The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Road to Nowhere -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyVen 28 Déc 2018 - 18:36
Son regard clair suivait les faits et gestes de la blondinette qui mimait autant qu’elle parlait pour lui raconter la dernière ânerie de Julia et David alors qu’ils aidaient Isaac et Joachim avec les chevaux. Ashley était ailleurs, elle était dans cette partie de son esprit qui ne pouvait pas faire autrement que voir les absents. C’était le cas tout particulièrement depuis cette petite fête qu’ils avaient organisé pour Noël. Il y avait ces absents qui ne seraient plus jamais parmi eux, et il y avait les autres. L’absence de Jon était toujours aussi douloureuse, même si la douleur se faisait plus silencieuse, latente. Mais tous ceux qui avaient pris part à cette guerre, ceux qui les avaient aidés et n’étaient pas là … Tous ceux qu’elle n’avait pas pris le temps de remercier parce qu’à ce moment-là, son monde s’écroulait …

« Maman ? » Ashley secoua la tête. « Excuse-moi ma puce, je réfléchissais. » La blondinette marcha jusqu’à elle, venant s’asseoir à côté d’elle pour poser sa tête sur ses genoux, lui arrachant un sourire. « Qu’est-ce qu’il y a ? » Elle avait grandi, sa petite puce, son trésor, la meilleure partie d’elle-même, le meilleur d’eux. Ce soir-là, Ashley réalisa qu’elle pouvait lui parler, que finalement, sa petite fille n’était plus un bébé, que les mois vécus, les trois années passées, l’avaient fait grandir bien plus vite que la normale. Hope avait huit ans et demi, et dans son regard, dans ses mots, il y avait bien plus de maturité que sa mère n’en aurait jamais. Tu parles d’une claque.

Le lendemain matin, Ashley pesa le pour et le contre une nouvelle fois avant d’aller frapper à la porte de la petite maison où restaient Finan, Erika, Megan et les jumeaux. Doucement, elle frappa sur la porte avant de voir la mère de Nathaniel qui lui indiqua que l’irlandais était sorti. Bien, elle n’avait qu’à le trouver et ça ne fut pas si difficile. « Qu’est-ce qui a deux pouces et une question pour toi ? » lança-t-elle avant de se désigner elle-même de ses deux pouces. Un mince sourire étira ses lèvres avant qu’elle reprenne d’une voix plus posée. « J’aurais pu aller voir Erika mais … j’veux pas lui donner de faux espoirs. Pas que ça me chagrine moins dans ton cas mais … Bref. Demain matin j’vais partir, j’veux tenter de trouver Addison. Ça sera peut-être un coup d’épée dans l’eau mais j’dois essayer. » Elle se fichait de réussir à la ramener, tout ce qu’elle voulait c’était la remercier, bien sûr si elle parvenait à la ramener, ça ne serait que du bonus.

« Elle … avant de partir elle a laissé une lettre à Jesse pour moi et elle parle de retrouver les parents de Rika alors … je me disais que peut-être t’avais une idée de l’endroit où elle irait chercher comme Rika et toi vous êtes proches. » Elle lui laissa le temps d’enregistrer ce qu’elle disait avant de reprendre. « Que t’ais une idée ou non, j’partirai demain matin à la première heure. Si j’ai un début de piste ça sera plus facile. » Et elle comptait partir seule, pas besoin d’embarquer la moitié du camp pour une croisade en laquelle Selene ne croyait de toute manière pas. Ash’ haussa les sourcils, son regard clair rivé sur l’irlandais, espérant qu’il aurait une idée, maintenant ou avant demain matin.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyLun 31 Déc 2018 - 13:15
- Hé Grégory, tu payes ta clope ? Comment ça tu fumes pas ? Plus ? Tu veux pas m'en payer ? T'es vachement radin comme gars ! Mais j'entends rien d'ici descend ! QUOI ? Le seul dans la tourelle ? T'es pas avec Valeria ? On m'a dit que c'était plutôt olé olé entre vous deux ces temps-ci ? QUOI ? Que j'arrête de raconter des conneries ? Mais descends j'entends rien j'te dis ! Hé ! Pourquoi tu m'caillasses ? Déjà où t'as trouvé ces cailloux ? Aïe, arrête c'est bon, j'me casse.

Après une nuit d'insomnie supplémentaire, il avait rituellement fait le tour de l'enceinte, pour s'aérer les poumons avec l'air frais du matin, pour nettoyer quelques peu les dégâts qu'ils leur causaient la nuit. Il n'en pouvait plus de ce fort, il n'en pouvait plus d'être contraint à y rester. Il y avait bien eu cette sortie avec Daniella dans les alentours mais depuis, il était de nouveau consigné entre ces 4 coins de barricade et sa seule manière de décompresser rester d'importuner les gens comme un gamin de seize ans. C'était soit ça ou aller râler pour tout et rien auprès des personnes qu'il n'agaçait pas encore.

- C'est pas vrai j'ai rien fait ! tenta-t-il de se dédouaner en levant les mains en l'air et les agitant près de son visage en remarquant Ashley le rejoindre d'un pas décidé avant que son sourire et ses deux pouces ne l'invite à sourire à son tour, dissipant la surprise sur son visage débordant désormais d'intérêt. Mmh... Oh, je t'écoute.

Il aurait presque parié qu'elle venait l'enguirlander pour il ne savait quelle connerie mais sa relation avec la mère de Hope s'était adoucie depuis ce fameux Noël et ce n'était pas pour lui déplaire. La blondibrune ne l'ignorait plus et lui tenait sa promesse, il ne l'embêtait p^lus, ne l'invectivait plus au moindre pet de travers. Il se surprenait même à tenter d'être un des artisans du bon moral de la jeune mère quand elle aussi l'était, comme aujourd'hui, avec ses deux doigts levés et cette idée qui l'excitait comme une puce en son for intérieur. Ce ne serait pas un coup d'épée dans l'eau, pas s'il l'accompagnait.
Sa belle tentait de faire bonne figure, se démenant chaque jour pour aider au mieux les autres, plus que d'accoutumée d'ailleurs et nul besoin de mots entre les deux pour qu'ils se comprennent, il avait deviné, sa tante lui manquait, Damian lui manquait et s'affairer à milles et unes tâches qui lui éviter la cogite.

- J'ai une petite idée ouais...finit-il par concéder, un rictus malicieux étirant son visage. Mais j'te dirais rien si tu m'emmènes pas avec toi. Evidemment, il s'y était attendu mais avant de lui laisser le temps de refuser, il poursuivit, Ashley ! Allez ! Ca va être fun, on s'est jamais fait de road trip ensemble et puis... L'irlandais jeta un coup d'oeil par dessus son épaule, observant les autres habitants du fort dans un froncement de sourcil qui lui donnait un air plus solennel.j'pense que l'intérieur de ce fort est plus dangereux que ce qui se trouve dehors pour moi.

Effectivement, à force de taper sur le système de tout le monde et de dormir peu, l'irlandais s'angoissait à l'idée qu'on,finisse par vouloir l'assassiner lors d'une de ses courtes périodes de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyMar 1 Jan 2019 - 13:07
Par principe, la brune avait été tentée de lui hurler dessus, parce que Finan était sans doute l’empêcheur de tourner en rond en chef ici, dans ce groupe. C’était lui qui leur donnait le plus de fil à retordre, mais depuis Noël, enfin cette petite fête de Noël qu’ils avaient organisé pour se créer des souvenirs, de bons souvenirs, Ash’ avait revu son avis. Ou plutôt, elle n’était plus persuadée que l’irlandais n’était que chiant. Elle s’en doutait déjà avant mais faute de trop lui parler, la pensée n’était pas clairement définie dans son crâne. Et vu l’idée qui avait germé dans son crâne, aucun doute que c’était lui qui pourrait l’aider. Lorsqu’il lui confirma avoir une idée, la jeune mère esquissa un sourire, comme si ce simple fait était le meilleur des points de départ.

Mais évidemment, et parce que finalement Finan faisait partie des vrais emmerdeurs, il ne voulait rien lui dire si elle ne l’embarquait pas avec elle. « N-… » Pas le temps de lui dire que non, elle ne l’emmènerait pas sur les routes avec elle parce que c’était suffisant qu’elle risque sa propre vie qu’il enchainait. « Road-trip ? » Elle en leva les yeux au ciel, c’était quoi ? Un jeu ? Sortir, risquer sa vie, risquer de croiser les enfoirés de fils de pute qui s’étaient enfuis pour peut-être trouver que les cadavres de leurs amis, c’était … un road-trip ? Ashley était prête à exploser, mais se ravisa à ses mots.

Elle ne s’y était pas attendue à ces paroles, lourdes. Il était à ce point mal ici ? Aussi mal qu’elle finalement, mais peut-être qu’elle était plus douée pour faire semblant et que l’emmerdeuse qu’elle avait été s’était tempérée, vraiment tempérée, depuis la naissance de sa fille. « Tu vas laisser Erika toute seule avec Megan et les jumeaux ? » Ca l’emmerdait, format royal, parce que sa place c’était près des siens, pas sur les routes à chasser des chimères pour fuir quelques attitudes et regards. Parce que si elle avait eu le choix, si Jon avait été là, alors elle serait sans doute restée. C’était égoïste, et une part d’elle savait qu’elle aurait fini par aller chercher ses amis. « Fin … je sais pas combien de temps on sera partis et … » Trop tard hein ? On. Elle avait déjà accepté implicitement, elle avait déjà accepté parce que finalement peut-être que partir seule ne la bottait pas tant que ça et que Selene ne l’aurait pas accompagnée pour chercher Addison et Damian.

La brune soupira, son regard clair balaya la cour avant de se poser à nouveau sur l’irlandais. « T’es trop têtu et chiant pour lâcher l’affaire de toute manière … On part demain matin, et pour la peine, c’toi qui conduiras. » Est-ce qu’elle lui faisait une fleur ou est-ce que c’était pour elle ? Parce que finalement, elle aurait pu partir sans cette précieuse information, ou alors se renseigner auprès des uns et des autres, peut-être que Jesse avait une idée aussi de l’endroit où chercher la rousse. Difficile à dire, Ashley saisissait sans doute l’opportunité de sortir de là et de le sortir de là. Sans un mot de plus, à peine un sourire compréhensif, la jeune femme prit congés. Elle avait beaucoup à préparer, comme sa fille à qui elle allait fausser compagnie pour quelques jours, peut-être semaines ?

« Je comprends maman. Tant que tu reviens … » Ashley colla un baiser sur son front avant de lui raconter une histoire faute de pouvoir lui en lire de nouvelle pour l’aider à s’endormir. Elle reviendrait oui, comme elle était partie ou accompagnée de ses amis. Le lendemain matin, Ash’ prépara son sac à dos, quelques fringues de rechange, quelques munitions pour son Beretta, son couteau et sa machette à la taille. Trois bouteilles d’eau, ils pourraient sans doute trouver de quoi les remplir en chemin, un peu de nourriture et elle était prête. La brunette prit la direction de la maison qu’occupait Finan avec les Wright et Erika, Hope avait demandé à rester avec la jeune femme, sans doute qu’elles se soutiendraient toutes les deux, et qu’elle pourrait l’aider avec les enfants comme elle le faisait avec Shawna et Liam. L’heure du départ approchait, et Ash’ se mit à angoisser, tout irait bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyMer 2 Jan 2019 - 17:12
S'il l'avait regardé avec des yeux implorants, s'il avait décidé de jouer par le chantage pour que la jeune veuve accepte qu'il l'accompagne, c'est parce qu'il la savait aussi têtue que lui. Et si elle avait finit par accepter, c'était probablement parce qu'elle savait que lui aussi, même s'il s'était ignoré pendant très longtemps, la blondibrune et l'irish se ressemblaient sur certains points. Puis, il ressentait une sorte d'instinct protecteur envers Ashley depuis ce fameux Noël, ce fameux jour où il avait ressenti  sa peine, où il avait compris qu'elle était similaire à celle qu'il avait ressenti en enterrant Meg, celle qu'il ressentait encore en se remémorant les visages sans vie de Sarah et Nath ce soir fatidique, cette autre moment fameux qu'il préférait oublier.

- C'est bon, j'te taquine... J'me doute bien que ce sera pas une promenade de santé., la récrimina-t-il d'une grimace pensive. En soit, elle touchait là où ça faisait mal, parce que oui, ça lui arracherait le coeur de laisser Erika ici, de laisser les petits sans la présence plus ou moins paternelle qu'il essayait de leur offrir, depuis la mort de Nathaniel mais cette fois, il n'y avait aucun égoïsme dans sa démarche même si ce qu'il souhaitait par dessus tout, c'était d'être loin d'ici, non. Ce qu'il souhaitait avant ça, c'était faire une surprise à sa belle mais aussi, veiller sur la mère d'Hope, parce qu'ils étaient tout deux en rémission, parce que s'il reconnaissait son courage, il serait plus serein en ayant un oeil dessus. Si on s'pointe avec le décoloré et sa tante à notre retour, Rika me pardonnera tout. Puis, p'tet qu'elle en a marre de rattraper mes conneries... Enfin, j'me doute bien qu'on sera partis pour quelques jours mais j'en ai besoin, ils en ont tous besoin même. Simple supposition mais la plupart des gens qu'il emmerdait aller se plaindre auprès de Rika, parce qu'avec elle le dialogue était possible et qu'il était inquiet à l'idée qu'elle n'en puisse plus, qu'elle finisse par le lâcher, elle qui était avec les jumeaux, la seule raison pour laquelle il n'avait pas déjà foutu le camp. L'aide soignante faisait bonne figure mais il savait que sa tante lui manquait, qu'elle se faisait un sang d'encre pour elle et son ami juif. Elle ne disait rien, elle se contentait de bosser, encore et toujours mais leur chambre rangé comme jamais alors qu'ils étaient tout deux aussi bordélique suffisait à comprendre, elle se démenait pour ne pas penser. Merci. C'est tout ce qu'il avait réussi à souffler lorsque la blondibrune avait pris congé en le sommant de conduire le lendemain. Tout ce qu'il retenait, c'était qu'elle avait accepté. C'est le sourire aux lèvres à l'idée de s'éloigner du fort qu'il se dirigea vers son habitation, prêt à entamer les négociations avec sa brune lorsqu'elle rentrerait de l'infirmerie.

Le lendemain, après avoir préparé son sac de randonnée, l'emplissant des premières nécessité, des fringues, un peu de bouffe, une petite cartouche de cigarette chipé dans l'entrepôt, ses armes, le Colt de Megan, son 9mm dans l'une des petites poches, la machette à sa taille lui aussi. Assis sur sa bûche favorite comme à son habitude, se livrant volontiers à une partie de pierre-feuille-ciseaux avec les jumeaux qu'il allait quitter.

- Amy ! Le puit ça n'existe pas, c'est pour les tricheurs ! s'exclama-t-il, rieur.

- Vous avez intérêt à revenir en vie l'irish. lança une voix derrière lui tandis qu'il chatouillait la blondinette qui s'esclaffait.

- T'en fais pas, c'est juste l'histoire de quelques jours, Ash veut vraiment qu'on trouve ce puit et tu m'en aurais voulu de la laisser y aller seul non ?

Evidemment il lui avait menti. Parce qu'Ashley avait raison, mieux valait ne pas lui filer de faux espoir, elle ne méritait pas ça, sa douce Rika, qui l'avait aidé à remonter la pente et c'était à son tour de lui rendre la pareille même si ça devait passer par un mensonge qu'elle n'apprécierait pas.

- Mmh... soupira-t-elle bruyamment en le toisant d'une œillade fébrile, vous êtes irrattrapables tous les deux. J'ai rien dit à Caroline, t'en fais pas, ça m'étonnerait qu'elle vous laisse sortir avec vos blessures mais bon... On peut pas te raisonner hein...

- Rik... tenta-t-il vainement alors que la jeune fille rentrait à l'intérieur de l'habitation, sur les nerfs. Il fixa quelques secondes la porte fermée, mal à l'aise, triste de quitter sa belle en mauvais terme avant que le petit Liam ne tire sur un pan de son jean pour lui montrer Ashley et Hope. Fais chier...lança-t-il dans le vent en reportant ses mirettes sur la porte close avant d’accueillir Hope et sa mère d'un sourire forcé.

- Fais attention Hope, fit-il en embrassant la petite sur la joue, saisissant avec douceur son visage entre ses paumes et l'apportant près du sien pour lui chuchoter à l'oreille, je crois que Liam en pince pour toi, relâchant légèrement le visage de la petite tête blonde pour lui montrer son visage et lui offrir un clin d'oeil avant de reporter sa bouche proche de l'oreille de cette dernière. J'sais que j'ai été embêtant avec maman mais je prendrais soin d'elle, comme ton papa l'aurait fait, promis. Mais dis, tu pourras veiller sur Rika en retour, elle est triste que je parte... Je sais que tu es une grande fille forte alors je préfère te le demander à toi plutôt qu'à Amy, nouveau clin d'oeil pavoisé d'un sourire alors que ses mains quittaient le visage d'Hope pour attraper les deux petits accrochés à ses jambes. Oncle Fin reviens très vite, c'est promis. Conclut-il en embrassant leurs fronts avant de s'éloigner, non sans un pincement au coeur, vers son pick-up.

Silencieux sur le début du trajet, bien que sa comparse d'expédition ait  tenté une ou deux questions sur leur destination. Il finit enfin par ouvrir la bouche alors qu'il sortait de Tacoma, remarquant les angoisses qui semblaient la prendre.

- On va à Seattle, tout ira bien, lança-t-il, pinçant ses lèvres avant de poursuivre, je veux dire, pour nos petits, pour les autres. T'es sûre que ça va ? quémanda-t-il en étant presque certain de recevoir un "oui" mensonger mais la blondibrune devait probablement s'inquiéter pour sa petite Hope. Après tout ce qui était arrivé, il ne pouvait que loa comprendre. Hope est en sécurité, t'en fais pas, entre Duncan, Connor, Gregory, cette chicana de Serena qui, faut bien l'avouer a des burnes plus grosses que ceux qu'j'ai, nos petits sont en sécurité Ash.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyMer 2 Jan 2019 - 22:35
Rika lui pardonnerait tout, voilà ce que Finan avait dit la veille quand Ashley avait accepté qu’il l’accompagne à la pêche à la rouquine et au blandinet, pourtant en approchant de leur maison, la jeune mère se dit que c’était peut-être une mauvaise idée de l’embarquer. Elle ne voulait pas qu’Erika lui en veuille, si quoique ce soit devait arriver et qu’elle venait à rentrer seule … Non, ils rentreraient tous les deux, tous les quatre même, elle devait avoir confiance, y croire, sinon à quoi bon ? La main de sa fille dans la sienne, Ashley se le répéta en boucle, elle devait garder l’espoir. Hey. le salua-t-elle simplement avant d’adresser son sourire le plus maternel et rassurant aux jumeaux.

Ash’ secoua la tête en entendant l’irlandais mettre Hope en garde contre Liam qui était visiblement amoureux d’elle. Elle n’entendit que très peu, trop peu, la suite de son discours, et puis c’était un secret entre Hope et Finan, et vu le visage de la blondinette, il n’avait rien dit de répréhensible. Il ne manquerait plus qu’il tente de lui donner de bonnes idées pour qu’elle le remplace et se décide à emmerder le monde, heureusement Ashley savait sa gamine toujours très sage. « Vous inquiétez pas les clones, j’vous le ramène, profitez des vacances, et n’hésitez pas à demander des histoires à Hope. » ajouta-t-elle lorsque l’irlandais leur dit au revoir. Elle préférait partir avec le sourire, parce que sinon, elle changerait d’avis et clouerait Finan sur la porte de sa maison pour qu’il reste ici auprès des siens.

Direction le pick-up où Ashley se laissa tomber sur le siège passager, son sac au sol devant elle. Enfoncée dans le dossier, son regard clair regarda le paysage défiler. Elle chercha bien à en savoir plus mais Finan restait muet comme une tombe. Quoi, il avait peur qu’elle le jette du pick-up pour finir toute seule pendant qu’il rentrerait à pieds ? Ash’ secoua la tête avant de reprendre sa contemplation, chaque kilomètre plus douloureux que le précédent alors qu’ils passaient le panneau qui indiquait la sortie de Tacoma. Hope irait bien, elle n’était pas seule.

La voix de l’irlandais la sortit de ses pensées. Seattle, bien. Il devait avoir une idée précise pour les amener dans la ville, une ville où elle n’avait plus mis les pieds depuis de longs mois. « Hm … » répondit-elle d’un air absent à la question de Finan avant de tourner la tête vers lui. « J’espère que tu leur parle mieux qu’ça aux jumeaux … » se moqua-t-elle gentiment avant de hausser les épaules en soupirant. « J’espère que … qu’on fait pas ça pour rien, j’espère qu’ils nous en voudront pas trop, Hope, Rika, les jumeaux … » C’était eux qu’ils laissaient le temps de quelques jours pour partir à la recherche de personnes qui étaient tout de même importantes.

« C’est … pas évident de la laisser là, ça fait à peine deux mois et … enfin, des fois j’ai l’impression que c’est elle la mère et moi la gosse. » Ash’ hocha nerveusement la tête à ses propres paroles avant de forcer un sourire sur ses lèvres et de se mettre à appuyer sur les boutons du vieil autoradio. Vu l’âge de la voiture, évidemment il y avait que des cassettes audio là-dedans, restait à savoir s’il y en avait dans le pick-up ou non. Tirant la poignée de la boite à gants, Ashley grimaça en voyant la poussière là-dedans. « Quoi ? C’est un road-trip non ? » Elle pouvait faire l’effort de prendre ça à la légère, au moins pour oublier qu’ils faisaient peut-être tout ça pour rien, que sa fille était loin d’elle, déjà trop loin. Fouinant dans les papiers, la poussière, Ashley mit finalement la main sur une cassette en à peu près bon état et la glissa dans l’autoradio. Haussement d’épaules aux premières notes, pourquoi s’était-elle attendu à quelque chose de récent finalement vu l’âge de la voiture. « On va où dans Seattle ? » demanda-t-elle finalement, fixant l’irlandais au volant en attendant une vraie réponse.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyJeu 3 Jan 2019 - 19:52
- Bah oui... Enfin, Megan me rappelle plus trop de surveiller mon langage devant eux alors je pense que j'ai bien évolué à ce niveau.

C'était vrai que la vieille Wright avait raison, c'était plus difficile qu'il ne l'avait pensé de s'occuper de deux gamins, surtout en si bas âge. Il fallait faire attention à ce qu'il mangeait, et ça chouinait lorsqu'on ne s'occupait pas assez d'eux, les couches à changer parce que Liam n'était pas encore très propre, enfin, il était plutôt redevenu sale depuis la mort de son père et l'irish n'avait pas coeur à le gronder. Il allait lui quémander conseil sur l'éducation des petits lorsqu'elle reprit la parole, le faisant tiquer.

- Mais non on fait pas ça pour rien ! On va les retrouver Ash', c'est pour ça que je t'ai suivi.

En fait, il n'en avait aucune idée, il avait même tendance à être de son avis mais puisqu'il l'avait poussé à l'embarquer, il pouvait au moins faire semblant d'être l'optimiste de ce duo, enfin au moins il essayerait, ne préférant pas penser aux jours qui suivraient, au matin sans café et cigarette pour calmer des nerfs qui risquaient d'être mis à vif pendant cette balade, ce road-trip... Mieux valait le voir comme ça ouais, même si ça ressemblerait à tout sauf à ça. Balayant ces pensées qui commençaient déjà à être contraire à l'optimisme qu'il voulait afficher, il exagéra un sourire ravi.

- When I die and they lay me to rest, gonna go to the place that's the best commença-t-il à chantonner lorsque l'autoradio cracha ses premières sonorités. Un vrai road-trip ouais !

Se prêter au jeu et sourire. C'est ce qu'il faisait en jouant de la manivelle vieillotte de son véhicule pour entrouvrir la vitre et se griller une cigarette, la calant entre son index et son majeur ede la main qui tenait le volant après en avoir expiré la première bouffée.
Le paysage défilait et il continuait de chantonner, toujours faussement enthousiaste alors que venait la question fatidique.

- Mmh... Paraît que c'est un endroit qu'on doit éviter... mais j'vois que par là pour en savoir plus. Tout le monde y passe. Le No Man's Land, je sais pas si ça te parle ? Il sonda ses prunelles, ça semblait vaguement lui dire quelque chose sans qu'il ne devine en quel sens alors il poursuivit, Connor et Roza m'y ont amené parce que je cherchais la pouffe brune et sa batte, quand on vivait encore.... ailleurs avec Megan et les autres... Une boule lui noua la gorge l'empêchant de poursuivre quelques instants, enfin bref, y'a des tonnes de gens qui y passent et certains restent un temps, faut qu'on commence là bas, quelqu'un les a sûrement vu.


Commencer ou même en finir même si les choses ne seraient pas aussi simple. Nul doute que si la rouquine et le décoloré y étaient passés, il n'avait pas dû y rester bien longtemps mais peut-être pourrait-il glaner quelques infos concernant leur direction ou au moins savoir ce qu'ils étaient venus y faire... S'ils y étaient passé... Il valait mieux s'accrocher à cet espoir. Pour rester positif. Pour Ashley. Parce que sa promesse d'enterrer son pessimisme ne risquait pas de faire long feu dans le cas contraire.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere EmptyVen 4 Jan 2019 - 7:33
De toute manière d’ici trois ou quatre ans, ce sont eux qui te diront de mettre un dollar dans la boite à gros mots. » Elle se rappelait bien le nombre de fois, au début du merdier, où Hope lui avait dit de coller un billet dans l’ancien pot à bonbons chez sa mère, il devait y avoir de quoi racheter un pot à bonbons aussi imposant avec le nombre de merde, putain, putain d’merde et autre fait chier qu’avaient fusé à ce moment-là, quand tout se cassait joyeusement la gueule. Finalement, est-ce que les choses étaient plus compliquées à ce moment-là que maintenant ? Ash’ n’en savait trop rien, à l’époque ils étaient effrayés de tout et ne savaient pas ce que la suite leur réservait, aujourd’hui tout était devenu normal et elle était convaincue que la suite ne pourrait jamais être que positive. Certains jours elle entrevoyait un rayon de soleil, d’autres ce n’était que des rideaux de pluie et des nuages noirs dans son esprit.

Mais ils ne faisaient pas ça pour rien. Okay, elle voulait bien tenter d’y croire, et dans le pire des cas, prendre l’air, voir du pays – aussi ravagé soit-il – ça pouvait pas faire de mal, non ? La brunette hocha finalement la tête avant de se décider à trouver de quoi occuper l’ambiance sonore dans ce vieux pick-up qui sentait un peu le vieux pick-up. Sa main posée sur la portière commença à battre la mesure du bout des doigts avant que l’irlandais se mette à chanter. « J’te ferai pas l’affront de chanter, j’tiens à nous éviter le déluge. » Ca ne l’empêcha pas de reprendre dans sa barbe inexistante les chœurs en secouant la tête.

Curieuse de finalement savoir où il comptait les amener, Ash’ avait posé la question, un courant d’air froid s’engouffrant dans l’habitacle. La jeune mère fronça les sourcils, resserrant sur elle les pans de son manteau avant de croiser les bras. C’était ce genre de moments où elle aurait bien fumé une cigarette, en buvant un verre, juste parce qu’il y avait de ces moments où la nicotine s’imposait comme un bon verre. Mais non, elle n’avait pas fumé depuis des lustres, ce n’était pas pour recommencer durant ce road-trip, même si la possibilité d’un cancer était finalement presque engageante face à tout ce qui pouvait leur arriver désormais.

Finan cracha finalement le morceau, à lui en faire ouvrir grands ses yeux clairs. Le No Man’s Land, Connor lui en avait parlé, le sportif avait même proposé de l’amener si un jour elle le voulait. La pouffe brune avec sa batte, celle-ci Ash’ la remettait bien, elle ne savait pas ce qui lui était arrivé durant l’attaque, mais elle espérait qu’elle s’était malencontreusement collé sa batte dans la tronche. En revanche, l’évocation de Megan la força à reposer son regard sur la route, incapable de vraiment chasser cette culpabilité qu’elle ressentait dans la mort de la métisse. « Si cette pétasse a survécu, elle bouffera sa batte. Comme l’autre enfoiré bouffera sa matraque à la con. » souffla-t-elle l’air de rien. Ces deux-là, et la blonde style poupée Barbie, ils allaient y passer, un jour. Comme Zack, comme Morgan. Ashley détestait ce groupe de personnes. « Le No Man’s Land … Ca a pas l’air ultra cool comme endroit, tu penses qu’on aurait dû opter davantage pour le look de clodo ? » La vérité c’était que cet endroit lui faisait un peu peur, du moins pour tout ce qu’elle en avait entendu. Mais sans cet endroit alors … ils n’auraient sans doute pas pu avoir toutes les informations dont ils avaient disposé pour traquer les connards.

La musique prit fin, et la suivante arracha un sourire à Ashley qui secoua la tête doucement avant de se mettre à la faire balancer de gauche à droite en rythme. « But I would walk 500 miles … Non c’est catastrophique. » Pas de chant pour elle durant ce road-trip. La brune se tut un instant, son regard tombant sur des panneaux qui indiquaient un ancien parc d’attractions. Elle n’imaginait pas combien ça devait être flippant désormais ce genre d’endroit. « Je suis désolée … pour Megan et pour Nathaniel. » lâcha-t-elle alors, parce que dans le fond, elle ne lui avait jamais vraiment présenté ses condoléances. Si une part d’elle trouvait que ça ne servait à rien et avait envie de frapper chaque personne qui s’était dit désolée pour Jon, finalement savoir que les gens pensaient un minimum à elle, à lui, ça l’avait aidée. « Combien de temps avant qu’on y arrive ? » enchaina-t-elle pour éviter de trop s’éterniser sur un sujet comme ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Road to Nowhere   Road to Nowhere Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Road to Nowhere -
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» adresse offroad wiltz
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» ( Dimitri ) Just ride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: