là. Malheureusement, entre Hope qui se mit aussi à quémander qu'ils restent et sur qui il n'avait pas ce pouvoir autoritaire, son sourire en voyant sa petite tête à lui pleine de couleurs sur le visage, se murer derrière le dos de son frère qui continuait de jouer la forte tête, ce petit malin ayant bien repéré le sourire que l'irlandais peinait à contenir devant ces trois petites têtes blondes ayant perdus... leur père. Tant perdu, trop perdu. Ca ne pouvait que filer du baume au coeur et même Ashley peinait bien à les faire changer d'avis.

- On va faire ça ouais. C'est gentil de ta part et de celle de Hope, répondit-il en lui offrant un sourire et faire volte-face, prêt à prendre congé pour éviter au maximum de rester plus longtemps, moins il restait, moins il risquait de ressentir des choses qu'il n'avait pas à ressentir.

"Finan pourrait rester pour le goûter !" Hé merde ! Heureusement que la jeune mère était là pour rattraper le coup et qu'il ne passe pas pour un connard.

- Oui, ta maman a raison. J'ai des tonnes de choses à faire et...

- Non c'est pas vrai ! Oncle Fin peut rester pour prendre le goûter Ashley ! Je l'ai entendu ce matin dire à tante Rika qu'il avait rien à faire aujourd'hui. Et même que quand elle t'a demandé ce que tu comptais faire pour t'occuper, t'as dit...

Le petit bonhomme impertinent s'empressa d'en rajouter encore, hochant énergiquement la tête pour appuyer ses propos. Exaspéré par la petite tête de mule, Finan savait bien ou le petit souhaitait en venir et il y a des choses qui devait rester entre Erika et lui. Surtout qu'il savait bien ce qu'il avait dit ce matin là et c'était pas des mots à n'utiliser qu'en présence de jeunes gens âgé au minimum de seize ans. Pas trois ans. Merde.

- STOP Liam ! On a compris ! Ok c'est bon, je reste pour le goûter ! Le coupa-t-il, déposant une paume sur son visage, embarrassé à l'idée que mamie Wright aurait pu entendre ça et qu'elle n'aurait pas eu besoin de finir sa phrase pour que celle-ci comprenne que l'irlandais avait encore des efforts à faire en matière de politesse. Ouais, bon, comme tu viens de le voir, il est au courant de mon emploi du temps alors... faisons leur plaisir non ?

Alors, ils n'avaient plus vraiment le choix tout les deux. A moins de gâcher le plaisir des petits ou faire encore semblant de se disputer ? Est-ce que ces trois petites têtes méritaient d'avoir à subir les conséquences de leur erreur d'adulte ? Pas vraiment. Et puisqu'ils étaient adultes et parents, bien que ce mot sonne encore tout de même bizarre pour l'irlandais, il pouvait bien mettre de côté cette chose qui les dévorait et faire semblant. Faire semblant comme il l'avait fait en s'hurlant dessus une semaine auparavant, faire semblant comme ils seraient amenés à le faire souvent en vivant dans ce fort.

- T'as besoin d'aide ? Questionna-t-il alors qu'on entendait de nouveau plus que les rires, paroles des deux plus téméraires des enfants et les gazouillis un peu moins audibles d'Amy, amusée mais intimidée par la présence de son tuteur. Et... tu vas bien ?

Les questions étaient innocentes. Totalement innocente. Même s'il espérait qu'elle lui réponde non à la première et juste un petit oui à la seconde. Il avait juste ce besoin de parler. Ce besoin de lui parler. Quelle connerie de proposer son aide pour de la couture ! Elle allait remarquer qu'il n'y connaissait fichtrement rien et qu'au final, ça n'avait rien d'innocent... Juste besoin de lui parler.

- J'ai pas voulu venir t'embêter hein. Juste, Megan m'a pas vraiment laissé le choix. S'expliqua-t-il pour désamorcer la situation et éviter que le blanc ne devienne trop gênant. Tiens en fait, j'te rends ça on sait jamais, si quelqu'un nous voit en train de taper la couture pendant que nos gamins jouent ensemble comme si on était des cousins et cousines. Ça va jouer sur la crédibilité de nos comportements. S'excusa-t-il, n'ayant même pas tenté de passer une seule fois le fil qu'elle lui offrit entre un seul bout de tissu. Enfin, quand j'dis cousin, cousine... Voilà quoi. Toi et moi on vient pas du Nebraska ! Une petite pique pour ces consanguins du Midwest. Et voilà, fallait qu'il continue ses boulettes. C'était peu subtil, il venait de remettre le sujet sur le tapis. L'irlandais abaissa directement les yeux vers le plancher quand il vit la réaction de la brune d'ailleurs. Non, enfin, j'veux dire... Y'a quoi pour le goûter ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptySam 6 Avr 2019 - 19:53
Son regard l’implorait presque, l’implorait de ne pas rester, malheureusement les gamins en avaient décidé autrement. Alors qu’eux, pour une fois adultes et responsables, s’échinaient à trouver les meilleures raisons du monde de ne pas passer l’après-midi ensemble à surveiller les plus jeunes, Hope insistait, appuyée par un Liam amoureux transi qui aurait tout fait pour s’attirer la sympathie de la fillette. Ash’ aurait trouvé ça mignon dans d’autres circonstances, elle aurait trouvé son honnêteté touchante s’il n’y avait pas cette pointe de jalousie dans son cœur à cette réalité. Erika. Une réalité qui changeait tout, ou plutôt qui empêchait tout de changer. Les précieux conseils de Selene ne pouvaient pas aller aussi loin, Ash’ n’y était pas prête. Elle en aurait ri de voir Finan galérer à se faire respecter des deux têtes blondes. Sans doute qu’elle trouvait ça attendrissant. « Okay faisons-leur plaisir. » Ce n’était pas la faute des mômes après tout.

Ce n’était pas leur faute à eux non plus, ce n’était la faute de personne, juste … la faute à pas d’chance. Les jambes balançant dans le vide, son regard clair posé sur une chemise à reprendre, Ashley hocha machinalement la tête avant de tendre un vieux mouchoir en tissu brodé à des initiales que personne ici ne reconnaitrait, que tout le monde avait sans doute oublié. Triste sort réservé à ceux qui étaient partis dans les prémices de ce monde, à tous les sans visages disparus depuis longtemps, trop loin de chez eux. Un mouchoir, un fil et une aiguille. Et... tu vas bien ? Grimaçant, concentrée sur son point qu’elle ne maîtrisait pas vraiment malgré toutes les explications de sa mère à l’époque, Ashley s’arrêta, l’aiguille dans le tissu, relevant ses yeux clairs vers l’irlandais. « Oui. » souffla-t-elle sans s’étendre avant de reprendre. « Et toi ? »

Heureusement que les rires et chuchotis des enfants étaient là pour meubler le silence pesant qui régnait entre les adultes. Lorsqu’il reprit la parole, Ash’ releva à nouveau la tête, haussant une épaule à son explication. « J’me doute. » Qu’il n’avait pas voulu l’embêter ou que Megan ne lui avait pas laissé le choix ? Sans doute les deux, finalement dans la complexité de leurs derniers échanges, c’était ce qui était ressorti, il valait mieux qu’ils s’évitent. Etonnée, mais peut-être un brin moqueuse, Ashley esquissa un sourire en récupérant le tissu et le matériel de couture qu’elle déposa à côté d’elle sur le comptoir. La crédibilité de leurs comportements ? Vrai qu’ils étaient supposés s’être pris le chou une semaine avant, qu’il était supposé lui taper sur le système et qu’elle était censée avoir envie de lui coller des pains.

« Du Nebraska ? » Il lui fallut quelques secondes pour atteindre le deuxième degré de lecture dans ses mots et lorsque ce fut fait, Ashley écarquilla ses billes claires. Finan eut droit au regard mauvais, noir malgré ses deux aigues-marines. Ça le faisait marrer vraiment, et sans doute qu’encore une fois si la situation n’avait pas été ce qu’elle était, et surtout s’il n’y avait pas eu trois paires d’oreilles curieuses tout près, la brune en aurait ri un bon coup. « J’en sais rien … » répondit-elle en baissant le nez vers sa couture, avant de reprendre, plus posée. « J’avais pas vraiment prévu de goûter … » Les jumeaux n’étaient pas supposés rester, elle l’avait proposé pour que lui n’ait pas à rester, mais évidemment avec trois gosses dans les pattes, les suggestions allaient bon train.

Comme elle avait entendu la question de l’irlandais, Hope releva le nez de la peinture pour venir se poster près d’eux. « Olivia doit avoir préparé des gâteaux ! On peut aller en chercher avec les jumeaux ! » « Non ! Non, non, vous restez ici vous trois. Pour nettoyer tout ça avant de goûter. Il doit y avoir des biscuits qu’Olivia a préparés avant-hier. » Hors de question que les mômes quittent la pièce, hors de question. « D’accord ! On va commencer à ranger alors ! » Avec un sourire, Hope repartit vers Liam et Amy qui terminaient de s’étaler de la peinture sur le visage. Soupirant, la brunette déposa sa couture à côté d’elle avant de se laisser glisser du comptoir. « Désolée c’est pas contre toi Fin’ … c’est … » Plus compliqué qu’elle ne l’aurait cru de faire semblant. « J’vais récupérer la boite de cookies, j’ai dû la laisser derrière, tu peux les aider à ranger pendant que je récupère ça ? » Sans vraiment lui laisser le choix, Ashley prit la direction de la petite remise, poussant la porte pour s’y engouffrer. Le battant de bois refermé derrière elle, la jeune femme y colla son dos, prenant le temps de souffler. C’était réellement plus difficile qu’elle ne l’aurait cru, parce qu’avant leur discussion, rien n’était clair pour elle sur tout ça, désormais ça l’était. Et la certitude qu’elle en avait tiré c’était un gros sens interdit. Récupérant le Tupperware où restaient encore une poignée de biscuits et une petite bouteille de jus de fruits, Ashley revint dans la pièce principale après quelques petites minutes. « J’espère que vous avez presque fini de ranger parce que sinon j’mange tout le goûter toute seule. »
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptyLun 8 Avr 2019 - 11:36
Besoin d'aide, pas de réponse, juste un morceau de tissu et le matos, tendu même sans un regard. De même lorsqu'elle finissait par lui adresser la parole, juste un bref regard, des réponses courtes sans que le ton ne soit clairement froid. Il avait bien lu dans ses yeux, qu'elle voulait qu'il s'en aille mais seulement, les petits en avait décidé autrement alors... Elle pouvait bien faire un effort non ?

- Ça va aussi. On fait aller, les journées sont belles, ça fait plaisir.

Parler de la pluie et du beau-temps, ça paie toujours pour commencer une discussion saine quand on ne se connaît qu'à peine. C'était un peu la sensation qu'il avait. Ca lui pesait, ce froid. Finan supportait mal ce genre d'ambiance alors il n'avait pu s'empêcher de blaguer en lui rendant fil et aiguille, captant un léger sourire, un de ceux qu'il appréciait, un sourire qu'il pensa pouvoir élargir mais ce fût râpé... Mauvaise blague et regard mauvais. Il préféra donc se retenir de compléter la réponse pour s'excuser.

- Ouais, enfin... je plaisante quoi, me regarde pas comme ça... Je.

Hope acheva son sauvetage en l'empêchant d'en remettre une couche puisque au moment où la petite proposa d'aller chercher les gâteaux, à en faire pâlir sa mère, des tonnes de conneries avait failli fourcher de sa langue. Sa nervosité atteignait son paroxysme.

- Hummm... les biscuits d'Olivia, lâcha-t-il en passant sa langue sur ses lèvres, mimant l’allèchement. Ok.

Pas contre lui ? Pourtant tout semblait indiquer l’inverse. C’était compliqué à comprendre. C’était compliqué de la croire. Il s’était mis d’accord pour faire semblant mais ça ne voulait pas dire qu’il se haïssait vraiment ? Si ? Enfin peut-être que finalement, cette semaine passée à s’ignorer avait poussé la brune à lui en vouloir pour tout. Pour ce baiser, pour ses déclarations. Pour être retourné tranquillement auprès d’Erika comme si tout ça n’était rien. C’était pas rien pourtant. Sinon il ne claquerait pas des genoux. Sinon il ne serait pas soulagé qu'elle ait quitté cette pièce pour s'apaiser un peu alors qu'il rejoignait les enfants.

- Pourquoi Ashley veut pas qu'on aille voir Olivia oncle Fin ?

A croire que Liam avait le don pour déceler les choses.

- Mais non, c'pas qu'elle ne veut pas. C'est pour votre sécurité ! Y'a le grand méchant loup dehors ! Roaaaaaarrrrr ! Répondit-il en imitant un cri qui ressemblait plus à celui de lion que du loup, ramenant ses mains recroquevillés en fausse pattes vers sa bouche.

- Dé' lou ? Répéta Amy, ses cils commençant à se gorger de perles salées.

Sa petite plaisanterie était loin d'avoir fait rire la petite à contrario des deux autres qui s'esclaffaient devant son mime approximatif. C'est vrai qu'il l'avait oublié, cette satanée histoire de loup que Rika lui avait raconté, avec laquelle il avait essayé de faire peur à Liam pour qu'il file se coucher, un soir où le petit tentait encore de grappiller quelques heures à s'amuser avec ses cadeaux de Noël.

- Pourquoi elle pleure celle là ?

Le petit lui rappelait quelqu’un dans sa gestuelle et sa manière de se moquer de sa sœur. Quelqu’un qu’il ne connaissait que trop bien. Lui-même. Sérieusement ? C'était donc ça l'exemple qu'il lui donnait ? L'irlandais comprenait mieux pourquoi madame Wright avait tendance à l’assaisonner de reproches depuis son retour. Erika ne lui avait pas menti quand elle lui avait dit qu'il prenait de plus en plus de ce qu'il était et ça... C'était clairement pas bon.

- Liam ! Il haussa légèrement le ton, fronçant méchamment les sourcils malgré l'envie de rire. Viens Amy. Allez, vous, vous terminez de ranger, ordonna-t-il, plus autoritaire.

La petite dans ses bras, l'irlandais tentait tant bien que mal de calmer la petite qui continuait de sangloter, la tête recroquevillé contre son torse, craignant probablement de voir l'animal en question si elle la relevait. Probablement. Qui savait ce qui pouvait se passer dans l'esprit de cette petite tête blonde.

- T'en fais pas ma puce. Oncle Fin blaguait
, lui susurra-t-il à l'oreille avant de se remettre à parler plus distinctement. Ton frère est bête. Mais c'est parce qu'il est amoureux. Il veut jouer les grands garçons devant Hope. Alors il dit des bêtises...

Le petit lui ressemblait vraiment en ce sens alors. S'amouracher d'une petite Grant-Good, faire le beau ou jouer au blagueur en sa présence. Punaise, ça aurait presque pu être drôle tout ça.

- ... Faut dire qu'elle est belle, elle est gentille, elle est forte, elle est marrante. Comme sa maman. C'est pour ça que oncle Fin en est amour...

"J’espère que vous avez presque fini de ranger parce que sinon j’mange tout le goûter toute seule." La porte s'ouvrit dans son dos, juste dans son dos, le faisant ravaler les dernières syllabes de la bêtise qu'il s'apprêtait à raconter. Pourquoi il avait fallu qu'il lâche ça devant sa nièce. Est-ce qu'elle l'avait compris ? Mieux, Ashley avait-elle entendu ça de sa pièce ? Baissant les yeux pour éviter de croiser son regard, l'irlandais reposa la petite au sol.

- Allez, t'as entendu Ashley, vite, vite, faut tout ranger.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptyLun 8 Avr 2019 - 19:52
Elle entendait que ça parlait à côté, appuyée contre le battant de la porte Ash essayait de tendre l’oreille, se concentrer sur ce que racontaient les gosses pourrait peut-être l’aider à ne pas se concentrer sur tout le reste. Mais elle n’allait pas rester enfermée là pendant des heures, quelqu’un finirait par se dire qu’un truc clochait et c’était l’inverse qu’elle recherchait non ? Que tout paraisse normal, qu’on ne la soupçonne de rien. Alors une boite et une bouteille entre les mains, Ash’ revint dans la pièce. Dans l’embrasure de la porte qui menait à la pièce principale de la boutique, elle observa un instant la scène.

Hope était occupée à ranger avec un Liam bougon, bougon mais aux anges malgré tout de passer du temps avec la blondinette. Le petite Grant-Good tendit l’oreille lorsqu’elle entendit son prénom, tournant la tête vers Finan qui tenait Amy dans ses bras. Elle était curieuse de savoir ce qu’il racontait sur elle, mais les bavardages du jumeau de la petite blonde l’empêchaient d’entendre tout parfaitement. Comme sa maman. Il parlait aussi de sa mère, ça, ça l’intriguait, mais son attention – somme toute assez volatile – dut vite se recentrer sur Liam avant qu’il ne renverse le verre où trempaient les pinceaux. « Attention Liam ! » Pour un peu, sa fille aurait eu l’air sévère là, pour un peu.

Amusée, Ash’ les regarda quelques secondes. Son regard s’attardant sur l’irlandais, ce casse-pieds, cet emmerdeur de New-Yorkais d’origine irlandaise, avec ses remarques, ses blagues à la noix. Il ne se voyait pas là, avec ce sérieux, cette tendresse dans chaque geste qu’il avait pour la gamine même en la déposant au sol. La brunette ne fit pas attention à ce qu’il racontait, le bruit de la porte qu’elle fermait dans son dos, d’un mouvement du pied, lui camouflant ces paroles pourtant importantes. « Ils ont été sages Hope ? » demanda-t-elle à sa fille en plissant les yeux. La blondinette hocha la tête en étalant les dessins sur le comptoir à peine à sa taille.

« Amy, Liam, venez. On va goûter et puis vous pourrez donner les dessins à Finan, d’accord ? » C’était attendrissant de la voir comme ça, les jumeaux lui faisaient du bien, ça lui occupait l’esprit à elle aussi. Sa boite de biscuits et sa bouteille toujours dans les mains, Ashley se posta près du brun. « Si vous avez b’soin un jour, j’suis sûre qu’elle sera ravie de faire du baby-sitting … Enfin j’te cache pas que pour l’instant, elle les voit sans doute plus comme des poupées que des mini-humains avec toutes les responsabilités qui vont avec mais … » Elle haussa les épaules, tout s’apprenait, la preuve, elle avait appris à devenir mère. Son regard clair suivit les pas de sa fille qui tenait Amy et Liam par la main pour les amener vers le comptoir.

Et pareille à un maître de cérémonie, pendant que sa mère posait les biscuits sur la table où quelques tâches de peinture trahissaient encore l’occupation de la matinée, Hope tendit les dessins un à un aux deux Wright. « Ça c’est celui que vous avez fait pour Finan, allez lui donner. » Une œuvre d’art à n’en pas douter, bien qu’indéchiffrable, méconnaissable. Ash’ secoua la tête en servant quatre verres de jus de fruits, elle s’en passerait, dont un qu’elle tendit à l’irlandais. Appuyée contre la table, notamment contre une magnifique tâche de peinture bleue qui terminerait par se retrouver sur son jean, Ashley observa la cérémonie de remise et présentation des dessins, bras croisés, un fin sourire étirant ses lèvres. « Allez maintenant tout le monde vient manger un morceau. » Encore une fois, Hope fut plus rapide qu’elle pour servir les deux plus jeunes, laissant à sa mère le loisir de continuer à discuter. Enfin essayer, parce que parler de la pluie, du beau temps, ce n’était pas vraiment discuter. « Tu fais du beau boulot avec eux … » Ça valait ce que ça valait de sa part à elle, parce qu’elle était partie de très loin en matière d’éducation, mais c’était peut-être pour ça qu’elle savait que ses mots auraient peut-être leur importance. Ils étaient plus semblables qu’elle ne l’aurait cru finalement. « Et j’suis sérieuse, si un jour, vous avez b’soin pour … enfin peu importe pour quoi mais … ça lui fait plaisir de s’occuper d’eux, ils … je pense qu’ils lui changent les idées. » Son regard glissa des gamins à Finan. Comme ces semaines dehors, comme lui, comme eux quoi qu’ils soient. « Dis Amy, il te racontait quoi Finan sur moi et sur ma maman ? » La voix de Hope lui fit tourner la tête vers elle, fronçant les sourcils. Elle parlait de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptyMar 9 Avr 2019 - 10:05
Le claquement de la porte le figea sur place. La question qu'elle posa suffit à rassurer l'irlandais sur ces déclarations. Elle n'avait rien entendu. Tant mieux.

- J'suis toujours sage moi.

Un sourire étira son visage, le rendant plus lumineux après avoir bien failli passer à un teint livide. La brune le rejoint contre le coin de mur qu'il avait décidé de soutenir. Sa colonne vertébrale devait probablement avoir l'utilité d'une poutre vu comme il y était affalé. Enfin, c'est ce qu'on aurait pu croire. Bras croisés, jambe légèrement tiré vers l'avant.

- Ah ? Interrogea-t-il, toujours souriant avant que ses lèvres ne se resserre à la pensée qui émergea dans son esprit. C'est gentil de votre part. J'te cache pas que moi, j'vois deux petits clones... Si c'est pas Liam, c'est Amy qui a... Enfin, c'est gentil.... Qui avait les airs de son père. De toute manière chaque jour, il voyait un peu de ses yeux à lui dans les leurs. Sauf que leurs mires enfantines faisaient moins peur que le regard abrupt de leur défunt père.

Le goûter servit, les petits furent invités par Hope à lui montrer les dessins qu'ils avaient réalisés pendant la matinée. Il ne s'attendait pas à y voir du grand art, ils étaient encore jeunes. Des bonhommes dessinés grossièrement sur l'un, un grand coeur remplis de différentes couleurs, un peu kitch, mais tellement mignon.

- Merci mes chéris, il leur déposa chacun un baiser sur le front avant de les serrer tout les deux dans ses bras, mais dis moi Liam, c'est qui tout ces gens sur ton dessin ?

- Bah là, c'est toi, tu vois, là c'est mamie, ensuite, Hope m'a aidé à dessiner Tasta parce que je sais pas le faire et après j'ai mis tatie Erika qui te tient la main et à côté, c'est la tatie de tatie Erika. Tu l'as pas reconnu ? Regarde, Hope m'a aidé à lui mettre du orange dans les cheveux pour qu'on la reconnaisse.

L'irlandais ne put s'empêcher de sourire à cette réplique, pour sûr qu'il comptait montrer ce dessin à Erika, histoire de rigoler un peu.

- Et là c'est qui, le bonhomme qui n'a pas de cheveux ?

- Mais c'est Damian ! Et si il a des cheveux ! Pas besoin de lui dessiner, ils sont de la même couleur que le papier ! rétorqua le petit, plein d'une insolence saine et marrante pour le coup. Tu crois que je suis bête mec ?

- Mec ?

Finan arqua un sourcil en entendant ce mot. Son oeil sévère suffit à calmer le petit, qui s'excusa en un câlin. Non seulement il lui ressemblait de plus en plus, jusqu’à copier sa façon de parler un peu cru mais en plus, il voyait déjà ce que le petit essayait de faire. Jouer au grand devant Hope. Plus grand qu’il ne l’était pour capter toute l’attention de son aînée. Et ça semblait fonctionner vu le regard amusé que lui lançait la petite d'Ashley au loin.

« Tu fais du beau boulot avec eux » C'était touchant à entendre. Plaisant. L'irlandais avait rejoint la jeune mère, pour de nouveau embrassé le mur, lui offrant un grand sourire de remerciement.

- J’fais de mon mieux… J'essaye. Mais j’serais jamais Nathaniel… Ou même Megan. Quand on habitait encore l’école primaire… Puis même au ranch. Tu aurais vu comme elle savait y faire.  

Un brin mélancolique à l’évocation des noms de ceux qui lui avaient laissé la lourde tâche de s’occuper des marmots par leur disparition tragique… Mais aussi par ces souvenirs qu'il en avait. L’insouciance de cette période où tout ce qu'il avait à faire, c'était les occuper quelques minutes avant qu'un autre adulte ne le relaye.
Il s’y faisait doucement. À ce rôle de tuteur. Mais comme il n’était jamais sûr de bien faire. C’était touchant d’entendre que si, il faisait bien. Malheureusement, son sourire finit par s'effacer en entendant la question de la jeune fille... Merde.

- Quoi ? J’ai rien dit moi, tenta-t-il de se défendre en secouant ses paumes devant son torse. Peu crédible.

Amy chuchota dans l’oreille d’Hope pour lui dévoiler le secret ultime. Heureusement pour lui, sa capacité de paroles étaient bien plus limités que son frère et avec un peu de chance, elle déformerait ses propos. Ce qui l’inquiétait le plus c’était la manière dont Ashley le fixait.  

- Liam a fait pleurer Amy. J’lui ai juste dit de pas s’inquiéter et que s’il était encore méchant, elle serait la seule à avoir le droit de venir vous voir. Voilà. C'tout hein !

Toujours pas crédible... Peut-etre que ses excuses auraient tenus la route si un « Ohhh » qui ne pouvait vouloir dire qu’une chose. La petite Hope savait maintenant. Et merde. Les deux gamines approchèrent de la mère, main dans la main la plus grande lui offrant un petit sourire en coin qui aurait pu lui paraître mignon s’il ne comprenait pas aussi bien ce qu'il voulait dire.  

- Non mais c’est bon ! J’ai dit ça comme ça. C’était pour rigoler, on peut blaguer non ? Et là, est-ce qu'il se pensait crédible ? Toujours mais toujours pas ! Bordel.

Trop tard. Ses billes roulaient s’arrêtant sur les murs, le dehors, les meubles. Tout pour ne pas croiser les siennes tant il était gêné. Son teint livide vira d’ailleurs au rouge et son palpitant semblait se tordre comme une collégienne devant son béguin inavoué.  

- Bon, je sors m’en griller une moi !

Un peu de répit. Enfin. Fuir pour ne pas avoir à affronter ce qui lui avait échappé, c'était le meilleur plan, à l'instant.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 EmptyMar 9 Avr 2019 - 21:21
Faire bonne figure devant des dessins d’enfants qui ne ressemblaient absolument à rien, ça s’apprenait quand on était pas parachuté dans ce rôle de parent comme Finan l’avait été, mais il s’en sortait plutôt bien. Toute la famille y était, même tatie Erika qui lui tenait la main, c’était mignon, sans doute ce qui l’empêchait d’aller voir ailleurs si elle y était. Addison, Damian, avec ses cheveux couleurs papier. « Il a pas tort … mec. » se moqua-t-elle dans un sourire, amusée de voir le gamin prendre toutes les mimiques de l’irlandais. Tant pis si elle minait ses tentatives d’être sévère, il lui devait bien ça finalement. De son côté, Hope pouffait de rire, sans doute amusée de voir qu’il se faisait enguirlander.

Laissant les enfants au goûter, Ash’ lui avait confié ce qu’elle pensait, sincèrement. Même s’il y avait des ajustements, même si rien n’était facile, Finan faisait du bon boulot avec eux. « T’as pas besoin d’être eux, ni même comme eux. Que t’essaies de faire de ton mieux en étant toi-même, j’pense qu’ils ont pas besoin de plus pour t’aimer et te respecter. » Son regard posé sur les enfants, Ashley esquissa un sourire. Ça ne s’apprenait pas, ça venait naturellement, à force d’échecs, d’ajustements, elle-même n’avait pas appris à être mère facilement, elle avait failli baisser les bras et pourtant Hope était son sang, une part d’elle. La meilleure moitié. Sentant la mélancolie du brun, Ash’ hésita un instant mais se retint finalement du moindre geste, comme une barrière invisible qu’elle préférait laisser là, bien en place.

La voix de Hope coupa cours à la discussion des deux adultes, le regard d’Ash’ passant de sa fille à Finan. « Oui Fin’, tu racontais quoi à Amy sur Hope et moi ? » demanda-t-elle, avec un air de peste curieuse, souriante. Rien dit ? Il n’avait rien dit ? Finan était en train de traiter sa fille de menteuse ou elle rêvait ? Ash’ plissa les yeux, sans le quitter du regard. Dans le fond elle ne serait pas formalisée de tout ça, c’était d’avantage pour l’emmerder, parce qu’encore une fois, il lui devait bien ça. Et alors qu’il tentait de se débrouiller dans ce truc qui à première vue était juste une question d’enfant, un jeu sans doute, la brune eut cette sensation qu’il regrettait des paroles peut-être plus importantes. « Quoi ? Sérieux ? T’as peur des petites … » Secouant la tête, Ashley reposa son regard sur Hope alors que l’irlandais s’esquivait. « Je peux savoir ce qu’il se passe ? » « Non. Parce que c’est un secret qu’Amy a dit, donc je peux pas te le dire mais … Il a pas été méchant, t’as pas besoin de l’engueuler. » De son index elle désigna la porte close derrière laquelle Finan se planquait de la patrouille des curieuses. « Okay ma puce, j’te fais confiance. » La brunette tapota le haut du crâne d’Amy avant de les laisser repartir vers le goûter, allant ouvrir la porte pour passer la tête dans l’embrasure. « T’as été sauvé par l’intégrité de ma fille … Bien joué pour cette fois. » Elle était quand même curieuse de savoir ce qu’il avait pu sortir comme ânerie qui lui vaille la protection de Hope, mais ça attendrait. Il finirait bien par cracher le morceau tout seul comme un grand. « Si t’as envie de manger un truc, faudrait te dépêcher, les morfales sont sur l’affaire. »

Le goûter s’était finalement terminé, et avec un petit pincement au cœur, Ashley avait laissé toute la petite famille partir. Hope l’avait aidée à ranger tout ce qui trainait encore et ensuite mère et fille avaient terminé la couture, enfin Ash’ avait terminé pendant que Hope supervisait les opérations, loin des aiguilles. A la nuit tombée, alors que le camp retrouvait son calme et qu’elles terminaient de lire l’histoire du soir, Hope se rassit en tailleur sur le lit de fortune, fronçant les sourcils. « Comment tu sais si t’es amoureuse de quelqu’un ? » « Wow … wow quoi ? Comment ? Pourquoi surtout ? » La blondinette détourna le regard, s’attirant encore plus de curiosité de la part de sa mère. « Finan il a dit à Amy que Liam était amoureux de moi, mais comment je sais si je suis amoureuse aussi ? » Elle en aurait pleuré, c’était sans doute … la question la plus mignonne qu’elle aurait pu lui poser, et ça lui montrait qu’elle avait encore quelques années avant des discussions moins mignonnes. « Hm … tu sais qu’on dit tomber amoureuse hein ? Alors en fait, tu le sais parce que … quand tu es amoureuse, tu es tombée, donc ça fait mal. Pas beaucoup hein, ça fait mal parce que t’as toujours envie que l’autre soit avec toi et c’est … douloureux si c’est pas le cas. Mais, si t’as de la chance alors tu tombes pas amoureuse toute seule, et l’autre tombe aussi amoureux, donc il ou elle est là pour t’aider à te relever. » Hope afficha une moue pensive avant de reprendre. « Ça prend longtemps de tomber amoureuse ? Toi par exemple, avec papa ? » C’était plus délicat, c’était cet exemple même de situation où se relever était difficile mais pour elle, Ash pouvait faire l’effort. « Une seconde ? Ça dépend Hope, des fois … ça prend du temps, des fois ça n’arrive pas … mais t’as le temps de penser à tout ça. Pour l’instant tu dois me supporter ! » Les deux pouffèrent de rire, Ash’ venant ramener sa fille à elle pour un câlin qu’elle lui refuserait sans doute d’ici quelques années, quand elle serait trop grande pour que sa mère la câline. « En tout cas … j’espère que tu tomberas pas toute seule maman. » Okay, là elle allait pleurer, c’était certain. Son cœur se serra, elle ne méritait pas d’avoir une fille comme Hope, elle n’avait jamais douté du fait que sa fille était la plus adorable, la plus belle, et la plus intelligente du monde, mais elle en avait la preuve encore une fois. « J’suis pas toute seule, j’t’ai toi pour m’aider, et t’es pas débarrassée de moi ! » Restait une question en suspens, pourquoi ce couillon d’irlandais avait-il pris la mouche pour si peu ? Ash’ tenta de ne pas plus y penser, si elle voulait que Hope dorme, elle devait montrer l’exemple. Pourtant le sommeil fut une nouvelle fois difficile à trouver, difficile à garder.

31 mars 2019

Quelques jours étaient passés depuis l’atelier peinture, depuis le goûter, depuis cette discussion qui lui avait fait prendre vingt ans d’un coup avec sa fille. Comme les jours précédents, Ash’ avait pris soin d’éviter autant que possible Finan, et Erika par la même occasion, mais pour des raisons différentes. La journée se terminait, Hope dormait déjà avec une nouvelle histoire pour guider ses rêves. Si seulement cela fonctionnait aussi facilement pour les adultes, pour elle-même, elle s’en raconterait des histoires, elle s’en bercerait pour espérer trouver le sommeil et ne pas le laisser lui filer entre les doigts. Mais finalement, après quelques longues minutes dans l’obscurité, à surveiller la respiration calme de sa fille, Ash’ parvint à fermer l’œil. Du moins jusqu’à ce que du bruit à l’extérieur la réveille. C’était quoi encore ? La brunette se traina jusqu’à la petite lucarne du grenier où elles logeaient, poussant le volet de bois qui grinça à l’en faire jurer entre ses dents. Son regard clair ensommeillé balaya la cour. « Sérieusement … » souffla-t-elle avant de lever les yeux au ciel en trouvant l’auteur de ce bordel.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- It started out with a kiss -
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: