The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- It started out with a kiss -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyMar 19 Mar 2019 - 21:07
Plus de dix jours, pas loin de quinze, peut-être même un peu plus. Ashley n’avait pas compté les jours depuis leur retour, elle s’assurait simplement que tout se passe bien, que personne ne frappe personne. La base quoi. Entre ça et rattraper le temps perdu dans les histoires de Barbara, la brune était suffisamment occupée pour pouvoir éviter l’éléphant en plein milieu de cette pièce qu’était son quotidien. Elle avait soigneusement évité Erika, juste ce qu’il fallait, parce que regarder son amie dans les yeux après ça s’avérait assez difficile. Et de la même manière, elle évitait Finan pour ne pas avoir à lui expliquer, à lui dire, pour ne pas avoir à repenser à ce qu’elle tentait d’oublier, ce trouble, ces doutes. Cette hésitation qui lui donnait l’impression d’avoir le QI et le charisme de Bella dans Twilight.

Fin de journée, Hope était occupée à embêter Isaac et Joachim près de l’écurie, Ashley alla rejoindre Gregory et Valeria qui revenaient d’une sortie rapide dans le coin. Et vu les caisses qu’ils ramenaient, la pêche avait été bonne. Au premier coup d’œil, il y avait quelques conserves de nourriture et des bouteilles de sirop de fruits, et de fruits au sirop. « Allez vous reposer, j’m’occupe de ça. » Les deux avaient sans doute envie de retrouver leur enfant respectif, le confort de cette maison où ils étaient installés depuis leur arrivée ici. Les caisses déposées au sol, Ashley se trouva bête, elle n’avait que deux bras et clairement pas assez d’amplitude et de force pour porter tout ça. Gregory et Valeria étaient déjà rentrés. Son regard clair parcourut la cour intérieure avant de remarquer la silhouette de Clint.

« Clint ! Tu aurais deux minutes pour … Rien. » Le brun la dévisagea, perplexe, alors qu’elle arrêtait ses pas et ses mots en réalisant qu’il discutait avec Finan. « En fait c’est bon, j’me débrouille. » Un sourire étira ses lèvres pour noyer le poisson mais le cinquantenaire était visiblement décidé à ne pas la laisser filer comme ça. « Non on peut t’aider, Finan tu peux lui donner un coup de main, moi j’dois aller prendre mon quart. » Il semblait bien pressé de se débarrasser de l’irlandais pour le lui coller dans les pattes ou elle rêvait ? Non elle devait rêver, Clint ne savait rien, personne ne savait rien, Finan ne savait rien lui-même. Pressant le pas vers ses caisses qu’elle devait transporter jusque dans l’intendance avant d’aller récupérer Hope, Ashley lança simplement un « Non j’me débrouille c’est bon. » en espérant que Finan ne la suivrait pas.

La jeune mère se planta devant les caisses pour en soulever une, c’était l’affaire de deux ou trois voyages, ça irait. Mais dans son empressement pour ne pas avoir à parler avec Finan, Ashley saisit mal la caisse qui lui glissa des mains et s’éclata au sol. « Putain d’merde de … Fait chier … » Une présence dans son dos lui fit tourner la tête une fraction de seconde. « J’me débrouille. » répéta-t-elle encore en commençant à entasser les biens dans les deux caisses restantes. Elle n’avait pas envie de parler, elle n’avait pas envie de lui parler, tout ce qu’elle voulait c’était oublier définitivement ce road-trip, cette soirée et tout ce qui avait pu éclore dans son cœur ou dans son esprit sans qu’elle n’ait pu vraiment tourner une page trop importante pour la tourner aussi vite. Oh et accessoirement, Rika était son amie. Très accessoirement. Tellement qu’elle préférait l’éviter que lui mentir ouvertement.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyDim 24 Mar 2019 - 13:35
- Allez, dis oui, dis oui, dis oui, dis oui !

Erika n'abdiqua pas, quand bien même avait-il cherché à l'attendrir en lui servant des yeux de merlans frits implorant pour qu'elle se fasse porter pâle. Hors de question pour la brune qui n'avait pas manqué de lui rappeler que ce genre de chose était devenu impossible depuis la déchéance des réseaux téléphoniques. Après avoir échangé un dernier baiser, sa petite amie était donc parti rejoindre Caroline à l'infirmerie, l'obligeant à se lever à son tour, déçu mais toujours animé par l'idée de passer une soirée avec celle qui partageait sa vie. C'était décidé, si elle devait passer la fin de journée à l'infirmerie, il en ferait de même.

Saluant Megan et les jumeaux au passage, l'irlandais sortit de l'habitation, une bassine vide dans une main, serviette sur l'épaule, motivé à l'idée de se faire tout beau et tout propre pour sa belle. La journée avait été longue et il sentait beaucoup trop la sueur. Une fois le visage rafraîchi, les aisselles récurées, il n'avait plus qu'à déplorer l'absence de parfum dans son kit de toilette.

- Clint ! Hé ! Hêla-t-il en agitant le bras.

S'il n'était pas sûr de l'acceuil qu'il recevrait en forçant sa présence à l'infirmerie, là où il aurait bien du mal à se rendre utile, Finan savait en tout cas qu'il se ferait passer un bon gros savon du Sud de la France s'il ne prenait pas son poste dans la tour et Clint étant censé le relever par la suite. Il pouvait bien échanger leur tour après tout mais le quinquagénaire ne semblait pas disposer à accepter l'arrangement.

- Cinq jours sans glandouiller et t'en as déjà marre l'irlandais ?

- Mais non ! Allez, s'il te plaît ? J'veux juste faire une surprise à Rika.

L'ex-entrepreneur avait l'air de prendre plaisir devant ses supplications. Il en aurait sûrement fait de même si quelqu'un avait passé son temps à l'importuner pour finir par venir demander mielleusement un service. "Non on peut t’aider, Finan tu peux lui donner un coup de main, moi j’dois aller prendre mon quart." Ashley... Merde. Elle semblait tout aussi ravi que lui de le croiser d'ailleurs. Et Clint ! Putain d'enfoiré ! Clairement, il avait accepter de lui rendre service... Mais il venait aussi de bousiller tout ses plans. Il l'avait fait exprès c'était sûr !
A contrecoeur, les semelles traînant silencieusement à l'herbe fraîche, Finan suivit donc la brune sans un mot, avec le regret de ne pas avoir pris son putain de quart pour éviter cette situation.

- Ok, j'te regarde alors.

Elle se débrouillait, elle se débrouillait, c'était drôle, pourtant il se garda bien d'en blaguer. C'était vexant cette manière qu'elle avait de l'envoyer bouler. Tout en finesse. Si elle croyait que ça lui faisait plaisir, de se retrouver là, à l'aider alors qu'il peinait à savoir quoi lui dire. Depuis cette soirée, depuis ce retour, il voulait juste taire ce sentiment étrange qui le prenait à chaque regard pour elle. Ca et passer tout son temps avec Rika. Parce que c'était uniquement pour elle qu'il avait droit de ressentir ça, merde.
Les bras croisés sur son torse, il observa la jeune mère ramasser seule les dégâts qu'elle venait de causer en voulant se débarrasser de lui avant de faire le forcing, saisissant un des côtés de la caisse.

- Bon, t'acceptes que j't'aide ou je te regarde aussi écraser celle-ci ? Il y avait de l'animosité dans sa voix. Une pointe légère. Les gens normaux disent merci quand on leur file un coup de main. Les sourcils froncés, il ancra un regard mauvais au sien. Elle le prendrait comme elle voudrait, après tout, ce n'est pas lui qui avait commencé. Bon, on y va ? La caisse qu'il entreprit de soulever de son côté laissa peu de place à une réponse, il ne lui laissait pas le choix. Au final, malgré son attitude hostile, un peu de son âme s'enrobait de chocolat fondant à l'idée de passer du temps avec elle. Putain Finan quelle tapette tu es !
Revenir en haut Aller en bas  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyDim 24 Mar 2019 - 14:43
Ok, j'te regarde alors. Ashley déglutit, prenant une longue inspiration pour ne pas lui hurler dessus, il pensait vraiment que c’était le moment de se foutre d’elle ? Chaque geste trahissait son agacement, son regard fuyant trahissait tout le reste. Comment lui dire que ce n’était pas lui le problème mais bien elle ? C’était tellement cliché, et ça n’avait tellement pas sa place dans leurs vies, ils avaient tellement mieux à faire. « Aïe putain … » siffla-t-elle en ramassant un verre brisé, elle venait de se couper mais ce n’était rien. Portant son index à ses lèvres, Ash’ termina de ranger ce qu’elle pouvait sans décrocher un mot jusqu’à entendre la voix de l’irlandais.

« Okay, très bien. » Qu’il l’aide si ça lui faisait plaisir, si ça l’aidait à la laisser tranquille plus vite. « Merci Finan. » ajouta-t-elle avec un sourire forcé, évitant à nouveau soigneusement son regard malgré sa tentative de croiser ses yeux clairs. A se demander comment ils étaient rentrés à deux et vivants de ce road-trip. La jeune mère souleva finalement l’une des caisses avant de le dépeindre là avec la deuxième dans les bras. « Faut ranger tout ça dans l’intendance. » Su-per.  Elle se réjouissait d’avance à l’idée de devoir affronter des silences gênants pendant les prochaines minutes … Et pourtant, elle se réjouissait vraiment de pouvoir avoir ces quelques minutes.

Pressant le pas sans s’assurer qu’il suivait, elle prit la direction de l’ancienne boutique où ils avaient installé l’intendance du camp et l’une des réserves dans l’ancienne réserve de l’ancienne boutique. Appuyant sur la poignée avec son coude, Ash’ poussa la porte d’un coup de hanche avant de déposer la caisse qu’elle tenait sur le comptoir où avant devait se tenir un caissier ou une caissière. Fouillant dans la poche de sa veste, elle sortit un jeu de clés et alla déverrouiller la porter derrière le comptoir. « T’as qu’à tout poser là-dedans, je me débrouillerai … Rika doit t’attendre … »

C’était tout ce qu’elle savait faire dès qu’elle le croisait, l’éviter ou le repousser là où il avait vraiment sa place, tant pis si ça lui faisait mal de faire ça. De toute manière, tout était encore douloureux, le souvenir diffus de Jon, celui brouillon et brouillé de leur moment. Appuyée contre le comptoir, Ash’ l’observa un instant. Une part d’elle avait besoin de lui dire, d’être honnête, l’autre moins égoïste pensait que garder tout ça secret, pour elle, était la meilleure des solutions. Il n’aurait pas de problème pour quelque chose qu’il aurait oublié, et qu’elle oublierait tôt ou tard. Lorsqu’elle croisa son regard, Ash’ baissa aussitôt le nez dans une boite où elle gardait divers biens, matériels de couture et autres outils de bricolage de petits formats. « J’ai du rangement à faire donc … » Donc il pouvait partir, la laisser là et aller retrouver Rika, les jumeaux, la vie qui était la sienne avant qu’elle accepte qu’il la suive dans cette mission compliquée. Pour un peu, elle y aurait cru à son propre mensonge, à cette manie de le repousser qui finalement ne criait qu’une chose. Reste.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyMer 27 Mar 2019 - 12:16
Madame "J'me débrouille" semblait si bien s'y prendre qu'elle avait fini par s'ouvrir superficiellement la main sur les débris éparpillés au sol après la chute de la première caisse. Bravo, félicitations. Même si elle voulait lui faire croire le contraire, elle avait bien besoin d'un coup de main alors pourquoi s'évertuait-elle à l'envoyer bouler comme ça ? P'tet qu'il sentait le rat musqué ou un truc du genre ? Non, impossible, il venait tout juste de faire sa toilette du soir. Non, c'était autre chose, bien sûr. Quelque chose dont il peinait à se souvenir. Depuis leur retour, quand l’un ou l’autre ne s’évitait pas, les échanges qu’ils avaient pu avoir avait été assez court. Le plus souvent, quand il ne cherchait pas d’excuses, c’est elle qui l’envoyait paître. Lui ordonnant presque. Habituellement ça lui convenait mais, pas aujourd'hui. Pas après qu'il ait mis son petit plan tout mignon de côté.

- De rien, Ashley !

Toujours renfrogné par le comportement évitant de la veuve, Finan avait tout de même daigné saisir la seconde des caisses restantes, ravalant son envie de la planter comme un malpropre pour finalement la suivre en direction de l'intendance, sans un mot de plus, si ce n'est un grognement guttural pour lui signaler son approbation. L'intendance donc. Parfait. Cet enfoiré de Clint n'aurait pas bousillé sa petite surprise pour rien puisqu'elle daignait enfin accepter un irish coup de main.
A vos ordres m'dame Good.
En un sens, malgré l'aigreur, il se réjouissait de ce petit moment, ce court instant qu'ils allaient avoir ensemble. C'était pas grand chose mais ça lui rappelait de bons souvenirs. D'agréables souvenirs de ce road-trip qu'il regrettait à chaque fois qu'il serrait Erika dans ses bras et qu'il voulait revivre, chaque fois qu'il la voyait elle.
C'est en sifflotant inconsciemment l'air de The Proclaimeers qu'avait craché les enceintes de son vieux véhicule lors de leur départ qu'il s'était conformé au consigne d'Ashley, fouillant brièvement dans la caisse par curiosité sans vraiment en faire l'inventaire pour finir par l'entendre une nouvelle fois, tenter de le congédier.

- Ouais, t'as sûrement raison... Concéda-t-il, adoucit.

Erika ne l'attendait pas. Il le savait mais puisque l’atmosphère continuait à être anxiogène, l'irlandais préféra saluer la brune une dernière fois, un bref signe de tête et elle retournait déjà à ses cartons sans même le raccompagner jusqu'à la porte... A croire qu'elle était devenu impolie en plus. M'enfin, il allait partir.
Puisque c'est ce qu'elle semblait souhaiter... Il n'avait qu'à ravaler sa fierté. La main sur la poignée, l'irlandais entrouvrit la porte avant de se figer. Il avait envie de retrouver Erika, de la rejoindre à l'infirmerie et l'embêter en traînant dans ses jambes. Mais il avait aussi envie de rester là. Auprès d'elle. Celle qui avait été la meilleure complice qu'il n'ait jamais eu depuis Megan et qui désormais semblait agir comme s'ils étaient deux étrangers.
Il ne pouvait pas continuer comme ça. Il était temps de mettre les choses à plat. Il repoussa finalement la porte qui claqua et se racla la gorge pour inviter celle qui avait sûrement dû penser s'être débarrassé de lui à se retourner.

- Une question me taraude... commença-t-il, le timbre toujours aussi doux malgré son air décidé, forcément, s'il commençait à utiliser des termes plus soutenus que fleuris, c'est qu'il était hors de question qu'on se défile. Qu'est-ce que je t'ai fait ? Il haussa de nouveau la voix malgré lui, pour finir par claquer des doigts au vu de son regard qui redevenait fuyant. Hé ho, c'par ici que ça s'passe ! Fuyant et fulminant de haine mais qu'à cela ne tienne, lui aussi commençait à avoir du mal à garder son calme. C'était la fois de trop, cette fois, elle ne se défilerait pas. Qu'est-ce qui s'passe hein ? C'est parce que j'ai mangé le dernier paquet de crackers avant qu'on trouve Addi et Damian ? Il se doutait bien que ce détail n'avait rien à voir mais même en gueulant, il était difficile pour lui de rester sérieux. Surtout auprès d'elle. Cette fille cool qu'il... Pourquoi il parvenait pas à la haïr plus que ça ? Elle l'avait pourtant mérité à force de le snober ! Ah ça y est, tu m'regardes maintenant ? Bien ! Bien ! Non, ça n'sentait rien de bon puisqu'elle semblait vouloir le bouffer tout cru. Au moins avait-il finit par capter son attention.
Revenir en haut Aller en bas  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyMer 27 Mar 2019 - 20:10
Il allait déposer cette caisse de bordel et quitter l’intendance, et après elle pourrait retrouver son calme, sa fille et oublier tout … tout en fait. Ashley ruminait, occupée à faussement trier des vis, des clous, et tout un tas de merdier qui n’avait absolument pas besoin d’être trié à ce moment-là. Les seules choses qui auraient mérité un bon ménage, c’était ses pensées et ses sentiments, bien trop confus et brouillon. Ouais t’as surement raison. Bien sûr qu’elle avait raison, Erika l’attendait, maintenant comme elle l’avait attendu quand lui s’était barré sur la route avec une jeune veuve qui aurait saisi la moindre occasion de fuir les responsabilités et les souvenirs trop lourds que lui imposait ce groupe sans le vouloir. Oui, Ashley avait raison, et c’était mieux ainsi.

La brune leva à peine le nez dans sa direction alors que Finan partait vers la porte. Elle entendit le grincement des gonds, relevant à peine son regard, prête à le voir partir et souffler enfin, sauf que l’irlandais ne partit pas. Ash’ resta figée un instant, scrutant sa main sur la poignée en priant tous les deux de toutes les formes de religions possibles et imaginables pour qu’il s’en aille, parce que ce serait plus simple, parce qu’elle fulminait déjà beaucoup trop là. Mais évidemment, comme à son habitude, Finan était un emmerdeur, un empêcheur de tourner en rond.

« Une question ? » Merde, quelle question ? Ashley redoutait cette question, parce qu’elle avait bien une petite idée de sa teneur. Qu'est-ce que je t'ai fait ? La boite à merdier entre les mains, la jeune mère ne touchait pourtant plus à rien, figée sur place. Statufiée. Elle hésita un instant, une fraction de seconde où son regard azur se posa sur Finan avant de glisser vers les étagères qu’elle voyait dans son dos. Au claquement de doigts, Ash’ reposa son regard sur lui, un air mauvais sur ses traits pourtant souvent chaleureux. Si elle ne répondait pas, Fin’ finirait par partir non ? Il allait se lasser et aller emmerder quelqu’un d’autre.

Sauf qu’il ne le fit pas, il insistait avec ses questions. Et même la plaisanterie, sans doute amère, dans leur formulation ne parvint pas à arracher le moindre sourire à une Ashley toujours statufiée. « C’est exactement ça, t’as tout deviné, tu peux partir maintenant … » Mauvaise réponse, elle voyait bien que Finan avait l’air aussi mauvais qu’elle, qu’il était autant en colère et pas pour les mêmes raisons. Enfin dans le fond si, elle s’en voulait, et il lui en voulait, la seule différence c’était que lui ne savait pas, il ne savait rien de toutes les raisons pour lesquelles la brune était dans cette état.

Un long soupir fila ses lèvres, ses mains glissèrent dans ses mèches brunes avant que ses bras ne retombent contre ses flancs. Ash’ haussa les épaules. « Rien … rien t’as … merde … » Elle s’énervait, parce qu’elle savait là que continuer à lui mentir ne ferait qu’aggraver les choses. Erika devait déjà la trouver bizarre, Finan ne comprenait pas pourquoi de leur complicité il ne restait rien, c’était parfait, su-per. « Tu veux savoir pourquoi j’t’évite ? Pourquoi j’suis en rogne ? T’es sûr que tu veux vraiment savoir ? Parce que crois-moi, j’fais tous les efforts du monde depuis des semaines pour … » Et voilà pourquoi tout garder pour elle n’était pas la meilleure des solutions, même la pire, parce qu’à trop vouloir retenir les choses, le barrage finissait par lâcher. « Tant que tu sais pas. » reprit-elle en évitant encore son regard. Tant qu’il ne savait pas, il avait rien à se reprocher, il ne mentait pas à Erika. C’était elle qui lui mentait, et c’était mieux ainsi. La jeune femme lui tourna le dos, prenant une longue inspiration. « On a trop bu, on a été … complètement stupides … et … t’as juste eu la brillante idée de m’embrasser. » Et ce n’était même pas pour ça qu’elle était en colère, mais là, elle en avait déjà bien trop dit, fixant toujours le mur.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyJeu 28 Mar 2019 - 13:30
Effectivement, ça ne pouvait qu'être les crackers qui justifiait ce comportement répulsif envers sa petite face blancharde d'irlandais ! Il allait la croire ! Son ton était si crédible que... Bordel fallait qu'elle arrête de le prendre pour un con. L'irlandais s'apprêtait à rétorquer violemment, surtout qu'elle tentait, une fois de plus, depuis leur retour de l'envoyer chier. "Tu peux partir maintenant" Il allait s'emporter, pour sûr mais enfin, un semblant de réponse sembla émerger.

- Oui je veux savoir ! Merde à la fin ! J'ai le droit de savoir !

Tant qu'il ne savait pas quoi ? Quoi ? Qu'est-ce qui avait pu se passer pour qu'elle joue ce jeu, une nouvelle fois ? Il avait entendu, elle l'avait évité parce qu'elle se sentait responsable de la mort de Megan. A tort. Il lui avait pardonné, bien qu'il ne lui en avait jamais tenu rigueur, se sentant lui même coupable. Mais là, de quoi s'agissait-il ?!

Les réponses ne tardèrent pas à arriver. A son grand plaisir. Ou déplaisir en fait. La brillante idée de l’embrasser ? Bien sûr qu’elle était brillante cette idée ! Sauf qu’elle l’était pas dans le bon sens du terme. Plutôt dans l’utilisation ironique du terme. Dans le genre idée de merde, il avait encore fait fort cet imbécile irlandais ! Très fort ! Trop fort !

- Tu mens !

Pourtant, malgré le déni qui s’élevait et faisait fourcher sa bouche, Finan n’était pas dupe. C’était probablement vrai. Non ça l’était complètement et ça expliquait tout. Cette façon nouvelle qu’il avait de la regarder. Ce sentiment étrange qu'il avait lorsqu'il la voyait et qui le poussait à coller sa petite amie, pour se souvenir que c'est auprès d'elle, juste elle, qu'il avait envie d'être.

- Tu mens ! T'es qu'une menteuse ! Répéta-t-il en la taxant d’un index accusateur, le regard et la mâchoire tremblant d’une haine inapproprié. J’ai pas fait ça ! Je suis pas comme ça ! J’ai… Non ! J'ai pas fait ça à Erika !

L’irlandais posa sa tête entre ses paumes, quelques secondes, histoire de rassembler ses souvenirs, ses exactions ce jour là mais rien ne lui revenait. En tout cas rien de tout ce dont elle parlait. Comment pouvait-il avoir fait ça ? Parce que oui, il la croyait. Il continuerait de nier, toute sa vie si c’était nécessaire mais il la croyait. Il l’avait fait. Lui qui avant Aly n’avait jamais embrassé une fille qui lui faisait battre le cœur, jamais, lui qui n’avait que connaître la dévotion d’une petite amie qu’avec Rika. Elle qui avait laissé partir sa tante pour rester à ses côtés là où l’islandaise avait peut-être dû en avoir assez de ses coups de sang et l’avait laissé… Abandonné… il n’en voulait pas à Alainna. Il s’en voulait à lui. D’être toujours aussi con lorsqu’une fille le faisait chavirer dans le meilleur de ce qu’il avait à offrir, il foirait tout ! Comme d’habitude ! Il avait trompé Rika. Sa Rika et….

- J’ai pas fait ça, pourquoi j’ai fait ça ?!

Il recala sa tête au creux de ses mains jointes. Parce que ça lui permettait d’éviter son regard clair, son regard bleu qu’il avait peur d’affronter après ces déclarations. Putain, elle avait raison. Les deux s'emportaient et pourtant, il ne souhaitait que la prendre dans ses bras. Elle. Elle qui semblait si mal à l'aise. Elle qui n'avait rien à y foutre puisqu'il avait déjà une copine.

- Je… Tu… Retourne toi merde ! Retourne toi et affronte moi comme je vais devoir affronter ça !

Oui ! Il avait besoin qu’elle le lui confirme ! Juste parce qu'il avait l'espoir que tout ça ne soit qu'une blague comme lui savait les faire. Merdique sans doute, mais juste une plaisanterie. Sans parler si elle le voulait mais par son regard au moins. Qu'elle le regarde ! Il méritait bien ça. Ou peut-être que non ! Il méritait juste de partir. S’en aller, qui sait, rejoindre le groupe de sa sœur et pouvoir devenir le parfait connard qu’il avait toujours su être. Librement cette fois.
Revenir en haut Aller en bas  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 4298
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss EmptyVen 29 Mar 2019 - 7:48
Tu mens. Un frisson désagréable lui secoua les épaules, un rictus amer étira ses lèvres pincées. Ash’ laissa l’irlandais crachait son amertume, la traitant de menteuse puisque visiblement il ne se croyait pas capable de ça. Difficile de dire ce qui lui faisait le plus mal, qu’il la pense capable d’inventer ça pour … pour quoi au juste ? Ou bien alors ce rejet ? Finan niait en bloc, parfait, elle n’aurait qu’à revenir au plan de départ, s’il fallait que l’un deux affronte les conséquences, elle s’en chargerait et lui continuerait de couler des jours heureux avec Erika. Ça aussi, ça faisait mal, mais c’était mieux comme ça. Ils recommenceraient à s’ignorer, la parenthèse de complicité resterait comme un souvenir agréable mais étrange et la vie suivrait son cours.

Faisant finalement volte-face, la brune plongea son regard dans celui de Finan, plus qu’elle ne l’avait fait depuis de longues semaines. « J’te mens pas, je l’ai fait depuis ce moment-là parce que ça me paraissait plus … intelligent, et vu ta réaction, j’aurais dû continuer. J’ai autre chose à faire qu’aller inventer ça Fin’ ! » Elle était en colère, c’était mieux d’être en colère, mieux que d’avoir cet air de chien battu qu’elle réservait aux murs qu’elle préférait fixer plutôt que de le voir lui ou de voir Erika. « Si tu m’crois pas, j’peux te replacer dans le contexte, parce que j’ai plus de mémoire que toi ! »

A son tour d’être plus vindicative, Ash’ fit un pas vers l’irlandais, pointant son index vers lui. « Des vieilles photos, des vieux journaux, et trop, mais alors vraiment trop d’alcool, et oui, tu m’as embrassé … et tu sais quoi ? » Elle avait la voix un peu plus chevrotante, finalement la colère ne suffirait peut-être pas. « J’t’en veux même pas, j’m’en veux à moi, parce que … parce que j’aurais dû t’en vouloir, parce que j’aurais dû t’envoyer ma main dans la tronche mais c’est pas ce que j’ai fait Fin’ … » La brunette déglutit, ses billes claires encore rivées à celles de l’irlandais. Elle s’en voulait parce que quand elle aurait dû l’envoyer balader, elle avait répondu à ce baiser, elle était restée là avec lui, parce qu’elle voulait rester là avec lui.

« On a tous les deux fait ça à Erika, sauf que tant que tu le savais pas, j’étais la seule à lui mentir. » Même si dans le fond, elle mentait aussi à Finan, elle se mentait à elle-même. Sa discussion avec Selene lui avait permis de réaliser ça. « Et c’était plus simple. » Ashley soupira, détournant finalement le regard parce qu’elle sentait qu’elle finirait par trop en dire, par dire ce qu’elle avait pas à lui dire, ce qui compliquerait encore plus une situation déjà trop compliquée. Et ça faisait mal, parce que dans l’histoire, tout ce qui semblait l’inquiéter à lui, c’était d’avoir trahi la confiance d’Erika, c’était de devoir l’affronter elle. Quelle conne elle faisait, Ash’ se maudit intérieurement avant de croiser ses bras, mordant sa lèvre pour mieux se taire, le regard fuyant pour éviter qu’il n’en dise trop alors que tous les arguments avancés par son amie lui revenaient en tête, tous ces arguments qu’elle-même avait pu défendre des années en arrière quand la vie était bien moins compliquée.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It started out with a kiss   It started out with a kiss Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- It started out with a kiss -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» kiss me passionately ∇ FUK
» Blow a kiss, fire a gun - Reediane
» Dessin de Snow'
» The last, but the best

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: