The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Play nice -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1044
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Play nice   Play nice - Page 4 EmptyVen 10 Mai 2019 - 3:29
Poursuivant son repas, June écoutait sa cadette et fut ravie d’apprendre qu’elle partageait son enthousiasme pour les bateaux. Que ce soit pour le charme impertinent d’un poisson grillé ou la perspective d’accroître leur auto-dépendance, la flotte était une idée à la fois logique et réalisable. A cause de la migraine qui ralentissait autant ses gestes que ses réflexions, la rouquine s’accorda quelques secondes avant de répondre à toutes les interrogations – légitimes – que se posaient sa complice.

- Parmi les personnes du groupe qu’on a accueilli il y a quelques jours… il y a un ancien marin, c’était bien à ça que servaient les entretiens qu’elle faisait passer à tout le monde : à savoir qui pourrait se rendre utile et de quelle manière, je suppose qu’une fois qu’ils seront bien intégrés, il pourrait partager son expérience de la navigation, ce serait un domaine de moins à apprendre sur le tas, je lui laisse un peu de temps.

La communauté de Thad était très nombreuse. Ils arrivaient à un moment crucial mais aussi très fragile, du point de vue des forces psychologiques de Fort Ward. Avant de faire poser sur leurs épaules un projet de grande envergure, elle préférait attendre que les survivants s’habituent aux règles locales, se sentent chez eux, puis s’impliquent de façon spontanée. Jamie Alexander était marin depuis des années, il ne perdrait pas son savoir-faire en quelques mois.

- Quant à récupérer des bateaux sur les côtes…, elle savoura l’une des dernières bouchées de son assiette en milieu de phrase, je pense qu’on perdrait autant de temps à les retaper qu’à en fabriquer. Ça fait trois ans et demi qu’ils mouillent dans l’eau de mer, la plupart des canaux étaient connectés au Pacifique, le sel ronge la coque, les moteurs s’encrassent, les algues s’accumulent partout, et je ne te parle même pas des effets de l’humidité constante et du froid.

Un bateau demandait un entretien très sérieux et régulier. C’était l’une des choses dont elle était certaine, bien qu’elle ne soit pas plus expérimentée que Valentine en la matière. Par arrière, ils trouveraient peu de navire de belle taille entièrement mécanique. La plupart fonctionnerait à moteur ; autrement dit, avec un carburant dont ils allaient très rapidement tomber à court.

- Le plus compliqué, ce sera sûrement de trouver les plans pour les fabriquer, estima-t-elle en terminant son assiette, je ne suis pas sûr que ça se trouve dans la première bibliothèque venue. On va devoir chercher un peu.

Plutôt dans des établissements qui faisaient dans des restaurations historiques fidèles que chez des industries de construction d’ailleurs. Ceux-ci ne risquaient pas d’avoir de modèle de pavillon des siècles passés.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Valentine V. James
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/04/2018
Messages : 211
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Play nice   Play nice - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2019 - 22:46
Valentine reste silencieuse quelques temps. D’une certaine manière, elle trouvait dangereuse cette ambiance chaleureuse loin de l’ambiance morbide en dehors des murs. C’était indécent. Elle ne s’en plaignait pas, elle ne voulait simplement pas oublier la situation réelle du monde. Il était facile d’oublier avec des dîners ainsi, fait de simplicité et de conversations. Il n’y avait aucun élément qui pourrait leur rappeler que l’un comme l’autre avait survécu à la première et certainement dernière extinction de masse de la race humaine, après tout une seconde entendrait qu’il y aurait encore quelque chose à exterminer. Et la jeune française n’était pas spécialement certaine que la nature en avait encore quelque chose à faire de leur sort qu’il soit positif ou négatif, désormais il fallait faire avec ce qu’il y avait. Pourtant, il était difficile de ne pas avoir un peu d’espoir. C’était insidieux, Valentine n’aimait pas ça ; l’espoir. C’était trop vicieux, et trop destructeur une fois qu’il se brisait contre le mur en béton armé qu’était la réalité. Comment ne pas s’enthousiasmer des promesses d’avenir, de possibles bateaux, de projets d’agriculture… L’idée de poisson grillé et de vin blanc la faisait tout simplement rêver. C’était indécent de penser à cela, de rêver à cela, elle comprenait son privilège. C’était d’ailleurs une des raisons pour laquelle, elle comptait en profiter et le protéger de la meilleure qu’elle savait faire : sans faire preuve de force brute, elle en était dénuée de toute manière.

« Tu as sûrement raison. Je ne m’y connais réellement pas en entretien de bateau. Pas réellement mon domaine d’expertise… » Elle se laisse tomber sur le dossier de sa chaise. Elle réfléchissait. Un peu trop ses derniers temps… Tout le temps à vrai dire. Il n’y avait que lorsqu’elle plongeait son esprit dans la terre qu’elle pouvait d’arrêter de trop penser. C’était surement pour cette raison qu’elle avait choisi son métier. Par nécessité avant tout, par passion par la suite. Une bonne combinaison en somme dont personne ne pourrait se plaindre. Valentine regarde June qui parle de construire des bateaux. La jeune française ne pouvait être qu’interloquée, et sa surprise se lisait sur son visage. Avaient-ils le temps de construire des bateaux ? Ou même la matériel ? La main d’oeuvre ? Valentine n’était pas certaine que construire des bateaux était aussi simple à expliquer que comment planter des choux, des carottes des navets et tout ce qui pouvait se mettre dans un pot-au-feu. « Les construire ? J’espère que tu n’as pas en tête des bateaux trop compliqués. Je ne m’y connais pas en bateau, mais ça ne me semble pas un projet dans le court terme … Je ne t’imagines pas penser à des radeaux … N’y aurait il donc rien à récupérer sur les bateaux qui mouillent ? Une expédition dans un des hangar naval pourrait être une bonne idée, avant que le fameux pont d’Agathe ne tombe.. Est-ce qu’il y en a dans les parages d’ailleurs ? »

Non, parce qu’il semblait évident que Valentine n’avait pas retenu de cartes de Seattle, ni de l’île, et encore moins des chantiers et des hangars à bateau des horizons. Elle n’était même pas certaine de pouvoir se retrouver dans Seattle sans un GPS. Ce qui limitait clairement ses balades et ses expéditions, seule, dans la nature, non pas qu’elle puisse en avoir l’idée ou même l’envie. L’horticultrice soupire. Tout ceci l’intéressait d’une certaine manière parce qu’elle était curieuse et qu’elle aimait savoir les choses. C’était sa manière de contrôler son environnement et sa survie. C’était ainsi donc .. Valentine s’accoude, sur le bord de la table. « De toute manière, ce n’est pas maintenant que tu manquerais d’ambition n’est ce pas ? »



    l'apocalypse
    APOCALYPSE [əˈpɒkəlɪps] n.f 1. an event involving destruction or damage on a catastrophic scale. 2. the complete final destruction of the world, as described in the biblical book of Revelation.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1044
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Play nice   Play nice - Page 4 EmptyMer 22 Mai 2019 - 0:37
Valentine n’avait pas tort sur le fait que construire des navires pendrait un temps certain. En essuyant élégamment ses lèvres, l’avocat consentit intérieurement à faire vérifier tous les potentiels hangars à bateaux de Bainbridge Island. Elle n’était que peu optimiste quant à la réussite – elle craignait notamment que tous ceux qu’ils trouveraient fonctionnent à moteur – mais parfois, la solution la plus simple, et la plus bête, était aussi la meilleure. June posa à son tour les coudes sur la table pour ramener ses mains jointes sous son menton d’opale. La petite remarque de sa cadette l’amusa suffisamment pour éclairer son visage d’un léger sourire.

- Au contraire : c’est maintenant que j’en ai à revendre.

Car il restait temps à faire et car elle prenait comme un défi personnel le fait de prouver à ceux qui doutaient de ses méthodes qu’elle avait vu juste. Même si l’horticultrice affirmait – à raison – que la rouquine n’avait plus rien à prouver  à personne ; la quarantenaire sentait qu’elle avait encore des tours à montrer. On se souviendrait d’elle comme celle qui avait fait de Fort Ward un lieu d’exception, il ne pouvait décemment pas en être autrement.

- Je ferai vérifier les propriétés proches, on aura peut-être de la chance, concéda-t-elle à haute voix, mais il n’est pas à exclure qu’on ait à construire les bateaux nous-mêmes. Si c’est le cas, effectivement, ce n’est pas une entreprise qui sera accomplie rapidement, alors autant de pas la procrastiner.

A tous les coups, ils allaient devoir imaginer un plan intermédiaire en cas d’urgence. Il était impossible de prévoir quand le pont céderait. Même si les équipes de surveillance d’Agathe pouvait estimer à vue de nez s’il avait toujours l’air solide, ils n’étaient pas à l’abri d’un nouveau séisme par exemple. La nature était leur ennemie numéro un, avant les rôdeurs et les autres communautés de survivants. Avisant l’assiette de Valentine, qui se terminait à son tour, June réintégra un instant son rôle d’hôte.

- Je suis navrée, je n’ai rien de très fancy pour le dessert. Tu aimes les fruits confits ?

C’était rarement grandement succulent parce qu’avec le temps, ils se déshydrataient complètement. Hokulani avait donné à l’avocate l’astuce de les tremper dans de l’eau – ou un peu de rhum – pour les réhydrater un peu. Aujourd’hui, aucune denrée ne pouvait, ni devait, être gaspiller, alors on s’habituait à tout ce qui était encore vaguement comestible.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Valentine V. James
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/04/2018
Messages : 211
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Play nice   Play nice - Page 4 EmptyMar 4 Juin 2019 - 21:50
Elle hoche la tête.

Selon Valentine c’était une bonne chose. Elle était certaine que sans cette ambition, June était du genre dépérir. certainement incapable de léthargie, au contraire de Valentine qui avait eu la manie, bonne ou mauvaise d’accepter son sort avec une pathétique nonchalance, loin de tout et de chacun, loin des siens, perdue dans un pays dont elle voulait pas et qui semblait ne vouloir de personne. Mais c’était le cas de chacun des pays touchés par l’épidémie, personne n’avait été épargnée, c’était sûrement pour cette raison qu’elle avait décidé de sortir de son isolement … Peut être.

Valentine n’avait aucune prédisposition à construire des bateaux. Elle se voyait très mal aider à monter des mâts et des planches, elle n’y connaissait rien. Elle savait monter sur une bateau, et à son sens c’était déjà bien assez. De toute manière, elle ne pourrait pas être au champs et au moulin. Elle avait déjà sa petite entreprise et souhaitait continuer à s’en occuper. Elle avait bon espoir pour les premiers blés et céréales qui faisaient leur début dans leur nouvelle pyramides alimentaires. Elle avait eu peur à cause des gelées de l’hiver, mais tout le monde avait bien travaillé pour sauver leur travail, et de voire la possibilité de pains en tout genre et de blés en folie lui semblait déjà une belle promesse. Il trouverait bien une manière de faire du levain, et Valentine pourrait peut être re-gouter un jour au pain. Une idée qui lui semblait si proche et pourtant si lointaine. Comme à son habitude, elle papillonnait, perdue dans ses pensées et ses envies. La jeune française avait pourtant longtemps refusé de se prendre au jeux des projets, mais de voir à quelle vitesse les choses évoluaient, on ne pouvait que se prendre à rêver. Et c’était horrible… horriblement agréable, mais horrible.

Un peu de chance, oui. Ce serait un petit coup de pouce du destin avec la claque gigantesque qu’ils s’étaient pris il y a trois ans. L’horticultrice s’était rendu compte à quel point ils étaient coupés du monde. Qu’ils étaient retourné des siècles en arrière, que chaque petits actes considérés comme acquis étaient désormais une montagne à surmonter, manger, produire, et survivre à des éléments indépendants de leur volonté… Tout avait été à réapprendre, à transmettre, plus personne n’avait le temps de s’intéresser à la politique économique du Vénézuela ou de quelle température il ferait dans une destination à laquelle on pouvait rêver. Le temps avait une autre saveur, et une toute autre valeur.  « Un peu de chance ne serait pas de refus, en effet.Tous les bateaux ne peuvent pas être épaves.  » affirma t-elle en hochant la tête.

« Je ne suis pas difficile… J’ai appris à ne plus l’être plutôt. Je te laisserais quand même les fruits rouges. » fit-elle en se corrigeant en milieu de phrases.



    l'apocalypse
    APOCALYPSE [əˈpɒkəlɪps] n.f 1. an event involving destruction or damage on a catastrophic scale. 2. the complete final destruction of the world, as described in the biblical book of Revelation.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1044
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Play nice   Play nice - Page 4 EmptyMer 5 Juin 2019 - 0:51
June n’ajouta rien à l’espoir d’un peu de chance de sa cadette. Non pas qu’elle n’admettait pas l’hypothèse que certains navires soient encore exploitables, mais disons qu’elle préférait s’attendre au plus mauvais scénario pour ne pas être prise de court dans le cas où il se réalisait. Déjà, elle imaginait quelques équipes faire le tour des embarcadères, garages, hangars et autre anciens vendeurs de voiliers pour vérifier quels engins avaient survécu à plus de trois ans de patience. Peut-être qu’effectivement, ceux qui n’avaient jamais été mis à flot ou ceux qui avaient eu droit à un hivernage en avance n’auront pas été rongés par le sel – où condition qu’ils aient été préservés de l’humidité.

- Très bien, dit-elle en français avec l’accent dont elle ne pouvait se départir.

Les fruits rouges ne la dérangeaient pas autre mesure et, elle aussi, avait appris à ne pas être difficile. Sans doute depuis plus longtemps qu’une jeune femme aux racines culinaires si respectueuses. Depuis sa vie d’avocate, voire depuis ses années à l’université, elle se nourrissait à la va-vite. Pure modèle américain à ce niveau : déjeuner était une perte de temps, alors elle engloutissait des plats réchauffés – ou livrés – pour ne pas avoir à s’interrompre dans son travail.

- Je suis désolée, reprit-elle dans son anglais châtié, je vais aller me reposer. J’ai une migraine qui ne veut pas passer.

Loin d’elle l’idée de la chasser et quand bien même c’était le cas, June supposait que l’horticultrice ne s’en offusquerait pas vraiment. C’était là le fondement de leur relation, n’est-ce pas ? Nul embarras des sentiments niais et de la langue de bois. D’ailleurs, Valentine devait bien désormais la connaître assez pour savoir que la rouquine était incapable de se « reposer » au sens propre du terme. La quarantenaire allait certainement fermer les yeux quelques minutes, allongée dans son lit, avant d’être démangée par l’effroyable impression de gâcher de précieuses parcelles de son temps. A ce moment, elle se rendrait au dispensaire pour demander qu’on lui donne n’importe quoi qui s’apparentait au paracétamol pour atténuer la douleur. Il y aura bien quelqu’un pour oser lui glisser que le meilleur remède à ses maux serait un sommeil suffisant. Quelqu’un qui se heurterait au courroux de ses yeux glacés.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Play nice   Play nice - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Play nice -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 05. The games we play
» Bérénice - Faris
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00
» Le Carnaval de Nice
» Bérénice, Prêtre de la déesse Athéna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: