The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Just anywhere away with you -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2381
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2019 - 10:37
Elle trouvait l’endroit plus lugubre qu’autre chose. Mais à défaut de mieux, il valait mieux dormir dans un manège de maison hanté à côté des costumes que dehors entouré de rôdeurs. Lèvres pincées, elle hocha la tête quand Stanley lui ordonna de se poser. Jusqu’ici, elle avait la main – celle qui n’était pas amochée en tout cas – mais il était temps de la lui laisser tant qu’ils n’avaient pas fait quelque chose pour l’autre. Tombant dans un vieux canapé défoncé, à l’assise tellement usée qu’elle pouvait en sentir les ressorts sous son derrière, Casey fixa le plafond jaunâtre en soupirant.

Ce retour à la vie sauvage lui faisait tout drôle. Ça n’était pas comme si elle avait vraiment perdu ses réflexes de survivante solitaire – Will avait bien fait de lui rappeler quelques conseils de base – mais c’était comme si cette part d’elle-même était encore loin dans son esprit. Comme une autre version de la Casey qu’elle était. En tout ça de temps, elle réalisa à quel point elle avait changé, évolué, mûri sans doute. En dépit de ce que tout le monde pouvait penser d’elle, elle se savait vraiment différente.

J’crois bien… Souffla-t-elle en posant sa main sur ses jambes. De son autre main, elle tenta d’en faire une rotation toute bête, mais avec beaucoup de précaution : Aie aie aie aie… Peine perdue : P’tain, ça faisait longtemps que j’m’étais pas fracturée un truc, et y’a pas trop d’doutes, là.

La blonde avait collectionné les atèles dans son enfance et son adolescence, au grand désarroi de ses parents. Au moins avait-elle cultivé une certaine connaissance en la matière, qui leur serait utile là :

Ouais, faudrait que j’puisse pas bouger le poignet et pas trop les doigts. Souffla-t-elle à Stanley, alors qu’il se proposait de confectionner quelque chose pour ça. Deux tiges de fer, ou deux stylos, du ruban adhésif ou un tissu bien solide et bien serré, ça ferait l’affaire le temps de trouver mieux au campement. T’sais, c’est presque moins pire que quand on était dehors avec Maddie, de mémoire.

Casey soupira et déballa une partie de son sac à dos de sa main valide, l’autre restant tout contre elle. La douleur pulsait jusqu’à son coude, elle l’avait réveillé à tentant de bouger son articulation.

C’qu’on a dans la trousse de soin… Ca nous aidera pas. Fit-elle un peu par dépit. De mémoire, elle n’avait même pas emballé d’anti-douleurs, et Maddie n’avait probablement pas fait la surprise de lui en mettre. La voiture, elle redémarrera pas, hein ? Avec les airbags et tout ça, ça a l’air totalement mort.

Ils étaient dans un garage, pourraient peut-être trouver des pièces utiles. Si elle ne s’y connaissait pas en mécanique, peut-être que dénicher un autre véhicule serait moins difficile.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2346
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyMer 6 Mar 2019 - 11:56
Casey avait visiblement de l'expérience en matière de fractures et elle ne doutait pas de la sentence pour son bras. Seule l'immobilité de son poignet pourait la soulager et surtout la guérir. Merde ! Comme s'ils avaient besoin de ça pendant cette expédition à l'aventure. M'enfin ils savaient tous les deux les risques auxquels ils s'exposaient en partant de la sorte. L'idée était de se retrouver tous les deux, mais aussi de se ressentir pleinement vivants. C'était ce qui manquait cruellement à la jeune femme depuis quelques temps. De se savoir utile. Débrouillarde. Avec son membre cassé, elle allait avoir l'occasion de le prouver !

- On n'est pas encore rentré... rétorqua-t-il alors que la blonde essayait de relativiser en comparant avec ses galères passées en compagnie de sa petite sœur. Stanley n'avait jamais été une boule d'optimisme dans ce genre de situations et voir sa belle souffrir de la sorte le contrariait franchement. D'autant que c'était un peu de sa faute, non ? Puisqu'il était au volant au moment de l'accident...

Rapidement le garçon s'affaira donc à chercher du matériel qui pourrait servir pour lui bricoler une atèle. D'abord dans le bureau, puis dans l'atelier à côté. Cela lui prit quelques minutes et il revint avec des trucs pris à droite à gauche, qu'il soumit à l'appréciation de sa copine. Puis il essaya de lui installer tout ça, en suivant aussi ses conseils, tout en s'appliquant pour lui faire le moins mal possible.

- Ouais... répondit-il quant au sort de leur voiture. Faudra qu'on en trouve une autre... j'ai appris un peu ces dernières années à réparer quelques trucs sur les caisses, mais là... j'y crois pas trop. T'es pas mécanicienne de génie, à tout hasard ? Ajouta-t-il en forçant un rictus, avant de s'excuser pour une maladresse qui la fit grimacer. On fouillera, on en trouvera bien une qui a pas la batterie à plat. Il essayait de se convaincre. C'était bien le principal problème, après trois longs hivers passées dehors... On pourra siphonner l'réservoir de la notre par contre, au moins on sait où trouver d'l'essence ! De toute façon, faudra y retourner pour récupérer le matos. Histoire qu'ils ne reprennent pas leur expédition complètement de zéro ! Et sinon bah... on f'ra du stop... Il ne prit même pas la peine d'accompagner sa remarque d'un sourire forcé, tant il n'avait pas le cœur nécessairement à déconner.

Il finalisa finalement son atèle, tout en évoquant l'accident et le pneu éclaté qui l'avait fait perdre le contrôle de leur véhicule. Il jura ainsi sur leur manque de bol, tout en se laissant finalement choir à son tour dans le canapé à côté de Casey.

- C'est bien not' veine ! J'aurais du rouler moins vite, s'excusa-t-il à demi-mots tout en passant un bras autour des épaules de sa compagne pour l'attirer en douceur contre lui. Il amena en même temps son autre main contre son front où une légère croute de sang s'était formé. Il avait reçu un choc aussi de son côté, mais rien de bien sérieux. C'était de l'adrénaline que tu voulais ! En tout cas, t'as géré ! Enfin tu gères... Il tourna le visage pour déposer un rapide baiser dans sa chevelure dorée.


Just anywhere away with you - Page 2 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2381
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyJeu 7 Mar 2019 - 14:00
Malheureusement non, souffla Casey, un brin désolée de ne pas avoir cette capacité dans sa casquette de capacité.

Et autant dire que mettre les mains dans un moteur, c’était carrément pas son truc. Il n’y avait qu’à la voir conduire déjà pour comprendre qu’elle faisait au moins en sorte de ne pas planter son véhicule. L’idée de devoir en plus l’entretenir, c’était le bout du monde pour elle. Lorsqu’elles étaient dehors avec Maddie, les quelques voitures en fonction qu’elles avaient réussi à trouver servaient davantage d’abri pour la nuit que de moyen de transport. L’objectif étant de ne pas passer la soirée dans le froid. Ça avait été la galère évidemment, et il y avait eu des fois très éprouvantes, mais rien d’insurmontable.

Ouais, pourvu qu’on soit chanceux. Souffla-t-elle. Ca s’passe jamais comme on l’prévoit mais au moins, on sait qu’on arrive encore à s’en sortir.

Au moins parvenait-elle à l’affirmer sans une once de doutes dans sa voix. Elle était sûre d’elle, contente de voir qu’elle n’avait pas perdu de sa superbe, que cette vie à l’intérieur des murs ne l’avait pas transformé en déchet inutile. Contre l’épaule de Stanley, la blonde se sentait déjà rassurée par sa présence. Survivre dehors avec quelqu’un, c’était très différent de la solitude que ça infligeait. Et c’était un point qu’elle aimait noter, là.

Parce que seule, dehors, elle aurait été incapable de s’en sortir. Elle serait devenue folle – bien plus qu’actuellement. Ses sentiments l’auraient bouffé, on lui aurait fait sauter le caisson sans prévenir. Maddie l’avait sauvé tellement de fois, et elle lui avait permis de s’en sortir tout autant.

Tu penses qu’ils font quoi, à la maison ? Demanda-t-elle soudainement.

Stanley était en train de préparer de quoi manger. La boite de conserve ouverte et posée sur un semblant de feu. La fenêtre ouverte pour évacuer la fumée vers l’extérieur. Son sac était défait, les quelques ressources sorties. La visite de la voiture accidentée allait devoir se faire au plus vite.

Casey avait un peu dormi. Une petite heure, son bras ramené contre sa poitrine. La douleur ne lui permettait pas de fermer l’œil plus longtemps et à la fois, elle l’épuisait drastiquement. C’était tout le paradoxe des fractures et de comment on les éprouvait.

Quant à sa question, elle était sortie d’elle-même, naturellement. Comme un moyen de penser à autre chose. Ce garage allait être leur abri pour la nuit, et ils aviseraient demain matin du reste. Tous deux avaient beaucoup de choses à faire : vider la voiture, en trouver une autre, siphonner l’essence, reprendre la route pour le campement. Ça n’allait pas être des plus simples, mais ils avaient vu pire.

Faudra prendre le jerrycan en partant demain pour récupérer l’essence. La priorité, c’est d’avoir une voiture qui roule, sinon on va devoir se balader avec trop de trucs, ça sera dangereux. souffla-t-elle, peut-être plus pour elle-même.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2346
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyMer 13 Mar 2019 - 15:48
Le garçon expira bruyament. Ils devaient maintenant simplement se reposer. Retrouver leurs esprits, attendre qu'à l'extérieur les choses se tassent, que les rôdeurs se dispercent, puis ils se remettraient en action. Le lendemain certainement.

Puisqu'ils avaient pu quitter la voiture avec quelques affaires, ils auraient de quoi manger ce soir. Et alors que Casey s'était rapidement assoupie, clairement vidée de ses forces après sa blessure, Stan avait cherché de quoi réchauffer la boite de conserve qu'ils possédaient. Rien d’indispensable, ils en avaient dégusté quelques unes froides, mais cela leur ferait du bien. Il parvint à faire un feu avec un ancien chalumeau pas complètement à sec et des papiers récupérés à droite à gauche. Ça cramait à la vitesse de l'éclair, si bien qu'il s'était installé à côté pour alimenter les flammes presque en continu. Ça devrait au moins tenir le temps de la « cuisson ». Il releva les yeux quand la jeune femme lui adressa la parole et il jeta machinalement un regard vers la fenêtre qu'il avait entrouverte comme si les autres étaient là-bas dehors, à portée de main.

- A l'heure qu'il est, ta sœur a du aussi commencer à préparer l'diner. Peut-être qu'Eddie est en train d'l'aider. Le trentenaire se montrait aux petits soins avec la cadette des sœurs Summer. Son copain savait que ça n'avait clairement rien d'anodin puisqu'il avait lui-même conseillé au garçon d'agir de la sorte. Quand ce dernier avait affirmé qu'il appréciait vraiment la petite blonde. Il n'était peut-être pas gay tout compte fait...

Sa compagne évoqua de nouveau le fait de chercher un nouveau véhicule et tout en déchirant des nouveaux papiers qu'il mena aux flammes, Stanley pinça légèrement les lèvres.

- T'en fais, on en trouv'ra une, tenta-t-il de la rassurer, conscient que cette incertitude l'inquiétait. S'il devait être très honnête, il n'était pas 100% serein non plus, mais il n'en montrerait rien. Dans l'immédiat, le meilleur moyen de se relaxer, c'était encore de ne pas y penser. Ils auraient toute la nuit pour ruminer ! On sera rentré pour le mariage de Lucas et Jenna, j'te le promets ! On voudrait pas manquer ça, hein ?! En soit, ils s'en fichaient probablement un peu tous les deux ! Mais cela leur donnait un objectif. Ça ne leur laissait que quelques jours de marge toutefois. Célébrer l'amour, n'est-ce pas magnifique ? Tu te verrais à cette place ? Le jeune homme offrit un sourire en coin à sa belle. Il ne sous-entendait pas sérieusement de les imiter, mais ils n'avaient jamais abordé ensemble le sujet du mariage, et ignoraient tout de ce que l'autre pouvait bien en penser.


Just anywhere away with you - Page 2 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2381
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyJeu 28 Mar 2019 - 11:06
J’espère ! Lâcha-t-elle avec une pointe d’enthousiasme.

Pour le mariage de Jenna et Lucas ? Si elle n’aimait pas vraiment le futur marié, elle avait une pointe d’affection pour la serveuse. Cette sortie avec Clayton lui avait un peu réchauffé le cœur avec tout ça, comme si ça lui avait permis de se faire une copine. Casey n’était peut-être pas la plus facile à vivre, mais au fond, elle était sociable, elle aimait l’idée de parler à des gens, de croire en eux, d’essayer de leur faire confiance. C’était, certes, plus difficile aujourd’hui, mais son cercle ne pouvait pas se restreindre à Maddison, Joann et Stanley.

J’me suis donnée du mal à te dénicher une chemise pour le jour de l’événement donc on a intérêt hein ! Plaisanta-t-elle.

Elle l’avait dit à Jenna quand elles étaient dehors : Stanley portait si bien les chemises ! ça lui allait comme un gant, et à chaque fois, Casey s’en trouvait plus émoustillée. Ça lui flattait l’œil, sans commune mesure. Il fallait dire qu’elle le trouvait beau, son homme. Ses yeux clairs, sa mâchoire carrée, sa barbe qui grattait aussi, son corps sculpté par son métier. S’il y avait bien une chose qui aurait pu la garder silencieuse et joyeuse pendant des heures, c’était le regarder, lui.

Alors forcément, sa question lui arracha un petit rire. Le mariage célébrait sans doute l’amour, et ils s’aimaient tous deux. Est-ce que ça concrétiserait quelque chose entre eux ? Casey prit le temps de la réflexion :

Avec toi ? Avec qui d’autres sinon ? Elle n’était pas sûre de comprendre si c’était ou non une proposition, donc elle s’abstint de se montrer trop empressée. Avec Stanley, elle pouvait bien accepter n’importe quoi, même un mariage. J’sais pas. Pas forcément ; mais si ça arrive, pas comme eux alors.

Pas en grandes pompes, pas entourés d’inconnus qu’ils n’aimaient pas forcément, parce que ça ne leur ressemblait pas. Si ça ne tenait qu’à elle, son mariage serait une soirée déguisée. Lui serait en marié, et elle en mariée, et tous les autres en costume. Graham serait Obi Wan Kenobi, sa sœur porterait probablement une robe de Raiponce, ça serait juste drôle.

Un truc avec ma sœur et les colocs, simple. Genre on est même pas obligés de prendre la grande traine et tout. confia-t-elle. Elle raconta d’ailleurs son idée à Stanley sur les déguisements avant d’en rire de plus belle : On mange bien, on boit bien, et on est contents. Pour le voyage de noce, on partirait de l’autre côté du fort, loin des autres pendant genre une semaine. Pas de gardes, pas de sorties, pas de morts, de vivants, de concertations, de réunions, rien de tout ça.

Ouais, c’était bien, ça.

On pourrait peut-être… Essayer de se trouver déjà une maison moins bruyante pour commencer, non ? Un étage, à défaut d’une bâtisse entière. L’idée était déjà compromise puisque le fort était surpeuplé depuis peu.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2346
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyVen 29 Mar 2019 - 7:42
Stan avait souri. Il savait que Casey était allée avec Jenna et Clayton faire « du shopping » et qu'elle s'était donnée du mal à se trouver une tenue, comme pour lui. Elle s'était d'ailleurs gardée de lui dénicher un accoutrement ridicule – comme le fameux T-shirt tête de chat ! - c'était dire l'importance qu'elle attribuait à cette petite cérémonie. Il fallait dire que le mariage restait ancré dans leur éducation et leur société comme quelque chose d'un peu sacré.

Tout en alimentant toujours son feu de fortune, il trempa un doigt dans la conserve pour juger de la température de la nourriture. Elle commençait à tiédir, il en voyait peut-être le bout ! En attendant, il leva les yeux vers sa compagne alors que cette dernière commençait à envisager une union avec lui. La jeune femme ne s’emballait pas, mais ne rejetait pas complètement l'idée non plus, et qu'importait ce que Stanley pensait du mariage, cette réaction lui plut. Il rigola à sa suite quand elle évoqua son thème déguisé !

- On peut faire le voyage de noces, sans le mariage... Est-ce que ce n'en est pas un peu un, celui-ci ? Ajouta-t-il en écartant les paumes et regardant le garage froid autour de lui. Hum oui quel romantisme ! Son visage se tordit dans un sourire en coin. Il rebondit sur les noces en grandes pompes qu'avaient organisé les futurs parents et qui auraient lieu dans quelques jours seulement. Ouais, j'crois qu'ils se sont sentis obligés. Tu sais comme quand tes parents te forcent à inviter quelques vieilles tantes que t'as jamais vues ! Les mariages, c'était aussi de la politique ! Dire que Phelbs allait sûrement passer pour la célébration de Jenna, c'était sacrément ironique, non ? Le garçon médita une seconde à cette histoire de tantes, de parents. Tu vois, j'sais pas si j'ai jamais été vraiment « pour » ce genre de trucs, j'pense que la question s'est jamais vraiment posée avant. Quand il était encore accro à Sherry avec laquelle aucune union n'était vraiment envisageable, puisque leur relation même était quasi-tue. Mais si j'y réfléchis, j'peux pas m'empêcher de voir ça comme un truc de famille. Il se tut quelques secondes, et s'humecta les lèvres tout en méditant. Oui peut-être aurait-il adoré se marier avec Casey avant. J'sais pas si sans eux, ça compterait vraiment autant. Eux, c'était sa mère principalement. Sa sœur aussi, son neveu et les cousins.

Le mariage costumé qu'évoquait Casey, entourés de leurs amis les plus proches, pouvait être une belle fête... mais probablement ne serait-elle qu'une fête parmi d'autres. Il haussa les épaules, et la blonde put deviner qu'ils n'iraient probablement jamais jusque là. Mais quelle importance ? Se marier, c'était surtout prouver au reste du monde son lien. Et le reste du monde ne valait plus rien...

- Tu te verrais sérieusement quitter la coloc ? Lui demanda-t-il en dressant les sourcils, sincèrement un peu étonné, quand Casey évoqua la possibilité de déménager. Tu arriverais à te séparer de Maddie ? La question était surtout : pouvaient-ils se permettre de se passer de Maddie ? C'était qu'en quelques mois, Stan était aussi devenu dépendant à sa cuisine et l'hygiène qu'elle imposait – et assurait surtout ! - dans leur logement. Mais peut-être que cette allusion ne concernait vraiment que les deux garçons. Notamment Graham, le véritable bruyant de l'histoire !


Just anywhere away with you - Page 2 1536421343-stan-sign
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2381
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 EmptyVen 29 Mar 2019 - 9:54
Alors y’a pas de doute, notre voyage de noces, c’est une catastrophe ! Rit-elle en se redressant. Par mégarde, elle s’appuya sur son coude, et la douleur lui donna l’impression d’un électrochoc dans tout le bras : Aie… Lâcha-t-elle en essayant de s’épargner.

Elle était bien réveillée, là. Et Stanley avait toute son attention. Yeux dans les yeux, elle réfléchissait avec lui à tout ce qu’ils pouvaient se dire désormais, et tout ce qu’elle pouvait profiter pour lui confier.

Non, tu as raison. C’est différent maintenant qu’ils sont plus là, dans nos vies. J’veux dire… Elle haussa les épaules. Marier ses filles, c’était un des rêves de ma mère. C’était dans l’idée d’être là pour elle, pour qu’elles soient pas trop stressées, même si la vraie source de stress, c’est elle.

Casey poussa un soupir. Même les défauts de sa mère lui manquaient, maintenant. Son obsession pour la sécurité, l’hygiène – des traits que Maddie avait repris pour elle visiblement -, ses coups de nerfs quand sa fille aînée ne fonctionnait pas comme prévu. Les disputes aussi, elles comptaient comme jamais. La blonde était partie dans ce monde avec la sensation de décevoir ses deux parents. Est-ce que s’ils se retrouvaient aujourd’hui, ça serait différent ? Est-ce qu’ils seraient fiers d’elle ?

On a pas tout ça, c’est difficile de l’envisager pour de vrai maintenant, ça a plus l’même sens. Il manquait toujours quelqu’un, ou quelque chose. Même si j’ai toujours Maddie. Ça m’rassure d’me dire que, elle, j’la perdrais pas. Qu’elle a les mêmes souvenirs que moi.

Un soupir lui échappa. Et en parlant d’elle, la mention du déménagement n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Stanley ne manqua pas d’y réagir, par deux questions qui servirent à l’interpeler, à lui demander si au fond, tout ça était sérieux. Que pouvait-elle lui dire ? Elle le pensait. Dans l’idée qu’on se faisait de l’âge adulte, trouver de l’indépendance, être capable de tenir un foyer, ça rentrait dans les critères de réussite. Mais la réussite ne faisait pas tout, ce qui comptait, c’était le bonheur, non ?

J’sais pas. Ça dépend du sens qu’on veut donner à tout ça ? Est-ce qu’on pourra toujours vivre avec les copains ? Si on veut… Par exemple… Construire autre chose, aller plus loin, tu vois ? Le mariage était une chose, mais il y avait tellement plus à faire entre deux personnes qui s’aimaient. Elle ne se voyait pas se séparer de sa petite sœur. Mais cette dernière ne pouvait pas faire partie de tous ses plans. Puis, p’t’être qu’un jour Maddie aura aussi envie d’autre chose, pas d’être notre maman de substitution à vérifier qu’on mange bien, qu’on s’brosse bien les dents et tout ça…

Est-ce que sa sœur parvenait à s’y retrouver, à s’épanouir ?

On occupe tellement ses journées qu’au bout du compte, p’t’être qu’elle s’oublie là-dedans. Ajouta-t-elle.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Just anywhere away with you   Just anywhere away with you - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Just anywhere away with you -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: