The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The Beauty and the Beast -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1181
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptySam 6 Avr 2019 - 0:13
[…]

Il était temps de retourner voir Roza. L’équipe médicale s’était assurée qu’elle ne meurt pas, histoire de lui épargner une lente agonie et, surtout, de prolonger son supplice. L’avocate voulait des informations et la ténacité avec laquelle la russe se réfugiait dans le silence ne laissait aucun doute sur le fait qu’elle avait les réponses attendues. Où étaient les habitants du ranch et de la prison ? Comment vivaient-ils désormais ? Que préparaient-ils ?

June pénétra sans frapper dans la chambre où était la prisonnière. Cette dernière avoir été soigneusement lavée, nourrie et recouchée dans des draps propres. Elle faisait pourtant peine à voir : si ce n’était pour ses yeux brillants, son allure amaigrie n’était plus que l’ombre de la guerrière qu’ils avaient capturée deux semaines auparavant. Les prunelles glaçantes de l’avocate planèrent un instant sur son interlocutrice avant qu’elle ne daigne lui accorder un « bonsoir » robotique.

Sa cadette voulait être détachée ? La rouquine maintint quelques secondes de mutisme, comme si elle évaluait sa demande, puis elle tira de la poche de son manteau une petite clef. Sans l’ébauche d’une expression, elle s’approcha pour libérer les poignets de Roza. Risqué ? Pas vraiment. Dans cet état, requinquée ou non, elle n’aurait besoin d’aucune assistance pour la neutraliser si nécessaire. Le nouveau test commençait maintenant.

- Nous sommes civilisés, appuya-t-elle comme la phrase centrale d’un slogan de propagande, c’est pourquoi il ne m’est pas tolérable qu’une survivante continue d’être traitée dans ces conditions, elle avait reprit ses distances et joignit posément les mains devant elle, la voix calme et mesurée, je vous propose donc de reprendre notre relation sur une base plus saine, après un bref silence, elle expliqua : on pourrait vous assigner une petite maison. Vous y serez sous surveillance et aurez pour interdiction de la quitter mais à l’intérieur, vous serez libre. Comme tout le monde, vous aurez une ration de nourriture et pourrez profiter de tout le confort dont nous disposons, June fit mine de réfléchir, bien qu’elle ait déjà le déroulé de son plan bien en tête, disons deux jours pour commencer. Ça vous fera peut-être voir les choses… différemment.

Pour ajouter au tableau, un léger sourire de façade vint donner un semblant d’humanité à ses traits opalins. C’était un faible investissement comparé au rendement car quoique choisisse la russe, elle ferait le jeu de l’avocate. Comme dans tout ce qu’elle prévoyait : il n’y avait pas d’option où elle était véritablement perdante.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2384
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptyMer 10 Avr 2019 - 17:38
Les secondes sont longues, June est forte pour faire monter la pression, ce n'est pas une nouvelle. Et puis, la voilà, la petite clef, le saint Graal si facilement extirpé d'une poche et pas n'importe laquelle, difficile de ne pas loucher dessus surtout quand on ne s'attendait pas à la voir de si-tôt. Mais elle est bien là, juste sous son putain de nez. Le cliquetis métallique qui s'en suit la laisse toujours sans voix, la surprise est vraiment là. Elle lance aussitôt un coup d’œil qui se veut discret vers la porte d'où elle peut apercevoir quelques ombres troubler le seuil, il y a du monde derrière, peut-être un seul gars si elle est chanceuse, peut-être deux ou plus si elle ne l'est pas. S'en retournant à la rousse, elle la jauge rapidement de haut en bas, si son visage et son élocution exprime son age, ses courbes et son attitude ne le reflètent pas, ce n'est pas gagné. Elle repère cependant le poignard militaire à sa ceinture et veille à ne pas croiser l'émeraude, de peur que son azur rebelle ne la trahisse sur ce coup là. Avec un seul bras encré de valide, le calcul des risques est vite fait, la situation n'est pas idéale pour tenter quelque chose.

"Nous sommes civilisés", HEIN ? À ces mots, elle redescend et s'en retourne au présent dans une mine qui en dit long, un rictus perdu entre grimace et sourire, à demi écœurée et à la fois presque amusée par la réflexion tant l'ironie de la chose la bouleverse allègrement. Il n'y a aucune foutue civilité à soulever, la cabane en bois moisie, aucune ration, aucun soin, aucun aménagement, la liste est longue, très longue. "Civi... M'parrrdon ?" Mais heureusement, l'américaine pure souche enchaîne pour développer et annoncer un changement de méthode, la russe ravale ses mots, se tait et la laisse sagement continuer. Celle-ci parle en premier lieu d'une base dite plus saine, de maison, de nourriture, de confort, bref, l'extrême opposé de ce qu'on a daigné lui accorder jusque là -non pas qu'elle soit du genre à sans plaindre, c'est mérité - mais ça reste surprenant comme changement et l'étonnement reste figé sur ses traits. Traitée comme un animal depuis son arrivée, cette pseudo base saine peut être une récompense ? Mais pourquoi ? En quel honneur ? Elle n'a rien dit après tout. Y a un loup là dedans, y a forcément un loup, y a toujours un loup. "Ça vend prrresque du rrêve. Elle est où l'embrrrouille, June ?" Ses mains libérées, elle vient masser ses poignets dans un léger râle de satisfaction tout en se redressant sur son lit. Pour le coup, elle ne tente rien et se décide à enfin écouter son alcoolique de père ou plutôt l'un de ces nombreux proverbes du pays, l'un de ceux qu'il rabâchait sans cesse  : "fais ami avec le loup, mais garde ta hache prête."


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1181
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptyJeu 11 Avr 2019 - 13:20
Elle s’attendait bien évidemment à ce que la russe ne morde pas tout de suite à l’hameçon. C’était une sale habitude des gens de sa catégorie : ils ne pouvaient s’empêcher de croire que le mal rôdait partout ; c’était la raison pour laquelle ils faisaient tant de mauvais choix. L’avocate la considéra un instant avant de répondre à sa question par une autre interrogation rhétorique :

- Pourquoi partez-vous toujours du principe que le bon n’est qu’une façade pour une arnaque ? La commissure de ses lèvres étira son ébauche de sourire artificiel, cette défiance pathologique a déjà coûté la vie à beaucoup de gens de votre entourage, rappela June avec détachement, pourtant… il n’y a jamais eu aucun mensonge dans ce que nous promettions. Logements, nourriture, santé, hygiène, sécurité… rien de tout cela n’est un leurre, ressassa-t-elle avec conviction, si vous ne me croyez pas quand je le dis, alors je propose de vous le montrer.

D’autant que Roza en avait déjà eu un échantillon. Personne d’autre n’aurait pu la soigner de la sorte, lui poser une atèle convenable, panser ses blessures et la remettre sur pied après une telle privation de nourriture. La réalité de Fort Ward lui crevait les yeux mais tant qu’elle serait aveuglée par la rancœur, elle ne verrait rien. Pour cette raison, la quarantenaire enfonça le clou avec un argument supplémentaire :

- Vous faites de toute cette histoire une affaire personnelle alors que ça ne l'est pas pour moi : je n’ai en tête que la survie de notre civilisation. Je suis sincèrement prête à vous accorder une place ici, je n’ai pas vraiment la nécessité de passer par des moyens détournés si la finalité est simplement de vous nuire, là-dessus, il n’y aurait absolument rien à déchiffrer dans les prunelles impénétrables de June, parce que c’était vrai, alors prenez le temps d’essayer ce qu’on a à offrir. Faites-vous une idée et imaginez que celui puisse profiter à toutes les personnes que vous connaissez : personne n’aura plus à se faire tuer sur les routes, à mourir de faim ou à endurer des maladies que l’on peut soigner.

La rouquine supposait que la corde sensible de la jeune femme, c’était sa volonté d’œuvrer pour le bien commun. Elle s’était auto-investie d’une mission, comme si elle rendait un service public en traquant les habitants de Bainbridge Island. C’était peut-être un facteur qui pouvait être détourné à son avantage, plutôt qu’opprimé dans la souffrance.

- Je vous donne la possibilité de sauver vos amis, conclut-t-elle posément, rien de plus. Vous pouvez encore retourner votre situation à votre avantage.

Ou bien pourrait-elle s’obstiner bêtement, voire mourir égoïstement en essayant d’accomplir sa vengeance. Elle avait un créneau : mains détachées, June à quelques pas. C’était une option à laquelle la quadragénaire s’attendait. Ce serait regrettable, mais ce serait aussi la preuve que la russe était trop atteinte pour être intégrée à leur civilisation.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2384
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptyDim 21 Avr 2019 - 13:06
June peut bien juger la méfiance de la russe comme bon lui convient, la défiance pathologique est lâché hâtivement, finalement, pourquoi pas, qu'elle y croit donc. La slave a vite compris qu'elle ne doit surtout pas entrer en débat avec elle, ce genre de dialogue est couru d'avance. De même, quand elle ose faire le lien avec son entourage, elle ne va pas rebondir, elle préfère laisser couler et taire son insolence, encore une fois. Hochant simplement la tête, elle suit la rousse à la trace et digère chaque phrase avec toute la distance qu'elle a appris - contre son gré - à apprivoiser.

Pour la seconde partie du discours, elle tique, le sourcil droit en frémit. Si elle a pu se taire jusqu'à maintenant, là, elle craque et souffle avec lassitude. "Plus de morrrts sur la rrroute, adieu la faim et les maladies... Dis moi, tu as vendu le même blabla aux tiens à Rrrenton ?" Elle relève ses pupilles fatiguées vers elle et reprend en complément sur un ton vide de toute animosité.  "Tu ne peux pas garrrantirrr tout ça si tu continues d'agirr comme tu le fais en dehorrs de ces murrs." Sans la quitter des yeux, elle attend que l'azur se percute à l'émeraude pour continuer sur le même timbre : "Y aura toujourrrs d'autrres Rroza, d'autrrres ferrmiers et d'autrres matons pour défendrre leurr prropre liberrrté. " Comme elle le lui a déjà énoncé dans le cabanon, la rousse peut bien avoir la meilleure volonté du monde pour l'avenir, une motivation qui part sur un bon fond, mais la forme posera toujours problème, celle du marche ou crève. Pour le reste, elle s'arrête là, peu envieuse à l'idée de rentrer à nouveau dans ce débat et également un brin lasse de se répéter. June l'a déjà entendu, si elle est assez intelligente pour se remettre un peu en cause ou pour simplement dire à la russe ce qu'elle voulait entendre, c'était clairement le moment d'agir.

"Et va pour les deux jours. Je suis currrieuse de voirrr ça." Et également curieuse de voir la surveillance que June compte imposer à sa cage doré. Une occasion d'en apprendre plus sur l'ennemi et peut-être même, en rêvant un peu, une occasion de s'échapper de cet enfer. Impossible de refuser une telle offre quand on ne peut que y gagner. Pas de quoi s'enchanter non plus, il y a encore un loup à débusquer, June peut bien dire ce qu'elle souhaite, l'encrée abîmée n'est pas sans savoir que rien n'est gratuit dans ce monde, encore moins aujourd'hui, et jusqu'ici celle-ci n'a rien encore rien donné, pas même une bouchée, pas la moindre information, elle n'est toujours pas passée à table.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1181
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptyDim 21 Avr 2019 - 16:37
Roza était un disque rayé. A ressasser encore et encore que la « forme » laissait à désirer. C’était un leurre. L’hypocrisie aveugle de celui qui voyait son monde arriver à son terme. Jamais, dans l’Histoire de l’Homme, les grands changements ne s’étaient faits par des biais pacifiques. Les organisations non-gouvernementales et les alliances internationales n’existaient que comme conséquences aux guerres d’antan. Mais la vérité, c’était que seule la pression avait engendré des résultats. Cette fois, la rouquine ne se lancerait pas dans un cours d’histoire ; avec son interlocutrice, c’était peine perdue. Ses lèvres dessinèrent un sourire de convenance et elle acquiesça fugacement :

- Bien. Suivez-moi.

***

2 jours plus tard ••


L’heure était à aller récolter les fruits de son expérience. Hormis l'autorisation de sortir, la russe avait eu tout ce qui était à la disposition des autres habitants du camp. Nourriture, électricité, eau et un lit convenable. La possibilité de dormir sur ses deux oreilles également, bien qu’elle supposait que la jeune femme n’ait pas réussi à se tranquilliser. Du moins, vue sa paranoïa, June devinait que Roza avait craint d’être achevée dans son sommeil.

En arrivant devant la petite maison qui avait temporairement été assignée à la prisonnière, les deux survivants chargés de la garde lui firent un bref rapport. Rien de notoire à signaler. L’avocate frappa alors à la porte d’entrée et attendit patiemment que sa cadette vienne ouvrir. Elle était forcément là, donc elle répondrait un moment ou l’autre. Espérons qu’elle ne joue pas encore à la forte tête et que ses geôliers aient à enfoncer le battant : c’était une très belle porte.

- Bonjour, engagea-t-elle finalement une fois que Roza soit venue ouvrir, puis-je entrer ? La question était rhétorique, elle ne tolérerait de toute façon aucun refus, nous pourrons parler de votre impression sur votre séjour ici et de ce que vous allez pouvoir faire pour nous.

Car bien évidemment, cette générosité n’était pas gratuite et au final, June était gagnante. Soit la russe donnait des informations valables sur l’emplacement des habitants du ranch, soit elle demeurait bornée et retournait à son sort sordide. Il n’y avait aucune satisfaction personne à l’idée qu’elle souffre mais la quarantenaire aimait l’idée que les aliénés reçoivent le traitement qu’ils méritent. Si elle était trop dénaturée pour comprendre, alors elle n’avait rien à faire parmi eux.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste & modératrice
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2384
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptyDim 21 Avr 2019 - 18:31
La russe emboîta presque timidement le pas de la rousse, d'une démarche qui n'était pas aussi assurée qu'elle ne l'aurait voulu. Son regard, lui, n'avait rien de fuyant ou d'introverti, il était curieux et sans gêne. Qu'il s'agisse de visage, d'arme, de véhicule ou même d'infrastructure, elle dévisageait absolument tout ce qui se présentait tout en tachant d'en enregistrer le maximum. C'était bien le minimum qu'elle pouvait faire...

Seule. La porte fut enfin refermée derrière elle, premier réflexe, fouiller la baraque pour s'assurer qu'elle soit bien seule. Chose faite, elle pressa le pas et ouvrit chaque tiroir et placard de l'espace cuisine dans l'espoir de se trouver une arme. Évidemment, la cheffe n'avait laissé aucune lame ou ustensile de cuisine, seulement un couteau au bout rond, une fourchette et de la poussière, sacré troll. Direction le garage où elle espérait y trouver une boite à outils, mais rien, le lieu était lui aussi précieusement vidé. Dernier espoir, la salle de bain, et là, le saint Graal : une brosse à dent ! La base de l'arme du détenu, il fallait maintenant qu'elle trouve de quoi tailler le plastique en pointe. Pour se faire, elle avait déjà une petite idée derrière la tête, mais ça allait attendre.

Elle se positionna à l'étage et jongla d'une fenêtre à l'autre pour y dévisager les gardes et leur roulement en contrebas. Après plusieurs heures d'observation d'un pan à l'autre de la maison, elle en conclue rapidement que la situation n'était pas idéale pour tenter une fuite, ils étaient nombreux, trop nombreux. Peut-être qu'elle aurait plus de chance de nuit.

La nuit tombée, le nombre de surveillants ne diminuait pas, c'était même tout le contraire. Elle quitta alors l'étage et sans retourna vers levier en inox. Elle s'arma d'un couteau à bord arrondis, tournevis improvisé pour déloger la visse qui retenait le filtre/bouchon d’évier. D'expérience, elle savait qu'ainsi elle rencontrerait un peu de coupant ou de tranchant. La pièce d'inox en main, elle s'éloigna des fenêtres et s'en alla tailler le bout de sa brosse à dents, à l'abris de tout regard. L'arme prête, elle gagna la chambre pour se changer avec le peu de linge propre disponible. Débardeur noir, jean, sweat à capuche, la base. Dormir ? Non pas possible, sa situation la force à ne pas baisser sa garde et à veiller, seule avec ses songes.

Stan est passé et comme pour chacune de ces visites ou presque, c'était une parenthèse qu'on pouvait qualifier d'agréable, une petite bouffée d'air frais, là ou l'on lui accordait un minimum de considération et d'écoute

Quarante huit heures plus tard, la russe ne s'est pas gênée pour finir ses rations, cette fois, elle allait avoir besoin de force. L'électricité ne fut pas utilisée une seule fois en revanche, même pour sa douche. On frappa à la porte mais personne n'entrait derrière, c'était vraiment à elle d'ouvrir ? Quelle ironie. Elle jeta un oeil par la fenêtre et attendit avant d'ouvrir la porte, arme de luxe cachée dans la manche de son sweat. C'était la rousse, de retour, comme promis. "Oublions mes imprrressions et passons dirrrectement à la phase où je dois serrrvirrr." Elle effectua deux petits pas en arrière, non sans un petit regard pour les gardes. "Je t'écoute." Et qu'elle ne lui demande pas de passer à table, ce jour n'est pas encore arrivé...


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.

Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1181
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 EmptyLun 22 Avr 2019 - 0:55
La russe était pragmatique. Bien. June n’avait de toute façon pas de temps à perdre en small talk. Alors que la prisonnière – visiblement en meilleure forme – reculait de quelques pas, l’avocate s’invita à l’intérieur jusqu’au salon. Son regard perçant détailla les lieux, comme si elle s’attendait à y voir des traces que Roza n’était plus capable de revenir à un comportement civilisé. La porte restait ouverte mais les deux gardes ne la suivirent pas : ils se contentaient de surveiller l’issue. La rouquine prit le temps de s’asseoir dans l’un des fauteuils, un vague sourire de connivence ornait ses traits d’opale.

- Vos impressions sont pourtant utiles pour ce qui va suivre. Vous avez eu un aperçu de notre mode de vie. Il est encore en cours d’amélioration et je le répète : ça pourrait bénéficier à bien plus de survivants, à condition que vous fassiez ce qu’il faut, elle croisa les mains devant elle, observant posément l’ancienne tatoueuse, ne me ressortez pas votre rengaine idéologique, je parle de concret : ne pensez-vous pas que toutes les personnes que vous connaissez, et qui vivent encore dans la misère à l’extérieur, méritent d’avoir ce que vous avez eu pendant deux jours ?

Répondre « non » serait une entorse à ses convictions ou à sa parole. Au choix. La russe était le genre de personne qui se disait motivée par le bien commun. Comme bien des terroristes d’ailleurs, elle trouvait la force de ses convictions dans la certitude illusoire d’être le fer de lance d’une mission. Aux yeux de June, ce n’était qu’une sombre et puérile histoire de vengeance. C’était le moment pour la concernée de prouver que l’avocate avait tort.

- Des travaux sont en cours, l’électricité pourrait être rétablie de façon stable et alimenter les foyers pour au moins 500 personnes, c’était si peu autrefois mais ça paraissait tellement aujourd’hui, nous sommes 200, ça laisse bien plus de place qu’il n’en faut pour vos amis, la quarantenaire marqua une brève pause avant d’arriver à l’essentiel, dites-moi tout ce que j’ai besoin de savoir sur le groupe du ranch. Faites-le et vous pourrez intégrer notre communauté de façon décente, son visage demeurait de glace, impossible de savoir jusqu’à quel point elle était honnête, en temps voulu, vous pourriez être notre ambassadrice.

En temps voulu uniquement et sous certaines conditions que June ne listerait pas de façon exhaustive, afin de se garder la possibilité d’en modifier les termes. Elle était loin d’avoir confiance en Roza, même si elle avait étonnement passé les deux jours de tests sans la moindre tentative d’évasion. Lorsqu’elle avait accepté de venir dans cette maison, c’était plus part défi que par abandon. Malgré les semaines de disette, elle se comportait toujours comme un prédateur qui attendait le bon moment, pas comme une proie. Et un prédateur, même en laisse, était une menace.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The Beauty and the Beast   The Beauty and the Beast - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The Beauty and the Beast -
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» III.04 - Beauty and the Beast [Feat. Bobby]
» Itchi
» bullets are the beauty of the blistering sky ☮ YONA
» [A besoin d'une validation, seconde page] ♫ This is a beauty presentation ♪
» Wolf Raphaël ft Jung Dae Hyun [BAP] & Seo Jun Wan ft Yang Yoseob [Beast]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: