The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Alone again -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 12:30
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

Il essayait tant bien que mal de se calmer, mais c'était... compliqué. C'était compliqué car il savait pertinemment qu'il avait raison, mais Luisa ne semblait pas vouloir entendre ses propos. Néanmoins, il a dit tout ce qu'il avait à dire, et espérait que ses dires aient au moins pu rentrer dans le crâne de la jeune femme, même si elle ne voulait pas aller dans ce sens. Il savait parfaitement tout ce qu'il avait vécu, en était pleinement conscience, et maintenant il avait suffisamment de recul pour pouvoir y repenser. Il avait été suffisamment fort psychologiquement pour se relever de tout ça, mais a été en phase de dépression pendant un moment. Et, son défouloir était de tuer tout ce qui bougeait pour se venger. Il a détesté la terre entière, en voulait à tout le monde. Il a été très mal pendant un moment, et personne n'a été là pour l'aider à se relever. Il a dû affronter sa dépression tout seul, et a fini par s'en relever tant bien que mal,. Il avait fini par accepter. Par accepter le décès de ses parents. Il avait fini par se dire que malheureusement, cela devait certainement arriver. Et même s'il avait été là au moment M pour sa mère, peut-être serait-il mort avec elle. Peut-être devait-il vivre pour qu'il puisse raconter son vécu, son passé, et essayer de se tourner vers l'avenir.

Luisa était très en colère, et son ton était vraiment fort. Kerwan restait contre la fenêtre, les yeux devenus un peu humides et la gorge particulièrement sèche. Il ne savait plus trop quoi regarder, et laisser Luisa se défouler sur lui. Si ça pouvait éventuellement lui faire du bien...
Elle finit par s'approcher de lui, et lui dévoila des marques sur ses poignets. Kerwan les regarda longuement, sans un mot. Il l'écoutait toujours, silencieux. Beaucoup de choses se bousculaient dans sa tête, et il ne savait trop que dire pour éviter d'envenimer encore plus les choses. Alors il resta là, spectateur des actes de Luisa qui commençait à faire tomber des choses de l'étagère. Kerwan se poussa un peu, les traits durs. Est-ce-qu'elle allait tout renverser ? Il aurait voulu lui mettre une gifle pour la calmer, mais il ne frappait pas les gens sans raison valable, et encore moins les femmes. Alors il serra les poings, cherchant un moyen d'essayer de calmer ses ardeurs.
Finalement, ni une, ni deux, il se redressa avec une rapidité déconcertante et fonça sur elle en enjambant tout ce qui était encore tombé. Il l'attrapa au niveau des avants bras et la plaqua avec une certaine force contre le mur le plus proche, afin de la bloquer de tout autre geste qui pourrait lui causer du tort. Il effectuait une certaine pression sur ses muscles, la regardant droit dans les yeux.

- Et réagir comme ça va te faire retrouver ton gosse et ton mari plus vite, peut-être ? Tu crois qu'ils seraient fiers de te voir en train de tout faire tomber ? Au lieu de passer ton temps à te lamenter, t'as qu'à aller les chercher ? Et si tu ne les retrouves jamais, tu vas encore te blesser ? A quoi ça va te servir mis à part te faire encore plus de mal pour rien, Luisa ?! A quoi ça te sert de te mettre dans cet état ? Si tu tiens tant à les retrouver, vas-y ! Je ne te retiens pas ! Je t'ouvre même cette foutue porte et te prépare ton balluchon, si tu y tiens !

Finalement, après avoir fait cette pression sur ses bras, il finit par la relâcher. Il se recula alors, et alla récupérer ses affaires.

- Tes efforts sont vains. Pour moi, c'est comme si tu voulais obtenir la lune ; tu mourras sans avoir pu continuer de vivre sans penser constamment à un objectif inatteignable.

Il la regarda une dernière fois, les traits de colère devenant des traits de tristesse. Son visage avait changé d'expression. Elle était vouée à sa perte, et il le savait. Mais elle voulait encore y croire. Le grand brun préférait la laisser libre de ses choix, mais il avait peur, au fond, qu'elle s'en aille réellement et qu'il ne puisse plus jamais la revoir...
A pas lents, la tête basse, et monta les escaliers un à un, en se tournant une dernière fois vers Luisa. Peut-être était-ce la dernière fois qu'il la reverrait, avec comme dernier souvenir, un souvenir de dispute. Il ne pouvait pas plus la raisonner, elle était beaucoup trop braquée et arrêtée sur ses pensées, alors Kerwan préférait capituler. Il finit par arriver dans l'autre chambre, celle d'une chambre d'une adolescente. Il poussa la porte et posa ses affaires dans un coin avant de venir se mettre contre la vitre.
code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Luisa Soriano-Flores
Recovery Grove
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/05/2018
Messages : 163
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 13:07

Les objets jonchaient le sol, elle en avait que faire. Les larmes coulaient, ça aussi elle s’en foutait. A cet instant, elle les voyait. Elle voyait sa vie d’avant regrettait chacun de ses choix, pétrifiée à l’idée de lâcher cette idée de les trouver. Elle était faible alors qu’elle se croyait forte. Sa faiblesse c’était eux mais lorsqu’ils étaient réunis c’était sa force et elle puisait là-dedans. Toute cette frustration, cette peur immense, cette sensation d’abandon et cette colère puissante passèrent à travers ces gestes incontrôlables.

Elle sentit une pression sur ses bras. Kerwan chamboula son esprit mais elle n’avait plus le courage de se battre et surtout de se battre contre lui. Elle lui avait tout dit. Tout. Lui avait dévoilé ses secrets. Elle était folle à cet instant. Il aurait pu fuir. Prendre ses affaires et partir et pourtant il ne l’avait pas fait. Malgré tout ce qu’elle lui a dit. Elle était tellement concentrée sur elle-même et son désir de les revoirs qu’elle avait oublié un seul instant ce qu’il pouvait ressentir. Maintenant, sur son histoire et sur son passé. Une vraie peste, en vraie petite égoïste. Alors qu’elle n’était pas comme ça.

Dos contre le mur, ses yeux injectés de sang faisaient pression sur ceux de Kerwan. Son discours changea quelque peu. Il lui laissait le choix. Il la relâcha. Ces dernières paroles furent comme une évidence. Une évidence pure et qu’il faisait tellement mal que ça lui déchirait le cœur. Il prit ses affaires et partit à l’étage. Elle pleura, se vida complètement. Elle se laissa glisser jusqu’au sol, dos contre le mur prenant sa tête entre ses mains. Elle avait envie d’hurler, de se faire mal aussi. Sa vie depuis 3 ans tournait autour d’eux. Essentiellement d’eux. Cette sorte d’abandon elle le vivait pour elle-même. Elle s’abandonnait pour ne penser qu’à eux. Ca toujours été eux en premier.  

Elle se leva d’un coup gémissant entre deux sanglots, pris ses affaires pour les mettre dans un sac. Il lui donnait le choix. Elle prit son manteau et une fois arrivée devant la porte d’entrée, elle eut le vertige. Elle se rendait folle elle balança son sac, les larmes ne finissaient plus de couler. Elle les avait abandonnés depuis longtemps. Elle avait trouvé ce groupe à Recovery Grove pour y rester. Et au fond, Kerwan était le seul qui la comprenait alors qu’elle avait toujours douté de lui, de ce qu’il était et de son passé. Elle l’appréciait. Elle l’appréciait même un peu trop. Alors que les sentiments pour son compagnon n’étaient même plus qu’un lointain souvenir. Elle s’était complètement voilée la face. Elle se laissa aller sur le canapé et pleura intensément durant plusieurs heures, se déshydratant presque. Cette nuit, elle s’en souviendrait toute sa vie …


Le lendemain …


Elle ne savait pas si elle s’était endormie. Peut-être à force de pleurer oui. Mentalement elle n’en pouvait plus. Son fils, l’avait appelé dans ses songes. Elle se refusait de croire qu’il pouvait être mort à cette heure-ci et sous toutes ses formes. La peau un brin blafarde, les yeux très fatigués, elle voulait prendre l’air, de là hauteur. Elle voulait sentir le vent dehors, ne pensant même plus à cette tempête d’hier soir.

Elle se souvînt de ce toit et pris la direction de ce dernier. Elle ouvrit une petite ouverture vitrée en haut d’escaliers raides et se retrouva sur le toit. C’était comme une terrasse. A en croire le reste de la pagaille ici, c’était un lieu de vie. Pour les amis et la famille. Elle surplombait le quartier. Le brin d’air était glacial mais elle s’en foutait. Enfin elle pouvait respirer. Elle s’approcha du bord. Juste en bas il y avait une piscine découverte et sans eau bien évidemment. Juste des flaques apparaissaient à cause de la tempête de la veille. Il ne faisait pas encore jour, mais l’aube arriverait vite.

Elle l’avait écouté. Mais dire adieu aux êtres qu’on aimait était trop dur. Dylan aujourd’hui, aurait pu être un garçon charmant. Elle voyait encore ces yeux et souris en y pensant. Son fils, était tout pour elle. C’était invivable de penser qu’elle ne pourrait plus le retrouver. C’était terminée, elle devait en faire le deuil … définitif. Trop définitif à son goût. Une larme coula, encore plus près du bord. Luisa se foutait vraiment de ce qui pourrait arriver. Elle comptait pour lui. C'était sa mère ... Maintenant pour qui comptait-elle vraiment ?



I'm not a perfect person
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 13:41
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

La nuit fut très longue pour le grand brun. Il resta debout, contre la fenêtre, à essayer de scruter quelque chose en bas. Il essayait de voir si elle était partie, définitivement, mais il ne voyait rien. Ses yeux étaient tellement humides, il reniflait par moment. Au moins aurait-il pu apercevoir une petite source de lumière ? Mais la tempête était forte, le vent et la pluie ne cessaient de faire du boucan contre sa fenêtre. Il se sentait vide, au fond. Ses yeux étaient rouges, et il repensait à chaque parole qu'il avait pu lui dire, à chaque geste qu'il avait pu faire. Et s'il avait fait ou dit quelque chose d'une autre manière, cela aurait-il changé la donne des choses ? Il ne pouvait plus faire machine arrière. Il avait tout dit. Dit tout ce qu'il pensait être juste et raisonnable pour Luisa. Il ne voulait pas la voir souffrir comme lui avait pu souffert, et ne voulait pas avoir à la ramasser à la petite cuillère alors qu'il voulait l'avertir, la prévenir si elle continuait sur cette lancée. Cela faisait un moment que toute cette merde avait commencé, et il était passé par des états dans lequel elle n'était pas encore passé, et voulait éviter qu'elle les connaisse, ces états. Néanmoins, il était désormais impuissant.

Le lendemain...


Il se réveilla contre le mur près de la fenêtre. Il s'était assis dans la nuit afin de dormir un peu, épuisé par cette journée, et épuisé des dernières semaines. La lumière du jour qui commençait à se pointer l'avait réveillé. Il avait des cernes assez prononcés, le teint un peu blafard. Sa mine était froide, les traits tirant vers le bas. Il se redressa, mal au dos, et sorti de sa chambre afin de descendre au salon. On ne sait jamais qu'elle ne soit pas partie... Il descendit les marches d'une façon encore plus lente qu'hier, et son cœur battait très vite. Il espérait qu'elle soit là, assoupie dans le salon. Mais il ne la trouva pas. Néanmoins, il vit que ses affaires étaient encore ici, alors il eut un petit espoir. Pris d'une très forte vivacité et d'adrénaline, il remonta trois par trois les escaliers, et alla fouiller dans toutes les pièces de la maison se situant au premier étage, mais elle n'y était pas. Néanmoins, il aperçu une ouverture vitrée qui était ouverte et s'empressa de passer par là.
Lorsqu'il arriva en haut, il aperçu Luisa, loin, au bord du toit. Son cœur loupa un battement, et il cru presque perdre l'équilibre. Là, s'il faisait le moindre faut pas, elle n'hésiterait certainement pas à sauter. Il sentait énormément de pression, et était envahi par le stress. Comment devait-il réagir pour la faire revenir vers le centre du toit ?

- L-Luisa, je... Je m'excuse pour hier soir. Je n'aurais pas du m'emporter. Je... Je ne voulais pas te faire de mal ni te blesser. Je... Je ne sais pas ce qui m'a pris...

Il s'avança alors doucement sur le toit, un bras tendu vers elle. Il ne la quittait pas des yeux et marchait lentement. Sa respiration était forte, il avait même du mal à la contrôler. Il n'avait rarement été dans ce genres de situations, et il ne voulait pas la voir mourir, elle non plus. Il commençait à perdre de plus en plus de personnes à qui il tenait, et cela lui faisait toujours plus mal. Et la voir au bord du toit lui nouait l'estomac tellement fort qu'il aurait presque pu en vomir.

- S'il te plaît, Luisa... S'il te plaît... Recule.

Elle ne répondait pas, où alors elle parlait si doucement qu'il ne pouvait l'entendre. Il continua de s'approcher puisqu'elle ne bougeait pas, mais il avait peur qu'elle se retourne avant qu'il n'arrive à elle, et qu'elle ne saute. Il avait un plan : réussi à l'attraper et à l'attirer hors du bord du toit. Mais pour cela, il devait avancer dans une extrême lenteur qui l'énervait presque. Il aurait aimé courir vers elle et vite la tirer hors de là.
Finalement, lorsqu'il arriva à quelques mètres, il s'avança et se pencha suffisamment pour empoigner son bras et la ramener avec force contre lui. Il l'entoura de ses bras et la serra, avant d'éclater en sanglots. Ses nerfs lâchaient complètement. C'était un mélange de fatigue accumulée, mais aussi de stress, d'angoisse, et maintenant de peur. Il avait peur de la perdre. Il recula un peu, l'entraînant plutôt près des installations qui avaient été laissées là par la famille avant de partir. Lorsqu'il semblait qu'ils étaient en sécurité, il pris son visage dans ses mains, la forçant à le regarder droit dans ses yeux.

- Luisa... Tu imagines si tu avais sauté ? Tu imagines si tu avais cessé d'exister en une fraction de secondes ? Qu'est-ce-que j'aurais fait, hein ? J'aurais ramené ton corps sans vie auprès des tiens, et après ? Qu'est-ce-que j'aurais eu à leur dire ? Que je n'ai pas su te protéger ? Non. Il inspira profondément, des larmes roulant toujours sur ses joues, avant de reprendre. Si tu es toujours en vie aujourd'hui, ce n'est pas pour rien, Luisa. Si tu es encore en vie aujourd'hui, c'est parce que tu es une battante. Tu as traversé bien des épreuves que je ne saurai jamais, mais si nous nous sommes rencontrés, ce n'est certainement pas pour rien, Luisa. Dieu a décidé de te laisser la vie, parce que tu le méritais, et parce qu'il y a un groupe qui attend ton retour avec impatience. Qui attend de voir si tu pu rentrer avec des provisions pour survivre encore un peu. Il y a un groupe qui compte sur toi, qui t'apprécie. Et moi aussi, Luisa, tu comptes énormément pour moi. Je sais qu'on ne se connaît pas énormément mais... Mais je t'apprécie beaucoup ; bien plus que tu ne le penses...

Lorsqu'il eut finit, il se pencha vers le visage de Luisa, et après avoir légèrement incliné sa tête, vint poser ses lèvres sur celles de la jeune femme, les yeux clos. Son cœur battait extrêmement vite, et la tension commençait enfin à retomber. Ce moment lui paru très long, mais en vérité ne dura que quelques secondes. Puis, il détacha ses lèvres des siennes, et relâcha doucement son visage. Elle allait certainement le frapper pour ce qu'il venait de faire, mais en assumait les conséquences.
code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Luisa Soriano-Flores
Recovery Grove
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/05/2018
Messages : 163
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 14:23


La lueur du jour pour commencer, prenait une teinte orangée. Les yeux engourdis par ces heures à se torturer l’esprit, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait. Elle voulait prendre l’air, juste se sentir apaisée. Elle aimerait égoïstement se sentir mieux, se sentir bien, ne plus à voir à penser et à peser le pour et le contre de ses actes. L’amour qu’elle portait à son fils était tellement grand qu’elle y croyait encore et toujours. Y croire pour être déçue. Y croire pour qu’un jour elle s’y perde et devienne vraiment folle. Qu’avait-elle à gagner au final ?

Elle entendit du bruit et se retourna doucement, sinon avec ces vertiges, elle pourrait tomber. Kerwan avait une mine déplorable mais malgré ça il était toujours beau à regarder. Il s’excusa encore et encore. T’avais raison, dit-elle si bas qu’il ne pouvait entendre. De pleurer lui avait écorché sa voix. Elle regarda au sol avant de le voir s’avancer. A chaque pas, elle se sentait bête. Et dire qu’au final elle était inutile. Et dire qu’elle se voilait la face tout ce temps. Il avait l’air désespéré. Pourtant le plus fou des deux, c’était la mexicaine. Elle ne quittait pas ses yeux du vide. Pourtant des yeux si humides, qu’elle y voyait flou. Ses cheveux au vent, passèrent devant ses yeux et entouraient son visage meurtri. Elle regarda au loin, écouta la douce voix du brun. Il avait peur. Pour elle. Il était sincère et une étincelle réchauffa son cœur froid.

Je suis désolé Dylan, maman est désolé mon chéri. Elle pleura une nouvelle fois avant de se reconcentrer sur la voix de l’homme derrière elle. Comme si le vent l’avait poussé en arrière, elle recula et la chaleur de Kerwan entoura son corps qu’il cacha à l’abri du vent. Il pleura. Luisa en était secouée. Il pleurait, il culpabilisait mais il ne devait pas l'être. Il lui avait ouvert les yeux. Le seul et l’unique qui avait été étrangement direct et franc avec elle. Il parlait et elle l’écouta attentivement. Elle ne sut que dire. C’était une battante, courageuse Kerwan était sûr de ces mots. Des mots profonds et sincères. Elle le ressentait. C’était comme une chaleur qu’elle espérait tant voir en elle un jour. Une personne qui lui faisait confiance et qui lui avouait qu’elle était importante à ses yeux. Les yeux de la jeune femme ne lâchaient pas celui de Day. Ces derniers mots sonnaient comme une douce mélodie et son cœur battait avec rapidité.

Elle n’était pas préparée à ça. A ce qu’il allait faire. Quand son souffle se rapprochait de ses lèvres. Quand ses lèvres se posèrent sur les siennes, le monde autour s’écroula en une fraction de seconde. Un doux feu pris possession de son âme. Elle ferma les yeux, surprise de ce geste qui n’était pas anodin. C’est la chose la plus délicate et la plus intense que cet homme pouvait lui faire. Tous ces maux s’envolèrent un court instant. Trop court selon elle. Alors qu’il s’écarta, elle reprit ses esprits. Elle ne voulait que deux choses à cet instant : le croire et reprendre cette danse.

Comme une âme désespérée, elle entoura Kerwan de ses bras et se rapprocha une nouvelle fois de lui. Le baiser qu’elle lui donnait était plus intense. Ce qu’elle ressentait, toutes ses émotions étaient à contre sens. Frustrée, lessivée, fatiguée, folle et mélancolique c’était tout ce qu’elle lui transmettait. Elle ne voulait pas s’arrêter mais le fis pour reprendre à nouveau ses esprits et pouvoir lui parler. Mais lui dire quoi ? Ses pensées à chaud étaient … défragmentées

Je … Kerwan je … elle reprit son souffle. Kerwan je suis désolée. Tu as raison pour tout et …, elle déglutit, je suis trop égoïste. Tellement égoïste que je m’y perds et … et moi aussi je … je sais pas pourquoi mais je sais qu’au fond de moi, je ressens quelque chose pour toi. C’était difficile de l’avouer. Difficile que le conscient réalise. Mais c’était bien réel. Tu dois me prendre pour une folle … je suis désolée.



I'm not a perfect person
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 14:50
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

Tout s'était passé à la fois très vite, et très lentement. Il essayait de peser ses paroles un maximum, d'avancer dans le plus grand des calmes jusqu'à elle. Enfin, il réussi à la prendre près de lui et de l'éloigner de tout ça, de toute cette mort qui planait un peu violemment autour d'elle, et il la sentait, cette mort. En un instant, il l'avait imaginé à sauté, aussi.
Mais maintenant, elle était dans ses bras, et la gardait contre lui, assez fermement. Il ne voulait plus qu'elle s'approche près du vide de la sorte. Il voulait faire tout son possible pour qu'elle ne touche pas le fond, pour qu'elle évite de souffrir comme elle aurait pu le faire. Il voulait la protéger, et prendre soin d'elle. Elle restait un bout de femme encore fragile, et surtout perdue. Il ne la cernait pas encore bien, mais essayait de la comprendre un peu plus à chaque fois. Il essayait de la comprendre à chaque conversation qu'ils avaient, à chaque attitude qu'elle prenait, à chaque réaction. Il voulait lui retirer cette épine du pied qui s'était beaucoup trop enfoncée, et qu'il était difficile à faire ressortir tant la douleur était grande.

Et durant ce bref baiser, il se voulu doux et délicat. Il espérait qu'un maximum de choses puissent passer par ce baiser. Et il espérait qu'elle comprenne ce qu'il ressentait, au moins. Et lorsqu'il la relâcha, ce fut elle qui vint se mettre à son tour contre lui, l'entourant de ses bras, et leurs lippes se rencontrèrent à nouveau, à la grande surprise du grand brun. Ses paupières se fermèrent, et il l'embrassa cette fois de manière un peu plus intense, tout en restant dans la douceur. Ses bras passèrent en même temps autour de la jeune femme afin de la maintenir contre lui. Leurs lèvres mouvaient en harmonie, et Kerwan appréciait particulièrement ce contact doux et si chaud contre ses lèvres ; il en eut même les frissons.
Ils finirent par rompre le baiser et se regarder de nouveau en face à face. Ses larmes avaient cessé de couleur, et maintenant il en avait les joues rougies par ces deux baisers. Il gardait un bras autour de Luisa, et posa l'autre délicatement sur sa joue, qu'il caressa de son pouce. Son regard ne quittait plus celui de Luisa. Il l'écoutait encore, il un petit sourire s'afficha sur ses lèvres. Il secoua légèrement la tête.

- A aucun moment je ne t'ai cru folle, Luisa. Je sais bien que tu es dans une période compliquée, que tu es perdue. C'est pour ça que je suis là. Je veux t'aider à aller mieux, à avancer, avec moi si possible.

Il s'approcha encore de son visage, et vint l'embrasser une fois encore. Il pressa ses lippes un peu plus contre celles de la jeune femme, son cœur battant extrêmement vite dans sa poitrine. Il se sentait mieux, allégé. Malgré la fatigue des rares heures de sommeil qu'il eut, il se sentait bien. Il gardait son étreinte autour d'elle, ses lèvres ne cessant de se mouvoir contre celles de la jeune femme. Enfin, il se recula légèrement, un petit sourire.

- Retournons à l'intérieur.

Il n'avait pas envie de traîner sur le toit plus longtemps, les lieux ouverts non protégés par des barrières ne le mettaient pas le plus à l'aise possible. Alors, il pris la main de Luisa et la ramena jusqu'au passage vitré qu'il avait emprunté plus tôt, et ils retournèrent enfin à l'intérieur de la maison, en sécurité entre ces quatre murs.
code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Luisa Soriano-Flores
Recovery Grove
Luisa Soriano-Flores
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/05/2018
Messages : 163
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 15:16

Elle était rassurée. Cet homme face à elle avait le don de lui faire ressentir toutes sortes de choses mais pour une fois, à cet instant c’était positif. Elle était soulagée. Sa conscience était moins lourde comme si un gros poids l’avait quitté. Aurait-elle sauté ? Pensait-elle vraiment à faire un pas de plus en avant ? Elle ne savait pas. Il caressa sa joue, Luisa aurait pu lui demander de continuer. Oui, Luisa était dans une période compliquée. Elle l’était depuis quelques années maintenant. Kerwan souhaitait avancer avec elle. C’est-à-dire ? Elle tourna ces mots dans tous les sens pour y découvrir la signification. Il ne lui laissa pas le temps de réfléchir qu’il l’embrassa encore passionnément. Des lèvres douces, une pression particulière comme s’il n’avait plus envie qu’elle parte, qu’elle se fasse mal ou qu’elle souffre. S’il continuait elle aurait pu y prendre goût. Et surtout elle ne s’en lassait pas.

Une fois à l’intérieur, la jeune femme constata en fait qu’elle était gelée. Heureusement entre quatre murs il faisait bon. Encore plus maintenant que son cœur se réchauffait. Elle ne savait comment aborder la chose, elle ne savait que dire alors que leurs têtes faisaient peur à voir. Elle n’avait que très peu dormi mais lui aussi on dirait. Encore la tête dans toutes ces histoires, elle pensa à son fils une dernière fois. Elle essaya d’arrêter de culpabiliser constamment. Elle devait se donner une chance de vivre pour elle. Mais comment faire ? Par où commencer ? Day lui avait dit qu’il pourrait l’aider mais comment ? Dans sa tête, elle se disait un cas désespéré.

Elle ne quitta pas sa main, elle n’en avait pas envie. Le seul problème c’est que si ça continuait elle deviendrait accro à lui et elle n’avait pas envie d’être un boulet accroché à lui. Luisa devenait rapidement dépendante et clairement Kerwan n’en avait pas conscience. Elle se permit, une fois assise sur le canapé de lui dire Tu … tu veux avancer avec moi ? C’était dingue de se dire qu’une personne dans cette vie s’intéressait vraiment à elle. Presque irréel. Tellement de choses se sont produites jusqu’à maintenant. Comment on va faire ? C’est … cette situation est très particulière.

Très particulière mais Luisa en avait besoin au fond. Elle avait besoin de se raccrocher à un sentiment d’existence. Une lumière en elle s’était créée depuis l’instant où il lui a parlé d’elle. Qu’elle comptait à ses yeux. Les choses éphémères pour elle lui faisait horriblement peur. Ca veut dire que, que tu n’as pas peur de te mettre en couple avec moi ? Ce baiser voulait dire aller plus loin ? Et non pas je suis un homme désespéré alors revient. Elle attendait ces réponses avec impatience. Elle avait encore cette envie de l’embrasser et regardait très souvent ces lèvres.

Parce qu’une fois rentrés, elle avait peur que le charme soit rompu. Que tout redevienne comme avant. D’ailleurs comment allaient-ils faire avec les autres ? Ils ne vivaient pas dans le même camp. Il y a encore une heure elle pensait à sa famille disparue et maintenant au présent avec un certain avenir avec l’homme à ses côtés. C’était dingue. Ces heures étaient dingues et cette vie était complètement folle. Tout comme elle. Elle allait en perdre la tête si elle se ressaisissait pas ...



I'm not a perfect person
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
Kerwan Day
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 538
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Alone again   Dim 3 Mar 2019 - 16:00
Alone again. × ft. Luisa & Kerwan

Lui aussi avait froid, et lorsqu'il rentra dans la maison, il senti un énorme frisson parcourir son corps. Il n'était vêtu qu'une chemise pas très épaisse, et il espérait ne pas tomber malade. Mais fatigué comme il l'était, cela allait être difficile. Emerson n'allait pas être très contente non plus, certainement... Tant pis. D'ailleurs, Luisa aussi était gelée, elle avait un teint un peu plus pâle, et ses lèvres semblaient trembler légèrement. pourtant, elle avait un gros pull. Leurs vêtements respectifs étaient certainement secs ou presque, alors ils pourraient les remettre et se réchauffer davantage. Mais, en attendant, ils redescendirent dans le canapé, où ils s'y installèrent. Kerwan gardait la main froide de Luisa dans la sienne, assis assez proche d'elle.
Ses yeux ne quittaient pas le visage de Luisa. Elle non plus, n'avait pas énormément dormi, ils étaient au moins sur un pied d'égalité, si l'on puisse dire. La veille au soir avait laissé un goût amer avant qu'il ne la laisse à ses propres décisions, mais elle était restée ; et il en était heureux qu'elle ait prise cette décision. Il ne savait pas du tout ce qui aurait pu se passer si elle avait osé sauté ou si ce qu'il ressentait pour elle n'avait pas été réciproque, mais puisque cela n'était pas le cas, il n'avait plus besoin de se préoccuper de cela. Il n'avait plus qu'à penser au moment présent, elle était avec lui.

- Evidemment que je veux.

Puis, sa question le surpris encore plus. Il fit de grands yeux un peu étonné, ne sachant trop quoi dire sur le moment. Cela lui semblait évident pourtant, mais pas suffisamment pour elle. Il devait alors, à nouveau, suffisamment trouver les mots pour lui expliquer le fond de sa pensée. Il voulait surtout qu'elle le croit, qu'elle voit qu'il soit sincère.

- Eh bien... Continuer à vivre, mais vivre ensemble, à... à deux.

C'était assez ambiguë comme situation. Elle semblait perdue alors qu'il lui parlait d'eux eux deux. Elle avait l'air d'avoir été pendant assez longtemps en couple avec le même homme ; cela devait être la raison pour laquelle ce genres de mots et de phrases lui étaient si peu familiers. Mais, enfin, elle lui demanda quelque chose qu'il voulait entendre, quelque chose était semblait être compréhensible par eux deux : être en couple. Alors, Kerwan posa sa seconde main sur celle de Luisa, ne la quittant pas du regard. Ses joues toujours un peu rougies, il secoua légèrement la tête. Il était tout souriant rien qu'à l'idée d'y répondre.

- Non, bien sûr que non. Je n'ai pas peur. J'ai uniquement eu peur de te voir sauter, là-haut, mais maintenant je n'ai plus peur.

Il s'était rapprocha davantage près de Luisa, et la repris dans ses bras. Finalement, il vint déposer un doux baiser sur son front avant de poser son front contre celui de Luisa, fermant les yeux afin d'apprécier ce moment. Au bout de quelques minutes, il recula son visage et regarda un instant Luisa. Ses yeux se sont encrés dans les siens, et il resta silencieux afin de la regarder ; il voulait profiter de ce moment de bien-être. Son sourire ne le quittait plus, il se sentait comme sur un petit nuage. Et, finalement, il se pencha de nouveau vers la jeune femme pour l'embrasser à nouveau. Les yeux clos, il passa une main dans les cheveux longs de Luisa, et il l'embrassa durant plusieurs longues minutes, son corps bouillonnant. Il osa finalement le rompre au bout d'un moment, et il ne tarda pas à la regarder, encore...

- Je sais qu'on n'est pas dans le même camp, mais je viendrai te voir le plus souvent possible. On trouvera des solutions, je te le promets. Faut y croire.

Lui en tout cas, y croyait dur comme fer, et allait tout faire pour que ça marche un maximum entre eux-deux.
code by lizzou × gifs by tumblr



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Alone again   
Revenir en haut Aller en bas  
- Alone again -
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: