The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Nature is not a place to visit. It is home. -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyDim 3 Mar 2019 - 14:25
Cela faisait un peu plus d’une semaine que leur groupe s’était ouvert à une nouvelle venue. Hannah était arrivée là pour les aider, et finalement, que cela soit la faute du hasard ou du destin, c’était eux qui étaient en mesure de l’aider. Billy avait été rassurant envers la coréenne qui s’inquiétait de sa blessure, Hannah allait mieux. Frankie quant à elle n’avait eu de cesse de répéter au vieil infirmier qu’il pouvait laisser l’horticultrice tranquille. Alainna serait sans doute d’accord pour l’accueillir, il n’y aurait qu’à faire un peu de place dans le camping-car qu’elle partageait avec Nigel. « Sinon elle peut venir avec Luisa et moi. » Frankie soupira avec un sourire. « Je pense que tu l’étouffe peut-être un peu trop … » Elle se moquait gentiment, il avait été pareil avec elle lorsqu’elle était enceinte, Billy était une personne foncièrement bonne, un homme qui se souciait sincèrement des autres et Hannah ne faisait pas exception.

« Je crois qu’elle est dans la serre. » souffla-t-il finalement pour la coréenne qui venait au départ lui demander où était la brune. Elles avaient eu l’occasion de discuter puisqu’elles s’étaient recroisées dans ce camp qui n’était pas si grand, mais après la tentative d’Hannah de quitter les lieux à cloche-pied, Frankie n’avait pas pris le temps de lui parler. Sans doute par crainte que ses mots dépassent sa pensée, c’était dire si elle prenait sur elle pour ne pas être la peste insupportable et blessante qu’elle était d’ordinaire. A croire que la maternité avait vraiment cet effet sur elle. Aaron dans les bras, la diva prit donc la direction de la serre.

L’air était plus doux que l’hiver précédent, le soleil perçait même à travers les nuages. La température dans la serre était nettement plus agréable que celle dans le bâtiment, sans être une forêt tropicale d’une chaleur écrasante malgré tout. « Tu te sens dans ton élément ici ? » lança-t-elle à la brune alors qu’Aaron jouait avec ses mèches de cheveux. « Mets pas les cheveux de maman à la bouche mon trésor. » Son regard sombre se posa sur son fils dont elle dénoua les boucles brunes enroulées autour de ses doigts avant de reporter son attention sur Hannah.

« Comment va ta cheville ? » Cela devait être moins douloureux mais il lui faudrait encore quelques semaines de repos d’après Billy. Le canadien était du genre précautionneux, mais dans ce cas-là, on ne pouvait pas vraiment le blâmer, trainer la patte en extérieur, avec les serviteurs de la Mort à ses trousses, c’était un aller simple pour l’enfer sans retour possible, enfin si, un retour comme cavalier de l’apocalypse. Et cela, tout le monde s’en serait passé. Frankie tira une des chaises du petit salon installé dans la serre pour s’installer dessus, Aaron sur ses genoux. Le bambin se mit à frapper ses paumes sur la petite table métallique, arrachant une grimace à sa mère et donnant à la discussion un départ pour le moins compliqué. Il fallait espérer qu’Hannah ne soit pas agacée par la présence du plus jeune des membres du groupe.
Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Island Freedom
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: H&H Double Rifle et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/10/2018
Messages : 147
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyLun 4 Mar 2019 - 23:52


Nature is not a place to visit. It is home.









       Depuis leur petite discussion dans la serre sur son comportement, Ethan, ou du moins Luisa avait tenu parole et l’avait emmené chaque jour avec elle pour l’aider à l’entretien des plantes, l’homme l’aidant juste à se déplacer malgré ses grognements qu’elle n’avait besoin de personne -oui bon, on avait pas gagné sur tout les niveaux, y avait encore du chemin à faire- mais la supportant, trop heureux de s’en débarrasser, n’ayant plus à la chercher partout pendant des heures. Un pur bonheur pour tout le monde et on pouvait le ressentir dans l’ambiance. Hannah était toujours peu causante mais était devenu très docile, preuve qu’il fallait pas grand-chose avec elle pour être en paix. En fait, juste ne pas la mettre dans une pièce fermée suffisait, elle pouvait passer un moment sans rien faire d’autre que contempler les végétaux qui embellissaient les serres remises en état. Luisa avait remarqué que la lancer sur le sujet des plantes lui déliait la langue, mais on ne vas pas refaire tout un paragraphe sur sa passion végétale, ça va aller, on a bien compris l’idée. Il semblerait que sa nouvelle tranquillité soit également dû à Francès qui avait fini par intervenir en sa faveur pour la laisser respirer un peu, surtout au près de Billy. Les premiers jours étaient passés, elle n’avait pas besoin que cette surveillance poussée continue. Hannah l’aurait bien remercié, mais la dernière fois qu’elle l’avait croisé, elle était encore dans la période « fugue », ne traînant pas à découvert pour aller se planquer. La coréenne n’avait rien dit sur son attitude, ce qui l’avait surprise. Peut-être que ça l’amusait, qu’elle comprenait ou tout simplement, elle n’avait pas le temps pour ces conneries et laissait ça aux autres. Allez savoir. Elle semblait la fuir en un sens.

       On lui avait alors aménagé un petit coin dans la serre principale qui était la plus enrichit en plantes, à l’opposée des entrées pour ne pas être dans le passage et ne pas gêner. Un gros fauteuil en cuir avait été installé, ainsi qu’un tabouret rembourré pour y poser sa cheville. Une petite table se trouvait à sa gauche pour y poser pots et outils. Luisa et elle s’entendait bien plus à présent, passant du temps ensemble, et Alainna venait souvent ce joindre à elles quand elle avait un peu de temps libre, appréciant elle aussi s’occuper des serres. Hannah s’était surprise à les regarder avec un sourire tendre tandis qu’elle rigolait toutes les deux un peu plus loin. Quand elle s’en était rendit compte, Hannah s’était soudainement renfermée, n’appréciant pas ce qui naissait en elle. Il fallait qu’elle guérisse vite, ça devenait dangereux pour sa vie de solitaire endurcit.

       C’est alors, installée dans son coin à manipuler une plante à rafraîchir en vue du printemps, qu’elle eut la surprise d’avoir la visite de Frankie et de son enfant. Hannah émit un petit son nasal se voulant affirmatif pour répondre à sa question tandis que ses yeux été rivés sur l’enfant en bas âge. Elle détourna vite le regard, reprenant son occupation comme-ci de rien était.  Elle lui demanda comment allait sa cheville, Hannah tournant son regard vers son bandage, son pied trônant sur le petit tabouret.

       Hannah allait lui répondre quand le petit se mit à taper avec joie sur la table métallique qui se trouvait à côté de là où s’était assise Francès. Hannah grimaça sous le coup du bruit, fermant un œil, réflexe quand on avait l’ouïe fine, mais pourtant c’est un sourire doux qui apparut sur son visage tandis qu’elle regardait le petit, nullement énervée par le bruit. C’était un enfant, elle n’avait aucune raison de l’être. Du moins elle était ce genre de personne. Elle semblait même les apprécier, mais n’était pas envahissante pour autant, ne cherchant pas à l’approcher, à l’asticoter, comme certain pouvait le faire. Elle avait juste ce regard doux et protecteur, faisant preuve de beaucoup de patience. La maman ne le savait pas encore, mais une chose était sûr, le petit ne craignait rien avec elle. On ne touchait pas aux enfants avec Hannah dans les parages. C’était bien une chose qu’elle ne pouvait supporter, que l’on fasse du mal à un enfant ou qu’on l’implique dans un conflit d’une manière ou d’une autre. C’était si précieux, si fragile et innocent qu’elle ne pouvait ni le comprendre, ni le concevoir. Elle était du genre à servir de bouclier sans réfléchir entre l’enfant et le danger. Elle retourna son regard vers Frankie.

      «  Ma cheville va mieux. C’est par phase. Des fois ça va, des fois elle me lance, surtout la nuit, ça m’empêche un peu de dormir mais je gère. Tant qu’on me laisse jardiner un peu. »

       Elle ne doutait pas que Francès était au courant de son comportement au début de son séjour ici. Elle était l’une des rares à ne pas lui en avoir parlé, voir reproché. Elle espérait que ça continue ainsi au risque de lui faire perdre son entrain du moment. Pas besoin de lui remémorer le fiasco qu’avait été son intégration à Recovery. Question de temps d’intégration on va dire, que ce soit de son côté a réapprendre à vivre en communauté, que pour les autres qui ont dû s’adapter à sa présence et le caractère qui suit. Elle n’avait pas été très maligne, mais n’avait pas su comment faire autrement sur le coup, se sentant piégée. A présent, c’était du passé et Hannah allait beaucoup mieux mentalement. Elle lui accorda un sourire d’amusement en faisant gigoter un pissenlit distraitement devant elle, ce qui attira le regard du bambin qui chercha à l’attraper. Bien que c’était une plante comestible, Hannah évita de lui donner car on la consommait rarement ainsi et elle ne s’était pas trop penchée sur la question des plantes comestibles au près des enfants en bas âge. Faudrait pas qu’il tombe malade à cause d’elle. Elle reposa donc la fleur, espérant que le petit ne fasse pas de caprice. C’était pas voulu. Et son petit travail étant salissant, elle n’avait rien à lui proposer en retour pour satisfaire sa curiosité.

       «  Et toi Frankie, comment vas-tu ? Que puis-je faire pour toi ? »

       Frankie avait un point commun avec Hannah, elle ne parlait pas beaucoup d’elle. Avec surprise, s’est Hannah qui la lança, ne l’obligeant pas spécialement à lui raconter sa vie, elle pouvait juste dire si ça allait ou pas. Surtout qu’elle se doutait bien qu’elle avait d’autres personnes à qui se confier qu’à une inconnue. Elles se connaissaient à peine et Hannah se doutait bien qu’elle ne venait pas que pour prendre de ses nouvelles, elle savait qu’elle en prenait au près de Billy et Alainna, voir même Ethan qui devait râler sur son compte à cœur joie, du moins au début. Hannah ne le prenait pas mal. Si Frankie était là, c’est qu’elle voulait parler de quelque chose avec elle.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyMer 6 Mar 2019 - 7:49
Sa cheville allait mieux, tant mieux, Frankie se sentait un chouïa moins coupable d’être la cause de sa blessure. Billy lui avait assuré qu’elle allait mieux mais l’entendre de la bouche de la blessée, première concernée, était bien plus rassurant que de celle d’un papy qui faisait toujours tout pour aider et satisfaire tout le monde. « Je t’aurais bien proposé des antidouleurs, mais je crois qu’il faut qu’on aille faire une descente dans un hôpital du coin pour refaire le stock. » Une grimace désolée étira ses traits avant de poser son regard sombre sur Aaron qui jouait toujours des percussions sur la table. « Mais t’en fais pas, niveau jardinage il y a suffisamment à faire pour que tu puisses t’occuper. »

Aaron de son côté fut rapidement attiré par la fleur qu’Hannah faisait virevolter devant son nez, tendant aussitôt ses mains minuscules vers le pissenlit. La coréenne fouilla dans la poche de son manteau pour en sortir un petit hochet qu’elle gardait toujours sur elle lorsqu’elle promenait son fils, Aaron était un enfant docile la plupart du temps, le reste du temps il avait le caractère capricieux de sa mère, le hochet était là pour ces moments-là. Ses yeux clairs se posèrent sur le jouet qu’il chipa avant de se mettre à l’agiter, ça rappelait le son des maracas mais très nettement moins fort, quoique pas moins agaçant. Frankie s’était construit une tolérance aux sons des jouets pour bébé grâce à lui, sans doute pour ça qu’elle était plus patiente de manière globale.

« Ça va, ce petit monstre a fait sa sieste, alors je profite qu’on ait un parc sous serre pour le promener. On a de la chance ici, c’est … sûr, et le cadre est agréable. » Elle n’avait aucun doute que le parc et la serre offraient un cadre idéal pour élever un enfant, il était ainsi au contact du beau dans ce monde et non pas de la laideur qui régnait au dehors des murs. Restait cette question de ce qu’elle pouvait faire pour elle. « Ethan et Luisa m’ont dit … il y a quelques jours que t’avais voulu tenter une sortie toute seule, je sais que c’est pas super agréable d’être coincée quelque part quand t’as pas envie d’y être mais … » Comment lui dire que c’était pour son bien dans le cas présent ? Comment lui faire entendre également qu’elle aurait pu ramener sur le camp des morts ou pire d’autres vivants si dans sa fuite elle était finalement revenue sur ses pas ? Frankie passa sa langue sur ses lèvres, pesant ses mots pour ne pas la brusquer, sans doute parce qu’Aaron était là, et sans doute aussi parce qu’elle savait que les mots pouvaient blesser, comme cette discussion qu’elle avait eu avec Isiah avant qu’ils ne s’installent ici.

Sa main se posa délicatement sur le hochet de son fils pour qu’il arrête de le secouer et leur offre quelques secondes de calme. « Ils te l’ont dit, si tu veux sortir, on t’aide. On essaie de préserver la sécurité de ce camp, on essaie de rester discrets, et tu n’es plus en état de faire dans la discrétion pour l’instant, sans vouloir te vexer. » Ce serait peut-être vexant quand même, mais pour une fois Frankie ne cherchait réellement pas à l’être. « Quand tu seras parfaitement remise, tu seras libre … quand je t’ai proposé de nous suivre, j’espérais que tu restes ici, parce que tu l’as dit toi-même, tu as trop de connaissances pour tout nous expliquer en une discussion dans un entrepôt moisi, mais je vois bien que c’est pas évident pour toi … » Est-ce qu’elle espérait toujours qu’Hannah resterait ? Bien sûr, parce que ses connaissances leurs seraient toujours aussi utiles, parce que laisser repartir quelqu’un qui connaissait tout de ce camp ne l’enchantait pas, mais aussi parce que la jeune femme ne pourrait pas rester éternellement seule. Elle-même avait mis du temps à le comprendre, mais c’était clair désormais. L’union faisait la force. « Tu as ta place ici, comme ce vieux papy gâteux de Billy, ce vieux grincheux d’Adrian, comme nous tous. C’était ce qu’Isiah voulait pour ce groupe, pour cet endroit. » Les derniers mots avaient été prononcés d’un ton plus bas, comme un secret, ses doigts caressant la main minuscule de son fils qui tenait le hochet. Elle lui parlait encore d’Isiah, elle lui en parlerait toujours, avec ce qu’elle serait capable de lui dire, pour qu’il connaisse son père même s’il n’était plus là.
Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Island Freedom
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: H&H Double Rifle et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/10/2018
Messages : 147
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyMer 6 Mar 2019 - 9:48


  Nature is not a place to visit. It is home.









      Lorsque Frankie lui parla des antidouleurs, Hannah hocha de la tête négativement avec un sourire.

       «  Ne t’en fais pas pour ça, la douleur est tolérable. Même si je vous le souhaites pas, autant les garder au cas où pour quelque chose de bien plus grave qu’une entorse. »

       Hannah fronça ensuite les sourcils d’inquiétude.

       «  Ça peut être dangereux de se balader dans un hôpital. »

       Comme c’est mignon, elle se fait du soucis pour eux. Hannah fixa ensuite de nouveau le petit qui jouait à présent avec un hochet. Elle avait perdu un Aaron au début de l’épidémie, mort de vieillesse, et elle en retrouvait un bambin. Ils avaient tous leur lot de hasard. Comme tout enfant, le petit lâcha son jouet qu’Hannah rattrapa en se redressant dans le fauteuil dans un réflexe avant de le tendre au bambin qui le repris en main pour refaire des maracas. Pourtant, malgré son geste vif, sa cheville blessée n’avait pas touché le sol, preuve qu’elle en restait consciente et y faisait attention. Elle remit sa jambe blessée sur le tabouret.

       La suite de la conversation la fit froncer des sourcils. Ce n’était pas spécialement le sujet de la conversation qui la contrariée, mais ce que Frankie lui disait. Elle ne comprenait pas, et ça se lisait sur son regard. Hannah était toujours restée dans l’enceinte sécurisée qu’était Recovery Grove, n’allant que du bâtiment principal aux serres juste à côté. Et de plus, même blessée, elle avait toujours fait preuve de discrétion.

      «  Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je n’ai jamais cherché à partir d’ici, juste à fuir le lit médical pour la serre. »

      Hannah se sentait vexée. Il était inutile de nier son comportement des premiers jours. Mais jamais elle n’avait cherché à quitter cet endroit malgré l’envie des premiers jours, sachant pertinemment que dehors, elle serait juste faible et bonne à se faire dévorer. Elle était juste inutile et que l'on pense qu’elle aurait put les mettre en danger se rajoutait à sa frustration d’être blessée et de ne pouvoir rien faire d’autres que de rempoter des pots. Frankie l’avait vexée malgré tout, car elle lui disait déjà ce qu’elle savait, et surtout ce qu’elle n’avait jamais fait et n’aurait jamais penser faire. A chaque fois, Ethan et Luisa l’avait retrouvé ici. Hannah se demandait pourquoi ils lui avaient racontés ce genre de choses alors que tout s’arrangeait ces derniers jours, n’énervant plus personnes puisque à présent, on la laissait venir ici. Bien que Frankie lui expliquait qu’elle était ici chez elle, sûrement pour l’adoucir suite à ses paroles, elle se sentait blessée, surtout que la leader lui avait à peine adressé la parole depuis son arrivée ici au final, et ne savait rien d’elle que ce qu’on lui racontait. Quand avait-elle fait preuve d’immaturité ? Pourquoi est-ce que ça recommençait ? Elle n’était pas une enfant bon sang, elle savait très bien que dehors, elle mourrait, merci de lui rappeler sa faiblesse. Oui, il y a cinq minutes, elle aurait accordé un beau sourire à la coréenne à l’idée d’être acceptée parmi eux. Mais comment pouvait-elle y croire quand on avait si peu foi en elle ?

      Depuis quelques jours, elle s’était attachée progressivement à eux, commençant à apprécier cette nouvelle vie loin de la solitude et du danger permanent, mais c’était ce type de conversation qui la refaisait douter sur leur vraies intentions. On lui répétait sans arrêt qu’elle était libre d’aller où elle voulait, mais on avait pas cessé de la rappeler à l’ordre. D’abord pour ses petites fugues à la serre alors qu’elle devait rester au lit, sans JAMAIS chercher à quitter le camp pour autant. Et maintenant en l’accusant de vouloir quitter les lieux et de les mettre en danger. A se demander si on ne lui disait pas juste ce qu’elle voulait entendre mais qu’ils feraient tout pour la garder pour ses connaissances en culture, rien de plus. Ça paraissait logique en un sens. Comme dit précédemment, Frankie ne savait rien d’elle, elles avaient très peu parlés, voir pas du tout, depuis qu’elle était ici, alors pourquoi lui proposerait-elle de rester ? Hannah ne savait plus trop quoi penser, elle n’était pas là depuis assez longtemps pour leur faire une confiance aveugle. La manipulation était une question de temps et de patience après tout.Comment ça elle pouvait paraître parano? Elle aimerait croire en leur sincérité, gentillesse, bienveillance et tout ce qui s’en rapproche. Mais il fallait s’avouer qu’ils étaient dans un monde de cruauté et de cinglés. Hannah avait vu assez de choses pour prendre du recul avant de se jeter à l’eau.

       Hannah se referma sur elle-même, les ramenant à ses premiers jours ici.Elle avait eu ses tords au début , elle pouvait être très agaçante à ne pas tenir en place, se cachant toujours dans l’une des serres où le temps passait plus paisiblement en s’occupant de choses qu’elle aimait, mais jamais elle n’aurait mis en danger le groupe. Elle laissa son dos reposer contre le dossier, reprenant son activité, le visage fermé. Elle pouvait paraître juste boudeuse, comme la gamine qu’ils pensaient tous qu’elle était, mais il n’en était rien. C’est juste ainsi qu’était Hannah quand elle était contrariée. Elle ne parlait pas au risque de blesser. Le silence était alors mieux. De toute façon, elle ne voyait pas quoi dire de plus. Elle avait juste l’impression que les choses régressaient et qu’elle repartait de la case zéro.  



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyVen 8 Mar 2019 - 21:59
La douleur était tolérable, c’était déjà rassurant, bien sûr si jamais elle devenait insupportable Frankie n’hésiterait pas à dire à Billy d’aider Hannah. Ils n’avaient pas grand-chose mais ils avaient tout de même un petit stock de médicaments. « Oh tu sais, faire le tour du pâté de maisons c’est dangereux maintenant alors … aller dans un hôpital finalement, ça change pas grand-chose. » Cela changeait beaucoup en réalité, il y avait moins de risques dans la rue que dans les couloirs étriqués d’un hôpital, mais cela faisait partie de leur quotidien, trouver tout ce qui n’avait pas déjà été emporté par d’autres survivants, tout comme le danger omniprésent.

En revanche, la brune ne s’était pas attendue à cette réaction à sa remarque. La coréenne avait sans doute mal compris les mots d’Ethan, difficile de savoir quand il était sérieux et quand il en faisait des caisses. Sans doute que cette fois, le wedding-planner en avait fait des caisses ou alors elle ne l’avait écouté que d’une oreille, c’était une probabilité, mais elle avait un bambin à surveiller, à nourrir, tout n’était pas entièrement de sa faute dans ce malentendu. Principalement parce que Frankie ne reconnaîtrait jamais ses torts, mais ici, elle voulait au moins tenter de dissiper le malentendu. « Ethan a encore raconté n’importe quoi … » Oh c’était vilain de rejeter la faute sur son petit-ami, mais elle se ferait pardonner. « Finalement tu voulais juste échapper à la surveillance de Billy … je te comprends. »

Aaron faisait toujours de la musique sur ses genoux, à croire qu’elle parvenait à lui transmettre son amour des rythmes, des notes, des sons mélodieux, même si pour l’instant les sons étaient plus désagréables. « Quand j’étais enceinte, il m’a pas lâchée … Un vrai papa-poule avec tous les gens ici … » commença-t-elle, le regard dans le vide, avant de reprendre. « Et je sais aussi ce que c’est que d’être quelque part où t’as pas envie d’être, sans la possibilité de sortir … ça donne encore plus envie de fuir. » C’était ce qu’elle avait vécu bien avant de rencontrer Isiah, lorsqu’elle s’était retrouvée dans ce groupe qu’elle avait voulu fuir dès le départ. Elle y était parvenue, mais à quel prix ? Sa conscience se portait bien, mais on ne pouvait sans doute pas en dire autant du groupe en question.

« Ce que je veux dire c’est que … faut pas que tu te sentes de trop ici, ou que t’ais peur de nous déranger. Tu nous aide, avec tout ça. » D’un geste de la main, Frankie désigna les pots de fleurs. « On te retient pas contre ta volonté, si c’est l’impression que ça donnait. C’est pas notre genre, certains sont venus et ont préféré repartir, la vie en communauté après des mois de solitude, c’est pas pour tout le monde, moi-même j’suis pas douée pour être … sociable. » Et elle ne s’en excuserait pas, la diva faisait déjà beaucoup d’efforts pour l’être. « Bref, désolée si je t’ai vexée. T’es ici pour aussi longtemps que t’as besoin et envie. » Pour le reste, la sécurité du groupe notamment, inutile d’en rajouter, la mine renfrognée d’Hannah donnait l’impression qu’elle avait compris, sinon elle n’aurait pas pris la mouche.
Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Island Freedom
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: H&H Double Rifle et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/10/2018
Messages : 147
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyVen 8 Mar 2019 - 23:45


 Nature is not a place to visit. It is home.









     Hannah savait très bien que derrière ses paroles se voulant sûrement rassurante sur le fait que n’importe où dehors, le danger était le même, Frankie savait que ce n’était pas le cas. Plus les endroits se faisaient étroits, de la campagne à la ville, des rues aux bâtiments, et plus le danger augmentait.

       Lorsqu’elle accusa Ethan de lui avoir raconté n’importe quoi – Hannah n’en penserait rien sur ce coup là, car ça pouvait être vrai comme tout aussi faux. C’était là toute la subtilité d’Ethan : il râlait beaucoup et aurait très bien pu en rajouter devant sa chère et tendre après une autre journée à la chercher partout. Elle savait qu’elle l’avait exaspéré, elle ne serait pas étonnée que ses paroles soient allées plus loin que sa pensée. Mais à présent entre eux ça allait mieux, alors Hannah ne porterait aucun jugement, consciente de ses tords et des leurs – et lui révélant qu’à présent elle comprenait qu’elle avait juste cherché à fuir cette surveillance constante, Hannah leva un regard en coin vers Frankie sans néanmoins relever son visage de ce qu’elle faisait, ne souriant pas, semblant presque boudeuse, bien que ça faisait très enfantin de dire ça comme ça, mais c’était un terme qui décrivait bien son regard inexpressif et ses lèvres muettes serrées. Sans comprendre le comment du pourquoi, la coréenne commença à lui raconter sa vie pour lui montrer qu’elle comprenait que la présence de Billy pouvait être étouffante. Oui, elle n’était pas la première à lui raconter un truc similaire. Elle et Ethan allaient bien ensemble. Et pourtant, à la description du vieil homme, Hannah eut un spasme d’amusement au niveau de la poitrine tandis qu’un sourire en coin s’étirait sur ses lèvres tandis qu’elle détournait son regard vers la plante entre ses mains. Il était tant de la changer de pot pour un plus grand afin qu’elle s’épanouisse d’avantage. Elle tira vers elle un pot plus grand qui était posée sur la petite table à côté d’elle. Puis pris un outil comme une sorte de tournevis, ah bah s’en était un en fait, soulevant délicatement la plante en la tenant à sa base solide pour la libérer de la terre cuite sans l’abîmer, commençant à doucement faire tomber la terre dedans pour libérer ses racines. Ainsi, elle pourra la rempoter avec un mélange à elle de terre fraîche et de quelques nutriments pour la nourrir et lui donner tout ce qu’il faut pour grandir. Ça lui fera beaucoup de bien.

       Hannah ne contredira pas Frankie sur le fait de ne pas se sentir à sa place et de ne pouvoir partir quand on le voulait. Car c’était vrai, Hannah n’avait jamais prévu de venir ici et si elle n’avait pas été blessée, elle ne serait pas restée. Allez savoir si c’était au final une bonne ou une mauvaise chose. Les premiers jours s’étaient mal passés, mais à présent Hannah s’habituait peu à peu à cette vie plus paisible et sécurisée. Pour le moment, sa guérison n’était plus mêlée à la frustration d’être inutile et de ne pouvoir reprendre sa route. Grâce à Luisa et Ethan, elle pouvait venir ici et s’occuper des serres comme elle pouvait. Hannah l’écouta sans rien dire, la laissant trouver ses mots. Elle comprenait bien le message qu’elle tentait de lui faire passer. Elle n’était pas la première à lui dire. Ils lui avaient tous dit qu’elle n’était pas une gène, qu’elle n’était pas prisonnière, qu’elle était ici chez elle en quelques sortes, qu’ils voulaient juste l’aider, la faire se sentir bien, qu’elle guérisse vite, et ect et ect. Et oui, au début elle n’y croyait pas à toutes ses belles paroles, mais c’était il y a déjà au moins quatre jours tout ça et c’était passé. Tout allait beaucoup mieux à présent, Hannah ne fuguait plus et était bien plus calme, sympathique, en paix avec elle-même, du moins assez pour ne plus rien extérioriser de négatif, le reste était pour elle. Frankie avait un train de retard. Hannah ne fit aucun commentaire sur ce que la coréenne venait de lui dire. Que pourrait-elle bien dire à ça, ce n’était plus d’actualité à vrai dire. Elle ne reprochait rien à Frankie, elle avait été si absente qu’elle ne savait probablement pas grand-chose de ce qu’il s’était passé que ce qu’Alainna, Ethan et Billy pouvaient bien lui raconter. Hannah et tout ceux qui s’occupaient d’elle au quotidien étaient déjà passés à autre chose. Et comme elle l’avait dit à Luisa, elle en avait pour un moment avec sa cheville alors elle avait le temps de prendre une décision d’ici là. Bon ok, que la leader appui tout ça, c’était rassurant, vu que c’est elle qui décidait, mais quelque chose d’autre dérangeait Hannah alors qu’elle la fixait à nouveau, le regard sévère. Une phrase que Frankie avait dit à son arrivée ici, blessée, et qu’elle voulait mettre au clair pour que toutes ces belles paroles prennent vraiment sens.

       «  Tu sais que ce n’est pas ta faute, n’est-ce pas ? Tu n’es en aucun cas responsable de ce qu'il s'est passé là-bas, je veux que tu en sois bien consciente. Je ne veux pas que tes paroles et tes actes envers moi soient dû uniquement à une sorte de culpabilité quelconque. »

       Hannah avait détourné son attention de sa plante, appuyant ses paroles avec son tournevis terreux, le regard sévère. Elles étaient toutes deux conscientes de ce qu’il se serait passée si elle ne s’était pas blessée et que son séjour ici avait été forcé par les évènement. Hannah était convaincu de leur bonté aujourd'hui, mais ne voulait pas que Frankie l'ai amené ici, risquant son groupe car elle était encore une inconnue à ce moment là, juste parce qu'elle s'en voulait de ce qu'il s'était passé. Elle était très sérieuse sur ce coup là et semblait refuser que la coréenne la contredise, et elle ferait tout pour. Hannah pouvait être très têtue. C’était quelque chose qui lui tenait à cœur, qui était important pour sa décision finale. Elle voulait juste mettre les choses au clair, car elles n’en avaient pas encore parlés, et Hannah refusait que la leader agisse par pitié ou culpabilité envers elle. Si c’était le cas, la sauvageonne repartirait car elle refusait cette manière de penser et d’agir envers elle, plus que si on la gardait juste pour ses connaissances. Elle était adulte et responsable de ses actes autant que Frankie des siens. Alors oui, elle avait fait preuve d’un instant d’inattention, oui sans Hannah elle serait probablement morte, elle était juste humaine, et c’est pourquoi on se déplaçait en groupe. Car en groupe, on fait confiance aux autres pour surveiller nos arrières. Alors certes, ça avait un point négatif, on était inconsciemment moins concentré, moins sur ses gardes, faisant peut-être trop confiance aux partenaires. Si Hannah aimait la solitude, c’est que seule, on avait rien pour nous déconcentrer. Mais l’avantage du groupe, c’est qu’on pouvait être humain, même un cours instant. Les choses se sont bien terminées. Aaron avait toujours sa mère, c’était tout ce qui importait, elle ne lui devait strictement rien.

       Hannah la remerciait évidemment de l'avoir amené ici et pas abandonné dehors à la merci des rôdeurs comme beaucoup l'aurait fait, mais il fallait avouer qu'elle avait là risqué la vie du groupe et Hannah espérait sincèrement que c'était pour autre chose qu'une question de "dette" si on peut dire. Elle espérait que cette décision aurait pût être prise même sans cet accident. Qu'elle avait vu en elle quelque chose qui lui avait permis de prendre une telle décision, surtout après les mauvaises rencontres qu'ils avaient subit. Hannah voulait savoir pourquoi? Qu'avait-elle vu chez elle pour lui faire confiance au point de la mettre en contact avec sa famille? Après tout, on ne pouvait se permettre de ramener un inconnu juste par soucis de tranquillité d'esprit et elle savait que Frankie en était consciente, alors il devait forcément y avoir une raison. C'était un peu particulier comme manière de pensée, vu que c'était elle l'inconnue en question sur ce coup là. Et si elle s'était trompée sur elle? Elle aurait pût être une psychopathe et leur faire du mal. Hannah voulait savoir pour mieux comprendre Frankie, mieux comprendre ses décisions. Elle en avait besoin, comme pour se rassurer. Pas qu'elle pensait un instant mettre en doute les décisions de la coréenne qui avait le mérite de maintenir ce groupe en vie, ce qui était en soi un exploit et une preuve qu'elle était douée dans son rôle de leader, mais elle voulait comprendre sa manière d'agir et de faire. Juste comprendre, rien de plus.  Après tout, elles ne se connaissaient presque pas au contraire des autres qui lui vouaient une confiance aveugle. Ce qu'ils avaient été si précieux, si convoités. Et il y avait tant de cinglés dehors.... Alors oui, elle n'en était pas une, mais Frankie ne pouvait pas vraiment le savoir, alors comme l'a t'elle su au final? Simple coup de poker ou acte bien réfléchit?

       La fixant encore un instant, elle finit par se réoccuper de la petite plante semblant si précieuse entre ses doigts, si fragile et délicate, terminant d’enlever un maximum de terre avant de poser l’ancien pot à terre d’une main, prenant ensuite celui plus grand. Elle cala la terre cuite entre ses cuisses, tenant toujours la plante d’une main, plongeant celle libre dans un sac assez grand posé au pied du fauteuil où elle était assise, ressortant une bonne poignée de la terre mélangée en un terreau de sa composition qu’elle laissa tomber dans le pot pour faire un fond avant d’y poser la plante, la soutenant de deux doigts le temps de la rempoter, prenant soin que la terre passe bien entre les racines alors qu’elle remplissait le nouveau récipient. C’était là une partie plus salissante, de la terre tombant sur elle, mais Hannah n’y voyait rien de sale, ne semblant même pas y faire attention, son regard devenu paisible tandis qu’elle s’occupait avec soin de sa petite patiente végétale. C’était bien une activité qui l’amenait dans un état de tranquillité, faisant preuve uniquement de patience et de douceur.   



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. EmptyDim 10 Mar 2019 - 9:35
Frankie ne savait pas si elle avait réussi à désamorcer la bombe, si Hannah allait finir ou non par exploser derrière cette mine renfrognée. Elle ne l’avait pas coupée, elle avait écouté ce que la coréenne avait à lui dire tout en s’occupant de ces plantes en pots, c’était sans doute bon signe. Sans doute que la diva aurait dû venir discuter avec elle plus tôt, mais elle craignait une discussion compliquée, Hannah blessée obligée de rester ici, elle-même avec une part de culpabilité dans cette situation … C’était sans doute une recette pour une catastrophe, alors elle avait attendu. Là aussi, c’était en quelque sorte un progrès que l’horticultrice ne pourrait évidemment pas mesurer faute de la connaître depuis suffisamment longtemps, mais Frankie s’était tenue avant de lui parler.

Elle était désormais prête à la laisser s’occuper ici comme elle l’entendait mais Hannah reprit la parole, lui arrachant un haussement de sourcils et finalement un léger haussement d’épaules. « Techniquement tu n’aurais pas été dans cette forêt s’il ne s’était pas agi de nous aider donc ça reste en partie ma faute, mais non, je te rassure. » Une part de responsabilité, elle l’avait déjà dit, et elle ne mentait pas. Frankie n’était pas suffisamment altruiste pour assumer l’intégralité d’une faute, et ici il y avait tout un tas de facteurs et tout un tas de responsables à blâmer pour cette situation. « Quand je t’ai proposé de venir, durant notre discussion dans cet entrepôt miteux, j’avais déjà à l’esprit que tu restes, et je t’avais pas encore estropié. » Et là encore, la brune était sincère, son expression neutre en était la preuve. Pas de sourire forcé, pas de sourire de peste, la boutade dans sa phrase n’avait pour but que de détendre l’atmosphère.

« Quand on s’est installé ici, c’était un peu l’idée, de pouvoir offrir un point de chute, un refuge aux survivants qui le méritaient. » Et Dieu seul savait combien elle avait mis du temps à l’accepter, s’installer ici dans ce complexe qui ne ressemblait à rien d’autre qu’une friche géante abandonnée à quelques rôdeurs, accueillir de nouveaux venus sans avoir l’assurance qu’ils ne se lèveraient pas dans la nuit pour leur planter un couteau dans le dos. « Je suis pas le genre à faire confiance, parce que je sais que j’ai jamais été le genre à qui on pouvait faire confiance vraiment, Billy m’dit que c’est la maternité, que ça m’a changé mais les faits sont là. » Le fait était qu’elle avait réussi à s’ouvrir davantage, la confiance n’était pas forcément de mise, c’était un risque à prendre à chaque nouvelle personne qu’ils amenaient ici, mais la récompense du risque pris pouvait être grandiose.

Son regard se posa sur la plante qu’Hannah semblait cajoler comme on prenait soin d’un enfant. « C’est quoi comme plante ? Aly a tenté de m’apprendre le nom de certaines ici mais … j’ai pas tout retenu. » Ce n’était pas par manque d’intérêt … ou peut-être un peu si, mais c’était surtout parce que Frankie avait trop de choses en tête, il y avait eu sa grossesse, la naissance d’Aaron, puis ce groupe, la disparition d’Hannah et le deuil de Nigel. Les choses n’avaient pas été simples, pas assez pour qu’elle prenne le temps de réellement s’intéresser à ce qui faisait le vrai point positif de leur camp.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nature is not a place to visit. It is home.   Nature is not a place to visit. It is home. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Nature is not a place to visit. It is home. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Le protecteur de la nature~
» [TERMINE] C'est bon d'offrir son corps à la nature ! (PV)
» OBLIGATION LÉGALE AVANT LA MISE EN PLACE DE L'ARMÉE D'HAÏTI.
» Recherche Noacier / Grindur. Bonne nature / IV + Vampigraine
» Du Blood Bowl Grandeur Nature comme on les aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: