The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Alone again -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 24 Fév 2019 - 23:42
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

Luisa semblait toujours autant affectée par la perte d'Hannah. C'était compréhensible, après tout. Elle avait plus de temps avec elle que Kerwan ne l'aurait pas jusqu'à présent. Il partageait néanmoins le chagrin que pouvait ressentir son ami Nigel, et était rempli de compassion. Cette jeune fille était partie beaucoup trop tôt, elle était de ceux et de celles qui constituaient l'avenir de l'espèce humaine. Et là, tout d'un coup, un petit morceau s'envolait, telle une feuille qui venait de se détacher de sa branche à cause d'un coup de vent beaucoup trop violent, se laissant désormais emporter par le souffle de dame nature vers de nouvelles terres sur lesquelles cette feuille pourra reposer.
Ils continuaient de marcher, pas grand monde à l'horizon. Kerwan pouvait aider Luisa si elle en ressentait le besoin. Besoin d'apprendre à mieux se défendre, mais le comportement était de pair avec une bonne défense. Réagir, réfléchir et agir, tels étaient les trois maîtres mots pour survivre. Néanmoins, fallait-il déjà prendre conscience des choses, et agir en prenant les bonnes décisions ; cela était bien plus compliqué qu'il n'y paraissait. Il a était contraint à faire ce choix, en montant à Seattle, où le père et le fils qui l'accompagnaient étaient partis aux toilettes, mais les rôdeurs arrivèrent plus vite que prévu. Alors en inexpérimenté, il dû s'enfuir avec la petite soeur, afin qu'ils ne se fassent pas tous les quatre dévorer par ces "bestioles". Bien qu'il aurait aimé sauver tout le monde, il valait mieux sauver deux personnes que d'en tuer quatre ; son choix avait était vite fait, ce jour-là. Par contre, aux dires de la jeune femme, Kerwan la regarda en faisant de gros yeux, et en fronçant les sourcils, fort mécontent de ses propos.

- Hein ? De quoi ? Mais qu'est-ce-que t'es en train de raconter, là ? T'appelles quoi par "pas normale" ? Que tu es folle ? Différente ? Sans importance ? Inintéressante ? Ou que sais-je encore d'autres mots pessimistes en mode "je-n'ai-absolument-pas-confiance-en-moi" ? Ah non, hein ! Ne raconte pas de conneries aussi énormes, s'il te plaît...

Il poussa un petit soupir. Evidemment, il ne comprenait pas les sous-entendus de la jeune femme, et aimait encore moins les personnes qui n'avaient pas du tout confiance en elles. Pourtant, si elle était encore là, à marcher à côté de lui, c'était bel et bien parce qu'il y avait une raison, non ? Elle savait un minimum se défendre, et c'était l'essentiel ! Une personne qui n'avait pas confiance en elle était une personne qui se dirigeait plutôt dans la case "défunt". Sans confiance, la survie était compliquée, surtout si nous n'étions plus sains d'esprit.
Finalement, un rôdeur se présenta peu après non loin d'eux, et Kerwan laissa le soin à la brune de lui montrer ses "talents" de tueuse de rôdeur. A la grande surprise de celui-ci, elle avait exterminé le rôdeur relativement vite et sans montrer de signes distinctifs de doute ; c'était déjà une très bonne chose. Il revint assez vite à elle, et reprirent la marche. Elle lui confia alors ses craintes et ses points faibles, qui étaient finalement les mêmes d'un peu tout le monde.

- C'est normal d'avoir peur la nuit ou lorsqu'ils sont trop nombreux. La nuit, on ne voit pas autour de nous, tandis qu'eux, ils peuvent nous suivre en suivant nos bruits et attaquer. Par contre, lorsqu'ils sont nombreux, le moyen utilisé en général, c'est la fuite. Tu sais, moi non plus je n'aime pas faire des sorties de nuit, et ça ne m'est arrivé que très rarement. Et quand ils sont trop nombreux, je cherche à me barrer en courant le plus vite possible. Autant utiliser nos jambes que des balles qui n'auront servit qu'à être bêtement gaspillées... Mais après, tout s'apprend. S'ils sont cinq, tu peux les analyser, voir leur déplacement, leur comportement, et après essayer de créer un "chemin" qui te permettra de tuer du premier jusqu'au dernier rôdeur sans trop de souci. Tu m'as vu faire, la dernière fois ; eh bien je faisais cette technique. L'observation est primordiale.

Kerwan parlait beaucoup, surtout qu'il en connaissait tout un rayon sur le sujet. Et il parlait tellement qu'il n'avait pas tout de suite remarqué qu'ils arrivaient enfin au grand centre commercial. Il espérait qu'il n'ait pas été pillé jusqu'à la dernière étagère et qu'il reste deux-trois petites bricoles utiles pour leur camp respectif. Quelle tristesse de faire une sorte, de gaspiller du temps et de l'énergie, tout ça pour rentrer bredouille...
En tout cas, il était content de voir que Lusia était bien plus bavarde que la dernière fois. Autant à se confier qu'à poser multiples questions, toutes aussi variées les unes que les autres. D'ailleurs, elle demanda à propos des armes de défense du grand brun. Evidemment, elle mentionna sa hache qu'il portait à la main gauche, son bras droit lui faisant encore quelques petits picotements par moment. Bien que droitier, il s'économisait des forces un maximum pour son bras qui manierait la hache durant les potentiels affronts à venir.

- Absolument pas. En plus de cette hache, j'ai aussi mon fusil à pompe, que j'ai sur l'épaule. Il est tout le temps avec moi, mais je ne l'utilise qu'en cas de dernier recours. D'abord j'essaie de me défense en faisant le moins de bruit possible, et lorsque ce n'est possible et que je suis en gros danger, je fais péter l'arme à feu. Mais ça ramène du monde, par contre, alors il faut courir. Et toi ?

En arrivant de plus près vers les abords du grand centre commercial, ils virent davantage d'infectés présents sur les lieux, la plupart en train de dévorer leur repas. Kerwan se stoppa, et regarda Luisa, et il se pencha vers elle pour chuchoter.

- Là, par exemple, ils ne nous ont pas entendu arriver. Tu peux donc observer comment ils agissent. Tu en as trois qui sont en train de manger, et deux qui se baladent non loin. Qui vaut mieux-il attaquer en premier ?

La réponse, pour Kerwan, était évidente, mais il voulait si Luisa suivait déjà la même logique pour continuer. Bien que pas trop nombreux, il fallait s'attendre et s'adapter à tout type de situation, le plus vite que possible.

code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Luisa Soriano-Flores
Recovery Grove
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/05/2018
Messages : 163
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alone again   Lun 25 Fév 2019 - 10:51

Kerwan leva la voix alors que Luisa s'y attendait absolument pas. Elle freina sa marche quelques instants avant de reprendre le rythme, abasourdie. Il avait quoi à péter un plomb face à sa remarque qui n'était pas du tout déplacée ? Il avait un comportement que la trentenaire n'arrivait pas à comprendre, ni à interpréter. Au final, elle souhaitait le mettre sur une piste quitte à attiser sa curiosité. Au final, il prenait les dires de la jeune femme pour un mauvais état d'esprit et le jugement qu'elle avait sur sa personne. Soit, Luisa savait qu'elle n'était pas aussi forte que les autres et qu'elle avait beaucoup de travail à faire sur elle même, mais de là à la recadrer sur ce ton, c'était inexplicable et abusif.

Euh ... c'est pas ce que j'ai dit ...
marchant à nouveau à ses côtés, les traits du brun se détendirent peu à peu. Super ... Luisa venait de se rendre compte que ce mec était lunatique ! Après l’entrainement de haut niveau d‘un infecté contre la mexicaine, il enchaîna sur les peurs de la jeune femme et des conseils pratiques. Luisa les pris en compte et mémorisa ce qu’il disait. Il est vrai que lors de leur première rencontre mémorable, Kerwan en silence avait abattu quelques rôdeurs et Luisa l’avait sauvé de quelques suppléments. Quand la dernière solution était l’action, le cerveau de Luisa ne tournait plus rond et elle se battait comme elle pouvait. Observer, réfléchir et agir, oui mais pour la brune, bien souvent elle sautait une étape …

Sur les armes, il lui indiqua son fusil à pompe et se permis d’en rajouter. Luisa écoutait. A sa question, elle répondit gênée et ayant peur de la réaction de ce dernier Je n’ai que mon couteau de chasse. Je me suis très peu servie des armes à feux. Lors de cette journée dans ce monastère, tu m’as donné une arme. J’ai tiré 3 fois avant de me rendre compte que je l’avais touché dans la poitrine… Au moins, elle l’avait utilisé.

A la vue des infectés, Kerwan lui chuchota une petite interrogation proche de son oreille et Luisa eut le temps d’analyser la situation Il vaut mieux, passer son chemin ? Ou sinon prendre celui qui est un peu plus à part et les éliminer un par un. Elle n’était pas idiote, juste que la peur pouvait lui faire faire des choses incorrectes. Maladroite, elle devait faire toujours attention comment réagir pour ne pas s’empourprer dans une situation compliquée.

C’est alors qu’au lieu de partir, elle prit la décision de contourner doucement les infectés pour s’occuper de celui qui était le plus en retrait. Regain de confiance ? Se prouver quelque chose à soi-même ou montrer à Kerwan qu’elle valait le coup sur le terrain ? Peut-être les trois. Luisa couteau bien en main, se plaça derrière le rôdeur debout pour lui planter la lame sur le côté de sa tête. Il tomba au sol mais cela alerta les autres monstres en quête de chair fraîche …

Elle laissa échapper un soupir de mécontentement. Partir ou se battre pour accéder au hall d’entrée ? Elle laissa le soin à Kerwan de choisir, tournant la tête vers l’intéressé en l’interrogeant du regard.




I'm not a perfect person
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Lun 25 Fév 2019 - 22:51
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

Bon, apparemment, Kerwan avait littéralement mal interprété les dires de la jeune femme d'une mauvaise façon, et cela se vit très rapidement dans le comportement de celle-ci. Il s'arrêta lorsqu'elle se stoppa, et l'écouta. Elle lui répondit donc, et Kerwan compris qu'il avait mal interprété ses propos. Il se sentait un peu con, du coup, d'avoir réagi ainsi. Il se gratta alors nerveusement l'arrière du crâne avant de faire une petite moue.

- Excuse moi, alors...

Il se faisait tout petit pendant quelques minutes, ne sachant trop que dire après ce petit quiproquo entre les deux protagonistes. Peu après il se détendit de nouveau, et commença à donner pas mal d'explications en tout genre à la jeune femme. Il espérait que, dans tout son charabia, elle y retienne les choses essentielles, dont l'observation. C'était en observant qu'une partie des informations dont on avait besoin seraient nécessaires pour la suite des actions qui seraient faites. Mais en tout cas, il voulait lui dire que lui non plus, n'était pas ultra chaud pour sortir la nuit où lorsqu'il y avait beaucoup de rôdeurs. Il n'y avait aucun mal à dire ce genres de choses, la peur était un sentiment parfaitement naturel, et Kerwan assumait lorsqu'il avait peur de quelque chose. La peur procurait de l'adrénaline, et parfois elle permettrait de mieux réagir, ou de "sur-réagir", parfois à l'encontre de nos vraies pensées.
Il l'écouta de nouveau répondre à sa question, et il ne fut guère étonné. A vrai dire, il valait mieux qu'elle n'ait qu'une arme blanche plutôt qu'une arme à feu, faisant énormément de bruit et donc attirerait les rôdeurs. Et lorsqu'elle mentionna qu'elle n'avait eut que peu "d'aventures" avec des armes à feu, cela n'était presque pas plus mal ; les armes à feu restaient la "facilité", puisqu'il fallait suffisamment se tenir à distance, charger son arme, viser et tirer. A l'inverse, avec les armes blanches il fallait qu'il y ait un corps à corps, donc beaucoup plus de proximité et de danger.

- Le fait que tu ne saches pas te servir d'une arme à feu n'est pas un drame, en soi. Il faut d'abord que tu apprennes à te servir parfaitement bien de ton arme, à apprendre à la manier, à te déplacer avec et comment tuer de façon optimale les rôdeurs. Les armes à feu sont plus une plaie qu'autre chose, en cas de rôdeurs, évidemment. Lorsque tu sauras bien te servir de ton couteau, je t'apprendrai à bien utiliser une arme à feu. L'arme de corps à corps est beaucoup plus importante, je trouve. Perso, j'utilise à 95% du temps ma hache.

Elle semblait honteuse de ne pas savoir se servir d'une arme, alors qu'il n'y avait aucun mal à ça. Lui avait son arme par sécurité, bien qu'il ne l'utilisait presque pas. La majorité des cas où il dû se servir de son fusil à pompe, c'étaient contre de vrais êtres humains encore remplis de conscience, afin de ce qu'il en restait.
Mais là, avant de parler d'être humains, des rôdeurs se trouvaient non loin d'eux, et Kerwan analysa très rapidement la situation avant de demander à Luisa comment est-ce-qu'elle réagirait. Après sa réponse, Kerwan fit un petit sourire et hocha la tête. Elle semblait bien avoir compris le principe de l'observation et d'anticiper les mouvements à faire.

- Je te regarde faire, j'interviendrai si besoin.

Il s'avança encore un peu avec elle, et se dirigea vers le rôdeur le plus éloigné avant de mettre enfin une fin à ses jours. Elle avait la technique pour s'occuper d'un rôdeur lorsqu'il était seul, mais au vu de son regard en voyant que les autres avaient été attirés par le bruit de l'infecté mort, Kerwan soupira. Comment avaient-ils fait pour entendre ce satané rôdeur tomber alors qu'ils étaient en train de bouffer comme des fous et de déchiqueter leur cadavre en faisant un bruit monstre ? Il n'arrivait pas à comprendre ce genres de mécanismes. Il regarda alors Luisa, pris sa hache dans sa main droite et s'avança à son tour vers les trois infectés.

- Laisse moi faire.

Il ne voulait pas la forcer dès le début à se battre contre trois de ces choses en même temps, alors il s'approcha suffisamment du rôdeur le plus éloigné pour lui trancher la gorge avant qu'il n'ait complètement le temps de se mettre debout. Puis, il fit rapidement le tour du cadavre et s'approcha du second infecté qui commençait à marcher vers Luisa, et l'abattu sans grande peine, du sang giclant un peu partout. Enfin, le dernier rôdeur fonça sur lui, et Kerwan le fit balader d'un coup de pied avant de séparer sa tête de son corps, à nouveau.

- Quant il y a un obstacle pas trop difficile à éliminer, il faut le faire dès que possible pour être emmerdé à l'avenir. Maintenant, on peut y aller.

Ils reprirent leur route vers le centre commercial, jusqu'à finalement arriver au niveau du fameux hall d'entrée, immense.

code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Luisa Soriano-Flores
Recovery Grove
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/05/2018
Messages : 163
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alone again   Mar 26 Fév 2019 - 16:00

La jeune femme écoutait attentivement Kerwan qui dialoguait sur l'utilité des armes à feux. Pour Luisa, ces armes avaient un certain pourvoir à ne pas ignorer. Si elle savait s'en servir, la mexicaine serait davantage rassurée. Même s'ils attirent le bruit, en dernier recours cela peut semble utile et appropriée. La vie avant tout le reste. Fuir, serait la seconde option. Elle se servait bien de son couteau de chasse. Avec l'expérience des mauvais jours, elle savait l'utiliser. La proximité en soi était une angoisse perpétuelle pour la serveuse. L'arme à feu permettait d'appréhender le danger.

Le couteau j'arrive bien à le manier. Je te suis sur les armes à feux contre les rôdeurs, mais contre les hommes ... ça peut servir. Elle faisait référence à ce qu'il s'était passé récemment. Luisa ne vivait pas dans un monde de bisounours mais avant cet épisode, elle ne s'était jamais mise en situation très dangereuse avec des hommes ou des groupes. Elle observait et se méfiait. Dans le plus grand des cas, elle s'en éloignait. Il n'y avait jamais eu plus plus que des sales mains baladeuses et mots pervers sur les routes ainsi que du troc malhonnête et du conflit qu'elle essayait d'arranger comme elle pouvait ou de rester à l'écart. Elle savait se défendre jusqu'à un certain point. Pour cela que les hommes n'allaient jamais plus loin et Dieu merci ...

Pour en revenir au couteau, faut que j'apprenne juste à avoir des gestes plus vifs et avec plus de force. J'en manque énormément. Du haut de ses 1m61, Luisa devait trouver d'autres méthodes plus efficace pour faire tomber l'adversaire. Alors que le clan des infectés se trouvaient devant eux, Luisa pris les commandes. Alors que d'autres se relevaient, Kerwan à son tour pris la main pour tuer le reste avec une précision des plus déconcertantes. Il avait l'air de sacrément bien se débrouiller. Il ne ménagea pas ses efforts. La trentenaire observa donc la scène et se surpris en train de se mordre la lèvre. Honteuse, elle se donna contenance, une fois qu'il avait terminé de faire le ménage. Mais t'es folle ma pauvre fille !

Alors qu'il expliquait ses propres règles sur les obstacles, elle ne sut quoi dire tant elle avait la gorge nouée. Elle ne savait pas si elle était gênée par sa prestation ou pour son comportement le concernant. Elle lâcha cependant un Bravo, tu m'as scotché ! avec un sourire franc pour cacher sa honte.

Elle lui emboîta le pas et ils arrivèrent dans un très grand centre commercial avec des voûtes splendides ... mais sales. Détritus, sang, il y avait un peu de tout. Même un homme mort en décomposition avancée dans un coin. Luisa sentit l'odeur et masqua son nez avec son manteau. Heureusement qu'il faisait froid dans ces situations. Les escalators étaient libres pour accéder au premier étage avec les nombreuses galeries. Ça en était presque accueillant ...

Ce n'est pas le moment où on se demande s'il n'y a pas des survivants bien cachés ici ? C'était la bonne planque avec évidence. Elle tenait fermement son couteau et pris son courage à deux mains On monte ? Peut-être que je trouverais ce qu'il me faut là-bas et toi aussi. En montant les escalators, Luisa d'un côté Kerwan de l'autre, elle regarda le brun avec un air de défit avant de courir pour le dépasser. Arrivée en haut, elle était à peine essoufflée, elle se tourna vers Day pour lui lancer T'as perdu ! J'ai le droit de te donner n'importe quel gage. C'était un jeu qu'elle faisait souvent avec son fils. A cet instant, elle se sentait à l'aise et en sécurité. Elle avait un meilleur moral depuis qu'elle était avec lui, et cela se voyait. Le considérer comme un ami ? Peut-être oui, du moins c’est ce qui était en train de se passer ...



I'm not a perfect person
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Jeu 28 Fév 2019 - 21:37
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

- Tu as raison, je t'apprendrai alors. Il faut juste que tu me dises lorsque tu te sentiras prête pour apprendre à utiliser une arme à feu.

Il ne voulait absolument pas la brusquer, car apprendre à tirer était quelque peu compliqué. Lorsqu'il a tiré pour les premières fois, il n'était absolument pas au point. Cela lui avait fait bizarre au début, il n'était absolument pas familier avec une arme à feu. Mais avec le temps il appris. Et il comptait bien apprendre à Luisa les meilleures méthodes, comment bien viser, éviter de trembler, les zones sensibles à privilégier, etc. Quant il tirait, il réussissait à garder ce sang-froid qu'il avait acquit au fil du temps. Il lui apprendrait donc pas à pas, dans des zones qui seront bien à l'écart de tout afin d'éviter d'attirer bêtement des rôdeurs sur leur lieu d'entraînement. Mais elle avait raison, il était important de savoir se servir d'une arme à feu, au moins pour la défense. Dans ce monde remplis de tarés, si quelqu'un ne savait se servir d'une arme à feu contre l'homme, c'était muerto.

- Ca, ça s'apprend en faisant des gestes. Il faut trouver la bonne fluidité dans ta manière de faire qui va te permettre d'avoir un maximum de tonicité et de force. Mais c'est pas la force qui compte, c'est la rapidité. Sinon tu vas vite t'épuiser.

Ah bah au début, c'est clair qu'il y mettait toute sa force, car il n'arrivait pas à la contrôler, sa hache. Il la faisait souvent envoyer balader et ses bras "partaient" avec la hache tant ses mouvements étaient beaucoup trop lents, mais aussi remplis de force inutile. Et à force de s'entraîner sur des rôdeurs, sa dextérité a fini par se développer, sa hache devenant sa seconde main. Mais pour sûr, il a dû mettre plusieurs gros mois avant de réussir à comprendre comment tuer sans trop y laisser de sa force.
Mais pour l'heure, il regarda Luisa se défendre sans grand mal, et Kerwan vint assez vite l'aider en voyant les autres s'agiter. D'un côté, cela lui permis de montrer à la jeune femme ce qu'il savait faire, mais de passer moins de temps à les tuer. L'homme était un être qui copiait les autres, il lui suffisait d'observer plusieurs fois pour retenir. Il espérait que Luisa comprenne comme il agissait. Autrement, il essayerait de lui expliquer son raisonnement. Une fois fini, il revint aux côtés de la jeune femme qui le félicita, et il fit un grand sourire, tout content.

- Merci !

Ils avancèrent jusqu'à arriver devant le hall, et ils restèrent devant l'entrée de celui-ci afin d'observer l'intérieur des lieux. C'était crade, poussiéreux, avec une forte odeur de chair en décomposition. Kerwan fit une sale grimace en sentant l'odeur ; mais il finirait bien vite par s'y habituer. Pour le moment, tout était calme, pas un bruit à l'horizon ne se faisait entendre.

- Je ne pense pas, non. En général les gens ne restent pas dans un lieu aussi grand, ils préfèrent les zones relativement petites, ils ont plus rapidement le temps de les connaître et les apprivoiser.

La seule mésaventure qu'il avait connu dans un centre commercial était car lui et un type qu'il avait rencontré un peu plus tôt s'étaient planqués dans un grand hall, car des hommes étaient arrivés peu après. Lui s'en était sorti avec une balle dans le pied, l'autre n'avait jamais revu la lumière du jour. Il préférait ne pas s'attarder plus d'une journée dans un lieu aussi grand ; tout pouvait arriver.

- Aller, je te suis.

Ils ne tardèrent pas à pénétrer dans le grand hall du centre commercial, il n'y avait vraiment pas un signe de vie autour d'eux. D'un côté, Kerwan était content que quelqu'un ait certainement fait le ménage avant eux car d'habitude c'était lui qui le faisait. Et ils se dirigèrent vers les deux escalator, l'un prenant celui de droite, et l'autre celui de gauche. Kerwan commença à monter deux marches quant il tourna la tête vers Luisa, qui le regardait. Il fronça les sourcils car il ne comprit pas trop ce qu'elle voulait, et elle se mit à courir le plus vite possible jusqu'en haut. Kerwan fit alors de grands yeux et se dépêcha d'essayer de la rattraper, mais elle avait pris quelques secondes d'avance sur lui. Il arriva en haut, essoufflé.

- Ah non, t'as triché ! J'étais pas prêt ! Il fit une moue pas contente, avant de reprendre. Bon, file mon ton gage, qu'on en parle plus.

Il croisa les bras, fronçant les sourcils. Il était un sacré mauvais joueur.

code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Luisa Soriano-Flores
Recovery Grove
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/05/2018
Messages : 163
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alone again   Jeu 28 Fév 2019 - 22:27

Kerwan continuait à lui parler des armes et l’agilité qu’il fallait pour manier une arme blanche. La petite passade de quelques secondes à s’en prendre à elle était passé. Luisa ne l’avait véritablement pas cherché. Il n’en avait pas saisi le sens. Peut-être que la mexicaine non plus d’ailleurs. En tous les cas, elle se sentait bien plus à l’aise après ce petit accrochage et se laissa aller pour une fois.

Une fois au centre commercial, les galeries spacieuses promettaient d’être énormément appréciées à l’époque. Luisa pouvait sentir le doux parfum des parfumeries et l’odeur du café d’un starbuck dont elle reconnu le logo. C’était bon de se rappeler ces odeurs tant perdues. Du moins, ils étaient bien moins habitués qu’avant. Certaines odeurs elles, avaient disparus. Comme l’odeur, des cahiers de classe de son fils ou encore la lessive que son compagnon utilisait et celle qu’il préférait … Cela, Luisa l’avait encore rêvée il n’y a pas si longtemps.

Aujourd’hui, elle se surprit d’apprécier autant la compagnie de Kerwan. Elle l’appréciait oui forcément. Non loin de lui elle se sentait … ses émotions étaient décuplées. Que ce soit la première fois qu’elle l’ait vu ou en ce moment, Luisa laissait parler son état d’esprit. Et à cette minute, elle était d’humeur joueuse. Alors qu’il était essoufflé, il cria presque à la triche Tu serais pas un peu mauvais perdant par hasard. Surtout que tu t’es fais battre par une femme. A ta place, je serais pas bien. Elle le regarda pas peu fière.

L’agent immobilier réclama son gage Oui, je cherche fit-elle tout en observant les alentours. Un gage intéressant pour elle. Quelque chose qui la fasse rire et en même temps que la fierté de Monsieur en prenne un coup … D’un signe de la main, elle lui demanda de la suivre, sans pour autant minimiser les risques de tomber sur un rôdeur ou un détraqué. Toujours son couteau dont le manche touchait son poignet, ils progressèrent dans le couloir central de la galerie. A croire qu’il y avait un deuxième étage. Elle regarda autour d’elle pour trouver l’inspiration. Elle sourit, en le voyant. Un sourire franc qui voulait tout dire. Monsieur allait passer un sale moment et Luisa en profiterait pleinement. Viens, dit-elle se précipitant dans un magasin aux airs lugubre.

L’intérieur était déconcertant. C’était rempli de couleurs. Mais tellement terne en ses temps. C’est clair que ce qui se présentait devant elle, autant au sol que dans les fameux stands bien entreposés, pouvait être un avantage considérable pour les femmes. A tout bien réfléchir, peut-être qu’elle prendrait quelque chose qu’elle pourrait un jour se servir. Kerwan commençait à comprendre ce que s’apprêtait à faire la mexicaine et pendant qu’elle s’activait à trouver quelques trésors demanda au brun un service Tu devrais t’asseoir sur un tabouret là, dit-elle en montrant du doigt un tabouret noir au sol tout en continuant ses recherches sur les présentoirs afin de savoir quoi lui mettre pour le rendre encore plus beau qu’il ne l’était. Oui, Luisa appréciait sa carrure et même si à cet instant il la détestait, elle, le trouvait charmant.

C’est bon ! elle se tourna et lui dit afin de le calmer davantage Tu as perdu, tu as voulu ton gage de suite. Alors sois sage. Elle se posta devant lui et ajoute La prochaine si c'est ton tour, tu pourras t’amuser aussi. Tant que tu m’enfermes pas avec une horde d’infectés, j’accepte tout. Tout ? Peut-être oui. En même temps il serait pas du genre à lui faire faire de grosses bêtises non ?

Elle déboucha un tube de rouge à lèvres. Kerwan était désormais à sa hauteur et elle fut … très gênée. Son souffle se coupa quelques secondes. Ses yeux se baissèrent pour utiliser le rouge le plus vif qu’elle ait trouvé sur la paume de sa main. A force de persévérance, vu le temps sans avoir été utilisé, la couleur revit et elle maintenait le menton du brun, essayant de ne pas trembler et surtout, de ne pas le regarder dans les yeux. Ne bouge sur-tout pas. Mais c’était trop lui demandé pour son cerveau à elle. Elle suivit du regard la courbe de ses lèvres, elle dépassa un peu sa main tremblant en restant suspendue longtemps et dans le temps.

Je crois que … j’ai fini pour la bouche. Elle recula légèrement, elle crut avoir senti son souffle un cours instant. C’était pas possible d’être aussi timide. Elle rangea son courage dans la poche, ne comprenant pas trop ce qu’il se passait. Maintenant, je te mets du blush et un peu de far à paupières si tu me laisse faire. Un sourire en coin elle l’amadoua un peu T’inquiètes pas tu es très belle comme ça. Un franc sourire masqua son embarra pour se rapprochement et pour ce qui lui faisait ressentir …



I'm not a perfect person
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Jeu 28 Fév 2019 - 22:49
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

Malheureusement, il avait perdu à la course de l'escalator contre Luisa. UNE FEMME ! Et d'ailleurs, elle ne se fit absolument pas prier pour le lui faire remarquer. Il se mis alors à grommeler de mécontentement.

- Agnagnagna...

Il gardait ses bras croisés, fronçant toujours les sourcils. Il détestait perdre, et encore plus contre une fille. Alors oui, il l'accusa de triche, car ce n'était pas du jeu de ne pas prévenir lorsqu'une course allait se faire. Mais bon, il avait perdu, et c'était trop tard pour marche arrière ; surtout lorsqu'il réclama son gage le plus vite possible. Le plus tôt il aurait son gage et le plus vite cela se terminerait. Enfin, c'est ce qu'il croyait...
Il la suivit donc sans trop broncher, ne sachant trop à quoi s'attendre. Il se demanda ce qui lui passait par la tête, quelle idée de gage bien vicieux pourrait-elle avoir. Mais comme il avait perdu, il n'avait d'autre choix que d'accepter son sort, de toute façon. Et, au bout de quelques minutes, elle sembla trouver un lieu qui lui était convenable et il s'avança jusqu'à elle, et finit par pénétrer dans un des anciens magasins. Une petite odeur assez particulière planait en ces lieux, c'était l'odeur du maquillage, mais il n'était pas habitué à ce genres d'odeurs qui n'arrivait pas à reconnaître son origine.

Kerwan regarda un peu autour de lui, essayant de comprendre là où il se trouvait. Mais beaucoup d'objets inconnus traînaient là, et il lui était un peu difficile de comprendre pourquoi Luisa était venue jusqu'ici. Néanmoins, il lui obéit et alla s'asseoir sur le tabouret tout près de là, posant ses affaires au sol. Il attendit patiemment qu'elle revienne face à lui, avec un sourire qui cachait bien des choses. D'ailleurs, au vu de ses propos, Kerwan pencha la tête, ne comprenant absolument pas où elle voulait en venir.
Et c'est là qu'elle ouvrit un tube de rouge à lèvres, et Kerwan fixa la petite chose en faisant des yeux ronds. Elle avait décidé de... De le maquiller ? Non, pas possible. Il devait y avoir une erreur. Mais apparemment pas, puisqu'il vint commencer à lui appliquer du rouge à lèvres sur ses propres lèvres. L'ancien agent immobilier ne bougea plus, les lèvres légèrement entrouvertes par lesquelles il laissait échapper un petit souffle chaud.

Après quelques trop longues minutes, elle finit son oeuvre et se recula, à nouveau un sourire qu'il n'aimait pas du tout. Il sentit ses joues rougir à bloc, et détourna le regard, fort honteux. Si Emerson et Kendale le voyaient dans cet état, ils se foutrait tellement de sa gueule ! Et il y avait de quoi, pour sûr ! Sauf que ça n'était pas encore fini, et Luisa voulait encore l'embellir davantage. Il n'avait pas besoin de tous ces trucs chelous sur le visage, pourtant ! Il avait tellement honte qu'il n'en bougeait plus, son regard déviant vers le sol.

- Dépêche, que je retire vite tout ça après.
code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Alone again   
Revenir en haut Aller en bas  
- Alone again -
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: