The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Hit the road -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 485
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptySam 29 Déc 2018 - 17:23
Redmond. Lily le nota dans un coin de sa tête, elle connaissait pas super bien le coin parce qu’elle son périple avait démarré sur Bainbridge Island pour prendre un tournant dramatique sur l’Interstate en s’éloignant de la ville. Et finalement, ce chalet c’était le plus le plus éloigné où elle était allée, contre sa volonté en plus. Le récit de la mort de Zed lui serra le cœur, c’était triste autant que c’était angoissant de se dire que finalement, peu importait la façon dont ils mourraient, ils se relèveraient quand même en soldat de l’armée des morts. Enfin, sauf s’ils venaient à se prendre une balle dans la tête, là, ça règlerait le problème une bonne fois pour toute. Super comme pensée, t’as pas mieux à faire ?

Si, bien mieux comme regarder où elle marchait pour pas se vautrer royalement. Relevant le nez vers Julian, la brunette secoua la tête. « Non pas Batman … il est trop … dépressif, Batman c’est juste un type avec un max d’argent … Non plutôt … hum … j’en connais pas des masses à part Superman, Spiderman, ou Flash. » Un de ceux-là, ceux qui étaient cools, qui avaient une super force, des supers réflexes ou n’importe quoi d’autre de super. Et à ses yeux, Julian il avait tout de super. Huhuhuhu … Roh chut. Chute ! Encore quelques mètres et la chute d’eau se dessina sous ses yeux clairs, majestueuse. « Trop cool. » Ca l’était, le genre de spectacle qui donnait le sourire parce que la nature elle était encore belle, plus belle que la ville parce que la désolation avait pas sa place ici.

Relâchant ses doigts, Lily le laissa remplir les quelques bouteilles d’eau qu’ils transportaient, enfin que Julian transportait. Avec un sourire, la gamine hocha la tête à ses recommandations. « Je vais voir si je trouve de quoi attraper quelques copains de Nemo. » Elle aimait pas tant tuer les petits poissons mais fallait bien manger, pas se laisser mourir de faim. La jeune-fille s’éloigna, non sans un regard vers le brun, avec ce même sourire idiot qui étirait toujours ses lèvres lorsqu’elle le regardait depuis quelques jours. Brindilles humides, inutiles pour un feu, branches un peu plus solides, bien pour pêcher. Une branche, deux branches. Le bruissement des feuilles un peu plus loin la força à relever le nez et poser ses yeux clairs sur Julian, toujours occupé près du cours d’eau à remplir les bouteilles.

Elle avait dû rêver, du moins elle y crut avant d’entendre des pas rapides se rapprocher, jusqu’à sentir une forme imposante et fondre sur elle. « Bwaaaah ! » Le retour du cri de donzelle ou presque, Lily se retrouva les quatre fers en l’air, à hurler de peur. Ca filait vite dans son crâne, c’était quoi ? Un rôdeur ? Un humain ? Un ours ? Avec les yeux fermés c’était moins facile à voir et en tentant de se débattre contre l’énorme … bête … ça avait l’air touffu. « Julian ! Au secours ! » chouina-t-elle en tentant de se débattre toujours, sans la moindre arme parce qu’évidemment elle avait tout laissé au brun.

Un rapide coup d’œil lui confirma que c’était une bête, grosse bête même, baveuse. Et le pire ? Derrière la gueule baveuse qui lui reniflait le visage, Lily remarqua une silhouette qui approchait. Lily bouge ! Tu fais quoi à te rouler dans la gadoue ?! Facile à dire, ce truc était lourd, et elle, elle était fatiguée de la marche et un peu gelée aussi quand même là dans la terre et le lichen.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 555
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptySam 29 Déc 2018 - 18:47
Hit the road


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Batman était trop dépressif, same think, that's good. Ils étaient d'accord là dessus, et qu'elle puisse alors le comparer à un Spiderman ou un Flash, forcément que ça lui arracha un rictus même s'il était déjà entrain de sourire en voyant l'étendue de flotte devant eux. Y avait de ces coins que les nerds avaient pas su rendre moche, comme tout ce qu'ils avaient dévasté depuis qu'ils étaient là, genre cet endroit. C'était pas si loin de la ville, mais suffisamment différent pour le transporter à des kilomètres de cette apocalypse de la mort. Bon, fallait pas trop traîner là, parce que même s'ils savaient pas nager, les charognards pourraient les traîner dans l'eau s'ils leur tombaient dessus.

Déjà Julian approchait de la chute, l'une des mains appuyées à la roche humide pour remplir les bouteilles. Lily était pas loin, enfin pas tout près non plus, mais c'était pas le genre de petite fleur fragile qu'il fallait laisser sous une cloche de verre pour pas que la poussière l’abîme. Là y avait pas de danger imminent même si, un bref instant, et en rebouchant le premier récipient qu'il déposa sur la roche qui le soutenait, le jeune homme cru capter un truc dans les bosquets. Lèvres entrouvertes, il plissa les yeux, attendant une poignée de secondes avant de remplir l'autre bouteille. Rien, juste son imagination, ou alors le fait que l'eau qui dégueulait dans le bassin l'assourdissait. Un rien devenait angoissant, même une connerie, surtout lorsqu'on était pas en mesure de se fier à l'un de ses sens.

A ton avis, les sourds ils font comment en pleine merde ? Il haussa les épaules. A bien y réfléchir, les sourds voyaient sans doute mieux, et sûrement que leur odorat étai bien plus développé, alors pourquoi auraient-ils été plus nuls en survie ? Après tout un nerd ça sentait clairement pas la rose, sûrement qu'ils les sentaient venir bien avant de les voir. T'es sûr que c'est pas les aveugles qu'ont le nez plus fin ? Uhm, réflexion inutile, bien que lui il semblait le devenir : aveugle. Parce que Lily aurait beau dire des conneries plus grosses qu'elle, ou même faire les pires trucs au monde, il saurait lui trouver des circonstances atténuantes. Ou pas... Parce que lorsqu'elle hurla à s'en époumoner, il en relâcha la bouteille avant de se tourner et manquer de valser sur les pierres humides. Slowly Jul, si tu claques tu lui seras plus d'aucune utilité. Ouais, mais là l'angoisse montait d'un cran, davantage en la voyant clouée au sol avec cette... Masse grise au dessus d'elle. What the fuck ?! C'était quoi ça ? Un sanglier, nope, pas de sabots, un ours ? Pas assez gros pour être un ours, ce ne fut que lorsqu'il saisit l'aboiement qu'il capta. Fucking god, a dog ! Deuxième fois qu'un clébard les surprenait et là, même si elle avait l'air d'en chier pour se relever, qu'il tuait ce foutu chien dont il connaissait pas la race, mais qu'était sans doute parmi les plus gros et moches qu'il avait jamais vu, Dimples apprécierait sûrement pas.

- Merde ! Le fusil de paint-ball suffirait à foutre les miquettes à ce truc ? Peut-être, aussi l'arma-t-il rapidement, frôlant la détente du bout de l'index avant de voir du mouvement pas loin. Une paire de converses noirâtres, des guibolles aussi épaisses que des tiges de héron, une barbe et... An old man ?

- Viens ici ! C'était un vieux, un vieux genre vieux de chez vieux, et peu importait ce qu'il foutait dans le coin, il allait pas le laisser approcher. Pantou... Julian pressa la détente et lui envoya une bille fushia en pleine poire, faisant sursauter le clébard tout autant que ça figea ce qui devait être son maître. Juste assez pour approcher et tirer Lily vers lui. Papy tituba pour mieux se prendre les pieds dans les racines et se vautrer entres les pattes d'un chêne qu'était sûrement aussi usé que lui. Bon dieu d'pétard de...... Dimples dans son dos, Foster fronça les sourcils sans baisser le fusil avant de voir le gros canidé s'approcher du gars qui tentait de se débarbouiller en express. espèce d'grande asperge, t'es siphonné Kid !

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 485
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptySam 29 Déc 2018 - 21:15
Une grosse, très grosse bête, qui la maintenait au sol et une silhouette qui se rapprochait. Ouaf ! Ah parfait, un chien qui faisait facilement trois fois sa taille et six fois son poids, au bas mot. Lily commençait à paniquer, loin de s’intéresser à la silhouette relativement longiligne et vivante qui approchait, tout ce qu’elle voyait c’était une bête féroce prête à la dévorer, la possibilité que les ravagés du bulbe les aient retrouvés. Cette fois elle échapperait pas à tout ce qu’ils avaient prévu pour elle, Julian allait y rester, et finalement ça en serait fini de ces jours plus doux dans le pire des mondes. Parce que justement, c’était le pire des mondes.

Viens ici … Pantou- Et ce pfuiiiiiit-splash particulier. Ca détourna l’attention de la bête et de son maître, assez pour que Lily ailla rapidement se planquer derrière le brun qui tenait toujours l’arme factice.  Ca parlait mais là, elle entendait pas vraiment, elle comprenait pas, elle voyait juste que Julian tenait encore l’arme, que le chien haut comme six chiens se rapprochait du vieux perché. Elle entendait juste son cœur qui tambourinait comme un dératé dans sa poitrine et dans chacune de ses veines, à la rendre sourde. « Il est pas mort ! » Non, il était pas mort, c’était problématique et comme poussée par une main invisible et courageuse, Lily chipa l’arme factice des mains de Julian pour viser, à peu près, et presser la détente.

La bille rose éclata dans le dos du vieux qui tentait de se relever. « Owwwww ! What the … aïe ! Mais vous êtes pas bien les mômes ! Evidemment que je suis pas mort, j’suis pas comme ces hippies ! » Oh … Ooooh … Oooh ! Lily recolla l’arme entre les mains du brun en se replanquant derrière lui. « Désolée. » souffla-t-elle, mortifiée et toujours passablement inquiète, un peu plus en détaillant l’apparence de ce type. Tu l’as pas raté le pauvre. De son épaule, la peinture rose dégoulinait. Mais franchement, en le voyant là, au milieu des feuilles mortes, de la boue, avec sa coupe de cheveux … sales et grisonnants. Il était pas très engageant.

Le chien lui s’était couché aux pieds du vieux, c’était le sien alors. Pantouquelque chose. Il en restait pas moins impressionnant. « Désolé gamine, Pantoufle est pas méchant pour un sous, mais il a entendu du bruit et il a pas résisté. J’espère qu’il t’a pas fait peur ce gros nounours. » Lily leva les yeux au ciel, cramponnée à l’épaule de Julian. « Carrément qu’si … » répondit-elle d’une petite voix. Pantoufle, son chien s’appelle Pantoufle au vieux hippie … Sa conscience roula des yeux, rassurée vu que la gamine était planquée derrière Julian et qu’il était assez armé pour faire fuir le vieux et son chien. Mais bon, vrai qu’à le voir comme ça, il avait pas l’air méchant, le chien. Parce que le vieux monsieur il avait l’air … bizarre. « Baisse ça tu veux kid … Vous êtes seuls ? » Oh elle allait pas se risquer à répondre, qui savait si ce type était pas avec les ravagés du bulbe, auquel il faudrait partir vite et bien. Et loin, surtout loin, parce qu’elle avait pas envie de retrouver ces espèces de tarés qui l’avaient terrifiée.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 555
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptySam 29 Déc 2018 - 21:59
Hit the road


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Grande asperge siphonnée... Julian plissa les paupières, et en le voyant se relever, l'étudiant pinça les lèvres. C'était pas impressionnant le fusil factice, mais des billes bien placées ça frittait sévère, suffisamment pour que le clébard ait compris avant le vieux qui se remettait maladroitement sur ses tiges et que là, en le voyant faire un pas vers eux, il fut prêt à l'asperger encore. Ou pas, en un clignement de cils, et après quelques mots qui passèrent par une oreille et filèrent par l'autre, il avait plus de fusil entre les mains contrairement à Lily qui arma le truc au mieux et pressa la détente à l'en faire grimacer. Oh god, sérieux ça faisait bien mal ça, dans le gras du bras, et ça manqua pas de faire se ramasser à moitié la momie vivante qui pestait encore en leur assurant que ouais, il était pas mort. Bon déjà c'était pas un nerd défraîchi qu'avait muté, mais old cow ce qu'il était cradingue, et même encore éloigné d'eux, à l'ombre des arbres, le vent lui ramenait son odeur à faire crever les morts.

- Grandes dents, grands front, grandes oreilles et il pue c'est terrible. That's disgusting. La tronche qu'il tira en plus, juste en l'entendant parler de son cas, poussa sans doute Lily à lui refiler le fusil pour préférer se planquer dans son dos. Elle s'excusait, quant à Julian il passa la langue sur ses lèvres avant d'aviser le chien qui les observait comme s'ils jouaient un match de ping-pong. Avances pas s'tu veux pas finir... enfin si tu veux pas t'manger d'autres billes.

Ça roulait des yeux intérieurement, et effectivement bien qu'armé, visiblement plus que le vieux machin pas net devant eux, Julian avait rien de menaçant avec le flingue de paint-ball, et ça, pépé devait forcément le savoir parce qu'il se redressa et reprit la parole en se passant l'avant bras, tout aussi couvert de peinture fluo, sur sa trogne. Pire que mieux, finalement il se peinturlurait davantage au point d'en secouer le bras pour faire s'étaler quelques gouttelettes roses sur les feuilles mortes autour de lui. Le clébard s'était couché, plus prudent que le gars qui leur servait son prénom. Really ? Ce machin énorme portait le nom d'une godasse pour les vieux ? Là, pour le coup Foster eut envie de rire mais se retint en entendant la suite. Lily se cramponnait à lui, et lui, il reculait à chaque pas de plus que le grand maigre faisait dans leur direction. Damn'it. Il avait pas choppé le winchester pour pas blesser le chien, mais là, ça craignait un peu parce que si le hobbo sortait une arme, à feu qui plus était, alors il aurait rien le temps de faire, ou si... Là, en reculant pour doucement rejoindre le rebord du bassin, Foster se voyait déjà obligé de la pousser pour ensuite re-piquer une tête. Rien que l'idée le fit frisonner et rouler d'une épaule tandis que leur interlocuteur roulait des yeux lui.

- De dieu, t'y crois toi, tomber sur les premiers gosses vivants après des mois sans avoir vu l'ombre d'un gars, et ils sont sourds et siphonnés. Julian fronça les sourcils. Bha tien, ça vexait ce genre de propos parce qu'il était pas dingue et Lily encore moins, ils se méfiaient juste et n'importe qui se serait pas frotté à ce gars là. Il était pas clair, dans tous les sens du terme mais là, à la lueur déclinante du jour, en pleine lumière, Foster vit aisément pourquoi il schlinguait autant. Couvert de tripes et de sang noirâtre de nerds. J'vais rien vous faire les mioches, baisses ça Kid.

- Pourquoi j'le ferai, pour que tu nous égorges après ? Un soupir souleva les épaules du vieux. Pis arrête d'avancer ou...

- Ouais, ouais, tu vas m'refaire la pomme façon Picasso, c'est très menaçant en effet, bon... Julian le vit redresser le nez pour tenter d’apercevoir Lily qui se muchait dans son dos. Peach, tu veux bien demander à ton p'tit copain de baisser ça, vous foutez les jetons à c'pauvre  pantoufle. Il est cardiaque. Cette fois, Foster arrondit les yeux en jetant un coup d’œil à la jeune fille collée à lui. Ça existait ça, des clébards qu'avaient le cœur fragile ? Mais le chien jappa une fois, envoyant un filet de bave sur les pompes de son maître. Je sais j'suis pas dans le meilleur des états, mais j'ai croisé un groupe de Hippies, on néglige souvent combien les tripes peuvent vous sauver la vie. De quoi il parlait au juste ?

- Des nerds ? Papy opina avant de filer un coup de pouce derrière son épaule. C'était pas rassurant ça, et finalement il était pas obligé de leur dire. Cependant les yeux de l'étudiant furetaient à droite à gauche, quasiment prêts à voir débarquer les Daltons d'une minute à l'autre. D'accord... je vais l'baisser, mais si,... enfin s'il faut j'tue le chien ! C'est qu'il était pas con l'animal parce qu'il aboya d'un coup, soulevant ses grosses babines qui semblaient peser des tonnes, et jeta un regard intrigué à son maître qui soupirait. Y a que toi et la grosse godasse là ? Il opina, se permettant d'avancer tandis que Julian pivotait, Lily toujours dans son dos, sur lui même.

- Pantoufle, pas « la grosse godasse », il est susceptible. Et voila que pépé se permettait de sourire à Lily a en faire clignoter des trucs pas tops dans son crâne. Il est toujours comme ça ton boy-scout à quatre yeux ?


made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 485
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 11:02
Son regard clair passait du vieux, au chien, au vieux, au chien. A Julian qui tenait toujours le type louche et vieux avec son chien en joue. C’était flippant et en même temps, à regarder le vieux hippie le visage barbouillé de rose, Lily pouffa de rire contre l’épaule du brun, ramenant ses phalanges gelées à ses lèvres. Ce qui la faisait moins rire en revanche, c’était le bruit du cours d’eau qui se rapprochait à nouveau, la perspective de devoir piquer une tête à nouveau, dans l’eau glacée. Oh vu comment ça a fini la première fois, finalement, c’était pas si mal. Chut, c’était pas le moment, elle avait pas envie de finir sous une chute. Le vieux reprit la parole, pestant sur les deux gosses pas très nets qui le menaçaient.

Il allait rien leur faire, et étrangement elle avait presque envie de lui faire confiance, parce que s’il l’avait voulu, elle aurait pu se faire dévorer par le gros toutou qui ronchonnait à ses pieds. Parce que s’il l’avait voulu, il aurait sorti une arme pour les tuer tous les deux. Ses billes claires croisèrent le regard du vieux. Peach ? Son petit-copain … Lily c’est pas le moment de bader là ! Oui, oui, c’est bon, elle se reconcentrait. « Des hippies ? » C’était lui le hippie, il avait croisé des gens comme lui ? Vieux, débraillés et bizarres ? Les tripes sauvaient la vie ? Mais qu’est-ce qu’il bavait encore ?

Julian fit le rapprochement, les hippies c’était les monstres, ou les nerds comme lui les appelaient. « Julian ! » ronchonna-t-elle dans son dos en pressant son épaule lorsqu’il menaça de tuer le chien. S’il avait tourné le nez vers elle, le brun l’aurait vu, cet air tristounet et en colère, parce qu’elle repensait à Pongo, tout ce qu’ils avaient tenté pour sauver cette pauvre bête qui finalement avait préféré sacrifié sa vie pour qu’elle, elle puisse s’en sortir. Le vieux s’adressa à nouveau à elle, lui arrachant un sourire amusé. Oui, il était toujours comme ça son boy-scout, et elle le trouvait toujours aussi beau et sûr de lui et … Lily !! « Les … monstres ils sont loin ? » demanda-t-elle finalement au vieux.

« Monstres ? Ah les hippies … normal qu’une princesse les appelle des monstres … » grommela-t-il dans sa barbe grisonnante et proprement dégueulasse avant de reprendre. « Ils marchent pas vite et ils sont pas dégourdis, mais si on reste plantés là comme des radis, ils seront bientôt là. » Lily se hissa sur la pointe des pieds, scrutant derrière le vieux mais sans rien voir, pas de monstres en vue, mais pour autant ils pouvaient bel et bien débarquer. La brunette posa sa main sur le bras de Julian, glissant son regard dans le sien en revenant à côté de lui. « Ça va aller … » souffla-t-elle pour lui, ils étaient plus jeunes, plus agiles, plus armés, dans le pire des cas, ils s’en sortiraient. T’as bien confiance toi pour une minette qu’a peur de tout. Oui, mais pas avec lui, s’il était là, elle savait qu’il la sauverait de tout, toujours.

« Vous allez où comme ça les jeunes ? Y’a pas grand-chose aux alentours. » Toujours à côté du brun, Lily mordilla nerveusement sa lèvre un instant avant de répondre. « Seattle, on revient à Seattle. » « Damn vous y serez pas avant la nuit, faut vous trouver un endroit où vous poser, sinon la princesse passera pas la nuit Kid. » La princesse, Lily en gloussa, ramenant à nouveau ses doigts à ses lèvres en hasardant un regard vers Julian. Si les ravagés du bulbe étaient dans le coin, ils seraient déjà sortis de leur cachette non ? Elle voulait pas les revoir, mais le vieux avait raison, ils pouvaient pas rester ici. Et la nuit à la belle étoile, ça la tentait moyen maintenant qu’elle y pensait. T’es sûre ? Pourtant ça serait vraiment trop chou, de dormir près du feu, dans ses bras … Avec un vieux croulant bizarre à deux pas de vous. Elle en leva les yeux au ciel, ouais, mieux valait bouger d’ici.


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Julian Foster
Modératrice
Julian Foster
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de précision Winchester Model 70 30-06, pistolet CZ 75, un piolet et une fronde de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 555
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 11:45
Hit the road


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Julian... Et une petite pression sur son épaule. Suffisant pour le renfrogner un peu plus et l'obliger à brièvement croiser son regard. Ouais bon, étant donné l'air qu'elle tirait là, cette bouille réprobatrice, il tuerait pas le chien. T'es dans la merde alors, de toute façon à part massacrer l'art à coup de peinture rose, me semble que tu flingueras personne avec ce truc. Pas faux, il irait pas loin avec un fusil de paint-ball, mais il était pas sans truc qui pouvait blesser, faire saigner, ou dégommer. Enfin le vieux avait pas l'air d'un dingue, si ? Un peu quand même à bien le regarder, parce qu'il paraissait s'être roulé dans les restes d'une claque de nerds pas vraiment frais en plus, puis le clébard c'était un peu pareil. Couvert de boue, la bave aux babines. Puis ses yeux quoi, sérieusement est-ce que ce truc voyait au moins clair avec tous ses plis ? Ça va aller. Lily s'y mettait en plus, pépé avait su lui retourner le cerveau, parce que là elle lui demandait de laisser couler en revenant à côté de lui. Le jeune homme roula des yeux, encore hésitant, avant de soupirer par le nez et de vraiment baisser le canon factice tandis que le vieux reprenait en leur demandant où ils allaient.

Une envie de lui répondre qu'ils avaient rendez-vous chez le dentiste le prit mais Dimples fut plus honnête. Woooow hé, fallait pas tout lui dire non plus à la momie pas nette, même vraiment dégueulasse, et son regard là qui dardait sur le profil de la jeune fille, il voulait clairement lui dire que c'était pas forcement une bonne idée. Enfin, elle s'en foutait, elle parlait avec le vieux qui reprenait déjà en se grattant la barbiche. Sans blague, genre il était débile ? Sérieusement ce vieux machin tout maigre pensait qu'il avait pas pensé qu'ils rejoindraient pas la ville avant le lendemain, voir plus tard s'ils tombaient sur des coins infestés de charognards ?

- Pfffffffffffff, Bon t'étais sensé le faire intérieurement, ça te trouble cette situation ? Un peu ouais, mais souffler comme un veau asthmatique c'était pas pour le côté princesse qu'allait geler, ça non, plus parce que le grand père tout grand, tout sec et crado il le prenait pour un jambon. Gens bon ouais, tu donnes toujours cette impression, t'es pas menaçant avec ton fusil à peinture. Rohhhh shut-up ! Fallait qu'il réfléchisse un peu, le vieux avait pas tort et il avait pensé la même chose plus tôt, enfin quasiment parce que lui allait faire un feu et monter la garde, comme ils faisaient avec Zed quand le militaire était encore là, quand ils devaient pioncer dehors. Et toi, pourquoi tu viens traîner dans l'coin puisque « y a pas grand chose aux alentours » ?

Et toc ! Là, Foster était quasi fier, une répartie d'enfer hein, il avait quoi à répondre à ça pépé ? Satisfait, l'étudiant se permit même d'arquer un sourcil en esquissant un petit sourire condescendant qui fit se plisser les traits déjà ridés du vieux. Il ressemblait à sa grosse Pantoufle quand il faisait ça, comme quoi hein, c'était comme dans les 101 Dalmatiens, les clébards ils ressemblaient à leur maître, ou alors c'était l'inverse. Peu importait finalement, mais les deux devant s'échangèrent un regard incrédule avant que le barbu se pince l'arrête du nez en marmonnant quelques trucs qu'il comprit pas trop. Encore un qui parlait tout seul ? Nope, il parlait avec son foutu chien qu'était gros, moche, plein de plis et qui sentait pas la rose non plus.

- J'viens faire du tourisme. Julian en arrondit deux billes crédules. Sérieusement ? C'était la grosse mouise et ce type bravait une claque de vautours, en se barbouillant de tripes sans raison apparente, pour venir admirer le paysage de Snoqualmie Falls ? Eh bah.... un gosse à la ronde avec une princesse, faut pas trop leur en demander, hein Pantoufle...? A nouveau Julian plissa le front, comme s'il venait de se manger un truc qui piquait dans l’œil. On vient se débarbouiller, c'est pas un effet de style le côté boucherie avariée Kid.

Wooow, il allait sérieusement piquer une tête dans le bouillon là, ou prendre une douche sous la chute avec les températures au dessous de zéro ? Enfin, le vieux avança un peu, soupirant avant de ramasser la bouteille qu'il avait fait tomber plus tôt pour la tendre à Lily. Toujours avec un sourire qui faisait pas plaisir à l'étudiant. Bon il avait pas l'air débile comme les autres qui voulaient sûrement lui faire des trucs moches à Dimples, mais ça l'emmerdait ces airs là. Bientôt y a plus personne qui pourra lui parler à ta Lily, tu vas nous faire un caca nerveux Juju ?

- Screw you, shut up. Merde, encore une fois il parlait tout haut alors qu'il aurait pas dû le dire du tout et ça fit soupirer le vieux qui, là, tout près du bassin, virait son sac en glissant les pouces sous ses bretelles pour les faire claquer. Ouais bon ..... de toute on va pas rester là, pis........ j'ai pas b'soin des conseils d'un....

- Vieux schnoque ? Julian passa la langue sur ses lèvres, passablement désagréable, en opinant. On a jamais b'soin de personne jusqu'à souffrir de la solitude, et j'ai pas dit que j'allais rester avec vous, mais juste un petit truc avant, Il virait son t.shirt pour le poser sur son sac. tu veux bien surveiller mes affaires le temps qu'on se refasse une beauté Pantoufle et moi ?

Prêt à répondre « non », Julian remarqua qu'il s'adressait encore à Lily. Heyyyy, il existait aussi hein, bullshit ! Ouais bha en même temps, t'es pas avenant pour un sou, elle si, alors forcement. Puis tu peux bien rester encore un peu nope ? De toute avant qu'il arrive tu pensais faire un feu. Son regard fila sur Lily, elle choisissait lui il obtempérerait même s'il était pas chaud pour ce que demandait papy mais là, il était de bonne foi car son arme à feu, un espèce de colt de cow-boy, et sa paire de marteaux américains, rejoignirent le sol.

made by LUMOS MAXIMA



by anaëlle.
I'm a dead man walking, hell's at my door, i'm a shadow of the man I was before. I'm a dead man walking, before I die, i'll take every soul I can into the night and kill till I die
I'm a dead man walking
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Lily E. Thomas
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau et Beretta
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2018
Messages : 485
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 14:22
Bon, okay, Julian avait pas l’air jouasse à l’idée de laisser causer le vieux bizarre, mais Lily se voyait mal juste l’agresser au cas où. Les vivants elle les fuyait, mais là, dans ces bois, fuir ça serait prendre le risque de tomber sur pire que le vieux. La gamine afficha une mine désolée, parce qu’elle voulait pas l’agacer à son prince charmant/super héros/boy-scout/petit-ami. Puis il avait un gros chien-chien le vieux hippie, ça jouait en sa faveur. Lorsque le brun souffla, sans s’en cacher, Lily le dévisagea légèrement, c’était pas une attitude ça, enfin si c’en était une mais là ils avaient vraiment l’air de deux gosses désinvoltes. Est-ce que c’était ce qu’ils étaient ou pas finalement ? Lily tu réfléchiras à tout ça plus tard. Ouais, pas faux, et déjà Julian cherchait à en savoir plus sur papy.

Du tourisme ? Lily dévisagea le vieux à son  tour, certes ils avaient pas l’air des plus agréables avec leurs armes et leurs attitudes de gosses désinvoltes, mais là, le vieux avait pas l’air plus intelligent. Pourtant la brunette en étouffa un petit rire moqueur, fallait être bien attaqué pour faire du tourisme. Ou pas, en fait il se foutait d’eux, là ? « Vous débarbouiller ? » Ah oui, elle y avait pas plus prêté attention que ça, mais le chien et le maître étaient couverts de … morceaux divers et avariés de monstres, ça expliquait qu’elle l’ait pris pour un d’entre eux. Voilà, elle avait une bonne raison de lui tirer à nouveau dessus parce qu’elle le pensait mort-pas mort. La gamine releva le nez vers la bouteille tendue, sa main toujours rivée au bras de Julian, l’autre saisit la bouteille. « Merc- » Lily tourna son regard vers le brun, il venait d’insulter le papy comme ça, sans raison ? Non, il doit faire comme toi et parler tout seul, tu le sais, vous êtes bizarres tous les deux. Ah oui, c’est vrai, ça devait être ça.

Elle aurait pu en rire de voir le vieux et Julian se chicanaient sur des broutilles, comme un combat d’égos, mais Lily commençait à se les cailler sévère. Et puis le papy avait raison, on avait besoin de personne jusqu’au jour où on avait besoin de quelqu’un. Son regard clair se posa sur le brun, pressant un peu plus fort son bras. Elle avait eu besoin de personne pendant un an, jusqu’à le rencontrer et avoir besoin de lui. « Hein ? » Lily sortit de ses pensées, et de sa contemplation, pour voir le vieux se désaper, étaler ses affaires sur son sac. C’était le moment d’embarquer ses armes pour se barrer avec, comme ça, ils seraient sûrs d’être en sureté. Jusqu’au jour où il reviendra avec des amis et de nouvelles armes pour t’embarquer loin de lui et tenter de le tuer au passage. Ouais, mauvais plan.

« Oui. » répondit-elle alors que le vieux allait déjà à la flotte, suivi par le chien, pataud à souhait. Elle en frissonna en se rappelant son propre plongeon dans l’eau glacée pour échapper aux ravagés du ciboulot. Lily vint se planter face au brun, sa main glissant de son bras à ses doigts pour les presser entre les siens. « Je vais pas aller choper des poissons avec Belle et Sébastien qui font trempette, mais on peut toujours allumer un feu. » Sa main libre frictionna son bras, elle commençait à avoir froid ouais, dans cette forêt sombre, avec l’humidité de la cascade à côté. « Il a pas l’air méchant … bizarre oui, mais … il aurait pu laisser le monstre me croquer mais il l’a pas fait. » Bon, le chien avait pas l’air méchant non plus à patauger dans la flotte là. « On est deux et il est seul avec ce gros patapouf, si vraiment … » C’était étrange finalement, mais dans le comportement de ce vieillard, elle avait entrevu un peu de Nelson. Il devait avoir le même âge, vieux toute sa vie comme lui.

Son regard clair dériva un instant de Julian vers le vieux qui sortait de la flotte comme si de rien n’était. « Vous voulez bien me passer la serviette dans mon sac, le froid va me ratatiner façon raisin sec si je me sèche pas. » Lily échangea rapidement sa place avec Julian, se collant dans son dos avant de coller ses mains à ses épaules pour qu’il se tourne vers elle. Là, comme ça elle voyait pas le vieux qui sortait de l’eau, c’était moins gênant. « Vas-y toi … j’vais commencer le feu. » Ils auraient qu’à passer la nuit-là, ils se relaieraient pour surveiller le camp et le vieux et le chien, et dès que le jour serait levé, ils reprendraient leur route. C’était un bon plan, c’était le seul, non ?


   
What doesn't kill you, makes you wish you were dead
“It comes in waves, I close my eyes. Hold my breath and let it bury me.I'm not okay, and it's not alright.Won't you drag the lake and bring me home again?” (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Hit the road   Hit the road - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Hit the road -
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mellindra Road, à votre service !
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Why Did The Chicken Cross The Road?
» Long road to ruin} Ae'
» adresse offroad wiltz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: