The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Road to Nowhere -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finan O'Malley
Martine d'or
Finan O'Malley
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette, un 9mm et un Colt hérité de Megan
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/06/2017
Messages : 2603
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptyVen 4 Jan 2019 - 16:30
Un mince sourire, embarrassé, fila entre ses lèvres lorsqu'elle évoqua le pot à gros mot. Il se voyait pas arpenter le pays à la recherche des vestiges en papier d'une société qui n'existait plus et n'existerait probablement plus jamais juste dans l'unique but de calmer ses ardeurs. Elle parlait d'ailleurs en année et il espérait bien que d'ici là, il ait appris à tempérer son vocabulaire devant ces petits qu'il comptait élever comme ses propres gamins, neveux. Ou alors peut-être faudrait-il remplacer les billets par des noix de cajou si d'ici là, sa langue continuait de fourcher à tout va ? Quoi qu'encore, Cette denrée restait aussi futile que les billets verts en ces temps, ça nourrissait pas assez et ça poussait pas à Washington... Ni même sur tout le territoire américain, en fait...

- I'm gonna go to the place that's the best, go to the place that's the best... Il faisait virevolter son cou au rythme des basses, calquant son mouvement sur celui de sa partenaire pour être de concert avec.

Pressant le bouton "Volume +" à plusieurs reprises du pouce jusqu'à ce que les sonorités inondent l'habitacle et qu'il puisse à peine s'entendre sans avoir à hausser le ton, ses doigts tapotant le cuir du volant de concert avec les sonorités qu'évacuait les hauts-parleurs qui grésillaient légèrement. Juste assez pour qu'il puisse faire mine de pas l'avoir entendu renchérir quand à leurs oppresseurs. Certes, il aimerait mais depuis qu'il avait frôlé la mort, ses pulsions vengeresses s'étaient atténuées, depuis la mort de Nathaniel, il avait, en sorte, mûri, compris qu'il y avait plus important que cette guerre futile qui lui avait fait tant perdre. Que pour Liam et Amy il se devait d'abdiquer face à ces vieilles mœurs.

- And I would walk 500 more, just to be the man who walks a thousand miles[, poursuivit-il en bougeant la tête, au rythme calqué sur sa compagne de voyage, se gaussant de sa deuxième tentative de vocalise alors que lui se fichait bien de chanter faux, J'fais pas mieux pourtant, lâche toi un peu, t'es pas si mauvaise !, s'esclaffa-t-il lorsqu'elle cessa de chanter. Da, da, da, da... C'pas l'paradis ouais mais... T'en fais pas, j'suis là, si on fait pas de vagues, ils se ficheront bien de la manière dont on est sapés, personne fera attention à nous.

Il avait peu côtoyé l'entrepôt de l'Industrial District mais assez pour avoir une idée générale du terrain. Puis, il ne pouvait lui décrire davantage ce lieu si atypique, tout ce qu'il pouvait faire c'était se contenter de continuer à chantonner pour la détendre, comme s'il était confiant ? L'était-il vraiment, à vrai dire, il n'en savait rien.
Autant le plaisir qu'il prenait à chanter ne l'obligeait plus à faire semblant, autant l'évocation des prénoms de ses deux amis finit à faire réapparaître les angoisses qui le prenait depuis qu'ils étaient sortis du fort. C'était assez pour lui tordre le coeur, le faire muer en pleine reprise de couplet.

- Et moi pour Jon... Je... J'suis désolé, c'était pas votre faute, c'était pas ta faute...


C'était les seules paroles qui avaient filés entre ses babines qui s'étaient déjà closes, son coeur se tordait dans tout les sens. A demi partagé entre tristesse, cette même tristesse qui l'habitait depuis la mort de la métisse et qu'il tentait tant bien que mal de faire taire sans y parvenir et cette culpabilité, d'avoir été si chien, si chiant avec la blondibrune, avec les autres membres du conseil en sachant bien que les seuls responsables de la mort de ses amis restaient ces enfoirés qu'ils ne retrouveraient sûrement jamais. Tentant tant bien que mal de faire bonne figure, il se remit à siffloter avant de rétorquer à sa comparse.

- Renton, 20 miles, j'pense qu'on devrait y être dans deux bonnes heures si tout se passe bien et qu'la route reste dégagée.

Oui, si tout se passait bien, si cette route qu'il ne connaissait pas n 'étaient pas encore encombrés d'épaves de véhicules des prémices de l'infection, parce que dans ce monde, rien n'allait toujours comme on voulait. Que parfois des survivants avaient libérés les routes des obstacles, mais pour des raisons si diverses qu'une embuscade mal venue restait dans les craintes qu'il se faisait du reste du chemin qui ne serait rien de plus qu'une simple trajectoire. Et s'il ne trouvait pas la rouquine, pas le juif, ils en emprunteraient de ces trajectoires, diverses, incertaines... Il le savait, elle le savait. Aussi se força-t-il à reprendre sa sérénade pour faire bonne figure, c'était à son tour d'être fort pour quelqu'un, quitte à surjouer.


Road to Nowhere - Page 2 Tumblr_inline_n0m9uwUznL1rt2432

I'd love to go back to when we played as kids, but things changed, and that's the way it is
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3949
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptySam 5 Jan 2019 - 21:58
Chanter, se concentrer sur la musique. C’était pratique pour ne pas penser à tout le reste, à Hope qui était à Nisqually, à Jon qui n’était juste plus là. Pour penser au fait qu’elle préférait s’éloigner de cet endroit plutôt qu’y rester avec sa fille. Ashley avait besoin de ça, la sortie avec Olivia lui avait montré que ce n’était pas en restant enfermée au fort qu’elle irait mieux, elle avait trop à faire. Tenter de retrouver Addison et Damian c’était une première étape, mais ça ne serait pas la seule, elle le savait jusqu’à se sentir parfaitement à sa place, dans son rôle dans ce qu’était devenu leur groupe, dans cette nouvelle maison. « Da, da, da, da … » hasarda-t-elle en gloussant, secouant la tête avant de hausser les épaules. Personne ne ferait attention à eux, ils ne s’attireraient pas de problème. Mieux valait y croire, mais finalement est-ce que c’était là les deux personnes les plus aptes à ne pas s’attirer de problèmes ?

La suite ? Malgré la musique, malgré l’ambiance en apparence détendue, pour Ashley il y avait un sacré éléphant au milieu de la pièce, enfin de la voiture. Elle était responsable de la mort de Megan, elle était responsable aussi de la mort de Nathaniel. Elle était responsable de toutes ces morts, parce que finalement si elle avait choisi d’accepter dès le début le deal proposé par Zack … Si elle avait accepté et convaincu Elena d’accepter … Les choses auraient été différentes. Mais ce n’était même pas le pire, la mort de Megan était une vengeance pour la mort de ce type qu’elle avait tué de ses propres mains. Nerveusement, Ash’ tira sur les manches de son pull sous celles de son manteau, comme pour recouvrir ses doigts qui parfois lui donnaient encore l’impression de porter les marques du sang de ce type qui faisait partie du mauvais groupe.

La réponse de Finan la força à ravaler davantage ce sanglot qui lui nouait la gorge, et même si elle n’y croyait pas vraiment, qu’elle n’était pas responsable, cela faisait du bien à entendre. C’était pour tout cela, pour tous ceux qu’ils avaient perdus, qu’elle se devait d’essayer de ramener Addison et Damian. Les sifflements de l’irlandais, les quelques notes de musique qui emplissaient l’habitacle, Ashley s’y raccrocha pour ne pas partir trop loin dans tous les sentiments négatifs. Elle devait aller bien, aller mieux. Pour ça, il fallait garder leur objectif en tête, se concentrer là-dessus. Renton. Décidément. Ashley esquissa un sourire.

« On aurait dû consulter Bison Futé avant de partir pour vérifier les conditions de circulation. » plaisanta-t-elle avant de plisser les yeux en se penchant vers le siège conducteur pour scruter le tableau de bord. « Tu crois qu’on aura assez d’essence pour faire un ou deux détours ? » Ce n’était qu’une question, s’ils ne pouvaient pas, alors ils ne pouvaient pas, mais comme pour expliquer sa question, la brunette reprit, recalant son dos contre son siège. « Hope a grandi à Renton. Et moi à Seattle alors … enfin c’pas important. » Juste une vieille nostalgie à la con qui lui fit secouer la tête et hausser les épaules alors que Deep Purple prenait la suite des Proclaimers.

Elle n’était pas revenue dans ces coins-là de Seattle depuis de longs mois, c’était étrange, comme si ces parties du monde n’existaient plus depuis qu’elle avait rejoint le ranch et y avait établi sa nouvelle vie. Smoke on the water dans les oreilles, Ashley hocha la tête en rythme, ça prenait vraiment des airs de road-trip et ce n’était pas pour lui déplaire, c’était le meilleur moyen de moins penser. « Je connais quelques stations d’essence dans le coin si on a besoin, enfin à supposer qu’elles sont pas vides … Et je sais aussi siphonner un réservoir. » C’était dégueulasse, mais s’ils en étaient rendus là, Finan n’aurait pas à se soucier de trouver du carburant, Ash’ savait se débrouiller. « C’est quoi l’plan quand on arrive là-bas ? On demande aux gens présents s’ils ont vu passer une rousse qui gueule beaucoup et un blond plutôt chétif ? » Ca recommençait, elle se mettait à parler, beaucoup, peut-être pour ne rien dire, peut-être parce qu’elle angoissait à l’idée de faire tout ça pour rien, ou pire de faire tout ça pour qu’ils refusent de leur parler.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Finan O'Malley
Martine d'or
Finan O'Malley
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette, un 9mm et un Colt hérité de Megan
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/06/2017
Messages : 2603
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptyMar 8 Jan 2019 - 11:35
Deux heures, c'était sans doute large mais mieux valait-il prévoir. Ils n'étaient à l'abri de rien, une horde sauvage survenue de nul part, un bouchon de véhicules abandonnés là aux prémices de l'infection, croiser une délégation des trous du cul ?,Ca, il préférait ne pas y penser.

L'angoisse montait et continuait de monter à chaque miles qui les rapprochaient de Seattle, à l'idée de retrouver cet entrepôt sale où il n'avait plus mis un pied depuis bien un an, pour le peu qu'il l'ait côtoyé, que peut-être l'espoir d'une première piste volerait en éclats à peine quelques heures seulement après le début de leurs recherche. Ca non plus, il préférait ne pas y penser mais sa respiration se saccadait bien malgré lui, ses sifflements s'accordant de moins en moins au rythme de la musique.

- Just to be the man who walked a thousand miles, to fall down at your door acheva-t-il en reprenant son mouvement de balancier de la tête à la musique suivante. Hmmm ? Bison qui ? Après l'pasteur, vous avez accepté un indien ? Chiotte alors !

Inutile de rebondir sur ces déclarations en relevant l'air mélancolique de sa comparse, complètement inutile même s'il avait saisi que l'importance qu'elle futilisait, ne l'était peut-être pas temps. Il ferait bien autant de détour qu'elle le voudrait tant qu'il n'aurait pas ramené Addison et Damian à l'arrière de ce pick-up. Plus tard il rentrerait au fort, mieux ce serait pour lui. Et peut-être mieux pour elle également ? C'était autant pour elle que pour lui, oui, parce que malgré le malaise qui semblait persister, de son côté, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas souri de cette manière, longtemps qu'il ne s'était pas senti libre.

- J'ai volé la moitié des restes de conserves de pudding qu'on avait à Noël. Au cas où y'aurait un tocard qui meure assez d'faim pour l'échanger contre de l'essence... Mais ouais, si on peut éviter de liquider nos réserves. Le pudding, ça reste dégueulasse mais c'est nourrissant.

Il y arrivait enfin, l'Industrial District, ses roues écrasant la tête d'un putride solitaire rampant au sol, comme pour leur rappeler la douce réalité, que ce road-trip n'était pas exempt de danger. L'irlandais parqua son véhicule sur le parking d'un magasin de moteurs éléctriques.

- Punaise, j'l'ai pas loupé celui là... Ouais... Enfin j'ai pas mieux, rétorqua-t-il, embarrassé en sautant hors du pick-up en s'allumant une nouvelle tige, s'y adossant sur celui-ci pour retarder les quelques mètres de marche qui les séparait du squat. Une crampe dans l'estomac, il se saisit le sac remplis de conserves dans le coffre avant de déclarer, Mieux vaut laisser l'pick-up ici si on veut pas s'le faire voler. Allez, go ! T'es prête à t'amuser ?

Il n'y avait plus qu'à espérer que des gens aient vu passer la "rouquine qui gueule et le blandinet chétif", des descriptions qui l'aurait fait marrer s'il n'était pas si anxieux. Autrement, il ne savait pas combien de temps encore il pourrait faire semblant, l'optimisme, c'était pas inné chez lui et la blondibrune finirait bien par le sentir malgré ses efforts pour paraître serein, confiant.


Road to Nowhere - Page 2 Tumblr_inline_n0m9uwUznL1rt2432

I'd love to go back to when we played as kids, but things changed, and that's the way it is
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3949
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptyMar 8 Jan 2019 - 16:12
Après le pasteur, un indien ? Ashley esquissa un sourire, secouant la tête. Il ne croyait pas si bien dire, Carmen et Isha avaient fait partie des membres fondateurs de ce groupe. Le souvenir de ses deux amis, disparus, pour toujours ou non, fit disparaître son sourire une fraction de seconde. « C’était donc toi les réserves de pudding … j’aurais dû m’en douter … » commenta la brune en plissant les yeux, affichant un air faussement sévère avant de reprendre. « Bon, si on a du pudding, on aura de quoi négocier de l’essence et des info. » conclut-elle finalement, espérant qu’ils pourraient faire ces détours, que cela soit pour trouver Addison et Damian ou après les avoir trouvés. Elle n’y avait pas pensé avant de se rapprocher de Seattle, mais finalement, il y avait bien des fantômes à croiser par ici, des vieux démons à exorciser pour laisser le temps aux plus récents de se tasser.

Ils arrivèrent finalement près de l’Industrial District. C’était quand même sacrément vilain, elle l’avait oublié cet endroit de Seattle depuis qu’elle n’y vivait plus. Renton, c’était loin, et à part quand elle allait en ville, Ashley n’y avait plus mis les pieds depuis un bail, huit années. L’âge de sa fille. Le soubresaut du véhicule lorsqu’il roula sur les restes encore animés d’un rôdeur la sortit de ses pensées, juste avant que Finan ne gare le pick-up devant un ancien magasin, abandonné depuis les premiers jours sans doute. « Si ça peut te rassurer, il a sans doute rien senti. » Ces trucs-là, ça avait plus aucune terminaison nerveuse non ?

La brunette récupéra son sac à dos, l’ajustant sur ses épaules avant de vérifier ses armes, toujours là, toujours prêtes à l’emploi. « De toute manière, ça serait risqué de continuer en voiture dans les rues là. » Un sourire étira ses lèvres. « C’est toujours la folie par ici aux heures de pointe. » Allez, elle pouvait bien tenter. Il y avait l’angoisse d’être loin de Hope, mais il y avait l’air frais, si l’on oubliait l’odeur du putride éclaté sous les roues du pick-up, et ça, ça faisait un bien fou. Les rues étaient désertes, seules quelques carcasses se trainaient plus loin. Suffisamment loin pour ne pas les inquiéter de suite. Ashley suivit les indications de l’irlandais, sur ses gardes car dans ces rues, entre chaque bâtiment, c’était un danger qui rôdait qu’il soit vivant ou mort.

« En fait … j’crois que je connais le coin. Enfin, je connaissais avant que ça soit aussi … miteux. Mon père vivait pas loin, de l’autre côté de la rivière. » Un coup d’œil vers le soleil dans le ciel pour se repérer et elle désigna d’un mouvement de la tête l’ouest. Est-ce que Jacob était encore là, dans le coin ? Chez lui ? Dans cette maison où elle avait grandi ? Ce n’était pas le moment d’y penser, ils étaient là pour récupérer leurs amis. « Tu vivais dans le coin avant … avant toutes ces merdes j’veux dire. » C’était ce genre de questions qui n’avaient pas eu vraiment d’importance lorsqu’il les avait rejoints avec Nathaniel et Megan, à bien y réfléchir, cela n’avait toujours pas d’importance, mais avant c’était cette période peut-être plus facile à aborder que l’entre deux, entre cet ancien monde et entre leur toute nouvelle vie à Nisqually.

Quelques minutes de marche et quelques rôdeurs plus tard, ils se tenaient devant un entrepôt plutôt … impressionnant et assez flippant rien que de l’extérieur. « Ca marche comment ? On frappe et on vient nous ouvrir ? Ou alors il y a un code secret ? » Et la réponse grllgrllgrllgrl ne donnait sans doute pas le droit d’entrer. La porte en face d’eux s’ouvrit, Ash porta aussitôt sa main à son couteau, avant de voir sortir un type, l’air patibulaire, mais qui visiblement se souciait peu de leur présence. Elle l’observa qui fermait soigneusement la porte. Okay, donc c’était sans doute ça le fonctionnement.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Finan O'Malley
Martine d'or
Finan O'Malley
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette, un 9mm et un Colt hérité de Megan
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/06/2017
Messages : 2603
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptyMar 8 Jan 2019 - 17:16
- Tu vois qu'j'suis malin.

De toute façon s'il en restait autant c'est que les résidents de Nisqually commençaient bien à en faire une indigestion non ? C'était amusant en tout cas de la voir jouer d'un air faussement sévère avant de lui accorder que ça avait été plutôt perspicace de sa part de taper dans ce stock qui ne servirait plus qu'en cas de disette.

- Toujours là pour nous rappeler dans quel monde on vit ces monstres hein ?déclara-t-il avant de reprendre ses sifflets, pour sembler détendu alors que le noeud qui lui tordait l'estomac semblait se serrer davantage alors qu'il coupait le contact. Choppant le sac plein de pudding, vérifiant ses armes de concert avec la blondibrune. J'suis pas d'ici alors j'veux bien te croire.

Elle blaguait, c'était bon signe ? Ca voulait sûrement dire qu'elle lui faisait confiance et qu'il ne paraissait pas aussi chiant qu'il avait pu l'être avec elle ces derniers temps. L'instant était récréatif. S'il avait pu s'imaginer avant cette fête de Noël qu'elle arrête de l'ignorer et qu'il serait parti en road-trip ensemble, non, il n'avait pas pu l'imaginer, pourtant, c'était plaisant, plus qu'il n'avait pu l'imaginer avant qu'une question ne le ramène sur terre. Il pensait pourtant qu'elle savait ? Pour qui ses origines étaient-elles un secret ? Oh personne, mais depuis Lex, il avait fini par préférer ce pays qu'il ne connaissait pas à cette ville où il avait toujours vécu.

- Non, du tout, j'pensais que mon accent me trahissait mais... J'suis de New-York à la base.

Ça lui pinçait légèrement le coeur, de prononcer ce nom, "New-York", devant cette fille qui semblait respirer l'air frais de sa vie d'antan, la nostalgie d'arpenter ce secteur connu, dans ses rues qu'elle devait peut-être, au moins l'espérait-il pour l'avantage que ça leur procurerait en cas de fuite forcé, par coeur tandis que lui était en terrain étranger. Brooklyn lui manquait... Au moins en cet instant, après cette question qui venait de réveiller sa propre nostalgie, son côté chauvin de new-yorker, qui lui rappelait qu'il était loin de chez lui.

- J'suis venu retrouver ma soeur ici. Avec mes frères mais... la route a été longue tu sais. Ca se passait de mot, elle avait bien dû comprendre qu'il disait "voilà pourquoi j'suis seul". Puis bon, je l'ai retrouvé et elle m'a piqué un morceau d'oreille. Et toi, tu vivais ici avec ton père ou tu étais avec Hope à Renton ? Enfin, j'veux dire, tu sais, quand ces cons ont commencé à se réveiller ? questionna-t-il en attrapant le manche de sa machette pour éclater le crâne d'un des exemples affamés de ce qu'il venait de surnommer les "cons" n'essayent de lui croquer le cou.

Ces monstres qu'ils n'avaient pu faire autrement que de ne pas éviter étaient tombés à pic, il n'avait pas eu besoin de détailler davantage ce qu'il venait d'expliquer. D'ailleurs, il n'avait jamais eu à le faire lorsqu'il était rentré au ranch accompagné d'Addison, avec ce gros pansement sur son esgourde. Tant mieux. Il faisait mine mais se regarder dans une glace restait encore une épreuve depuis ce jour. Ce qu'il était laid...

- Attends, rétorqua-t-il avant d'envoyer un bon coup de talon dans la porte. Tiens un nouveau, jamais vu ce trou du cul ici avant.

La porte de l'entrepôt se refermant derrière eux, Finan ne put qu'être aussi ébahit que sa partenaire à la (re)découverte de ce qu'était devenu cet endroit. Quelques stands commerciaux où des survivants semblaient négocier à la manière des vendeurs marocains dans les souks de Casablanca, un stand où une blonde vénère semblait vendre des larmes qu'elle avait soigneusement disposé, ça ressemblait presque aux armureries d'antan au vu de l'effort de présentation.

- Si tu vois une fille un peu louche, montre la moi, genre une petite blonde, qui semble observer les autres en taillant ses couteaux ou en faisant sa popote j'pensais pas que cet endroit été si bondé maintenant... Ses yeux allaient de gauche à droite, s'arrêtant quelques secondes sur chaque visage avant qu'un ne lui parle. Hé David ! Salut ! T'aurais vu Mandy l'ami ?

L'autre grommela entre ses babines quelque chose d'incompréhensible en lui désignant la jeune fille d'un mouvement de menton. Mandy, ça faisait longtemps qu'il l'avait pas vu celle là, elle était aussi peu bavarde que ce gros Shrek qui la leur avait désigné mais pour le peu qu'il était passé ici, il avait assez sympathisé avec pour savoir que c'était une petite fouine, qu'elle se taisait mais observait beaucoup et que si quelqu'un qu'elle ne connaissait pas était passé par ici, elle aurait sûrement quelque chose à leur apprendre.


Road to Nowhere - Page 2 Tumblr_inline_n0m9uwUznL1rt2432

I'd love to go back to when we played as kids, but things changed, and that's the way it is
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Good
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Ashley Good
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta, couteau de chasse, machette, matraque télescopique
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 3949
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptyMar 8 Jan 2019 - 20:48
New-York, ça paraissait loin pour elle. Plus loin encore que quand Olivia lui parlait de Chicago, moins loin que quand elle lui parlait de Rome. Ashley écouta silencieusement les paroles de l’irlandais, venu retrouver sa sœur, c’était la raison de sa présence à Seattle. « Je vois ce que tu veux dire … » souffla-t-elle simplement avec ce sourire compréhensif qu’ils avaient tous désormais, tous sauf les enfoirés de fils de pute comme Zack et sa clique, le sourire de ceux qui avaient perdu beaucoup en chemin sur cette route trop longue. Sa sœur, le morceau d’oreille comme il le disait, Ash’ se rappelait qu’il était revenu au ranch blessé, mais elle n’avait pas cherché à en savoir plus, on lui avait juste assuré que ce n’était pas en lien avec l’alliance des connards et qu’ils ne craignaient rien.

« Renton, avec Hope et ma mère. » répondit-elle avec un haussement d’épaules. Comme elle lui manquait Lola depuis ce mois de novembre, elle lui manquait toujours mais depuis ce jour-là, Ashley n’avait eu qu’un souhait, pouvoir se blottir dans les bras de sa mère pour y pleurer à défaut de pouvoir le faire dans ceux de sa fille pour qui elle devait être forte. La brune le laissa achever le cadavre ambulant sans ciller, c’était ainsi depuis trois années, à peu de choses près, un mort ça ne lui faisait pas peur.

Ils entrèrent finalement dans l’entrepôt, la jeune mère attendant qu’il referme cette porte derrière leur passage. C’était ainsi que cela fonctionnait, une porte qui devait être refermée, quoiqu’il arrive. Et à l’intérieur ? « Wow … J’m’étais pas attendu à ça … enfin … y’a quand même du monde quoi. » Quelques regards se tournèrent vers eux, Ashley garda sa main à sa taille, le pouce dans le passant de son jean, près de son couteau, juste au cas où. Elle ne connaissait pas ces gens et ne leur faisait par défaut pas confiance. « En revanche l’environnement olfactif correspond à l’idée que je m’en faisais. » Finalement, leur fort même rudimentaire avait des airs d’hôtel quatre étoiles au vu de ce No Man’s Land.

« Une fille un peu louche ? » répéta-t-elle en haussant un sourcil. Il se foutait d’elle là ? Des filles louches il y en avait à la pelle, et vu la crasse ambiante, elle n’était même pas persuadée de savoir différencier des cheveux blonds de cheveux … terreux. Ashley balaya le peuple de ses yeux clairs, fronçant les sourcils, les yeux plissés, sans parvenir à trouver celle qui correspondrait à la description de Finan. L’irlandais décida finalement de poser la question, ça serait plus simple, même si le type se contenta d’indiquer sans un mot la direction où trouver la blonde. Haussant les épaules à l’attention de l’irlandais, Ash’ prit la direction de la blonde occupée à effectivement aiguiser ses couteaux.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’était pas engageante, difficile de s’imaginer le genre de personne qu’elle était avant, mais en la voyant, presque invisible, l’air mauvais, Ashley imaginait facilement qu’elle n’avait pas dû avoir la plus facile des vies depuis que le merdier avait démarré. « Salut. » lança la brune à l’attention de Mandy ou plutôt Sunshine vu le regard chaleureux qu’elle lui lança. Okay donc on ne disait pas bonjour ici ? « On a quelques questions et il paraît que … tu fais partie des personnes qui peuvent nous renseigner. » Mandy arrêta d’aiguiser la lame qu’elle tenait dans sa main droite. « Contre quoi ? » Ash’ tourna son regard clair vers Finan, il la connaissait cette nana, il avait les puddings, à lui de jouer. Et vu le sourire du rayon de soleil en face, Ashley lui souhaitait bien du courage.


I've already packed my promises, they're waiting by the door. The house is burning, better run for cover▵(c)endlesslove.
▵Run for cover▵
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Finan O'Malley
Martine d'or
Finan O'Malley
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette, un 9mm et un Colt hérité de Megan
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/06/2017
Messages : 2603
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 EmptyMer 9 Jan 2019 - 19:37
Bien sûr qu'elle voyait ce qu'il voulait dire, ils avaient tous trop perdus au début de l'infection et il n'y avait trois ans maintenant que finir ces phrases ne servaient plus à rien, ils comprenaient tous.

- La fréquentation a l'air d'avoir triplé ouais... indiqua-t-il en se bouchant l'oreille invalide. Le vacarme ambiant contrastait nettement avec le calme des rues au dehors et même pour une moitié de sourd, c'était  oppressant, surtout pour une moitié de sourd en fait. T'en fais pas, l'odeur, ça veut dire qu'on est au bon endroit. l'avisa-t-il d'un clin d'oeil pour masquer son malaise.

Dans ses souvenirs, l'entrepôt ressemblait davantage à un squat pour voyageurs épuisés, bien qu'un troc bien ficelé commençait déjà à s'y développer l'année précédente, il semblait être devenu aujourd'hui, un véritable marché de gros, une sorte de vide grenier où chacun pouvait trouver son compte en fonction de la demande et de l'offre. Le commerce comme il était pratiqué jadis.
La vue de David le soulagea un instant avant qu'il ne lui indique Mandy à sa manière. Deux pas derrière Ashley, l'irlandais l'observa avant d'hausser des épaules navrés et de prendre les devants.

- Mandy ! l'interpella-t-il, son ton faussement enjoué l'invitant à relever de nouveau la tête.

- O'Malley, alors t'es encore en vie trou du cul. Bravo. lança-t-elle en arquant un sourcil surpris avant de le détailler de haut en bas et baisser la tête comme l'associable qu'elle était.

- Euh ouais, ouais... Alors, t'as entendu mon amie euh, on...fit-il en se grattant la tête, gêné

- Ah, t'as des amis maintenant ? Alors, t'as quoi à m'offrir.le stoppa-t-elle sur le même ton désagréable qu'elle venait de servir à sa partenaire.

- Ca dépend de c'que t'auras à m'apprendre ! Libérant l'une des bretelles du sac-à-dos d'un mouvement d'épaule, il en débrailla la fermeture éclair pour sortir une première conserve de pudding, qu'il tendit vers la jeune fille, lui dévoilant le packaging pour lui offrir une idée de la marchandise. C'était à lui de jouer maintenant, il la savait dur en affaire, il allait bien voir si elle avait changé.

La première condition qu'elle exigea, ce fût de pouvoir en goûter une, parce qu'elle "pouvait pas discuter avec l'estomac vide". La seconde dès qu'il gaspilla l'une de ses cartouches en la questionnant sur la fréquence de ses présences ici durant les deux mois qui venait de s'écouler... Elle prenait pour une bille ou quoi, une troisième ?
Cinquième conserves de pudding qu'il lui balançait et les informations qu'elle lâchait au compte-goutte ne leur donnait toujours aucune piste. C'était imprécis et futile. Tout ce qu'ils pouvaient deviner, c'était que leur amis étaient encore en vie quelques semaines auparavant et qu'il était passé par ici,  "elle ne savait quand". Mais c'était trop peu et la blonde continuait de se jouer d'eux, l'excitation ressenti, la même qu'il avait lu dans ceux d'Ashley en tournant brièvement la tête vers elle se transformait déjà en impatience... Il allait faire tout ça pour rien, lui lâcher tout son stock contre des informations qui ne les conduiraient nul part ?

- Hors de question, maugréa-t-il entre ses dents avant de se relever, se raclant la gorge pour s'efforcer de poser d'un ton calme et posé. Tu vois Mandy... Je t'aime bien tout ça. Il lui tourna le dos, s'apprêtant à partir avant de s'immobiliser juste une seconde, une seule qui lui fit vriller la tête. T'as dit pas de vagues... Mais t'as aussi dit que vous les ramèneriez. Que t'aurais une piste. Sa main droite se posa soudainement sur sa machette. Mais pas quand tu m'prends pour un con !

Faisant volte-face sans crier garde, prêt à l'intimider pour obtenir ce qu'il souhaitait mais c'était sans compter sur la vivacité de la galvaudeuse qui avait pressentie l'attaque, l'attrapant par le col pour lui éclater les omoplates contre la tôle et lui coller sa lame sur la jugulaire. Elle pointa un index hostile vers sa partenaire, tandis que l'irlandais figé par le tranchant qui promettrait de l'égorger au moindre mouvement brusque, prenait soudainement un teint aussi pâle qu'un linge blanc.

- Toi, tu bouges, il s'étrangle dans son sang ! Joue pas au con l'irlandais, donne moi ton sac et j'te dirais tout c'que j'sais sur tes deux amis.

Il scruta les billes claires de sa comparse, peiné de devoir en arriver là avant de lâcher la seconde bretelle. Pas de vagues hein qu'il lui avait dit ? Avec ses bêtises, déjà, des tas d’œillades intrigués pointaient dans leur direction. Si elle ne tenait pas sa promesse, il n'aurait plus qu'à filer d'ici, bredouille avant de s'attirer des ennuis supplémentaires.


Road to Nowhere - Page 2 Tumblr_inline_n0m9uwUznL1rt2432

I'd love to go back to when we played as kids, but things changed, and that's the way it is
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Road to Nowhere -
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Why Did The Chicken Cross The Road?
» Long road to ruin} Ae'
» adresse offroad wiltz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: