The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Russian Dolls -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 519
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 EmptyMar 21 Mai 2019 - 14:55
En d'autres occasions, il aurait sûrement fait exprès de freiner brusquement pour qu'elle se pète le front sur le tableau de bord, mais là, c'était tout simplement involontaire. D'abord parce que le choc de voir le véhicule couché au milieu de la route lui avait fait appuyé sur la pédale de frein plus vite que son cerveau avait colligé l'information et aussi parce que s'il avait continué sur son air d'aller, il aurait sans doute bousillé à la fois son véhicule et le deux-roues. Alors non, il ne pouvait pas prévenir. Mais il n'avait même pas l'intention de répondre, car il détachait déjà sa ceinture et sortait du véhicule pour aller chercher son fusil de précision à l'arrière, il ferait une petite analyse des alentours pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un piège.

Son allié de fortune était beaucoup plus rapide que lui. À vrai dire, elle était encore plus imprudente que Roza. Pas de doute, ses deux-là s'entendaient assurément bien. Elle analyse le véhicule assez rapidement et elle indique à l'ingénieur qu'il s'agit bel et bien de la moto de leur amie, lui faisant signe en même temps de s'approcher plus rapidement. Toutefois, Markus ne bronche pas, posant sa lunette de visée sur les toits environnants à la recherche d'un signe de danger, une silhouette, une lueur, n'importe quoi qui permettrait de croire que le piège se referme sur eux.

"Personne..." Rien à première vue, c'était ce qu'il essayait d'informer sa partenaire. L'absence de danger lui permet de glisser l'arme dans son dos, retenu par la sangle qu'il ressert pour qu'elle ne se secoue pas contre sa colonne vertébrale, puis il s'arme de son pistolet qui ne contient qu'un seul chargeur, scrutant la porte du lycée qui ne se trouvait qu'à quelques mètres d'eux. L'homme était parfaitement d'accord avec la brune, Roza n'aurait jamais laissé sa moto comme ça sur le sol, à moins d'avoir dû fuir ou pire. Il n'y avait pas de cadavres au sol, alors c'était déjà bon signe qu'elle s'était suffisamment éloigné du véhicule pour fuir le danger. Les conditions climatiques avaient fait leur travail pour camoufler le reste des traces, s'il y en avait.

"On entre?" Se contenta-t-il de dire alors qu'il s'avançait déjà vers le bâtiment en regardant les alentours, toujours incertains qu'il ne s'agissait pas d'un piège. Une moto et un vieux bâtiment, rien de mieux comme appâts et plan d'embuscade. Sauf que peu importerait si elle le suivait ou non, il entrerait pour en avoir le cœur net. Si elle était coincée ou blessée quelque part, dans le lycée, il s'en voudrait d'être parti sans vérifier. Mais le bâtiment était immense, il espérait quand même qu'il obtiendrait l'aide de la jeune femme. "T'es déjà venu ici avant t...toi?" Si elle connaissait les lieux, ça serait encore plus simple.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1617
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 EmptyVen 31 Mai 2019 - 12:15
Fait chier…

J’grogne, et j’ai d’autres insultes qui m’échappent quand il m’rejoint pour essayer de comprendre par lui-même tout ce que ça implique. Au moins, on s’rejoint sur ce qu’on pense de tout ça. Même si l’geek cause pas des masses, il a l’air de saisir que ça craint pas mal. J’aime pas ça, vraiment pas. C’est comme mon instinct qui m’dit que ça pue du cul sévère. J’avise mon accolyte d’un regard, bien sûr qu’on rentre.

Parce qu’on veut pas rater un truc trop important. Faudra voir plus tard pour la moto de Roza, tout ce que ça implique. Dès qu’on aura fini notre tour de garde, ça vaudra la peine d’y revenir. De comprendre. Mais j’aime vraiment pas ça, et même si je le garde pour moi, j’peux pas m’empêcher de marmonner dans ma langue natale pour essayer de comprendre.

Le lycée, il est ce qu’il est.

Un peu un mystère, une légende, qu’on raconte aux enfants pour les avertir sur l’histoire d’une population. Qu’la roue tourne, qu’la prospérité dure peut-être qu’un temps, mais rarement plus. Qu’c’est de l’investissement, et pas toujours une réussite. Un regard vers Markus, sa question m’arrache un haussement d’épaules :

Non. Simple et efficace : Mais Roza m’en a beaucoup parlé…

Et parfois, j’ai l’impression d’en faire partie. Ou d’en avoir fait partie. J’pourrais parler de ces gens qu’elle a aimé, et d’autres moins. Ces personnalités qui se sont adoucies, bonifiées même, dans ses souvenirs lointain. Les choses changent avec le temps, forcément. Ce qui nous a fait souffrir nous parait anodin, surtout après un drame.

Ou est-ce que t’es, tête d’enclume ? J’marmonne. Et en franchissant un tas rabougri par les flammes, j’avise l’entrée noircie : Roza ?!

Les gonds grincent, presque douloureusement, comme si je les faisais souffrir. C’t’endroit est insalubre, inhabitable. Y’a plus que les souvenirs pour le rendre beau, et encore, j’y crois pas trop.

Sérieux, si elle se planque ici, c’est pire que c’que j’imagine. Et j’lui souhaite pas. Parce qu’elle serait foutue de se chopper une infection pire que ce qui a embarqué les trois quarts de l’humanité en quelques semaines.

On progresse, et le moindre bruit attire notre attention, éveil nos sens. C’est vraiment pas jouasse, on aime pas. Un mort s’fait entendre au bout du couloir délabré, j’avise Markus d’un regard avant de serrer ma masse entre mes mains. Autant que je m’en occupe, pas vrai ?

Surveille tes arrières, et les miennes au passage. On s’éternise pas, l’ordre passe.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 519
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 EmptyVen 31 Mai 2019 - 22:28
Le visage de Yulia venait de changer. Sans aucun doute, elle était aussi inquiète que le geek, bien qu'il n'était pas aussi expressif qu'elle pouvait l'être. L'idée d'explorer le lycée sans plan précis des lieux ne l'enchantait pas trop non plus, et bien que sa partenaire connaissait très bien l'histoire des lieux, il doutait qu'elle en connaisse les moindres recoins. Roza pouvait être n'importe où à l'intérieur, et la quantité de placards qu'un tel bâtiment devait posséder le laissait perplexe sur leur chance de retrouver la jeune femme si elle n'était pas en position de pouvoir leur répondre.

Dans tous les cas, son allié de fortune n'attendit pas qu'ils élaborent une stratégie avant de se lancer à l'intérieur. Elle avait beau traiter la tatouée de tête d'enclume, elle n'était sûrement pas bien mieux. L'endroit est pas juste insalubre, il pue la mort à plein nez, au point où l'ingénieur ressent le besoin de relever son gilet et de le placer sur son nez, toussant un coup alors que l'odeur de pourriture, d'humidité et de décomposition de l'endroit lui donne un léger haut le cœur. Combien de personnes avaient bien pu mourir ici? Il n'osa même pas le demander à sa nouvelle amie. "C... C'est horrible... " C'est à peu près tout ce qu'il trouva à dire alors qu'il se disait que même Roza ne se cacherait pas ici. Il avait visité des tonnes d'endroits, et plus d'un dans lequel où des cadavres s'y trouvaient, mais jamais comme ici. Il était parfaitement d'accord avec elle, si elle se planquait ici, c'était vraiment pire qu'il pensait aussi.

Il alluma sa lampe de poche pour éclairer devant eux. Un tout petit faisceau lumineux aux LED qui traversait l'obscurité du couloir central. Vu les bruits, il y avait plus qu'un rôdeur ici, il en était presque certain, et en voilà déjà un qui s'avançait vers eux. Il n'était pas du genre exécutant en général, mais il n'avait plus vraiment envie de se mettre la brune à dos, et puis il était vrai qu'ils devraient surveiller tous les côtés. Il s'empressa alors de se retourner, scrutant derrière à la recherche d'une menace pendant qu'elle éclatait le crâne de l'invité.

"Ro... Roza?! T'es là?" Il haussait le ton dans l'espoir que le son de sa voix se répercute comme un écho à travers le bâtiment. Puis une porte près de lui dans le couloir, menant probablement à une ancienne salle de classe se secoua, faisant sursauter les deux explorateurs. Plus d'un râlement venait de là, et une main qui se plaquait contre la petite fenêtre de la porte lui indiquait que l'endroit était off limit.

"Si on... on reste ici et qu'on fait trop de bruits, je... je sens qu'on va pas ressortir." Et en même temps, quel genre de situation désespérer aurait vraiment pu amener la Russe à venir ici? Elle avait abandonné sa moto à la va-vite, alors soit elle avait été attaquée par des vivants, soit par une horde. Étant donné la quasi-absence de rôdeurs à l'extérieur, la première hypothèse semblait la plus probable, et si c'était le cas, ses vivants l'auraient sûrement pourchassé à l'intérieur. "Elle est p...p...pas ici..." Essaya-t-il de conclure à voix haute alors que son hypothèse se concrétisait dans son esprit. Toutefois, il ne ferait pas sa poule mouillée, si elle voulait continuer, il continuerait avec elle.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1617
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 EmptyVen 31 Mai 2019 - 22:47
Roza, putain !

J’ai beau appelé, ça change rien.

J’enjambe le corps que j’viens juste d’éclater, d’abord un grand coup dans la mâchoire, ensuite dans le crâne au sol pour le finir. De son cerveau, y’a plus que de la bouillie putride, qui pue pas davantage que l’odeur de cendre du lycée. Je tousse dans ma manche, parce que le parfum ambiant commence à gentiment me chatouiller les narines, et si mes yeux s’emplissent de larmes, c’est juste parce que c’est à peine supportable. J’sais pas ce que Markus voit de son côté, mais ça a pas l’air de l’enthousiasmer. Devant le grand couloir qui se présente à moi, une multitude de porte. J’irai pas dans les étages – Roza aurait pas eu l’idée de s’y rendre si elle devait fuir quelque chose.

Si t’as peur, j’y vais.

Et c’est pas un reproche. On peut pas avoir le courage de ses ambitions pour tout. Et moi, j’suis pas aussi courageuse que j’en donne l’air, plutôt téméraire dans le genre. Alors j’avance, et si aucun mort me tombe sur la gueule quand j’atteins le bout du couloir et le tas de cadavre carbonisés par les flammes, c’est pour comprendre qu’elle se serait déjà manifestée si elle était dans le coin. Putain… Putain de merde, même.

J’reviens vers Markus, l’avisant d’un regard sérieux en serrant les sangles de mon sac sur mes épaules. Faut revenir vers sa moto, pour essayer de trouver, de comprendre ce qu’il s’est passé quoi…

Ok, elle est pas là… J’veux bien admettre que je nous ais fait perdre du temps. Mais pour la certitude au moins, j’aurais pas de regrets. On a déjà quelques jours de retard de toute façon. Et c’est pas une horde qui l’a coincée.

On peut que être d’accord là-dessus à priori. D’accord sur le fait qu’elle aurait trouvé pour se débrouiller, puis qu’on en aurait croisé plus que ça le cas échéant. Elle est débrouillarde, pas du genre à s’faire avoir par des macchabées par hasard. Et si c’est des vivants, ça m’inquiète d’autant plus. Parce qu’eux sont plus tordus qu’on l’sera jamais. Et Roza a une putain d’liste d’ennemis à son cul.

Vous avez d’autres abris où elle aurait pu se rabattre ? Ouais j’demande des adresses, alors que j’avise le deux roue pour le remettre debout. Il est lourd, et Markus est obligé d’m’aider. Dans la selle, il y a pas grand-chose qui pourrait m’aider. Le rétro a pris un sérieux pète. C’est pas le moment de faire ta mijaurée sur mon cas, là. Que j’dis. Me faire confiance, c’est plus à débattre. J’crois bien qu’il me la fera pas à l’envers, alors qu’il fasse un effort : Ta garçonnière la plus proche, elle est ou ?



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 519
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 EmptySam 8 Juin 2019 - 19:40
Il manqua encore une belle occasion de montrer à la jeune femme qu'il était un "vrai" homme. Il voulait rouspéter et lui indiquer qu'il était bel et bien capable d'aller voir par lui-même et qu'il n'avait pas peur, mais elle part déjà devant sans vraiment lui donner la chance de répondre. Markus marmonne pour lui-même qu'elle est vraiment une peste ou quelque chose du genre, l'attendant patiemment en s'assurant de bien la surveiller de derrière. Bon, malgré la situation, il se surprend à examiner un peu le corps de son allié, un regard sur son fessier avant de redresser le regard quand il la voit se retourner et revenir déjà.

Il ne fait que lui accorder un demi-sourire puis acquiesce d'un mouvement de tête à son affirmation. Il ne lui en voulait pas du tout de lui avoir fait perdre son temps, au contraire, comme ça, il aurait la conscience un peu tranquille lui aussi, quoi que pour apaiser sa conscience, il aurait fallu qu'elle soit ici. "Al...Allez... On sort." Fait-il d'un signe de tête vers l'extérieur, la laissant passer devant pour conserver son rôle de garde arrière.

Une fois dehors, il se demande vraiment où est ce que leurs recherches peut se poursuivre. Pas que la compagnie de la brune était désagréable, mais il se voyait mal traverser l'état de Washington en sa compagnie à l'aveuglette. Alors qu'elle se penchait pour ramasser le motorisé sur deux-roues, l'ingénieur s'empressa de l'aider. À croire que derrière cette timidité abusive, se cachait un brin de galanterie.

"Non ça...ça va... J'te fais confiance. Tu serais p...pas venu jusqu'ici pour rien." Qu'il lâche à la voler alors qu'elle semble chercher un argumentaire pour qu'il crache le morceau, sauf qu'il n'hésite pas bien plus longtemps et il reprend presque aussitôt. "On vit d...dans la tour de Boeing, c'est dans Georgetown. L'adresse exacte lui semblait un peu futile, ce n'était pas vraiment un abri discret et ça ne prenait pas un code secret pour y entrer. À l'inverse ça avait plutôt l'avantage d'être en hauteur, d'être bien clôturé et de permettre donc une bonne défense en cas d'attaque de tout genre.

Il se gratte un peu le menton, ses yeux se perdant dans le vide alors qu'il réfléchit. "Si elle a d... d'autres abris, elle m... m'en a pas parlé et je verrais pas lu... l'utilité." C'est vrai après tout, ils avaient à peu près tout ce qu'ils avaient besoin à la tour de contrôle et chacun était plutôt respectueux de possessions des autres alors, à moins que Roza avait quelque chose de particulier à cacher à ses deux partenaires, il était à peu près certain qu'elle ne vivait pas nul part ailleurs. "A Renton, on... on a combattu un groupe... T... Tu crois qu'ils auraient pu lui tendre un piège?" Ça paraissait l'hypothèse la plus crédible à ses yeux. La Russe avait été enlevée puis ils devaient tenter d'obtenir des informations, comme la position des Messiah et des anciens du ranch. Sauf que la position de leurs anciens alliés, autant Roza que Markus l'ignoraient, Selene avait été prudente à ne leur révélant pas. Son regard se perdit un instant sur Yulia qui se trouvait sûrement prête à partir avec la moto maintenant. "J't'e laisse p...prendre soin de sa moto, si un de nous deux t...trouve quelque chose, on de...devrait se retrouver au No Man's Land."

Bien que ça ressemblait à une conclusion, il restait tout de même pas très loin, s'écartant seulement suffisamment pour lui laisser l'espace de démarrer. Sans savoir, pourquoi il se sentit obligé de faire une promesse à sa nouvelle "amie". "J... J'vais la retrouver, j'te le promet..." Il ne savait pas trop si c'était pour elle qu'il disait cela ou pour lui-même, il avait perdu bien suffisamment d'être cher dernièrement, Roza serait celle de trop.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1617
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 EmptyVen 14 Juin 2019 - 12:23
J’fronce les sourcils, j’suis contrariée.

Contrariée parce que ça n’avancera pas, p’t’être plus jamais. Et qu’la disparition de Roza fait écho à celle de Dana. Ma gorge se noue, d’une certaine douleur qu’j’aurais aimé ne pas revivre une seconde fois. J’ai du mal à lui répondre. La tour Boeing ? Ok, j’irai jamais. Mais ok. Je hausse les épaules donc, un peu comme une ado boudeuse l’ferait dans cette situation, pour voir qu’ça m’atteint pas alors qu’si, totalement.

P’t’être, j’en sais rien. Qu’est-ce qu’il veut que j’lui dise. Si c’est pas ceux d’Renton, ça aurait été ceux du No Man’s Land. L’un dans l’autre… C’était sûr quelque chose allait lui tomber sur le coin d’la gueule de toute façon, qu’j’lui réponds un brin sèchement.

P’t’être trop sombrement aussi. J’serais jamais cette armure sans sentiments, qui s’laisse pas toucher par tout ça. Fréquenter des gens, les aimer, les chérir, ça pue clairement la merde. Et j’me laisserais plus avoir. Même si j’dis ça à chaque fois qu’ça me tombe sur la gueule. Mes yeux s’fixent sur la moto, parce que c’est tout c’qui me restera d’elle à partir de maintenant. J’aurais au moins ça, pas comme pour Dana, pour m’souvenir de ce qu’elle valait, de ce qui lui ressemblait.

Ça fait mal au cœur.

Tracasse, De tes promesses, on en fera rien Markus. Ça la ramènera pas d’entre les morts. On s’recroisera à l’occasion,Et c’est la seule chose que j’peux lui dire de toute façon.

Faut faire son deuil maintenant, d’tout ce que ça implique. On s’quitte sur un regard et des salutations maladroites pour lui. J’ai du mal à décrocher un mot quand j’prends place sur le siège de Roza. Une dernière vérification, le moteur est pas tout à fait à sec, mais Clarke arrivera à faire quelque chose de tout ça. Comme c’était prévu à la base. Comme c’qui aurait dû arriver en fait. Ça m’bouffe d’me dire qu’le monde se montrera pas plus cool dans tout ça. Qu’Roza se repointera plus pour m’sauver la mise une énième fois.

Par acquis d’conscience, j’roule jusqu’au bar où elle a bossé un moment. Et à part la poussière, j’trouverais aucune trace d’elle.

FIN



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Russian Dolls   Russian Dolls - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Russian Dolls -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» Sasha - In the valley of the dolls we sleep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: