The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Hunting. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary Swanson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une paire de Saï, une machette, un glock 17
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/11/2018
Messages : 148
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptyMar 15 Jan 2019 - 12:59

Mary ne se sent vraiment pas à son aise, longeant un mur elle s'aventure vers la porte de l'escalier. Une fois franchie, ainsi que Ruben et le clébard, c'est au tour de Andrea mais le son très typique, bien que très discret d'une flèche décochée puis une exclamation étouffée, sa compagne est touchée. Ruben semble vouloir faire demi-tour, Mary elle, regarde entre les barreaux pour apercevoir deux flèches dans le corps de la jeune femme, dont une très mal placée. Pas le temps de faire demi-tour et de s'assurer qu'elle va bien, il y a Ruben, et lui il va bien, et Mary qui peut encore le protéger.

Montant quatre à quatre, les saïs toujours en main, elle prend son glock, et maintient le tout. Elle avance en silence, s'approche de la porte en haut des escaliers et s'arrête. Elle se retourne vers Ruben lui faisant signe de ne faire aucun bruit. Quelqu'un respire bruyamment derrière, pas un rôdeur non, juste quelqu'un, la respiration haletante. D'un coup sec et vif, Mary ouvre la porte et attrape à bras le corps un jeune homme, lui glissant le saï de sa main gauche sous la gorge, et pointe le flingue vers la balustrade d'en face, d'où avait provenues les flèches. Un arc à poulies, ce n'est vraiment pas bon signe si la jeune femme qui le tient sait y faire, c'est puissant cette merde.

La jeune femme en joue semble en panique soudainement, le glock tendu droit vers elle et son compagnon, conjoint, frère peu importe qui c'est, bloqué par le saï, la pointe pointée vers la carotide. A la moindre pression il perdra la vie à coup sûr. Mary, sans quitter des yeux la jeune femme, interpelle sa collègue:

- Ça va Andrea?

Le jeune Ruben est restée derrière le chambranle de la porte, il ne pourra pas se faire surprendre au moins. Puis, à l'attention de la jeune femme, elle parle d'une voix claire:

- Baisse ton arc, si je fais un faux mouvement il est mort, c'est clair?

La jeune femme semble tenir au garçon car elle n'hésite pas à baisser son arc qu'elle pose visiblement au sol avant de montrer ses mains vides devant elle au dessus du vide:

- On n'est pas venu vous chercher des ennuis, et encore moins vous faire du mal! On est juste à la recherche de ressources, pour notre camp. Alors vous avez le choix, vous nous laissez fouiller un peu et partir et on vous laisse, même si je donne pas cher de vous dans un endroit pareil. Soit vous nous tuez, auquel cas lui là, il crève avec moi et en prime les nôtres savent où nous sommes donc ils vont rappliquer. Soit vous nous faites obstacle et dans ce cas, on se barre et je tire quelques coups de feu pour rameuter quelques charognards du quartier... A VOUS DE VOIR!

- On n'a presque plus rien à manger qui ne soit pas moisi... marmonna le jeune homme.

- Beaucoup d'autres ressources nous intéressent, t'en fais pas pour ça... On tire pas sur les miens gratuitement!

Hors de question de partir sans rien alors que le couple vient de tirer sur la jeune Andrea sans sommation. Mary souhaite descendre, elle entend le chien derrière, il ne grogne pas vraiment, mais il reste d'une extrème méfiance. La psychologue estime que s'il ne grogne pas, c'est qu'ils ne sont pas méchants, juste instables de par la peur, ce qui n'est pas forcément rassurant.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2151
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptyMer 16 Jan 2019 - 11:26
Blottie contre la paroi de l'ascenseur, Andrea essaya bon gré mal gré de retirer la flèche qui lui traversait le ventre. Mais elle ne sut dans quel sens le prendre, et à chaque fois qu'elle tirait sur la tige dans l'espoir de s'en défaire, elle se sentait tourner de l'oeil. Prenant une grande inspiration, la métisse s'immobilisa sans savoir ce qu'il se passait en dehors de sa protection arbitraire. Elle serra les dents, et se rappela alors que les flèches étaient faites pour s'accrocher si elle tirait dans l'autre sens. Du coup, elle était bonne pour aggraver sa blessure au lieu de se soulager. Comment pouvait-elle faire ? Peut-être que s'occuper de sa jambe serait plus judicieux, et l'idée de briser la flèche pour la retirer ensuite serait le plus simple. Mais il fallait l'immobiliser.

Retirant son écharpe, elle banda sa cuisse avec le plus de précaution possible en serrant le plus fort possible également. Sauf que la douleur lui donnait des sueurs froides. Sa chaire entamée était meurtrie, et le sang tâchait désormais ses vêtements. Elle entendit des voix, sans pour autant que ça soit lisible à ses oreilles. Elle déglutit péniblement, tentant de se relever. Sans doute était-ce le choc, mais elle se mit à trembler malgré elle, et l'absence d'une seconde main pour l'aider à se remettre debout fit qu'elle retourna en position assise plus vite que prévu.

Alors, est-ce que ça allait ?

Pas vraiment. Et pour tout dire, elle ne le sentait plus du tout non plus désormais. Elle ne s'était jamais retrouvée handicapée si tôt dans une sortie, ni n'avait été un poids si on omettait son amputation évidemment. Andrea s'était toujours débrouillée pour négocier, essayer tout du moins, et tirer à son avantage bien des situations. Sauf que là, on avait tiré avant de parler, avant même qu'un semblant d'équilibre ne s'installe. Et sans Mary pour la protéger, elle craignait que quelque chose de pire arrive, ne serait-ce qu'à Ruben.

J'ai connu mieux, répondit-elle d'une voix blanche.

Ruben sortit de sa cachette, arme en main, prêt à agir si quelque chose se passait. Furtif, il s'annonça :

Je vais la voir, souffla-t-il à l'adresse des autres avant de descendre les marches quatre à quatre et s'engouffrer à la suite dans l'ascenseur devenu trop étroit. Merde, Andy ! Grogna-t-il.

S'abaissant à ses côtés, il regarda sa plaie à sa cuisse, mais celle à son ventre l'inquiétait d'autant plus. Sortant un instant de l'ascenseur, il lança entre ses dents serrés :

Si on veut récupérer des trucs, on a cinq minutes pas plus ! Ses yeux se posèrent sur la tireuse de flèche : Elle l'a pas loupé, faut qu'elle reçoive des soins rapidement !

Se redressant, il s'en voulait d'autant plus de ne pas avoir prévu son nécessaire de secours :

Deux flèches, putain, fit-il à Mary : Une dans la cuisse, l'autre dans le ventre, et celle-ci est pas immobilisée, j'prendrais pas le risque de la retirer ici, si elle bouge ça va faire du dégât. Lisandro saura quoi faire, il... Sa silhouette se raidit soudainement : J'vous promets que s'il lui arrive quoi que ce soit, j'reviens ici pour vous saigner ! Fit-il à l'adresse de ses deux agresseurs. Vous avez de quoi limiter la casse au moins ? Des compresses, du scotch ?!




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Mary Swanson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une paire de Saï, une machette, un glock 17
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/11/2018
Messages : 148
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptySam 19 Jan 2019 - 19:00

Le jeune homme entre les mains de Mary ne bouge plus, la jeune femme non plus. Ruben devance Mary, décidant de descendre voir l'état de leur compagne avant même qu'elle ait eu le temps de le faire, il a de bon réflexes. Le temps qu'il descende, Mary glisse à l'oreille du jeune homme qui se décompose sous les murmures menaçants:

- J'espère pour toi et ta copine qu'elle va bien, je deviens mauvaise quand on touche aux miens.

Le verdict tombe, inquiétant. Mary fronce les sourcils de colère, mais elle se tempère. Le jeune homme visiblement apeuré maintenant qu'il sait que c'est moche, commence à trembler. Il montre l'autre côté, là où se trouve sa copine, maladroitement et murmure avoir des vivres. Il suffit de traverser la passerelle. Il fait un signe de tête à la jeune femme qui se baisse, toujours une main en l'air et de l'autre montre un sac qu'elle vient de prendre. Mary a comprit et laisse faire, restant tout de même sur le qui vive.

- Vous êtes seuls?

- Oui pourquoi?

Sans répondre, Mary s'avance sur la passerelle, l'homme toujours sous la pointe de son saï, la jeune femme toujours en joue. Elle approche de leur campement de fortune, ils n'ont presque rien. La jeune femme lui tend un sac à dos, il ne reste plus que deux couvertures légères au sol, et l'arc à poulie. Fouillant de sa main tenant le saï le jeune homme, elle lui retire son couteau accroché à sa ceinture, elle fouille la jeune femme aussi. Ils se mettent en boule au milieu des couvertures. Elle ouvre le sac, dépose deux conserves et une bouteille d'eau, prend l'arc et repart en arrière:

- La prochaine fois, parlez avant de tirer! Vos armes seront à l'entrée quand nous seront partis, si elle meurt, on se reverra...

Elle repart rapidement, les deux zozos trop pétrifiés restés sur leur couverture. La jeune femme semble choquée par son geste. Mary en réfléchissant se dit qu'ils ont peut-être déjà croisés les autres tarés, d'où la réaction, allez savoir. Descendant les escaliers quatre à quatre, elle arrive à hauteur des deux autres et attrape la jeune femme sous les épaules pour la relever.

- On dégage, ils ont rien de plus que ce sac, on fera l'inventaire dans la bagnole, pas de médocs. Désolée ma belle, ça va faire mal mais quand faut y aller... L'aine n'est pas touché, déjà elle a pas touché la fémorale, c'est un bon début. Ruben, aide-moi, elle doit pas marcher, on va faire une chaise. Andrea passe moi les clés!
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2151
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptyVen 1 Fév 2019 - 12:32
La douleur lui sciait les côtes, remontant comme une brulure, un venin, dans son ventre entier. Le sang imprégnant la flèche, Andrea ne sut comment faire pour se remettre debout, et le moindre mouvement était une sorte de torture supplémentaire. Elle n'entendait que de manière diffuse la discussion à l'extérieur de la cabine d'ascenseur, surtout après le départ de Ruben de sa position. Sa respiration se fit elle aussi pénible, alors qu'elle se saisit du bout de la flèche en essayant de la briser. Cependant, ses chaires meurtries n'entendirent pas de cette oreille qu'elle puisse s'en tirer à bon compte.

Quelle plaie... Andrea ne sut dire à quel moment Mary réapparut dans son champ de vision. Ruben lui avait laissé la place, et veillait le plus calmement possible que personne ne revienne les agresser. Cependant, sa posture raide faisait trembler son arme. La nervosité, l'inquiétude, la colère aussi, impliquait qu'il était difficile pour lui de garder vraiment patience. Il jeta des coups d'oeil en arrière pour voir ce qu'il en était des deux femmes.

De son côté, la métisse tendit le trousseau de clés à Mary, elle n'en aurait pas l'utilité dans son état :

Je comptais pas conduire bizarrement... Souffla-t-elle en sentant un goût de rouille filtrer sur sa langue.

C'était désagréable, et ça lui donnait la nausée. Mais elle fit en sorte de garder contenance : Mary n'avait pas besoin qu'elle se mette à vomir du sang au passage. Alors qu'elle se fit relever de force, Andrea ne put retenir un cri de douleur. Elle était incapable de se mettre droite, ou plus simplement, de s'appuyer sur sa langue. Elle crut pouvoir marcher jusqu'à la voiture, mais ça lui était tout bonnement impossible. Mary eut une bonne idée, et elle ne sut trop comment, Ruben et la brune parvinrent à la soulever.

Le reste fut assez brouillon dans sa tête. Le fait de se retrouver baladé, le mouvement du projectile encore coincé dans sa chaire, l'appréhension. Et puis, un râle alors que la lumière se faisait plus forte et qu'ils approchaient de l'entrée qu'ils avaient passé quelques temps plus tôt.

Merde... Grogna Ruben. Andrea se sentit relâché du côté de l'adolescent. Elle passa son autre bras autour du cou de Mary, pour se maintenir à la psychologue : Je m'en occupe, soutiens-la !

Il n'y avait pas qu'un mort. Plusieurs s'étaient rapprochés du parking, une petite dizaine, rameutée par le bruit du moteur, puis par ce qu'il se passait à l'intérieur du bâtiment. Ruben se chargea du plus proche d'elles, pour qu'elles soient tranquille. Mais jusqu'à la voiture, alors que le petit groupe resserrait les rangs, ça serait plus laborieux.

Je peux marcher... Doucement... Souffla Andrea d'une voix incertaine. Si tu me soutiens, ça te libèrera un bras pour te défendre.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Mary Swanson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une paire de Saï, une machette, un glock 17
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/11/2018
Messages : 148
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptySam 2 Fév 2019 - 18:52

Andrea répond d'une boutade à Mary concernant la conduite de la voiture. La professeure sourit, l'humour aussi discret soit-il, est un bon signe, à moins qu'il ne devienne malsain. Avançant encore un peu, un grognement détourne leur attention, quelques rôdeurs ont pointé le bout de leur nez, rien d'étonnant avec le bruit du moteur et des portières à leur arrivée. Le jeune Ruben lâche prise et commence à nettoyer le parking, mais ils sont assez nombreux. Andrea s'accrochant à Mary tente de marcher, doucement, afin de laisser une main libre à Mary, mais ça risque d'être trop juste. Sortant sa machette plutôt que son saï elle tue à la moindre approche de décharnés.

Malheureusement, Ils arrivent de tous bords, et même si ce n'est pas une horde, ils ne sont pas peu nombreux. Mary éclate un crâne, puis deux et un troisième, mais le troisième est poussé par le quatrième, le cinquième et le sixième alors que Ruben semble peiner aussi de son côté. Une partie est déjà décimée mais les rangs des vivants se resserrent pour assurer la survie. Bousculée Mary perd l'équilibre, son centre de gravité étant différent en tenant sa comparse. Elle l'assoit au sol aussi vite et aussi délicatement que possible, lui donne sa machette pour s'en débarrasser rapidement et attrape d'un coup sec ses saïs, explosant les quelques crânes qui s'accumulaient de son côté.

Andrea au sol, il est hors de question que l'un d'entre eux ne puisse s'approcher d'elle. Mais ils continuent d'arriver. Serait-ce le début d'une horde dont on ne voit pas le bout? Mary choppe une cannette vide au sol et la lance au loin, le bruit intrigant un petit nombre de walkers, mais c'est pas suffisant. Après un petit massacre, une petite accalmie, même si ça continue d'arriver. Mary attrape Andrea, essayant de la relever et finalement elle la hisse tant bien que mal sur son dos voûté, prenant soin d'éviter de toucher aux flêches et c'est façon mulet qu'elle tente de trottiner jusqu'à la voiture. Arrivant elle ouvre la portière arrière et pousse Andrea à l'intérieur, refermant derrière elle. Elle a dû lui faire mal mais c'est la meilleure chose à faire.

- Ruben, appelle ton chien, on dégage!

Mary essaie de minimiser le nombre grandissant de morts autour de la voiture pour laisser de l'espace au jeune homme de grimper. Rien ne laissait paraître que ça finirait mal, pourvu que ça ne finisse pas TROP mal!
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2151
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptyJeu 7 Fév 2019 - 16:34
Mandy ! Appela Ruben alors qu'il avait déjà posé un pied à l'intérieur de la voiture.

L'animal fondit dans leur direction, se faisant un passage entre les jambes décharnées. Vive, elle bondit sur le siège passager, et Ruben fut presque au point de s'asseoir sur elle pour fermer la porte derrière eux. A l'abri, somme toute précaire de l'habitacle, ils furent tous cependant suspendu à l'instant présent. Jusqu'à ce que Mary parvienne enfin à passer le contact et à dégager de là dans un vrombrissement féroce. Le moteur rugit, le pare-buffle bouscula, et les roues écrasèrent quelques os déjà usés par le temps. La situation restait tendue, et il fallait mettre de la distance avec ce groupe...

Groupe qui ne désemplissait pas. A peine la psychologue avait-elle passé le parking que les deux premières rues étaient pleines de morts. Ils étaient une bonne vingtaine de chaque côté, se rassemblant pour se rendre en direction de l'agitation. Obligés de pressés l'allure et de poursuivre tout droit à pleine balle, le retour allait forcément être laborieux.

Ruben s'agrippa à la poignée intérieure avant de jeter un coup d'oeil en arrière. La chienne câlée entre ses jambes, il parvint à la basculer derrière son siège avant de se retourner pour vérifier comment allait sa tante. Et très honnêtement, Andrea avait connu bien mieux. Son champ périphérique était en train de brutalement se réduire, et si elle se raccrochait à la réalité comme elle le pouvait, la douleur lui embrumait sérieusement l'esprit. N'était-ce pas plus simple de s'endormir ? Calée sur son flanc préservé, elle tenta de relever la tête pour voir comment se mettre...

Mais entre la douleur du choc passé et celle toujours constante qui battait à ses plaies, elle n'en voyait pas le bout. Et de toute façon, elle préférait presque raccroché.

Elle s'évanouit ! Elle entendit la voix de son neveu que de manière lointaine, luttant pour rouvrir les yeux. Ses paupières pesaient pourtant une tonne, pire encore que ce qu'elle imaginait. Ce coton dense était plus doux que ce qu'elle connaissait pour l'instant... Andy ! Andy, réveille-toi !

Une claque. Elle se reçut d'abord une petite baffe, puis une autre de la part de son neveu. Bien la première fois que l'adolescent lui infligeait ça. En d'autres circonstances, elle l'aurait probablement enterré vivant, elle n'en avait cependant pas la force présentement. Pourtant, c'était dument noté. Et toujours aussi douloureux :

Tu peux accélérer ? ça saigne beaucoup ! Demanda-t-il à sa voisine, les yeux suppliants de faire un miracle.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Mary Swanson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une paire de Saï, une machette, un glock 17
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 05/11/2018
Messages : 148
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 EmptyMer 13 Fév 2019 - 22:47

Ruben qui demande d'accélérer, il est bien mignon, mais elle fait son possible avec la bagnole fournie! Concentrée sur la route à essayer d'éviter un max de morts, elle voit une échappatoire, une rue adjacente, elle connait le coin, en prenant par là elle retrouvera la route un peu plus loin, c'est un sens interdit, mais il semblerait que les règles de sécurité routières ne s'appliquent plus vraiment.

- Attention je tourne!

Elle avait presque crié, comme pour réveiller la jeune femme, ou au moins être sûre qu'elle sache et se prépare à un choc potentiel. Elle vire à droite en redressant le frein à main, vu leur vitesse c'était le seul moyen, et après un drift pas très bien contrôlé, elle reprend assez rapidement le contrôle du véhicule même si l'issue semblait plus qu'incertaine. La rue est vide, enfin presque, mais deux rôdeurs c'est facile à éviter.

- Il nous reste pas mal de route, il faut faire pression et empêcher que les flèches bougent! Trouve un linge ou une écharpe, quelque chose que tu peux entourer autour de la flèches ET de son corps, et essaie de faire pression, l'artère est pas touchée je crois, sinon elle y serait déjà passée!

La situation est critique et terrifiante, Mary craint de ne pas ramener la jeune femme en vie. Elle fonce autant qu'elle peut, mais les rues à présent désertes semblent d'une longueur éternelle. Mais voilà qu'après plusieurs minutes, elle atteint la voix rapide. Tenir la jeune femme éveillée, c'est important, et le gamin est déjà bien occupé!

- Andrea! Andrea! On est sur la voie rapide, c'est la dernière ligne droite, on rentre au camp, tiens le coup d'accord! Accroches-toi!

Une horde, la vache, ça faisait longtemps qu'elle n'en avait pas vu. Il va falloir prévenir la sécurité, les expéditions dans la ville de Tacoma vont devenir compliquée, le temps qu'elle ne se disperse ou qu'elle ne s'en aille. Mais à chacune d'entre elles, elle craint de voir des visages qu'elle connait. Harrison, Lana, Lila, quelqu'un d'autre de son quartier, ou ses élèves...

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Hunting.   Hunting. - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Hunting. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» We need to go hunting!![Dynastie and me]
» Hunting-
» Hunting Meeting | PV ASAHI
» HUNTING FOR SINNERS || solo
» Hunting is the best ! [Pv Songe Hivernal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: