The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- La patience est un arbre dont la racine est amère, mais dont les fruits sont très doux -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La patience est un arbre dont la racine est amère, mais dont les fruits sont très doux   La patience est un arbre dont la racine est amère, mais dont les fruits sont très doux - Page 3 EmptyJeu 14 Mar 2019 - 20:20

Billy s'était empressé d'aller voir ailleurs alors que Luisa était rentrée dans le seul but de sauver l'assiette et de s'excuser auprès d'Hannah. Elle n'était pas de ce genre là et ses joues encore chaudes à cause de ce comportement ne faisait que confirmer son malaise. Mais une fois assise en face de la jeune fille, Luisa souhaitait lui répondre avec honnêteté. Il ne s'agissait pas juste de son comportement ou bien de leur hospitalité, il s'agissait de bien plus et elle s'était livrée. Enfin. Depuis le début, seul Billy avait dû sûrement avoir droit à quelques mots sur son état ou un bref silence sur son passé. Peut-être tout simplement, voulait-elle s'expliquer pour que les résidents puissent comprendre son envie de bouger et de se volatiliser. Mais pas que. A l'entendre parler de ses faiblesses et de son passé Luisa comprenait bien plus que ce qu'elle montrait.

Soit, la mexicaine ouvrait les portes de la compréhension. Que ce soit pour elle ou pour les autres. Alors qu'elle finit de parler, Hannah lui montra également de la sympathie à travers son geste. Ce qui fit sourire la trentenaire. L'humour d'Ethan était passé, ce qui avait procuré un franc sourire à la jeune femme. Il était facile de lui soutirer ce genre d'expression. Luisa était bon public même si c'était de l'humour ingrat ou moqueur. Hannah ne perdit pas de temps pour s'expliquer et la serveuse voulait qu'elle s'arrête une seconde. Ces mots l'interpellèrent et elle prit la parole ensuite pour lui dire Oui tu dis un peu n'importe quoi ... On réagis pas par pitié tu sais. Déjà d'un, on fait ce qu'on appelle notre "job" on allait pas te laisser comme ça. Et de deux, notre comportement n'aurez pas changé. En même temps, à tes yeux nous sommes des inconnus. C'est normal que tu ais pu penser ce genre de chose.

Elle pressa ensuite la main de la jeune fille à son tour. Un geste sûrement anodin mais qui était synonyme de protection. Ethan pris la suite de la discussion. Luisa observait Hannah essayant de la décrypter davantage. Essayant de retranscrire la Hannah du passé avec celle du présent. C'était fou d'y penser alors elle s'arrêta, baissant le regard. Lorsque le brun sortit, Luisa hésita à laisser la jeune femme un peu seule avant le retour de Billy. Pourtant, elle pinça les lèvres et se tourna vers elle. Au sujet de la question actuelle, tu te la poseras lorsque tu seras prête. Pour le moment il faut que ta cheville soit prête. Garde ce mental d'acier surtout. Elle lui sourit gentiment. Le mental était lié au moral et au physique. Ici, elle était protégée. Et une chose était certaine Si j'ai quelque chose à te dire de plus ce serait ... un court silence, elle reprit Profites de cette sécurité. Quand j'étais arrivée ici, je me suis rendue compte que la sécurité et les nuits à rêver me manquait.

Elle avait le temps de rêver car elle ne se réveillait pas toutes les heures pour surveiller les alentours, se déplacer, manger ou encore se protéger un peu plus. Jouir de la sécurité en ces temps était une richesse. Une richesse à prendre en compte. Ici ils étaient bien protégés. Luisa avait réussi à récupérer un certain moral et sa santé surtout en apprenant à mieux dormir. Car selon le vécu dehors, cela s'apprenait ... à mieux vivre.

Suite à cette révélation, Luisa se contentait de penser. De penser à cet enfant dont elle rêvait. Et dire qu'elle aurait pu faire des bêtises ... si seulement ces rêves remplis d'espoir et sa culpabilité ne l'avait pas prise au piège. Il était tellement simple d'avoir une pensée. Le souvenir était un rêve déjà réalisé. Le souvenir de son fils la hanterait pour toujours. Grâce à beaucoup de monde ici et à son compagnon qui lui avait ouvert les yeux, elle se rendit compte que sa vie depuis l'infection, régissait sur une seule priorité : le retrouver. Mais la vie n'était pas faite ainsi et Luisa s'était donnée une autre chance à vivre pour elle même. En espérant, qu'elle réussisse. C'était en bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas  
Hannah Hogan
Overlook Hotel
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: H&H Double Rifle et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/10/2018
Messages : 157
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La patience est un arbre dont la racine est amère, mais dont les fruits sont très doux   La patience est un arbre dont la racine est amère, mais dont les fruits sont très doux - Page 3 EmptySam 16 Mar 2019 - 14:42


  La patience est un arbre dont la racine est
           amère, mais dont les fruits sont très doux








       Encore ce haussement de sourcil. Ce geste semblait être un des tics récurrents de l’américaine qui réagissait cette fois à la blague pourrit d’Ethan, le fixant avec un léger rictus moqueur. Elle ne fit aucun commentaire, mais son expression parlait pour elle. Elle était amusée. Luisa, qui lui avait dit que l’homme savait faire des blagues - ça restait encore à prouver sur ce coup là -, souriait elle aussi à l’intervention de l’homme. Mais en un sens, c’était ridiculement drôle comme remarque. Le plus amusant était le fait qu’il riait de sa propre blague de bon coeur, et c’était communicatif car Hannah se mit à sourire, montrant ses dents, chose rare, ne sachant s’il fallait avoir pitié ou rire de la situation. C’était vraiment des originaux dans ce groupe. Et puisqu’elle le regardait du coin de l’œil tout en écoutant Luisa, elle vit bien son changement d’expression soudaine pour quelque chose de plus douloureux dans le regard. Oui, ils avaient tous eu leur lot de morts.

       Luisa semblait aussi à l’aise qu’Hannah dans le fait de parler à cœur ouvert. Elle se demandait si ses joues étaient aussi rouge que celles de la mexicaine. Hannah eut un sourire désolé lorsque Luisa lui confirma qu’elle disait n’importe quoi. Mais comme Flores le disait, la « sauvageonne » ne pouvait prédire leur façon d’agir, elle ne les connaissait pas encore assez pour le prévoir. Le terme « job » ne fut pas très apprécié par Hannah, c’était bizarre de dire ça comme ça. C’était spécial. Mais elle comprenait le sens de ce mot : ce groupe existait aussi pour accueillir ceux qui en avaient besoin. C’était sûrement ce qu’elle entendait par « job ». Hannah avait regardé ailleurs, un peu gênée que l’on confirme qu’elle racontait n’importe quoi. Quand on était une femme comme elle qui avait des difficultés à communiquer, quand on confirmait à voix haute le pourquoi elle ne parlait jamais, même dit gentiment ça en restait un peu humiliant. Si Hannah ne parlait quasiment jamais de ce qu’elle ressentait, c’était bien parce qu’elle ne voulait pas paraître ridicule, même si elle ne l’était pas. C’était un sentiment difficilement refoulable et incontrôlable quand on était ce genre de personne. Mais elle vivait bien avec, ce n’était pas insurmontable.

       Elle fixa à nouveau Luisa lorsqu’elle la sentit presser sa main en retour. Elle se sentait observée, que se soit Ethan ou Luisa, ils observaient tout deux ses réactions. Luisa finit par baisser le regard dans son introspection, peut-être en remarquant qu’Hannah la fixait à son tour, ou peut-être pour autre chose. Allait savoir, Hannah n’était pas dans sa tête.

       Hannah retrouva un léger sourire en secouant la tête, amusée par l’idée qu’ils essaient de la convaincre de rester. Elle ne voyait pas pourquoi ils le feraient, après tout elle avait passé son temps à les faire rager. Mais ils étaient si gentils que finalement, ça ne l’étonnerait pas qu’ils le fassent pour des raisons qu’elle saurait peut-être un jour. Mais pas aujourd’hui, si elle posait la question, elle allait encore avoir droit à des paroles profondes et sincères et Hannah avait assez donné pour aujourd’hui. Elle en avait déjà trop dit. Et puis on verra d’ici là, comme l’a dit Ethan, Hannah ferait ce qu’elle voudra dans tous les cas, mais elle-même ne sait pas ce qu’elle fera d’ici là. Elle regarda à nouveau Luisa, lui souriant pour la remercier. Hannah n’en était pas encore à dormir profondément et rêver. Et elle ne voulait pas trop se reposer sur cette sécurité. La dernière fois qu’elle l’avait fait, son groupe s’était fait décimer, ne sachant quoi faire pour les aider, seule contre un groupe d’hommes bien plus forts et plus armés qu’elle. Elle ne voulait surtout pas se ramollir, rester attentive, elle ne voulait plus tomber dans ce piège de la sécurité d’un groupe à en oublier le danger dehors.

       Puis, Ethan partit chercher Billy, Hannah ricanant de sa dernière remarque. Elle imaginait le grincheux Ethan se faire réprimander par son paternel. Elle voulait voir ça un jour. C’était sadique, mais amusant. Hannah avait très peu vu Saddler senior, alors elle ne savait pas trop qu’elle lien ils avaient et ce qu’il pensait de la chieuse de fugueuse, mais du peu qu’elle en avait vu, il semblait être un homme bon et non à s’énerver au moindre truc. Elle ne s’inquiétait pas pour Ethan, surtout que celui-ci avait utilisé le ton de l’humour.  Luisa semblait partit dans ses pensées et Hannah la laissa tranquille. Elle l’observa un moment, voyant bien dans ses yeux qu’elle pensait sûrement à un être perdu. Ne sachant quoi faire pour lui remonter le moral ou lui faire penser à autre chose, Hannah se contenta de rester là, présente, à attendre calmement.

       Finalement, Billy et Ethan revinrent. Le médecin lui fit son grand sourire, Hannah ressentit du soulagement. Effectivement, l’homme s’était juste éclipsé pour les laisser tranquille. Lui avait eu tout le temps de papoter avec Hannah ces derniers jours, même si Hannah ne s’était pas autant révélée jusqu’à aujourd’hui. Il s’occupa de finir son bandage. Sa cheville avait été libéré le temps de la discussion. Et bien qu’Hannah ne bougea pas, la douleur s’était réveillée et sentir sa cheville être enfermée, serrée et bloquée dans la bande de tissu lui fit du bien. Elle se sentait mieux avec pour le moment. Puis, Billy posa une main lourde sur son mollet, la regardant avec son sourire de papy attentionné.

       «  Bien. Ta cheville est en bonne voie de guérison. Ethan m’a fait comprendre que tu avais besoin de prendre l’air. Je me sens désolé de na pas avoir voulu le comprendre et d’avoir douté de toi, il semble que tu es fait très attention à ta cheville malgré tout. Alors plutôt que de te laisser continuer à fuguer, puisque tu sembles prendre soin de ta blessure où que tu sois, j’accepte que tu ailles de temps en temps à la serre avec Luisa, tant que tu restes tranquille. Mais tu viendras me voir régulièrement que je vérifies que tout se passe bien. »

       Ce n’était pas la première fois que Billy se faisait reprendre sur son côté trop protecteur. Et même s’il avait du mal à lâcher prise, avouant difficilement ses « tords », apparemment, il finissait toujours par le faire à force de l’y inciter. Si Hannah avait été du genre tactile, elle lui aurait sauté dans les bras pour le remercier, heureuse d’entendre qu’il acceptait qu’elle aille à la serre. Mais n’étant pas ce genre de personne, Hannah eut juste un grand sourire.

       «  Merci Billy. Promis, je ferai attention. Et ça va de soi que je reviennes ici régulièrement, on a encore beaucoup de choses à faire toi et moi. »

       Hannah semblait réellement heureusement à ce moment là. Les jours allaient être bien plus vivables à présent, fini les fugues, fini sa mauvaise humeur, du moins les trois quart du temps. Elle avait tout de même son caractère donc si on l’embêtait, elle réagirait.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
- La patience est un arbre dont la racine est amère, mais dont les fruits sont très doux -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie
» [Air d'entraînement ] Sur le grand arbre.
» Le roi d'Halloween mange les pissenlits par la racine !
» << Repos sous un arbre >> [PV ; Helena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: