The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Let's do some shopping -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyDim 17 Mar 2019 - 18:42
Let's do some shopping


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Ça sentait vraiment pas pire qu'ailleurs, enfin pas pire qu'ailleurs dans ce monde là, parce que s'il se basait sur les odeurs d'avant, dans le monde d'avant, sûr que ça sentait pas la rose. Nom de, putain mais t'as pas autre chose à penser ? Il l'imaginait parfaitement rouler des yeux dans le creux de son crâne, un cigare fumant entre ce qui lui servait de dents, les deux tiges qu'étaient ses jambes croisées sur une table. Mais pour le coup, Rodriguez avait pas tort parce que là, ça avait été à un cheveu qu'il se fasse avoir par une pauvre charogne quasiment désossée. Damn'it !. Julian avait encore des réflexes et heureusement, assez de vivacité pour chopper une casserole à portée pour « assommer » le nerd dont le crâne termina en mixture visqueuse sur le carrelage couvert d'autres sortes de morts.

- Yerghh, Lâcha-t-il, grimace de dégoût étirant le coin de sa bouche, après avoir rassurée Lily.

Puis pas le temps de se lamenter sur ce qui venait de se passer, et aurait pu vraiment se produire s'il avait pas été vif, parce que déjà le quatuor immonde se prenait d'affection pour sa petite bouille de Londonien. Les touristes avaient toujours attiré les commerçants, c'était un fait. A l'époque déjà les vendeurs appréciaient les voir débarquer pour leur vendre toute sorte de conneries, mais là, c'était un peu comme s'il était spécial de part ses origines et que ces trucs avaient jamais vu de British de leur vie. Enfin c'était pas ça, juste qu'ils étaient morts, qu'ils avaient la dalle et que lui, il était ce plat principal qu'ils auraient commandé, de leur vivant, sur la carte d'un restaurant dernier cri. Pourtant ils étaient vraiment laids. Moches à souhait et vraiment décharnés, tant que l'un d'eux, en tendant le bras vers lui, qui armait déjà la fronde, perdit ce dernier. Shplok, a peu près le bruit des chairs putréfiées contre le carrelage et CLAC, a peu près le son que fit la sangle élastique de son arme quand il lâcha prise. Le projectile traversa l'orbite du cadavre qui se vautra contre une étale de produits ménagers. Les deux autres suivirent le mouvement de toute évidence, juste après que ce qui restait de leur cervelle soit remplacé par une caillasse ramassée des jours plus tôt. Ça de fait hein... Au moins y avait plus de squatteurs, Lily pouvait faire ses courses sans problème. Non ! Il fronça les sourcils, redressant le nez par delà le rayon pour la voir là, qui s'activait en ajoutant que y avait plus grand chose d'utile. Un sourire de coin fila ses lèvres avant qu'il manque, en avançant le nez en l'air, de glisser sur ce qui restait de la matière grise du premier.

- Oh Damn', piece of shit........ God. Là encore merci les réflexes, sa main se greffa à la gondole dont le métal vibra, et le grand dadet se stabilisa un minimum avant de se racler la gorge. Bon elle avait rien vu, hein ? Elle cherche ses trucs, t'as de la chance mais regarde où tu marches, c'serait con de crever d'un coup du lapin depuis seulement 1m80 de hauteur. Tssssss, ouais bon.... Foster se redressa, levant le pied couvert de trucs immondes avant de reprendre son inspection. Il avait qu'à lire des trucs qu'elle avait dit, cependant y avait rien de terrible ici, sauf des vieux machins de vieux et des photos de vieux encadrées dans les cadres tout aussi vieux que les propriétaires. Il fixa les visages ridés sous verre, reconnaissant le pauvre type à salopette qu'il venait de rendre à la faucheuse, mais pas son copain juste à coté sur le cliché. C'était triste, mais pas le temps de s'épancher sur le sort du monde et des hommes parce qu'un râle le poussa à revenir rapidement vers Lily et à voir que le type de la photo, bha il était là, raide dead et que Lily venait de lui vomir dessus en prime. Malgré l'inquiétude, l'étudiant ne put réprimer une grimace en voyant le contenu de l'estomac de la jeune fille tapisser la chemise à carreaux du vieux qui l'était pas trop, ou si, parce qu'il était mort et décomposé. A peine le héla-t-elle, à peine s'approcha-t-il pour la retenir, lui éviter de peu de s'étaler dans ce qu'elle venait de lâcher sur la dépouille, et la ramena, quasiment molle et instable, contre lui. Woow, ça va pas nope. Pas besoin d'être médecin pour ça, et peu importait qu'elle ait trouvé ce qu'elle voulait ou pas parce que là, en dégageant les mèches de ses traits cireux, Julian sentit son cœur faire un roulé boulé dans sa cage thoracique. Lily ? …... Lily ?

Elle avait fermé les yeux, le seul truc qui l'empêcha de la penser morte ce fut le souffle qui filait son nez. Julian déglutit, pas bien, mais la souleva dans ses bras. Elle pesait rien du tout, rien de rien. Et cette fois il allait pas passer par la fenêtre. Après un rapide tour des lieux, il vit la porte arrière, barrée d'une planche qu'il fit dégager d'un coup d'épaule avant de presser la rampe d'ouverture pour retrouver l'air frais et la luminosité. […] Il se rongeait les ongles là, depuis bien une demi heure, depuis qu'il l'avait déposée là, sur ce lit de fortune où ils dormaient depuis qu'ils étaient installés dans cette baraque, et que Alphonse lui avait emboîté le pas pour prendre la tension et tout ce que foutaient les médecins avec leurs patients. Foster avait le nez quasiment rivé sur chaque geste du vieux, comme s'il allait lui faire mal ou...

- Bon Dieu kid, recule, elle a b'soin d'air. Sourcils froncés, l'étudiant se redressa, anxieux, mal à l'idée qu'elle se réveille pas. Elle a juste fait un malaise, doit y avoir des sels dans la salle de bain, m'semble en avoir vus. Reste là.

- Du sel ? A quoi ça pourrait bien servir ? Alphonse pinça les lèvres, soupirant en levant les yeux au ciel. Elle va ... bien ?

- DES sels, ça aide à faire revenir quelqu'un qui nage un peu, et oui, elle va bien, juste une baisse de tension, Reprit-il en traversant le couloir de l'étage, passant le seuil de la salle d'eau, pour fouiller dans l'armoire dessus la vasque. elle mange pas assez c'est tout. Elle t'a dit un truc, qu'elle se sentait bizarre ou autre chose ?

- Elle a dit que..... Enfin elle avait un souci avec les odeu.... Pas le temps de terminer, il la vit papilloner des cils et s'approcha en un large sourire. Hey, tu m'as fait peur sweety.

- Un souci avec quoi ? Reprit le vieux, interloqué, en revenant dans la pièce avec une fiole qui, de toute évidence, servirait pas cette fois ci. Bon Dieu gamine, comment tu te sens ? Il a faillis nous claquer dans les pattes Johnny l'English.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 498
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyDim 17 Mar 2019 - 19:43
Wow ça va pas nope. No shit Sherlock ! Tu fais partie du MI-6 mon gars pour en déduire que ça va pas là ? Si dans son crâne, la mégère roula des yeux, Lily elle se contenta de tourner de l’œil, là comme ça, aussi simple que bonjour, au revoir m’sieurs dames. Elle entendit comme loin la voix du brun, elle percevait son inquiétude, mais elle se sentait juste … molle, fatiguée, une poupée de chiffon au teint laiteux, bien trop pâle pour être bon signe. Elle se voyait pas, mais elle avait pas besoin d’un autre miroir que son regard. Si d’ordinaire, dans ses yeux de deux couleurs différentes elle se sentait belle, mignonne, attachante, là Lily savait qu’elle avait l’air plutôt inquiétante.

Et puis d’un coup, le peu d’attaches qu’elle avait encore dans la réalité se déroba à elle, rideau, Lily vit et entendit plus rien. Elle sentit vaguement Julian la soulevait pour la transporter, pour un peu elle aurait juré qu’il courait, mais tout était étouffé, diffus, loin et prêt en même temps. […] Il y avait des voix autour d’elle, ça causait, ça jacassait, et elle voulait juste dormir, rester dans ce cocon confortable. SelsQuoi on va te cuisiner ? Ah tiens l’autre se réveillait … Bizarre … Oui, ça pour être bizarre, c’était bizarre, qui parlait là … Pourquoi ils sortaient pas tous de sa chambre pour la laisser dormir. L’espace d’un instant, et si elle en avait eu la force, Lily aurait lancé à son père de quitter la chambre pour la laisser dormir, elle avait encore un peu de temps pour son entrainement d’athlétisme. Elle aurait assuré à sa mère qu’elle voulait pas l’accompagner à ce gala.

Mais tout ça se déroba à elle aussi, lui laissant l’empreinte d’une tristesse qui s’effaça aussitôt ses billes claires capturèrent sa présence. Et celle d’Al’, il était là aussi, mais c’était pas à lui qu’elle souriait comme une idiote trop niaise pour ce monde. « Désolée … j’ai … il s’est passé quoi ? » T’as tourné de l’œil nunuche. « J’voulais pas t’inquiéter … vous inquiéter ... » Son regard glissa un instant vers le vieillard qui la dévisageait d’un air pensif. Il t’a posé une question Lily … Ah oui … Se redressant faiblement, la gamine colla son dos contre la tête de lit, fermant les yeux le temps de se stabiliser, ça tournait un peu. « Ça va … mieux. » « Tu vas m’faire le plaisir de manger ça, c’est pas de la grande cuisine mais ça devrait t’aider. » Al’ lui désigna une assiette de soupe en poudre, le genre de bouillon plus liquide que consistant mais dont l’odeur suffit à la faire grimacer.

Secouant la tête, la gamine reprit. « J’ai pas faim … j’ai peur d’être malade … » Alphonse soupira avant de secouer la tête. « Si tu manges pas cette soupe, j’vais te trouver autre chose mais il faut que tu manges quelque chose, tu vas te sentir encore plus faible sinon. » Le vieil hippie s’éclipsa, les laissant tous les deux. Lily en profita pour saisir sa main, entremêlant ses doigts à ceux du brun en évitant son regard. Elle s’en voulait de l’avoir inquiété, vraiment. Et en la ramenant ici, inconsciente, il avait pris des risques. Mais surtout … « Heureusement que t’étais là finalement … » Bah ouais, elle aurait eu l’air maline, étalée dans son vomi sur un cadavre, sans personne pour l’aider, pour la ramener. Elle aurait pu mourir là-bas, tu parles d’une mort digne et classe. « C’est sans doute rien, t’inquiète pas. » C’était forcément rien, sinon ils seraient tous malades, c’était la fatigue, ou leur mauvaise alimentation.

« Bon j’t’ai dégotté une clémentine pas trop dégueulasse, donc tu vas me faire le plaisir d’avaler cette soupe et ce fruit. » Boudeuse, Lily regarda tour à tour Al’ et Julian, cherchant la compassion dans le regard du vieux et le soutien dans celui du jeune. « Si je vomis encore, c’est pas moi qui nettoie … » souffla-t-elle, toujours boudeuse, comme une gosse qu’on obligeait à prendre un médicament au gout infâme.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyDim 17 Mar 2019 - 20:16
Let's do some shopping


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Désolée... Elle était désolée, son cœur à lui battait encore comme un demeuré. Ouais bon calm your tits boy, elle est pas morte, les nerds parlent pas encore, t'imagine ? Il avait envie de lui dire ta gueule tout haut, à lui pas à elle hein, mais rien ne fila ses lèvres pâlichonnes, striées même, de s'être mordillé la fine pellicule de peau qui les couvrait parce que ouais, il avait eu la trouille. Au lieu de ça, son sourire s'élargit encore en voyant le sien et s'estompa pas vraiment alors que Al l'interrogeait. Elle avait perdu connaissance après avoir dit que ça sentait la mort, mais que lui la sentait pas plus que d'habitude, dans une boutique où elle aurait pu mourir si elle avait pas réussi à démonter le copain du vieux gars à qui le bouis-bouis devait appartenir. Il aurait pas dû la laisser rentrer, il aurait sûrement dû insister sur ces trucs qu'elle voulait, la ramener ici sur ses deux tiges, et y retourner tout seul. Après ça t'es à l'écoute et plus attentionné, bite my shinny ass. Pffffffff, il en roula des yeux avant de jeter un œil à la soupe que papy voulait qu'elle avale. A sa grimace, un certain mimétisme s'éprit de lui, mais puisqu'elle mangeait pas assez, fallait pas la dégoûter et demeurait neutre.  La laissant discuter avec le vieux Doc, Julian passa la main dans ses cheveux sombres puis retira la veste qu'était encore sur son dos pour mieux la jeter sur l'espace de malle au bout du lit. Ça va mieux, qu'elle disait, mais elle était encore toute blanche, autant rester avec elle là.

Julian redressa le nez sur la momie qui se tirait puis avança, les deux paumes calées à la nuque, coudes écartés, avant de s'installer sur le bord du lit. Elle lui avait vraiment fait peur, c'était rien qu'un coup de tension molle, rien de plus, mais là, c'était comme s'il l'avait vue partir pour jamais revenir. Comme dans le lac gelé, comme après avoir échappé à ces débilos. Ouais. L'image lui revint en grésillant dans son crâne, mais la fraîcheur de sa main dans la sienne le fit revenir à l'instant T et à ses yeux qui lui semblaient plus clairs que d'ordinaire.  Un rictus amer s'échappa de sa bouche contre laquelle il passa la langue. Heureusement oui, heureusement qu'il la lâchait pas d'une semelle finalement, parce que même si elle savait se débrouiller, des trucs comme ce qu'elle venait de subir ça pouvait arriver.

- T'es... blanche. Sans blague, j'pensais qu'elle avait des origines Hispaniques pour un peu, le teint halé tout ça. Julian renvoya l'abruti dans un coin sombre de son crâne avant de resserrer sa main dans la sienne. Elle avait froid en plus, alors ouais, peut-être qu'elle était malade. Mais Alphonse avait dit qu'elle allait bien. Tu sors plus toute seule, hein. Promise ? Bon elle eut pas le temps de répondre que les pas lourds du coton tige à cheveux gris retentissaient dans le couloir, jusqu'à faire vibrer le parquet usé de la chambre où elle était alitée. God, paye la gueule de la clémentine on dirait autre chose, desséchée en prime. Foster soupira, agrippant le fruit pour le faire sauter entre ses mains avant de croiser le regard vitreux de la jeune fille pour mieux rire à ce qu'elle disait. Ce sera gobé par la Charentaise d'la mort avant qu'on sorte la serpillière.

Bha quoi ? Pourquoi Al il roulait des yeux et soupirait comme un veau à l'agonie ? C'était vrai que les chiens aimaient des trucs dégueulasses, autant les sniffer que les avaler goulûment, ou se rouler dedans. Le vieux se racla la gorge en pinçant les lèvres entre les poils hirsutes de sa barbe tandis que l'étudiant haussait des épaules. Ahh ouais, Lily était pas en forme, parlait de truc weird pire, vraiment crados, c'était peut-être pas le meilleur plan pour qu'elle avale la soupe devant son nez. Baissant le nez, il récupéra sa main, encore dans la sienne, puis s'empressa d'éplucher le fruit.

- T'as mal à la tête, des maux de ventre ? C'était quoi ces questions ? Même s'il pigeait pas en quoi ça avait un rapport propre avec le malaise, l'étudiant arqua un sourcil en fixant la jeune fille. Suspendu à ses lèvres pour avoir des réponses. Enfin, repose toi. Mange, et pour être sûr, Pantoufle foutra pas une patte ici.

A bha pour le coup Foster en esquissa un sourire plus franc. Pour une fois que ce gros sac de viande puceux allait pas se foutre sur le lit, ça lui allait parfaitement. Puis le vieux fila à nouveau, cette fois pour de bon et Julian vira ses pompes pour s'installer près d'elle, glissant le bras autour de sa fine silhouette pour terminer d'éplucher la clémentine dont l'odeur embauma la pièce.  Jambes croisée, le dos droit contre la tête de lit, il termina son ouvrage avant de lui tendre l'agrume.

- Bon, t'es pas défectueuse, juste un manque de carburant. Lui sourit-il, comme un gosse aux anges, avant de lui embrasser la tempe. Mais j'finirai pas ta soupe pour qu'il croit que t'as mangé, no way.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 498
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyLun 18 Mar 2019 - 7:52
Blanche ? Ouais, il aurait sans doute pu dire blafarde, livide, translucide peut-être même parce que Lily sentait bien qu’elle avait pas le teint parfait pour faire une pub sur le maquillage. Quant à plus sortir toute seule … « Oui … t’en fais pas. » Bon c’était en réalité pas garanti, s’il venait à se casser une jambe ou un bras, ce qu’elle lui souhaitait carrément pas, la gamine savait qu’elle se plierait en quatre pour l’aider et ça impliquerait sans doute de sortir toute seule si Jake et Al’ étaient pas dans les parages. Te plier en quatre … c’est drôle … Oh mais chut, qu’elle se taise donc celle-ci, elle était bien dans les vaps aussi. Quant à la soupe … La brunette émit un petit rire alors qu’Al’ était là à tenter de dire un truc au brun via des signaux de fumée, ou de barbe ou de gorge. Ouais bah à parler de vomir et manger du vomi, même si c’est un chien, t’sais c’qu’il va se passer ma poulette … Oui …

Alphonse revint à la charge avec ses questions de toubib alors que l’odeur de la clémentine lui chatouiller les narines. C’était plus agréable que celle de la soupe, mais si elle mangeait que ça, Al’ allait faire les gros yeux et la grosse voix. « J’ai mal au ventre oui … comme ce matin surtout, et je suis fatiguée mais … ça doit être lié, et … » Son regard clair fila entre les deux hommes présents, clairement elle allait pas parler de ça. Bah quoi tu peux leur dire que t’aurais besoin de trouver un nouveau soutif parce que le tien te donne l’impression de souffrir le martyr même si on sait toutes les deux que c’est pas le soutif qui est en cause. « Et voilà, surtout mal au ventre et la fatigue. » Dans un haussement d’épaules, la gamine croisa le regard d’Al’, il avait cet air suspicieux, mais il lui conseilla juste de se reposer et manger avant de filer.

Son regard clair glissa vers la soupe à côté sur la table de chevet, dans une grimace, avant que Julian lui tende le fruit épluché comme il faut, sans les nervures blanches qu’elle aimait pas. Il y avait pensé. Elle se sentait déjà mieux, vraiment, et c’était pas juste parce qu’il était là. Ça sentait clairement meilleur la clémentine même si celle-ci sentait particulièrement fort. Non c’est ton super pouvoir ça. Ah oui. « Hey ! » Pas défectueuse, Lily fit mine de coller son poing dans son épaule avant de sourire et de faire son plus joli air de chien battu. « Sûr ? A deux on mangerait ce truc plus vite … » La brunette papillonna un instant avant de poser le fruit sur la table basse pour se dépêcher d’engloutir la soupe, il y avait quoi là ? Cinq ou six cuillères de toute manière, le pire c’était finalement qu’on savait pas dire de quel genre de soupe il s’agissait.

Le bol vide, mais pas prêt à retrouver une étagère, fallait pas pousser, Lily récupéra le fruit. « Quand j’étais malade, maman demandait à ce qu’on me prépare des Mac’n’cheese … Des fois elle pensait même que je le faisais exprès pour en avoir … » Ça lui faisait bien envie là, une grosse casserole de mac’n’cheese, et une énorme tablette de chocolat, mais ils avaient ni l’un ni l’autre. Le fruit entre les doigts, Lily se décida finalement à séparer les quartiers pour en manger un avant d’en tendre un autre à Julian. « Toi aussi faut qu’tu manges, parce que si toi aussi tu fais des malaises, on aura l’air malin à laisser le graffiti et le hippie s’occuper de nous … » Elle se sentait mieux, vraiment, finalement peut-être que manger, des petites portions comme ça, ça aidait. En même temps, c’était pas comme s’ils avaient souvent l’occasion de faire des festins de roi. « Tu sais que si un jour toi tu peux pas venir avec moi, si un jour j’suis la seule en mesure de sortir et que t’as besoin que je le fasse pour aller chercher … je sais pas moi, des pansements super héros, bah j’le ferai. Je sortirai encore toute seule. » Elle le ferait oui, pour lui, pour les autres aussi, parce que ces trois-là avaient gagné sa confiance même si tout était jamais entièrement rose. Ils étaient quatre, cinq avec Pantoufle, mais c’était déjà beaucoup, c’était suffisant. Plus il y avait de monde autour d’elle et plus elle risquait de perdre du monde, alors eux, comme ça, c’était suffisant. La brunette goba un deuxième quartier de clémentine, elle était sucrée mais sans plus, c’était sans doute plus la saison, allez savoir où Al’ avait trouvé ce truc …


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyLun 18 Mar 2019 - 13:15
Let's do some shopping


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Hey, non mais de quoi elle se plaint, vrai qu'elle était neuve en plus. Julian roula des yeux avant de lui sourire à elle. L'autre n'avait qu'à se taire, ruminer en silence dans le creux de sa tête, il l'ignorerait le restant du temps où Lily irait pas bien, où elle aurait besoin de lui encore. Doucement ses joues reprenaient de ces teintes rosées, à croire que le petit somme improvisé avait été bénéfique. Ouais 'fin bon, elle a quand même tourné de l’œil, c'est pas vraiment « bon » signe, if you know what i mean. Il s'en fichait là, Alphonse avait dit qu'elle avait rien, rien de plus qu'une baisse de tension, donc autant se détendre. C'était pas pire que la fois où elle avait failli crever de froid parce qu'il l'avait forcée à se jeter d'un pont. Pas pire que quand elle était entourée de nerds dans cette boutique, la première fois qu'il l'avait vue. Pas pire que dans la pharmacie où elle avait manqué de se faire croquer, ou avec les clowns ignobles sur le quais. Lui tendant l'agrume, Julian insista sur la nourriture auprès d'elle puis agrippa le bol pour le lui tendre. Pas trop de grimace cette fois même si, elle avait pas tort, ça ou ce qu'elle avait vomis dans le bouis-bouis, ça se ressemblait pas mal. Yergh.... Un frisson lui ramona la colonne, l'obligeant à secouer les épaules avant de reprendre.

- J'ai pas faim, pis... Bha j'ai pas vomis mon p'tit déj moi. Vrai, le peu qu'il avait avalé le matin était encore là, quelque part dans son sang depuis la digestion. Puis t'as intérêt à faire c'que dit Grand'pa sans quoi il va camper ici.

Ça aussi c'était vrai, même si ça faisait pas longtemps qu'ils étaient tombés sur Al', le vieux s'inquiétait pas mal pour eux même si, parfois, il se prenait à se foutre copieusement de leur comportement de jeunots mal embouchés. C'était un peu comme un papy, ou un papa, enfin ce truc avec lequel il avait jamais vraiment eu de lien puissant parce qu'il avait pas connu ses grands pères, et que son père était juste un abruti qui ne voyait le monde qu'au travers de Dollars U.S. Ça le dérangeait pas vraiment, c'était juste... Space. Weird de se dire qu'un vieux s'en faisait pour vous alors que vous étiez pas de sa famille, pas même de son sang. Juste un étranger rencontré dans les pires circonstances qui soient.  Dimples termina sa soupe et Julian récupéra le bol pour le reposer, là où le Doc l'avait abandonné avant de filer, puis arqua un sourcil à ce qu'elle racontait. Lui quand il était malade, c'était souvent du cinéma pour pas aller en cours. Il avait déjà testé le thermomètre sur le radiateur, dans le thé, se payant des pics de fièvre jusqu'à parfois quarante deux degrés. Si sa mère riait, son père lui n'en avait rien à faire ou n'avait de cesse de lui rabattre les oreilles sur son avenir incertain.

- J'ai jamais fait d'malaise, Reprit-il un peu bougon. Bah ouais, t'es un super héro, ça fait jamais de syncope, par contre ça se fait souvent casser la gueule, hein Juju ? Qu'il aille se faire voir lui, il l'écoutait pas de toute façon, haussant les épaules, la langue au cœur de ses lèvres closes. j'mange trop de dragibus pour en faire, j'sais pas. Sûrement ouais, et quand y aurait plus de ses friandises préférées, il serait comme un junkie en manque de sucre. Si j'pouvais t'trouver des mac'n cheese, j'le ferai, même si t'es pas malade, enfin l'vieux l'a dit. Tellement romantique dans le genre, god damn'it, save me please. Le pire c'est qu'elle est aussi niaise que toi avec ses handsaplasts super héros. La ferme bon dieu, Lily elle parlait en plus et elle était chou mais là, à ce qu'elle disait, Foster fronça les sourcils. Elle sortirait jamais toute seule, aujourd'hui s'il l'avait pas vue partir elle serait.... Bref, il agrippa la cuisse de clémentine pour l'avaler sans vraiment mâcher. Si... avec des si tu peux mettre Big-Ben en bouteille, mais y aura pas d'si j'suis malade, d'toute façon j'suis sûr que Al il t'laisserait pas aller toute seule. Pourquoi la laisserait-il faire ? Vu comme il la couvait là, alors qu'elle était pas malade en plus, ce serait quoi si elle décidait d'affronter seule les trucs affreux dehors ? Julian resserra son bras autour d'elle. Pas qu'il voulait la coller sous une cloche, juste que... Il avait la trouille d'être pas présent et de plus jamais la revoir. Pourtant plus tard, il apprendrait que même auprès de lui, Lily était en danger, mais pour l'instant, il préférait imaginer pouvoir la protéger de tout, comme le super héro qu'elle devait voir en lui et qu'il se prenait à rêver être. J'aime pas quand t'es loin d'moi, c'est tout. Valait mieux pas lui dire qu'il avait peur d'à nouveau être seul, d'avoir mal et de souffrir du manque de quelqu'un. Il avait laissé Zed faire un truc qu'il voulait pas faire, il l'avait laissé aller seul sur le toit et il était mort. Ça arriverait pas avec Lily, jamais. Tu veux autres chose ? Un livre, le lecteur CD qu'il avait trouvé pour remplacer l'autre ? Elle pouvait lui demander n'importe quoi, Julian avait pas l'intention de quitter cette baraque pour le restant de la journée. Les trucs qu't'as pu prendre dans l'magasin ? Ton sac est tout près, wait. Lâcha-t-il, se penchant déjà pour agripper le bagage de la jeune fille.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 498
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyLun 18 Mar 2019 - 22:21
Bla-bla-bla, monsieur avait pas vomi son petit-déjeuner, et donc il pouvait se permettre de jouer les moralisateurs ? Mais oui, allez, on va y croire que tu lui en veux de s’inquiéter pour toi. Son sourire était la preuve même qu’elle lui en voulait pas, l’en fallait beaucoup – ou alors pas beaucoup mais des trucs qui se disaient pas – pour que Lily en veuille à son super héros personnel. « Ça va, ça va … j’vais la manger cette soupe … » Et elle le fit d’ailleurs, c’était pas super bon, voire même pas bon du tout mais comme ça avait pas de goût, on pouvait pas vraiment dire que c’était mauvais. Ça sentait juste pas très bon, contrairement à la clémentine dont l’odeur parvenait à camoufler celle de cette soupe.

Jamais de malaise ? « J’suis sûre qu’il y a un truc qui doit te faire tourner de l’œil, c’est obligé ! Tous les héros ont une faille ! » La paume de sa conscience sur le front de sa conscience claqua d’un son qui résonna et fit un écho fabuleux dans son crâne. Mais il marquait un point, avec le sucre que contenaient ces bonbons, il avait de quoi éviter l’hypoglycémie pendant les soixante prochaines années. « Non j’pète la forme … enfin j’suis juste un peu fatiguée. » Et elle développait des supers pouvoirs, elle lui avait pas dit ça encore. Son index se posa sur ses lèvres, pensive, elle écoutait malgré tout les paroles du brun qui avait pas l’air de vouloir la laisser sortir toute seule. Balance la carte super pouvoir, il pourra pas contrer ça !

« Mais tu sais, j’suis pas juste fatiguée, enfin si mais plutôt, je pense que j’commence à avoir un super pouvoir … Dans le magasin, j’ai senti le monstre approcher sans me tourner, genre je l’ai vraiment senti, il puait … c’était horrible et … là, la soupe c’est pareil, et la clémentine … Je suis peut-être un loup-garou … Ou alors c’était la sucette de l’autre jour qui était plus bonne … » Bah oui la sucette à la fraise bien sûr … Je t’avais dit de pas la manger mais t’en avais trop envie pour réfléchir, résultat t’es malade et t’as un super odorat. Lily roula discrètement des yeux avant de se lover un peu plus dans les bras du british.

Il aimait pas qu’elle soit loin de lui ? Un sourire niais se dessina aussitôt sur ses traits de poupée, les joues gonflées par cette clémentine qu’elle terminait de gober. « Non ça va, j’vais juste rester là, avec toi … » souffla-t-elle, pensant qu’il l’écouterait. Mais si Julian l’écoutait, ça se saurait, et déjà le brun se lançait à la conquête du sac à dos de l’angoisse. Lily en ouvrit grands ses yeux clairs, se jetant par-dessus lui pour récupérer le sac à dos dans une lutte sans merci. Elle tenait une hanse dans une main pendant que sa majesté des enquiquineurs tirait l’autre vers lui. Ça se passerait pas comme ça, Lily attrapa la fermeture éclair qui commençait à glisser, prête à refermer le sac, mais manqua son coup.

CRAC ! ZIP ! La fermeture éclair céda, libérant le contenu du sac sur le lit sous le regard médusé de la propriétaire qui tentait déjà de tout ramasser pour tout planquer sous l’oreiller. « C’est … Julian ! J’ai dit que j’avais besoin de rien de plus ! T’es chiant ! » Mortifiée, rouge à différents degrés comme exposée au soleil trop longtemps mais pas uniformément, Lily bafouillait et râlait en dégageant tampons et serviettes du plaid beige moche sur le lit. Des trucs de fille, elle lui avait dit, il aurait pu s’en douter que ça servirait à rien là. Ramenant tout le contenu du sac et le sac à elle dans un geste boudeur, Lily décida d’éviter son regard pour se concentrer sur le tableau moche au mur.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 558
Age IRL : 33
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 EmptyMar 19 Mar 2019 - 13:26
Let's do some shopping


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Elle voulait rien, mais si elle trouvait que sortir toute seule était une bonne idée, c'était sûrement qu'elle avait besoin, absolument besoin, des trucs qu'elle voulait trouver dans ce magasin. Julian se pencha donc, faisant fie de la négation précédente, pour chopper la anse de son sac avant de manquer de s'étouffer parce qu'elle lui sauta à la trogne comme un chat aux griffes sorties.

- Outch, Li ... Et son coude dans le creux de son bide là. Ça faisait clairement pas du bien. Il en manqua d'air, refermant plus fort les doigts contre la sangle, avant que le sac manque aussi de rencontrer sa joue parce qu'elle le ramenait vers elle avec une force nouvelle. Dire qu'elle était blême, livide, transparente quasiment, encore deux minutes plus tôt. Là, la jeune fille paraissait décidée à se battre pour ce foutu sac à dos. L'adrénaline sans doute, mais pour quelles raisons, hein ? Bha ouais, qu'est-ce qui pouvait la faire bondir de la sorte, comme si elle était assise sur un ressort ? Un courant électrique imaginaire lui traversa les entrailles, lui écarquilla même les yeux avant qu'il puisse à nouveau respirer normalement, juste après qu'elle ait viré son coude sur lequel il reporta les yeux en louant le ciel qu'il ait pas été dix centimètres plus bas. Ouais, les joyaux d'la couronne sont saufs, elle était à un pet de mite de t’émasculer Juju. Ravalant sa salive, la anse encore prise entre ses doigts fins, Julian la garda avant de la sentir qui tirait de son côté. Holy shit, Dimples, mais ….. slowly. Rit-il, sûr qu'elle jouait, ou plaisantait, avant de serrer plus fort et d'entendre la fermeture du bagage craquer. Une pluie de bordel s'en échappa, maquillant le couvre lit d'un monts de trucs dont il ignorait jusqu'à lors l'existence. Enfin non, il se doutait bien de ce que c'était en voyant le nom inscrit  sur les packagings de couleurs pétantes, mais il imaginait pas ça si... Grand ? T'es chiant ! Wooow ça sortait du cœur ça, au point qu'il tempéra son rire, enfin déjà les bidules sur le lit, qu'elle tentait de planquer en masse sous l'oreiller, ça lui avait passé l'envie de rire parce que là, bha il se demandait clairement comment les filles elles pouvaient... Comment ça rentre ? Tu rentre bien toi, t'poses pas tant de questions. Bordel, il en avala de travers, toussant un peu en sentant le rose lui grignoter les lobes. N'empêche que c'était pas pareil, même si le débile dans sa tête avait pas tort, c'était pas... Flexible ? Oh shut up, just shut your fucking mouth. Ronchonna-t-il avant de réaliser que ce qu'il venait de dire, Lily pouvait le prendre pour elle.

Davantage encore qu'elle avait pas l'air de rire elle, qu'elle avait croisé les bras sous sa poitrine et protégeait ce qu'il y avait sous son coussin comme une louve devait préserver sa progéniture. Bouche ouverte, le jeune homme était désormais à genoux sur le pieux, comme un abruti. Une asperge plantée dans le sol qu'attendait juste qu'une paume charitable vienne l'en déracinée. Mains sur les draps, il sentit un truc dur dans le creux d'une de ses mimines et la souleva. Bha c'était un de ces bidules là, tampons, et il l'agrippa entre ses doigts pour tenter de lire ce qu'était inscrit en tout petit, mais vraiment minuscule de la mort qu'il fallait sûrement une loupe pour paner ce qu'était marqué, les trois quatre lignes sur le papier rose bonbon.  

- Applicateur... Il en fallut sûrement pas plus pour que Lily arrête de fixer la toile affreuse sur le mur face au lit et s'intéresse à ce qu'il toisait d'un air hébété. Tu …...'fin tout....... Faut tout mettre ? My god, my sweet god, t'as vraiment demandé ça ? Il haussa les épaules sur le vif, avant de caler que ouais, c'était pas une chose à demander. Puis, de toute façon, déjà le truc lui disparaissait des doigts. Pouf, disparu aussi vite qu'il était arrivé dans sa main. Hey.... c'rien hein, je ….... enfin j'suis pas une fille et pis.... Julian s'en foutait de ça, enfin non, si elle avait des malaises ou mal au ventre parce qu'elle avait ses bidules de fille, ça l'emmerdait un minimum et pas pour ce que l'autre abruti pervers dans sa tête devait penser. Mais Lily avait pas l'air de s'en foutre elle, ça la gênait ? C'était juste la nature, nope ? Un machin bizarre qu'il comprenait dans le sens où ça devait se produire, que c'était organique, et parce qu'il avait bien entendu suivi des cours de sciences naturelles mais, pas dans le sens propre du ressentie et de la « honte » que ça procurait, parce qu'il avait jamais eu ça. Bha putain heureusement, j'me ferai du souci j'pense. A quatre pattes sur le lit, l'étudiant passa rapidement la langue au creux de ses lèvres avant de réagir. En peu de temps il avança vers elle et déposa la bouche sur la sienne avant de se redresser, le fessard posé sur ses pieds. Sorry, j'savais pas qu'c'était ça dont t'avais b'soin mais bha......... C'est comme ça, c'est un truc de fille juste. C'est pas ….. mais j'comprends.  Tu...... 'fin tu.... tu …. Menton baissé, juste ses yeux allaient et venaient entre les siens et son ventre qu'il pointa du doigt en espérant pas avoir à finir sa phrase. Déjà qu'il avait pas eu de tact dix secondes avant, autant pas en rajouter. pour ça que t'es pas très bien ?

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let's do some shopping   Let's do some shopping - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's do some shopping -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Shopping Trip [Faith]
» Le "shopping spree" de Billary! - Un week-end à Port-aux-crimes
» Comment on apelle ça déjà ? Ah oui ! Aprem Shopping !!! [feat. Ao rin]
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: