The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Unravel some mystery in me -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyDim 10 Mar 2019 - 14:08
Une tasse de café à la main, Will observait le breuvage sombre. Il était pensif, comme rarement, ou comme souvent mais cette fois cela se voyait sans doute vraiment. Assis sur les marches du perron, le blond observait tantôt le café, tantôt le voisinage. Ce voisinage, finalement il s’y habituait peut-être ? Non, ce n’était pas le voisinage, il n’aimait toujours pas Wisteria Lane, il n’était pas certain d’apprécier les gens non plus, mais il y avait des visages qui lui étaient plus tolérables que d’autres, plus sympathiques. La jeune Casey par exemple, ses potes militaires aussi, restait que ce groupe lui apparaissait encore comme une utopie qui ne survivrait pas longtemps, plus longtemps. Quatre mois, à la louche, c’était peu, et c’était énorme dans ce monde-là, pourtant il ne se sentait toujours pas parfaitement à sa place. S’était-il déjà senti à sa place quelque part ? Entier, vivant ?

Son pied se mit à battre la mesure d’un rythme qu’il était le seul à entendre et Will décida de vider le reste de son café dans les plantes à côté. La nervosité le gagnait dès qu’il restait plus d’une semaine enfermé dans l’enceinte de Fort Ward, pour n’importe qui d’autre ça aurait sans doute été l’inverse, pour ceux qui n’avaient pas connu le frisson de la mort qui vous saisissez à chaque pas en extérieur, ce frisson aussi flippant que vivifiant. C’était une drogue comme une autre finalement, dangereuse mais exquise. Will inspira un grand coup, il avait tenu bon jusqu’ici, il n’avait pas craqué malgré la quantité d’alcool et le stock de médicaments que possédait ce groupe.

La tasse vide, le blond passa nerveusement sa main dans ses cheveux avant de se relever d’un geste vif. Il fallait qu’il bouge aujourd’hui, il en avait besoin, sinon il allait virer barge. Direction l’intérieur pour faire sa vaisselle, à deux doigts du craquage mais quand même bien élevé. Il ne s’était pas attendu à tomber sur Miss Sunshine dans le hall d’entrée. Morgan était là, égale à elle-même, à savoir pas souriante pour un sou, renfermée. Peut-être que finalement il pourrait l’emmerder plutôt que sortir, ça lui occuperait l’esprit, ça le détournerait des invitations à boire un verre de certains gars du camp.

« T’es matinale. » Ou pas tant finalement, il était pas loin de midi sans doute, s’il se fiait à la position du soleil, légèrement voilé par les nuages. « Tu vas quelque part ? » Parce que si l’ancienne barmaid allait quelque part, Will comptait bien la suivre. Autant pour pouvoir l’enquiquiner que se dégourdir les jambes, et sans doute aussi pour s’assurer qu’elle allait bien. Il s’en était inquiété à chaque fois qu’elle était sortie depuis qu’il l’avait vu rouler une pelle au sol dans ce magasin de bricolage. Un mort debout allait bien plus vite qu’une Morgan étalée au sol, la mort pourrait la rattraper trop facilement et ce n’était pas leur précieux sérum qui empêcherait l’inévitable si elle se faisait mordre. Pourquoi ça l’inquiétait au final ? Il n’en savait rien, mais c’était un fait.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyLun 11 Mar 2019 - 0:31
Au bord de la crise de nerfs, elle l'était, ça devenait trop compliqué de rester toujours concentrée sur son attitude ici. Elle tenait depuis trop longtemps, elle le sentait, elle allait craquer. Mais le soucis était bien là, elle se sentait au bord du gouffre et elle ne voulait pas déranger Zack, elle ne pouvait pas, le blond ne devait pas subir toutes ses crises de nerfs. Et puis elle avait encore du mal à parfois le regarder dans les yeux. Elle ne pouvait lui faire revivre sa faute. Kyle était toujours présent dans son esprit, la sensation de sa main lâchant la sienne au moment du souffle chaud de l'explosion. Elle ne pouvait pas regarder Zack en ayant la sensation de lui avoir volé un être cher. Vivre avec la culpabilité elle faisait avec depuis des années, mais vivre avec le sentiment d'avoir mal agi, avec le sentiment de s'en vouloir d'être toujours en vie. C'était angoissant, étouffant même. Alors il fallait rajouter à tout cela l'environnement auquel elle ne se faisait toujours pas.

Levée de bon matin, elle s'était octroyée un bon moment pour penser, songer, essayer de simplement ne pas péter une durite et tout foutre en l'air dans sa chambre. elle tournait en rond, les sortie étant trop rares, elles se faisaient en plus toujours avec un accompagnateur. Super. Et puis elle n'était pas encore allée voir Roza depuis que Chase, Nate et elle l'avait ramené, mais elle se tenait au courant, de façon lointaine, de son état de santé et de savoir si elle avait lâché le morceau ou non. Et toujours pas. Morgan songeait alors à aller lui rendre une petite visite, histoire de discuter un peu. de voir si tout était fini, si le passé ne comptait plus. Roza et Morgan avaient été lié avant tout ça, et elle avait changé, elles avaient toutes deux changé. Mais Roza le savait depuis longtemps, Zack était et serait toujours à la première place dans le coeur de la rousse. C'était ainsi. On ne pouvait rien y faire.
Alors se décidant enfin à sortir de sa chambre, elle en claqua la porte sans précaution, et tant pis pour May qui se reposait, elle n'en avait rien à foutre des hormones en hausse de la Barbie. Fallait pas s'envoyer en l'air comme ça. Et putain un morpion ici ! dans ce monde ! Fallait vraiment être con pour le garder.

Si ce genre de trucs lui arrivait elle ferait tout pour se débarrasser du truc allant grandir pendant neuf mois dans son ventre. Mais d'un côté ce qui était rassurant c'était que ça ne risquait pas d'arriver. le seul homme a pouvoir être proche d'elle physiquement était à nouveau Zack, mais elle ne se faisait aucun soucis, il était gay et ça lui convenait bien. Alors tout en gagnant le hall elle s'arrêta en voyant Will. Il était là aujourd'hui ?! Pas en sortie, ni avec Casey !? Si ça se trouve elle lui avait causé de ce pseudo interrogatoire qu'elle avait mené il y a un moment. Merde. Ca l'agaçait de nouveau, mais au moins il n'était pas blessé. Et puis merde ! Il fallait vraiment qu'elle arrête de se faire du mouron pour lui. Cependant le blond l'accosta. Manquait plus que ça. Elle l'observa de la tête aux pieds, pratiquement avec dédain avant de soupirer encore.

"Il est midi, c'est pas le matin idiot."

Le ton était donné : elle était de sale humeur et valait mieux ne pas trop tirer sur la corde. Mais trop tard. Il la questionna et elle roula des yeux.

"Pourquoi ? Tu veux m'suivre ? Me surveiller peut-être ? J'ai pas besoin de baby-sitter."

Morgan était lancée, comme si Will, sans le vouloir avait appuyé sur le gros bouton rouge. Le fameux bouton type lancement nucléaire, ou bien celui au-dessus duquel est inscrit : ne pas appuyer. C'était trop tard. Elle fronçait déjà les sourcils. L'air devenait lourd, électrique même. Il fallait mieux éviter de traîner dans le coin désormais.

"Zack t'as encore demander de veiller sur ma pomme ? Donc t'obéis simplement sans penser que t'as peut-être autre chose à faire ? Putain..."

La rouquine continuait, ruminant sa mauvaise humeur, balançant des saloperies sous l'agacement, sous l'effet de ses petits nerfs devenus fragiles lâchant au fur et à mesure qu'elle crachait son venin.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyLun 11 Mar 2019 - 21:00
Diantre, Morgan était d’encore meilleure humeur que Will l’aurait cru en voyant son sourire radieux. Même son esprit débordait d’une ironie qui l’aidait à supporter l’attitude de la rousse. « Ça fait plaisir de te voir de bonne humeur … » souffla-t-il pour lui-même avec un petit sourire avant de lui demander si elle allait quelque part. A la réponse de l’ancienne barmaid, Will haussa les sourcils. Là, même pour … elle, Morgan faisait fort. Le blond la laissa vider son sac, lui cracher au visage tout ce qu’elle gardait sans doute enfoui. Ça ne lui réussissait pas d’être faux-cul avec les habitants de Wisteria Lane et visiblement c’était lui qui aurait la joie, l’immense honneur, de payer toutes ces semaines de bonne conduite. Finalement, Will se demandait s’il ne préférait pas quand elle était muette dans son lit d’hôpital … Non, il ne préférait pas ça, mais sans doute que lui-même n’était pas de la meilleure humeur qui soit pour supporter ses paroles.

« Descends de tes grands chevaux, y’a pas de course aujourd’hui Morgan … Zack m’a rien demandé. C’était qu’une question … Parce que j’m’emmerde. » C’était vrai, mais même s’il était honnête, cent pourcents honnête dans ce qu’il lui disait là, Will était agacé d’avoir à se justifier, à se battre dès qu’il disait ou faisait le moindre truc à son égard. « Pourquoi ça te poserait un problème ? Que je décide de te suivre pour te surveiller ? Que Zack m’ait demandé de te suivre ? Que j’obéisse comme un gentil petit soldat ? » Sans même lui laisser le temps de répondre à toutes ces questions, le californien reprit. « J’me demande quand tu vas piger que peut-être je m’inquiète pour toi, qu’il y a pas matière à flipper ou se prendre la tête pour ça. Quand tu vas piger que j’suis pas qu’un abruti qui suit ce qu’on lui dit de faire, que si j’m’inquiète pour toi, c’est pas parce qu’on me l’a demandé. »

Putain … Le juron ne fila pas ses lèvres, au lieu de cela Will prit une profonde inspiration avant de passer nerveusement sa main dans ses cheveux blonds qui auraient mérité une petite coupe. Qu’est-ce qu’il aurait donné là pour une cigarette, rien que ça, une dose de nicotine pour l’aider à encaisser l’attitude de la rousse et le fait qu’en dépit de cette attitude désagréable, il ne lui en voulait pas. Il ne pouvait que soupçonner tout le mal qui la rongeait pour avoir cette façon d’être, que soupçonner ce qui façonnait cette rage qu’elle contenait depuis leur arrivée ici.

Ça lui tapait sur le système pourtant, parce que Will ne faisait rien pour la mettre de travers, il était égal à lui-même, ce même type détendu qu’elle avait ramené à Renton. Est-ce qu’elle regrettait qu’il soit là ? Est-ce que Morgan regrettait sa décision ? Parce que lui, il ne regrettait pas le moins du monde de l’avoir suivie plutôt que de se laisser mourir dans un coin de Seattle. A trop cogiter, trop y penser, Will soupira. « Tu m’saoules Morgan … » C’était sorti tout seul, avec cet air de dépit, cet air blessé, et il savait au moment où les mots avaient franchi ses lèvres que ça n’allait faire qu’empirer la situation.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyLun 11 Mar 2019 - 22:16
Elle bouillonnait et elle savait dans un coin de sa tête qu'en cet instant le blond se prenait tout dan la figure. Elle aurait très bien pu aller demander à Stan, même si elle se méfiait de lui, de lui montrer un endroit où "s'entraîner" . Elle aurait pu se défouler, frapper jusqu'à se faire saigner les mains, se péter les doigts. Frapper jusqu'à n'en plus pouvoir, crier de rage, crier pour se libérer d'un poids. Hors là, elle ne pouvait pas aller voir Roza et la secouer un peu, ni même aller se défouler dans un coin toute seule. Non, elle avait la grande tige de Will. Morgan paraissait bien petite face à lui mais elle ne se démontait aucunement. C'était dans son caractère. Tenir tête, ne pas détourner les yeux.

Le visage fermé, l'air froid, le regard accusateur elle avait parlé de façon fortement désagréable. Will était désormais dans sa ligne de mire et il avait intérêt à avoir un super gilet pour se protéger. Lorsque Morgan avait sa tête des mauvais jour, il valait mieux la laisser tranquille dans son coin, ne pas lui adresser la parole. Et depuis le temps, ne l'avait-il pas compris !? Grand mystère agaçant, tout comme l'homme face à elle pour qui elle se posait bien trop de questions. C'était agaçant, diablement irritant. Puis il fallait toujours qu'il réponde avec cet air presque détaché et surpris de ce qu'elle pouvait bien sortir comme paroles. D'un côté elle était sincère, de l'autre elle craquait tout simplement, plus tôt que prévu. Elle soupira se prenant le retour de bâton. En même temps elle l'avait bien cherché et Will avait du répondant. A l'entente de son ton elle se doutait aussi qu'il n'appréciait vraiment pas ses dires. Frappée par les mots elle se tendit plus encore, aussi raide qu'un arc elle se crispa et serra les dents. Son coeur frappant fort contre sa poitrine, elle n'aimait pas ça, pas ce ton employé. Elle ouvrit la bouche pour répondre mais ne pu alors en placer une, le clerc continuant son discours.

La rousse fronçait d'autant plus les sourcils quand il parla de son droit à l'inquiétude portée à son égard. C'était quoi encore ces putains de conneries !? Il avait picolé dans sa tasse à café ? C'était quoi ça !? Elle ne comprenait pas. Et ça ne faisait qu'augmenter son envie soudaine de lui rentrer dans le lard plus encore.

"Et comme tu t'emmerdes tu t'es dit, ah tiens la première personne que je croise je lui cause !? Wow génial, mais t'as pas fait gaffe à ma tête !? J'ai pas envie qu'on me parle, Will."

Ok, ça n'était pas du tout la meilleure façon de réagir, mais après tout c'était une impulsive, elle  était ainsi, elle explosait sans prévenir, parler parfois sans se rendre compte de ce qu'elle disait mais parfois c'était trop tard. Et là elle se sentait en plein débordement, elle savait, elle savait qu'elle ne pourrait s'arrêter là. Alors le regardant toujours droit dans les yeux elle avança d'un pas dans sa direction.

"Ah ouais, tu sais prendre des initiatives ?! Ne pas toujours obéir ? Prouve le ! Et arrête de t'inquiéter pour moi. Va falloir te le dire combien de fois pour que tu piges ça ?"

Tout éclatait, tout se brisait littéralement et Will avait le privilège de morfler pour tout le monde. Soupirant d'énervement elle se recula et le sonda avant de commencer à lui tourner le dos, mais elle se stoppa net. Ces trois mots. Il les avait bien dit; le sang de l'ancienne barmaid ne fit qu'un tour tandis qu'elle-même faisait volte-face. Trop en colère elle ne fit pas attention à l'expression de l'aîné, ni à son regard douloureux. Alors elle s'approcha de lui.

"Je te saoule ? Vraiment ? Alors pourquoi t'es toujours là à vouloir t'en faire pour ma petite personne hein ? Tu te rends compte de ce que tu dis ?! Et puis si j'te saoule tant va donc voir May, Casey ou même Victoria. je suis sûre que ça lui ferait plaisir. En tant normal, au cas où tu ne le saurais pas quand une personne te saoule, tu fais en sorte de l'ignorer. Mais ça doit pas faire parti de ton anxiété sociale ça par exemple. Tu fais du tri."

Et voilà, elle allait trop loin, beaucoup trop loin, elle se savait blessante mais au final, elle s'en mordrait les doigts plus tard. Mais là, en cet instant-ci Morgan ne s'en rendait pas compte, elle se déchaînait progressivement sur Will, qui n'avait rien demandé, mais ça, une fois de plus Morgan ne s'en apercevait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyDim 17 Mar 2019 - 20:38
Elle n’avait pas envie qu’on lui parle ? Sans blague, Will en esquissa un rictus mauvais, il ne savait pas, il ne comprenait pas pourquoi il s’inquiétait pour cette timbrée qui préférait gérer tout toute seule. « Faut croire qu’j’suis trop con pour m’en rendre contre malgré ton attitude de merde ouais … » siffla-t-il sans se défaire de ce sourire plutôt coléreux. Le blond la laissa avancer, il la toisait de deux bonnes têtes, elle pensait l’impressionner là ? Morgan était juste comme ces petits chiens ridicules, elle gueulait beaucoup, elle mordait, mais elle n’était pas mortelle, il avait su lui démontrer lors de leur première rencontre, tout comme elle avait montré qu’elle savait mordre.

« Qu’est-ce que ça peut te foutre que j’m’inquiète pour toi Morgan ?! Pourquoi tu tiens tant à ce que j’arrête ?! » Sans compter que ce n’était pas une prise d’initiative d’arrêter de se soucier pour quelqu’un, ce n’était pas ce genre de truc qu’on pouvait décider, c’était ou ça n’était pas. La suite ? C’était sorti tout seul, parce que dans le fond, il en avait sa claque d’être son punching-ball, parce qu’elle valait mieux que la furie qu’elle montrait là, ce n’était pas elle. S’il avait été d’humeur à plaisanter, Will lui aurait conseillé de manger un Sneakers, sauf qu’il ne l’était pas. Ça se sentait dans ces mots soufflés, dans ses bras ballant le long de son corps. Il était en colère, et il était blessé qu’elle ne se rende pas compte que dans le fond, il tenait juste à elle.

La rousse vida son sac, crachant son venin comme elle savait si bien le faire. Si jusqu’ici, Morgan avait été plus douce avec lui, là il voyait ce qui causait tant de problème. Ces paroles si acerbes, qui tranchaient autant que des lames de rasoir, qui blessaient tout autant. « Putain mais tu t’entends ?! J’te parle de toi, j’te parle de moi, pourquoi tu ramènes Vic, May ou Casey sur le tapis ? Ça t’emmerde que je leur parle ? » Là, il était curieux, parce que clairement il ne voyait pas ce qu’elles venaient faire là.

Soufflant de colère, le blond levant les mains au-dessus de sa tête avant de les laisser retomber contre ses flancs dans un claquement qui le réveilla et le sortit d’un millier de pensées qui filaient dans son crâne à cet instant. « P’têtre que j’suis là au lieu de leur parler à elles, à t’emmerder toi, parce que tu m’aides avec cette foutue anxiété sociale, mais ça … ça, ça traverse jamais ton putain d’crâne Morgan ! » Non, ça lui effleurait pas l’esprit que finalement, il se sentait peut-être bien avec elle, apaisé, loin de ses angoisses. Soupirant à nouveau, le californien lui tourna le dos, préférant éviter son regard de peur d’y lire plus de haine encore que ce qu’il entendait dans ses propos.

« T’as qu’à rester toute seule, t’as raison, c’est sans doute mieux, et moi j’irai tenir compagnie à quelqu’un d’autre. » Amer, Will ne rajoute rien de plus. Il était blessé, pas qu’elle rejette sur lui une faute qu’il ne comprenait pas, simplement qu’elle soit à ce point aveugle à ce qu’il pouvait ressentir. Comme cette fois où elle avait flippé parce qu’il lui avait parlé d’amitié. « Zack est pas l’seul à tenir à toi … » ajouta-t-il, très bas, presque plus pour lui-même que pour elle.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyMar 19 Mar 2019 - 22:24
Elle ne pouvait plus s'arrêter désormais, elle ne savait plus comment faire pour stopper cette avalanche de colère. Elle déversait sa rage, sa frustration, son mécontentement sur Will, qui n'avait sûrement rien demandé, mais qui en même temps ne semblait pas non plus d'une humeur des plus positive. Et les mots acerbes de colère qu'il renvoyait à la rousse ne faisait que faire monter la chantilly. La respiration rapide, le regard furibond de colère elle le détestait en cet instant. Elle détestait l'idée qu'il traîne avec ces nanas là, elle détestait le fait qu'il puisse leur adresser la parole. Et ça elle le taisait mais d'un côté son impulsivité la faisait réagir aussi fortement et de l'autre elle se disait que Zack ou Ansel essaieraient de la raisonner, de raisonner cette soudaine possessivité. Will n'était pas elle, il avait bien le droit de faire ce qu'il désirait, hors ça déplaisait fortement à l'ancienne barmaid. Zack étant toujours à ruminer le passé, tout en cherchant peut-être un moyen pour quitter ce lieu merdique dans lequel elle se sentait prise au piège. Elle étouffait, même en sortant pour grappiller des choses, elle était mal à l'aise, sans liberté, à cause de la perpétuelle présence des clones de garde.
Et pui elle ne pouvait pas non plus parler avec Nathan bien trop occupé à regarder sa gonzesse prendre douze kilos par mois. L'horreur; un gosse ici, dans cette baraque. De quoi en rajouter à sa furie. Et pourtant elle ne quittait des yeux le blond. Il avait beau être plus grand qu'elle, elle se souvenait de ses retrouvailles avec Zack, ils s'étaient battus, et même s'il avait cogné fort, elle avait réussit ses coups aussi. Finement placés.
Mais là c'était différent, elle n'allait pas le frapper même si l'envie de se défouler sur lui commençait à émerger un peu plus en son sein.

"J'en ai ma claque de te chercher à chaque fois dans ce putain de camp et d'entendre dire, il est avec Casey. Merde sort avec elle si t'es à ce point là pote avec cette gosse ! Ppur May va donc remplacer Nate à son chevet, et pour Victoria, va te faire plaisir en lui racontant bien à quel point je dois être mentalement dérangé, instable. Vas-y mais ne vient pas me parler de ton inquiétude me concernant. Et puis..."

La trentenaire marqua une courte pause pour reprendre son souffle et cogner fortement dans le mur à côté de lui, se fichant bien de son air mauvais et des mots franchissant à nouveau ses lèvres.

"Et puis merde Will ! En effet ça traverse pas mon putain de crâne parce que des gars comme toi j'en ai connu ! Ouais, barmaid c'est génial comme boulot et l'mieux dedans c'est de connaître la vie de ceux avec de l'anxiété sociale et de savoir que causer avec moi ça les fait en effet moins angoisser. Alors ouais, je les connais les mecs comme toi !"

C'était violent, elle le savait mais Morgan savait qu'elle regretterait rapidement tous ces mots crachés sous le flot de la colère. Sous la pression qui lâchait et qui la rendait antipathique, détestable à souhait. Oui, elle allait s'en mordre les doigts, mais dans le feu de l'action, ça lui passait au dessus de la tête. Oui elle se savait virulente dans ses propos, mais elle se protéger aussi. Se protéger de ce que pouvait sous entendre Will parce qu'elle était incapable de les entendre sans être prise d'angoisse, sans avoir trente millions de questions filant dans son cerveau si elle s'autorisait à y penser.
Et là encore elle ne put retenir ses mots tandis que l'aîné lui tournait le dos tout en l'envoyant chier. Morgan emboîta son pas durant quelques secondes avant de résister l'envie d'envoyer le vase de mes deux vers lui.

"C'est ça casse toi ! Va donc te faire un shoot de morphine, un petit antalgique puissant aussi non ? Je le sais Will, il y a des choses sur lesquelles on peut pas mentir. Et je t'ai bien observé, t'es pas le premier type que je croise qui a été en lien avec la drogue, et j'suis fille d'infirmière en toxico, alors ouais y'a des choses que je sais. Mais ça tu veux pas l'entendre non plus, j'suis que Morgan une pauv' fille impulsive et trop con supportant pas qu'on s'inquiète pour elle. Putain... Tu sais même pas ce que j'ai vécu pour savoir me démerder toute seule en effet."

Le ton avait un peu baissé, elle avait arrêté de crier sa rage au fur et à mesure de son discours, sortant tout ce qu'elle avait sur le coeur. Sortant même les choses dont elle se doutait sans le dire. Et elle aurait aimé un jour aborder cette discussion en dehors d'une engueulade et comme d'habitude quand il s'agissait de la rousse rien n'allait comme on pouvait le prévoir, alors elle siffla entre ses dents.

"Va te faire foutre Will."
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me EmptyDim 24 Mar 2019 - 10:29
Des mois et des mois de calme, de compromis, pour en arriver là. Pour arriver à cet instant où tous les masques savamment construits et décorés volaient en éclats, en centaines de fragments aussi tranchants que des lames de rasoir, qui coupaient, qui laisseraient des marques. Will la dévisagea un instant, elle lui faisait quoi là Morgan ? Elle était jalouse de Casey ? Un rire amer fila ses lèvres pincées, le regard mauvais, et sans doute passablement déçu. Il ne la comprenait pas, il y avait un monde entre ce qu’elle lui sortait là et son attitude, dès qu’il l’approchait ou lui parlait, dès que ça devenait trop personnel il avait cette sensation de se faire refouler comme un type en baskets à l’entrée d’une boite de nuit. Et pourtant à côté de ça, l’ancienne barmaid était en train de lui briser les rouleaux parce qu’il s’était fait une amie, si l’on pouvait considérer la gamine comme une amie. Non, il avait beau chercher, Will ne comprenait pas, et quand il ne comprenait pas quelque chose, il finissait par lâcher l’affaire. Casey, May, Victoria, toutes les femmes avec qui il avait pu sympathiser à un moment ou à un autre, elles y passaient toutes et le blond n’en revenait pas.

Et plus elle parlait, moins il comprenait, moins il voulait comprendre. Morgan n’était pas capable d’accepter qu’il tienne à elle mais elle ne supportait qu’il puisse accorder de l’importance à d’autres personnes, ça lui sciait les jambes. Il était prêt à partir, il lui tournait déjà le dos parce que cette dispute menait nulle part, que c’était juste une explosion de colère, de malentendus, de non-dits. Pourtant lorsqu’elle reprit la parole, l’ancien clerc se stoppa, sa main posée sur l’embrasure de la porte serrant d’un coup bien plus le bois, à s’en faire blanchir chaque articulation avant de faire volte-face, plantant son regard haineux dans celui de la rousse.

« Et alors ? Tu veux une médaille pour avoir percé mon secret ? Ouais j’suis qu’un putain de junkie qui s’est sevré par la force des choses, et ouais ce camp me donne envie de m’barrer dans un trip très loin, si loin que j’en reviendrai pas ! Mais tu sais quoi ? J’l’accepte, c’est ce que je suis, et j’ai appris à vivre avec. » Ce n’était qu’en partie vrai puisqu’il le cachait à tous, mais Will avait malgré tout accepté que l’addiction faisait partie de lui, comme la dépression. Ce monde aidait à ne pas y penser, mais ce camp le forçait à y repenser, et Morgan venait de frapper là où ça faisait mal.

Il inspira profondément avant de reprendre. « Et non, je sais pas ce que t’as vécu Morgan, parce que dès que j’essaie de t’approcher, dès que n’importe qui t’approche, tu frappes ou tu te barres. Parce qu’il y a qu’une seule personne qui arrive à t’approcher et qu’il t’a brisée y’a pas d’ça quatre mois, parce que tu traineras toujours à ses pieds plutôt que de laisser quelqu’un d’autre essayer de t’aider. » C’était fichu cette fois, il ne pourrait plus y avoir de retour en arrière, une année à bâtir cette confiance silencieuse entre eux, et tout volait en éclats parce qu’ils étaient mal dans ce camp.

« Démerde-toi Morgan, toute seule, puisque tu sais si bien le faire. » A nouveau il tourna les talons, non sans envoyer valser un vase qui lui gâchait le paysage depuis le premier jour dans cette baraque de l’angoisse. Tant pis s’il attirait de l’attention non voulue, il en avait sa claque.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Unravel some mystery in me   Unravel some mystery in me Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Unravel some mystery in me -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Bilderberg mystery: Why do people believe in cabals?
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]
» ✵ playlist
» Funkos et Mystery Minis Dragons 2
» MYSTERY ORPHANAGE - TOP RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: