The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Partagez
- Little red ridding hood -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 173
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptyLun 11 Mar 2019 - 14:28

William comprenait doucement le groupe. Il sentait bien une tension entre la brune et le brun moustachu. Mais il ne savait pas vraiment pourquoi. Mais ce n’était pas spécialement la question.

Une vague mission de repérage les attendaient. Rien de bien fou à priori. Mais ça faisait toujours du bien de jeter un oeil dehors, se dégourdir les jambes. Ils finirent tous de s’équiper, et se dirigèrent tous ensemble. Mais ils allaient voir un autre groupe, et ça pouvait toujours tourner au vinaigre. C’est l’aléatoire des relations humaines.
Le moustachu prit sa place devant le volant, secondé par la brune à la carte de la route. Toutes les armes plus lourdes étaient dans le coffre. Ils avaient l’air assez décontractés. Cette expédition ne semblait pas spécialement dangereuse. Ou alors ils ne s’y attendaient pas du tout.
Il s’installa derrière, avec Amelia, et un autre type. Elle lui voulait des nouvelles de Junior. William ne s’était pas trompé en devinant qu’elle l’avait recueilli par pitié de voir un père et son fils seuls dehors.

- Bien ! Il a l’air de se plaire ici. En tout cas il voit d’autres enfants. C’est vraiment réjouissant de le voir ainsi. Je suis content que vous soyez tombés sur nous en tout cas.

William regardait par la fenêtre, les arbres s’enchaîner le long de la route.
Il n’était pas spécialement à l’aise avec les gros bras dehors. Il n’avait jamais tiré au fusil de sa vie, et il était bon seulement au couteau et aux poings. C’était déjà pas mal, mais il doutait un peu. Son état de prêtre le protégerait un peu. Pas de formation militaire, les autres de son groupe n’en attendraient probablement rien. Tant mieux. Il se ferait juste très probablement une image de personne inutile à l’extérieur. Mais il n’avait rien à prouver.

William comprenait mieux la relation du pilote et de sa copilote. Il allait avoir un enfant, et elle allait être tante. Peut-être que leurs tensions réciproques venaient de là. Mais il ne les connaissait pas.

- Ils sont loins ceux qu’on va espionner ?

Question tournée vers Amelia, mais volontairement dite un peu fort, histoire de pouvoir détourner l’attention de la copilote, si le brun à l’avant commençait à l’énerver.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptyLun 11 Mar 2019 - 17:00
Little red ridding hood


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Rien de plus, beaucoup plus en réalité, cependant Cain avait pour ordre de ne rien dire, de ne rien suggérer qui puisse mettre à mal ce plan de base imaginé par Winslet et Phelbs. Lawrence avait besoin de sujet d'étude, vivants qui plus était, pas question de laisser filtrer la moindre information même si, de toute évidence, Bergmann aurait pu être apte à comprendre. La trentenaire secoua simplement la tête, quittant donc l'armurerie en direction de la voiture apprêtée pour l'occasion et sans surprise Richardson lui fit la joie de bien vouloir coller ses grosses pattes sur le volant en lâchant quelques mots qui l'obligèrent à rouler des yeux. Ouais, mieux valait pour lui qu'il se tienne un minimum, parce qu'outre le mal qu'elle avait à le tolérer, Cain n'était pas contre lui foutre un bon coup de crosse dans la mâchoire si son comportement de merde l'y obligeait. L'image, fort séduisante, lui arracha un rictus tandis qu'elle gardait les cils rivés sur la carte.

- Il t'emmerde l'matos. Siffla la Canadienne avant d'inspirer une bonne goulée d'air. Parler du mioche à venir ne lui faisait pas envie. Jenna savait ses pensées à ce sujet, tout comme elle connaissait celles au sujet de son putain de mari. Ce mec était bête à manger du foin, loin de l'intelligence de son confident ou encore du savoir faire de Donovan en matière de boulot, ou d'autre chose.... Elle en sourit encore avant d'arquer un sourcil lorsque, après quelques minutes de route, le col blanc interrogea la brune sur la banquette arrière. Ses yeux bruns filèrent à ceux tout aussi sombres d'Amelia, avant qu'elle se hasarde à ouvrir la bouche. Au nord, sans doute une bonne heure et ….. CLAC !, la bagnole fit une petite embardée, prise dans sa vitesse, l'obligeant à agripper la poignée dessus la vitre passager et poser la main contre le tableau de bord pour éviter de se le manger en pleine gueule lorsque le conducteur aurait freiné. MERDE !

Secouée, Joann rouvrit les yeux une fois le véhicule stoppé dans sa folle course, remarquant vaguement la fumée qui s'élevait du train avant, préférant observer les alentours et surtout ce qui restait d'une poignée de cadavres, bien attaqués par le temps, qui barrait la route. C'était quoi ça ? Soucieuse du décor, davantage qu'elle l'était des passagers, la brune ouvrit la portière, dégageant le 9mm du holster à sa cuisse avant d'avancer lentement vers ce barrage étrange. Des blattes à la pelle, entassées à même le bitume, pourtant aucune trace de vie sur la voie que désirait emprunter le groupe. Les yeux plissés, la trentenaire se retourna vers la bagnole, terminant de soupirer en remarquant que les deux pneus avant avaient lâché. Pas de trace de vie, et malgré tout leur véhicule était dans l'incapacité de rouler. Par acquis de conscience, et avec prudence, elle fit le tour, suivant les traces de freinage jusqu'à ces planches de bois, munies de clous, abandonnées sur la voie. Ses yeux filèrent à l'horizon et vers le bois qui jouxtaient, de part et d'autres, l'allée de macadam avant de redresser le cap quand une ombre s'étendit au delà de la sienne. Pas de grognement, sans doute l'un de l'équipe qui tentait de comprendre ce qui venait d'arriver. S'ils n'étaient pas morts, ni même ne s'étaient encastrés dans un platane, c'était grâce à la réactivité de ce type qu'elle détestait, pourtant elle ne l'en remercierait pas pour autant.

- Les blattes font pas de sitting toutes seules, et elles trimballent pas de planches gavées de clous. Rentrer ? Pas forcément, si des enfoirés avaient trouvé judicieux de piéger les lieux, c'était sûrement pas pour protéger un camp miteux, et peut-être qu'il y avait quelques cobayes en devenir dans le coin, bien plus proches que ce fameux groupe aperçu par l'équipe précédente. On est pas seuls, et c'est pas non plus très loin du Fort. Elle suggérait à peine, n'attendant plus qu'une approbation des membres du groupe, toute menace devait être écartée.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptyMar 12 Mar 2019 - 7:54
L’ambiance était électrique entre Richardson et Joann, cela passait totalement au-delà des mèches brunes d’Amelia qui s’intéressait plutôt à l’intégration de William et son fils. Après tout c’était elle qui les avait amenés dans leur groupe, à Renton à l’époque mais ils avaient rejoint Fort Ward avant tous les événements malheureux qui leur avaient coûté le district. Bergmann fut donc rassurée d’entendre qu’ils étaient bien sur l’île, mieux encore Junior n’y était plus le seul enfant, des plus jeunes aux adolescents, Bainbridge comptait assez d’enfants pour avoir mis en place une garderie, une école. Ce dernier point n’était peut-être pas le plus vital pour les moins sérieux de tous, mais c’était la preuve que ce groupe prenait soin des siens, se projetait dans un futur où l’éducation aurait toujours sa place.

A la question de William, Amelia dévia son regard vers Joann. C’était elle qui avait la réponse, la brune ne pourrait se permettre de répondre à sa place. Et bien vite la canadienne leur affirma qu’ils en avaient pour une heure de route vers le nord de l’île. Une heure, c’était très loin dans ce monde, même si leur île était relativement sécurisée contrairement aux restes du monde. Un bruit et une secousse remuèrent l’habitacle. Amelia, installée sur le siège central de la banquette arrière, saisit aussitôt les dossiers des sièges avant pour ne pas voler à travers le véhicule, ce n’était pas la façon dont elle comptait mourir, en fait elle ne comptait pas mourir du tout. Elle aurait juré que Ricardo en avait profité pour la saisir par la taille, mais l’heure n’était pas à lui coller une gifle.

Lorsque leur voiture s’arrêta enfin, Amelia souffla, agacée. Finalement elle aurait peut-être dû prendre le volant, aurait-elle faire pire que Richardson ? A moins que le géant n’y soit pour rien dans ce contretemps. La barrière de morts qui leur barrait la route ne lui disait rien qui vaille et alors que Cain sortait du véhicule, Amelia fit signe à Ricardo de se pousser pour qu’elle puisse aussi jeter un coup d’œil. « Je suppose que nous n’avons pas placé ces planches ici ou même ces morts, ce serait stupide de notre part d’emprunter une route piégée par nos soins … » souffla-t-elle à la canadienne qui rajouta à sa remarque cynique dans le même ton.

Ce qu’elle sous-entendait en revanche ne l’enchantait guère. Quelqu’un avait sciemment piégé cette route et comme le soulignait Joann, ils n’étaient pas si loin du camp. Le camp et toute cette vie qu’ils s’efforçaient d’y maintenir. « On pourrait prévenir les hommes de Floyd. » Ils étaient là pour ça après tout, autant leur trouver une utilité en dehors du nettoyage des plages et des rondes. Mais quelque chose lui soufflait que Joann n’avait pas l’intention de faire demi-tour, et ces bois lui paraissaient là bien moins accueillants encore qu’ils ne l’étaient.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptyJeu 14 Mar 2019 - 21:31

Je pouvais sentir qu'elle roulait des yeux avec son air supérieur. J'étais convaincu qu'elle le pensait. Laisser croire une femme de sa superiorité ne me touchait en rien. Je m'en lavais les mains. Surtout la concernant. Elle valait pas mieux que son abruti de mec qui nétait plus qu'un tas d'os. Je tolérais uniquement le fait que Jen' puisse avoir des liens avec elle. Je me souviendrais toujours de ce jour de merde, où elle était quand même là pour elle.

Alors que ça discutaillait sur les nouvelles et l'itinéraire, Joe n'eut pas le temps de terminer son explication que je sentis le volant vibrer sous mes doigts. Un bruit et soubresauts mis mes nerfs à vif. Je ne lâchais en rien l'engin, la voiture essayant de faire mumuse avec nous. Bordel, j'essayais alors de freiner pour éviter de se prendre une sorte de barage. Je ne calculais rien et pourtant je finis par reprendre le contrôle de cette feraille en la stabilisant. Enfin. C'était moins une. Crispé, je ne retirais pas pour autant mes mains du volant avant de lancer un Ca va rien de cassé ? à l'assemblée qui n'en avait rien à foutre.

Lorsque Joe sortit je suivis le mouvement en empoignant la seule arme que je gardais sur moi : ma hache. En position, je constatais malheureusement que les pneus avant étaient morts Putain on ira pas loin ... Le pire étant de voir que le barage de cadavres n'était pas là par hasard. Tout le monde se posait des questions. A la suite de la constatation de la veuve noire, je me préparais au pire On est sûrement pas seuls, si des idiots préparent ce genre de pièges, c'est pour venir nous cueillir. J'étais pas vraiment optimiste. Des pièges à la con, une route bloquée c'était l'oeuvre de gars devenus fous ou qui avait envie de plaisanter. De s'amuser. Autant rester sur ses gardes. Quand à la solution d'Amélia c'était déjà bien trop tard pour nous. Genre on allait rebrousser chemin à pieds pour aller chercher une équipe. On avait déjà fait plusieurs kilomètres et des gars se planquaient sûrement aux alentours. Pas besoin de dessin pour dire que c'est risqué Mauvaise idée je dis ça je dis rien. Gardez vos armes avec vous, ces cons pourraient être n'importe où.

Je revenais vers ce tas de peau déchiquetés pour ensuite faire un tour d'horizon. On était trop à découvert. De parfaites petites fourmis prêtes à se faire écraser. Je me tournais alors vers le groupe pour leur lancer. Faut pas qu'on reste ici, faudrait trouver quelque chose, une planque où on pourra mieux réfléchir à une suite.
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 173
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptySam 16 Mar 2019 - 18:13

Ils roulaient bon train le long des arbres. Assez paisiblement même. Si on faisait abstraction des revolvers accrochés à la ceinture de chaque passager, et au tas d’armes dans le coffre. C’était paisible.
La discussion avançait doucement. Mais la brune sur le siège avant eu à peine le temps de répondre à William qu’ils firent rapidement des embardées de chaque côtés de la route, sans que le pilote ait une quelconque action dessus. Après quelques secondes qui semblèrent des éternités, la voiture se stoppa sur le bord de la route, sans que personne ne semble blessé. William, lui, était crispé contre le siège devant lui, pour amortir un choc probable. Mais rien. Miracle peut-être. C’était assez ironique de parler de miracle dans sa situation.

Les passagers usèrent bien deux secondes de calme, avant de comprendre ce qui leur était arrivé. En ouvrant les yeux et en se relevant, il vit une légère fumée sortir du capot. Mauvais signe. Il suivit à l’extérieur les autres membres, en dégainant à son tour son arme, par mimétisme existentiel.

Une planche pleine de clous semblait tombée du ciel en plein milieu de la route. Des monstres attendaient allongés par terre. Une sorte de barrière humaine. Enfin humaine.
La marche à suivre se discutait cependant. Rentrer, continuer, prévenir…
C’était louche, quoi qu’il arrive.
Ses camarades scrutaient les environs, prêts à tirer.
Lui, tenait son arme pointée vers le sol, mais les yeux aux aguets. Le tir viendrait plus tard.

William se retourna vers la voiture, glissant son arme à sa ceinture. Il ouvrit le coffre, saisit son fusil, et prit ceux des autres.

- Bon, prenez ça, ça sera toujours utile. Lucas a raison, faut bouger. Surtout si la voiture se met à faire plus de fumée. Une idée ?

Il était bien content de ne pas avoir amené Junior avec lui. Il ne savait pas dans quoi il s’était embarqué, mais il y avait peu de chances que ça vire au conte de fées.

- On va se mettre à l’abri dans la forêt ? Parce que je reste pas plus longtemps sur cette route moi.

Entre poireauter sur une route à découvert où aller droit au piège dans une forêt, le choix n’était pas évident. Mais il fallait bien se décider.
William passa la bandoulière de son fusil à son dos, revolver au poing.

- Bon. Advienne que pourra comme on dit.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptySam 16 Mar 2019 - 19:27
Little red ridding hood


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a woman my girl. but for now it’s time to run...


Amélia, c'était son ombre qui s'étendait au delà de la sienne tandis que les doigts fins de la Canadienne passaient en revue les clous rouillés, plantés à même la planche, qui venaient de crever les deux pneus de leur unique véhicule. Jurer ne servait à rien même si l'envie ne lui manquait pas, quant à prévenir Floyd, à cette remarque sensée, Cain esquissa un vague sourire. On peut faire un tour, pas b'soin de Donnie. Elle jouait sur l'adrénaline dont pouvait être dotée sa comparse brune. Cette chose ressentie à Gig Harbor et qui les avait grisées malgré le bordel. Inutile donc d'emmerder Donovan pour le moment. Ils étaient quatre, un quatuor armé qui plus était, et pour le moment personne ne venait à leur rencontre. Ces choses étaient peut-être abandonnées là depuis des semaines,voire des mois, ce qui ne l'aurait guère étonné étant donné l'odeur putride émanant des cadavres à quelques pas du nez de la bagnole. La trentenaire se redressa, avisant l'horizon, le sillon formé par la voie qui disparaissait finement dans le lointain, le Fort était déjà à quelques bons kilomètres, et le temps se couvrait légèrement sous les dires de Richardson dont la présence, non loin d'elle, l'invita à soupirer.

- L'embardée t'a pas rendu aveugle, sourd et muet, c'dommage. Lâcha-t-elle, les lèvres fendues d'un sourire narquois. Cependant elle pivota, jetant un regard aux alentours avant de laisser ses mains claquer contre le flanc de ses cuisses. J'vois pourtant personne, sauf l'service d'accueil qui passerait pas l'inspection juste là-bas. D'un coup de menton, Joann indiqua les morts, bien morts. A quoi bon se flanquer d'un barrage pareil, de pièges aussi vieux que le monde, si ce n'était pas pour leur tomber dessus directement ? Sérieusement, si l'abruti au volant avait su éviter la planche, rien ne les aurait empêché de déplacer les dépouilles pour continuer leur avancée. Pourtant elle soupira quand ce même crétin reprit la parole, préférant sonder les billes brunes de l'unique femme présente puis le minois pâlichon de monsieur le curé déjà à s'emparer des armes dans le coffre du véhicule. Ricardo, quant à lui, s'était approché du sitting de rôdeurs. On a la trouille mon père ?

Bien la première fois qu'elle nommait un type de cette manière, et ce même si quelques membres de sa clientèle avait des fantasmes pour le moins... « particuliers ». Pas parce qu'elle ne vendait pas ses charmes qu'elle n'accédait pas à certaines requêtes verbales, davantage lorsque le concerné allongeait suffisamment de billets pour obtenir ce qu'il désirait. Carabine en mains, tendue par les soins de Paterson, Joann vérifia son équipement avant de redresser les cils vers Vasquez.

- Pas de traces quelconques, et il a pas plu depuis pas mal de jours, si c'était frais, j'suppose qu'on aurait quelques indices. Pas faux, elle haussa une épaule, gardant allumé le talkie à sa ceinture par pure précaution. Mais y a un chemin d'graviers plus loin là bas, dans les bois, peut-être que ça mène à une baraque de garde chasse ou …. peu importe.

Se replier en forêt donc, histoire de débusquer ou d'observer les potentiels instigateurs de ce piège. S'il y avait des gens proches de Fort Ward, ignorant leur existence, valait mieux que les choses demeurent. Au mieux il n'y aurait déjà plus personne au bout de ce foutu sentier, moins plaisant peut-être auraient-ils à débusquer quelques sauvages de plus, au pire des cas, et bien le sang coulerait, mais certainement pas le leur. Les hommes n'avaient qu'à avancer, prouver leur valeur, leur vaillance à la mort moi l'noeud, Joann préférait marcher aux côtés de la brune, ainsi elle pouvait écouter les sons alentours et sentir une odeur.... Infecte. Eau croupie, pestilence, une fragrance qui lui fit redresser le foulard à son cou contre ses voies respiratoires avant de froncer les sourcils quand un bourdonnement infernal lui chatouilla les tympans. Jusqu'ici rien, rien de plus que des graviers, des herbes folles et les bois à perte de vue, du moins, jusqu'à cette étendue de flotte, qui s'étalait sur une grande partie des bois, où flottait des tas de cadavres gorgées de vers, d'eau et d’œufs de mouches. Ces dernières, bien vivantes elles à contrario des chairs qui leur servaient de nichoirs autant que de repas, volaient en masse au dessus de la surface ou parfois, et par dieu seul savait quel putain de miracle, des crapauds les gobaient.

- Ô Joie... Lâcha-t-elle dédaigneuse avant de voir Ricardo qui agrippait une longue branche, tombée de son arbre initiale, pour vérifier la profondeur de cet espèce de marécage. Qu'est-ce que tu fous, on va pas s'emmerder à passer. Le jeune homme esquissa un sourire avant de pointer du doigt la silhouette étrange qui se dessinait entre les arbres au loin. Une vieille bicoque. Chier ... L'inondation n'était guère trop profonde, cependant c'était davantage les cadavres qui y flottaient qui la dérangeaient. Morts ou pas ?

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 EmptyLun 18 Mar 2019 - 8:06
« Donc aucun d’entre vous n’a pris de talkie ? » souffla-t-elle à la réponse de Richardson. Amelia soupira, elle savait que le brun n’était pas un génie militaire, plutôt du genre char d’assaut qui fonçait sans réfléchir. L’idée de se trémousser dans cet environnement que quelqu’un avait savamment préparé pour eux, ou pour quiconque passerait par-là, ne l’enchantait pas du tout. Voilà que le brun leur conseillait même de garder leurs armes, elle en roula des yeux, se retenant d’une remarque acerbe par égard pour cette situation. Est-ce qu’il les prenait vraiment pour des idiots ? Cain semblait d’accord pour faire un tour, vérifier les environs, soit.

Bergmann avança jusqu’au coffre de la voiture pour récupérer sa carabine, passant la sangle sur son épaule. La machette était encore à sa taille, le Glock dans le holster que l’on lui avait donné quelques longues minutes auparavant. Le latino quant à lui était déjà en train de jouer au CSI près du barrage macabre. « Ou directement dans la gueule du loup … » souffla-t-elle sans desserrer les dents. Si cela n’avait tenu qu’à elle, Amelia aurait rebroussé chemin, ils n’étaient pas si loin de Fort Ward et si quelqu’un avait pris le temps de mettre en place un barrage et un piège, sans doute même plusieurs, alors soit il y avait plusieurs personnes à l’œuvre, soit l’unique personne qui avait fait cela était fortement dérangée. Deux options qui ne l’enchantaient guère. Mais comme elle non plus n’avait pas pensé à prendre un talkie, elle se tut et suivit la marche vers ce fameux sentier.

Le groupe progressa dans le sous-bois, silencieux. Amelia restait sur ses gardes, cet endroit ne lui disait rien qui vaille, mais désormais il était clairement trop tard pour faire demi-tour, on ne distinguait plus leur voiture accidentée. Brillante idée. C’était sinistre, et cela le devint encore plus lorsqu’ils approchèrent un genre de marécage que Ricardo s’empressa de vérifier avec la même rigueur que le barrage. « Tu as l’air bien lancé Ric’, ouvre la voie. » L’un d’eux devait passer devant, voire même deux, donc si William ou Richardson se sentait d’attaque. « Avancez à deux ou trois devant, il faut baliser un chemin là-dedans sinon on va disparaître et ne jamais refaire surface. » Et ce ne serait pas la faute de ces eaux peu profondes mais celle des rôdeurs qui sommeillaient sans doute en son fond.

Resserrant la sangle de la carabine, Amelia la remonta au maximum pour lui éviter de toucher cette eau croupie et pourrie. Le Glock était à son épaule, la machette dans sa main. Un dernier regard pour ses bottes et son jean. « Tu me devras des chaussures et un pantalon Joann. » glissa-t-elle avec un sourire amer. Ce n’était pas qu’elle tenait à ses vêtements, ils n’étaient que matériels, c’était davantage qu’elle rechignait vraiment à traverser cette soupe infâme. Un pied devant l’autre, et en avant, il fallait y aller, même si la maison n’avait pas l’air plus engageante. Il fallait surtout ne pas glisser, et lorsqu’elle sentit quelque chose s’enrouler autour de sa cheville, la brune ne réfléchit pas avant de planter la lame de sa machette dans l’eau, la ressortant avec une tête embrochée à son extrémité. « Charmant … » La traversée allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little red ridding hood   Little red ridding hood - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Little red ridding hood -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: