The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frances M. Whitaker
Leader | Recovery Grove
Frances M. Whitaker
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 3267
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée   La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée - Page 4 EmptyJeu 28 Fév 2019 - 13:07
Il fallait être une personne plutôt bougonne et solitaire pour savoir voir quand l’on agaçait une autre personne bougonne et solitaire, et là, en regardant et en écoutant Hannah, Frankie se revoyait dans ses premiers temps avec Isiah et Nigel. La coréenne n’avait jamais aimé confier les choses importantes à d’autres qu’elle-même, et les autres n’étaient bons à ses yeux sombres qu’à réaliser ce qu’elle refusait de faire, ou à la protéger dans ce monde-ci. Mais elle avait évolué, bien que cette évolution ne la prive pas de sa capacité à reconnaitre l’agacement chez les autres ou à être agacée elle-même. Et dans cette forêt, où les râles des rôdeurs se confondaient trop facilement aux bruissements des branches, des feuilles, aux bruits des divers animaux encore en vie, Frankie était agacée, peu rassurée. « Okay, faisons comme ça. » souffla-t-elle lorsque l’horticultrice répondit, préférant s’occuper seule des plantes et autres verdures pendant qu’Alainna et elle-même gèreraient d’éventuelles menaces.

Une chose dont la coréenne était certaine, c’était sa capacité à se défendre seule même si bien souvent elle appréciait de laisser les autres le faire. Et les quelques rôdeurs qui décidèrent de se mêler à leur expédition n’eurent pas le temps d’approcher la brune occupée à ramasser des pâquerettes, Frankie et Alainna étaient aux aguets, vives. Lorsque la diva entendit du bruit du côté d’Hannah, elle tourna la tête vers elle, pensant déjà à tout ce qu’elle pourrait leur apprendre avec ces quelques réserves. C’était sans doute une erreur de baisser son attention ainsi, une preuve que le groupe pouvait parfois être un handicap, mais c’était le point négatif à trop changer, à trop se laisser influencer par toutes ces personnes qui l’entouraient. Une erreur de débutante qu’elle n’avait même pas commise à l’époque où elle était réellement une débutante en survie.

« Hannah ? » souffla-t-elle en voyant la jeune femme saisir son arme et se jeter sur elle, du moins ce qui à ses yeux lui sembla être une agression. Pourquoi ? Les choses se déroulaient bien ? Est-ce qu’Hannah préférait finalement leur fausser compagnie maintenant qu’elle savait où était leur camp et qu’elle avait pu refaire son stock d’herbes ? Dans un mouvement pour s’esquiver d’une quelconque attaque, Frankie se sentit attirée vers le sol, une chute à cause du sol glissant. Elle remarqua alors le rôdeur dans son dos, mort et bien mort, qui s’effondrait mollement dans la mousse et les feuilles mortes pendant qu’elle chutait, amortissant le choc en se vautrant sur la pauvre horticultrice.

La coréenne se releva à la hâte, elle n’avait rien à part une belle frayeur et une histoire dont Ethan ne manquerait pas de se moquer si ça lui venait aux oreilles. « Merci. Merde, ça va ? » Elle était furax d’avoir manqué de discernement et d’attention de la sorte, et déjà prête à aider Hannah à se relever, Frankie la vit retomber au sol dans la douleur. Merde, merde, merde. Par sa faute, elle s’était blessée, et la culpabilité ce n’était pas quelque chose que Frankie savait gérer calmement. Les paroles de l’islandaise et la cheville enflée de la brune la confortèrent dans cette idée que c’était le bordel. Elles allaient devoir rentrer à trois, avec une blessée, donc elles étaient en position de faiblesse et il faudrait presser le pas sans pouvoir réellement presser le pas. « ‘Laina a raison, on te laisse pas repartir comme ça, tu vas juste servir de repas pour les macchabées du coin et ça sera même pas drôle pour eux de t’attraper. »

Frankie laissa le soin à Aly de bander la cheville, surveillant les alentours pour éviter de nouvelle mauvaise surprise, avant de tendre son bras à la brune pour l’aider à se relever et à se maintenir debout. Les paroles étaient sèches et le ton l’était tout autant, mais ce n’était pas la diva qui allait s’en formaliser, elle-même n’était pas un modèle d’amabilité quand la situation l’agaçait, et là, elle était agacée. « Appuie-toi sur moi. » Ce n’était ni une proposition ni un ordre, ce serait juste la façon la plus rapide de rentrer, rapide n’étant finalement pas le bon mot. « Désolée. » souffla la brune avant qu’elles ne se mettent toutes trois en route. Alainna s’occupait de surveiller les alentours, car la coréenne n’aurait pas la rapidité nécessaire en soutenant ainsi Hannah.

Et les trois heures de marche de l’aller se transformèrent finalement en quatre heures bien tassées, l’après-midi touchait à sa fin alors que le complexe se dessinait à l’horizon. Elles étaient presque aussi lentes que les quelques rôdeurs qui s’étaient décidés à les suivre. « Reste près de nous Aly, on s’occupera d’eux devant la grille. » Ils seraient plus nombreux, là elles étaient malgré tout plus rapides que les morts ambulants. C’était Billy qui montait cette fois la garde, le canadien ne tarda pas à quitter son nid de pie pour ouvrir la grille et avancer vers elles. « Que s’est-il passé ? » « Une mauvaise chute, c’est ma faute. » L’infirmier à la retraite la dévisagea, Frankie reconnaissait ses torts ? C’était rare mais de plus en plus commun, comme quoi, tout arrivait. « Je vais l’amener avec moi, Billy tu nous rejoins. » lança Alainna à prenant le relai pour soutenir la brune et l’accompagner jusqu’à son camping-car.

Les cinq ou six rôdeurs qui les avaient suivies furent rapidement neutralisés, la grille refermée, Adrian vint prendre le relai de l’infirmier à la demande de Frankie pendant que la leader suivait le canadien jusqu’au camping-car d’Alainna. « Alors, montre-moi ça, c’est la cheville ou le genou ? »


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Hannah Hogan
Recovery Grove
Hannah Hogan
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: H&H Double Rifle et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/10/2018
Messages : 89
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée   La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée - Page 4 EmptyJeu 28 Fév 2019 - 19:12


La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée









      Hannah avait bien remarqué que Frankie culpabilisait à mort pour sa blessure. Sur le coup, elle n’avait rien dit, concentrée à contenir la douleur au mieux. Elle parlerait avec plus tard, en sécurité et soignée. Là, chaque pas fut une torture. Elles ne pouvaient pas trop traîner et Hannah faisait au mieux pour ne pas les ralentir, ne se plaignant pas de la douleur malgré ses sifflements incontrôlés, serrant les dents. Elle était consciente des rôdeurs qui les suivaient et faisaient au mieux pour qu’elles puissent aller assez vite pour les éviter. Une vraie poisse. Arrivée au camp, Hannah était en sueur et la douleur s’était rependu dans tout son corps. A bout de souffle, elle ne pourrait aucunement les aider avec les rôdeurs, à bout de force. Sa colère n’avait pas baissé, ce qui l’avait aidée à tenir. Elle releva légèrement la tête pour regarder Billy, un œil fermé sous l’effort, des gouttes de sueur glissant le long de sa tempe, reprenant son souffle. Sa tête battait en rythme avec son cœur. Elle arrivait à peine à maintenir sa cheville blessée au dessus du sol pour éviter de se faire mal. Elle la laisserait bien traîner derrière elle si elle ne savait pas la douleur que ça engendrerait. Si elle avait eut la force de parler, elle aurait sûrement contredit Frankie. Ce n’était pas de sa faute, du moins Hannah ne voulait pas qu’elle se sente mal. C’était des choses qui arrivaient parfois, heureusement ici rien de gave n’était arrivée. Hannah c’était promis de les ramener en vie, elle avait tenu parole. Elles devront avoir une discussion plus tard.

       Elle fut emmenée au camping-car d’Alainna dans un premier temps, les laissant s’occuper des rôdeurs qui les avaient suivi. Elle se sentait inutile, comme un poids. A présent à l’abri, la colère se transformait peu à peu en de la tristesse et de la culpabilité. La fatigue lui faisait ressentir des choses inutilement blessantes. Elle fut allongée sur une des couches le plus délicatement possible, mais Hannah ne fit aucun effort, se laissant tomber durement, trop heureuse de pouvoir relâcher ses muscles et se reposer. Elle avait plus de force et son corps semblait peser une tonne. Elle ignora combien de temps se passa avant que Billy ne les rejoigne. Lorsqu’il demanda où se situait la blessure, dans un dernier excès de rage, l’espace réduit du camping-car lui permit de faire la connerie de lever sa jambe et de plaquer son pied contre la plaque en bois qui faisait office de mur devant elle, regrettant son geste en sentant une nouvelle vague de douleur l’électriser. Son esprit embrouillait lui faisait faire n’importe quoi. D’un bras fatigué, elle leva une main molle vers son jean et tira dessus pour dévoiler la cheville gonflée dont le bandage fait en urgence avait commencé à glisser et se défaire dans leur course de rejoindre le camp. Hannah reposa sa main lourdement sur son ventre, fermant les yeux. Elle avait mais alors trop envie de dormir là. Mais elle se força à rester éveillée. Elle rata le regard noir du médecin à ses gestes rendus maladroits et stupides par son épuisement. Il fit glisser un tabouret, vous savez ceux qui se plient pour pas prendre de place, et s’assit pour attraper son mollet et poser en douceur sa jambe blessée sur les siennes. Avec Alainna, ils enlevèrent sa chaussure et sa chaussette en essayant de pas trop bouger sa cheville, ce qui ne l’empêcha pas de grimacer, bien qu’elle resta immobile, allongée sur le dos les yeux clos, mais toujours éveillée. Son jean remonté pour dévoiler sa cheville, Billy l’examina pendant ce qui sembla être une éternité pour Hannah. Il fini par se redresser sur le tabouret.

       «  Bon. Il semblerait que ce soit une simple entorse. Enfin, une vilaine entorse plutôt mais au moins rien n’est cassée. Tout ce que je peux faire, c’est proscrire du repos, de la glace, et surélever la jambe. Faudrait l’amener dans mon cabinet que je puisse surveiller au moins les premiers jours de guérison. Une entorse mal soignée pouvait amener à plus grave comme dégâts. »

       Quelques jours ? Il avait dit que c’était une entorse, il y en avait pas pour longtemps, si ? Hannah se racla la gorge qu’elle remarqua être sèche tout comme sa voix devenu cassante.

      «  Hum… Je vais en avoir pour combien de temps ? »

      « Quelques semaines, un mois tout au plus. »

       Pardon ?

      « Pardon ?! »

       Son esprit fit écho avec sa voix. Hannah, qui fixait Billy, laissa retomber sa tête violemment, soupirant dépitée, des cernes marquant son visage tiré. Un mois à être un poids inutile. Hannah ne voulait pas être une gêne. Elle voulait aider, pas profiter d’eux. Hannah n’aimait pas du tout comment les choses se profilaient. Mais elle ne se plaigna pas à voix haute car cela ne changerait rien de le faire. La blessure était là et resterait là le temps de guérir. Elle allait devoir prendre sur elle, râler n’y changerait rien, alors autant leur éviter ça. Elle fut donc installée dans sa nouvelle « chambre » de blessé. Tout prit du temps, l’installation d’un lit de fortune, son déplacement. Au soir, Hannah mangea à peine. Elle était de médiocre compagnie pour Alainna qui était restée avec elle. La voyant lutter pour ne pas s’endormir, elle décida de la quitter et de rejoindre son propre lit pour la laisser se reposer. Hannah était si épuisée qu’elle plonge dans un sommeil profond à peine quelques minutes après le départ de la blonde. Billy, après un dernier coup d’œil à sa nouvelle patiente, fini lui aussi par quitter les lieux. Le pauvre ne savait pas ce qui l’attendait les prochains jours.  

       In the next épisode of the Walking Dead : La routine de Recovery Grove perturbée par une pro du cache cache ! Ou comment rendre fou le gentil mais pauvre Billy.  



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Frances M. Whitaker
Leader | Recovery Grove
Frances M. Whitaker
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 3267
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée   La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée - Page 4 EmptySam 2 Mar 2019 - 20:35
Ce n’était pas au programme, c’était une tuile qui leur tombait sur le coin du nez, surtout sur celui de la pauvre Hannah qui n’était là que pour les aider. Alainna s’était chargée de l’amener s’asseoir dans le camping-car qu’elle partageait avec Nigel du temps que Billy suivait Frankie. Une simple entorse ? Le canadien se voulait rassurant mais dans ce monde la coréenne se doutait bien que rien n’était vraiment jamais pas si grave, car l’horticultrice allait devoir rester au repos quelques temps. Ce n’était pas tant un souci pour le groupe, c’était plutôt un mauvais début pour elle ici, elle allait vouloir prendre ses jambes à son cou pour fuir, et elle ne pourrait pas le faire.

« Ça ne pose pas de souci Hannah, tu sais que … enfin tu peux rester ici pour te remettre. Tu sais où nous trouver maintenant, alors … » Alors elle était la bienvenue pour rester, sincèrement, même si la diva ne donnait pas l’impression d’être particulièrement à l’aise. « Tu peux rester ici Hannah, vraiment, plus tu te reposes, plus vite tu te remettras. » Alainna avait ce sourire rassurant, la blonde espérait vraiment qu’Hannah le comprendrait, elle pouvait se sentir en sécurité ici, elle ne craignait rien et elle pourrait prendre le temps de se remettre. Billy s’occupa de bander plus solidement la cheville blessée de l’horticultrice avant de proposer de la déplacer dans l’infirmerie. Ce serait plus simple pour elle, les marches des camping-cars n’aideraient sans doute pas la guérison dans l’immédiat.

La coréenne hésitait à s’excuser à nouveau, mais elle se ravisa, jugeant que si cela avait été elle à la place d’Hannah, elle aurait préféré qu’on la laisse tranquille. Ils devraient sans doute sortir lui trouver une béquille, peut-être, elle n’en savait rien, Billy se chargerait de dresser une liste du nécessaire lorsqu’ils auraient le temps. Ce n’était clairement pas au programme, mais finalement dans cette histoire il y aurait peut-être du positif. Si la brune n’avait pas l’air de savoir comment les aider en si peu de temps lors de leur discussion au No Man’s Land, désormais il ne lui restait que cela, du temps. Le temps de sa guérison pour les aider, sans le vouloir ce serait finalement l’arrangement le plus profitable pour tout le monde.

L’avenir leur dirait ce que cet arrangement porterait comme fruit, en attendant Frankie resta silencieuse une partie de la soirée, rejoignant rapidement sa loge pour coucher Aaron et se reposer. Ramener l’horticultrice n’avait pas été de tout repos et si elle n’avait aucune blessure de son côté, la coréenne trouva sans mal le sommeil, espérant que tout se passerait pour le mieux avec la présence de cette nouvelle venue dans l’enceinte du Douglas Research Conservatory. Pourquoi cela ne serait-il pas le cas après tout ?


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée   La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Le jardin à la sortie de l'hiver
» Mauvaise herbe ! [Attente de RP]
» Une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» Sidney est une mauvaise fréquentation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: