The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Lost in the Echo -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clayton Buchanan
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, un bâton télescopique et un fusil mitrailleur.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1077
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Lost in the Echo   Lost in the Echo - Page 2 EmptySam 27 Avr 2019 - 23:39
Lucas voulait décidément quitter le camp. Et apparemment, rien ni personne ne pourrait lui en faire changer d’avis ? Même pas Clayton qui essayait pourtant de le résonner et de lui faire prendre conscience que son départ n’arrangerait rien à sa situation. A sa dernière remarque,  Clay lui déclara alors spontanément : - « C’est des foutaises ! Dehors tu ne trouveras rien d’autre que tous ces putains de cadavres ! Et le chaos qui va avec ! » Avant de se taire un court instant et de poursuivre presque immédiatement : - « Quitter le camp, c’est fuir tes responsabilités. C’est agir comme le fond les lâches. Et tu n’es pas un lâche à ce qu’il me semble, non ?! »

Baissant la tête vers le sol, le routier resta ensuite silencieux face à ce que lui disait le ferrailleur. Surtout quand quand celui-ci commença à réagir aux mots du barbu. Et plus précisément quand il lui annonça qu’il n’était absolument pas un pilier de cette communauté. Rongeant son frein pendant quelques minutes Clay ne tarda toutefois pas à répliquer : - «  Ça c’est ce que tu crois ! » Avant de reprendre instantanément : - « Chaque personne de cette île est un pilier de ce groupe. Donnie est celui qui dirige les militaires ! C’est normal qu’il soit nécessaire à ce camp. June c’est notre principale leader, c’est normal qu’elle soit le pilier principal de notre groupe. Moi, c’est mon sang qui est spécial. Mais tu oublies Valentine, Roy, Lawrence et … » Il marqua une courte pause avant de poursuivre : - « … toi-même, Lucas ! »

Posant sa main droite sur son front Clay s’empressa ensuite de reprendre : - « Tu te considères peut-être comme un pion mais tout le monde ne le pense pas » Esquissant un sourire à son ami, Clay ne tarda pas à justifier ses propos : - « Sans les hommes à tout faire pour faire le sale boulot, comme tu dis, jamais nous ne serions arrivés là où nous en sommes aujourd’hui. Ces hommes de poigne ou ces hommes de l’ombre, comme tu te considères, ne reculent devant aucuns défis. C’est grâce à eux que nous pouvons et que nous pourrons continuer d’étendre notre influence et nos terres. Sans eux, rien ne serait possible »

Clayton se remémora ensuite le tremblement de terre dont son ami lui parlait. Puis, de ce qui s’était passé ce jour-là. C’est d’ailleurs en repensant à Merl et à Takeo qu’il s’empressa de reprendre : - « Comme je te le disais tout à l’heure, tous les gens de cette île sont solidaires les uns des autres. Le tremblement de terre dont tu parles en est le parfait exemple. Ce jour-là, chacun d’entre nous est venu au secours de l’autre. Nous sommes donc tous des piliers dans cette communauté. Chacun d’entre nous apporte une pierre à l’édifice Lucas ! »

Quand à l’enfant prématuré le barbu ne tarda pas à continuer dans la foulée : - « Je peux t’affirmer qu’être père est une chose magnifique Lucas. Surtout à l’époque actuelle. Kassidy a changé ma vie. Et je suis persuadé que ce sera identique pour toi » S’arrêtant un bref moment, Clayton se releva de son siège avant de continuer : - « Je me doute très bien que tu n’as aucune envie de voir cette enfant. Et c’est pour ça que je suis là. Qu’on est là. Evy, moi et bien d‘autres encore. Jamais on ne te laissera tomber »

Clayton posa ensuite sa main droite sur son menton avant de l’enlever précipitamment et de reprendre : - « Rien n’est impossible Lucas. En tout cas, moi je suis persuadé que tu y arriveras » Avant de poursuivre presque immédiatement : - « Quatre jours ?! Oui, ça fait quatre jours que tu t’apitoies sur ton sort. C’est trop ! Tu m’entends ?! Il faut que tu réagisses, que tu te reprennes, que tu te bouges et que tu lèves enfin ton cul de ce putain de fauteuil ! Rester sobre ne pourra que t’être bénéfique. Quand à la douche elle te remettra les idées en place ! » Fixant « son frère », Clay continua ensuite tout en lui faisant signe de se lever de son siège : - « Aller, lèves-toi s’il te plaît ! Et viens faire un tour avec moi dehors. Je suis persuadé que le grand air ne pourra que te faire du bien. Et par la même occasion te faire réfléchir à ce que je viens de te dire »


Lost in the Echo - Page 2 Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
☠️ I swore to protect and defend the constitution ☠️
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Lost in the Echo   Lost in the Echo - Page 2 EmptyMar 7 Mai 2019 - 17:13

Partir c'était lâche ? Peut-être en fait, je me posais même pas la question. Dehors je verrais ce que je suis devenu et sûrement que ça me changera les idées. J'ai besoin d'être secoué de savoir où est ma place. Pourtant ici, je l'avais cette place et puis tout a basculé lorsque j'ai posé les yeux sur elle. Une place méritée ? Ça sonnait faux jusqu'à ma cervelle. Alors je le laissais dire que j'étais un lâche sans contredire sa manière de penser. Nous étions différents de ce point de vue et peut-être que la mort de ma femme m'avait légèrement brouillé les neurones. Soit, je savais ce que j'avais à faire, maintenant.

Et puis pour le reste il me crachait au visage sa façon de voir les autres et ce camp. Un point éclaira mon esprit comme si quelque chose brillait en moi mais sans trop prendre part à cette émotion de dégoût de moi même et cette déprime que j'exerçais. Il est vrai que sans les hommes pour faire le ménage, ce camp n'irait pas loin. Heureusement, nous étions plusieurs fous à donner le ton sur le terrain. Et puis cette journée, où j'ai vu mon frère se faire mordre ... je le regardais en train de me faire la morale à cet instant alors qu'il avait failli y passer. Ce sang unique qui coulait dans ses veines lui avait sauvé la vie. J'hochais la tête pour lui montrer que j'allais dans son sens, les souvenirs de ce moment douloureux s'estompait et me laissait un goût plutôt prononcé. File moi encore la frousse une fois de plus et je te jure que tu passeras un sale quart d'heure. Définition : T'aurais sombré ce jour-là je t'aurais fait la peau ! C'était le mec ici qui me comprenait le mieux. Il me connaissait depuis des années et de voir sa bouille m'avait direct mis en confiance.

Nous étions tous les deux des êtres fous sur le terrain. Prêts à être en première ligne pour achever ce qui se trouvait devant nous. J'étais vraiment fier qu'il soit là pour moi. Mais de lui dire m'arracherait sûrement le peu de fierté qui restait en moi.

Et pour le tremblement de terre Un pilier qui s'est privé un 36 dans les parties ... il n'y a que toi pour me considérer ainsi. C'était la vérité, mais j'estimais que son discours était juste, alors je ne le contrais pas. Mais question famille, je n'étais pas comme lui. C'était quelqu'un de responsable. Moi je ne l'étais plus. Oui mais ... c'est plus fort que moi, j'ne suis pas comme toi. J'ai ... j'ai même pas envie d'y penser. J'suis ... je ... non c'est trop, c'est déjà trop. Ma tête commençait à s'embrouiller seule. Oublier le temps d'un instant, durant cette conversation, ce genre de responsabilité. Faire mon deuil .... Était primordial et ... je n'arrivais pas à croire que je devais faire le deuil de ma femme ... Que j'étais veuf. C'était ... inexplicable cette sensation de mal être qui parcourait mes veines.

Lorsqu'il me demandait clairement de bouger, je tournais la tête pour faire craquer mon cou comme si mon corps voulait se réveiller pour la première fois. Je pris la bouteille pour la faire claquer dans l'évier, j'étais prêt à le suivre. Peut-être pour lui faire plaisir. Dehors il faisait encore froid et je n'avais pas envie de sentir le vent ne serais-ce que pour me toucher. Mais il avait raison, je n'étais pas encore sortit d'ici et fallait bien que mes muscles reprennent du service. Alors que je passais la porte, je m'arrêtais sur le seuil pour sentir l'air frais. Il y avait une odeur différente de l’intérieur de la maison (qu'il fallait que j'aère c'était certain).

Alors que je fis les premiers mètres je vis des regards me dévisager. Mains dans les poches, je m'énervais. Faut qu'on s'éloigner sinon je vais les buter. J'avais envie de leur cracher comme quoi j'aimerais voir leur gueule si ça leur arrivait un jour. Un mec osa me regarder dans les yeux pour vérifier mon état c'est alors que je lançais en haussant le ton Tu veux voir ma gueule de plus près connard ? C'est ça ... casse toi !
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, un bâton télescopique et un fusil mitrailleur.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1077
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Lost in the Echo   Lost in the Echo - Page 2 EmptySam 18 Mai 2019 - 20:54
Convaincre Lucas de bouger de son siège et de sortir de sa demeure n’était décidément pas une mince affaire. Même pour Clayton qui le connaissait pourtant depuis un bail. Mais le routier ne renonçait pas. La preuve en était qu’il n’arrêtait pas de parler à Lucas en essayant de lui prouver par A en passant par Z que son souhait de partir du camp ne pourrait être que néfaste. Pour lui, bien évidemment puisqu’il se risquerait très certainement à affronter des morts sans se préoccuper de sa sécurité. Mais aussi pour les gens pour lesquels il comptait. Clayton par exemple mais aussi et surtout Evy.

Le routier ne renonçait donc pas à tenter de remotiver son ami. Et il était d’ailleurs hors de question qu’il renonce à le faire tant que celui-ci resterait cloitré ici. Lucas devait absolument sortir « la tête de l’eau ». Et pour se faire, toutes les méthodes étaient bonnes à utiliser. Les douces comme les violentes. Le ferrailleur semblait en tout cas avoir la tête en ébullition ? Sans doute parce que tous ses souvenirs, passés ou présents, étaient actuellement en train de se mélanger ?

Quoiqu’il en soit, celui-ci ne tarda pas à réagir quand son ami lui annonça que les hommes de l’ombre étaient une nécessité à ce camp. Et encore plus, quand celui-ci évoqua son sang « divin ». Déclaration qui ne tarda d’ailleurs pas à faire réagir le ferrailleur qui s’empressa de dire à Clayton d’arrêter de jouer les héros sinon, ce serait lui qui le tuerait de ses propres mains. Chose qui ne tarda pas à faire sourire le barbu. C’est donc en souriant que Clay déclara alors à son ami : - « C’était instinctif » Avant d’hausser les épaules tout en se remémorant quasiment aussitôt son saut dans le vide. Et puis la morsure dans son dos et surtout la douleur qu’il avait ressentis ce jour-là quand une partie de sa chaire s’était faite arracher par le cadavre qu’il l’avait mordu.

Nostalgique de ses expéditions passées avec Lucas, Merl, Jason, Ela ou encore avec Joy, avec qui il avait eu une courte relation, Clay s’empressa alors de reprendre : - « Sortir de ce camp me manque terriblement. Avant, j’adorais partir en expédition et botter des culs avec vous » Il s’arrêta ensuite un instant quand Lucas évoqua la pointure de chaussure de Joy. C’était un peu comme s’il regrettait le « bon vieux » temps passé dehors avec ses potes disparus. Mais il ne tarda pas à lui répondre, quand le ferrailleur parla de famille.

- « Tu n’es pas obligé de t’occuper de ta fille tout de suite » Lui déclara-t-il alors spontanément. - « Le principal, c’est que tu arrives à te remettre « en selle ». Et le plus rapidement sera le mieux » Clayton stoppa ensuite de parler jusqu’à ce que Lucas ne se décide finalement à se lever et à suivre le routier à l’extérieure de sa demeure. Dehors, l’air était frais. Frais mais en même temps revigorant. Et s’il l’était pour Clayton, il le serait très certainement encore plus pour son meilleur ami ?

La suite aurait pu et aurait dû se passer sans encombre. Mais ça, c’était sans compter la colère qui était encrée au plus profond de Lucas. Sur sa colère mais aussi sur certaines personnes complètement stupides ou suicidaires qui osaient dévisager le ferrailleur du regard. Voyant son ami commencer à s’emporter Clay lui déclara alors tout en lui posant une main sur l’épaule : - « Ça va, calme toi ! Il n’y est pour rien ! » Avant de fixer la personne en question et de s’écrier immédiatement dans sa direction : - « Ce n’est rien, je m’en occupe ! »

Le bras autour des épaules de son ami, Clay s’empressa ensuite de reprendre : - « Laisse donc ce pauvre mec tranquille ! Il n’est pour rien dans ton malheur. Lui casser la gueule ne pourra que t’attirer des ennuis » Continuant à marcher, Clayton bifurqua ensuite volontairement en direction de la côte. S’éloignant  petit à petit de la zone habitée, Clay lui déclara ensuite : - « Viens, on va continuer à marcher en direction de la côte. Là-bas, il y a un coin sympa que Merl m’avait jadis montré. On y sera au calme pour y discuter » Il ne restait plus qu’à espérer que l’homme en colère suive le mouvement sans essayer de s’en prendre à un autre civil innocent ?


Lost in the Echo - Page 2 Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
☠️ I swore to protect and defend the constitution ☠️
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Lost in the Echo   Lost in the Echo - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Lost in the Echo -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Lost in the echo - Lucas
» [Le Cycle de Hoth] Paquet de Force 4 : L’Attaque de la Base Echo - Assault on Echo Base
» [Creepypasta] Lost Silver
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: