The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- /!\ 1000°C -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   Dim 30 Déc 2018 - 15:12

La chaleur monta d’un cran, la frénésie aussi. Tout s’accéléra, puis s’arrêta net. Ils étaient arrivés au paroxysme du moment.
Jimmy sentit une goutte de sueur lui couler sur la tempe, gênée par ses battements du coeur. Elle coulait lentement, fraîche, sur un visage brûlant.

Yulia se laissa tomber à côté de lui, souriante, décoiffée, et semblant aussi devoir reprendre son souffle.
Cette histoire avait-elle une suite ? Il y avait peu de chance, qu’elle ait simplement voulu un plaisir de chair, comme ça, brusquement. Leur arrêt avait ramené Jimmy à la réalité, et à ses tourments. Ce n’était pas une fin, mais c’était tout comme. Et il n’avait jamais été bon en fin. Il préférait partir doucement au matin, laisser un petit dessin pour paraître poli, et partir. Mais ça allait être compliqué. Et il n’avait pas envie.

Il chercha un peu d’aide dans le regard de Yulia, mais il semblait aussi vide que le sien. Elle se rhabille sans rien dire, enfilant son débardeur et son jean. Il n’avait pas grand chose à faire, que de l’imiter.
Après avoir enfilé son jean, il décida de briser le silence.

- Ça voulait dire quoi pour toi ?

Pour lui, ça avait été beaucoup de choses. Une peur, une envie, une surprise, et puis, plus tard, une nécessité. Il avait réalisé l’importance d’être avec quelqu’un, le rôle qu’une personne pouvait avoir dans une vie.
Jimmy aurait pu partir, partir sans se retourner, mais il savait qu’il le regretterait longtemps. Il voulait savoir ce qu’elle voulait, ce qu’elle avait voulu. Était-ce un coup de tête ? Un acte réfléchis ? Et surtout, qu’est-ce que cela voulait dire.
Je t’aime, adieu ? C’était bien, adieu ? J’ai un doute ? Je ne sais pas ?

Il la regarda, le regarder, droit dans les yeux. Il était probablement ridicule, à se poser des questions philosophiques sur l’amour et affinités, torse nu, devant un billard, dans un bar vide. Mais il voulait savoir. Savoir s’il devait partir maintenant et ne jamais revenir, ou rester avec elle, jusqu’à ce que le temps, les gens ou les évènements les séparent. « Seulement la solitude sait comment je me sens ce soir ». Ca avait été dit avant, dans le casque à musique. La solitude savait. Mais pas lui.


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1366
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   Dim 30 Déc 2018 - 23:42
Je me fige en me tournant vers lui. Sa question tombe et rompt le silence qui s'est imposé malgré nous. Je sais pas si j'aurais préféré qu'il s'abstienne ou pas de parler finalement, mais sa question, comme la fermeté de sa position, m'oblige a plus bouger moi non plus. C'est étrange d'en arriver là, parce que c'est la première fois que quelqu'un s'inquiète de ça.

Comment ça ? Ma poitrine se gonfle, et mon souffle se fait imperceptiblement plus court.

Comme si je me trouvais dans une situation de stress, alors que j'ai tout fait pour en arriver a ces finalités. Pas celles que j'imaginais vraiment mais il faut croire que Jimmy est pas exactement le type de mec a tirer son coup et repartir derrière aussi facilement.

Je… je sais pas ? je tente, sans trop savoir ce que ça va donner de son côté. Jimmy s'est pas davantage rhabillé depuis son questionnement et paradoxalement, ça m'oblige a rester immobile. Je me sens vraiment idiote maintenant et c'est pas une impression que j'aime trop avoir. J'ai raté un truc, fallait que… je reste pour la discussion sur l'oreiller ?

J'pourrais avoir l'air moqueuse mais c'est une vraie question en vrai. J'attends juste qu'il m'explique, qu'il développe. Et en attendant qu'il s'y mette, je tâtonne.

Avoir l'air cool, détachée, pas se laisser envelopper par l'idée que ça pourrait être un truc bien parce que généralement, j'suis toujours plus déçue qu'autre chose. Après tout, qui pourrait vraiment avoir envie d'être avec moi, en m'connaissant un peu ?

Je suis pas très douée pour ça… tu sais, les gens, les relations. La plupart du temps, j'ai plutôt tendance a pas… m'faire trop d'illusion. Ouais, dit comme ça, ça a pas l'air d'une fermeture définitive, et ça me mouille pas trop. J'me passe la main dans les cheveux pour les dégager de mon visage : Si tu veux m'annoncer que c'était juste comme ça en passant, je t'ferais pas une scène, c'pas mon genre et je m'en formaliserais pas…

Parce que je m'attends beaucoup plus a ça qu'à un désir romantique de rester en ma compagnie. J'pourrais lui dire tout simplement que c'est cool comme ça, qu'on devrait pas s’obliger a rien… mais on s'est pas forcés a coucher ensemble et c'est une évidence qui crève les yeux tant c'était naturel.

Je… je sais pas si tu attends une autre réponse de ma part… Et ça vaut mieux l'admettre.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   Lun 31 Déc 2018 - 0:19

Elle s’était levée sans parler. Sans rien faire. Elle avait juste sourit, et son sourire s’était évanoui, puis s’était levée et rhabillée.
Jimmy avait fait de même, sans en penser moins. Il avait rompu le silence, avec grand fracas, à voir la réaction de Yulia. Elle semble prise de court, comme si elle n’y avait pas réfléchit, comme si elle ne s’attendait pas à cette question.

Au moins, malgré son visage perplexe, ils étaient tous deux pleins des mêmes attentes: aucune. Ils ne savaient pas vraiment pourquoi ils en étaient arrivés là, ce qu’il leur restait à faire…

- Non je sais pas. J’en sais rien non plus à vrai dire. J’ai pas spécialement envie de continuer ma route seul maintenant. Je tiens à toi quand même ! Si tu veux plus me voir, je ferais pas non plus un scandale, je récupère juste mon chien et tu nous vois plus.

Il avait dit ça plus pour la forme, en haussant les épaules de dédain. Il ne se sentait pas du tout de partir calmement si elle le lui demandais. Il ne savait presque rien d’elle, mais elle lui avait apporté beaucoup en quelques jours. Et il s’était attaché. De là à dire qu’il l’aimait… Elle l’attirait. Presque inaccessible, alors tentante. Très. Trop ? Non.

- J’aime pas discuter de sentiments, d’avenir sentimental ou quoi que ce soit. Alors bon, quitte à crever l’abcès… Au moins on est fixés. Tu me supporterais encore un peu ?

Il lui sourit en lui disant ça. Lui même se trouvait ridicule. Comme un enfant qui supplierait quelqu’un de rester avec lui parce qu’il a peur du noir. Il avait besoin de quelque chose sur quoi rebondir, pour éviter d’enfoncer l’ambiance morbide qui commençait à s’installer tranquillement sur un fauteuil, entre eux deux.

- J’ai besoin de ma coiffeuse préférée après tout.

Il lui fit un clin d’oeil, pour ne pas se cacher de sa blague stupide, faisant mine de maîtriser ses blagues avec finesse. Du moins en tentant.
Il avait fait quelques pas vers elle, toujours figée sur place, le regardant avec des grands yeux surpris. Il hésita à lui prendre la main, la prendre dans ses bras et lui caresser la joue, mais il la recoiffa seulement. Sa main fit glisser une mèche de cheveux ondulés derrière son oreille, lui dégageant le visage.

C’était à ce moment précis, que le malaise s’installait. Elle avait intérêt à répondre vite, ou du moins faire quelque chose, sinon, il allait se retrouver comme un imbécile, à lui toucher les cheveux bizarrement. Pitié, que quelque chose se passe.


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1366
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   Mer 2 Jan 2019 - 8:28
La réponse de Jimmy s’fait attendre, et que j’veuille le montrer ou non, ça m’tend de devoir patienter pour bien tout comprendre. Il s’rend pas compte de ce que ça fait sur moi, ou alors il en joue sûrement. J’arrive pas à suspecter qu’il puisse sincèrement éprouver un intérêt pour moi, du genre qui dirait qu’il m’apprécie p’t’être plus qu’il le dit au fond. Et ça pourrait m’aller comme ça, d’pas devoir m’investir, d’pas devoir aimer, d’pas devoir me casser le cœur sur quelque chose que je ferais mal de toute façon.

Et finalement, il m’dit à sa manière que c’était surtout l’idée d’faire la route seul qui le perturbe plus qu’autre chose. J’sais pas si je dois m’en sentir vexée ou rassurée, alors c’est les deux que j’ressens. L’un à cause d’un égo mal placé qui espérait sans doute un peu plus de considération, l’autre parce que comme ça, y’aura pas de casse. Et puis, ça résume un peu c’que j’me disais : c’est qu’un coup comme ça en passant, on en avait besoin tous deux donc au bout du compte, ça changera rien.

Pas vrai ?

Ouais, bien sûr. J’rétorque ça en essayant d’avoir l’air détendue, un peu comme lui actuellement qui fait genre tout est normal. Après tout, c’était pas comme s’il était encore à moitié torse-nu en face de moi et que j’avais encore ma just fucked face après tout.

C’est p’t’être bien le seul argument auquel je pourrais être sensible à dire vrai : la solitude. L’fait de plus pouvoir rester seul une fois qu’on a connu la compagnie, qu’il vaut peut-être mieux tirer jusqu’à ce que ça fonctionne plus du tout, et là se séparer sans heurte si c’est envisageable. J’sais pas si c’est ce qu’il a en tête, en tout cas j’espère parce que c’est un peu comme ça que je fonctionne.

Et son geste de tendresse m’arrache un frisson que j’vois pas venir sur le coup.

Pourquoi ça me fait cet effet ? J’en ai aucune idée. Je comprends pas pourquoi je sens mon ventre se serrer sur le coup, ni ce que je dois en penser. J’me mords l’intérieur de la joue pour m’éviter de dire une connerie qui gâcherait tout, puis finalement, j’vois plus l’intérêt de faire semblant.

J’veux dire… D’être tranquille, de se dire que tout est normal, qu’on vient pas tout juste de coucher ensemble. Alors, ouais, j’sais toujours pas comment me comporter sur l’après sexe, et lui a pas l’air non plus de trop savoir avec quoi il compose, mais qu’est-ce que ça change maintenant ?

J’crois qu’il m’en faut pas plus pour fondre sur ses lèvres. J’sais pas ce que j’y perds, ni ce que j’y gagne, mais j’ai envie de ça. Peut-être pour vérifier au passage ce que ça me coute de devoir faire « semblant » de pas avoir besoin des autres. Et qu’on me parle pas de ce gros mots qu’on utilise pour parler de tout, des sentiments. C’est pas ça. Ça peut pas être ça.



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Jimmy Clint
Island Freedom
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 554
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   Sam 5 Jan 2019 - 18:36

Il pensait à de la musique. Peut-être parce qu’il venait d’en écouter, mais elle restait dans sa tête, l’accompagnant dans ses pensées. Il regardait Yulia face à lui, sur des notes de piano douces et légères, il lui parlait sur deux traits de violoncelle, il s’était rapproché d’elle sur une montée de batterie.

Ils s’observaient en parlant avec parcimonie, redoutant de placer un mot de trop. C’est dur d’expliquer ses sentiments. Surtout quand on ne les comprend pas. Après tout, le premier inconnu à convaincre, c’est nous. Pas l’autre, en face de nous, plus ou moins habillée, coupée dans son élan par une phrase de trop, ou des mots de pas assez.

Jimmy était seul. profondément seul, et quoi qu’il arrive, il le resterait. Même accompagné. Il n’avait jamais pu combler un manque, qu’il n’avait pas réussi à comprendre. Il la voyait, une lueur étrange dans les yeux, pleine de doute. Les cerveaux de la pièces tournaient très vite, et on les entendait presque tourner en rond, en hurlant de peur.
Mais seul un calme olympien régnait dans ce bar vide, qui sentait la poussière, et maintenant la sueur de la pulsion. À moins que ce soit leurs peaux.

Jimmy s’était approché, batterie, lui avait touché les cheveux pour la recoiffer, silence avant la tempête, et elle lui sauta au cou, lui dévorant les lèvres. Caisse claire.

Il fallait croire que son discours avait fait son effet. Il la prit dans ses bras, tout en douceur. C’était loin du premier baiser qu’ils avaient échangé. Il y avait du coeur derrière, de la tendresse. L’envie avait disparue, pour laisser place aux sentiments. C’était étourdissant. Ça faisait peur.

Leurs lèvres se décollèrent, leurs yeux plongés dans ceux de l’autre.
Jimmy ne put s’empêcher de sourire, en la collant contre son torse, toujours nu.

Il ne pensait pas grand chose, à part un solo lointain de trompette. Un air joyeux en mineur, une touche d’étrange, de mystère. De triste.
Où était l’amour entre des immeubles à moitié en ruine, et des monstres qui se baladaient partout ?
Au premier coin de rue. Et plus loin ?

- On fait quoi maintenant ?


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1366
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   Sam 5 Jan 2019 - 22:49
C’est plus tendre oui, mais pas moins intense. J’sens mon palpitant qui s’agite toujours avec force, comme si c’était fou d’en venir là. Comme si j’le méritais toujours pas, mais qu’j’y avais l’droit. Est-ce que c’est grave d’vouloir se laisser quand même aller ? Est-ce que si j’prétends à un truc auquel je peux pas l’faire, ça va m’causer du soucis ? J’espère que non, et à la fois, j’sais bien que oui. J’sais que j’vais y perdre plus que c’que j’veux gagner, mais ça encore, c’est l’cadet d’mes soucis dans mon état.

Parce que Jimmy m’fait m’sentir moins seule dans ma tête. Parce qu’avec lui, j’ai l’impression que c’est même pas si grave de vouloir essayer. Et ça m’fait chier d’me dire que j’ai trouver le partenaire au bon moment, à un moment très étrange d’ma vie, et que j’devrais m’en passer sans doute un jour. J’fais partie de ces mauvaises perdantes qui luttent comme une chienne incapable de lâcher le morceau, même si elle a pas le choix.

Alors qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

J’en sais foutre rien de c’qu’on fait maintenant. J’lui dirais bien qu’on devrait se rhabiller, bouger, trouver un nid où s’poser, et attendre après un miracle peut-être. L’miracle de juste pouvoir être seule avec l’autre, en sécurité sûrement. D’vivre loin de ce bordel, en espérant qu’ça soit pas si mal d’y croire.

On improvise, et ça me semble pas si mal comme idée. C’est bien l’seul truc qu’on doit savoir faire, toi et moi.

P’t’être que je pourrais maintenir l’illusion que je suis pas aussi terrible que j’le suis vraiment. P’t’être que Jimmy me rendra meilleure, ou pas moins pire. Parce qu’il est pas comme Jack, il est bien mieux que ça. C’mon instinct qui m’le hurle, sans doute parce que j’le mérite pas. Le reste, on verra p’t’être plus tard.

FIN



Sur la longueur, t'économises des pleurs. Ensuite, t'auras peur de t'investir, tu t'diras qu'c'est mieux ailleurs qu'chez toi, tu vas rater l'meilleur de c'que t'as déjà.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: /!\ 1000°C   
Revenir en haut Aller en bas  
- /!\ 1000°C -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: