The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Just when I was starting to give up -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finan O'Malley
Martine d'or
Finan O'Malley
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette, un 9mm et un Colt hérité de Megan
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/06/2017
Messages : 2987
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 5 EmptyLun 22 Avr 2019 - 17:18
Ashley l'avait fusillé de son regard revolver, de son regard qui tue. Mais ce ne fût pas elle qui tira la première. C'est Selene qui s'en chargea et toucha Addison. Bim ! C'était foutu.
Il était justement sorti pour ça, ou du moins pour éviter tout ça. La veuve avait bien eu beau le prendre mal, qu'est-ce qu'elle espérait de lui s'il était resté à l'intérieur de cette pièce ? Il aurait foutu la merde, sans aucun doute, en injuriant Selene.
Dos collé au battant de la porte, l'irlandais soupira bruyamment, bien content de s'être défilé au vu de la tension électrique qui régnait dans la pièce. Addison exposait ses arguments, Selene les siens, Damian appuyait sa rousse. Un sourire étira ses joues, il aurait presque parié que ces deux là étaient une sorte de couple. Ou au moins un truc du genre. Genre un duo super efficace, un duo soudé, un duo complémentaire comme il l'était devenu avec Ash... Ash d'ailleurs, sa voix ne tarda pas à retentir à son tour.

- Bah voilà ! Vous y croyez vous ! Elle me regarde de travers quand je sors alors que j'aurais ruiné ses efforts à l'intérieur.

Il parlait à John, Roan, Owen... Il parlait à Sarah, Nath, Megan... Il le voyait de là haut non ? Enfin, peu importe, sans sombrer de nouveau dans la folie, il aimait encore leur parler de temps à autres. Ca le rassurait de savoir qu'il le regardait, qu'il était là pour l'empêcher de faire les mauvais choix. Et là il avait fait le bon, surtout en entendant Selene remettre sur le tapis le sujet "Arleen"... Bordel, ne rentre pas, va faire un tour.

Oui, un tour, marcher un peu dans les allées de l'hôtel, s'éloigner de cette pièce qui ressemblait au wagon de l'Armistice. Il jeta du bout du doigt son mégot fumant sur un tableau kitch censé égayer les couloirs. Perdu. Lui en tout cas comptait s'égayer en visitant quelques chambres avec des mini-bar plus fourni que celui dans laquelle ils avaient tous dormis.

Jetant son dévolu sur une dernière porte où aucun râleur ne semblait posséder les lieux, l'irlandais fit enfin mouche en trouvant le minuscule réfrigérateur était bondé de mignonnettes qu'il fourra dans ses poches, heureux comme un gamin retrouvant un bonbon en dessous de son oreiller avant qu'une odeur... Prenante ne l'invite à sortir.

La moquette avait pris feu et les flammes commençaient déjà à grappiller du chemin sur les murs. Une épaisse fumée blanche commençait à envahir l'hôtel. Merde. Dans la panique, il brisa la vitre d'un boîtier d'extincteur pour s'en saisir et tenter d'asperger le foyer. Inutile, cette foutue machine était défaillante.

- Jésus, Marie, Joseph !!! Pesta-t-il en devenant encore plus livide qu'un linge blanc. Ou plus blanc que son teint livide.

Lâchant l'extincteur, le jeune homme finit par se résoudre à rejoindre les quatre autres dans la chambre. La porte s'ouvrit dans un grand fracas et essoufflé, il n'eut d'autre choix que de les avertir de ce qui semblait déjà compréhensible, la fumée pénétrant déjà la pièce lorsqu'il y était entré.

- L'endroit est pas hyper secure... Faudrait mieux qu'on s'casse si vous voulez pas finir en brochettes d'agneaux. Après c'est vous qui voyez.

L'irlandais les observa tous les quatre un instant. Ses deux alliés, sa partenaire de voyage et... la fille aux yeux de serpents qui ne l'aimait pas trop semblait s'être mis au moins d'accord sur une chose. Si l'endroit était en feu, c'était forcément de sa faute. Il le voyait dans leur yeux.

- Ouais, c'est bon, j'ai oublié d'éteindre mon mégot, me regardez pas comme ça... Une explosion dans le couloir raviva l'incendie. L'extincteur ! Merde ! Autant cet engin était censé permettre de contenir un incendie, autant quand on le laissait sous pression au milieu des flammes... Ca explosait un peu fort. En tout cas, ils n'avaient plus le choix et les cinq protagonistes dûrent quitter l'enceinte, oubliant leur rancœurs les uns pour les autres dans le chemin sinueux qu'était cet hôtel blindé de fumée qui empêchait d'y voir à plus d'un mètre. C'était chaud hein ? Tenta-t-il une fois hors de danger. Visiblement, c'était pas le moment de rigoler.


Just when I was starting to give up - Page 5 Tumblr_inline_n0m9uwUznL1rt2432

I'd love to go back to when we played as kids, but things changed, and that's the way it is
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
- Just when I was starting to give up -
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Deception might give us what we want in the present, but it will always take it away in the end — Siobhán
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» Kote Dominiken ak Ayisyen ap kwaze fè sou entènet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: