The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Just when I was starting to give up -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptyVen 22 Mar 2019 - 23:01
C'est la meilleure décision, une sorte de sortie de secours. Je sais, j'ai une vague idée de ce que ça coûte, de ce que ça va nous coûter, mais on peut y arriver. On y arrive depuis des mois, alors on peut encore avancer et y parvenir. Ashley, je lui fais confiance, je lui ai toujours fait confiance mais si elle dit que ça devrait aller alors je vais y croire. J'vais peut-être passer pour un crétin mais tant pis. Finan cause, Ashley lui dit de se taire, Addi répond avec "élégance" et moi... Moi j'ai juste envie de lui coller mon poing dan le nez. Et même si je suis resté calme jusque là je constate que lui n'a pas changé, toujours aussi con. Et ça m'énerve, m'énerve de le voir comme ça, alors que l'on devrait peut-être se réjouir. Et là non, j'ai vraiment envie de lui coller une tarte à cet abruti, à son ton de merdeux. Et tant pis si ça ne plaît pas, je suis pas violent mais là faut arrêter de prendre les gens vraiment pour des cons. J'avance alors d'un pas l'air de rien, mais les mots d'Ashley me coupent et je pose mes yeux sur elle, avant de soupirer un peu. Ouais les vilain canards et pas les seuls !? Ah bon ? Et y'a qui dans le lot ? J'suis curieux de savoir.

Addi rétorque, un peu vindicative, et je suis même plus à côté pour la retenir si jamais elle décide d'exploser. J'inspire et les laisser alors discuter avant de poser mon pouce et mon index sur le haut de l'arrête de mon nez et ferme un instant les yeux. Ok, Ash a fait la paix avec sa pote, youpi, Addi peut pas blairer la nana en question, mais semble prête à faire des efforts pour Ashley. Ok aussi. Et dans tout ça, ilss ont plus de voiture. Ok encore. On en a une, les chatons sont pas loin, je les récupère et on rentre, ça semble être ça le plan, enfin je crois. Parce que là je crois que je suis en hypoglycémie. J'ai l'impression d'avoir le cerveau en compote, les jambes en coton.... J'inspire à fond à nouveau. Ca va aller, c'est con ça, un juif qui tient plus debout, amaigris en plus me manque juste le pyjama rayé et on est bon pour Dachau. Je le regarde alors un par un et hausse les épaules. "Si on et tous d'accord, autant ne pas perdre de temps non ?" Je hausse un sourcil inquisiteur et tourne le dos à la mère de famille, regarde Addi et lui sourit avant d'avoir à nouveau cette envie de coller un pain à Finan. S'il l'ouvre encore je lui démonte la mâchoire et comme l'a dit la rousse Caro a intérêt à être douée en chirurgie esthétique.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptyDim 24 Mar 2019 - 17:31
Ne plus parler, laisser faire, ne pas sortir son flingue et les trouer parce que ce serait quand même débile que les seules personnes qui goûte le feu de son arme après cette femme qu'il avait abattu lors de sa dernière sortie avec Daniella soit deux de ses alliés. Deux de ses amis même. Addison, c'était sa belle tatie, une amie fiable avec qui il avait bu, abîmé ses poumons... Et Damian, bah c'était Damian quoi, un type marrant, un type sympa et à sa manière, il était aussi spécial que lui, dans son genre, bien particulier. D'ailleurs il ne l'avait jamais vu le fixer de cette manière. Mmh...

Ferme ta gueule Fin. Ouais, fallait vraiment qu'il la joue comme ça. Qu'il prouve à Ashley qu'il savait s'arrêter quand même, au bout d'un moment quoi mais ça lui clouerait le bec. Et toc. Puis bon, Addison le sommait de se taire, s'il continuait, il finirait bien par subir les foudres de la rouquine. Chose qu'il ne voulait pas avoir à subir. Pas par peur mais par respect pour elle. Alors l'irlandais se contenta de croiser les bras et laisser les deux femmes discuter, ses billes roulant de l'une à l'autre et déviant parfois vers le décoloré. Il restait dur et froid. Parce que aussi con était-il, il redescendait de pression, petit à petit, mais qu'il était incapable de leur servir de grand sourire pour autant. Surtout qu'Ashley évoquait le statut de "vilains petits canards" qu'il se paierait sûrement en rentrant et à ces termes, Finan ne put que confirmer intérieurement puisqu'il était l'un des concernés.

Addison finit bien par lui arracher un léger rictus en insultant Selene devant lui. Grand Dieu ce qu'il était d'accord. Il préféra tout de même continuer de se murer dans le silence, laissant à Ashley le soin d'expliquer le fonctionnement du groupe. Pas forcément avec le terme de gourde parce que cette fille aux yeux de serpents était loin d'en être une moitié mais ça faisait juste plaisir d'entendre quelqu'un d'autre que lui l'injurier. Son rictus finit par s'agrandir en un sourire compassionnel. Elle avait raison, le fort était bien loin d'être le ranch... Il n'avait pas les sépultures des leurs sur lesquels pleurer comme il avait tant aimé le faire, il y avait des chieurs supplémentaires auxquels s'adapter. C'était clairement pas la demeure à laquelle il avait mis du temps à s'adapter, non. Mais il s'y efforçait. Pour Rika, pour les jumeaux. Pour madame Wright... Mais elle avait quand même intérêt à les suivre. Bordel, qu'elle change pas encore d'avis, sinon ça allait chier !

- T'es folle, elle est garé à deux pâtés de maison d'ici. Peut-être trois. C'qui serait pas le cas si j'avais laissé conduire madame. Lâcha-t-il en finissant de se détendre, tournant le pouce vers Ashley pour désigner la "madame", elle avait accepté, à demi-mot mais c'était une petite victoire. Ses sourcils froncèrent involontairement lorsqu'il œilla Damian de biais, parce que son aîné de quelques mois semblait lui aussi ne pas redescendre après les dures paroles que l'irlandais avait eu. C'est bon Moïse. Détends toi. lâcha-t-il en tentant bien de lui sourire à lui aussi. Ca n'avait pas l'air de marcher dans son cas. Aussi préféra-t-il reporter ses yeux clairs et son visage plus détendu vers Addison. S'tu veux, j'lui collerai bien la balle que j'comptais vous mettre dans l'genou. Ca risque de faciliter votre intégration si j'm'amuse à l'agresser. Le regard désapprobateur de la brune à ses côtés et l'impression qu'elle le croyait vraiment, bien qu'elle avait ses raisons de le faire, l'obligea à préciser. C'est bon j'déconne hein, elle a déjà du mal à m'encadrer, c't'un coup à c'quelle me pende au grand chêne sur l'parking pour faire l'exemple ça !
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptyLun 25 Mar 2019 - 7:39
Pas les seuls vilains petits canards ou emmerdeurs de service, et Ashley hésita longuement à pointer du doigt l’irlandais à côté d’elle en guise d’illustration, après tout Addison et Damian ne pouvaient pas savoir. Mais elle se contenta d’un simple « vous verrez bien … ». Les tensions n’étaient pas apaisées, même pour ceux qui étaient restés, ceux qui s’étaient établis dans ce camp avec tous les espoirs du monde d’en faire leur maison. Fort Nisqually avait des murs, désormais il leur restait encore à construire tout le reste. « Selene, Elena, Duncan, Deaglan et moi. Deaglan est l’homme qui nous a ouvert la porte de son refuge. » répondit-elle à Addison concernant les personnes à la tête de ce camp, toutes les personnes qu’il faudrait indirectement convaincre mais si elle parvenait à dialoguer avec Selene, le plus compliqué lui paraitrait sans doute déjà fait. « Ça sera jamais le ranch, non, on est tous d’accord là-dessus … » Sa voix s’était empli d’amertume, d’une pointe de douleur, mais Ash’ tâchait de ne rien montrer. « Mais faut tout faire pour que ça puisse être … plus, mieux, plus fort, plus soudé. » Pour tous les enfants du groupe, pour Erika, pour eux-mêmes, ils pouvaient bien essayer.

Les menaces de la rouquine lui arrachèrent un gloussement. « Tu leurs roulera dessus, ça marche. » Parfois, coller un pain à quelqu’un, ça aidait à mieux l’encadrer après, alors pourquoi pas … Non, elle espérait que personne n’en viendrait aux mains à part pour les serrer en guise de salutations. Damian solda le débat, semblant décidé à en finir rapidement, peut-être pour éviter de changer d’avis, qui sait, et Finan régla le compte de leur pick-up et le sien au passage. « Je … » Prête à l’insulter, la brune se reprit malgré tout, écarquillant ses billes claires aux paroles de l’irlandais. Il la désespérait, et ce uniquement parce qu’elle ne voulait pas rire bêtement de ses âneries, même si c’était ce qu’ils avaient fait depuis leur départ de Tacoma, rire bêtement. Les choses avaient changé et le retour à la maison dessinait l’ombre désagréable des problèmes potentiels.

Le groupe prit finalement la route quelques heures plus tard, le temps d’aider Addison et Damian à organiser leurs maigres affaires. Ash’ donna l’itinéraire jusqu’à Tacoma. Il leur fallut quelques heures pour traverser les ruines de Seattle et finalement entrer dans Tacoma. « Gare-toi par-là, on dirait une résidence hôtelière, ça fera l’affaire. » D’anciens véhicules militaires en rade non loin du bâtiment principal de la résidence lui laissait penser que peut-être l’endroit était sécurisé. Et il l’était, à deux trois détails près mais les rôdeurs ne représentaient pas de gros danger pour les quatre survivants. Lorsqu’ils furent tous installés dans un des petits appartements autrefois loués à la semaine ou plus, Ash’ reprit finalement sur le sujet qui les intéressait, ou non d’ailleurs. « Demain matin, au lever du jour j’irai chercher Selene. On vous rejoint ici, et … on croise les doigts. » Elle croiserait les doigts en tout cas.

La nuit passée, entre moments de calme et rôdeurs envahissants, Ashley laissa les autres là, sous le regard médusé de Finan qui craignait sans doute de ne plus jamais revoir son très cher tas de ferraille. Le fort dormait sans doute encore lorsqu’elle en approcha, stationnant le véhicule à bonne distance des murs pour ne pas les inquiéter, qui sait si la personne qui montait la garde reconnaîtrait le pick-up de l’irlandais. « Hey Greg … T’irais pas m’chercher Selene par hasard ? » L’ancien vendeur la dévisagea un instant après avoir braqué son arme sur elle, et suite à une discussion rapide où Ash’ lui demanda sa discrétion pour l’instant, il disparut pour aller chercher la musicienne. Ce n’était qu’un message à passer et elle pouvait monter la garde d’en bas, d’ailleurs, c’était flippant d’être au pied de cette tour, seulement accompagnée du bruissement des arbres. Lorsqu’enfin son amie arriva pour la rejoindre, Ash’ résista à l’envie de la prendre dans ses bras. Ce n’était peut-être pas le moment. « Hey … Il y a quelqu’un qui faut que tu rencontres … » La suite n’était désormais plus entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptyLun 25 Mar 2019 - 20:03
Les coups sur la porte de sa chambre la tirèrent de son sommeil léger. Il lui fallut pourtant plusieurs secondes avant qu’un faible « Quoi ? » ne lui échappe, croassé par une voix encore engourdie de fatigue. L’instant d’après, elle était complètement réveillée. Gregory lui avait annoncé qu’Ashley était revenue et qu’elle l’attendait de l’autre côté du portail.

- Pourquoi tu la fais pas juste entrer ? Demanda-t-elle plus agressivement qu’elle ne l’aurait voulu.

L’homme ne fut pas capable de lui apporter une réponse concluante. Selene se mit en grommeler en s’extirpant de ses couvertures. Ça n’annonçait bizarrement rien de bien. Pourquoi son amie débarquerait au petit matin sans prendre la peine de rentrer dans le camp ? Elle manquait à beaucoup de gens ici et notamment à sa fille. Naturellement pessimiste, la pianiste se mit à imaginer le pire. Une morsure, une mauvaise rencontre. Peut-être était-elle accompagnée de membres de ce camp de Renton ? Peut-être l’avaient-ils convaincue de vendre le fort contre une meilleure condition de vie ?

A toute vitesse, elle sauta dans un jean, enfila un pull au col trop large et noua ses rangers. Un rinçage de dents plus tard, elle réveillait Shawna pour lui demander si elle pouvait veiller sur Elizabeth le temps qu’elle revienne. La petite dormait encore – elle – et ne s’apercevrait sans doute de l’absence de sa mère que bien plus tard. Ses yeux bleus fripé de sommeil, la jeune femme affronta la fraîcheur matinale de Washington. Ses pas la firent traverser le camp encore silencieux, jusqu’à découvrir son aînée qui faisait le pied de grue à l’extérieur.

- Hey…, répondit-elle sans trop savoir quoi ajouter sur le coup.

La gorge nouée, elle évalua rapidement qu’Ashley n’avait rien. Pas de blessure, pas de traces d’affrontement. Ok. Sa bouche s’ouvrit puis se ferma, sans qu’elle n’ait su par quoi commencer. Après autant de temps sans se voir, elle ne se montrait pas plus explicite ? Ni plus chaleureuse ? Pour éviter de relancer immédiatement une tension irrésolue avant le départ de son amie d’enfance, Selene poussa un long soupir.

- J’arrive.

Il lui fallut encore quelques minutes pour aller s’équiper d’une arme blanche et d’un glock, parce qu’on était jamais trop prudent. Sa tête bourdonnait d’idées et de suppositions quant à la raison pour laquelle sa complice avait subitement envie de lui présenter quelqu’un. Quelle rencontre pouvait être plus urgent que de rentrer passer un peu de temps avec sa fille ?

- Bon, qu’est-ce qui se passe ? Attaqua-t-elle en retrouvant Ashley à l’extérieur pour la suivre vers son véhicule, qui je dois voir ? Et pourquoi Finan n’est pas avec toi ?

Et pourquoi spécifiquement elle d’ailleurs ? Ne lui avait-on pas fait comprendre qu’elle n’était plus l’unique tête pensante du groupe ? Et pourquoi autant de mystère ? Et si elle arrivait le matin, c’était qu’elle avait voyagé de nuit ? Et… pfff.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptySam 30 Mar 2019 - 14:11
Certes, débarquer aux aurores sans donner plus d’informations qu’une phrase énigmatique n’était sans doute pas la meilleure idée du monde pour mettre la musicienne dans de bonnes conditions, mais Selene saurait que son amie ne la dérangerait pas pour rien. « Okay. » Un sourire accompagna son hochement de tête, laissant le temps à Selene d’aller récupérer le nécessaire pour cette petite virée durant laquelle elle n’aurait pas besoin de se servir de la moindre arme, du moins Ash’ l’espérait.

Grimpant dans le vieux pick-up de Finan, la jeune mère alluma le moteur, laissant le ronronnement du tacot combler le silence. « Tout va bien, je te rassure. Fin’ attend … là-bas, avec eux. » Et elle tentait sincèrement d’être rassurante parce qu’il n’y avait vraiment aucun problème, tout irait bien. Enfin la discussion risquait d’être houleuse, mais entre voir Addison et Selene s’expliquer et recroiser les enfoirés qui avaient bouleversé leurs vies, son choix était vite fait. « Tu sais pourquoi on était partis … On les a trouvés et … Tu étais d’accord pour parler, alors c’est juste de ça qu’il s’agit pour l’instant, parler. Autant pour toi que pour Addison et Damian. »

Cette fois elle avait vendu la mèche, et alors qu’elle quittait les bois avoisinants Nisqually pour rejoindre les rues désertes de Tacoma, Ashley espérait que tout se passerait bien. « J’ai préféré laisser Finan là-bas pour éviter de réveiller tout le camp, t’sais comment il est. » Elle tentait d’avoir l’air détendu, mais ses doigts qui pianotaient sur le volant montraient qu’elle ne l’était pas tant. Ash’ craignait que les choses dérapent dans cette discussion, si c’était le cas elle s’en voudrait d’avoir amené ses amis jusqu’ici, fait tout ça pour ça. Ou non, elle aurait au moins qu’Addi et Damian étaient vivants, elle saurait les retrouver une nouvelle fois s’il le fallait. « J’ai perdu mon téléphone, sinon j’t’aurais prévenue avant pour éviter de te tirer du lit comme ça. » ajouta-t-elle avec un regard en coin et un sourire pour son amie. A nouveau silencieuse, Ash’ prit la route qui menait à la résidence qu’ils avaient sommairement investie la veille. Il n’y avait plus qu’à …
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 6967
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptySam 30 Mar 2019 - 14:57
Elle se figea. Les lèvres pincées pour éviter de dire quelque chose qu’elle regretterait. Addison et Damian. La musicienne préféra reporter son regard à travers le pare-brise parce que la vision de son amie pleine d’espoir à l’idée qu’elle les accepte à nouveau lui donnait envie d’exploser. Elle détestait que son aînée utilise sa propre parole contre elle, parce que oui, elle avait accepté de leur parler, mais elle avait aussi clairement exprimé le fait qu’à ses yeux, ils ne faisaient pas partie du groupe. Il ne le ferait sans doute jamais. Tous les deux avaient choisi de s’en aller sur un coup de tête, pour des enfantillages ; ça lui flinguait les nerfs de se dire que c’était en plus eux – le camp, en la personne de Finan et d’Ashley – qui partent à leur recherche.

- Hum, fit-elle simplement.

Ça ne l’amusait pas, dommage pour sa meilleure amie qui faisait des efforts pour la dérider. Les bras croisés sur la poitrine, Selene resta grincheuse tout le long du trajet. Elle détestait ça. Cette prise d’otage. La réveiller aux aurores pour l’emmener à l’écart, dans un endroit où elle serait seul contre quatre pour défendre les intérêts du fort. Certes, elle admirait la présence d’esprit de sa complice de ne pas les avoir ramenés directement à Nisqually, c’était la preuve qu’elle ne cherchait pas à outre-passer son opinion. D’ailleurs, ce dut être la raison pour laquelle avant de sortir de la voiture, la pianiste poussa un soupir et glissa à Ashley :

- Je te promets rien.

Elle ouvrit la bouche pour ajouter autre chose mais resta muette. La portière claqua dans son dos, elle écarta de son visage ses mèches sauvages et ses frotta les paupières. Il fallait être bien réveillée pour cette confrontation. Sans grande conviction, Selene emboîta le pas à son aînée jusque dans la pièce où les trois autres attendaient. Ça ressemblait véritablement à un traquenard. Ses yeux glacés dévisagèrent le couple de déserteurs comme s’il s’agissait d’un duo d’inconnus. Ça faisait déjà plusieurs mois maintenant et quoiqu’elle ait pu penser de positif d’eux par le passé, notamment d’Addison, c’était oublié et balayé.

- J’vous écoute : vous avez quoi à dire pour votre défense ? Entama-t-elle sèchement.

Pas de salutation, pas d’inquiétude pour leur état, pas la moindre attention. Elle s’en fichait et elle allait encore moins leur faire l’honneur de se justifier. La musicienne estimait ne rien avoir à se faire pardonner et le fait que tout le monde soit encore vivant et en sécurité au fort prouvait qu’elle avait eu raison. A partir de là, la simple question était de savoir si Addison et Damiab étaient redescendus de leur nuage, ou pas.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 EmptySam 30 Mar 2019 - 16:44
- Ok m'dame ! La Quinta ? Encore un truc de latino à la con ça !

Finan avait choisi de suivre les consignes qu'ils avaient mises en place, elle et lui, durant le premier jour de leur voyage. Fermer sa gueule et éviter d'huiler la gazinière au risque de tout faire péter. Surtout faire péter un plomb à Damian, qui semblait vraiment avoir envie de lui coller cette bastos que lui même leur avait promise. Pour blaguer pourtant. Mais même ses blagues étaient malvenus pour le coup. Ou comme à l'accoutumée plutôt.
Toujours était-il qu'ils avaient tout de même décidé de les suivre, de mettre certaines rancœurs de côté, au moins le temps de rencontrer la musicienne. La musicienne d'ailleurs, pour qui lui même ressentait une aversion. La même aversion que ces deux là. Autant dire que les choses étaient loin d'être gagné.
Ne restait qu'une nuit. Cette nuit angoissante où il avait galérer à trouver le sommeil, trop angoissé à l'idée que Selene finisse par décider que ses deux amis n'avaient pas leur place au fort. Punaise, non, c'était pas possible ça.

- Vous verrez, c'est sympa au fort... Y'a une fille qui cuisine des p'tits plats comme jamais. Et y'a un connard de pasteur, qui m'prend la tête avec ses sermons. Ah... Et une psy aussi. On a tout plein de nouveaux et puis, c'est hyper sécurisé ! Genre on a deux belles tourelles pour caler du plomb dans la tête du premier fils de pute qui viendra encore faire chier pour gratter une pomme ! Y'a même des chiottes à l'ancienne et tout, on vit comme des amish. Grand Dieu ce que ça m'avait manqué de pouvoir faire popo autre part que dans de l'herbe mouillée qui colle au cul !

Les yeux rivés sur l'extérieur, l'irlandais jetait des coups d'oeil intermittent vers les deux autres, calés dans leur coin sur un des lits de la chambre. A chuchoter des trucs inaudibles qui n'inspirait peut-être rien de bon. Pour ça qu'il essayait de leur vendre l'endroit, espérant qu'il ait cette envie de voir ce qu'il leur racontait de leurs propres yeux et fassent donc preuve d'une bonne foi dont il se sentait incapable. L'idée qu'Ashley lui plante son pick-up... Le stress, toujours plus de stress... Ca le faisait trop parler. Merde.

- V'la la connasse ! lâcha-t-il en voyant son véhicule arriver sur le parking, soulagé que même un enjoliver n'ait pas sauté entre temps. Comme un gamin, l'irlandais leva le pouce et pointa son index et son majeur vers la jeune brune, comme s'il lui tirait dessus avec un revolver imaginaire.Regardez, j'l'ai buté ! Non, j'rigole. Addison tu me ranges ce Remington, pas de violence, c'est les vacances.

Malgré son air faussement détendu, son palpitant semblait vouloir s'éjecter de sa poitrine comme un pilote de chasse dans un Rafale en plein soucis technique. Nul besoin qu'Ashley ne le lui rappelle. Il fallait qu'il respecte encore cette putain de consigne, plutôt que de commencer à s'emporter comme il l'avait fait dans cette boutique. Surtout qu'il s'agissait de Selene cette fois et celle-ci ne lui laisserait évidemment pas passer un mot au dessus de l'autre. Elle prendrait même un malin plaisir à envoyer balader belle tatie, juste pour l'emmerder. Qui savait ce qui pouvait se passer dans sa caboche malsaine à celle-ci.

- Coucou Selene ! salua-t-il, exagérant l'agitement de sa paume dans l'air et un sourire un peu malsain. Ah, bah ça commence bien, même pas un bonjour, j'vais m'fumer une clope moi ! Addi ?

Belle tatie lui envoya son paquet de cigarette, c'était sympa ça, parce qu'il n'avait aucune envie de rester dans cette pièce et de foutre un bordel monstre alors que tout était déjà si électrique. C'était mieux qu'il sorte. Au mieux il écouterait à la porte.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just when I was starting to give up   Just when I was starting to give up - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Just when I was starting to give up -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» Deception might give us what we want in the present, but it will always take it away in the end — Siobhán
» I know what you want [Luna]
» Kenzi & Néf ☥ Never gonna give you up
» I give up... ft Sigil ♥ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: