The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Be the change you want to see in the world. -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2234
Age IRL : 30
MessageSujet: Be the change you want to see in the world.   Jeu 3 Jan - 8:23
Cela faisait déjà deux mois qu'elle avait repris la route, mais l'enfer du champ de bataille semblait toujours derrière elle. Combien en avait-elle tué ce jour là ? Six ? Dix ? Elle n'avait même pas essayé de tenir le compte. Et combien en avait-elle délaissé derrière elle ? Lisandro, Duncan, Eli, Romy, Andrea, Ashley, etc... la liste était longue, très longue. C'était dur de perdre la prison et le ranch en une salve, dur de ne pas connaitre leur nouvel emplacement, un foutu mal nécessaire dirait-on. Allait-elle les recroiser un jour ? Ils avaient les cartes en main, elle avait bien souligné dans quel coin elle traînerait le temps de panser ses blessures, ce n'était pas un secret d'état. Se présenteraient-ils pour autant maintenant qu'ils avaient retrouvés un semblant de paix ? Elle doutait fort de les voir passer le seuil de ce misérable entrepôt et à juste titre, ils devaient tous avoir énormément à faire. Duncan prendrait le temps de passer, c'était un des rares à lui avoir assuré dans le blanc des yeux qu'il viendrait et elle connaissait assez bien le viking pour savoir qu'il tiendrait parole. De même pour son Connor et Romy, ces trois là viendraient, elle en était certaine. Ce jour là serait l'occasion de prendre de leurs nouvelles, de s'assurer que le Fort tournait bien et ne rencontrait aucun contre-temps. Peut-être même qu'elle en obtiendra une trace de la tanière principale de l'ennemi, on peut rêver ! Quoiqu'il puisse en être, pour l'instant présent, ce jour là n'était pas encore arrivé.

Le trio qui composait son petit groupe était en extérieur à la recherche de vivres, et en conséquent à des kilomètres de leur planque. Ça faisait déjà deux mois que la slave ne participait qu'à petite échelle avec son bras en moins. Bras qui commençait à lui faire moins de misère mais qui nécessitait toujours le port de cette maudite écharpe. Un handicap assez conséquent pour la priver de sortie. Cependant, aujourd'hui, elle était lasse de tourner en rond et se décida à mettre le nez dehors pour s'approcher du No Man's Land.

Sa progression était lente, un bras suffisait amplement à tuer les rôdeurs isolé, quoique, il ne fallait pas trop en abuser non plus. Pour les petits groupes, c'était une toute autre embrouille et elle se devait toujours de les contourner avec habilité, quitte à perdre énormément de temps.

Début d'après-midi, elle était arrivée aux lourdes portes de l'entrepôt et peina à s'y engouffrer avec bonne allure, une main et sa randonnée craignos, ça n'aidait pas. Sur le seuil de l'antre des vagabonds, elle dévisagea une partie des présents furtivement : pas d'animation à l'horizon, c'était calme. La russe n'avait pas l'air intéressante à voler, pas de sac à dos, long trench-coat noir sur les épaules, le couteau dans une main et le 9mm planqué sous le manteau, c'était pas super attirant. À petits pas, elle longea la zone où les tentes étaient entreposées et s'arrêta au niveau d'un baril enflammé, le chauffage du coin. Une petite pause avant de s'en retourner à son enquête s'imposait déjà, ça caillait sévère dans le coin.

La paume tendue vers les flammes, elle entendit des petits pas sur sa gauche, pile dans son angle mort. Le bras toujours en écharpe sous son manteau, elle agita ses doigts tatoués pour saisir doucement le manche du pistolet bien au chaud dans son holster. Forçant sur son poignet, elle redressa doucement le canon juste sous son aisselle. Il y eut un petit mouvement de visible sous le pan de sa veste, encore fallait-il se montrer un minimum observateur. Un tir et c'était la brûlure assuré pour sa chair, quant au recul, il ne ferait aucun bien au bras. Tirer, c'était vraiment pour le pire des scénarios, comme l'apparition soudaine de Zack ou de la pute qui lui avait défoncé le bras. Heureusement, elle dévisagea la seconde suivante un visage familier qu'elle n'avait pas croisé depuis un moment. "Yulia Iojov... Vivante." Un petit sourire en coin, c'était cool de la revoir après tout ce temps. Par réflexe, elle jeta tout de même un coup d’œil par dessus son épaule, s'assurant que personne ne lui court après, pour cette fois.


THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1369
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   Jeu 3 Jan - 12:57
Mes blessures s'résorbent progressivement. J'ai plus qu'une gêne au niveau des côtes, et cette vilaine cicatrice à la main qui restera très probablement longtemps. Tant pis, j'm'en remettrais. J'ai plus a supporter l'odeur d'la rouille ou son goût, ni l'fait de voir que d'un oeil, alors c'est super. Même mon reflet dans le miroir est supportable. Si j'boite un peu, c'est sans doute plus dans ma tête qu'physique en vérité. Neil est rassuré, c'est pour ça qu'on a fait route jusqu'au No Man's Land malgré le froid et les galères qu'ça implique.

A l'intérieur, c'pas encore ça. La température reste basse, et si y'a pas d'courant d'air pour geler le tout au passage, c'est juste une histoire de miracle. J'laisse Neil avec un autre, lui annonçant qu'j'vais faire un tour. Quand l'homme regarde avec un air sérieux, j'lui assure que c'te fois, j'me ferais pas tabasser. J'suis sur mes gardes, suffisamment nerveuse de toute façon pour tenir éveillé. J'me laisserais plus avoir comme la dernière fois, parce que ça a fait suffisament mal pour m'vacciner définitivement. J'soupire, mes yeux sondent le tout et la porte s'ouvre à nouveau.

J'reconnais la silhouette, l'allure, même ce bras en écharge présente le personnage.

Sourire. J'm'avance quand elle regarde derrière, et vais pour la saluer, mais quand elle pressent ma présence c'pas pour s'montrer aussi cool que j'pourrais le croire. Alors j'me fige un temps, avant d'l'interroger du regard.

Roza est là, un peu en kit, mais ça compte pas.

J'rêve ou t'as essayé d'me foutre un bastoss dans la tronche ? Même pas bonjour.

Faut dire qu'elle non plus a pas fait l'effort d'être sympa, c'même plutôt l'inverse. J'me moque d'elle, elle le prendra pas mal j'pense, même si j'la sens plus rembrumie qu'la dernière fois qu'je l'ai laissé :

Va qu'c'est toi et que j'te pardonne facilement. Si j'ai plus les vestiges d'mes blessures, Roza, c'est un peu tout l'inverse. Bon, c'est sur l'point de guérir pour le plus gros, et j'doute pas que son bras ira mieux d'ici quelques jours : T'es d'retour alors, enfin dans l'coin !

Avant même qu'elle s'inquiète d'savoir si j'me suis attirée des emmerdes, j'l'avertis :

J'suis seule, mon crew est parti faire un tour et j'suis pas encore tout à fait en état d'courir. Innocente, comme la neige qui tombe parfois pour nous faire une fausse frayeur. T'es partie longtemps, j'ai presque cru que tu ne reviendrais pas !

J'lui parle dans notre langue natale, sans sourciller, sans qu'ça me paraisse fou. Faut croire que c'est comme ça entre nous : simple comme bonjour.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2234
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   Lun 7 Jan - 16:02
Yulia, c'était génial de la revoir mais y avait toujours ce petit désir de tomber un connard de pillard pour lui exploser le crâne et ajouter un nouveau bâton au compte qu'elle tenait sur le manche de pistolet. C'était glauque, mais psychologiquement, ça avait son effet quand elle venait du bout du pouce effleurer le relief d'une nouvelle gravure. C'était ainsi qu'elle avait l'impression d'avancer, en en tuant le plus possible pour préserver les plus faibles et également assoupir un petit peu la haine gourmande qui l'étouffait encore aujourd'hui. Un placebo de merde, elle était pas prête d'être rassasiée, pas de si tôt.

"M'sorry... j'suis un peu parano en ce moment." Sa condition physique comme le fait d'avoir croisé le fer avec les pillards et le crew de Zack, ça aidait pas pour se détendre. Elle abaissa alors son arme pour la rabattre contre son flanc et dégaina un sourire pour la brunette. "Ça fait du bien d'te revoir en tout cas !" Bon, elle n'avait pas l'air au mieux de sa forme non plus la camarade, peut-être la fatigue ça, l'hiver n'épargnait personne après tout. "Ton crew ? Cool ça !" Elle n'était donc pas seule et ce seul point suffit à soulager la russe. Quant à la composition de son petit groupe, elle faisait clairement confiance à Yulia pour faire ça bien et ne ressentit alors pas le besoin de la questionner sur le sujet. Elle était grande et débrouillarde après tout, la preuve en était, elle était toujours là.

"Que je reviendrais pas ? T'zappe qu'on est de la même race Yulia ? Si on pouvait se débarrasser facilement des cafards, ça se saurait !" Des nuisibles indestructibles, voilà ce qu'elles étaient ! Après un rapide coup d'oeil autour d'elle, elle se pencha un peu vers la copine et baissa un peu le ton et surtout dans la même langue : "Meuf, j'ai trop de truc à te raconter ! J'ai retrouvé Romy, comme prévu !" Première chose à dire. "Elle va bien et elle était dans un des camps des... des fils de putes." Elle se coupa, comment lui résumer maintenant proprement qu'elle s'était servie de la prostitué de la sorte ? Dur... "Du coup.. je.. enfin on... non.. je.. bref... elle m'a aidé." Par gène, elle s'en gratta le museau de sa main valide. "Elle a fait la taupe pour moi." Une mission sacrément risquée, mine de rien. "Tu te souviens de l'histoire des otages et du camp forcé d'taper la courbette ? Romy était pile dans cet avant poste de connards là... Sans elle.. on aurait jamais pu les massacrer comme on l'a fait. Grenades, roquettes, ils ont pris méga cher ! C'était tellement bandant..." Son regard azur s'en retourna vers les flammes qu'elle dévisagea avec insistance, rageant en silence sur les fuyards qu'elle n'avait pas pu exterminer. "On a bien sûr pu récupérer Romy, elle se trouve dans une nouvelle communauté, elle y est en sécurité." La grande victoire de l'encrée, mine de rien, elle était surtout là : Romy était maintenant loin de sa vie de prostitution et d'eaux frelatées, de même pour les habitants du ranch. "Par contre... J'ai pas la loca' du nid principal... je cherche encore. Tu as rien entendu par hasard ?" Pas question d'arrêter maintenant, après tout, ce n'était qu'une bataille de gagnée : un partout, balle au centre.


THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1369
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   Mar 8 Jan - 12:04
Ouais enfin, t’emballe pas trop hein, c’est un grand mot pour c’que c’est. J’préfère le préciser, histoire qu’on se fasse pas d’illusion.

J’veux dire : Neil est ultra cool, et sans lui j’aurais pas survécu à c’qu’il s’est passé. J’serais pas là pour faire face à Roza, et si l’choc est encore frais, j’préfère rester réaliste. Viendra un moment ou l’sculpteur se lassera d’toute ça, où il se dira qu’il y a mieux ailleurs. P’t’être même qu’il retrouvera sa famille et que ç’se passera bien pour. C’est sans doute c’que j’lui souhaite. Donc pour l’hiver, c’est acceptable, même plus que vivable.

On préfère s’mettre au coin d’un feu pour discuter, et j’crois qu’le fait de passer en russe convient bien mieux à ma compatriote. J’ai pas l’temps de lui demander d’vider son sac qu’elle enquille déjà sur les confidences. Trop de trucs à m’raconter, qu’elle dit, avant d’entamer direct la discussion sur Romy. J’peux pas m’empêcher d’jeter un regard en arrière pour voir si quelqu’un écoute, parce que j’ai peur pour elle. C’est con à dire, mais Romy, c’est pas celle qui mérite d’se faire flinguer trop rapidement.

J’ai un peu d’mal à comprendre tout ce qu’elle m’dit, l’histoire est un peu grosse pour être gobée d’un seul coup. J’la fixe d’un œil curieux, l’air de lui d’mander si elle peut être un peu plus gourmande en détails, mais ça s’enchaine jusqu’au bout, jusqu’à sa question.

Silence, réflexion, haussement d’épaules :

Rien de rien, ils sont pas repassés par ici si c’est la question que tu t’poses. En tout cas, pas qu’je sache : Et des gens que j’connais, personne a eu l’air d’croiser leurs routes depuis un moment.

J’sais pas si j’dois me montrer aussi enthousiaste qu’elle sur l’sujet. J’aimerais bien, mais j’sais pas vraiment où ça va mener tout l’monde tout ça. Et c’est dur de pas prendre parti, parce que dans l’histoire, j’suis du côté d’Roza forcément.

Alors, t’as bien avancé hein ? C’est pas vraiment une question, seulement une constatation. Puis, c’est pas non plus vraiment c’qui m’intéresse le plus là-dedans : Romy… L’endroit où elle est, c’est vraiment safe maintenant ? Et sa cousine ?

Est-ce qu’elle est vraiment sortie d’son enfer, ou est-ce que c’est juste plus confortable là-bas pour elle ? Comment Roza peut s’en assurer ? Y’aura pas un moment où ça tournera au vinaigre, hein ? Parce que si on était impuissantes ici, au moins on veillait les uns sur les autres. Mais sans savoir où elle s’trouve, ça m’semble vraiment plus compliqué, et plus frustrant aussi.

Quand ils comprendront que c’était elle, c’est sa tête qu’ils voudront, tu l’sais ça, hein ? Elle doit l’savoir, oui. J’espère, sinon ça aurait pas d’sens. T’as pas mêlé plus de gens à ça, pas vrai ?



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2234
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   Dim 13 Jan - 17:42
Elle débite son histoire comme si elle racontait un épisode de GOT diffusé la veille, à toute vitesse, comme si le temps lui était compter. Pauvre Yulia, heureusement elle en a vu d'autre et arrive à suivre à peu près le rythme. Si bien qu'elle répond à sa question avant même de poser les siennes. Au fond, la russe n'a pas la moindre idée du retour qu'elle attendait, ne pas les savoir dans le coin reste réjouissant, enfin, aux premiers abords. Dans un second temps, c'est rien qu'un autre putain d'échec, difficile de savoir comment réagir en conséquence. Elle finit quand même par opter vers le côté rassurant de la balance : ils ne sont pas là et elle ne peut pas rêver mieux pour sa période de convalescence finalement.

"On peut dire ça, c'est un bon coup de balais de passé... et j'espère le premier d'une longue série." Une victoire, une toute petite victoire, mais qui en restait tout de même une. Un petit coup d’œil derrière et elle reprend dans sa langue natale : "Yep... L'endroit est tellement safe que je connais même pas son emplacement exact."Y a un petit goût amère bien audible dans le ton employé. Par le biais de cette ignorance, elle garde contre son gré le secret mais délaisse également un réel point de repli, ce que le ranch et la prison avait pu lui offrir par le passé, ce qui la différenciait des vagabonds et lui assurait un coin sûr ainsi qu'une attache revigorante à une communauté, à des gens biens. Une grosse page de tournée et presque déchirée dans son élan.

"Je le sais." 'Tain, ça brûle, merci pour la piqûre de rappel... Si la russe était un peu enjoué, ce n'était plus du tout le cas maintenant. "On a pas d’omelette sans casser des œufs... m'puis... ces gens avaient vraiment besoin d'aide." Le début de la plaidoirie, faut dire, c'est plus fort qu'elle, la situation à tendance à la rendre sacrément mal à l'aise. "T’as pas mêlé plus de gens à ça, pas vrai ?" La tournure de phrase de Yulia n'aide pas vraiment en plus de ça, ça fait même l'effet inverse. "Et elle a fait son choix sans que je lui colle une lame sous la gorge." C'était la vérité, mais aussi un fait qu'elle n'arrivait pas à assumer pleinement, n'étant pas sans ignorer qu'elle même avait bien joué un rôle dans tout cela. Il lui aurait été facile d'inviter la prostitué à se détourner de cet objectif, ce qu'elle n'avait pas vraiment essayé de faire, préférant l'inviter à continuer son rôle de taupe. "Arrête... Y a personne d'autre de mêlé à.... Oh ! Putain, merde, elle tilte à la seconde même : bien sûr que si, il y en a d'autre : Markus, Riley et Sage... Ses jambes peinent d'un coup d'un seul à soutenir tout ce poids et elle trottine de quelques pas en arrière pour se laisser glisser contre le mur jusqu'à poser son fessier au sol. Son regard fuyant s'en retourne vers le baril et sa main valide vient agripper les racines de sa tignasse courte. "Si... y en a d'autres..." Avait-elle seulement essayé de les faire changer d'avis ? Oh que non, pas une seule putain de seconde. Elle préférait étaler ses beaux discours pour un monde plus juste tourné vers l’annihilation de tous les fumiers qui pourrissaient encore l'existence des uns et des autres. Une bonne excuse pour faire couler le sang et venger les siens, ceux qu'on lui avait injustement arrachés. "Mais c'pas ma putain de faute si les gens décident de faire le ménage avec moi plutôt que d'péter la dînette dans un camp sécurisé." Elle grogna derrière et serra le poing, ça rageait un peu, là. Pour sa part, elle avait déjà une cible dans le dos, Zack et sa bande connaissait son existence ainsi que sa positon dans le conflit, de même pour une bonne partie des pillards qui l'avait déjà croisé au lycée, ainsi que ceux qu'elle avait croisé à Renton. Les autres, ceux qui l'accompagnaient pouvait encore passer entre les mailles du filet, croisés seulement une fois sur le champ de bataille, il était facile de les oublier, finalement. "Je force personne dans cette putain d'histoire, ils peuvent tracer leur route quand ils veulent." Yulia n'avait certainement pas poussé la réflexion jusque là, elle avait juste remué un petit brasier dans laquelle la russe s'y brûlait toute seule. "Je suis pas une manipulatrice." Elle ne parlait plus vraiment pour Yulia, c'était surtout elle même qu'elle s'efforçait de convaincre par la même occasion." Je mêle pas les gens à ça, ils s'y mêlent tout seul." Une bonne conclusion de lancée et qui l'aida à relever le nez vers sa camarade, pauvre interlocutrice qui n'avait pas demandé à ce qu'elle sorte les dents de la sorte... Pas cool...


THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1369
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   Dim 13 Jan - 18:31
C’est con mais… Une idée de comment ils l’ont découvert, la première fois, l’abri de tes potes là ? J’fronce les sourcils : D’même que le lycée ?

Moi, c’est un truc qui m’a toujours un peu travaillé quand Roza a commencé à m’en parler. A quel moment les choses ont dégénéré ? Comment ils sont remontés jusqu’à eux. Visiblement pour le lycée, c’était une sale histoire de horde, ça a donné la localisation et coup d’chance – ou pas – les choses ont fait qu’ils s’sont retrouvés au mauvais endroit au mauvais moment. Une chose en entraînant une autre, on connait la fin d’l’histoire. Mais pour l’autre abri ? Pour cet autre groupe, qui était apparemment protégé, discret, en retrait, loin,… Comment ils ont fait ?

Qui leur a dit ?

C’leur genre de question qui tombera pour Romy le moment venu, quand l’égyptienne sera découverte. J’parle au futur parce qu’il y a pas un monde où le karma lui retombera pas sur la gueule pour lui chier allégrement d’ssus. Ça dépendra quand, ça dépendra comment, mais c’est un point qui viendra. Pas demain probablement, parce que maintenant qu’les hippies ont un nouvel abri, ça change un peu la donne, ça lui offre un sursis inespéré.

Et Roza, elle, elle s’agace désormais. Ma question lui avait offert une assurance toute trouvée qu’elle perd en une seconde montre en main. J’fronce à nouveau les sourcils, pas à l’aise à l’idée de comprendre c’qu’il se passe dans la tronche de cette nana. Mais elle serre les poings, titube, s’pose le cul par terre et m’crache un peu à la gueule des choses qui lui semblent évidentes mais qui l’sont pas. Elle cherche à s’dédouaner là, j’crois bien.

Ouais, tu forces personne.

Bien sûr qu’elle force personne. Mais faut pas qu’elle oublie une chose : d’puis le début, elle a toujours réussi à faire graviter un monde autour d’elle. Pendant un temps, un grand blond barbu la suivait partout, elle m’a déjà parlé de son Eli, et les nanas s’dament juste pour niquer avec. J’peux comprendre : Roza, elle attire la terre entière.

C’pas comme si t’aimantais les gens pour qu’ils t’suivent malgré toi, pas vrai. Juste une évidence : Pourquoi tu t’énerves, au juste ? Parce que c’qu’maintenant qu’t’y penses ? Sérieusement, Roza… Toujours aussi tête brulée, hein… La dernière fois quand j’t’ai demandé si t’avais quelqu’un, tu t’es pas questionné sur si elle allait pas s’retrouver mêler à ton tas d’emmerdes par hasard ?

Regard de circonstance. J’vais pas me laisser démonter par sa violence : ça m’a jamais fait peur et j’ai vu pire. On m’a roulé d’ssus à coup d’poings, autant te dire qu’ça te vrille le crâne aussi.

Come on, Roza, t’es plus intelligente qu’ça. Tête brulée, ça d’accord, mais crois pas qu’les gens ont vraiment conscience de c’que t’as traversé. On l’sait pas tant qu’on l’vit pas, c’est juste énormément d’mots pour parler d’sentiments qu’on a pas ressenti. Et puis, qu’elle fasse pas semblait de pas piger : J’te parle de gens comme Romy. J’parle pas d’ceux qui peuvent faire leur choix dans l’histoire, ou au moins s’en défendre.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un M16 et un pistolet 9 mm avec silencieux ainsi que deux couteaux poing américain
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 2234
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   Lun 14 Jan - 11:53
Sa question était légitime et la russe se l'était également posée une bonne quarantaine de fois, c'était un point noir, un énorme point noir, si gros qu'elle s'était précipitée pour l'exploser, jusqu'à commettre une terrible erreur. Elle s'était trompée de balance, elle avait pointé Romy de son canon et ce jour là, elle avait cassé quelque chose avec l'égyptienne, quelque chose qu'elle ne retrouvait sans doute jamais. Encore une connerie dont elle était responsable.

"Le lycée... c'était un hasard, la faute à pas de chance... avec la horde de passage, on a fait assez de bordel pour attirer les touristes du coin." Même après un an et demi, ça faisait toujours aussi mal de ressasser tout ça, de repenser à Cheyenne et à tous les autres qui n'avaient pas survécus aux gloutons cette nuit là. "Le ranch... Ouais... On sait toujours pas qui, mais quelqu'un à balancé..." Quelqu'un qui avait quitté le camp et qui ne devait sans doute plus vraiment être de ce monde. Quant à la prison, elle secoua lourdement la tête dans un profond soupir, là aussi, y avait une grosse balance mais qui venait du ranch pour cette fois. "Et la prison... l'autre groupe où je me posais régulièrement... a aussi été vendu mais par un membre du ranch cette fois." On pouvait clairement faire confiance à personne dans ce putain de monde.

Pourquoi elle s'énervait ? Ouais, c'est que ça rageait dur en contre bas et elle s'en excusa d'un signe de main. Elle était un peu à fleur de peau en ce moment, comme si sa présence au front datait encore d'hier, les tourments s'en faisaient nombreux, c'était pas évident de rester serein après autant d’événement et de morts dont elle pouvait être un élément déclencheur. "Ouais... tu as sans doute raison..." Non y avait pas vraiment de doute, elle savait que sa camarade avait raison dans sa façon d'analyser les choses. Yulia était l'élément extérieur parfait pour ça, elle avait cet art de comprendre et d'exposer les faits sous un tout autre angle, le genre d'angle mort que la tatouée n'arrivait pas à percevoir avec ses œillères de poney, une sacrée perle.

Pour Riley et la petite pique lancée par Yulia à son sujet, elle lui répondit dans un premier temps par le biais d'une grimace : touchée, presque coulée... "Je..." Putain, y avait rien à répondre à ça, elle avait encore raison, l'encrée avait clairement mêlée la militaire à sa guerre personnelle et comment se sortir de là maintenant ? Un lourd soupir plus tard et elle en leva ses iris clairs vers son homologue moscovite, vite, changement de sujet : "Dans tous les cas, c'est terminé tout ça. La prison et le ranch ont fusionnés, ils ont décidés d'se poser loin et d'arrêter la traque pour se constituer une communauté solide." Au revoir Lisandro, Ashley, Duncan, Andrea, Romy, Eli, Elena, Caroline, Daniella, Shawna... have fun. "Mais j'doute que ça perdure leur petit délire, les pillards vont bien finir par les trouver un jour et ils auront les crocs." Et ouais, pas faute d'avoir pourtant mis l'accent sur l'annihilation complète de ces fils de putes, mais les leaders préféraient se poser et s'occuper de leur camp plutôt que de repartir en chasse. "Pour ça que je dois les trouver avant, m'pour ça que si tu entends quoique ce soit... faut pas hésiter à me le dire." Et elle fera quoi au juste quand elle aura trouvé la niche principale ? Elle informera le Fort par le biais de Connor, sans nul doute, mais après ? Qu'importe, on verra, le message est passé et elle sait qu'elle peut compter sur sa pote pour lui apporter des infos. "Sans t'en mêler plus que ça, bien sûr." Ah ah ! La petite pointe d'humour qui va bien, ou pas.



THIS IS NOT REVENGE, IT'S PUNISHMENT.

In certain extreme situations, the law is inadequate. In order to shame its inadequacy it is necessary to act outside the law. To pursue... Natural Justice.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Be the change you want to see in the world.   
Revenir en haut Aller en bas  
- Be the change you want to see in the world. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Obama;Change is coming to america
» échange crf 250 2010 contre une crf450
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: